L’autorité contre le chaos


imagesCi-dessous, ma tribune de cette semaine, publiée hier par Figaro-Vox.

Les événements de Barbès et de Sarcelles soulèvent une question inévitable: pourquoi ces actes antisémites qui ont profondément bouleversé le pays, se sont-ils déroulés plus particulièrement en France? En Allemagne et au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, sociétés où les phénomènes communautaires sont au moins aussi marqués, il ne semble pas que l’on ait assisté à une telle transposition du conflit du Proche-Orient, tout au moins à ce niveau. Ces événements n’ont d’ailleurs rien de nouveau, si ce n’est pas l’ampleur du déchaînement de violence. De tels affrontements se reproduisent périodiquement, comme en 2000 ou en 2009. Le Gouvernement n’a pas hésité à parler «d’antisémitisme». Cela n’a pas toujours été le cas dans le passé. Les politiques, les intellectuels, les médias, sur une vingtaine d’années, ont toujours eu tendance à banaliser ces phénomènes. «Le caillassage des synagogues, c’est juste la transposition de ce que les jeunes voient à la télévision dans les territoires occupés. Ils jouent à Zorro en prenant les jeunes palestiniens en modèle. Pour moi, c’est de la frustration, cela n’a rien à voir avec l’antisémitisme» écrivait un intellectuel réputé le 16 octobre 2000. Nous payons aujourd’hui le prix de cet aveuglement qui ne date pas d’hier.

Mais la singularité française dans cette situation tient au rapport qu’entretient le pays avec l’autorité en général. Quand une manifestation est interdite, par définition, elle ne doit pas avoir lieu. Or les violences de ces derniers jours sont nées de rassemblements qui se sont produit malgré leur interdiction. La société française, depuis une quarantaine d’années, s’est donnée pour mot d’ordre «il est interdit d’interdire». Ce qui est en cause, c’est l’autorité de la loi républicaine, c’est-à-dire la loi démocratique issue du suffrage universel. Il est coutumier, en France, d’appliquer la loi «à la carte», quand cela arrange. L’autorité de l’Etat, dont l’un des rôles essentiels est de faire respecter la loi, en sort affaiblie. Quelle valeur peut avoir, aux yeux des citoyens, un arrêté ministériel ou préfectoral? Cette indifférence à l’ordre républicain se retrouve dans tous les milieux, du sommet à la base. De hauts responsables publics en donnent l’exemple à travers la succession des scandales financiers. La banalisation des trafics illicites, les violences envers la police, la montée des agressions contre les enseignants, sont autant de signe de la poussée d’un état de non-droit et d’un affaiblissement de l’ordre républicain. Or, le chaos engendre la violence, la haine, et parfois de vives tensions. Il n’existe pas de vie sociale possible, de paix civile durable, sans une règle du jeu commune, sans l’autorité de la loi et la crainte de la sanction. Le respect de la loi – son autorité naturelle comme la conscience des risques auxquels on s’expose en la bafouant – est d’autant plus essentiel que la société devient à certains égards de plus en plus complexe, divisée et conflictuelle. L’autorité de la loi est la seule réponse possible aux dérives et aux violences communautaires. Aux Etats-Unis ou en Allemagne, la loi revêt un certain caractère sacré et son respect est naturel. Les violences l’antisémites en France, qu’illustrent notamment la tentative d’incendie de synagogue et le saccage de magasins, marque la quintessence de cette longue dérive chaotique de la société française. Songeons que les régimes totalitaires du siècle passé sont nés de situation de chaos, dans la Russie de Nicolas II ou l’Allemagne de la République de Weimar. Comment éviter que des faits aussi affligeants, insupportables, puissent se renouveler? Le retour à l’autorité de la loi républicaine (avant même l’adoption de nouvelles lois), devrait être la priorité absolue de tout gouvernement.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour L’autorité contre le chaos

  1. georges dit :

    La manif pour les chrétiens d’Irak n’a pas l’air d’intéresser la majorité des médias…

  2. alexandre dit :

    @maxime il semble de toute évidence que des personnes ont intérêt à vouloir installer une sorte de psychose, créer des conditions ou tout le monde se méfie de tout le monde, je vous laisse imaginer les raisons ..essayez d’imaginez la situation si les lucides se regroupent ?

