Solidarité avec la Pologne

La bureaucratie bruxelloise a décidé de sanctionner la Pologne, pour des raisons qui touchent à l’organisation de son système judiciaire et qui ne regardent que la démocratie polonaise, son gouvernement et son parlement élu au suffrage universel. Il est étrange de voir comment les eurocrates ont tendance à oublier les leçons de l’histoire. La Pologne est un pays martyr. Partagé entre la Russie stalinienne et l’Allemagne nazie en 1939, puis dévastée par les hordes hitlériennes, un cinquième de sa population a été massacrée sous la deuxième guerre mondiale. Puis, de 1945 à 1990, à la suite des accords de Yalta, la Pologne a été opprimée et ravagée par le communisme soviétique. L’Europe de l’Ouest, et le monde occidental dans son ensemble, n’ont pas bougé le petit doigt, entérinant la dictature qui écrasait ce pauvre pays martyr. Et encore en 1980, les Européens ont laissé écraser le syndicat Solidarité qui réclamait un retour à la liberté pour la Pologne, et cela en toute complicité (le général Jaruzelski reçu à Paris). Face à la tragédie polonaise, l’Europe a toujours fait preuve d’une lâcheté et d’un cynisme hors pair. Aujourd’hui la soi-disant Europe, c’est-à-dire la bureaucratie bruxelloise, piétinant les leçons de l’histoire, se substitue à Moscou de l’ère soviétique pour insulter et opprimer la Pologne. On n’a pas le droit de montrer du doigt et d’humilier une nation qui a autant souffert et si longtemps abandonnée à son triste sort. Toute l’histoire du monde moderne est celle de la défaite des empires – napoléonien, ottoman, austro-hongrois, Reich allemand, soviétique, colonial, face aux exigences de liberté des nations. En prenant ainsi la posture de l’impérialisme et de l’oppression d’une nation, en se substituant à Moscou de l’ère soviétique, l’union bruxelloise, cette anti-Europe,  s’engage dans une voie suicidaire.

Maxime TANDONNET

[Seuls les sites figurant au  blogroll ci-joint ou avec l’accord de l’auteur sont autorisés à reprendre ce billet]

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

45 commentaires pour Solidarité avec la Pologne

  1. Georges dit :

    Une Union européenne qui proclame, par l’intermediaire de son chef de file,accepter les extrêmes puisqu’elles se disent européistes ferait bien de se la mettre en sourdine.L’artificialité de cette institution démontre sa flagrante inutilité .

  2. Duff dit :

    Joyeux Noël à tous.

    Tout le paradoxe de l’état de la construction européenne est résumée dans l’affaire polonaise. L’UE reproche à la Pologne une réforme qui remet en cause la séparation des pouvoirs (judiciaire/législatifs et exécutif) qu’elle est la première à violer.

    On a une division Nord/Sud avec l’€ et Est/Ouest avec les migrants dans une UE qui rançonne le Royaume Uni profitant de la faiblesse de Mme May. Voilà qui prend une tournure fort désagréable.

    Bonne semaine à tous,
    cdlt

  3. carine005 dit :

    Il faut soutenir les pays qui prétendent encore rester les maîtres chez eux.
    Ils sont devenus rares, donc précieux.

  4. Colibri dit :

    L’Europe peut-elle imploser comme l’ex Urss? l’ex Yougoslavie? Je ne le crois. Je m’aveugle? Je prends mes désirs pour des réalités? Demain la Catalogne va demander à quitter l’Espagne pour mieux rester dans l’Europe. Après-demain l’Ecosse va demander à quitter le Royaume Uni pour mieux rester dans l’Europe. Que va faire et dire l’Europe alors? J’ai besoin d’un cours d’instruction civique européenne. Qui peut m’aider à y voir clair?

    • Bernard06 dit :

      Pour adhérer il faut un vote unanime. Croyez-vous à un oui de l’Espagne pour la Catalogne ou un oui du Royaume Uni à l’Ecosse ?

