André Tardieu, le retour (André Tardieu, l’incompris, Maxime Tandonnet, Perrin 2019)

Sorti en librairie le 3 janvier dernier, mon ouvrage sur André Tardieu  a suscité un intérêt dans la presse et quelques médias (notamment France Inter), bien au-delà des clivages politiques. Ci-dessous, un recueil non exhaustif de  citations tirées de la presse nationale, régionale et de revues spécialisées en histoire. Pourquoi cet intérêt, non pas spectaculaire, mais évident et inespéré, envers un homme décédé il y a plus de 70 ans,  ayant, depuis, fait l’objet  de nombreuses incompréhensions et calomnies, désormais oublié? Peut-être une envie de vérité, et la quête, en ces temps de grands troubles pour la politique et la vie publique françaises, d’une référence historique sur le thème de l’homme d’Etat. Pour l’auteur de ce livre, le frémissement d’intérêt en sa faveur  est une vive satisfaction, surtout au regard de la mémoire du président Tardieu…

Maxime TANDONNET

………………………………………………………………………………………………………………………………

Le voilà ressuscité sous la plume de Maxime Tandonnet. A raison car André Tardieu mérite le détour (Gérard Courtois, le Monde, 20 mars 2019).

Un essai très vivant qui lui rend justice. Frédéric Valloire, Le Figaro Histoire, avril/mai 2019.

Réhabilitation d’une figure de la IIIe République, esprit original et visionnaire, tombé dans l’oubli (Jacques de Saint-Victor, Le Figaro Littéraire, 9 janvier 2019).

Une biographie très dense et bienvenue. (Valeurs Actuelles, 10 janvier 2019).

Maxime Tandonnet exhume la vie et les combats de l’un des esprits les plus virulents de la IIIe République (François-Guillaume Lorrain, le Point, 8 janvier 2019).

Tardieu, le bouc émissaire – Le coup de cœur du mois de Jean-Pierre Rioux (L’Histoire, mars 2019).

Une remarquable et bienvenue biographie (Philippe Maxence, le Figaro Magazine, 26 janvier 2019).

Cet ouvrage salutaire nous raconte le destin d’un personnage hors norme par sa lucidité et son courage dans l’Entre-Deux-Guerres (Guillaume Perrault, le Figaro Vox, 6 février 2019).

André Tardieu, le réformateur oublié – sélection des Echos parmi « sept livres à dévorer » (Henri Gibier, les Echos 25 janvier 2019).

Espérons qu’avec ce livre, Tardieu retrouvera la place qu’il mérite (Benoît Lasserre, Sud-Ouest Dimanche, 17 février 2019).

Une biographie magistrale (Revue Conflits, 23 mars 2019).

Une admirable biographie d’André Tardieu (Le Blog des Arts, 5 février 2019).

L’excellente plume de Maxime Tandonnet résume la chose: Tardieu a-t-il jamais connu le bonheur en politique? (Politique Magazine, mars 2019).

André Tardieu semble bien oublié […] Il avait une tête bien faite nous dit son biographe, Maxime Tandonnet, et son parcours l’a prouvé (Histoire et civilisations, mars 2019).

Une bonne biographie, l’occasion de revenir sur le parcours d’un homme oublié et qui joua un rôle majeur dans notre histoire (Sylvain Bonnet, Bojum l’animal littéraire).

Une élégante biographie […] c’est le mérite de ce livre de le tirer d’un injuste purgatoire (Le Littéraire.com 1er février 2919).

Dans cette biographie agréable à lire, Maxime Tandonnet livre la vie de ce personnage complexe et tourmenté (La Cliothèque, mars 2019).

 

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour André Tardieu, le retour (André Tardieu, l’incompris, Maxime Tandonnet, Perrin 2019)

  1. Anonyme dit :

    Hugo, un adolescent menacé de mort après un tweet humoristique montrant le pèlerinage à La Mecque
    Notre pays s’enlise un peu plus chaque jour!

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Qui sait, peut-être ferez-vous vous-même l’objet d’une biographie par un historien chinois ou japonais, d’ici quelques décennies ?

    Imaginons par exemple que le fils d’un haut fonctionnaire chargé de la politique migratoire d’un de ces pays décide de s’intéresser à la politique migratoire française (avec 1 milliard de personnes, il va bien falloir trouver des sujets de M2 et de thèse).