  3. georges dit :

    L’Europe est livrée au pillage ,s’y essuyer allègrement les panards comme sur un paillasson est d’une facilité déconcertante ,Que le pillage continue puisque l’avenir de NOTRE descendance n’a pas l’air de préoccuper qui que ce soit

  4. Anonyme dit :

    Cher Alexandre,

    A la lecture de vos propos, on comprend que vous faites une différence entre un franco-israélien qui fait son service militaire en Israël et un franco-algérien qui fait son service en Algérie.

    On apprend que vous étiez en « touriste » aux manisfestations « pro-israeliennes ».

    Le lien que vous donnez concerne une association caritative religieuse…
    http://www.tsidkat-eliaou.org/nos-actions/

    Concernant les associations caritatives palestiniennes lié au Hamas, il m’étonnerait qu’un partie non négligeable de cet argent n’aille pas au financement d’armes.

    Le lien vers tsahal ne fonctionne pas : c’est Chabbat , désolé.
    Si ces dons sont déductibles des impôts et vise un financement de l’armée israelienne, il faut le signaler à l’administration fiscale.

    Cordialement

    Koufra

    NB: il existe un accord entre la Turquie et la France concernant le service militaire des binationaux en Turquie, comme avec l’Algérie ou Israël. Je suis contre mais il n’y aucune différence .

  5. François dit :

    Bonjour Alexandre,

    Un simple rectificatif : la conscription en France n’a jamais été supprimée, elle a été suspendue, ce qui n’est pas du tout la même chose. En effet, elle peut être rétablie à tout moment, par une simple modification de la loi de 1997, en cas d’événements graves se déroulant hors et sur le territoire national.

    De plus, le service militaire de certains double-nationaux pose parfois toujours problème. J’en veux pour preuve le cas des jeunes franco-suisses qui s’étaient trouvés soudainement une passion pour les journée d’appel de préparation à la défense (JAPD), qui s’appellent désormais Journée défense et citoyenneté (JDC). Leur calcul était simple : 1 journée contre 260 jours de service militaire ! Je vous mets le lien de la discussion au Sénat de cet « épineux » problème :). Il faut aller à l’article intitulé « Accord entre la France et la Suisse relatif au service militaire des double-nationaux – Examen du rapport et du texte de la commission ». Il date de 2012, ce qui n’est pas si vieux que cela !

    http://www.senat.fr/compte-rendu-commissions/20120709/etr.html

    Bonne journée

  6. alexandre dit :

    @koufra vous m’avez demandé l’adresse, y’en a un paquet mais lepremier qu je vsoi apsser sur twitter et facebook depuis 10 jours et celui la .. c’est l’association ASTEM à Nice ( simuler un don par chèque )
    http://www.tsidkat-eliaou.org/tsahal/
    ensuite allez la http://www.tsidkat-eliaou.org/donations/ vous verrez que c’est le même bénéficiaire .. ( ASTEM – Autorisation 71 541) recu cerfa…

    Mais je vous rassure y’en a surement aussi pour aider la population syrienne ou palestinienne .. mais la c’est pour des soldats ?

  7. alexandre dit :

    @koufra .. j’ai un peu plus de temps, je me permet d’ajouter quelques points

    le service militaire entre les deux état relève d’une convention de 1959 publié en1962 ( http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000299121&dateTexte=)

    Nous avons ici très certainement quelques juristes qui conviendront avec moi que nous pouvons imaginer la [[[ caducité ]]]] de cet accord car comme vous le savez en France la conscription ( supprimé ) donc on se réfère à un décret qui parle d’une chose qui n’existe plus ..

    Par ailleurs et cela sera plus du ressort d’un constitutionnaliste ( le décret de nov 1962 ) pose un réel soucis ..il déroge à une loi !

    Juste une rectification vous avez pris l’exemple turque ( désolé amis pas de convention ) le spays concernés sont : Algérie Argentine Belgique Chili Colombie Espagne Israël Italie Luxembourg Paraguay Pérou Royaume-Uni Suisse Tunisie

    l’Europe sont des disposition exclusives au ressortissant européen ..

  8. michel43 dit :

    KOUFRA tres bien…..

  9. alexandre dit :

    mon chers Soufra .. (je répond hâtivement car je suis chez un client …)
    Il ne vous a pas échappé qu’en France contrairement au Royaume unis ou autre nous sommes dans un modèle rousseauiste ( universaliste ) l’État ne reconnait que l’individu et très sincèrement pour ma part j’en ai marre d’entendre parler de communauté, la seule communauté qui existe est la communauté nationale et me parler d’un école ou autre, ce sont des actes a condamner fermement . Toutefois je ne fait aucune distinction au sujet un acte commis à l’encontre d’un juif, d’un bouddhiste, d’un évangéliste, d’un protestant,d’un témoin de Jéhovah ou d’un musulman . Car c’est cela être FRANÇAIS !

