Sur les manifestations contre le passe vaccinal (pour Atlantico)

– Plusieurs manifestations contre le projet de passe vaccinal et les restrictions sanitaires se sont déroulées ce samedi à travers le pays. 105.200 manifestants étaient mobilisés dans toute la France dont 18 000 à Paris, selon le ministère de l’Intérieur. Quels sont les enseignements de cette nouvelle journée de mobilisation contre le passe vaccinal et contre la politique sanitaire d’Emmanuel Macron ?

En soi, cette mobilisation même en hausse demeure marginale. En tout cas, 105 200 manifestants, ce n’est sûrement pas de nature à infléchir la politique du gouvernement. Il en faudrait dix fois plus pour susciter un début de prise de conscience à la fois des dirigeants politiques et de la classe politique. Les opposants au passe vaccinal ne manquent pas d’arguments de bon sens : cette « obligation vaccinale déguisée » fracture la France, engendre une sous-citoyenneté ou minorité privée de certains droits qui n’est sans doute pas prête de céder à ce qu’elle ressent comme une forme de chantage. En outre, « Nul ne peut être contraint à faire ce que [la loi] n’ordonne pas » selon l’article 5 de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Or la loi n’ordonne pas la vaccination et le passe vaccinal revient ainsi à châtier 5 à 6 millions de personnes sans qu’elles n’aient rien commis d’illégal… Voilà qui est sans aucun précédent. Le niveau de la mobilisation n’est pour l’instant pas à la hauteur d’un tel enjeu de civilisation. 

– Au regard de la mobilisation en hausse, les propos du président de la République sur son « envie » « d’emmerder les non-vaccinés » a-t-elle participé à ce regain et à renforcer les convictions du mouvement ? La stratégie du chef de l’Etat peut-elle contribuer à donner un second souffle au mouvement ?

Oui, sûrement, mais n’est-ce pas le but recherché ? Pour l’instant le bilan de cette petite phrase est plutôt favorable au chef de l’Etat. Les sondages sont assez bons. Au premier tour les intentions de vote en sa faveur ont encore augmenté ! Une large majorité de Français selon les sondages, approuve le fond de son propos et une faible majorité en désapprouve la forme… Mais c’est bien le fond qui est l’essentiel et conforte M. Macron.  La majorité LAREM est restée unie, l’opposition LR, la seule dangereuse s’est déchirée.  Provoquer, déchirer, exciter les passions fait partie de son jeu et lui permet de se poser en protecteur de l’ordre et de plaire à son électorat conservateur, celui notamment des retraités et cadres supérieurs. Si le mouvement prenait de l’ampleur, il pourrait devenir inquiétant. A ce stade, il ne l’est pas vraiment… Il est presque rassurant pour le pouvoir : il lui permet implicitement de comparer les 100 000 manifestants aux 65 millions de Français. Un sur 650…

– L’absence de débordements majeurs est-elle un « bon signe » pour la suite de ce mouvement, notamment après les propos chocs d’Emmanuel Macron et au regard des incidents et des scènes de violence lors de rassemblements contre les restrictions sanitaires, notamment aux Pays-Bas ? 

Elle est un bon signe pour les organisateurs qui se sont montrés capables de maîtriser leurs troupes. Elle rassure sans doute aussi les dirigeants du pays pour l’instant à l’abri du syndrome Gilets Jaunes. Mais là n’est pas l’essentiel. Le pays est plongé dans une profonde torpeur. Il est tétanisé par la communication alarmiste du pouvoir qui parle de raz-de-marée ou de tsunami et les médecins de plateau ou autres marchands d’apocalypse. Nous sommes plongés dans une logique de servitude volontaire. La peur permet tout, justifie tout, rend le peuple dans son ensemble indéfiniment malléable et servile. La classe politique y compris dans l’opposition, suit dans l’ensemble le grand mouvement grégaire. Cette terreur collective, largement entretenue – alors que le taux de mortalité est conforme à la moyenne – est la source de toutes les soumissions et de tous les conformismes. A ce stade, on ne voit guère de raison d’espérer… Il est vrai que le passe vaccinal soulève de sérieuses questions de conformité à l’article 5 de la Déclaration des Droits de l’Homme précité. Mais qu’espérer vraiment du Conseil Constitutionnel dans ce genre de situation dominée par la peur ?

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Sur les manifestations contre le passe vaccinal (pour Atlantico)

  1. Dorine dit :

    Monique, la santé et la médecine ne sont pas une équation mathématique.
    Personne n’est pareil. Nous ne sommes pas des clones. Nous ne sommes pas non plus une série de chiffres. Je me souviens, avant le COVID, au cours d’une formation, on nous demandait de mettre tous nos patients en chiffres. Je leur ai dit que je connaissais un endroit où on mettait les gens en chiffres et où même, on le leur gravait sur le bras. Ils ont tout de suite compris que je faisais allusion à la déshumanisation d’Auschwitz. « Mais tu ne comprends pas, c’est scientifique… ».

