Hommage à Arnaud Beltrame

Que dire de plus qui ne soit pas dérisoire dans le contexte de la nouvelle tragédie qui vient de frapper la France? Le geste du lieutenant-colonel de gendarmerie, Arnaud Beltrame, qui donne sa vie en prenant la place des otages en vertu de sa conception du devoir, est celui d’un héros, au sens le plus authentique du terme. Il fait penser au sacrifice des premiers résistants, par exemple Honoré d’Estienne d’Orves, fusillé à 41 ans par la Wehrmacht . Il fait penser au geste de Maximilien Kolbe, prêtre polonais qui prend la place d’otages massacrés par les nazis dans un camp de concentration. Il est presque surréaliste que dans cette avalanche de lâcheté et de médiocrité qui nous submerge au quotidien, puisse subsister une poignée de héros, prêts à donner leur vie pour des inconnus et pour l’honneur de leur pays, un Français sur 10 000, un sur 100 000; mais cela existe, la preuve en est faite. Depuis six mois,  plus personne ne parlait du danger terroriste ou islamiste. Un couvercle de béatitude optimiste était tombé sur le pays. Ceux qui disaient « attention! » étaient traités de pessimistes, de ringards, de ronchon, n’ayant rien compris au nouvel ordre optimiste qui rayonne sur la France. Après la nuit, la lumière, il fallait oublier, se saouler de béatitude. Et le sang vient de couler à nouveau, au fond de la province. Il n’existe pas de plus grand mensonge que celui selon lequel la France doit « s’habituer à vivre avec le terrorisme ». Telle est la grande imposture – l’appel au fatalisme – de ces dernières années. Le terroriste islamiste était, comme toujours, connu, fiché. Nous savons qu’après la défaite de daesh au Moyen-Orient, l’Europe dont la France qu’ils haïssent plus que tout, sera leur prochain champ de bataille. Nous savions que cela allait se reproduire et que le pays allait devoir sortir de sa torpeur. Le sacrifice d’Arnaud Beltrame ne doit pas être « pour rien ». Nous pensons infiniment à lui, à sa vie fauchée et à ses proches. Notre admiration, notre reconnaissance est sans fin. Il est de ces gestes qui sauvent l’honneur d’une nation, de l’humanité. Le lieutenant-colonel est au côté d’Estienne d’Orves et de Maximilien Kolbe. Comment se montrer digne de ce sacrifice?

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

74 commentaires pour Hommage à Arnaud Beltrame

  1. Aldo dit :

    Tous ces politicards de la droite gentille et de la gauche BCBG seront forcément à la cérémonie d’hommage rendu à ces nouvelles victimes d’un nouveau terroriste islamique dont on apprend qu’il était tellement suivi mais jamais attrapé.
    On pourra aussi y voir leurs mines attristées et y entendre leurs discours « récitation compassion » pour ces nouveaux morts et leur famille.

    Mais quand est-ce que ces niais de Français vont enfin comprendre que ces politicards qui se partagent le pouvoir depuis plusieurs décennies, et aussi responsables de ce foutoir, ont le sang de ces victimes sur les mains ?
    Mais quand est-ce que ces niais de Français vont comprendre que continuer à voter pour ces mêmes politicards qui à peine élus les roulent dans la farine, c’est aussi avoir une partie du sang de ces victimes sur les mains ?
    Mais quand est-ce que ces niais de Français vont comprendre que les marches blanches, les petites bougies et les incantations au vivre ensemble béates n’ont jamais empêcher un islamiste de vider son chargeur de Kalachnikov ?

    Finalement, une majorité de Français n’ont que ce qu’ils méritent, les autres subissent.
    Il est inutile de vouloir mourir pour un pays qui refuse de se défendre.

    J'aime

  2. Janus dit :

    Votre hommage au Lieutenant-Colonel BELTRAME est noble et juste. On voit là que le courage d’un homme tel que M. BELTRAME a cruellement manqué au Bataclan. Ce qui me désole et me dégoute, c’est que la mort de ce héros va être utilisée de manière probablement ignoble et larmoyante par nos dirigeants politiques pour calmer les esprits, masquer la réalité du risque islamique en mettant en scène son héroïsme au bénéfice de ceux par la faute desquels il a du se sacrifier pour sauver des vies. Et dans le même temps faire passer au second plan les conflits en cours et les projets de lois liberticides.
    Il suffit de lire les articles concernant les réactions des habitants d’origine immigré dans le quartier de Carcassonne d’où venait l’assassin pour mesurer l’inefficacité criminelle de nos politiques.
    Honneur au Lieutenant Colonel BELTRAME et honte aux politiques de tous bords qui nous précipitent au chaos !