    Je récuse le terme islamophobie ce n’est pas pour accepter d’autres qualificatif de la discrimination ..

    Concernant la double nationalité, sachez que j’ai eu occasion d’en parler et que j’y suis fermement opposé, il ne vous à pas échappé que cette armée est considéré comme une armée d’occupation depuis 1967 . Un citoyen français français qui ferait son armée dans une autre armée ( occupation condamné par une résolution de l’ONU ) ça ne vous pose pas problème ?

    Effectivement la convention existe mais justement, avec quelques MILLIONS de sa population française ne pensez pas vous pas que c’est mettre de l’eau sur le feu ? relisez bien le fond de mon intervention !
    Si un ni nationale est notre concitoyen… la dérogation qu’un de nos concitoyen puisse aller faire une guerre et pourrait commettre des atrocités me pose problème. Ne sommes nous pas un peuple de Paix ?

    vous me dites [[[ Vous parlez de pseudo djihadistes, sans faire le parallèle mais en le faisant quand même, c’est obscur !]]] et vous parlez de mon [[Je vous ai compris ]]

    Sachez que je n’aborde jamais un sujet que je n’ai pas touché du doigt ou des yeux .
    Lors des trois dernières manifs, j’ai pris mon appareil photo, mon chapeau de paille et je suis allé observer ( jouant les touristes )

    Les propos de mon intervention précédentes sont le ressentis que j’ai constaté. Maintenant qu’on l’accepte ou pas ..c’est ainsi .. mais par contre, soyez prudent,l’usage intensif du terme antisemitisme à lassé plus que vous ne l’imaginez les FRANÇAIS ( pas que le petits casseurs ou d’autres qui se sentent exclus )
    Si vous êtes juifs on ne vous l’avouera jamais, Par égards ou respect .. Même si cela est triste, cela est une REALITE .

    Nous avons 5 millions de chômeurs, 10 millions sous le seuIl de pauvreté 3 millions de mal logés et je ne sais combien d’analphabète c’est cela notre bombe a retardement que nul ne veut voir et qui provoque tout ce que nous observons !

    Rappelez vous la phrase de Chirac en Israël … eh bien cela a fait que les quartiers « comme ils disent  » ne l’on jamais oubliés ! Eh oui .. hollande ou son successeur doit Vite DIRE : JE VOUS AI COMPRIS et agir dans le sens de nos valeurs … car il a obligation d’écouter la majorité des français ..

  10. koufra dit :

    Bonjour Michel43,

    On ne fait jamais son service militaire dans 2 pays (pour des raisons de sécurité évidente).

    Maintenant quand quelqu’un fait son service militaire dans un pays plutôt qu’un autre, surtout si il n’y réside pas, on sait où va son alégence.

    On peut le regretter, néanmoins, c’est la loi…

    On peut le reprocher à d’autres.

    Mme Belkacem a la double nationalité franco-marocaine, elle était membre jusqu’à récemment du conseil du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger nommé par le Roi Mohammed VI.

    Elle promeut une idéologie communautaire sous couvert de défense des femmes et des homosexuels.

    Elle est ministre et on a un doute certain sur son allégeance…

    C’est très regrettable mais là encore c’est la loi, ca n’a rien de spécificique à Israel pas plus qu’au Maroc.

    Personnellement, je suis pour ne plus autoriser le fait d’avoir plusieurs nationalités en plus de la nationalité française.

    C’est le cas au japon et ca ne pose aucun problème.

    L’acceptation de la double nationalité est imposé par les traités européens depuis la Convention de Strasbourg du Conseil de l’Europe du 6 mai 1963 que nous avons signé…. comme tout le reste.

    Cordialement

    Koufra

  11. michel43 dit :

    je n’interviens que rarement sur un courriel; KOUFA :le cas ARMO KARSFELD il a FAIT UNIQUEMENT son service en ISRAEL ?

  12. koufra dit :

    Bonjour Alexandre

    Quelques remarques sur votre post auquel je ne puis souscire.

    Concernant les soldats franco israéliens, il s’agit de soldats ayant une double nationalité et qui doivent remplir leurs obligations vis-à-vis de leurs deux pays. Un franco algérien peut faire son service militaire en Algérie si il le désir, cela est régi par l’accord franco-algérien du 11 octobre 1983.

