« Dix petits nègres », despotisme de la bêtise

Les dix petits nègres d’Agatha Christie sont débaptisés et deviennent « Ils étaient dix ». Pourquoi? Leur titre était supposé offensant au regard de l’antiracisme. De prime abord, cette décision prête à rire tant elle ruisselle de bêtise. Le titre d’une oeuvre s’attache à une époque. Le juger au regard des valeurs et de la sensibilité dominante, presque un siècle plus tard, est le sommet de l’aberration. Le titre est le nom d’une oeuvre, son identité, son essence même. Le modifier transforme cette oeuvre. Les valeurs dominantes d’aujourd’hui justifieraient donc de modifier la nature même d’un livre considéré comme un chef d’oeuvre qui date de 80 ans. De quoi est faite l’idéologie dominante aujourd’hui? antiracisme, communautarisme, rejet des nations et des frontières, ultra-féminisme ou théorie du genre, indigénisme, nivellement et puritanisme. En suivant la même pente, les deux tiers de la littérature occidentale deviennent suspects. Il faudra brûler par exemple la chanson de Roland (racisme anti-Maure), Shakespeare (racisme) « Dites encore une fois dans Alep, un méchant Turc frappant un Vénitien et insultant la République, je pris à la gorge ce chien (Othello)« …  Montaigne, Chateaubriand, Kipling (colonialisme), Molière (sexisme – les femmes savantes, quelle horreur!),Voltaire, Balzac, Flaubert, Maupassant (sexisme), Nietzsche (sexisme, racisme anti-germanique), Barrès, Péguy (nationalisme). Nous sommes là au corps de la logique totalitaire: détruire le passé, la culture, l’intelligence, pour engendrer un « homme neuf », apuré de toute culture, dès lors indéfiniment manipulable et servile. Changer le titre d’une oeuvre historique célèbre, brûler les livres ou saccager les statues sont des gestes de la même nature. Je ne dis pas que c’est la même chose, mais que la logique qui la sous-tend est exactement la même. Les systèmes totalitaires de l’histoire, tortionnaires de la loi des Suspects et de la Terreur, l’URSS de Lénine, Trotski et  Staline, l’Allemagne hitlérienne et l’Italie fasciste, la Chine de Mao et le Cambodge de Pol Pot, plus près de nous les djihadistes de daesh, avaient à coeur d’éradiquer le passé, l’histoire et la culture pour préparer cet avènement de l’homme neuf. La même logique de la table rase est en ce moment à l’oeuvre dans le monde occidental où elle fait rage sous d’autres formes, moins sanguinaires en apparence, beaucoup plus subreptices et hypocrites, mais tout aussi perverses.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

48 commentaires pour « Dix petits nègres », despotisme de la bêtise

  1. chenillenvol dit :

    Bonjour
    Je comprends votre réaction sur ce changement de titre…. autant que je puisse comprendre la raison du changement. Personnellement, je suis pour un entre-deux. Garder ce qui était mais rappeler le contexte, les actions positives et négatives des personnes dans une préface, une plaque explicative supplémentaire… Bref ne pas transformer le passé mais en assumer la totalité, pas seulement la grandeur de la personne. Jules Ferry a promulgué l’école obligatoire mais elle était sexiste et avait pour objectif de regagner l’Alsace- Lorraine. Il était également d’accord avec l’idée de l’époque « les personnes de peau non blanche sont inférieures aux européens « .

    J'aime

  2. isa dit :

    Ces élites bien pensantes qui détruisent le titre de nos livres ne valent pas mieux que les Talibans qui ont détruits les statues de Bamiyan en 2001.

    J'aime

  3. Georges dit :

    Maman j’ai peur du noir .

    J'aime

  4. luc dit :

    Pour ceux qui pensent que les expulsions servent à quelque chose, voici quelques statistiques qui montrent que ces chiffres, c’est surtout de la com.

    Voici le bilan des expulsions de sans papiers en 2018.

    Total: 33.960
    Dont 18.283 dans les DOM TOM, principalement des Comoriens expulsés de Mayotte et qui souvent sont de retour quelques semaines plus tard.

    Et 15.677 en métropole.
    Dont 4000 vers l’Albanie et la Roumanie, principalement des Roms qui souvent sont aussi de retour quelques semaines plus tard.
    Et enfin, 1525 expulsions vers l’Algérie, 1161 expulsions vers le Maroc et 777 vers la Tunisie.

    J'aime

  5. Ping : « Changer le titre d’une œuvre historique célèbre, brûler les livres ou saccager les statues sont des gestes de la même nature. Je ne dis pas que c’est la même chose, mais que la logique qui la sous-tend est exactement la même. Les systèmes t

  6. Zonzon dit :

    ÉTÉ 20

    Selon l’INSEE il y aurait 21.000 centenaires en France mais pour la SS il y en a 2.400.000 qui perçoivent une pension.

    La courtoisie – du cœur, des manières – est l’arme la plus efficace contre la propagation d’une épidémie. C’est dire combien nous sommes actuellement menacés !