    J'aime

  3. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,

    Un homme s’est sacrifié pour s’opposer aux monstres, son acte mérite notre admiration, notre respect, et sa famille l’honneur.
    Mais pendant que nous nous lamentons sur la mort du colonel Beltrame, et alors que sa dépouille est encore chaude, voilà que la propagande islamique habituelle à cette situation se réveille. Un témoin, dont on ne filme que les pieds et le bas d’un pantalon bouffant, nous assure que le meurtrier était un bon petit gars sans histoire, que ses sœurs sont de bonnes copines, ses parents des gens biens…Un vrai petit ange, vous dis je! De fait à chaque fois que des cons de Dieu mettent notre pays à feu et à sang, on invite sur les plateaux télé des représentant d’un Islam bien pensant et malfaisant. Tarik Ramadan, sort de ce corps!!!
    On nous annonce qu’arrivé en 2004 le meurtrier obtient la nationalité française moins de 10 ans plus tard. Et moi qui croyais que la nationalité française se méritait! Comment cette célérité a t elle pu avoir lieu, qui sont les complices?
    bref il faut maintenant arrêter d’être des bisounours sinon il nous faudra bien des colonels Beltrame pour survivre.

    Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette….

    J'aime

  4. Sganarelle dit :

    Merci de parler d’Estienne d’Orves premier des resistants français à être fusillé et .. de droite . On nous rebache assez les oreilles du fait que soi-disant la resistance était uniquement « de gauche » en opposition à la droite collabo .
    Une rue au nom de Beltram s’impose au moins dans la petit ville où il est mort en héros.
    Quand je pense que Macron a osé parler de héros concernant Johny Halliday.. quel qualificatif. va-t-il donc trouver maintenant?
    Bravo à la gendarmerie qui se distingue toujours de la police malgré l’amalgame qui a été fait. Ayant eu besoin de leur aide dans une recherche d’enfant disparu ( et heureusement retrouvé) je ne taris pas d’éloges sur leurs capacités .

    J'aime

  5. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Ce triste évènement me rappelle un autre évènement : le 13 mai 1993 un fou furieux menaçait des dizaines d’enfants d’une maternelle de Neuilly sur Seine…son Maire avait également eu le courage d’affronter face à face ce criminel pour sauver des enfants….à l’époque cet homme était considéré comme un héros, aujourd’hui il est devenu un paria de la République.
    Sans autre commentaire !

    Aimé par 1 personne

    • Sganarelle dit :

      Pardonnez un bémol à votre message, le  » criminel » était un pauvre désiquilibré quasi innofensif non armé mais néanmoins inquiétant que l’institutrice avait réussi à calmer l’histoire n’est en rien comparable et les témoins de l’affaire conservent un goùt amer de l’execution du coupable assez pitoyable.
      Une histoire dont il vaut mieux ne pas trop parler ( et qui a fait long feu) d’aprés les témoins de l’époque.

      J'aime

    • Sgnarelle dit :
      Il est facile de refaire l’histoire. Personne ne savait, avant l’intervention des forces de l’ordre, que la ceinture de bombe était factice, oser dire que ce personnage était inoffensif relève du plus grand mépris pour les familles et les intervenants qui ont vécus cette triste affaire. Oser dire que les témoins conservent un goût amer de l’exécution assez pitoyable du coupable relève d’un léger déséquilibre du bien nomme SGNARELLE !