    La réglementation particulière relative au service national des binationaux est contenue dans :
    Les articles de loi publiés au journal officiel -no. 21245- du 1er juin 1992 ;
    la décision no. 93-4613 du 25 juillet 1993.

    Il n’y a donc dans la loi française aucune différence entre un franco-algérien, un franco-turc ou un franco-israélien.

    On peut le regretter mais c’est la loi, il faudrait revenir sur la bi nationalité….

    Vous parlez de pseudo djihadistes, sans faire le parallèle mais en le faisant quand même, c’est obscur !

    Concernant le message de l’Ambassadeur de France en Israël, c’est assez étonnant d’être à surveiller les messages… Vous faites cela pour toutes les ambassades de France ?
    Concernant la déduction de don de 60% sur des dons à Tsahal…

    Les entités éligibles à cette déduction d’impôts sont :

    Les associations à but non lucratif d’aide aux personnes en difficulté, d’intérêt général ou d’utilité publique ouvrent le droit à des déductions d’impôts.

    L’armée Israélienne ne rentre pas dans ces critères… nous sommes bien d’accord.
    Pouvez-vous svp m’indiquer où vous avez vu cela ?

    La phrase « Je vous ai compris » était prémonitoire d’une guerre civile franco-française…. C’est bien triste.

    Vraisemblablement, vous êtes systématiquement dans la minoration de l’antisémitisme. Systématiquement vous cherchez à mettre sur un pied d’égalité tout le monde. Pourtant, on ne tire pas en France sur de enfants musulmans dans une cour d’école, on ne tire pas en France sur des gens qui sortirait de l’institut du monde arabe. Le ratio démographique n’est pas le même.

    Cordialement

    Koufra

  13. Koufra dit :

    Le gouvernement a à mon sens eu parfaitement raison d’interdire cette manifestation.

    La communication a été calamiteuse hélas. Le doute … Le temps avant de prendre une décision… Prendre une décision qui ne soit pas ambiguë, ce gouvernement ne sait pas faire.

    Si on interdit une manifestation, la logique aurait voulu qu’on empêche tout début de regroupement, là, on a attendu plusieurs heures avant de donner l’ordre de dispersion.

    Ce temps de latence, de flottement profite à la foule qui sent la faiblesse du pouvoir.

    Par ailleurs, cela aurait dû être organisé hors zone rebelle, la même manifestation organisée entre Denfert-Rochereau et invalides n’a pas le même résultat qu’à Barbès.

    La différence est le soutien de la population ou pas, l’hostilité envers l’état ou pas… Le communautarisme ethnique ou pas.

    C’est une logique contre-insurrectionnelle. On en tirera les conclusions qu’on veut.

    Cordialement
    Koufra

  14. michel43 dit :

    REMERCIONS,les politiciens qui avec ,des millions de chomeurs, on fait rentrer des Millions d »étrangers,et communuatarisme,et on garder,leurs traditions,coutumes,et leurs langues;;ECHEC TOTAL de l »intégration, voyez qui brule ,nos voitures,qui, trafics dans des quartiers ou la police ne va pas, brule,,notre DRAPEAU. siffle notre Marseillaise, on a introduit,les loups dans la bergerie .. Pourtant ,les FRANCAIS était prévenu ;ON va avoir de graves problémes ,avec les jeunes générations, j »ajoute ceci: si pars Malheurs , des responsables de la droite molle, soutenais HOLLANDE, pour le droit de vote pour les immigrées, TOUT saute en FRANCE? la société est Malade,,,la faute a des politiciens,irresponsables; qui méme le pays a la faillite, dans tout les domaines, Réflexions d »un citoyens qui regarde le cirque de la FRANCE d »en haut palabrer,pendant,que celle d »en bas :SOUFFRE? l »obligation de transparence,des biens, va attiser la FRANCE,d »en baset du milieu,: tous pourrie, pour étre,aussi RICHE? la chienlit continue….et point de sauveur a l »Horizon;; sauf des larmes et du sang

  15. alexandre dit :

    « VIVE LE QUEBEC LIBRE »

    Un sujet bien délicat qu’aborde Maxime, il nous soumet à un exercice qui réclame de se défaire de toute émotion mais aussi de prendre appuis sur la base de nos valeurs républicaine mais aussi notre histoire. Nous avons en France une identité de la liberté et du droit qui est très largement remise en cause par nos élus et les stratégies individuelles.
    Rappelons-nous les manifs de solidarité avec le Tibet, avec les birmans, contre la venue de khadafi, contre la guerre en Irak et je pourrais en citer des tas qui ont toujours exprimées une opinion française qui en appel à nos valeurs, à la DDHC, au droit.

