Comment on en sort

« Il n’y a rien de si tranquille qu’un magasin de poudre une demi-seconde avant de sauter. Le feu pourrait être ici la bêtise humaine dont il ne faut jamais désespérer » écrivait André Tardieu. Après les années tragiques 2014 et 2016,  Daesh, la France ensanglantée par les attentats islamistes, la crise européenne des migrants, nous vivons en ce moment, une période d’accalmie apparente sur la scène française et planétaire qui laisse le champ libre à la comédie politicienne grotesque dont nous sommes les spectateurs. A tout moment  peuvent survenir des événements bouleversant les projets et les prédictions. Par delà cet aléas, quel avenir envisager pour le pays? Il se prépare, me semble-t-il, à deux niveaux.

Sur le court terme, l’urgence est de réinventer le lien politique: mettre fin au naufrage de la vie publique dans le narcissisme exubérant et stérile, la mégalomanie et le culte de la vanité, réhabiliter les notions de vérité, d’action authentique au service de la nation, d’engagement collectif, d’intérêt général, dans un climat de sobriété, de discrétion et de modestie désintéressée. Demain, à chaque élection, l’électeur doit avoir à l’esprit un mot d’ordre partagé tout simple: le cirque,  jamais plus  (de l’extrême droite à l’extrême gauche).

Et puis, à long terme, la culture politique de tout un peuple est à refonder, par exemple, l’intérêt pour l’histoire, qui ne se répète jamais à l’identique, mais qui nous enseigne certaines leçons capitales: le culte de la personnalité ou le népotisme familial et clanique sont, de tout temps, les plus sûrs chemins vers la calamité; le chaos ou désordre social et le despotisme sont les deux facettes d’une même réalité; l’esbroufe, d’où quelle vienne et quelle qu’en soit la forme, est le masque du nihilisme; la bêtise et l’ignorance préparent la servitude … Ce renouveau de l’intelligence politique est une tâche complexe et de très longue haleine.   Il ne passera sans doute pas par les institutions notamment l’Education nationale ou les grands médias, mais par tous les autres canaux possibles, et Internet offre à cet égard un formidable outil potentiel, à condition de savoir s’unir et s’organiser à cette fin.

Maxime TANDONNET

 

 

 

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Comment on en sort

  1. Citoyen dit :

     » Comment on en sort  » ?….
    Probablement pas par des élections … c’est un peu rappé de ce coté là …
    Cela dit le micron, s’est pris une baffe, certes petite, mais tout de même une baffe … D’autant plus qu’il s’était infiniment dépensé, s’impliquant comme un fou sur le sujet, pour en faire une affaire personnelle, en se dépensant sans compter (enfin, surtout sans compter l’argent des contribuables, qui lui a permis de faire campagne … mais ça, on a l’habitude, puisqu’à Bercy ils n’ont toujours pas retrouvé des frais de bouches qui s’étaient égarés, il y a déjà deux ans …). Et malgré cette gigantesque implication, pour que ça n’arrive pas, … il se prend tout de même une baffe … Qu’est-ce qu’il en aurait été sans l’argent des contribuables ……?
    Ce qui est plus étonnant, c’est que Bellamy passe largement derrière les pastèques … Curieux, étonnant et peut être suspect ….
    Je dis ça comme ça, mais sachant que c’est Rantanplan Castagnette qui tient le décomptes des voix à l’intérieur …. Aussi bien LR que RN auraient intérêt à faire recompter les voix au moins deux fois plutôt qu’une … Quand on a vu sa méthode de comptage les Gilet Jaunes ces derniers temps, … il y a de quoi avoir des inquiétudes … Ce qui devrait inciter LR et RN à la prudence …

    J'aime

  2. Patrice Charoulet dit :

    COMPARONS AVEC CE QUI EST COMPARABLE

    Je suis surpris que l’on commente les résultats de ces européennes sans les comparer avec ceux de la dernière fois, c’est-à-dire en 2014. On les retrouvera facilement sur le site du ministère de l’Interieur.
    Cela permet d’anéantir une infox : le prétendu triomphe de la liste Le Pen. En 2014 , elle faisait 24 ,
    86, en 2019, elle fait 23, 5 . Le parti Le Pen est en baisse. Première info de première importance.
    Et qui me réjouit.
    On a beaucoup insisté sur le bon score des Verts en France. Mais EELV faisait 9 en 2014 , il gagne trois points. Tant mieux pour eux, pour l’oxygène, les petits oiseaux , les cyclistes et les bobos trot-
    tinetteurs parisiens. Pas de quoi s’extasier. Tant pis, au passage, pour les gens en jaune, qui nous ont enquiquiné pendant six mois parce que le gazole allait légèrement augmenter et que l’on voulait passer de 90 à 80 km/h. Ce bon score vert est une claque donnée au mouvement jaune.