    Il est très regrettable – et même mortifère – que les ascientifiques se mêlent d’intervenir sur l’épidémie. Même les scientifiques se prennent le pied dans le tapis.

    Le Turc est le boche d’Orient. L’un et l’autre se sont reconnus depuis … un certain temps !

    La France a perdu la primauté en Europe quand elle s’est mis en tête d’avoir des colonies. Erreur funeste !

    Président Macron vient de faire sa rentrée 22. Avant tout le monde. On s’est fait doubler ! Ce n’est pas bon signe. [29/08 ]

    STOP BÉTON est un slogan de la secte verdasse que l’on peut voir parfois sur des chantiers de construction. Ces gens bien intentionnés – enfin ceux au moins qui possèdent quelques éléments d’arithmétique – devraient calculer le cubage d’un pied d’éolienne. Pour ne pas mourir idiot !

    Avec les éoliennes la Terre prend l’aspect d’un virus !

    120.000 expulsions sous Sarkozy ! C’est bien possible …. mais j’avais cru comprendre que pendant ce quinquennat la « population française d’origine étrangère » avait augmentée de 500.000 âmes.

    Qui aura le courage, après avoir constaté sobrement que l’islam se déploie en Europe, ajoutera que les djihadistes ont engagé le combat dans tout le continent africain !
    Chez les blancs aucune leçon n’a été tirée de la guerre d’Algérie.

    L’UE matamoresque rejette le résultat de l’élection biélorusse. Elle annonce des sanctions …. La vache ! [19/08]

    La si nécessaire réforme de l’organisation des pouvoirs publics devra avoir pour objectif premier d’empêcher l’accès des galopins aux responsabilités.

    Ceux qui détiennent le pouvoir politique ont deux défauts majeurs : ils sont trop nombreux, ils sont trop nuls !

    À Paris cet été les touristes français ont remplacé les touristes US. À dire vrai on ne voit guère la différence : c’est l’effet perceptible de l’uniformisation du monde, tant souhaitée par les idéologues maudernistes !
    Quant aux gens d’ailleurs que l’on croise ce ne sont pas des touristes mais des résidents permanents.

    « Aucune communauté sur le sol de la République ne fait sa loi. » Darmanin [16/08]
    À commencer par la communauté Nationale !

    … / …

    Aimé par 1 personne

  7. Georges dit :

    Vive le nationalisme ,soyons fiers de nos identités ,quant aux lâches qui ont décidés de baisser leur froc …..

    J'aime

  8. Zonzon dit :

    @ ANNICK DANJOU
    J’aime votre haine et me prépare à assumer dans le silence le désaveu de lugardon !

    J'aime

    • Papi 2.0 dit :

      C’est vrai désaveu est le bon mot mais j’ai vu trop de personnes de bonne foi se perdre dans la haine y compris moi par le passé pour me méfier de la haine comme moteur de vie. Il se pourrait aussi que le fait d’être devenu multi père et multi grand-père ait modifié mon rapport à la haine comme moteur de vie.

      J'aime

  9. luc dit :

    Contrairement à ce que certains pensent, Sarkozy a autant régularisé que ses prédécesseurs et ses successeurs. J’ai retrouvé le bilan des régularisations.

    Il y a bien eu 160.000 régularisations entre 2007 et 2011. Dont seulement 17.000 pour raison économique.

    Aimé par 1 personne

  10. Timéli dit :

    Le monde n’a plus de repères. Il les a perdus parce qu’il l’a bien voulu. Il a laissé faire la destruction des racines qui ont fait nos civilisations dans le passé, qu’elles soient européennes ou américaines. Il n’y a donc plus désormais de branches auxquelles se raccrocher, plus de valeurs pour le guider. Désorienté, balloté, il s’en remet au dernier qui a parlé, même si celui-ci dit des âneries ou profère des injures ou des menaces. Ce laisser-aller se retrouve dans la conduite des pays, et l’Islam a tout de suite compris et trouvé la brèche, la faille où il devait s’engouffrer. A force de s’étonner trop de ce que l’on voit rarement, on finit par ne plus s’étonner de ce que l’on voit tous les jours !

    Aimé par 2 personnes

  11. nicolasbonnal dit :

    Muray encore sur le jugement du passé :
    « …maintenant il est extrêmement difficile de dire ce qu’était l’Histoire dans la mesure où nous en avons effacé les traces parce que nous lui avons substitué un ensemble de films de fiction sur lesquels nous portons des jugements moraux et que nous traînons devant des tribunaux rétrospectifs plus burlesques les uns que les autres. Ce délire procédurier rétrospectif trouve bien entendu son équivalent au présent, dans la société contemporaine, où la folie procédurière en cours se nourrit du ressentiment de tous contre tous, du sentiment d’innocence que chacun entretient vis-à-vis de lui-même et de l’accusation de culpabilité qu’il porte envers tous les autres. »
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2018/01/12/gros-morceau-les-meilleures-citations-de-muray-ecrit-dans-le-train-de-segovie-veinards/

    Aimé par 1 personne

  12. nicolasbonnal dit :

