Réélection d’E. Macron, l’édito de Julien Aubert (député LR)

Edito : A vaincre sans péril…

Fin du suspense. Emmanuel Macron a donc été réélu par le peuple avec 58% des voix. Il est désormais de nouveau président de la République, et sa légitimité institutionnelle doit être respectée.

Sur le fond, je n’ai pas changé d’avis. Cette « victoire » laisse un goût amer. Contrairement à Jacques Chirac qui n’avait pas voulu d’un second tour face au FN, le plan cynique d’Emmanuel Macron était celui-ci depuis le début. Il a fonctionné, sans surprise, avec le fameux effet « loup-garou ». Son seul danger était la qualification d’un candidat capable de le menacer techniquement et en responsabilité. Elu sur un hold-up, il a donc été réélu sur un braquage. Plus d’un électeur macronien sur deux au second tour s’est déplacé pour faire barrage au RN plutôt que pour son programme.

Ce troisième échec de Marine Le Pen démontre que le vote RN n’amènera pas l’alternance. Or, le temps presse. Tous les 5 ans, la France change : immigration massive, communautarisme et clientélisme, idéologisation de la jeunesse. Elle change … en mal. Tous ceux qui sont en colère doivent se rendre à l’évidence : cette colère profite à ceux qui en sont à l’origine.

Pour ceux qui sont soulagés par l’élection d’Emmanuel Macron, qu’ils soient convaincus que scrutin après scrutin, la prise en otage de la démocratie au nom du « front républicain » devient de plus en plus contestée : environ un tiers des Français se sont abstenus ou ont voté blanc. Le RN a gagné 9 points en 5 ans. Ce n’est qu’un répit. La colère a bel et bien forci en 5 ans et elle finira, si on y prend garde, à exploser au grand jour. Les gilets jaunes n’étaient qu’une secousse sismique de petite intensité à coté de ce qui nous attend.

La Droite a donc une responsabilité historique : si elle devait disparaître au cours des prochains mois, le peuple Français sera piégé dans un non-choix démocratique : le grand parti opportuniste central (qui fait toujours la même politique), la gauche wokiste et communautariste, ou enfin le vote protestataire institutionnalisé. La France depuis 10 ans agonise de ce blocage.

Voilà pourquoi, j’espère que les élections législatives seront l’élection du sursaut : il est indispensable de rééquilibrer l’Assemblée nationale et que ce président mal élu ne dispose pas de la totalité des pouvoirs. L’armée des clones, qui a obéi aveuglément depuis 5 ans, n’a abouti qu’à conforter Emmanuel Macron dans des choix délétères. Dans les jours qui viennent, j’annoncerai mes intentions sur ce sujet.

Je suis convaincu en tous les cas, comme en 2017, que la Droite doit se renouveler et défendre de nouveau le peuple.

Julien AUBERT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

39 commentaires pour Réélection d’E. Macron, l’édito de Julien Aubert (député LR)

  1. charles902 dit :

    Bonjour Mr Aubert.
    Cette élection, que vous le vouliez ou non, est représentative de la France à l’instant T. Que cela soit le fait une masse d’irresponsables qui vont jusqu’à nier le danger, telles les gazelles regardant approcher les lions, je n’en disconviens pas.
    Le seul espoir restant à court terme est que les législatives rééquilibrent la donne. Mais je ne le pense pas, les Français vont confirmer, pour « donner une chance » à l’élu présidentiel.
    Quant au LR, il est mort et bien mort. A vous, et à vos collègues de qualité (Wauquiez, Isnard, Bellamy…) de rejoindre les autres forces pour leur insuffler vos raisons, ou de créer un autre parti plus blanc que blanc.
    Tout est à refaire. La main est maintenant chez des ploucs représentatifs d’un peuple sans avenir ayant perdu sa mémoire, ou infantilisé par les codes de la non pensée woke.
    D’autant plus qu’il est noyauté par certains qui, eux, se souviennent et sont revanchards. Et qui exigeront que mon dernier commentaire soit interdit pour racisme et fascisme.

    Aimé par 2 personnes

  2. roturier dit :

    Quel est, MT, le prétexte actuel pour me censurer ?
    Mon commentaire du 25 avril 2022 à 04:44 reste coincé affublé du « Votre commentaire est en attente de modération » ; alors que le précédant et le succédant sont publiés.
    Pourtant AUCUNE mention n’y est faite de vous ; et si je suis critique à l’égard d’Aubert c’est que politicien, il le mérite et c’est même son métier.
    C’est clair : contrairement à vos prétentions vous censurez ce qui ne vous arrange pas.

    J’aime

    • Voilà, publié un intéressant commentaire, après en avoir essuyé les crachats (en ces temps d’épidémie)
      MT

      J’aime

    • roturier dit :

      Effectivement c’est publié mais, me semble-t-il, partiellement.
      N’auriez-vous pas, MT, par hasard, « modifié » au moins le début de mon commentaire?
      Si tel est le cas ce n’est plus la censure mais la falsification.