    Je vous rappelle que le premier vacciné de l’histoire a servi de cobaye à votre plus grand bénéfice. Que Louis XIV a proposé à son chirurgien de se faire la main sur les pouilleux avant de l’opérer de sa fistule anale. Qu’Ambroise Paré a fait jeté des prisonniers pour voir comment réduire les fractures. etc…
    Maintenant, on utilise beaucoup les animaux jusqu’au jour où les animalistes s’en prendront aux chercheurs….

    J’aime

  2. Philippe dit :

    Bonjour maxime, bonjour à tous,

    Quelle ne fut pas ma surprise hier soir, de voir sur France 2, les journalistes de France Télévision faire de la propagande, en clamant que eux seuls disent la vérité, donnent la vraie information en toute impartialité. On les voit tous y compris Léa Salamé qui est loin d’être impartiale lors de ses débats.
    Tout ce qui ce dit ailleurs n’est que fakes news. Ils sont « la parole unique et suprême ». Et ils nous parlent de sauver la démocratie, on croît rêver. Il fallait oser faire une telle propagande, mais ils ne reculent devant rien. Alors que les médias dominants font semblant de laisser une certaine place à une pluralité de discours sur les faits d’actualités, je le constate tous les jours ce sont de simples agences de communication au service, en l’occurrence, du gouvernement.
    Jamais je n’aurais cru voir cela en France pays des droits de l’homme. La Pravda ou le Reichsministerium für Volksaufklärung und Propaganda, RMVP sont de retour. Delphine Ernotte la présidente de France télévision a du avoir les consignes de l’Elysée, propagande, propagande, propagande. Et dire qu’elle est à la tête de l’union européenne de radio-télévision.
    C’est incroyable, cette soumission des médias, des journalistes qui soit disant sont pour la liberté de la presse. Force est de constater que la pensée unique fait son bout de chemin, comment les français peuvent ils cautionner ce genre d’actes? On estime donc que les français sont incapables de réfléchir par eux-mêmes et de garder leur libre arbitre. Macron ne recul devant rien, il est prêt à tout pour garder le pouvoir, même l’impensable.
    Où est le vrai journalisme? Le journalisme d’investigation croisée qui fait sa marque de fabrique, qui consiste à gêner le pouvoir non en disant n’importe quoi mais en exigeant la vérité et en contrant les effets de propagande. Avoir la rigueur du débat, tel Christine Kelly qu’on menace d’ailleurs de mort. Seul le vrai journalisme peut sauver le journalisme. Le journalisme doit réaffirmer les valeurs fondamentales qui font la raison d’être un vrai journalisme. Faute de quoi, on le voit aujourd’hui, l’opinion se détourne d’elle et la démocratie se meure et est en réel danger
    Ceux qui sont morts pour la liberté de paroles et de pensées doivent se retourner dans leur tombe.
    Nous avons encore une preuve du déclin de la démocratie.

    Aimé par 2 personnes

    • Anonyme dit :

      mais enfin, ,,vous croyez au père Noel ,tout le monde sait que les gauchistes tienne France télévisions, France inter ,avec notre redevance et OUI les journalistes vaste problème michel43

      J’aime

  3. Monique dit :

    Vous avez lu comme moi une info « Le Figaro » « un vaccin de Pfizer adapté à Omicron sera prêt en mars.. » je ne comprends plus rien ! l’Omicron, c’est pas le variant qui n’est qu’un simple gros rhume et il faudrait un vaccin spécifique ? je lis : « Je ne sais pas si on en aura besoin, je ne sais pas si, ni comment il sera utilisé, mais nous serons prêts. L’usine a déjà commencé la production», a déclaré Albert Bourla sur la chaîne financière américaine CNBC. »….. je résume avec ce qui me reste de compréhension, des milliards dépensés probablement pour un vaccin qui ne servira pas et qui est parfaitement inutile si on se réfère au rhume de cerveau ? mais nous sommes quoi, des cobayes ?
    Au lieu de marcher, si nous étions des millions à faire une pétition et attaquer l’Etat qui sait, peut être à terme, sera jugé « pour crimes contre l’humanité »…. en juste retour.