    Il y a quelques années, j’avais emprunté dans ma bibliothèque municipale une Histoire de la Chine, de René Grousset. Je le connaissais pour son histoire des croisades, et comme la Chine est d’actualité j’avais décidé de l’emprunter en le voyant sur un rayonnage.

    J’avais été surpris de son animosité envers les mandarins pacifistes, etc. Pourquoi les critiquait-il tant ? Puis, ayant regardé la date de rédaction du texte, j’avais mieux vu où il voulait en venir.

    J'aime

  3. Gerard Bayon dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Si cette biographie pouvait bien modestement faire émerger un(e) seul(e) personnage d’Etat capable de redonner un peu d’espoir aux Français qui attendent depuis si longtemps au milieu du marigot…vous auriez rendu un sacré service à notre République !

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Mais Gérard vous le trouvez où ce personnage? car nous nous posons la question jour après jour sans trouver de réponse.

      J'aime

    • PenArBed dit :

      Le problème : un homme d’État, seul, ne peut rien face aux médiocres. Il faut aussi et surtout des circonstances particulières.
      Jacques Julliard (Marianne 09 juillet 2016):  »Ils sont quatre ; en tout cas j’en vois quatre, qui ont eu le courage de préférer la vérité tout court à leur vérité particulière. Quatre qui ont pensé que la démocratie ne consiste pas à affirmer que le peuple a toujours raison, mais qu’il suffit de ne pas prétendre avoir raison contre le peuple. Et qu’il est parfois nécessaire, au lieu de lui faire la cour, de le placer devant ses responsabilités, parfois même ses contradictions. Ce sont de Gaulle, naturellement, et Raymond Barre à droite ; Pierre Mendès France et Michel Rocard à gauche. Ce n’est pas pour rien qu’aucun d’entre eux n’a jamais été reconnu par la classe politique comme l’un de ses membres à part entière ; tous quatre ont été accusés d’ourdir un lien direct avec le peuple par-dessus les partis.
      Pourtant, il y en a encore comme brunau Retailleau. Sa dernière intervention de 16 minutes au Sénat face à Edouard Philippe est à voir.

      J'aime

  4. Janus dit :

    Félicitations : Il y a là les signatures de quelques excellents analystes sérieux et honnêtes et dont les idées, notamment au plan moral sont de bon aloi !
    Je n’ai pas encore eu le temps de lire votre ouvrage, mais vos laudateurs m’incitent à programmer cette lecture dès que j’ai fini celui que je lis a l’instant et que je vous recommande tant il montre à quel point l’idéologie communiste a été mortifère au delà même de ce que Dante pouvait imaginer quant à la méchanceté des humains : Carnets de Guerre de Nikolaï Nikouline soldat de l’armée rouge 1941-1945 Éditions les Arènes :

    J'aime

  5. michel43 dit :

    Mais OUI Maxime ,Tardieu est comme beaucoup d « autres ,OUBLIER ,,,qui se souviens de Mendes-France , Pinay ,Rocard ,et nombreux autres ,le cimetière est remplie de gens indispensable ,heureusement les livres nous y font penser,,,,,

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      Ces «  notables » sont oubliés par ceux qui ne s’intéressent ni à l’Histoire ni à la politique. Quand on est passionné par quoi que ce soit on s’implique plus loin dans une voie et c’est une addiction qui devient source inépuisable de raisons d’exister.
      Sans passion nous ne sommes rien et celle de l’Histoire est sans fin.
      Notre période fabrique des souvenirs orientés suivant la mode ; ainsi nous avons par exemple sur la chaîne « Toute l’´Histoire » une indigestion d’Hitler et son époque au détriment d’autres siècles lesquels ont toujours tendance à être romancés. Dommage parce que notre passé est très riche et mal connu , mais les bons historiens sont rares parce qu’ils ont tendance à s’intéresser et écrire sur les personnages qui les touchent en atténuant ou exacerbant leurs défauts jusqu’a la partialité. Une bonne biographie se doit d’être honnête et la plus proche possible de la vérité.
      Tout ceci pour saluer non seulement les qualités littéraires de monsieur Tandonnet mais celles aussi de ses recherches et de son jugement .

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s