Greta Thunberg: M. Aubert et M. Larrivé ont raison

Greta Thunberg doit être reçue à l’Assemblée nationale. M. Aubert et M. Larrivé, députés LR, ont tous deux exprimé leur réserve face à cette initiative. Ils ont raison. A quoi sert l’Assemblée nationale? d’une part à exercer le pouvoir législatif, proposer, amender, discuter, approuver les lois ainsi que le budget de l’Etat; d’autre part à contrôler et sanctionner le gouvernement. Il n’est pas de se prosterner devant une icône du politiquement correct européen qui incarne si bien l’idéologie dominante: jeunisme (16 ans), véganisme (ne consomme pas de produit animal), écologisme radical (fustige l’avion). Le rôle du parlement n’est pas d’exprimer, par un hommage officiel la soumission à une image totémique. D’ailleurs, il  y a quelque chose de superficiel et de malsain à élever le visage médiatisé d’une toute jeune femme de 16 ans en figure du bien et donneur de leçon suprême. A travers cette image, la politique spectacle opère sa jonction avec l’idéologie. Tel est le signe du monde des adultes (quoi? des plus de 18 ans), qui renoncent à préparer leur destin et confient les clés de l’avenir à une presque enfant en lui faisant, implicitement, porter aussi le poids indirect des échecs et des désastres. Car pendant ce temps, les graves problèmes de l’époque,  appelant des décisions, une politique, des choix, touchant à l’environnement passent au second plan ou disparaissent de l’horizon: Où en est le débat démocratique sur le CETA? sur la dette publique qui frappera les futures générations? sur la violence sauvage qui impose chaque jour un peu plus, sa loi dans nos rues et fait couler le sang? sur la lutte contre les passeurs esclavagistes de la Méditerranée qui continuent de sévir? M. Aubert et M. Larrivé ont décidément bien raison. Leur attitude, qui transcende les clivages, montre qu’au Parlement français, la flamme de la résistance politique et intellectuelle brille toujours.

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

51 commentaires pour Greta Thunberg: M. Aubert et M. Larrivé ont raison

  1. PenArBed dit :

    Alors que dans les médias dominants TV,Presse, Radio l’insignifiant efface en permanence l’essentiel comme l’atteste une nouvelle fois le cas de cette adolescente  »à l’évidence sous emprise », c’est curieux que ceci vous amène à en parler, d’autant que sur 577 députés  »ce club de négociateurs comme les qualifiait Malraux » combien s’opposent vraiment à sa venue.

    J'aime

  2. Sganarelle dit :

    Une seule question aux amis internautes et à vous monsieur Tandonnet : Comment auriez – vous réagi face à Jeanne d’Arc?

    Si les enfants qui vont vivre dans ce monde de fous ne peuvent pas dire que ce qu’ils voient et subissent ne leur plait pas , si un parlement de députés soi-disant élus pour représenter le peuple ne peut pas attirer l’attention de l’opinion sur ce qui est une urgence vitale et si notre siècle de civilisation fait obstacle aux nouvelles Cassandre alors continuons à nous goberger dans notre consommation à tous crins droit vers le précipice.
    Non je ne suis pas de gauche et je ne confonds pas un «  Ecologue » qui est un scientifique avec un « écologiste «  qui freine le progrès et l’enrichissement..mais cette course au « toujours plus  ne rassasiant même pas les plus riches qui en profitent nous conduit de l’avis de scientifiques (qui ne sont pas des guignols de l’info ou des valets de partis ) vers un point de non retour qui s’il n’est pas déjà atteint est fort proche de nous.
    La politique «  après moi le déluge » est certainement égoïstement confortable mais croire qu’une mesurette ou deux est certes confortable mais elle vient à l’encontre de scientifiques et de gens de terrain qui au contraire de leurs intérêts tirent la sonnette d’alarme comme cette petite gamine qui s’érige en symbole.

    Aimé par 1 personne

    • 209selrahc dit :

      Le monsieur s’est borné à vous dire que la fonction du Parlement est de débattre de manière rationnelle des choix à prendre (vaste tâche…), pas d’écouter une lycéenne ignorante.