      J'aime

    • Franzi dit :

      @ Gérard Bayon
      Merci pour votre commentaire. Et pour n’avoir pas oublié.
      Je plussoie, bien évidemment.
      Pour ma part, c’est ce jour-là que j’ai découvert Nicolas Sarkozy ; et son courage.
      Mon fils avait l’âge d’être dans cette Maternelle…
      Depuis, j’ai découvert que cet homme avait d’immenses et rarissimes qualités humaines. Même si, comme chacun de nous, il a aussi des défauts.
      Nul n’étant parfait, ce que je retiens de lui est cet immense courage, son humanité, son amour de la France et des Français. Et tout ce qu’il a fait pour nous, en tous domaines.
      En outre, malgré un contexte plus que difficile, en 2008, il nous a placé en tête des pays européens. Il a fallu bien peu de temps à ses sinistres successeurs pour nous plonger en queue de peloton.
      Monsieur Sarkozy, Merci et reconnaissance infinie. Bon courage à vous pour surmonter cette nouvelle cabale des juges rouges. Pile dans le timing pour la com’ jupitérienne…

      J'aime

  6. Philippe dit :

    Bonjour Maxime,
    Il existe des héros, la preuve. Ancien militaire, je fus touché par la nouvelle.
    Maintenant au-delà des mots hypocrites de nos dirigeants, j’espère que l’on va prendre des mesures implacables contre ces fichés S. Ce sont tous des bombes à retardement. Nous avons des forces spéciales efficaces sur qui nous pouvons compter. Que ce président ait du courage et que l’on donne l’ordre de neutraliser définitivement, je dis bien définitivement, les plus dangereux. Nous savons faire disparaître des individus sans faire de vague. Il faut semer la terreur dans leur rang. Cessons l’angélisme et l’idéologie, il faut avoir le courage de frapper fort.
    Halte aux médias qui citent son nom et nous parlent de sa personnalité, il passe pour un martyr vis à vis des autres. Aucune informations devraient être donner sur son nom, sa famille, son enfance, on s’en fiche. Plus nous parlerons de ces individus plus il feront des actes de ce genre. Ils doivent mourir dans l’oubli, et dans l’indifférence de tous. Et que leur dépouille disparaissent. Ces gens ne méritent aucun respect. A chaque acte il doit être fait ce qui s’est passé ici, il faut les abattre, pas de prisonniers. On ne peut vaincre la terreur que par la terreur, il faut qu’ils comprennent que nous leur ferons aucun cadeau, ils seront systématiquement abattus. Il faut neutraliser définitivement ceux qui les financent. Nous avons aujourd’hui les moyens de localiser les chefs de ces organisations. Ayant fait opérations extérieures je puis vous dire que nous avions la possibilité de neutraliser définitivement des centaines de fois certains individus dangereux, certains étaient dans le viseur de tireurs. mais pas touche! Nous payons ces erreurs, à qui profite le crime? Et cela n’est que le commencement, alors du courage, aucune pitié. Il faut éliminer définitivement, si nous ne voulons pas subir pendant plusieurs décennies. Certains pays du golfe persique sont loin d’être clairs, eux aussi il faut leur mettre les points sur les « i ». La vie d’innocents est bien plus précieuse qu’un baril de pétrole.
    Toutes mes pensées vont à ce gendarme et j’irai certainement à ses obsèques. Honneur au héros et à sa famille.

    J'aime

    • drazig dit :

      Tout à fait de votre avis; les vrais responsables sont ceux qui ont refusé l’ordre de tirer quand certains individus étaient dans le viseur.
      Et on en est arrivé à l’aberration de former et désigner des « chargés de négociations » comme je le découvre par une émission de télé.
      C’est une capitulation, et épouvantablement dramatique.

      J'aime

    • Franzi dit :

      @ Philippe
      Merci beaucoup pour ce magnifique commentaire.
      J’en apprécie et plussoie chaque mot.
      Mais qu’espérer de ces poly-tocards dont le seul objectif est d’anéantir notre civilisation ?
      A nouveau, HOMMAGE et RESPECT au Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame.
      Compassion et courage pour sa famille et ses proches.
      Franzi (veuve de Gendarme).

      J'aime

  7. Frederic_N dit :

    Vous avez parlé de Héros pour ce Lieutenant colonel de gendarmerie. C’est tout à fait justifié. Et le reste est littérature .
    Maintenant vous demandez « comment s’en montrer digne ». La réponse est toute trouvée. En revenant à une expression rationnelle, où l’on arrête de « vider son sac » et en profitant de n’importe quel événement pour chanter la chanson du désastre de notre civilisation. Car non seulement c’est de l’instrumentalisation , mais surtout vous faites actuellement reculer vos propres idées.

