L’étrange imposture du duel « le Pen/Macron » (pour Atlantico)

1 – Emmanuel Macron, qui désire plus que tout se retrouver au second tour face à Marine Le Pen,  n’a de cesse de parler d’un clivage entre « nationalistes » (souverainistes, populistes) et « progressistes » (européens). Si ce clivage peut effectivement exister, n’est-il pas dangereux démocratiquement de réduire le débat à cette opposition binaire ? Cela ne revient-il pas à nier qu’il existe d’infinies nuances possibles à l’intérieur même de chaque camp ?

Le 1er novembre 2018, le président Macron annonçait la couleur en se présentant comme un bouclier contre « la lèpre nationaliste ». La scène des présidentielles qui se prépare est celle d’un duel à grand spectacle entre le « héros » progressiste et « l’épouvantail » populiste. Tout va dans ce sens. Les escarmouches entre M. Darmanin, M. Dupont-Moretti et Mme le Pen visent de toute évidence à conforter cette dernière dans son rôle d’opposante attitrée. Les provocations élyséennes tendent à attiser les haines et encourager le vote lepéniste, par exemple les paroles de repentance exacerbée sur la culpabilité de la France. Les régionales de PACA illustrent cette stratégie : formation d’une liste commune LR et LREM contre le RN. L’objectif est d’anéantir toute forme de troisième voie entre macronistes et lepénistes. Il repose sur le pari d’un second tour des présidentielles de 2022 qui débouchera sur la victoire du supposé « bien » contre le « mal ». Tout ceci revient à étrangler la démocratie en privant la nation de tout autre choix.

 2- Si on peut avoir effectivement sur la scène politique une impression de « populistes » contre « progressistes », cela reflète-t-il vraiment l’opinion du peuple ? Les Français ont-ils définitivement laissé tomber le clivage gauche-droite ?

L’impression qui domine est celle d’un immense désarroi des Français, mêlé à une indifférence et un scepticisme croissant envers la chose publique. Un sondage pour Marianne en février 2020 estimait à 80% la part des Français refusant un nouveau duel Macron le Pen. Cependant, depuis quatre ans, les sondages donnent ces deux personnalités largement en tête d’un premier tour des présidentielles. Ce gel de la vie politique française est sans précédent. Il est le fruit d’une formidable manipulation. D’une part l’occupant de l’Elysée accapare quotidiennement l’actualité dans sa vertigineuse boulimie de communication. Face à lui Mme le Pen bénéficie d’une couverture télé/radio digne d’un chef de l’Etat. Selon une enquête « projet Arcadie » de 2018 à 2020 sur l’exposition médiatique des parlementaires, son temps de parole médiatique (197 heures) pulvérise celui de tous ses adversaires. Aucun député LR n’apparaît dans les dix premiers… Le manichéisme – bien progressiste contre mal populiste – s’incarnant dans deux personnalités surmédiatisées étouffe le débat démocratique sur les grands sujets de préoccupation des Français : l’explosion  vertigineuse du chômage, de la pauvreté, de l’insécurité tout comme l’effarant déclin du niveau scolaire. Pour l’instant le pays est comme écrasé par cette logique infernale.

3 – Depuis quelques années et avec la crise sanitaire, les discours semblent converger sur de nombreux sujets (made in France, le soutien à l’économie, l’islamisme, l’immigration, l’insécurité) Sur l’islamisme, on a même vu Gérald Darmanin accuser Marine Le Pen de « mollesse ». Et sur les questions sociétales type PMA, il n’y a pas clivage clair entre RN et LREM. Quand Emmanuel Macron invoque ce clivage progressistes/nationalistes, n’y a-t-il pas une forme d’hypocrisie ou alors une incapacité à déterminer ce qui le sépare vraiment de Marine Le Pen ?