      Quelle réponse lui apportez-vous ?

      J'aime

    • Gerard Bayon dit :

      @Sganarelle
      Votre question volontairement provocatrice m’amuse et m’amène à vous donner mon avis.
      Comparer Jeanne d’Arc à Greta Thunberg, c’est un peu (pour rester un peu drôle) comparer le homard avec le kebab…
      Si je peux comprendre les manifestations des jeunes inquiets pour leur avenir et un peu pour ce qui reste du notre, j’ai beaucoup de mal à comprendre la manipulation d’une gamine inculte de 15 ans qui préfère les médias à son école et encourage les élèves du monde entier à « sécher les cours » un jour par semaine. Avouez que la comparer à Jeanne d’Arc relève un peu de la duperie.
      Le problème qui concerne le monde et plus particulièrement les immenses pays les plus pollueurs, ne peut pas être traité par les interventions de cette préado qui ne fait que répéter ce que ses gourous médiatiques lui demandent de réciter.
      Souvenez vous du cirque de la COP21 de 2015 qui, screugneugneu, devait tout changer et sauver la planète puisque de nombreux pays avaient signé l’accord et l’on voit 4 ans plus tard qu’il ne s’agissait que d’une fumisterie et d’un attrape-nigauds où une grande partie des pays signataires n’ont jamais respecté leur signature.
      Alors ce n’est surement pas les beaux yeux de cette jeune fille qui vont changer le monde…en revanche, Jeanne d’Arc a, quant à elle, réussi à faire cesser l’invasion des Anglais, à faire sacrer Charles VII et à sauver la France au prix de sa vie.

      J'aime

    • Si l’on était vraiment certain qu’un fort réchauffement climatique nous attend du fait de notre gestion de la planète, il faudrait évidemment faire quelque chose. Mais pour l’instant on est largement à l’intérieur des fluctuations climatiques connues depuis quelques milliers d’années. Il n’est donc pas exclu que la légère tendance au réchauffement actuel soit purement naturelle et plafonne avant de sortir de sa marge de variations séculaires. Et quand bien même nous aurions une responsabilité dans l’évolution, encore faut il identifier à coup sur les phénomènes clefs. Est bien le CO2 ? les poussières et noyaux de condensation ? les modifications des couvertures végétales ? la disparition des zones humides ? l’irrigation largement pratiquée (et épuisant les eaux souterraines plus vite qu’elles ne se reconstituent) ? l’appauvrissement biologique des mers du fait de la surpêche (tout se tient en écologie, le plancton et les poissons sont liés et c’est aussi lié aux restes biologiques qui sombrent vers les profondeurs) ?
      Face à ces incertitudes dépassant nos connaissances actuelles en géophysique/écologie, le plus sage n’est pas de s’épuiser à vouloir clore brutalement l’ère de l’exploitation des énergies fossiles sans être surs que cela sera efficace. On peut même craindre que des actions irréfléchies aggravent le mal plutôt que le guérir. Le plus sage est simplement de ne pas compter exclusivement sur des conditions climatiques optimales qui ne se produisent pas chaque année. L’agriculture notamment doit pouvoir tolérer une certaine gamme de fluctuations climatiques ce qui suppose d’éviter de cultiver ce qui n’est pas vraiment adapté (exemple le mais). Et s’agissant de l’industrie, il y a des potentiels d’améliorations multiples dans l’utilisation des ressources, encore faut il pour cela faire un effort de R&D suffisant ce que l’on ne pourra certainement pas faire si les adeptes de la décroissance extrême finissent par imposer leurs idées.
      Désolé d’être un peu long. Le message que je veux faire passer est que ces importants problèmes doivent être traités rationnellement et non abandonnés à des idéologues se moquant de la science et prêts à toutes les manipulations émotionnelles pour atteindre leurs objectifs de société (vraisemblablement totalitaire !).

      J'aime

    • Mary Preud'homme dit :

      Confondre ce non événement avec l’épopée de Jeanne d’Arc, un peu de pragmatisme et de sérieux Monsieur et place à l’Histoire (en majuscule) et non aux historiettes en minuscules pour faire illusion et continuer à manipuler le peuple crédule sans vergogne !

