Notre-Dame, un épouvantable malheur

Notre-Dame a traversé plus de huit siècles. Elle a survécu aux jacqueries, aux révolutions, aux invasions, à la Commune, aux deux guerres mondiales, aux bombardements, à l’occupation nazie, aux saccages, et aux  pires actes de sauvagerie… Il a fallu attendre un certain 15 avril 2019: Notre-Dame de Paris est en flammes et sa charpente en poutres de chêne du XIIIe siècle, se consume sous nos yeux, dans l’impuissance générale. Avec Notre-Dame, c’est l’âme de la France qui part en fumée, l’âme chrétienne de la France, la France de Saint-Louis, du Moyen-âge, des rois Capétiens, la France de Jeanne d’Arc, de Napoléon Ier, de Victor Hugo, de Charles  Péguy, de Charles de Gaulle le 25 août 1944 et le 12 novembre 1970. La France éternelle est dans les flammes… Après plus de huit siècles, il a fallu attendre le 15 avril 2019. Les mots ne veulent plus rien dire. Le symbole des symboles de la France éternelle, la cathédrale de France, Notre-Dame de Paris, Notre-dame de France est en feu. Quel sens,  quel signe? Indescriptible chagrin. Nous vivons un épouvantable malheur.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

59 commentaires pour Notre-Dame, un épouvantable malheur

  1. Georges dit :

    Montant de la réfection de Notre Dame ? Montant du transfert d’une vedette footbalistique?

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Connaissez-vous la série Civilisation, de Kenneth Clark ?

    Dans ce premier épisode, il prend Notre-Dame comme centre de son introduction de la série, comme exemple de la renaissance de la civilisation en Europe (vers 2mn30).

    Kenneth Clark était professeur d’histoire de l’art à Oxford, et avait aussi participé à l’introduction de la télévision privée au Royaume-Uni (ITV).

    Dans ses mémoires, Anthony Eden indique que, pendant la guerre, l’un de ses mode de détente était de discuter avec cet historien de questions culturelles.

    J'aime

  3. Patrice Charoulet dit :

    AUX INCENDIAIRES

    Aux incendiaires en jaune, en rouge ou en noir.
    Notre-Dame en flammes ne leur a rien appris et ne les a pas freinés. Il y a toujours des gens heureux de mettre le feu.
    Grand merci aux télé, ce samedi, de nous montrer les feux éteints par les pompiers.Elles devraient avoir la gentillesse de nous montrer la binette des incendiaires.
    Et quand les pompiers n’auront pas le temps d’éteindre ces feux, elles seront aimables de nous montrer le bel immeuble qui brûlera, puis les cadavres calcinés qu’on sortira des flammes.

    J'aime

  4. Koufra dit :

    Bonjour

    Cet épisode sinistre me donne au final l’impression d’être très symptomatique quand à l état de délitement communautariste en France.

    La jouissance d’une part non négligeable de la population à la vue de ce spectacle de destruction, laisse à penser les pulsions de thanatos vis à vis de tout ce qui est pré révolutionnaire ou pré coloniale est très important.

    Je ne vois pas aujourd’hui comment cela pourrait aller mieux.

    La suspicion de vouloir cacher l origine du sinistre est justifiée compte tenu du fait qu’on conclue avant d avoir commencé l enquête. Les voix dissonantes sont invitées à se taire même si leur avis est justifié, pertinent, compétent et argumenté… cela ne présage de la cause ni dans un sens ni d’en l autre mais cela se symptomatique que l état pense que c est très possible et a peur des conséquences.

    https://www.liberation.fr/checknews/2019/04/19/notre-dame-le-gouvernement-a-t-il-interdit-aux-architectes-des-monuments-historiques-de-repondre-aux_1722369

    Amitiés

    Koufra

    J'aime

  5. Georges dit :

    L’argent servira à payer des milliers d’heures de travail et retournera dans le circuit .Au passage ,qu’ils en profitent pour installer un système incendie performant.