    Venons-en à l’essentiel. Depuis des semaines, le gouvernement ni gauche ni droite ,tombé du ciel, soutenu par un parti poussé comme les champignons après la pluie, a voulu matraquer l’idée que ces élections européennes n’étaient pas des élections à 34 listes, même pas à quatre ou cinq grandes listes, mais un DUEL entre lui et le parti Le Pen . Ce dernier, ravi de l’aubaine, a traduit cela en référendum pour ou contre Macron. Cette autre infox a été lourdement relayée par l’ENSEMBLE DES MEDIAS. La propagande a merveilleusement marché faisant plusieurs victimes : Mélenchon (19,5 à la présidentielle) s’effondre à 6, 3 . Le vainqueur de la primaire de la gauche, le pauvre Hamon, termine en caleçon. Il est politiquement mort. Le parti Dupont, malgré un soutien frénétique aux Gilets jaunes ne dépasse pas 3.
    J’en viens au score de LR, « mon » parti. Les sondeurs nous annonçaient 13 , on a 8,2 . C’est un mauvais score. Qui me navre. Mais le duel matraqué par le gouvernement et les médias a joué à plein. Des électeurs (j’en ai parmi mes amis) qui ont toujours voté RPR-UMP, puis LR , croyant
    au duel annoncé à son de trompe, ont voulu FAIRE BARRAGE AU PARTI LE PEN, éviter son triomphe (voir plus haut), en votant Macron et non pour la droite, se trompant d’élection. Moi, peu grégaire, imperméable à la propagande, sachant bien que nous n’étions pas au second tour de la présidentielle, mais dans les élections à un tour des européennes, j’ai opté résolument pour la droite
    non pour l’extrême droite ou le ni gauche-ni droite c’est- nouveau- ça- vient -de -sortir.
    François-Xavier Bellamy et quelques autres , dont Brice Hortefeux et Nadine Morano, gens que j’estime, vont au sein du grand ensemble PPE , continuer à peser utilement à droite sur l’Europe. Le parti Le Pen va continuer à y glander.Le parti de M . Macron va y compter pour du beurre, sans vé-ritables alliés européens.

    J'aime

    • michel43 dit :

      et bien Moi,,je me réjouie de la victoire de la LEPEN ,qui a battue Macron ,ce que j’avais prédis ici,,Bellamy a payer la bagarre intérieur de LR ,s’entretuer , trahisons ,soutenir Macron se paye dans les urnes, le PPE ne peut plus imposer sa loi,,,tant mieux

      J'aime

    • michel43 dit :

      en baisse avec plus d « un millions de votant en plus ,drôle de baisse

      J'aime

    • Patrice Charoulet, c’est exactement ça!
      MT

      J'aime

  3. Kadoc Le Vannetais dit :

    Oui, comment on en sort ?

    Je dois admettre que, ce soir, je suis très déprimé par le faible score de la liste LR. François-Xavier Bellamy est bien mal récompensé. Encore pire, la résurgence des parasites verts. Peut-être que l’on n’en sort pas, après tout.

    Ça ne va pas faire avancer les choses d’un iota mais je dois avouer que, pour la première fois, je me sens en colère contre les français.

    J'aime

  4. Janus dit :

    Vaste programme ! Et par quoi commencer ? Par qui le soutenir ? Tant que les médias sont aux mains des oligarchies cupides et qui se foutent de l’intérêt général, tant que l’éducation nationale ne redevient pas l’instruction publique, qu’ il n’est pas mis un terme aux théories fumeuses qui sont l' »armature » intellectuelle de la caste des « enseignants », que la justice n’est pas reprise en main et concentrée sur la stricte application du droit, que la haute fonction publique n’est pas cantonnée dans son seul rôle : servir la France, que les médias ne sont financés que par leurs lecteurs,que les partis politiques ne sont financés que par leurs adhérents, que les syndicats ne sont financé que par leurs adhérents, IL N’Y A RIEN DE POSSIBLE et nous boirons le calice jusqu’à la lie. C’est en cours et la lie nous étouffe déjà.

    J'aime

  5. Patrice Charoulet dit :

    PROTESTATION

    J’ai entendu l’autre jour à la radio un maire d’un village de 600 habitants se plaindre : il avait préparé les 34 panneaux, mais n’avait reçu qu’une seule affiche.
    Ce matin je suis allé voter. J’ai pris tous les bulletins disponibles : 18 ! Je n’ai pas l’intention de télécharger les bulletins des listes absentes.Je ne saurai jamais à quoi ils ressemblent.
    J’ai mis dans l’urne le bulletin LR , liste conduite par François-Xavier Bellamy. Et ce soir, j’irai participer au dépouillement, comme d’habitude.
    Rentré au logis, je regarde avec attention chaque bulletin des autres listes.
    Certaines listes n’auront aucun élu, mais peu importe.Libre à moi de faire des observations sur la certains de ces bulletins.
    La liste « Gilets jaunes » conduite par le mauvais chanteur Lalanne est entièrement en…jaune.La liste socialiste est entièrement en …rose. La liste du PCF est entièrement en …rouge.
    La liste Lutte ouvrière est entièrement.. en rouge aussi.Les deux listes écologistes sont entièrement en …vert. Bon . Normal.