    Les beaux discours sur l’intégration, sur l’assimilation ne peuvent occulter deux problèmes prédominants, l’échec des politiques sociales depuis plus de 30 ans et l’éloignement de ces derniers de la réalité.

    Vive le Québec Libre, même si nous pouvons associer cela à la francophonie ou à toutes autres raisons géostratégique ou géopolitique, la phrase du générale De Gaule incarne les valeurs de notre déclaration des droits de l‘homme.

    Je suis assez d’accord avec la citation reprise par Maxime de Bruno Etienne ( le caillassage… ) , l’alibi de l’antisémitisme a atteint ses limites, nous sommes en 2014et le progrès des outils d’échanges et de l’information ne cantonnent plus le débat dans des loges maçonniques ou des cercles bobos de saint germain.

    Même s’il existe effectivement un relent d’antisémitisme historique, force est de constater que c’est un héritage contre lequel nous devons lutter ( comme pour toutes formes de discrimination ) . La lutte passe par la réappropriation d’un projet global qui repose sur l’éducation et l’Egalité, j’ai toujours été choqué par les déclinaisons paradoxales et multiples que l’on donne à la discrimination et cela même dans la loi. Par ailleurs, il n’échappera à personne que le CRIF au-delà d’être le club des associations juives est avant tout un puissant lobby pro Israélien.
    La frustration et le sentiment de deux poids deux mesures est en pleine croissance et il ne faut pas s’étonner de ce qui se passe. A droite on s’affiche clairement pro Israélien ( Gouasguen, Cioti, Lelouche, Habib et j’en passe) à gauche on ne s’affiche pas on est trouble et la position de l’exécutif nous l’a confirmé ces derniers jours et ce qui est étrange est que le CRIF s’étaient pourtant majoritairement prononcé en faveur de Nicolas Sarkozy… (à méditer ) et encore plus lorsque notre premier ministre nous annonce qu’il est éternellement lié à Israel.( la liste d’incohérence serait longue )

    La question est : Quelle image la France donne et veut incarner et quel message la France livre à sa population ?

    Nous pouvions lire ( hier ) sur le site de l’ambassade de France à Tel Aviv : L’ambassadeur présente ses condoléances au soldat Franco Israélien … ( message qui fut supprimé quelques heures après )
    Alors que l‘article 28-3 du code civil dispose que : [[[Perd la nationalité française le Français qui, occupant un emploi dans une armée ou un service public étranger ou dans une organisation internationale dont la France ne fait pas partie ou plus généralement leur apportant son concours, n’a pas résigné son emploi ou cessé son concours nonobstant l’injonction qui lui en aura été faite par le Gouvernement ]]]

    Au même moment on voit la chasse aux pseudos Djihadistes, loin de moi de faire un parallèle, mais combien le font par une déficience de savoir, de culture, d’éducation ? ( responsabilité de l’état )

    Que peut penser celui qui voit des appels a dons pour l‘armée de Tsahal qui permettront de déduire de ses impôts 60 % de son don ? Que des réunions de recrutement pour l’armée se font dans les synagogues ?…
    Le vrai problème est que l’autorité n’est plus crédible et cela donne naissance à ce que nous observons, depuis ces dernières années dans cette brèche se sont faufilés quantité de paumés, de révoltés, de jeunes en quête d’identité. car ils ont compris que dire non à l‘injustice et l’inégalité est ignoré, alors que faire passer un autre message mobilise immédiatement toute la classe politique au plus haut niveau.
    Les solutions sont simples, mais je ne vois aucun homme politique qui osera scander : Vive le Quebec Libre, qui osera réclamer l’application du droit internationale ! Embargo contre poutine ? ah oui j’oubliais, l’Ukraine n’est pas la Palestine, Gaza n’est pas Bengazi… encore ce deux poids deux mesures et toujours cette absence de cohérence qui fait que nos politiques naviguent à vue !

    Hollande dirige la France comme il l’a fait au PS, je ne suis pas défaitiste, mais je ne suis pas optimiste pour l’avenir.

    La fameuse phrase : « Je vous ai compris » serait plus que d’actualité aujourd’hui ! Eh oui, et je demeure aussi solidaire d’un Québec Libre ..mais aussi du tibet et de toutes les causes qui annihilent l’Être humain en niant leurs droit à l’existence et cela sans aucune discrimination !