La fuite dans un double culte de la personnalité et la caricature idéologique (progressisme contre populisme) réduit à néant le débat d’idées sur ces sujets. Les questions de fond n’intéressent plus personne dans une atmosphère d’hystérie et de matraquage permanent. D’ailleurs, sur l’Europe et sur les sujets économique et sociétaux la course de Mme le Pen à la respectabilité a eu pour effet de neutraliser son discours. Quant à la « PMA sans père », le RN semble rallié au positionnement dit progressiste. Il n’est même plus possible de reprocher à ce parti sa démagogie et son laxisme dépensier quand la gestion macronienne du pays débouche sur un déficit public et une dette de 10% et de 120% du PIB ! Le macronisme et le lepénisme se ressemblent par bien des aspects, en particulier l’exacerbation de l’ego narcissique et le goût outrancier des provocations destinées à capter l’attention médiatique. Chez l’un comme chez l’autre, la sublimation du « chef », se traduit par le mépris et la négation du monde des réalités. Leur affrontement mortel, dans un climat d’indifférence et d’anesthésie de l’opinion, est l’une des plus grandes impostures de l’histoire politique récente. Nous sommes face à une question dramatique : le pays conserve-t-il une capacité de rébellion face à ce naufrage dans la médiocrité stérile ou bien a-t-il définitivement baissé les bras ?

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

53 commentaires pour L’étrange imposture du duel « le Pen/Macron » (pour Atlantico)

  1. cyril dit :

    les ultra-libéraux ? mes cours d’économie m’ont appris que pour ces personnes, seule compte la loi du marché, sans régulation ou très peu par l’Etat, les personnes pauvres sont laissées au bord de la route.

    J'aime

    • Pheldge dit :

      par « ultra-libéraux » il faut comprendre Hollande, Sapin, Macron … en fait c’est pratiquement « liberals » au sens US du terme, donc socialistes.

      J'aime

  2. Anonyme dit :

    Et v’la zemmour qui entre dans le bal.

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    « Vous verrez que dans la dernière semaine de la campagne présidentielle, nous aurons un grave incident ou un meurtre », pour « montrer du doigt les musulmans », « tout ça, c’est écrit d’avance », a déclaré Jean-Luc Mélenchon dans l’émission Questions politiques France Inter/France Info ce dimanche.
    Quelques minutes avant il avait expliqué : « On nous sort un autre petit Macron du chapeau, (…), on ne sait pas qui sait, pouf, il se fait élire président. C’est le système qui l’invente. La dernière fois, Macron, il est arrivé au dernier moment. Là, ils vont peut-être en trouver un autre ».

    L’élection d’un Prince … un septième … c’est risqué !
    Il faut penser à autre chose.

    J'aime

  4. francois dit :

    Je suis certainement d’un optimisme démesuré, mais je crois encore à l’homme ou à la femme providentielle qui mettra tout le monde d’accord et rejettera les deux candidats des médias dés le premier tour.

    J'aime

  5. nicolasbonnal dit :

    Asselineau voit Macron ne pas se présenter (après avoir mis fin aux libertés et bradé le patrimoine à BlackRock) : https://mobile.twitter.com/UPR_Asselineau/status/1400464691214778378

    J'aime

    • Pheldge dit :

      « bradé le patrimoine à BlackRock … » sacré Asselineau !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Convergence avec mes réflexions !
      … comme déjà exposé ici.
      Étant également quelque peu optimiste, je serais totalement ravi si les difficiles décisions à venir concernaient la fonction publique, ses dépenses et gaspillages insupportables, ses avantages comme une retraite totalement désalignee du secteur privé, son organisation omnipotente et verrouillante, son impunité, et j en oublie (aujourd hui c est dimanche !)