      J'aime

    • michel43 dit :

      la petite gamine soutenue part les lobbies,, qui eux profite de cette situations

      J'aime

    • Mary Preud'homme dit :

      Confondre ce non événement avec l’épopée de Jeanne d’Arc, un peu de pragmatisme et de sérieux Monsieur et place à l’Histoire (en majuscule) et non aux historiettes en minuscules pour faire illusion et continuer à manipuler le peuple crédule sans vergogne !

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Votre commentaire Sganarelle me surprend, on nous fabrique de toutes pièces un gourou climatique pour endoctriner les foules et vous marchez comme tous ceux qui se sont discrédités en face de cette fille de 16 ans qui ne connait rien à la science. Sa manipulation fait d’elle une icône qui, parions le, lui ouvrira les portes d’un poste d’envergure lorsqu’elle en aura l’âge. Les Cohn Bendit, Hamon, Julliard…etc…pour la France et j’en passe et des meilleurs en sont des exemples flagrants. Quand à la comparaison avec Jeanne d’Arc, donnez des armes à cette petite sotte et on verra ce qu’elle pourra en faire pour sauver son pays quand le jour sera arrivé. Sommes nous donc assez nuls pour accepter que cette gamine, qui ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe dans son pays immigrationiste, vienne nous donner des leçons. Personnellement je n’ai pas de leçons à recevoir de ces jeunes qui polluent chaque jour en pensant être écolos, on nous prend pour des cons et je n’ai pas l’intention d’accepter cet état de fait. Qu’elle rentre chez elle et nous fiche la paix.

      J'aime

  3. Timéli dit :

    J. Aubert et G. Larrivé ont parfaitement raison. D’ailleurs, je m’étonne qu’il n’y ait pas davantage de voix au sein du parti LR pour s’élever contre cette mascarade.

    J'aime

  4. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Vous avez raison ; mais à quoi sert d’avoir encore raison ?

    J'aime

  5. michel43 dit :

    déjà elle sait lire, les discours que l’on lui a écrit ,le cirque continue ,elle devrait aller au Bangladesh ,en Ethiopie ,mais pas en FRANCE ,,,Bravo a RN et certains LR ,,,des courageux qui vont la boycotter ,,

    J'aime

  6. Janus dit :

    « La flamme de la résistance brille toujours » dites-vous ? Si elle brille, c’est comme une médiocre bougie car il me semble que la quasi-totalité des pitres qui se disent « les republicains » ont voté pour la loi Avia ? Bref ce parti n’est pas remis en selle parce que Julien Aubert a une vision claire de ce qu’il doit faire. Il est le seul dans son parti, tous les autres ne désirent qu’une chose, s’allier sans que cela ne se voit trop , à la république en Marche.
    Ce parti est définitivement disqualifié pour représenter les français : il est vrai qu’il a été crée par Sarkozy, ce qui en soi, est une preuve de son orientation définitivement antifrançaise.
    Il est évident désormais que nous devrons boire le calice jusqu’à la lie. il ne reste plus aux français lucides qu’à se préparer matériellement et physiquement au pire qui est plus que probable

    J'aime

  7. charles902 dit :

