Coptes d’Egypte, l’horreur absolue

Qu’il me soit permis, en ce dimanche des Rameaux que célèbrent les chrétiens du monde entier, d’exprimer mon immense compassion pour mes amis les coptes d’Egypte dont la communauté vient d’être une nouvelle fois ensanglantée par la barbarie islamiste, en pleine célébration de la messe. Nous pensons aux enfants déchiquetés par l’explosion et à l’horreur infinie de ce crime génocidaire – visant à l’éradication d’une communauté – qui rappelle les heures les plus sombres de l’histoire.

Maxime TANDONNET

Un attentat à la bombe a fait au moins 21 morts dimanche dans une église de la ville de Tanta, à 120 km au nord du Caire, trois semaines avant la visite du pape en Egypte, selon l’Eglise copte d’Egypte.
Une explosion a fait au moins 21 morts ce dimanche matin, en Égypte, dans une église de Tanta, ville située dans le delta du Nil, rapportent des responsables des services de sécurité.
L’explosion a également fait une cinquantaine de blessés selon les mêmes sources, au moment où la communauté chrétienne s’apprête à célébrer la semaine sainte qui commence ce dimanche avec la fête des Rameaux.
Les victimes ont été transférées au service des urgences de l’hôpital universitaire de Tanta.
L’origine de l’explosion n’a pas pu être déterminée pour le moment
L’explosion a eu lieu peu avant 10 h dans l’église Mar Girgis de Tanta, dans le delta du Nil, selon la télévision d’Etat. Parlant au téléphone à la télévision Nile news, le gouverneur de Gharbiya le général Ahmad Deif a affirmé que l’explosion avait eu lieu « à l’intérieur de l’église ».
Il a dit que les services de sécurité avaient ratissé la zone de l’église pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’autres engins explosions à proximité.
Selon lui, il n’y a pas encore d’informations sur la nature de l’attentat. « Soit une bombe a été placée dedans, soit quelqu’un s’est fait exploser », a-t-il indiqué.
Cet attentat intervient quatre mois après une attaque qui avait fait une trentaine de morts dans une église copte du Caire. Il intervient également avant une visite du pape François prévue les 28 et 29 avril en Egypte, alors que la branche locale du groupe jihadiste Etat islamique a appelé à viser des chrétiens.
L’EI avait revendiqué l’attentat suicide qui, le 11 décembre, avait tué 29 personnes en pleine célébration, dans l’église copte Saint-Pierre et Saint-Paul, contigüe de la cathédrale copte Saint-Marc, au Caire. Cet attentat avait été mené par un kamikaze qui a fait exploser une ceinture explosive. En le revendiquant, l’EI avait affirmé sa détermination à continuer les attaques contre « tout infidèle ou apostat en Egypte et partout ».
L’origine de l’explosion dans cette église de Tanta, n’a pu être déterminée dans l’immédiat. Il n’y a pas eu de revendication.
Les Coptes orthodoxes d’Egypte, la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient
La communauté copte n’avait pas connu d’attentat aussi meurtrier depuis l’attaque suicide ayant fait plus d’une vingtaine de morts le 1er janvier 2011 à la sortie d’une église à Alexandrie, dans le nord de l’Egypte. L’attaque du Caire a relancé les appels à durcir la lutte contre la mouvance jihadiste en Egypte, en particulier dans le Sinaï où elle a mené une série d’attaques sanglantes contre les forces de sécurité.
Les Coptes orthodoxes d’Egypte représentent la communauté chrétienne la plus nombreuse du Moyen-Orient, constituant 10 % des 92 millions d’Egyptiens, et l’une des plus anciennes.
Ils se disent victimes de discriminations dans tout le pays de la part des autorités et de la majorité musulmane. En août 2013, des partisans de l’ancien président, l’islamiste Mohamed Morsi, renversé par l’armée, avaient incendié des dizaines d’églises et de propriétés coptes après la répression policière qui a coûté la vie à des centaines de manifestants islamistes au Caire.
L’armée égyptienne a annoncé le 2 avril avoir tué en mars dans un raid aérien Abou Anas al-Ansari, un des cadres fondateurs de la branche locale de l’EI, Ansar Beït al-Maqdess.
Auteur de nombreux attentats contre les forces de l’ordre dans le nord du Sinaï, le groupe jihadiste Ansar Beït al-Maqdess avait prêté allégeance à l’EI en novembre 2014, se rebaptisant alors « Province du Sinaï ».
Le groupe ultraradical avait revendiqué un attentat à la bombe ayant coûté la vie, le 31 octobre 2015, aux 224 occupants d’un avion transportant des touristes russes après son décollage de Charm el-Cheikh, station balnéaire située dans le sud du Sinaï.

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Coptes d’Egypte, l’horreur absolue

  1. Curmudgeon dit :

    À cette occasion, mais en style général, le communiqué de Daesh se réjouit de tout massacre visant « les infidèles et les apostats ».

    Rien de franchement hétérodoxe pour qui connaît le Saint Coran et la Sunna du Prophète.