      J'aime

    • Pheldge dit :

      vous êtes bien optimiste ! je vois venir des hausses d’impôts déguisées, de l’inflation – ça commence sur certains produits – et un prélèvement/taxe sur l’épargne comme ça s’est fait dans d’autres pays, en Italie en 1992, Chypre et Pologne en 2013, Espagne en 2014. Des décision difficiles qu’il a dit …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Merci pheldge
      Madzi fait partie de ceux qui jugent sans avoir compris.
      Et il ne se prive pas de juger…
      Seul compte son propre référentiel, et nous avons compris qu il n était pas reluisant, tout en cherchant à nous manipuler.
      Une attitude courante de nos jours, mais heureusement sur ce blog peu de commentateurs seront dupés…

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @pheldge
      Vous n avez hélas pas tort sur ces nouvelles décisions difficiles.
      Nous voilà avertis par petites touches insignifiantes et énigmatiques.
      Telles que le veux notre manipulateur suprême.
      Il est évident qu il ne faut pas s attendre à de saines décisions mais à des solutions pour éteindre l incendie dont il est le responsable avec toute la macronie lrem

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Madzi ,,,partout ,il y a des enfants ,beaucoup compte sur cela ,dont vous ,pourquoi fuit t  » il leurs pays ? voila la bonne question que vous devriez vous poser , le ROI du Maroc achète en France ,une propriété 80 millions d « euros ?voila pourquoi Mme Danjou doit être en furie ,et pas VOUS,,,,,,michel43

      J'aime

    • there dit :

      @madzi et à part une attaque ad hominem à l’encontre de Mme Danjou, que proposez vous ?

      J'aime

    • Pheldge dit :

      sûrement un truc reposant sur le « théorème à Flamby » : »ça coûte rien, c’est l’état qui paye ! »

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @madzi
      D autres mettent des enfants à l endroit où « on » ne voudrait pas que des bombes tombent…!
      Votre discours est lamentable.
      Et vous vous croyez pertinent et influent…
      Et manipulateur dans le sens de vos idées qui ne sont pas bien belles…
      Vous ne vous sentez pas seul, nous le savons,…
      Mais ce n est pas ici que vous rencontrerez un écho à votre goût…
      NB Je ne me suis même pas donné la peine d ouvrir le lien, votre message est trop grotesque

      J'aime

    • Madzi dit :

      cgn002 : si vous ne savez pas ouvrir un lien faites vous aider où alors achetez un livre du type …l’internet pour les nuls ….

      J'aime

    • Pheldge dit :

      vous êtes pas seulement grossier ! il n’a juste pas pris la peine de l’ouvrir, votre lien, tellement vous êtes prévisible mon pauvre Madzi …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Merci pheldge
      Madzi fait partie de ceux qui jugent sans avoir compris.
      Et il ne se prive pas de juger…
      Seul compte son propre référentiel, et nous avons compris qu il n était pas reluisant, tout en cherchant à nous manipuler.
      Une attitude courante de nos jours, mais heureusement sur ce blog peu de commentateurs seront dupés…

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Ah oui Madzi des enfants !!! Là dessus je suis imbattable, toute ma vie j’ai été entourée d’enfants et encore aujourd’hui… mais un jour j’en aurai ras la casquette et je les enverrai en camp dans un pays lointain, j’espère que vous accepterez d’aller les encadrer. On compte sur vous!
      Et puis vous avez mis en garde Maxime contre des propos haineux sur son blog qui risquaient de lui apporter des ennuis… vous deviez penser à moi aussi, j’espère que je ne perturbe pas vos rêves la nuit. En tout cas je participe à ce blog depuis bien plus longtemps que vous et c’est assez nouveau d’y subir un énergumène comme vous.

      J'aime

  6. cyril dit :

    J’ai au moins 2 évènements qui m’ont gravement déçus de la part de presidents de droite, J.Chirac et N. Sarkozy :

    Le 1er semble anecdotique mais est révélateur de l’ideologie ultralibérale qui est aussi un totalitarisme car la boussole de ces gens est l’argent seul : Raffarin 1er ministre issu du parti democratie liberale (joli nom mais ce sont des ultra libéraux) supprime le jour férie du lundi de pentecôte : ah bas les fêtes chretiennes !

    Puis De Villepin a remplacé Raffarin et ce fut la guerre des chefs , Villepin s’est brulé les ailes en s’opposant à Sarkozy.

    Le 2e est la suite du Non au referendum de 2005 : Sarkozy passe en force le traité europeen apres son election en 2007 : aucun respect pour la parole du peuple

    Ma confiance en ces dirigeants de droite est très limitée

    J'aime

    • Zonzon dit :

      Giscard était pas mal non plus … il est responsable de l’élection de Mitterrand … on en a pris pour 14 ans !