    La liste UDI a eu la bonne idée de mettre la photo de ses 79 candidats. Un petit exploit. C’est gentil.
    Même si personne ne sera élu.

    Deux bulletins me paraissent contenir une imposture.Celui du RN et celui de la France insoumise.

    Le RN : deux photos, au recto et au verso, celles du premier de la liste et celle de la 78e. Et le nom de la 78 e en plus gros caractères que le premier de la liste ! Il ne s’agit pourtant pas de la présidentielle..
    Pour la France insoumise, kif-kif bourricot . A côté de la photo de la tête de liste, celle du 78e de la liste. Et le nom des deux en gros caractères. Qui a copié sur qui ?
    A vrai dire, le FN et la France insoumise ont copié sur M. Macron qui avait mis sa tête et son nom à côté de plus trois cents inconnus, aux législatives. L’imposture avait fait merveille.

    Je dénonce avec la plus grande ces procédés parfaitement malhonnêtes.

    J'aime

  6. Alain De Vos dit :

    Ai-je bien lu votre dernière phrase? S’unir et s’organiser, enfin vous proposez une rencontre des membres participant à ce blog?

    J'aime

  7. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Oui, il faudrait disposer d’une baguette magique pour faire disparaitre d’un seul coup du paysage politique toutes celles et ceux qui n’imaginent pas que la France puisse se passer un jour de leur petite et minable personne. Tous ces personnages qui n’ont qu’une seule ambition, un seul rêve :devenir khalife à la place du khalife pour reproduire et amplifier les mêmes dérives : d’abord se servir elles/eux avec leurs amis…Pour ce qui concerne le service aux Français et à leur patrie, cela pourra encore attendre, rien ne presse pourvu qu’ils en profitent.
    Mais nous ne sommes pas dans un conte de fée et nous ne disposons pas de baguette magique, alors il nous faudra attendre surement encore longtemps avant que toute la clique de politicien(ne)s dans les starting-blocks ne finissent par comprendre que les Français ne veulent plus d’eux. Les primaires et l’élection présidentielle de 2017 ne leur a même pas servi de leçon, ils n’ont rien compris, rien retenu de ce premier coup de balai, ils continuent de penser que tout cela ne concernait que les autres, comme ceux qui croient qu’ils sont à l’abri de toutes les maladies et de toutes les catastrophes parce qu’ils se pensent tellement supérieurs et intouchables. L’exemple du couple Balkany illustre assez bien en ce moment la morgue et le sentiment de condescendance, d’orgueil et l’outrance de ces gens-là.
    Il nous faut donc un nouveau grand nettoyage, un bon coup de karcher comme disait un ancien Président pour nettoyer les écuries d’Augias où règnent encore tous ces m’as-tu-vu et ces vaniteux, le seul problème est que nous ne connaissons pas encore le Hercule qui s’attaquera à cette tâche. Mais ce travail est devenu tellement urgent et nécessaire que je reste confiant et crois toujours à un grand nettoyage prochain, probablement avant 2022.
    Une fois ce curage indispensable réalisé, il restera un énorme travail pour nous atteler à la refondation de la culture politique, tant la tâche est vaste et les freins toujours bloqués pour que rien ne change, notamment dans les couloirs du Ministère de l’Education Nationale où règnent une palanquée de fonctionnaires et syndicalistes parasites et nuisibles responsables en grande partie de notre déclin actuel.

    J'aime

  8. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Tellement d’actualité cette citation !

    PS; si vous venez dans les Côtes d’Armor, je vous invite à venir boire l’apéritif pour une bonne discussion sous le soleil breton. Vous avez mon adresse courriel.

    J'aime

  9. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    « Comment on s’en sort », demandez-vous ? Le plus simple ne serait-il pas d’essayer de comprendre comment on en est arrivé là ? Heureusement certains peuvent nous y aider :

    https://www.arretsurimages.net/emissions/arret-sur-images/macron-a-mal-dose-ses-stigmatisations-et-ses-flatteries

    J'aime

  10. Annick Danjou dit :

    Maxime, vous parlez toujours de manque de culture et d’échec de l’éducation nationale et je suis tout à fait d’accord avec votre constat, mais permettez moi cette réflexion, peut-être idiote, mais tellement vraie, encore plus de nos jours: « on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif » et internet ou pas, cela ne change rien au problème!!!

