L’indifférence et le chaos…

Ils sont douze, comme les apôtres. Leur visage trône sur la place du marché. Mais nul passant ne s’y intéresse, nul ne s’attarde. Ils sont comme posés là, inutiles, dans l’indifférence générale. Même les tagueurs, même les habitués des graffitis électoraux, pour la moindre cantonale, cette fois-ci les ignorent. Selon un sondage CSA de ce matin, 70% des Français ne veulent pas de la réélection de M. Macron. C’est pourtant bien lui qu’ils s’apprêtent, sauf surprise, à reconduire à l’Elysée. L’ancien ministre de M. Hollande en 2017, fier comme Artaban, leur avait promis un « renouvellement », une « transformation de la France » et même un « nouveau monde ». Les naïfs y ont cru (moi, jamais). Le bilan de son mandat est de fait accablant: effondrement scolaire, poussée de la violence et de l’insécurité, saccage des libertés, pauvreté et chômage massif (3,4 à 6 millions de chômeurs selon pôle emploi), dramatique explosion des déficits et de la dette publique, affaiblissement de l’Etat de droit, clanisme et corruption… Le cadavre de son premier quinquennat exhale une odeur fétide de narcissisme obsessionnel, de félonie et de courtisanerie. Désormais, il n’a plus rien à dire ni à proposer en dehors d’un vague conservatisme teinté de progressisme. Les Français, à 70%, n’en veulent plus mais vont probablement le reconduire. De fait, selon la loi des sondages, une seule alternative s’offre à eux désormais: le recours à l’héritière de Jean-Marie le Pen, c’est-dire le naufrage dans la démagogie grossière et salace. Nul ne sait à coup sûr ce qui va résulter de ce duel minable entre la peste et le choléra. Mais par la suite, quel qu’en soit l’issue, la France doit s’attendre à un dégoût radical de la chose publique et l’effondrement du pays dans un profond et violent chaos. Cette apothéose de la médiocrité ne débouchera pas sur autre chose que « des larmes et du sang »: cela, vous en avez ma parole.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

107 commentaires pour L’indifférence et le chaos…

  1. Zonzon dit :

    @maximetandonnet 9 avril 6h29
    Cher Maxime,
    Pourquoi voulez-vous que mon commentaire « contienne des abominations » ?
    Je ne suis qu’un modeste citoyen français âgé qui à 80 ans de distance éprouve le même effroi : celui de recevoir une bombe sur la tête, hier anglo-américaine ( 500 morts dont quelques uns dans la maison d’en face), aujourd’hui thermo-nucléaire du psychopathe russe.
    Entre temps il m’est arrivé de voir tomber quelques soldats, mes frères, près de moi dans des combats absurdes.
    Je ne me suis, pour ainsi dire, jamais impliqué dans la vie politicienne, beaucoup moins que vous en tout cas … il ne me serait jamais venu à l’esprit de compagnonner avec le cocasse Sarkozy.
    J’ajoute enfin un distinguo honorable : vous êtes un écrivain passionné sur l’Histoire … celle que vous écrivez je l’ai vécue … et il ne vous échappe pas qu’il y a une sacrée différence entre l’Histoire que l’on vit et celle qu’on lit.
    Bon vote patron !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.