      J'aime

    • Pheldge dit :

      merci de lire la définition du Libéralisme https://www.wikiberal.org/wiki/Libéralisme avant de tenter de m’expliquer ce que Raffarin ou les autres avaient de « libéral » , néo turbo ou ultra … Cordialement.

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Vous avez oublié un 3eme évènement à mettre à leur actif, cyril …
      Une spécialité qu’ils ont en commun et sur laquelle ils se sont beaucoup impliqués, au point de les rendre (si l’on peut dire) très populaires, auprès de populations consternées … : Le racket sur la route …

      J'aime

  7. lugardon dit :

    « Ce que tu n’as pas défendu par les armes ne croit pas le garder avec tes larmes. »

    Ismaël Lô

    J'aime

  8. Janus dit :

    Vous tournez autour du pot, Maxime. Le désarroi des français ne vient pas des pitreries de Macron et de ses mignons, mais des trahisons successives des LR qui, non contents de n’avoir plus de ligne politique claire, encore moins de « droite », n’ont pas cessé de trahir leurs électeurs de toutes les manières possibles, le lâchage de Fillon en étant l’archétype. De plus, il n’y a aucune personnalité crédible aujourd’hui chez les LR : Bertrand qui ne sait plus ou il est, Pecresse, Retailleau, Larcher, Wauquiez, toutes ces demi-portions politiques ne représentent en RIEN ce qu’attendent les français de droite qui sont largement majoritaires. Les LR n’ont pas encore compris qu’ils ne représentent plus rien et les quelques députés ou sénateurs LR qui pensent un peu ne l’ont pas encore admis. Il faut donc la grande lessive pour qu’enfin la droite puisse se regrouper sur un programme politique. Mais pour cela, il faut une personnalité qui puisse l’incarner. Et c’est là que le bat blesse : dans ce type de parti, où le politiquement correct est la norme, aucune personnalité digne de ce nom ne peut émerger. .Donc j’espère la liquéfaction définitive de ce parti moribond qui a abandonné depuis des lustres toute velléité de rendre à la France sa place et sa grandeur !
    Hélas, trois fois hélas, les palinodies des médiocres LR ne ne feront pas économiser le drame d’un second mandat du pervers qui est aujourd’hui Président. Et dans cette infamie, les LR, beaucoup plus que Marine Le Pen qui elle est dans son emploi, auront une très importante part de responsabilité.
    L’inculture des bourgeois français de drouauche est telle qu’ils ne pensent pas à la stratégie de l’entrisme, cher aux trotskystes lambertistes. S’ils s’étaient donnés la peine d’avoir une vraie stratégie politique, Mariani ne serait pas le seul transfuge, capable de faire évoluer dans le sens des intérêts de la France le parti que vous détestez tant, et dont le succès n’est en relief que la marque des errements et des inconséquences de la famille gaulliste.
    Le drame est qu’il n’y aura pas un autre appel du 18 juin et que le chaos n’est plus le fait d’une guerre perdue, mais d’une dissolution interne due à un dissolvant qui représente désormais 20% de la population qui peuple ce pays. Avec en conséquence, une sidération des élites devant l’ampleur du problème a traiter…

    J'aime

    • Pheldge dit :

      vous êtes méchant envers nos élites de droite et particulièrement celles de LR, ils nous expliquent à longueur de discours que le seul danger c’est le RN, et sur ce sujet là; les éditorialistes ne tournent pas autour du pot !

