Le Mali dénonce les accords de défense. Et après?

La junte au pouvoir au Mali a annoncé lundi soir rompre les accords fixant le cadre juridique de la présence au Mali des forces française Barkhane et européenne Takuba, ainsi que le traité de coopération en matière de défense, conclu en 2014 entre le Mali et la France. La décision de la junte malienne de dénoncer les accords de défense avec Paris est «injustifiée», a protesté mardi le ministère français des Affaires étrangères, précisant que la France poursuivrait son retrait militaire «en bon ordre» comme prévu dans les prochains mois. «Informée, le 2 mai, de la décision unilatérale des autorités de transition maliennes de dénoncer» ces accords, la France «considère cette décision injustifiée et conteste formellement toute violation du cadre juridique bilatéral qui serait imputable à la force Barkhane», souligne la porte-parole du Quai d’Orsay dans une déclaration écrite.

La France a envoyé au Mali des soldats français pour défendre ce pays contre les djihadistes. Une cinquantaine de militaires français ont perdu la vie dans l’opération Barkhane. Désormais le gouvernement malien dénonce les accords de défense et demande donc un départ accéléré de l’Armée française. Il est quand même phénoménal de voir ainsi traitée la France qui a perdu une cinquantaine de soldats pour protéger ce pays des djihadistes. Et les familles des morts pour rien, pour que tout s’achève dans l’humiliation, que deviennent-elles? A quoi cela a-t-il servi, in fine? On aimerait comprendre, avoir des explications. Tout cela parce qu’un autocrate élyséen a décidé un jour d’envoyer des forces là-bas, évidemment sans débat ni discussion. Il faudrait que les responsables de ce genre de sinistre comédie au goût sanglant, qui se termine aussi mal, par un aussi retentissant fiasco et une humiliation (« maintenant, vous dégagez ») aient des comptes à rendre.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Le Mali dénonce les accords de défense. Et après?

  1. Sganarelle dit :

    On va tous brûler à force de jouer avec le feu et mr Gaino entre -autres sonne l’alarme
    Il faut seulement espèrer que personne ait envie de jouer les Clémenceau.
    Tous les ingrédients sont réunis pour un départ de feu et la propagande pro Ukraine fonctionne ici sans modération.
    L’histoire du burkini serait un canular si on avait envie de rire mais en attendant elle sert de catalyseur aux point de crispation mortifères. Il suffirait d’impliquer l’hygiène ..(impossible sous un burkini de voir si on se lave ou non ) La religion n’a rien à y voir les bains en piscine n’étant pas obligatoires physiologiquement.
    Concernant les femmes et leur bien – être : Il serait intéressant par ailleurs de connaître l’origine des responsables de feminicides… sachant qu’ en France quand on ne donne pas de nom c’est qu’ils sont étrangers.. comprendre l’origine et les motivations d’une tendance criminelle qui va en s’amplifiant sont indispensables à son éradication.

    J’aime

  2. Citoyen dit :

    Quand le clown de Corrèze, parait-il à la demande des autorités maliennes, est parti la fleur au fusil en compagnie de son acolyte de Bretagne, pour débarrasser ce pays des djihadistes, c’était juste une formalité à accomplir (au dire des rigolos précités), qui grâce à nos grandes capacités militaires, serait pliée en trois mois !!… Mais si ! (les socialos sont toujours très confiants (très au-delà de la raison) dans leurs capacités … D’autant que cette grande confiance est payée avec l’argent des autres …)
    Près d’une décennie plus tard …, notre présence dans ce pays n’a absolument rien réglé, et n’a servi quasiment à rien, sinon à dilapider un joli paquet d’argent des contribuables, tout en faisant tuer quelques dizaines des soldats français, pour un résultat nul (c’est toujours comme ça quand des socialos sont aux manettes), au point que les autorités locales prient nos clowns de service, de bien vouloir débarrasser le plancher avec son armée, sans faire de bruit, en sortant par la porte de service, pour ne pas déranger …
    Et le micron a perpétué et assuré la continuité du bilan de son mentor … (y compris financier, bien sûr) …

    J’aime

  3. Monique dit :

    « Pour que vive la France

    « Ainsi, toujours poussés vers une étrange quête
    Nos pères s’en allaient-ils bravant la destinée,
    Tantôt l’air abattu par le poids des conquêtes,
    Tantôt l’air guilleret de leurs jeunes années.