      J’aime

    • roturier, oui je vous l’ai dit j’en ai retiré vos insultes haineuses contre mon ami JA invité chez moi, tout en préservant l’idée que vous exprimez, si vous préférez, je retire tout votre commentaire.
      MT

      J’aime

    • Madzi dit :

      J.Aubert fait de la politique, bof…Je le trouve plus approprié pour animer la prochaine foire aux fromages qui aura lieu comme tous les ans à Troufignard-les-oies le 1er mai.

      J’aime

  3. Francis dit :

    Monsieur Aubert,

    Lorsque l’on représente et soutient une candidate qui a l’indécence d’appeler sans attendre à 20h45 à voter Macron, on devrait faire profil bas et s’abstenir de tout commentaire.

    J’aime

  4. Sganarelle dit :

    Rien de nouveau c’est la chronique d’une mort annoncée tant que les droites ne seront pas unies sous le même toît et que la droite molle continuera à caresser la gauche pour éviter de se faire traiter de nazi. Tant que nous serons assis entre deux chaises en nous abstenant de voter ou en optant pour la continuité nous ne sortirons jamais d’une situation boiteuse qui n’avantage personne.
    Macron représente parfaitement son époque en même temps lard et en même temps cochon, ni bique ni bouc semant la bonne parole lénifiante et stérile et gouvernant à coup de décrets assumés emmerdants il est le parfait exemple d’une génération en mal d’identité
    Inutile de pleurnicher maintenant Aprés tout cela ne fait que trois fois qu’on nous fait le coup du croque-mitaine .et ça marche bien puisqu’on a évité le monstre alors tout est pour le mieux vive la France et vive la république …(ou plutôt vive la république en premier c’est plus logique )

    Aimé par 3 personnes

  5. roturier dit :

    Pourtant il s’agit d’une élection parfaitement légitime, avec forte majorité, et une abstention qui n’est pas, dans l’absolu, aussi calamiteuse que ça.

    Car il oublie que la France a voté.
    Remercions donc le ciel. J’en connais à Beijing et à Moscou, au Venezuela et au Zimbabwe et dans une myriade d’autres lieux de gens qui ne votent pas car on ne leur demande jamais leur avis ; pas vraiment…
    Et qui n’ont pas intérêt à le donner, cet avis ; encore moins à s’en plaindre.

    On a certes voté sans passion, sans conviction, sans envie.
    Remercions donc le ciel. C’est le propre du vote démocratique en temps de paix.
    Pas de tempêtes, pas de tumultes, pas de rage.
    Un raisonnement froid, réfléchi, comptable.

    Heureusement ; c’est comme cela que ça doit être. La gouvernance n’est pas un cirque ; l’élection n’est pas une érection ; ni un match OM-PSG.

    Ne crachons pas dans la soupe.
    On pourrait finir par la boire et là, on comprendrait notre malheur.
    On deviendrait nostalgiques du temps où on votait.

    Aimé par 1 personne

    • Madzi dit :

      Bien dit !

      J’aime

    • cgn002 dit :

      Votre premier paragraphe est un macronisme comme 85 % des français le détestent.
      On a tous parfaitement compris que vous faisiez partie des 15 % d’aveugles, autistes, méprisants et lourdingues qui cautionnent foutriquet.
      On a tous compris aussi que tout comme Macron, vous ne supportez pas que l on dise une autre chose que la vôtre…surtout si elle apporte une vérité…

      J’aime

  6. Stanislas dit :

    Bon voilà !!!

    La France va mourir sous les applaudissements d’une majorité de la population qui ne s’est pas informé, qui n’a rien vu, et qui vient de livrer son humanité, sa dignité, son esprit tout entier à un individu caractéropathe dont la toute puissance ne connaitra plus de limites. Les nominations et la constitution du groupe dans les jours à venir sera le marqueur de notre avenir.

    La dernière phase de montée de la ponérologie politique va pouvoir commencer

    Je souhaite un avenir le moins pire possible, à celles et ceux qui n’ont pas reconduit au poste le fou furieux en roue libre. Aléa jacta est.

    Aux personnes qui ont remis Marron au pouvoir en espérant faire infléchir la trajectoire par des législatives, il ne reste plus qu’à voir l’effet direct de « l’état d’urgence » constitutionnel jusqu’à fin juillet sur les prochaines décisions.

    Mes pensées ne vont plus qu’à celles et ceux qui n’ont pas voulu ça ou qui ont essayé de comprendre ce qui se passait ; mais surtout aux plus jeunes innocents sacrifiés par leurs ascendants qui les ont mis dans ce monde pour les livrer à des tortionnaires payés grassement pour le faire.

    Ce monde va devenir dur, les mots pour le définir ne le seront jamais assez.

    J’aime

    • Stanislas dit :

      La phrase métaphorique qui me semble convenir le mieux en ce lendemain naissant du choix collectif du 24 avril , c’est celle de ce colonel sur la plage de Omaha

      « sur cette plage, il ne reste que deux sortes d’individus, ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir »

      la fin de la phrase était « alors bougeons nous de là »………..mais nous nous sommes paralysés de sidération sous les tirs nourris des télés
      amen

      Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.