      J'aime

  9. E Marquet dit :

    Le pays a-t-il définitivement baissé les bras ? Qui peut le dire? Qui peut parler au nom d’une entité aussi vague ?
    La démocratie telle qu’elle est instrumentalisée actuellement, est devenue l’espace idéal propice aux mensonges. Dans un régime oppressif on sait au moins à quoi s’en tenir et la méfiance est de mise, tant sur la réflexion, les promesses ou l’information. Or, nous sommes dans une démocratie représentative dont le seul principe qui semble survivre aujourd’hui est le vote de représentants qui demandent à leurs électeurs potentiels un blanc seing, autrement dit un chèque en blanc signé pour un vague plan marketing fourre-tout, qu’ils rangeront immédiatement dans un tiroir, se réjouissant une fois de plus de nous avoir entubés.
    Votez pour moi, disent-ils tous, cachés derrière leurs étiquettes et la tronche de leur tête de file. Oseraient-ils nous dire, votez pour moi parce que je serai courageux, j’agirai pour le bien du pays avec honnêteté, empathie et éthique, sans idéologie, sans favoritisme ou sous la pression de lobbies en tout genre, et sans me complaire dans de beaux discours sans âme, etc…
    Alors oui, personnellement, si personne de correct à mes yeux n’émerge du maëlstrom politique actuel, je renonce à me prêter une fois encore au jeu de bonneteau que sont devenues les élections au fil des ans. Sincèrement j’en ai assez d’être prise pour une co***.

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Mille fois d accord !
      Jésus Christ avait compris très jeune (légende ou pas ) qu une société dirigée par les marchands (du temple) n était pas acceptable.
      En l état, chaque citoyen de la planete est destiné à devenir le client d un réseau de marchands (avides) qui verrouilleront définitivement notre mode de vie; le plus navrant c est que les politiciens (Macron en tout premier lieu) jouent à fond cette connivence avec la puissance financière mondialiste.
      Les communistes clamaient « ouvriers du monde unissez vous ».
      Nos dirigeants pensent tout bas « mettons nous du côté des plus forts
      et formons le club le plus puissant de la planete ».
      Les français sont des veaux quand ils votent pour un « banquier » et qu ils en pleurent ensuite…

      J'aime

  10. Pheldge dit :

    Désolè MT, ce qui a « réduit à néant le débat d’idées sur ces sujet », sujets sensibles, c’est d’abord, l’auto censure des LR, par peur d’être assimilés au RN ce qui pour beaucoup est la faute ultime.
    Refus d’aborder sereinement des sujets sensibles, donc absence de propositions crédibles.
    LR s’est exclu su débat, point, il faut avoir l’honnêteté de dire les choses.

    Aimé par 3 personnes

  11. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Comme on peut le constater depuis plusieurs mois, le RN est bel et bien devenu un parti populiste dans son acception la plus triviale. Sa secrétaire nationale ne s’en cache d’ailleurs pas, ce qui lui importe, c’est moins l’avenir du pays que son destin et sa carrière et donc le second tour de l’élection présidentielle face au président actuel.
    Je pense même qu’elle ne souhaite pas être élue car, comme son père, elle doit intimement se sentir incapable d’assumer une telle charge qui va bien au delà de ses compétences et de celles des fayots qui l’entourent, espérant un maroquin, y compris des membres éminents LR qui lui font les yeux doux, au cas où…..
    Elle ne peut pas ignorer qu’en cas d’une élection audacieuse, elle ne disposera jamais d’une majorité quelconque au Palais Bourbon ou au Sénat, ce qui rend ses projets fumeux plus qu’improbables et inenvisageables.
    Elle ne peut également pas balayer d ‘un revers de main les émeutes populaires qu’entrainerait son hypothétique élection et leurs conséquences dramatiques pour le pays.
    Et nos médias qui savent bien évidemment tout cela, se gardent bien de l’évoquer dans leur verbiage quotidien pour éclairer les « gens qui ne sont rien », préférant faire plaisir au pouvoir actuel en vue de 5 nouvelles années de tranquillité journalistique.
    Celles et ceux qui croient à l’élection de cette dame en faisant référence à l’élection de F. Mitterrand en 1981 se fourvoient en croyant aux promesses inconsidérées et démagogiques d’une illusionniste et d’une menteuse.
    Pour autant, réélire le président actuel reviendrait à entériner sa politique catastrophique qui a ruiné et mené notre pays au chaos actuel. C’est pour cela qu’il est devenu urgent de rechercher une troisième voie avec une nouvelle équipe qui disposerait des qualités mainte fois rappelées ici et dont ces pitres-là sont dépourvus.