    Un peu de Philippe Muray sur cette haine bionique du passé :
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2018/01/12/gros-morceau-les-meilleures-citations-de-muray-ecrit-dans-le-train-de-segovie-veinards/
    « Festivus festivus, qui vient après Homo festivus comme Sapiens sapiens succède à Homo sapiens, est l’individu qui festive qu’il festive : c’est le moderne de la nouvelle génération, dont la métamorphose est presque totalement achevée, qui a presque tout oublié du passé (de toute façon criminel à ses yeux) de l’humanité, qui est déjà pour ainsi dire génétiquement modifié sans même besoin de faire appel à des bricolages techniques comme on nous en promet, qui est tellement poli, épuré jusqu’à l’os, qu’il en est translucide, déjà clone de lui-même sans avoir besoin de clonage, nettoyé sous toutes les coutures, débarrassé de toute extériorité comme de toute transcendance, jumeau de lui-même jusque dans son nom. »

    Aimé par 1 personne

  13. Trigwen dit :

    Une connerie abyssale que d’avoir cédé à la demande de ce descendant d’Agatha Christie !
    Que penserait cette femme de la relecture de son texte et du changement du titre ? Elle serait outrée. Cette réaction face à un titre qui soit disant est offensant est le fruit d’une capitulation face à des associations communautaires et extrémistes. Ceux qui cèdent devant ces gens sont des sans-couil…, des personnes qui ont la trouille devant ces minorités activistes qui foutent le bazar dès qu’un mot ou une expression leur semble être une attaque raciste car ces gens sont fort susceptibles et n’ont aucun humour.
    Pour parfaire le tout, ces personnes et ceux qui cèdent à leur diktat n’ont aucune culture, sont incapables d’analyser ces faits avec du recul et de replacer les évènements politiques, économiques ou artistiques dans leur contexte de l’époque et avec la mentalité d’alors. Ces personnes sont totalement ignares et ne connaissent de leur histoire que ce qu’ils veulent bien savoir car ça les arrange. Ils agissent ainsi à leur avantage pour s’offrir des prétextes lorsqu’ils vont déboulonner ou détruire les statues d’hommes qui ont fait la France et ont participé à sa grandeur. Ils omettent que tout grand homme de l’Histoire a fait aussi des erreurs car c’est humain.
    Avec cette triste histoire des « dix petits nègres » on en vient à se souvenir des tristes autodafés réalisés sus l’Inquisition, sous le IIIème Reich, Staline ou Mao. Ces gens n’agissent pas autrement loin de là puisqu’ils imposent la dictature de leur pensée censée être juste.
    A quand la réécriture de Blanche-Neige et les 7 nains, le petit chaperon rouge, Peau d’Âne parce qu’il y a une tentative d’inceste ?
    Aimé Césaire a initialement forgé le terme « négritude dans L’Étudiant Noir, Léopold Sédar Senghor dans Chants d’ombre, Senghor pour qui cette négritude était « l’ensemble des valeurs culturelles de l’Afrique noire, le poète Jacques Rabemananjara ou Birago Diop avec les contes d’Amadou Koumba, tous des écrivains, intellectuels ou poètes qui ont revendiqué cette négritude.
    Mais ces auteurs de renom, ils sont totalement inconnus par ceux qui condamnent le mot nègre et l’assimile uniquement au colonialisme et à l’esclavagisme : ils sont trop incultes pour cela et trop fermés à la discussion.

    Aimé par 3 personnes

  14. Freddie dit :

    Comme disait Agatha Christie elle-même, et cette histoire de titre l’illustre bien : « the world is very wicked, my dear… « 

    Aimé par 1 personne

  15. Joe dit :

    Sans oublier Jules Verne ! Il conviendra de réécrire « 5 semaines en ballon ».

    J'aime

  16. nicolasbonnal dit :

    Nous sommes dirigés par des eunuques au sens chinois.
    Dans son livre La bureaucratie céleste, l’historien de la Chine antique, Etienne Balazs, souligne la prédominance des eunuques dans l’organisation de l’Empire. Ne pouvant procréer ils élaborent une conception du monde dans laquelle un ordre abstrait et totalement désincarné prédomine. L’élément essentiel étant la surveillance généralisée. En utilisant, d’une manière métaphorique cet exemple historique, on peut souligner que la mascarade en cours est promue par la « bureaucratie céleste » contemporaine dont l’ambition est stricto sensu d’engendrer une société aseptisée dans laquelle tout serait, censément, sous contrôle. Et en reprenant la robuste expression de Joseph de Maistre, c’est toute « la canaille mondaine » qui sans coup férir s’emploie non pas à faire des enfants, mais à infantiliser la société : il faut en effet noter que pas un parti politique n’a osé s’élever contre le port du masque généralisé.

    Ce qui montre bien, endogamie oblige, que c’est la classe politique en son ensemble, aidée par des médias aux ordres et soutenue par des « experts » soumis, qui est génératrice d’un spectacle lisse et sans aspérités (Maffesoli).

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.