    Sur les champs de bataille, côtoyant la laideur,
    Ils connaissaient la vie et ses plus tristes heures.
    Pas un ne regrettait mais tous avaient au cœur
    Ce que signifiait mourir au champ d’honneur.

    Du plateau de Pratzen où la brume se fane,
    Des tranchées de Verdun aux rizières du Tonquin,
    Par-delà le Djebel et les vallées afghanes,
    La souffrance et la peur étaient leur quotidien.

    Mais pour que vive la France et la gloire de son nom,
    Ils portèrent au front son prestigieux emblème,
    Et subissant l’affront jusqu’à celui suprême,
    Ils tombèrent en héros sous le feu des canons.

    Les yeux levés au ciel implorant le pardon,
    Leurs corps meurtris exhibait une douleur extrême,
    Et dans l’ultime soupir sur leurs visages blêmes,
    Leurs lèvres murmuraient ce cantique moribond:

    « Oh tendre France, douce gardienne de mon baptême,
    Prenez ici ma vie, je vous en fais le don,
    Veillez sur ma famille et tous les gens que j’aime,
    Et rendez je vous prie mon sacrifice fécond… »

    Toi France, ingrate mère à la parure ternie,
    Laisseras-tu leurs cris se perdre dans la nuit ?
    Ils t’ont donné leur cœur, ils t’ont donné leur vie,
    N’est-ce pas révoltant que nul ne les envie ?

    À tes illustres fils tombés pour la patrie,
    Plutôt que souvenir tu préfères l’oubli,
    À tes jeunes enfants disparus aujourd’hui,
    Plutôt que bienveillance tu préfères le mépris.

    Qu’adviendra-t-il de nous ta jeune génération ?
    Parmi les injustices de tes institutions,
    Et le désintérêt de ta population,
    Ne saurons-nous jamais où part ton attention ?

    Quel sort réserves-tu à ceux qui serviront ?
    Nulles considérations, seules quelques concessions !
    Pourtant tu le sais bien, nous qui te chérissons,
    Nous ne demandons rien qu’un peu de compassion !

    Et s’il m’advenait un jour de périr en ton nom,
    Ce serait avec foi mais non sans une question,
    Pour que revive France et la gloire de son nom,
    Je te lancerais sans haine ce dernier affront,

    Tandis que mon chant du cygne, funeste merveille,
    Pareil au flot gémissant de mon sang vermeil,
    Fera couler ces mots aux milles résonances:
    « France, ma France, qu’as-tu fait de ta reconnaissance ? »

    (Clément-Frison-Rroche)…….. c’est un texte poignant que laisse derrière lui l’un des treize militaires tombés au Mali la semaine dernière. Un texte au caractère prémonitoire signé du capitaine Clément Frison-Roche. …. C’est tout ce qu’il reste aux familles, une vie fauchée pour rien et un poème pour survivre.

