« Soulagement »

Mme Nathalie Loiseau, tête de liste LREM, déclare que la suppression de l’ENA, annoncée par l’occupant de l’Elysée, est un « soulagement » pour elle. Faut-il le rappeler, cette Dame  a été pendant 5 ans directrice de cette école, de 2012 à 2017. A cette époque elle s’est battue sans relâche pour sa défense, répondant avec des accents passionnés à chacune des attaques dirigées contre elle. Elle affirmait ainsi, dans la revue le Débat: « L’exception qui nous est reconnue par les autres pays [cette école], c’est l’exception de l’excellence, pas de la bizarrerie ».  Et ce n’est qu’un exemple de ses multiples interventions sur le sujet, tout aussi élogieuses pour l’ENA. Alors, nous sommes en présence de deux possibilités, et deux seulement: – Soit elle ne pensait pas un mot de ce qu’elle disait pendant 5 ans et elle a servi une cause à laquelle elle ne croyait pas, voire qu’elle méprisait. – Soit elle a radicalement changé d’avis, en peu de temps, et totalement basculé de la cause de la défense de l’ENA à celle de sa destruction, à la faveur de sa promotion politique. L’image donnée est celle de l’opportunisme et de l’insincérité, mais aussi celle de la malléabilité infinie de l’esprit humain en fonction des circonstances.  Sans doute sa personnalité, son comportement, sont les fidèles reflets de la « France d’en haut » qui nous dirige en ce moment. Le chaos triomphe dans les esprits autant que dans la rue. Et on se dit, à pareil spectacle, que rien ne saurait les arrêter, aucun principe ou sens de l’honneur, aucune conscience morale, ni même un ultime résidu de bon sens ou de lucidité. Tout est désormais possible sans la moindre limite. Et avec de telles attitudes, comment blâmer les 60% d’électeurs ayant l’intention de s’abstenir?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour « Soulagement »

  1. ADB dit :

    On m’a dit que pour le concours d’entrée à l’ENA, les candidatures ne sont pas anonymes. M. Tandonnet, pouvez vous confirmer ou infirmer ? Merci

    J'aime

  2. MARECHAL dit :

     » Les gens versatiles imitent tout, sauf l’honnêteté ; de même le caméléon prend, dit-on, toutes les couleurs excepté la blanche.  »
    Paul Masson

    J'aime

  3. jfsadys dit :

    Je ne parviens plus à laisser de commentaires.

    J'aime

  4. Anonyme dit :

    Loiseau ou pas, vous allez encore venir, le bec enfariné, nous proposer de fabuleuses réformes dont chacun sait qu’elles n’améliorent rien et dont les gens concernés penseront encore bien plus de mal que vous de la réforme de l’ENA, parce qu’ils seront bien plus pénalisés que vous ne le serez par cette réforme de l’ENA.

    Puis, vous vous étonnerez d’une certaine hostilité des citoyens, que vous attribuerez à des politiciens versatiles n’allant pas assez loin dans les réformes. Et vous ne changerez nullement d’avis sur les orientations de ces réformes, pourtant purement et simplement mauvaises.

    J'aime

  5. Anonyme dit :

    Monsieur Tandonnet, avez-vous consulté le dossier du dernier Figaro magazine sur le Japon ?

    On y apprend qu’en plus de ce qui est bien connu (forte limitation de l’immigration, refus des accords commerciaux bouleversant le secteur agricole, loyauté des grands groupes japonais envers leur pays) l’administration japonaise a volontairement limité Airbnb (et sans doute d’autres plate-formes) pour en limiter les nuisances avérées.

    Vous vitupérez les élites politiques, qui feraient n’importe quoi. Mais les élites administratives, comment se comporteraient-elles sur les points évoqués plus haut ?
    Je ne crois pas me tromper en disant que l’énarque moyen se soucie assez peu du lien entre les grands groupes français et le pays (sans quoi ils auraient un peu plus réfléchi avant de privatiser), que le même énarque moyen pense qu’il faut respecter regroupement familial et texte de 1951 même si cela cause des problèmes, et qu’il est peu envisageable pour lui de limiter Airbnb (au nom du libéralisme, des intérêts des propriétaires immobiliers, etc).

    Donc, dans ce cas, les élites administratives françaises se comportent elles aussi moins bien que les élites administratives japonaises.
    Comment imaginer ramener l’électeur abstentionniste aux urnes, et le citoyen à moins de méfiance, sans commencer par remettre en cause cette attitude des élites administratives ? Sont-elles seulement conscientes qu’elles sont perçues comme faisant partie du problème, par leurs choix majoritaires, et que ces choix ne sont peut-être, effectivement, pas bons ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.