    bonjour Monsieur Tandonnet,

    Hélas sur le sujet de la visite de cette (très) jeune suédoise, permettez moi d’avoir une opinion qui diffère de la votre.
    Peut être n’est il pas franchement approprié de faire venir cette jeune fille à l’Assemblée, où elle risque effectivement de choquer et d’irriter par son discours peu diplomatique. Il n’est pas question de se prosterner devant elle. Mais force est de constater que l’écologie, dans la manière avec laquelle elle est traitée, est un sujet bidon. Et sans aller jusqu’au cliché des homards et autres bonnes bouteilles, elle n’arrive pas à imposer ses lois. Monsieur Trump préfère l’emploi à l’air pur, la Chine exige son droit de polluer à son tour, les lois de la mondialisation du commerce étouffent toute autre logique…
    Cette jeune fille gêne car elle dit sans fioriture ce que la jeunesse pense intuitivement: « parlez moins et agissez plus, il en va de notre futur ». La peur de la poubelle planétaire, combinée à une perte de contrôle du climat par accumulation des gaz à effet de serre, terrifie nos jeunes. Mes 3 enfants, qui viennent tous de sortir d’études supérieures et ne sont certes pas des excités, soutiennent mordicus que sur ces sujets nos actes ne reproduisent pas nos intentions: bref, « on ne fait que causer ».
    Et je crois bien qu’ils ont raison: l’écologie ne me semble pas être un critère de décision, plutôt une variable d’ajustement, voire un prétexte à bonne conscience. Et s’il faut qu’une gamine claironne quelques vérités qui dérangent et mette à mal cet auto-satisfecit, ma foi, pourquoi pas si ça réactualise un peu les choses?
    Car « en toute chose il faut considérer la fin ».
    C’est mon opinion, et je la partage (comme dirait le sapeur Camembert)

    J'aime

    • Eric dit :

      Bonjour,
      De nombreux scientifiques mettent en doute les « vérités » claironnées par cette jeune fille qui n’a, sauf erreur de ma part, pas le bagage scientifique suffisant pour étayer ce qu’elle assène.
      Beaucoup de jeunes semblent être sensibles à sa prêche mais combien apporteraient des réponses positives aux questions que Philippe a posées lors de la conférence dont il nous parle dans un commentaire précédent (à commencer par vos enfants qui ont suivi des études supérieures et qui soutiennent ce crédo, ont-ils un comportement de consommateurs cohérent avec leurs idées ?).
      Enfin, suprème tartufferie, les mêmes qui ont invité cette jeune fille à leur dire la messe vont très probablement, pour ne pas déplaire à leur Jupiter de patron, voter comme un seul homme en faveur du CETA, et plus tard de l’accord avec le Mercosur, ce qui ne va pas contribuer à réduire les émissions de carbone.
      Je fais un rêve qu’un jour nos dirigeants, quelqu’ils soient, soient capables de prendre des positions autrement que pour être en phase avec l’air du temps et fassent preuve de cohèrence dans leurs actes.
      Bonne journée en attendant la fin du monde,
      Eric

      PS : Notre pays, suite aux décisions qui ont été prises il y a cinquante ans par de véritables hommes d’état, founit l’électricité la moins carbonnée du continent (à l’exception, peut être, de certains pays nordiques qui ont de grandes ressources hydrauliques), voire de la planète. Greta serait mieux inspirée d’aller porter la bonne parole aux USA, en Chine, en Inde et pourquoi pas pour commencer en Allemagne dont la production de gaz carbonique a connu un bel essor suite à la décision de son gouvernement, là encore portée par l’émotion plus que par la raison, de fermer les centrales nucléaires (mais il me semble que cette décision a été prise par le gouvernement Schroder, qui a depuis rejoint Rosneft, entreprise russe d’extraction de pétrole !).

      J'aime

    • 209selrahc dit :

      Le problème est que la situation n’est pas telle que vous la décrivez.

      Actuellement des sommes considérables sont dépensées, en France, au nom de l’écologie. Le problème est que ces sommes sont jetées par les fenêtres car elles consistent à remplacer le nucléaire civil, qui n’émet pas de CO2, par des éoliennes et panneaux solaires.

      Ainsi, ce dont nous avons besoin n’est nullement d’une incitation à dépenser plus en matière d’écologie, mais d’un retour à une prise de décision publique de bonne qualité.

      La venue de cette lycéenne ignorante au parlement relève évidemment de la manipulation émotionnelle de la prise de décision publique, et est donc l’exact inverse de ce qu’il faudrait faire.

      J'aime

    • Sganarelle dit :

      Charles 902 ..vous partagez aussi cette opinion avec moi et je ne suis pas gauchiste.
      Reprocher à cette petite autiste une manipulation semble en effet facile. Elle a sûrement eu quelques aides . Lui reprocher un langage de jeune ( i do n’t care ) est tout aussi trivial .Reste que son apparition à la Chambre certainement orchestrée n’enlève rien à son message qui dérange et c’est là le point de démangeaison car il s’agit d’arrêter la course à la consommation au profit au «  toujours plus » et à tout ce qui est la base de notre société basée sur l’argent. Imaginez un peu qu’il faille économiser ! Dire à ceux qui en ont les moyens de se priver?? Où irait notre monde capitaliste?