    • Colibri dit :

      Bernard06, merci de votre précision. Vote unanime d’accord. Je ne savais pas.

  5. Fredi M. dit :

    Et voila…
    La censure qui reprend de plus belle !
    Il avait quoi à se reprocher cette fois-ci mon commentaire ?

    • michel43 dit :

      Fredi franchement ,MOI je ne crois pas a la censure de Maxime , sinon , je ne serais plus LA,,,depuis des années

  6. Solidarité avec le peuple polonais dit :

    Curieuse idée Monsieur Tandonnet , d’illustrer votre billet « Solidarité avec la Pologne » en l’accompagnant d’une photo montrant une manifestation à Gandsk en Février 2015, manifestation en faveur de Lech Walesa contre le gouvernement qui l’accusait (à tort ou à raison ?) d’avoir été un agent du régime communiste.

    Et c’est tout le paradoxe de votre billet. Voilà des gens qui manifestent contre un gouvernement , drapeaux européens en main comme on peut le voir sur une vue plus élargie de la même manifestation. Bref la photo que vous utilisez démontre le contraire des propos de votre billet.

    Cela nous apprend

    1- Qu’on peut faire dire n’importe quoi à une photo comme l’a si bien démontré ici Pierre Desproges avant même qu’Internet n’existe:

    http://www.sebastien-bailly.com/legendes-photos-la-lecon-de-pierre-desproges/1856

    2- Que comme bien souvent, l’histoire ne nous est d’aucun secours, lorsqu’on cherche à lui faire dire ce qu’elle ne dit pas ,et en cela les eurocrates bruxellois, qu’ils la connaisse ou pas on en effet aucune raison d’y subordonner leur remontrance au gouvernement polonais, donc :

    3- La bureaucratie bruxelloise en tout à fait dans son rôle de rappeler à sa consœur gouvernementale de Varsovie ses obligations envers la Charte signée par la Pologne lors de son adhésion à l’Union et le respect de ses valeurs qui ne sont pas sans devoir à Montesquieu Libre à la bureaucratie de Varsovie de contester ce rappel auprès de la Cour de Justice ad-hoc, ou de proposer aux Polonais de quitter l’Union européenne, qui contrairement aux empires – notamment l’empire colonial français qui n’a pas lâché son vaste espace colonial sans quelques résistances meurtrières – n’empêche quiconque d’en sortir. Nous en avons eu la preuve récemment.

    4- La démocratie ne se résume pas à l’élection d’un gouvernement au suffrage universel. Sans l’Esprit des Lois, l’histoire nous montre en mains exemples la démocratie peut virer rapidement au totalitarisme. Et dans l’actualité on voit ce que font de la démocratie ceux qui la considèrent comme un simple véhicule de transport. Dire que cela ne concerne que la démocratie turque et son gouvernement , qui le croira ? Pour la Pologne il en est de même, le peuple polonais est attentif à l’évolution de son gouvernement, mais il est tout aussi nécessaire que les partenaires de la Pologne le soient.

    5- Non l’Union européenne n’est ni l’arrière petite fille de l’expansionnisme russo-tsariste que vous avez oublié Monsieur Tandonnet de mentionner dans votre brève histoire tragique de la Pologne, ni une pièce rapportée de la barbarie nazie, et surtout pas la petite sœur cachée de l’oppression bolchevique soviétique comme il n’est pas rare de le lire non pas ici même, mais quand même là et ailleurs.

    Que ces quelques rappels ne nous empêchent pas de souhaiter à tous un joyeux Noël. à vous Monsieur Tandonnet qui tenez avec assiduité et constance ce blog, à vous tous lecteurs de ce blog, à tous nos compatriotes et amis européens et puis aussi au peuple polonais pour qui la démocratie n’est pas un long fleuve tranquille.

  7. Fredi M. dit :

    Le paradoxe c’est que nous irons quand même voter aux prochaines Européennes.
    Pour envoyer à Bruxelles des députés qui ne veulent plus de cette Europe.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s