    J'aime

    • Pierre dit :

      En l’état actuel des choses, cette troisième voie existe-t-elle ? Aura-t-elle même des chances d’exister pour les élections ?
      Il n’y aurait donc en France aucun moyen de casser le système actuel ?
      J’aurais tendance à penser que si cahot il y a avec le renouvellement de Macron ou avec le RN, autant en profiter pour mettre à bas ce système qui pourrit le vie politique du pays depuis 40 ans !

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Bonsoir,
       » elle ne disposera jamais d’une majorité quelconque au Palais Bourbon ». Cela reste à voir.
       » les émeutes populaires qu’entrainerait son hypothétique élection  » On sait très bien que ces émeutes seraient tout sauf populaires, car se déclenchant dans ces quartiers festifs qui n’attendent que le moindre prétexte pour saccager et détruire ce qui aura coûté de milliards en pure perte.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      ne vous faites donc pas tant de bile, même si le « front républicain » est bien fissuré, il en reste quand même suffisamment pour faire réélire Macron !

      J'aime

  12. Alain De Vos dit :

    On doit élire un chef d’état, le Président de la République sur un programme pour la France, pour notre Etat, notre Patrie, notre Nation. Je suis toujours surpris par les sondages qui donnent le nom de têtes de gondole alors que l’important c’est le programme du candidat qui donne l’orientation particulière. Pour en venir aux deux personnes , Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Il n’y a aucun intérêt à voter ni pour l’un ni pour l’autre. Le bilan produit par Emmanuel Macron est en-dessous de tout. aucun acte positif pour le vrai développement de la France et donc la prospérité des français. Un chef d’état arborant toujours l’arrogance et la fumisterie. Quant à Marine Le Pen, son programme est d’une véritable pauvreté et avec peu d’envergure pour le développement de notre pays.
    Je suis étonné sur ce blog la rapidité avec laquelle les intervenants jettent aux orties le parti Les Républicains. Comprenons-nous bien s’il y a un seul parti crédible qui pourra donner un élan à la France c’est bien celui-ci. Les Républicains ont eu à gérer une situation tout à fait exceptionnelle : élimination de François Fillon (on en reparlera ultérieurement tant fut grosse la ficelle). Beaucoup d’électeurs sont disparus. Il leur a fallu encaisser le coup et construire un programme. Ce qui est réellement le cas. Tout les sujets sont abordés il suffit de visiter le site Les Républicains. Donc le programme est réalisé. Ensuite durant le mandat d’E.M. les députés et les sénateurs LR se sont opposés dans bien des projets de lois. Heureusement qu’il étaient là pour freiner la furie LREM (des pauvres mecs).
    Un peu de patience, la candidature LR viendra quand les élections départementales et régionales seront achevées. Voyons les résultats : les municipales, il y a de nombreux maires LR on verra d’ailleurs dans les élections sénatoriales la conséquence de cette présence. A l’issue de cette votation, le processus du candidat porté par le droite se fera et lui avec le programme.
    EM et MLP n’ont aucun support pour des relais dans les communes, les départements et les régions. Si c’est ainsi, c’est que l’un et l’autre sont rejetés par les électeurs.

    Ne nous laissons pas égarer par plein de choses qui font diversion. Gardons le cap à droite, une droite conservatrice mais dans le progrès social pour le bien commun.

    Méfions-nous de MLP et d’EM les deux enfumeurs malveillants et malfaisants pour notre pays, la France.

    Reprenons nos esprits et travaillons avec le parti Les Républicains qui depuis quatre ans travaillent à un programme digne de la France. Cessons de dire du mal en prenant le soin de voir, lire leur travail et de voir qu’une génération de jeunes arrivent pour le bien commun de notre nation française.