      J'aime

  8. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    Vous avez effectivement raison Maxime. LREM n’en est plus à une bêtise prés. Après avoir reçu en grande pompe Joey Starr, gentil monsieur au casier judiciaire long comme le bras, qu’ils ont comparé à Victor Hugo et Voltaire, nous voici avec Greta Thunberg. Je connais bien la Suède où je vais régulièrement pour le travail, mais aussi pour voir ma sœur cadette, professeur à l’Université d’Uppsala, depuis 25 ans.
    Greta Thunberg est une gamine manipulée par des gros groupes financiers. Nous trouvons derrière cette manipulation Generation Investment Management LPP d’Al Gore, IKEA, ERAMET et plusieurs autres car l’écologie est devenue un filon en or pour des groupes industriels et financiers. Ses discours sont écrits par un conseiller en communication suédois Ingmar Rentzhog, toute la mise en scène est faite avec la collaboration de Daniela Rogosic qui n’est que l’attachée de presse du groupe IKEA. Deux journalistes d’investigation suédois ont mis à jour cette supercherie, cette manipulation devant servir les intérêts d’industriels et de financiers. Il se dit en Suède que les parents de Greta auraient signé un contrat juteux avec certains de ces groupes.
    Par cette gamine, il est facile de toucher les jeunes et de faire croire, qu’eux vont changer la donne.
    En matière d’écologie et de jeunisme, je vais vous raconter une expérience que j’ai vécu en mai.
    Je fus convié à une réunion débat sur l’écologie faite par des jeunes d’un groupe scolaire de Bourges.
    Une partie d’entre eux furent emmenés au nord de la Suède pour voir les effets du réchauffement.
    Ces jeunes firent un exposé très intéressant sur le réchauffement climatique et les conséquences de la pollution. Puis viens le débat avec les questions réponses.
    Donc je décidais de voir si leurs bonnes paroles seraient suivies d’effets. Et je posais ma première question : « A la vue de votre exposé et des conséquences que vous nous avez énumérées êtes-vous prêts à garder 10 ans ce que vous avez dans les mains en permanence (téléphone portable) sans changer tous les six mois dès qu’un nouveau modèle sort ? » Alors là, il y eu un silence, tous regardèrent leur portable et se regardèrent. Pas de réponse je leur parlais donc d’une des plus grande décharge d’objets électronique à Accra au Ghana ainsi que des photos que j’avais prises là-bas. Je leur parlais des maladies pulmonaires et cutanées dont souffraient les ghanéens car ils font brûler ces objets pour récupérer les métaux. Je leur montrais que certains de ces objets avaient les logos de la mairie de Paris entre autres, ainsi que d’universités ou d’entreprises européennes. Que le recyclage étant couteux beaucoup de collectivités territoriales étaient peu regardantes sur les sociétés de recyclage. Ensuite je leur demandais s’ils étaient prêts à faire l’effort de ne pas s’acheter x paires de chaussures et de fringues, d’avoir une consommation raisonnée et raisonnable pour le bien de la planète, comme le faisaient nos grands-parents, là aussi grand silence.
    Puis je leur demandais : « Êtes-vous prêts à ne plus commander à tout va sur internet, pour avoir votre petit caprice le plus rapidement possible ( amazone, zalando etc..) car de ce fait le transport logistique routier et aérien augmentent de 3.2% en moyenne par an, générant une grande pollution, car votre consumérisme effréné est générateur de pollution ? » Là aussi il y eu un silence gêné.
    Puis je leur dis : « Vous avez dit que la voiture électrique est l’avenir, vous a-t-on parlé des ravages que font les mines de lithium en Bolivie, Argentine, Chili pour la fabrication des batteries? Des conséquences sur la faune et la nature ainsi que la provocation d’asséchement des cours d’eau et nappes phréatiques car il faut plusieurs milliers de M3 par jour pour ses mines, les compagnies minières vont épuiser les ressources d’eau en quelques décennie. Je leur demandais s’ils avaient entendu parler des enfants qui mourraient ou avaient de graves maladies au Congo car ils travaillaient dans les mines de cobalt pour faire les batteries. Là aussi ce fut le silence. Je leur démontrais que s’ils avaient une conscience réelle de l’écologie et de l’avenir de notre planète, il fallait avoir une consommation raisonné, qu’ils étaient conditionnés pour consommer, que consommation effrénée et écologie étaient antagonistes. Que leurs manifestations dans la rue étaient une fumisterie. Que les médias, les financiers les roulaient dans la farine, qu’eux même par leur conduite aggravaient le sort de notre planète. Que consommer écoresponsable, c’était de moins consommer, de ne pas s’acheter 50 paires de chaussures, X Ipad, de ne pas changer d’ordinateur , d’électroménager comme on change de chemise etc. Je leur démontrais que l’Afrique et l’Asie étaient notre poubelle à déchets, que nous déplacions simplement le problème, en leur citant notamment les véhicules diesels envoyés par centaines en Afrique.
    Mon intervention les mit mal à l’aise, mais j’étais satisfait. J’étais satisfait de leur montrer la supercherie de cette soi-disant écologie. Ils n’étaient donc pas prêts de passer des belles paroles aux actes réelles.
    Greta Thunberg est hélas le pantin candide de gros intérêts économiques, derrière lesquels se cachent des individus qui se fichent éperdument du sort de la planète et des générations futures. La filière écologique va générer des milliards de dollars, sans pour autant préserver la planète. La manipulation des foules bat son plein.

