Soutien à M. Jean-Michel Blanquer

« Inconstitutionnel & inacceptable. » Sur Twitter, Jean-Michel Blanquer est sans détours: le ministre de l’Éducation nationale s’oppose formellement à l’organisation, les 18 et 19 décembre, d’un stage syndical proposant des débats « en non-mixité raciale ». « Je condamne avec fermeté le projet d’une réunion syndicale triant les membres sur la base de leur origine », a affirmé le ministre. La section départementale de SUD-Éducation en Seine-Saint-Denis propose en effet deux ateliers réservées aux enseignants « racisés » – comprendre « non-blancs », lors de journées thématiques baptisées: « Au croisement des oppressions: où en est l’antiracisme à l’école? »

Certaines informations donnent le vertige, comme celle-ci de l’organisation d’un stage sur des bases raciales dans l’Education nationale. Que cette idée ait pu venir à l’esprit de professeurs, chargés d’instruire des lycéens ou collégiens,  en contradiction avec tous les fondements de la Constitution et de la démocratie française – « la République ne reconnaît aucune distinction de d’origine, de race et de religion »,– reflète la tragédie d’une société en plein naufrage. L’acte de résistance de M. Blanquer n’a rien d’anecdotique: voyez comme il paraît seul dans la classe politique à s’exprimer à ciel ouvert sur le sujet: même des députés censés soutenir le gouvernement prennent leur distance, sous l’effet de la peur. Il s’expose à être traîné dans la boue et lynché par le système idéologique, traité de réactionnaire et de raciste, alors que par ce geste, il livre la guerre au racisme. Pourquoi le silence, sur un sujet aussi grave, des leaders Républicains? Leur silence sur un tel sujet – sauf si des déclarations m’ont échappé – est assourdissant…On peut en effet parler d’un acte de résistance au sens fort du terme, peut-être désespéré, au regard du courant totalitaire et morbide qui emporte notre pays dans l’aveuglement et la lâcheté générale, mais tout acte de résistance est au départ isolé et désespéré, avant de porter des fruits. Qu’il en soit remercié.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

46 commentaires pour Soutien à M. Jean-Michel Blanquer

  1. Anonyme dit :

    de michel43

  2. Vu du Mont dit :

    Servir avec humilité :
    « Qui d’entre vous, s’il a un serviteur qui laboure ou garde les bêtes, lui dira à son retour des champs : « Vite, viens te mettre à table »? « Ne lui dira-t-il pas au contraire: « Prépare-moi de quoi dîner, ceins-toi pour me servir, jusqu’à ce que j’aie mangé et bu; après quoi, tu mangeras et boiras à ton tour »? « Sait-il gré à ce serviteur d’avoir fait ce qui lui a été prescrit »? Ainsi de vous; lorsque vous aurez fait tout ce qui vous a été prescrit, dites : Nous sommes de simples serviteurs; nous avons fait ce que nous devions faire. » Luc 17, 7-10

  3. Colibri dit :

    Maxime Tandonnet souligne souvent notre ignorance de l’Histoire. Voici donc un petit rappel historique:

    Le 14 juin 1791, la loi Le Chapelier interdit les associations professionnelles. L’Assemblée constituante française interdit la reconstitution de toute association professionnelle tant de patrons que de salariés. L’article second de la loi du député Isaac Le Chapelier énonce : « Les citoyens d’un même état ou profession, les entrepreneurs, ceux qui ont boutique ouverte ne pourront, lorsqu’ils se trouveront ensemble, se nommer ni présidents, ni secrétaires, ni syndics, tenir des registres, prendre des arrêtés ou délibération, former des règlements sur leurs prétendus intérêts communs ». Au XIXe siècle, cette loi freinera la création de syndicats. Elle sera abrogée sous la IIIe République, le 21 mars 1884. Et en 1895 naissance de la CGT à Limoges.

    Source: http://cgt.fr/Reperes-chronologiques.html

    • Colibri, je ne pense pas souligner « votre » ignorance de l’histoire et ne prétend en aucun cas avoir la science infuse bien au contraire. L’important selon moi n’est pas de connaître l’histoire mais de s’y intéresser comme vous le faites et de l’aimer!
      MT

    • Colibri dit :

      @maximetandonnet,

      Je vous remercie de votre commentaire et vous prie d’excuser la maladresse de ma première phrase.

  4. Sganarelle dit :

    La valeur et la réussite d’un chef consiste en grande partie dans le choix qu’il fait de son entourage.
    Sans aller juqu’à la magnificence d’un Louis XIV en ce domaine nous ne sommes pas loin de crier au miracle quand un de nos présidents républicains a des gens compétents( qui connaissent le dossier) dans son entourage.
    Souhaitons que les petites et grandes querelles partisanes n’interfèrent pas et que les ministres concernés aient la possibilité de travailler tranquillement et le temps nécessaire.
    Monsieur Blanc-coeur semble bien parti , il faut dire qu’après Najat Belkacem il concrétise facilement tous les espoirs et beaucoup de suffrages . Il est grand temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s