    Aimé par 1 personne

  4. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    La France n’a plus aucun poids au niveau international. Depuis Macron que faisons-nous ? Macron avec son arrogance habituelle de prodiguer des leçons de morale comme il l’a fait à l’égard de la Hongrie, de l’Italie, de la Pologne et d’autres pays. Il ne fait que ça. Cela est d’une nullité absolue, ne sert à rien et se révèle contreproductif. La France doit rayonner par ce qu’elle fait et non pas par des leçons de morale permanente. Mieux vaut avoir moins de gueule, beaucoup d’humilité et plus d’actions.
    De plus nous nous laissons manipuler par les Etats-Unis, alors que nous avions l’occasion avant le 24 février d’éviter le conflit en Ukraine. Van Der Leyen cette femme corrompue proaméricaine qui fait désormais la loi en Europe.
    Notre indépendance et notre souveraineté ont été trop mises à mal par de graves lacunes de notre manque de vision, à long terme, cessons d’être le vassal des Etats-Unis. L’heure des palabres et de la moraline suffit, de la déconstruction de l’histoire, au wokisme, à l’indigénisme et toutes les conneries des minorités intégristes. Nous perdons notre crédibilité au niveau international, l’affaire des sous-marins australiens l’a démontré avec force. Notre souveraineté est fortement remise en cause par la mise en place progressive d’une société agonisante et mise sous influences extérieures, qui, à la marge aboutissent à des actes terroristes sur notre sol, contre nos intérêts à l’étranger, à des campagnes d’influences et de dénigrement de nos choix énergétiques et sur la nature même de notre société basée sur la laïcité. De plus une forte islamisation est en cour.
    La France doit se ressaisir et maintenir notre modèle français, montrer notre influence à l’international, alors que notre pays la France est souvent attaquée par les idéologies d’incultes des campus américains, des islamistes, des indigénistes décoloniaux qui s’allient pour mettre à mort notre culture, notre histoire, notre modèle et notre civilisation, avec la complicité de nos dirigeants qui ne voient que leur minable petite carrière.
    La Mali est la preuve de l’incompétence de tous les politicards d’opérette qui se croient trop intelligents et trop subtils pour que nous les comprenions.
    Les sanctions contre la Russie et la guerre en Ukraine que nous aurions pu éviter, si nous n’avions pas suivi bêtement les américains, nous allons le payer très cher. Je me marre car la récession est proche.

    Aimé par 1 personne

  5. cgn002 dit :

    Nos responsables qui se considèrent comme tels, sont désormais de parfaits irresponsables.
    N importe quel Pékin, comme moi, qui passe quelques semaines au Mali, comprend vite à qui on a affaire, et note tout aussi rapidement le ressentiment général vis à vis de l’ ancienn colonisateur.
    Mais tel rantanplan, nos elites ( qui se considèrent comme telles) considèrent qu elles sont aimables et pardonables.
    Et ce sont les mêmes qui traitent les français de bisounours.
    Les mêmes qui ne bougeront pas d’un iota vis à vis de la menace islamique dans notre territoire.
    Vous avez dit menace…? mais mon bon ami, on assume, arrêtez d avoir peur, faites nous confiance …car vous n avez pas le choix.. !

    Aimé par 1 personne

  6. Anonyme dit :

    la junte a probablement reçu des enveloppes « pour ses bonnes œuvres » par l’entremise de Wagner . . .

    J’aime

    • Anonyme dit :

      j’ajoute du coup que Moscou va « laisser » Daech commettre des attentats pour punir ceux qui ont aidé l’Ukraine

      J’aime

  7. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    Il est temps de quitter la stratégie de la France-Afrique et de laisser aux maliens, nigériens, béninois, burkinabés … le libre et complet choix de leur futur et de leurs alliances, sans qu’ils n’aient à nous faire la « comédie » de charniers improvisés pour justifier leurs haines d’une France qui les exploite jusqu’à les défendre.
    Peut être même pourrions nous même en profiter pour renvoyer chez eux, dans leur patrie bien libérée, les innombrables maliens, nigériens, béninois, burkinabés… qui capitalisent sur un système social français parasité par tous les traine-savates de la terre. L’argent économisé permettrait peut être de financer la remise à niveau de notre système éducatif… Remarquez le Maroc, l’Algérie et la Tunisie sont bien indépendants depuis longtemps et pourtant d’innombrables anciens exploités par le pouvoir colonisateur français semblent ne pas vouloir rentrer chez eux…c’est la double, triple, quadruple peine de la colonisation…Trop bon, trop con.
    Quant aux « responsables de cette humiliation » , assurons nous seulement qu’ils ne puissent pas planquer les résultats de leurs rapines dans nos banques ou les utiliser sur notre territoire. Pour le reste ils apprendrons à leurs dépends que les russes ou les chinois (sans parler de l’Islam dont la stratégie a largement dépassé la simple lutte anticolonialiste) ont des attitudes beaucoup moins humanistes que les nôtres.
    Pour le reste, ne nous inquiétons pas: Dieu reconnaitra les Siens.