    Aimé par 4 personnes

    • André Lugardon dit :

      Il m’arrive parfois de lire le journal « La décroissance ». Il y a souvent des articles qui remettent en cause ce qu’ils appellent « le capitalisme vert ».
      http://www.decroissance.org/

      J'aime

    • Zonzon dit :

      @ Philippe

      Remarquable énumération des folies de ce temps !

      Me permettez-vous d’ajouter le tourisme et le sport-spectacle qui sont ravageurs mais pudiquement tus !

      J'aime

    • carlo dit :

      « Ils n’étaient donc pas prêts de passer des belles paroles aux actes réelles. »
      Soit, mais de belles paroles traduisent une prise de conscience et cela est éminemment préférable aux discours décomplexés des mystificateurs qui prétendent que la pollution générée par les activités humaines n’est pas un problème et que nous pouvons continuer à nous déplacer et à consommer comme avant (et même encore plus).

      J'aime

    • Janus dit :

      Merci pour ce témoignage magnifique et très intéressant !

      J'aime

    • Tout cela est exact et vous avez manifestement une vision rationnelle de l’écologie. La triste vérité est que derrière l’écologie politique il y a des manipulateurs tout à fait rationnels (pour servir leur recherche de profit ou de pouvoir) mais qui savent parfaitement qu’ils seraient perdants s’ils acceptaient un débat sur le fonds. Ils préfèrent donc jouer sur la fibre émotionnelle des populations. Il va de soi que l’icône qu’ils mettent en avant n’a pas les moyens intellectuels pour avoir une position scientifiquement motivée sur de tels sujets.

      J'aime

    • Philippe dit :

      @carlos,
      J’approuve vos dires, mais ces jeunes sont conditionnés pour consommer. Je me suis battu avec mes enfants pour qu’ils rêvent leur vie et non celle des autres, de ne pas chercher à avoir les dernières Nike comme les autres, un écran plat comme les autres, des vêtements de marques comme les autres. Car les rendre envieux et leur faire rêver la vie des autres pousse au consumérisme. Je leur ai dit si vous rêver la vie des autres vous êtes condamnés à la consommation et a être malheureux. Ils ont appris à faire un jardin, à élever des poules, à se déplacer le plus souvent à pieds et à vélo. Ce ne sont pas des consommateurs fous. Ils gagnent bien leur vie mais n’achètent que ce qui leur est utile. D’ailleurs ils passent pour des débiles, de ne pas avoir le dernier Ipad, le dernier portable etc. Ce ne sont pas des bobos écolos intégristes donneur de leçons, ils vivent paisiblement à l’écart de cette société de consommation. Ils ne refusent pas le progrès mais font une consommation raisonnée, comme je leur ai appris.