    J'aime

  6. Coucou dit :

    Bonjour

    La foi est une église, c’est une cathédrale enracinée au sol de france
    La charité est un hôpital, un hôtel-Dieu qui ramasse toutes les misères du monde
    Mais sans espérance tout ça ne serait qu’un cimetière

    Charles Péguy
    Le mystère des Saints innocents

    Aimé par 1 personne

  7. jean dit :

    Bonjour a tous
    Je me permet de poster un commentaire sur ce site ou je passe de temps a autre
    Cette cathédrale n’était elle pas assurée?
    Si oui, c’est a l’assurance de payer

    J'aime

  8. carlo dit :

    « Nous la rebâtirons plus belle encore d’ici cinq ans »
    La foi progressiste d’EM ne manque jamais une occasion de s’exprimer : demain sera nécessairement mieux qu’hier.
    Et pourtant, dans le même temps, le sens de l’intérêt général se perd, les services publics sont de moins en moins performants, le patrimoine n’est plus entretenu, les inégalités se creusent, l’école est laissée à l’abandon, ADP est vendu au privé…

    J'aime

  9. michel43 dit :

    Alors la ,,,,,je tombe sur les fesses,,,, ,que de Millions de donateurs Milliardaires ,c’est très bien ,SI,,si Mais pourquoi ne peuvent t »il pas augmenter leurs employer ,faire ce geste pour Notre-Dame ,je suis heureux ,mais j’aurais souhaiter qu » il le fasse pour leurs travailleurs ,donc il y a beaucoup d » argent en France ,,

    J'aime

    • jfsadys dit :

      Bien sûr Michel43 qu’il y a beaucoup d’argent en France et c’est tant mieux. Soixante dix ans de paix ça compte et ça laisse des traces positives. Les ports de plaisance dans notre pays n’ont jamais été aussi beaux et remplis de bateaux magnifiques. Les bords de mer, les stations de montagnes c’est souvent magnifiques. Après à côté de ça il y a des endroits et des personnes pour qui ça ne va pas du tout. Vous m’avez souvent repris quand j’ai affirmé sur le blog de Maxime Tandonnet qu’il y avait de l’argent dans notre pays. Et je suis heureux que vous le reconnaissiez enfin.

      J'aime

    • Timéli dit :

      Attention, ce ne sont que des promesses de don (comme pour le Téléthon)…. Et puis, la fiscalité est tellement avantageuse pour les donnateurs, surtout depuis que l’ISF a été supprimé ! Ceci peut expliquer cela….

      J'aime

  10. Monique dit :

    Ce n’est pas un incendie, c’est un bûcher, on a immolée Notre Dame et j’ai eu la vision du bûcher de Jeanne d’Arc, on brulait l’histoire de France (elle a ses ennemis), faisant table rase de 850 ans de règne. Puis j’ai repensé aux quelques cinq ou six églises, basiliques, chapelles qui ont été elles aussi incendiées, vandalisées ces derniers temps, alors je me suis mise à douter de la loi des séries et des hasards malheureux.
    Notre Dame, c’est le coeur de la France, elle va bien au delà du haut lieu de la chrétienté qu’elle est pour nous, les Chrétiens…. Notre Dame est planétaire aujourd’hui et le miracle, c’est peut être cela aussi. Notre Dame debout nous demande de l’être aussi, de ne pas se coucher sur les difficultés qui pavent durement, la marche des chrétiens, que cette tragédie soit un réveil des catholiques, de la Fille aînée de l’église mais aussi des hommes de bonne volonté.
    Le président donne cinq ans pour reconstruire la cathédrale, ça fait sourire, je crois que le président dispose de personnels nombreux quand il change de salle de bains.
    Vendredi Saint, quand l’ombre de la Croix couvrira le Golgotha, quand le fils de Dieu ne sera que le fils qui doute : « Eli, Eli, pourquoi m’as-tu- abandonné » que cette France se souvienne et se relève, elle qui marche sur les genoux en rampant devant ceux qui ne veulent que sa perte. Joyeuses Pâques à tous.

    J'aime

  11. Anonyme dit :

    Et voilà Macron qui parle de supprimer l’ENA, après avoir annoncé la suppression du concours d’entrée en médecine.