  2. michel43 dit :

    et dire que nous devons TOUT CELA ; a BUCH ,au ANGLAIS et a la FRANCE de SARKOZY ,,ou est le temps des SADAM et de KADAFIE , le calme régnait PARTOUT , heureusement le MARECHAL SISI est au pouvoir ,Méditer , brave gens , FILLON y était aussi …malheureusement

  3. IRIS dit :

    La CHARITÉ Chrétienne je vous prie, 21 morts qui s’ajoutent au rythme des fêtes Chrétiennes. Un peu de respect dans les commentaires. M. Gérard Bayon, que vient faire le pape François dans cet attentat ?
    Un esprit éclairé à bien résumé la situation dans laquelle nous sommes englués aujourd’hui… cela ne date pas d’hier. Un tour d’horizon sur la situation des Chrétiens dans le monde sur ce site
    https://michelviot.wordpress.com/2017/04/02/la-laicite-mere-porteuse/#more-688

  4. François Martin dit :

    Merci pour cet article. Commentaires de nos médias sur cette horreur: trois mots en bref à la fin des journaux, pour fustiger le régime du méchant Al-Sissi qui va renforcer son régime autoritaire au détriment des aspirations du printemps arabe. Ces aveugles volontaires n’imaginent pas que ce sont les mêmes qui frappent en Egypte, à Stockholm, à Londres, à Paris? Ou alors, pire encore, estiment-ils que finalement ce n’est pas si grave, les victimes n’étant pas européennes? Ou que ce n,est pas grave parce que ce sont des chrétiens en terre arabe? . dégoût, colère et écoeurement.

  5. Colibri dit :

    http://www.paris.catholique.fr/entretien-avec-le-patriarche.html
    De passage à Paris, le patriarche Bartholomeos Ier de Constantinople a répondu aux questions de La Croix.
    Extrait de cet entretien:
    Quel regard portez-vous sur le Printemps arabe et les bouleversements dans la région ?
    S.S.B. : Nous avons été très attentifs aux événements de ces dernières années dans le monde arabe. Avec la communauté internationale, nous nous sommes réjouis de voir la fin des dictatures qui constituaient des violations continues de la dignité humaine et des libertés fondamentales. Les différentes reconstructions démocratiques auxquelles nous assistons ne cessent de nous interroger sur la nature et l’identité des pouvoirs qui se mettent en place. Nous craignons que les chrétiens deviennent des victimes collatérales et espérons qu’ils pourront trouver une place pérenne dans ces nouvelles réalités politiques.
    Nous ne cesserons de le rappeler : les chrétiens sont constitutifs d’une diversité religieuse faite de cohabitation et de dialogue. Le religieux n’est pas vecteur de clivage, mais facteur de cohésion ; c’est le radicalisme qui engendre l’exclusion. Nous soutenons de toutes nos forces les processus de démocratisation qui passent par la garantie des droits fondamentaux, dont la liberté religieuse. La présence des chrétiens au Proche-Orient y est intimement liée, dès lors que la paix aura été retrouvée.

    Recueilli par François-Xavier Maigre et Nicolas Senèze.
    Source : La Croix 4 février

  6. Colibri dit :

    Le sort des chrétiens d’Orient est tragique. Ils sont pris entre le marteau et l’enclume des affrontements guerriers et idéologique qui bouleversent les cartes géo-politiques du Moyen Orient. . Les dictateurs qui les protégeaient ont été balayés par les vents mauvais de l’histoire. Une religion qui affirme « tu ne tueras point » et « aimez-vous les uns les autres » c’est pas dans l’air du temps !!!! Pour autant des femmes et des hommes en France depuis une dizaine d’années essayent de les aider. Ils ne sont pas nombreux mais ils existent. Voir liens suivants:
    http://www.garriguesetsentiers.org/article-appel-au-president-de-la-republique-61145971.html
    http://www.koztoujours.fr/a-nos-freres-dame
    http://www.koztoujours.fr/les-chretiens-dirak-seraient-ils-deja-morts
    https://www.catholique-agen.cef.fr/extranet/site/100202.html

  7. prosper dit :

    Qui s’en émeut vraiment ? Tout cela se déroule dans une indifférence honteuse.
    Les seuls et vrais responsables restent « nos dirigeants ».
    Tout change mais pas dans le bon sens : « Armez vous les uns les autres ! « .
    Quand les grandes lâchetés deviennent des « vertus », nous assistons à ça :
    https://www.nuitdorient.com/n18.htm

  8. Colibri dit :

    Entendu dire avant-hier matin: « On éteint l’incendie Daech au lance-flamme ».

  9. Fredi M. dit :

    Monsieur :
    Vous avez des pudeurs de gazelle.

  10. Mildred dit :

    D’un autre côté, sans ce massacre de chrétiens, nos media n’auraient pas mentionné le Dimanche des Rameaux !

  11. Niccolo dit :

    Pas de mots.

  12. Gérard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Tout cela va très mal finir. Il suffit pas « d’éliminer » tel ou tel cadre ou chef rebelle pour venir à bout d’une telle organisation meurtrière. Les chefs c’est fait pour être remplacés et les candidats se bousculent, tous plus sanguinaires les uns que les autres. Les chrétiens d’Orient sont pour le moment les plus atteints par ces multiples attentats perpétrés par ceux qui veulent imposer l’islam et la charia au monde entier, l’Europe très affaiblie et sans conviction suivra puisque tous ses dirigeants y compris le pape François manquent de courage politique et bercent leurs populations avec les: « pas d’amalgame », « vivre ensemble » , « l’islam religion de paix et d’amour » etc. Jusqu’au jour où en représailles, une bombe explosera dans une mosquée au moment de la prière du vendredi….et la guerre civile débutera….Où ? Quand ?

    • Georges dit :

      Ceux qui n’ont pas encore compris que nous répétons le même scénario d’avant guerre sont soit mirauds ,soit de mauvaise foi.

  13. Jean dit :

    Nous sommes vraiment dans un monde de fous

  14. Cyril45 dit :

    Il parait que le président Hollande vient de demander une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l’ONU.
    Ah. Pardon, il parait que l’information n’est pas avérée.
    De tout coeur avec ces chrétiens d’orient dont on fait malheureusement bien trop peu de cas.

  15. Anonyme dit :

    PASDAMALGAME…Les chrétiens ne sont pas tous des croisés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s