    J’aime

  8. Jordi dit :

    En Syrie, Poutine a montré l’exemple de ce que doit être une opération extérieure réussie :
    * appui aérien
    * renseignement
    * forces spéciales et cavalerie aéroportée
    * formation et entraînement de citoyens armés
    * un peu de logistique
    * assistance médicale
    * envoi de matériel low cost (des 4×4, des armes légères, des radios )

    Tout le reste, et notamment une forte masse d’infanterie exposée aux pertes, doit être fourni par le gouvernement local. Un gouvernement incapable de lever ce type de volontaires n’a aucune chance de prévaloir et doit être remplacé par un régime plus représentatif (cf la sinistre farce afghane).

    Trop souvent, la politique étrangère occidentale en générale et française en particulier a consisté à soutenir des planches pourries et ingrates.

    Dernier point : on n’éradiquera pas les jihadistes sans assécher le ventre fécond de la bête immonde islamiste. Abattre les imams dont les mosquées fournissent trop de vermine jihadiste devrait être une priorité, expulser les population enclines à soutenir les islamistes vers des régimes islamiques voisins (le Niger par exemple) devrait être une méthode approuvée. Avec la démographie africaine galopante, confisquer les terres et les troupeaux des islamistes en faveur de jeunes agriculteurs souhaitant s’installer avec un champ et une kalachnikov me semble une stratégie saine et facile à mettre en oeuvre. L’incapacité de l’armée française à désigner l’ennemi la condamne à l’impuissance.

    P.S : en parlant de désigner l’ennemi, les attaques sur les populations civiles au Bataclan ou à Nice n’ont pas été commises pas des nationalistes russes.

    Aimé par 1 personne

  9. Pour Stanislas : une recette simple pour faire la différence entre le bien et le mal.

    « Honore ton père et ta mère, afin d’avoir longue vie sur la terre que te donne le Seigneur ton Dieu.

    Tu ne commettras pas de meurtre.

    Tu ne commettras pas d’adultère.

    Tu ne commettras pas de vol.

    Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.

    Tu ne convoiteras pas la maison de ton prochain ; tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne : rien de ce qui lui appartient.”

    Aimé par 3 personnes

    • Stanislas dit :

      Décidément il y a des personnes formidables ici, merci There également pour vos réponses.

      a.lugardon

      Aïe !!! on ne peut pas simplifier un peu la liste ?

      Aimé par 1 personne

    • Bien sûr qu’on peut la simplifier. Vous êtes libre de le faire et je suis sûr que vous êtes capable de le faire. Mais perso moi je pense qu’il faut la rallonger la liste. Demandez à un enfant de 7 ans et plus ce qu’est le bien et le mal pour lui. Un grand nombre d’entre eux vous répondront sans problème. Ils ont beaucoup d’idées sur la question et parfois hélas ils ont fait déjà l’expérience du bien et du mal dans leur jeune vie d’enfants. Je pourrais allonger la liste mais je ne le ferai pas je ne veux pas envahir le blog de Monsieur Tandonnet de mes commentaires. Une dernière remarque d’ordre général: nous présentons souvent comme un bien le mal et vice versa.

      J’aime

  10. Ping : Maxime Tandonnet. Mali: Il faudrait que les responsables de ce genre de sinistre comédie au goût sanglant aient des comptes à rendre - Citron IL

  11. charlymesdoun dit :

    Je vous trouve un peu dur avec ces individus responsables de ces sinistres comédies; il est évident, c’était aussi évident en Afghanistan, qu’il ne fallait aller là-bas que pour six mois maximum; mais qui osait mettre en doute la justesse de ces interventions à gauche, à droite à l’hypercentre ou aux extrêmes? Cela en fait des individus non pas responsables mais irresponsables!