    Je n’ai aucune confiance en ce personnage, pas plus qu’en ceux du même moule (Sarkozy) pour faire quelque réforme que ce soit, et je n’en attend qu’une dégradation de la situation.

    Sans doute veulent-ils se débarrasser non pas de la sélection comme le voudraient les adeptes de Bourdieu, non pas des travers reprochés aux énarques (en ce moment, leur libéralisme et leur européisme) comme le voudraient les autres adeptes de ce type de réforme, mais bien du recrutement sur concours.
    Ce qui permettra clientélisme et recrutement partisan, et ira donc contre les intérêts du plus grand nombre.

    Sur ce sujet comme sur d’autres, l’immigration non européenne est utilisée par les promoteurs de réformes néfastes (discrimination positive etc) pour arriver à leurs fins, ce qui montre une fois de plus que la politique migratoire n’est pas uniquement affaire de bons sentiments ou de considérations économiques mais aussi de considérations politiques, et qu’il vaudrait mieux la limiter au maximum puisqu’elle est utilisée pour créer des divisions.

    J'aime

  12. Timéli dit :

    Quels que soient les qualificatifs que l’on peut employer pour exprimer ses sentiments face à cette catastrophe, il n’empêche qu’il faut garder espoir : cette cathédrale sera reconstruite, même s’il faudra plusieurs décennies pour cela. Ce symbole est indestructible.
    Rappelons-nous ce que Simon Lesourd a écrit dans Le printemps des cathédrales :
    « LA CATHÉDRALE EST UN MIRACLE QUI N’EN FINIT PAS DE SE RÉALISER »…..

    Aimé par 1 personne

  13. Galatine dit :

    Mutatis mutandis, la chute de l’aiguille de la cathédrale m’a fait penser à l’effondrement des « twins towers », comme un symbole, le symbole d’une décadence civilisationnelle, moi qui suis pourtant un « chrétien de bric et de broc »…
    Au moment où des édifices catholiques sont vandalisés en France, des chrétiens persécutés ailleurs,des femens sacrilèges relaxées par la justice quand les vigiles sont condamnés ; que des milliers de tweets scandaleux se réjouissaient du désastre hier et qu’une présidente d’un syndicat étudiant s’est couverte de honte, on se dit qu’avec un président d’une star-up France déjà mal en point, venu faire une déclaration martiale: « nous la rebâtirons »(avec ses petits bras?), nous sommes en de bonnes mains…

    Aimé par 2 personnes

  14. Patrice Charoulet dit :

    On ne sait rien sur l’origine de cet incendie. Deux hypothèses : incendie accidentel ou incendie volontaire criminel. Toutes les autorités, tous les commentateurs patentés et omniprésents affirment avec assurance qu’aucun élement ne permet de dire qu’il y a eu une incendie volontaire. Quand on ne sait rien, on ne dit rien. Le comble serait que cet incendie soit revendiqué par Daech. Je vote depuis toujours et continue à voter pour le RPR-UMP-LR. Mais, en 2006, Philippe de Villiers a eu raison d’écrire « Les Mosquées de Roissy ». Roissy, , tour Eiffel, Notre-Dame… sont de belles cibles, hélas.

    J'aime

    • Tracy LA ROSIËRE dit :

      Vous avez raison : dès 0h18 – c’est-à-dire à peine quelques heures après le départ du feu et alors que le brasier flambait – les médias en continu avançaient l’hypothèse du départ accidentel ( en précisant bien qu’il ne s’agissait pas d’un départ de feu volontaire).
      Autant dire que ces gens-là savent de quoi ils parlent et qu’ils ne nous prennent pas pour des cons !

      J'aime

    • jfsadys dit :

      Cela d’ailleurs m’a rappelé l’explosion d’AZF. C’est pas un attentat c’est pas un attentat c’est pas un attentat.