    Un exemple ? Vous écrivez ceci « Un couvercle de béatitude optimiste était tombé sur le pays. Ceux qui disaient « attention! » étaient traités de pessimistes, de ringards, de ronchon, n’ayant rien compris au nouvel ordre optimiste qui rayonne sur la France. Après la nuit, la lumière, il fallait oublier, se saouler de béatitude ». Ce que vous dites est tout simplement FAUX
    Citez moi un exemple dans la presse dite nationale, UN SEUL exemple où un journaliste ait émis l’idée que le terrorisme islamique était éradiqué. Un seul où l’on ait craché sur ceux qui ont continué d’avertir que les terroristes étaient toujours dans la place. Vous n’en trouverez pas .

    Mais ce n’est pas un simple écart de langage, mais une impasse dans laquelle vous vous engagez. Car la question qui se pose à notre pays, n’est pas de dénoncer l’islamisme, mais de savoir comment le faire reculer. C’est là qu’on vous attend, car vous êtes haut fonctionnaire du Ministère de l’Intérieur – réputé plus expert que vos lecteurs.
    Et mesurez bien une chose : le discours de la gauche « Plenel » qui est un vrai discours de trahison est plus pernicieux que vous croyez. Il ne cherche pas à cacher les dangers de l’islamisme, mais simplement à montrer qu’il est impossible de le combattre que nous sommes trop faibles: et qu’il faut s’en accomoder.
    Sans vous en rendre compte vous abondez dans leur sens

    J'aime

    • FredericN, voici un exemple de la béatitude optimiste, fidèle reflet du climat général: https://www.la-croix.com/France/Francais-sont-optimistes-jamais-2018-02-09-1200912678
      Je trouve que me comparer à ce M. Plenel par les temps qui courent, est assez répugnant. C’est curieux, j’exprime ma pensée profonde sur ce blog, et mes sentiments, mais je n’insulte personne, jamais, et vous invite à faire de même à mon égard svp, surtout sur un sujet comme celui-ci qui n’appelle pas les insultes personnelles.
      MT

      J'aime

    • Frederic_N dit :

      Je comprends toujours très mal vos réactions. Car ce n’est pas la première fois que vous faites de véritables contre-sens sur mes propos . Donc si je vous ai blessé, j’en suis désolé. Mais je ne m’en excuse pas :j’ai relu mon post, il est tout à fait clair. Et je pense sincèrement que vous avez répondu totalement à côté des questions que je vous pose
      Cela me désole profondément

      J'aime

    • FredericN votre rapprochement avec la « gauche Plenel » est injuste et infamant http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/2018/03/19/31003-20180319ARTFIG00299-l-appel-des-100-intellectuels-contre-le-separatisme-islamiste.php
      On peut exprimer un désaccord sans recourir à ce genre de comparaison absurde et insultante.
      MT

      J'aime

    • Robert Marchenoir dit :

      FrédéricN a raison. Il n’y a rien d’insultant dans ses propos, et son intervention est parfaitement légitime et argumentée. Il a aussi raison concernant vos réactions de façon générale.

      Il est anormal qu’un responsable occupant d’aussi hautes fonctions que vous hurle à l’offense, dès lors qu’on exprime un propos ou des convictions divergents des vôtres. C’est anormal pour tout le monde, ça l’est encore davantage pour un fonctionnaire, qui est, dois-je le rappeler, au service des Français, et non l’inverse.

      Vous ne mâchez pas vos mots lorsque vous attaquez vos adversaires ou leurs politiques. La moindre des choses est que vous acceptiez la contradiction en retour, surtout lorsqu’elle s’exprime, contrairement à ce que vous dites, dans des formes parfaitement correctes.

      Ou alors, fermez les commentaires. Vous avez une autre solution : afficher une charte qui dise : voici quelles sont mes convictions, il est inutile de commenter chez moi si les vôtres sont différentes. Certains blogueurs le font. Seulement, il faut avoir le courage de le faire. On ne peut pas, à la fois, prétendre promouvoir la liberté d’expression et la démocratie, rechercher le lectorat accru que donne un espace de commentaires, et se prétendre insulté face à la moindre critique.