    Aimé par 1 personne

    • Stanislas dit :

      Monique

       » si nous étions des millions à faire une pétition et attaquer l’Etat qui sait, peut être à terme, sera jugé « pour crimes contre l’humanité »

      il y a des gens qui marchent et je trouve ça bien même si ça me semble inutile, mais des plaintes sont déjà déposées en masse, depuis des mois devant différentes juridictions éteintes, il faut bien le dire.
      Peu importe il faut continuer plus que jamais..

      et surtout comme l’écrit Mr Tandonnet,

      « Nul ne peut être contraint à faire ce que [la loi] n’ordonne pas » selon l’article 5 de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen »

      Les gens obéissent depuis des mois à des protocoles, des consignes, du chantage d’état télévisuel et prostitutioncientifiqueetmédical à la consommation de loisir ou par la simple subordination du contrat de travail.

      Aléa jacta est.
      La conscience est individuelle, nous quittons cette pauvre terre, seul et à poil… et là il n’y a pas d’analyse de risque des prostitués des télés, ni aucune documentation scientifique sur ce qui suit….
      ceux qui prennent du pognon en masse pour nous torturer le cerveau vont avoir un problème de retour sur une planète si les bouddhistes ont raison..
      J’imagine la réduction de proposition : ver de terre ou chardon ?

      Aimé par 2 personnes

    • Pheldge dit :

      jusqu’à présent, toutes les plaintes ont été rejetées au niveau national comme europée, balayées d’un revers de main, alors n’espérez rien.

      J’aime

    • roturier dit :

      Et l’incertitude? (La « glorieuse » incertitude, diraient certains)
      TOUTES les découvertes, TOUTES les inventions, TOUTES les (vraies) nouveautés, TOUTES les initiatives ont commencé par « je ne sais pas si, ni comment il sera utilisé ».
      Le bébé qui apprend à marcher le fait en marchant.
      La certitude d’avance est un truc de fonctionnaires. L’êtes-vous?

      J’aime

    • Philippe dit :

      Bonjour Monique,

      Vous avez raison, nous sommes des cobayes, ni plus ni moins. Les laboratoires n’ont aucune certitudes sur l’efficacité, la durée, les effets secondaires à court, moyen et long terme, c’est ce que j’ai lu dans le contrat passé avec les pays, ils le notent noir sur blanc au chapitre 5.5 du contrat. Le vaccin est une machine à dollars, même avec la meilleure technologie du monde, il faut des années pour élaborer et mettre au point un vaccin. Une membre de mon club retraitée de l’institut pasteur nous le disait encore ce week-end. Elle travailla sur le vaccin contre la grippe, vaccin qu’il faut renouveler chaque année car le virus mute en permanence. Elle même n’est pas vaccinée. Elle avait commencé avant sa retraite les étude sur l’ARN et rien n’était au point, il faudra encore quelques années pour que ce soit viable. Les laboratoires ont simplement un terrain d’expérimentation mondial. Israël se réavise car il voit que le nombre de contamination n’a pas diminué et les urgences sont encore saturées malgré le fort taux de vaccination.
      Tout démontre la supercherie des laboratoires. les jours qui viennent vont nous démontrer que nous n’en avons pas fini avec ce virus et qu’il faudra vivre avec comme on le fait avec la grippe; mais il est un virus utile pour le pouvoir pour asservir le peuple.

      Aimé par 2 personnes

  4. benkiller47 dit :

    « Sur le plan épidémique, l’évidence est que la vaccination ne sert à rien. Ça ne contrôle pas l’épidémie. Pas du tout. Ce sont les pays dans lesquels on a fait le plus de vaccins qui ont le plus de cas. »
    Didier Raoult (LaDepeche)

    Aimé par 1 personne

  5. cgn002 dit :

    J espère que le Sénat jouera la montre, de telle sorte que la vaccination soit devenue inutile lorsque les non vaccinés auront démarré la première injection puis attendu 4 semaines avant d obtenir une protection à 50% inefficace (avec omicron dominant et de plus, en fin de vague).
    Un nouveau scandale qui apparaîtrait à ce moment là (fin fevrier), car des millions de français malmenés pour rien.
    Les seuls gagnants à mon avis étant big pharma, leur lobbyistes et ceux qui jouent leur jeu. Suivez mon regard.
    Inadmissible alors que notre gouvernement joue le jeu d une contamination la plus large possible.
    Ça c’est le « en même temps » qui créée la confusion la plus aboutie, la plus manœuvriere, la plus cynique. Et une partie de la population adhèrerait…(26% ?!)

    J’aime

    • Furax dit :

      Ohhhh mais le variant de secours va prendre la relève et le remix Pfizer spécial variant de retard arrivera juste avant le suivant en avance sur le retard du précédent. Vous m’suivez? … course à l’ échalote des booster sachant booster. En attendant Bourla fait sa pelote en Méga milliards, mais c’est secondaire. Le contrôle social à la chinetoque reste l’objectif. Il n’y a plus de complot, tout est sur la table.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.