      J'aime

  15. MARECHAL dit :

    Je ne me bornerai pas à mettre en opposition la morale naturelle et celle des livres saints. Il ne suffit pas à l’homme de purifier son esprit de toute passion pour atteindre l’évidence, ni que notre raison put saisir l’ordre divin de la nature. La sagesse de Dieu est si différente de notre sagesse que l’optimisme des rationalistes semble pure naïveté ..
    Notre-Dame de Paris en feu nous rappelle que le bien et le mal perdent tout sens lorsqu’on prétend parler de Dieu et que notre monde n’est pas dominé par des lois rationnelles ..
    Je m’installe dans la prière mais ne suis plus dans les illusions de l’optimisme rationaliste, je pense beaucoup plus à une force aveugle, étrangère à la justice et à la pitié, certainement pas à un accident … Nous verrons .. J’espère me tromper ..

    J'aime

  16. Anonyme dit :

    Un article du quotidien bon chic bon genre La Croix :

    https://www.la-croix.com/Culture/Incendie-Notre-Dame-Cest-lEtat-prendre-charge-reconstruction-2019-04-16-1201015952
    « Pour vous, il y a eu incurie ?

    J.-M. L. : Tout à fait. Rappelons simplement que la flèche de Notre-Dame qui était en cours de restauration, et où l’incendie a pris, n’avait pas été restaurée depuis les années 1930. Et nous savons tous que dans des édifices de ce genre, en raison de conflits puérils entre l’Église et l’État, la vétusté des réseaux électriques est effrayante. C’était le cas à Notre-Dame comme dans de nombreuses églises, même importantes. »

    Ainsi, nous ferions pire que les fameuses années 30 ? Et il y aurait bien négligence dans l’entretien, suite à la fameuse politique selon laquelle l’Etat ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte (sauf les cultes importés, contre l’avis de la majorité d’ailleurs).

    « Il est difficile d’envisager aujourd’hui la reconstruction… Pourtant, au moment où la mobilisation et l’émotion sont les plus vives, à quoi faut-il déjà penser ?

    J.-M. L. : Je n’ai pas beaucoup d’illusion sur la reconstruction. On fera comme on a fait ailleurs : on reconstruira à bon marché. On va reconstruire une charpente en béton, comme après l’incendie de la cathédrale de Nantes ou celui de la cour de justice du parlement de Bretagne à Rennes. Dans ces deux restaurations importantes, on a choisi les moyens les plus économiques. On a restauré les apparences, mais on n’a jamais retrouvé la poésie de l’ancien.

    Pour Notre-Dame, ce sera pareil. On ne retrouvera jamais la charpente et la flèche en bois. Ce fut pourtant le défi du Second Empire que de reconstruire, en 1860, la flèche qui avait été abattue un peu avant la Révolution parce qu’elle menaçait ruine. Ce fut un véritable tour de force néomédiéval. »

    Ainsi, nous ferions pire que Napoléon III, cause pour certains de tout ce qu’il y eut de mal au XXe ? Et il y aurait bien négligence dans l’entretien, suite à la fameuse politique selon laquelle il faut obéir aux directives de Bruxelles, qui tout à fait par hasard favorisent un certain électorat, celui des « libéraux » obsédés par la baisse de leur impôt (forcément trop élevé).

    Je pense que les gens qui ont reçu une formation en finances publiques savent bien (ou peuvent facilement savoir) que ce n’est pas le budget de l’Etat qui est « trop élevé » en France, mais bien les dépenses sociales et les transferts.
    Donc pourquoi ces gens insistent-ils sans arrêt sur une baisse de ce budget, et entretiennent-ils la confusion entre les deux ? Car au bout du compte :
    – on n’entretient plus le patrimoine
    – on privatise ADP (cf article d’Arnaud Teyssier, dans le Figaro de lundi)
    – on a des éditos (dans le Figaro de lundi) qui félicitent le ministre Blanquer pour ses réformes de grippe-sous, alors que ceux qui lisent René Chiche savent très bien à quoi s’en tenir sur ces réformes (ou sur la précédente du même lascar, pour les mêmes mauvais motifs, en 2010).

    J'aime

  17. Goupil dit :

    Certes, très curieux cet incendie en ce début de semaine sainte et eu égard au contexte actuel d’attaques, de dégradations et de profanations de sites catholiques.
    Mais la Dame a résisté; elle a tenu bon, comme toujours. A nous d’en tirer quelques leçons.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.