    J'aime

  11. E Marquet dit :

    Quel avenir envisager pour le Pays ?
    Tocqueville écrivait «  Les Français comptent toujours pour les sauver, en un pouvoir qu’ils détestent, mais se sauver par eux-même est la dernière chose à laquelle ils pensent ».
    Aujourd’hui il est bien difficile de savoir ce que les Français veulent, car ils ont pour la plupart déserté l’idée même d’un intérêt commun.
    Réinventer le lien politique ? Refonder la culture politique de tout un peuple ? Sur quelles bases ?
    Et d’ailleurs ce lien et cette culture ont-ils jamais existé en dehors des partis et de leurs militants qui ont tant flirté avec la désinformation si ce n’est le mensonge.
    Unir qui, organiser quoi ? Il faudra beaucoup d’intelligence pour sortir du merdier dans lequel on est et la renaissance n’est pas pour demain, le loup est encore pour longtemps tapi dans le bois.
    La non-campagne de ces derniers jours montrent à quel point les idées et les idéaux ne sont pas au centre des débats. On comprend que les « jeunes » se désintéressent de ces joutes absurdes, surtout quand on voit la « vieille génération » qui est tout de même responsable de la dégénérescence du lien politique, s’arc-bouter, jusqu’à la porte du cimetière, sur ses vieilles lunes.

    J'aime

  12. pampa dit :

    Encore la censure ? Sous quel prétexte, cette fois ? C’est franchement pénible. Ou alors, faites réparer votre site.

    Je ne viendrai plus, j’ai autre chose à faire et vous ne semblez finalement pas sincère dans votre affichage d’une volonté de dialoguer.

    J'aime

  13. Ping : Comment on en sort | Boycott

  14. pampa dit :

    « Il ne passera sans doute pas par les institutions notamment l’Education nationale ou les grands médias, mais par tous les autres canaux possibles, et Internet offre à cet égard un formidable outil potentiel, à condition de savoir s’unir et s’organiser à cette fin. »

    Cela ne semble pas très réaliste. Les gens passent beaucoup plus de temps à l’école, et devant les médias qui sont d’ailleurs une source importante des informations et sujet de conversation sur internet.
    Pourquoi faudrait-il abandonner l’école et les médias publics ?

    Si la droite mettait autant, voire plus, d’énergie à dire qu’il faut revenir sur les mauvaises réformes faites à l’école depuis 1989 qu’à dire qu’il faut réduire la fiscalité, elle aurait beaucoup à y gagner :
    – d’une part, elle ne ferait pas elle-même tant de mauvaises réformes scolaires.
    – d’autre part, elle redeviendrait populaire sans avoir à faire des raisonnements spécieux sur ses concurrents, que seuls les convaincus d’avance prennent au sérieux.

    Et pourtant, elle ne le fait pas.

    Au moment de l’attribution des canaux sur la TNT (c’est à dire sous la présidence de…), le professeur Tubiana, de l’académie de médecine, avait lancé avec d’autres scientifiques un projet de chaîne publique consacrée aux sciences. Mais on a préféré attribuer ces créneaux à d’indispensables chaînes d’info en continu…

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Tout à fait d’accord avec votre dernière remarque, nous en parlions récemment avec une amie irlandaise. Nous avons supprimé en France tous les programmes qui auraient pu remonter le niveau scinetifique des jeunes et des moins jeunes d’ailleurs. Les gens en général ne connaissent rien car on ne les informe pas. Aux US les chauffeurs de taxi qui lisent les journaux, en attendant les clients, en connaissent plus que les bacheliers français. Alors pourquoi? Parce qu’en France, une minorité qui détient le pouvoir et qui n’est pas forcément d’un niveau supérieur, fait barrage à tous ceux qui pourraient remettre en question leur « notoriété » auprès d’un public inculte et leur occupation du territoire par magouille et par copinage: quelques exemples: la ministre de la santé qui se promène avec son époux, sommé de quitter la direction de l’INSERM pour conflit d’intérêt mais recasé par EM au gouvernement, la ministre de la recherche qui soutient et défend la directrice du CNRS, accusée de plagiat et de fraude scientifique. Les exemples ne manquent pas…

      J'aime

  15. martin colmet daage dit :

    Très juste. Excellente analyse. Cordialement. Votre livre sur Tardieu est passionnant.

    J'aime

  16. michel43 dit :

    comment on sent sort, ,,,vaste sujet ,,,,,le renouveau ,de l « intelligence est simple ,une alliance de toutes les droites ,pour 2022 ,comme en Andalousie , , cars Macron ne peut être réélue ,

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.