    Rien n’est joué d’avance. Emmanuel Macron est un mec ridicule et vicieux. Il faudra s’en séparer d’une façon ou d’une autre car il fait du mal au notre pays, comme il a fait mal dans des tentatives de réformes qui ne sont pas abouties. Il s’agit d’un petit cadre médiocre. Lui donner de la consistance comme à MLP, ce n’est pas faire le jeu de la France et de français.

    STOP. Il est temps de reprendre pied dans la réalité et de travailler de concert avec le parti Républicains.

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      Désolé, ils ont eu 4 ans et n’ont rien fait, alors ce n’est pas dans les mois qui viennent qu’ils vont nous sortir une alternative crédible. « Il leur a fallu encaisser le coup et construire un programme » pardon, mais le programme de Fillon était un bon départ, qui avait été plébiscité en 2017, il est désormais oublié. On verra à la fin du mois, après les départementales et régionales s’ils se réveillent un peu.
      En attendant, voir les patrons LR des régions dire que leur seul but est de « faire barrage au RN » est pitoyable. Les vrais chefs, tracent leur route sans faire attention à leurs adversaires, avec leur programme défini et clair, et entraînent les électeurs dans une dynamique positive.

      Aimé par 3 personnes

    • Anonyme dit :

      il faut surtout se méfier des LR, ,nombreux sont des traites part intérêt ,le plus lucide ,le vice Président de LR ,,,il sait que le RN ,Marini sera élues ,et ailleurs avec ,attendons encore un peut ,,après l » élections ,certains retourneront leurs veste voila la réalité michel43

      J'aime

    • Anonyme dit :

       » le parti Les Républicains qui depuis quatre ans travaillent à un programme digne de la France.  »
      Bonsoir,
      Désolé mais quand on entend Gérard Larcher bavasser en présentant comme programme : Battre le Rassemblement National, on peut avoir de sérieux doute. Mais à force de crier  » Au loup  » ou « Au feu  » et que rien ne se passe, cela va bien finir par arriver et ils auront tous l’air étonné !

      J'aime

    • IRIS dit :

      michel43,
      Il faut surtout se méfier des faux prophètes !

      J'aime

  13. there dit :

    La France va exploser pour une raison simple : le politique n’écoute pas le peuple . Le peuple veut moins d’immigration , le peuple veut plus de sécurité , le peuple veut de l’équité, le peuple veut une justice plus ferme . En Angleterre cette même sorte de revendication s’est traduite par le brexit. Les politiques anglais ont respecté le choix du peuple. En France ce qui s’apparenterait à un frexit est tout simplement inenvisageable et balayé d’un revers de main par les politiques . La responsabilité des politiques est totale dans ce qui adviendra . Et bien sûr quand le carnage sera là , ils accuseront le peuple.

    Aimé par 4 personnes

    • Janus dit :

      D’accord avec vous, There. Lisez si vous en avez le temps et l’humeur le livre de Arnaud Teyssier « L’énigme Pompidou-de Gaulle » où on voit qu’entre le vision de l’urgence de de Gaulle et le calme pépère de Pompidou et sa relativisation des urgences, il y a toujours eu chez les gaullistes deux écoles : Ceux qui veulent jouir des bénéfices de la remise en ordre et ceux qui savent que la remise en ordre n’est qu’apparente, que les difficultés sont toujours là et doivent être prises en compte des aujourd’hui. La France bourgeoise n’a jamais été aussi heureuse que sous Louis-Philippe et sous Louis-Napoleon Bonaparte…

      J'aime

  14. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    L’imposture que vous évoquez n’est pas si étrange que vous voulez bien le dire.
    Elle s’inscrit tout naturellement dans « l’enchaînement fatal », qui depuis la dissolution de 1997 et les élections législatives qui s’en sont suivies, « une majorité toute puissante qui tenait tous les leviers – l’Élysée, l’Assemblée, le Sénat – a décidé de creuser sous ses pas un précipice dans lequel elle s’est engloutie. »
    Et Alain Griotteray d’écrire : « Incroyable aveuglement ! Le jour même où l’on pourrait remettre les compteurs à zéro, on choisit de proposer aux électeurs de repartir dans la même guimbarde. De cette dissolution la droite aurait pu faire l’instrument d’un retour aux sources. Elle a choisi de rester dans son lit. »
    Alain Griotteray – La droite molle (Chronique d’une déroute méritée) – paru en 1997 chez Plon