    J’aime

  12. Ping : Le Mali dénonce les accords de défense. Et après? | Qui m'aime me suive…

  13. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    « Il est quand même phénoménal de voir ainsi traitée la France qui a perdu une cinquantaine de soldats pour protéger ce pays des djihadistes. » Ce traitement infligé à notre pays n’est que la conséquence des choix faits depuis une trentaine d’années par les dirigeants français en Afrique. Notre pré carré se réduit de jour en jour et va bientôt se résumer à un modeste jardin. J’allais souvent en Afrique durant les deux dernières décennies du XIXème siècle et j’ai pu observer la lente désagrégation de notre situation. Primo, nos diplômates ont été dans l’incapacité ou n’ont pas souhaité piloter au mieux de nos intérêts l’inéluctable transition entre les dirigeant africains historiques et leurs successeurs (exemple : la Côte d’Ivoire et Houphouët, ce dernier ayant quand même été ministre de la République). La faute probablement à un trop plein de certitudes et de condescendances et au changement dramatique de braquet dans les années 80 avec la vision socialiste de nos relations avec les anciennes colonies. On peut y ajouter l’arrivée aux affaires de nouvelles générations n’ayant aucun lien avec la colonisation et ayant suivi des études hors de France. Secundo, on ne mesurera jamais assez les effets dévastateurs occasionnés par la rupture du franc et du franc CFA en 1994 afin que notre pays puisse utiliser l’euro. J’étais sur place à ce moment et les africains, en particulier les dirigeants, ont pris ce choix comme une insulte. Ils en ont tirés les conséquences. Tertio, nous sommes nombreux à être pleinement conscients du déclin de notre pays. Ce déclin est politique, on le voit avec la très piètre qualité de nos dirigeants, gauche/droite confondues. Il est économique car notre pays, vu les choix désastreux faits au plan économique depuis quarante ans, vit au-dessus de ces moyens et détruit lentement mais consciencieusement le capital accumulé. Les africains le sentent, le voient et se tournent vers d’autres pays. Je pourrai également abordé les volets culturel, éducatif et social mais ces derniers seraient bien trop longs.
    Force est de constater que notre pays est devenu une puissance de second ordre qui masque à grande peine et à renfort de communication ses plaies béantes dans les domaines militaires et économiques. La France ne fait plus rêver si ce n’est par son état-providence de plus en plus dispendieux et inefficace. Nous savons tous très bien ce que signifie le départ de nos troupes du Mali pour les populations locales. Les mbéciles autocrate qui, par leurs indécisions et leurs choix imbéciles (à commencer par celui qui concernait un certain Khadafi. Quand on fait sauter la clé de voûte d’une église, celle-ci ne peut que s’écrouler), nous ont conduits dans cette situation devraient avoir à rendre des comptes. Vœu pieu mais vœu quand-même.

    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

    • roturier dit :

      Vous dites, H: « J’allais souvent en Afrique durant les deux dernières décennies du XIXème siècle « .
      Quelle longévité…record mondial pulvérisé….

      Aimé par 1 personne

  14. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Derrière le mauvais « cinéma » de Hollande en 2013, il ne faut surtout pas oublier que la présence de la France au Mali n’était pas destinée qu’ a assurer une paix toujours provisoire dans ce type d’Etat mais surtout pour protéger les mines d’uranium si importantes pour notre industrie nucléaire, ainsi que les extractions des autres métaux rares présents dans ce pays.
    Les minables magouilles de nos gouvernants avec les roitelets Africains durent depuis des décennies, certaines ont si mal fini qu’elles ont participé à l’arrivée de la gauche moraliste mais toute aussi corrompue au pouvoir.
    Rappelons nous également la sinistre histoire de l’Angolagate qui s’était achevée avec la condamnation de Jean Christophe Mitterrand à une peine de prison.
    S’il y a une réforme importante de notre Constitution à prévoir c’est bien celle concernant l’irresponsabilité du président de la République, vieil héritage de la monarchie jamais remis en question. Mais ne comptons surtout pas sur nos politiciens quels qu’ils soient pour revoir cette disposition, même le général de Gaulle l’avait maintenue en 1958.

    Aimé par 1 personne

    • georges dit :

      Cette gauche opportuniste qui scanda autrefois « US go home  » se la joue actuellement LGBT…etc…et Poutine gros caca .Les bourges affamés se la pètent .

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.