      J’ajoute qu’il s’agit là d’une attitude de gauche, et non de droite. C’est la gauche qui tente perpétuellement de faire taire ses contradicteurs en hurlant à l’insulte, à la faute morale, au « dérapage », aux « propos nauséabonds », au « racisme », etc.

      J'aime

    • R Marchenoir, d’un autre côté, nul n’est obligé de venir sur ce blog, si on ne l’aime pas, il suffit de l’ignorer.
      MT

      J'aime

    • Robert Marchenoir dit :

      Vous aurez remarqué que je n’ai pas attendu votre conseil, qui enfonce un peu des portes ouvertes. Je ne commente pratiquement plus chez vous, et je vous lis rarement désormais.

      J'aime

    • Robert Marchenoir, vous avez bien raison, vous devriez même ne plus me lire du tout, ce serait encore mieux.
      MT

      J'aime

  8. E. Marquet dit :

    « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime » (Jn15,13).
    Cet homme dont la mission était de protéger ses concitoyens aura été jusqu’au bout de son engagement. Son sacrifice tragiquement assumé en toute responsabilité est un message de courage et d’honneur, face à la lâcheté et à la barbarie islamiste.
    Il est impossible que le mal disparaisse, disait Socrate, mais il faut tout faire pour empêcher son triomphe.
    Souhaitons qu’une fois les hommages officiels rendus, ce sacrifice ne soit pas vain, et que nos autorités ouvrent enfin les yeux sur ce cancer destructeur que représente l’islamisme culturel et religieux. Qu’ils réaffirment haut et fort ce que sont nos valeurs et notre culture qui sont indissociables de notre héritage chrétien.

    J'aime

  9. IRIS dit :

    Comme toujours Monsieur Tandonnet vous trouvez les mots justes dans cet hommage que vous rendez à cet officier de gendarmerie Arnaud Beltrame.
    Oui dans notre pays il y a des hommes d’honneur, de courage qui défendent des valeurs. Honneur au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

    « Et d’autres corrompus, riches et triomphants »

    Nous n’avions pas besoin d’un héros, mais d’un homme œuvrant efficacement pour la sécurité du pays. Il est tombé, parce que des politiques n’assument pas, par laxisme, par peur, par lâcheté !

    J'aime

  10. choix fatidiques dit :

    @colibri

    vous nous demandez :
    Lorsque nous sommes allés écouter une conférence du général Pinard Legry en 2016 il nous a posé une question concernant les jeunes qui sont nés chez nous qui sont allés à l’école chez nous et qui commettent des attentats: qu’est-ce qui ne va pas chez nous pour qu’ils fassent ça? Je reformulerai sa question de la manière suivante: pourquoi des jeunes nés chez nous éduqués chez nous choisissent-ils les valeurs de Daesch plutôt que les valeurs de la droite républicaine ou de la gauche républicaine?

    Il y a plusieurs opinions à ce sujet dans l’opinion publique, mais il me semble qu’elles postulent toutes l’existence d’idiots intolérants. Le débat porte seulement sur la localisation desdits idiots.

    – 1) pour la majorité de la population française, il y a des idiots intolérants qui sont des gens que des idéologues veulent à tout prix faire venir et naturaliser, qui ne s’intègrent pas, veulent tout changer, et vont parfois jusqu’à commettre des attentats
    – 2) pour d’autres, dont semble-t-il vous faites partie, c’est en fait la majorité qui pense comme au premier tiret qui est trop idiote et trop intolérante pour accueillir avec tout l’enthousiasme nécessaire la population concernée. Dans cette analyse, il faudrait dépenser plus d’argent (pris où?) et faire plus de concessions (aux dépens de qui?) pour que nous puissions enfin connaître la joyeuse fraternité multiculturelle.

    Qu’en est-il vraiment, on peut en débattre à l’infini. Je me contenterai de deux remarques :
    – imposer une politique démographique aussi importante en court-circuitant et en allant contre l’opinion de la majorité n’est pas un gage de succès, au contraire.
    – 3) les chrétiens de gauche (ou autres partisans de cette politique) sont peut-être, sans doute, tout autre chose que des idiots, mais ils devraient peut-être se montrer plus tolérants envers les faiblesses de la nature humaine. Car les autres Français sont moins intelligents et moins vertueux qu’eux, et il ne faut donc pas les soumettre à la tentation de la colère en leur imposant une politique inadaptée et non souhaitée. Si le bon Dieu a créé les frontières, n’est-ce pas justement pour permettre d’organiser la coexistence pacifique des idiots intolérants ? Que chacun reste chez soi et développe son pays, dans un cadre de discussion pacifique entre Etats, et tout restera dans l’ordre, le plus simplement du monde.