    Aimé par 3 personnes

  15. there dit :

    « désarroi des Français, mêlé à une indifférence et un scepticisme croissant envers la chose publique. » « indifférence et d’anesthésie de l’opinion » : encore une fois , je désapprouve votre analyse. L’opinion écume de rage, désespère, est prête à en découdre. En témoignent : les gilets jaunes , les black blocs, zadistes, les écolos radicaux, les islamistes, même l’armée et la police se fissurent, fait inédit en France, pays où elles sont traditionnellement légitimistes . J’ai entendu des jeunes se déclarer « Mélenchon-Lepen » . Le peuple c’est une cocotte minute qui siffle . Et les politiques sont tétanisés devant ces serpents qui sifflent sur ces têtes. Nous sommes dirigés par des hommes pétrifiés.

    Aimé par 5 personnes

    • there, ce n’est pas forcément contradictoire, il suffit parfois de très peu de chose, une étincelle, pour que l’apathie (évidente, voyez comme l’opinion majoritaire s’est soumise à la dictature sanitaire) se transforme en colère violente. C’est l’histoire de toutes les révolutions françaises.
      MT

      Aimé par 2 personnes

    • there dit :

      Merci pour votre réponse . Pour moi l’apathie n’est apparente que pour vous et moi, vivant dans des quartiers protégés, le feu est déjà bien là, nourri par des braises déjà chaudes . Je m’étonne d’ailleurs que l’on puisse parler d’apathie, il suffit de regarder les bunkers que sont devenus les commissariats (faire commissariat attaque sur votre navigateur préféré) ou prendre les nouvelles de Calais …. choisir le mot apathie est pour moi symptomatiques de l’aveuglement causé par une déconnexion abyssale entre les individus qui habitent ce pays. Par ailleurs parler d’apathie pour les habitants plus policés -dont je suis dans mes meilleurs jours- me heurte par son côté péjoratif . Nous avons pris nos libertés rassurez vous mais n’avons pas sonné le clairon . Pour finir si nos politiques ou élites auto proclamées veulent quelque chose de nous , ils faudrait qu’ils essayent un peu de nous aimer , ce serait déjà un début , le seul qui vaille et peut être en retour gagneraient t ils notre respect et notre soutien.

      Aimé par 1 personne

    • there, ce n’est pas vous que je vise ni personne en particulier, c’est un climat général d’apathie CAD d’indifférence ou de découragement (15% de participations aux législatives à paris!) sachant que cette apathie est l’autre face d’un profond malaise qui peut à tout moment dégénérer en insurrection soudaine et violente. Ce n’est pas contradictoire, rien n’est simple de ce qui touche à la psychologie collective.
      MT

      J'aime

    • cgn002 dit :

      J estime que les black blocs et les islamistes ne devraient pas figurer dans votre liste, car ils ne s expriment que par rapport à eux mêmes et non dans une colère tournée vers notre gouvernance.
      Dire que la faiblesse de l état permet cette violence conviendrait mieux.

      J'aime

  16. Anonyme dit :

    Allons ,tout les pays sont endetter ,nous compris ,le soucis ,comment dans un pays ,ou nous accueillons plus de 400 000 étrangers légalement et le double illégalement ,avec prés de neuf millions de chômeurs ,des millions de retraiter a moins de 900 euros ,des dettes énormes ,qui va avoir le courage de taper du poing sur la table ,attendons le résultat des prochaines élections ,après on avisera,,,michel43

    J'aime

  17. Je partage le lien ci-dessous en espérant qu’il s’ouvrira facilement. La partie évocation de la situation en Espagne a retenu mon attention.

    https://www.lantieditorial.fr/episode/cest-quoi-etre-de-droite/?fbclid=IwAR0yCQR_aBTICo6xCMVNzOtG0-UC4iAe2OwJTWLLHJZJxkTjRM5gI2YO1IA

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.