  16. François dit :

    Bonsoir Maxime,

    Hors l’antisémitisme, ce qui me choque le plus dans ces affaires c’est leur côté irrationnel, par ailleurs voulu, voire même encouragé. Pas la moindre trace de réflexion, même sommaire dans les différentes analyses que j’ai pu lire ici et là, tous bords confondus (je ne parle pas bien entendu de votre article).

    J’en ai plus qu’assez de voir que personne ne réfléchit plus, mais que tout le monde laisse libre cours à ses émotions, ce qui, en matière de politique étrangère, voire nationale, est un gage de sérieux, comme chacun peut le deviner.

    Que sait-on de ce conflit ? Pas grand-chose, et en tout cas, pas assez pour se faire une opinion fondée sur des faits avérés, vérifiés. Imagine-t-on l’armée israélienne dévoiler ses tactiques sur le terrain ? Imagine-t-on le Hamas faire des visites guidées de ses rampes de lancement, de ses dépôts de munitions ou communiquer sur ses pertes réelles ? Nos braves journalistes se font balader par les 2 forces en présence et ils ne voient que ce que les belligérants veulent bien leur montrer. Ce serait risible si on ne parlait pas d’une guerre. Pourtant, depuis la 1° guerre du Golfe (cf. les fausses images de Marines américains s’entraînant en vue d’un débarquement sur
    les plages du Koweït afin de contourner les forces irakiennes) ou encore la guerre de Bosnie (*), ils auraient pu tirer quelques leçons …

    Enfin, mon dernier coup de gueule portera sur nos quelques élus de la République qui se croient au-dessus des lois. Comment voulez-vous être crédible dans l’interdiction d’une manifestation si ceux-là mêmes qui font les lois ou doivent les faire appliquer (comme les maires) se permettent de défier l’autorité en allant se pavaner dans ces mêmes manifestations ? Il faudrait rétablir l’indignité nationale (**) rien que pour eux !

    (*) http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacres_de_Markale
    (**) http://fr.wikipedia.org/wiki/Indignit%C3%A9_nationale

  17. Bernard dit :

    Bonjour Maxime,
    Si j’étais un voyou – oui je ne suis plus jeune donc on ne peut pas m’assimiler  » aux jeunes  » – je me laisserais aller. Je sais que la Loi est interprétée de telle façon que ce ne serait pas de ma faute si je me rends coupable d’actes de violence, de destruction, de vol etc, mais celle des autres englobés dans  » La Société « . Que je ne craindrais pas la prison puisque le désordre et la destruction sont véniels par rapport à d’autres formes de communication. Heureusement que de temps en temps le Parquet fait appel, mais là aussi ce n’est pas normal qu’il faille faire revenir le dossier devant La Barre

  18. René de Sévérac dit :

    « Comment éviter que des faits aussi affligeants, insupportables, puissent se renouveler? »
    C’est simple …
    1. les masquer ou les atténuer !
    2. en attribuer l’origine au FN (les heures les plus sombres ..)
    Ce fut la politique des 20 dernières années.
    Pour des événements assez voisins, nous étions avertis :
    « les fascistes du XXIème se nommeront anti-fascistes ».
    (j’ai oublié le nom de l’auteur)

  19. Annick dit :

    Bonjour Maxime,

    C’est plus une question de conscience et de responsabilité que d’autorité étatique qui très vite, peut devenir totalitaire.
    Le discernement est essentiel dans une telle situation.
    Ainsi, je bondis quand j’entends les manifestants affirmer par exemple : « c’est un devoir de s’y opposer ». Comprendre s’opposer à Israël.
    Cette inversion de raisonnement est un masque qui, sous le prétexte de « bonne cause », n’est en réalité que complicité meurtrière.
    Oui, prendre parti pour l’un ou l’autre camp, c’est participer à assassiner, en confortant les uns à refuser tout cesser le feu et à continuer à ne pas se gêner pour se servir de leur population qu’ils mettent en première ligne, et en piquant les autres à continuer leur offensive pour défendre, eux, leur population.
    Ceux qui défilent mettent de l’huile sur le feu ; ils sont aussi assassins que les belligérants.

    La responsabilité, le véritable devoir de chacun, n’est pas de soutenir l’un ou l’autre, mais d’appeler l’un et l’autre à déposer les armes en leur imposant des limites indépassables.
    Là est le rôle de tous les responsables internationaux, y compris organismes, syndicats (que viennent-ils faire là ?) et associations de tous poils.
    Tout le reste n’est que mensonge destiné à cacher toutes les tares de fous furieux incapables d’apporter la moindre humanité.

    Amicalement,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s