    J'aime

    • michel43 dit :

      avez oublier les sifflets de c’est gens a MARSEILLE ,pour notre Marseillaise ,

      J'aime

    • Colibri dit :

      Bonsoir choix fatidiques, tout d’abord merci de votre commentaire. Ce n’est pas un merci de convenance, de politesse. Je crois que l’autre qui ne pense pas comme moi, qui n’est pas comme moi est important et qu’il me rend service quand il me dit ou m’écrit sans détour ce qu’il pense. Je ne répondrai pas ce soir aux points que vous soulevez et que j’ai cependant bien relevés. Je pense que ce n’est pas le moment de le faire et puis j’ai d’autres préoccupations en tête que vous avez perçues j’en suis sûr. Je me contenterai donc d’une affirmation : je ne prends pas pour des idiots les personnes qui ne pensent pas comme moi et qui ne partagent pas les valeurs auxquelles je crois. Et je ne me sens pas supérieur à eux. « Le silence est le langage de l’avenir ». (Matthieu Ricard)

      J'aime

    • Colibri dit :

      Michel43 je ne sais pas à quoi vous faites allusion, je ne suis pas au courant de toute l’actualité de tout ce qui ne va pas dans notre pays, souvent je décroche des médias. Personnellement je ne siffle pas celles et ceux qui chantent la Marseillaise bien que je chante plus souvent Brassens que la Marseillaise.

      J'aime

    • michel43 dit :

      et OUI , Colibri ,le président CHIRAC ulcérer ,part c’est FRANCAIS ,qui préfère l » ALGERIE le MAROC ou la TUNISIE a notre FRANCE qui les a pourtant accueillie ,alors qu’il nous on jeter dehors

      J'aime

    • Colibri dit :

      @michel43, je ne me souvenais plus de cet épisode. Je pensais que vous évoquiez des événements lors de matchs de foot.

      J'aime

  11. Philippe Dubois dit :

    Bonjour Maxime

    Hommage au lieutenant colonel Arnaud Beltrame.
    Mort en héros
    Qu’il soit un exemple pour notre jeunesse.

    Condoléances à son épouse et à sa famille :
    elles peuvent être fières de lui.

    Oui, Arnaud Beltrame est un héros, comme ceux que je pouvais être dans mes rêves d’enfant, mais moi, je me réveillais vivant
    Un héros comme ceux dont je lisais les exploits dans les romans de chevalerie.

    Oui, mon colonel, vous êtes un Chevalier, un vrai

    J'aime

  12. Citoyen dit :

    « Il est presque surréaliste que dans cette avalanche de lâcheté et de médiocrité qui nous submerge au quotidien, puisse subsister une poignée de héros, prêts à donner leur vie pour des inconnus et pour l’honneur de leur pays, »
    « de leur pays » ? … De quel pays s’agit-il, Maxime ? … Un pays (qui n’en est plus un) sous la coupe d’une caste, qui fait tout son possible pour que cette situation arrive, afin de préserver ses petits intérêts particuliers, contre ceux de la population … La situation est effectivement surréaliste, puisque le gendarme est mort pour cette engeance. Engeance qui au moment des obsèques sera présente en rangs serrés sur la photo …. Pour encore plus surréalisme …

    J'aime

    • Citoyen pourquoi un pays qui n’en est plus un? La France est toujours la France, même aux pires moments de son histoire, et il y en a eu d’autres…
      MT

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Oups !… « Pour encore plus surréalisme » serait plutôt : « Pour encore plus de surréalisme »

      « pourquoi un pays qui n’en est plus un? » … parce qu’il y en a plusieurs …
      « La France est toujours la France » … Non, en morceaux,… il y a plusieurs France … et elles n’ont plus grand chose à faire ensemble … Les distances se creusent, et cela ne risque pas d’aller en s’améliorant … bien au contraire …

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s