      J'aime

  9. michel43 dit :

    Manipuler part QUI ?

    J'aime

  10. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à tous et à toutes,
    Vous avez raison. Comment nos soi-disant « élites » celles et ceux trop subtils et trop intelligents qui savent tout sur tout et nous donnent des leçons à longueur de journée depuis plus de deux ans peuvent-ils donner tant d’importance à une préadolescente nécessairement sans culture scientifique et qui se permet en plus de « sécher » l’école tous les vendredis en appelant les autres neuneus incultes du monde entier à l’imiter. Cette gamine à la mégalomanie précoce, manipulée par de nombreuses associations, se targue même de vouloir changer le monde sur sa bonne mine et ses discours mièvres. A-t-elle seulement la moindre idée de ce que peuvent penser d’elle si tant est qu’ils aient entendu parler d’elle : V. Poutine, D. Trump, Xi Jinping, Ram Nath Kovind et Salmane ben Abdelaziz pour ne citer que les plus grands pollueurs du monde ? Lui a-t-on raconté que le grand cirque tapageur de la COP 21 à Paris n’était qu’une mascarade qui n’a pas grandi notre pays par ses nombreuses signatures apposées sans conviction et surtout sans volonté de les respecter ?
    Une fois encore notre pays à travers la démagogie de nos politiciens va être la risée de nos partenaires y compris l’Allemagne, pourtant bien mal placée pour donner des leçons à quiconque en la matière.
    Nous avons en France de très grands experts reconnus mondialement tels que J. Jouzel pour ne citer que lui. C’est plutôt ce genre de personnage que nos députés devraient écouter s’ils veulent en savoir plus et se cultiver, certainement pas les propos alarmistes d’une jeune fille pétrie de certitudes sans fondements.

    J'aime

    • Janus dit :

      Jouzel n’est pas un expert internationalement reconnu, mais un boute feu dont les théories ne sont pas de nature scientifique, mais idéologique recouvertes du manteau bien pratique de la science, mais dont il fait un usage abusif et controuvé…Il est d’ailleurs un des responsables du GIEC, ce qui ne prêche pas en faveur de la validité scientifique de ses thèses
      Ci-joint un extrait du bêtisier tenu jusqu’à sa mort par le blogueur Jean martin La pensée unique http://www.pensee-unique.fr/betisier.html

      J'aime

    • Gerard Bayon dit :

      @Janus
      Merci de votre commentaire. Ecrire que J.Jouzel « est un boute feu dont les théories ne sont pas de nature scientifique, mais idéologique » c’est quand même faire abstraction de ses diplômes d’ingénieur, de docteur et de ses fonctions de directeur de recherches au CEA, de l’Institut P.S. Laplace et de sa nomination à l’Académie des Sciences. Que vous faut-il donc de plus pour être à vos yeux qualifié de scientifique ?
      Même si ses théories ne correspondent pas à celles qui sont les vôtres, je préfère entendre son avis plutôt que celui d’une gamine presque inculte et qui préfère à 15 ans « sécher » l’école pour réciter les discours que lui ont écrit ses communicants de grandes entreprises. Ses parents devraient avoir honte de ce cirque médiatique et tout faire pour la protéger et l’aider à se cultiver.
      Cordialement

      J'aime

    • Janus dit :

      @ Gerard Bayon : Je préfère m’intéresser aux scientifiques qui ne sont pas obnubilés par leurs engagements politiques et idéologiques et il y en a de nombreux, tout aussi titrés que ce M. Jouzel, mais qui restent humbles face aux éléments de leur connaissance scientifique . La France en a d’éminents dont le professeur Le Roux , mort aujourd’hui, et qui contestait vigoureusement les élucubrations alarmistes dudit Jouzel. Il y a aussi un grand nombre de scientifiques anglo-saxons ou russes qui s’éloignent de plus en plus nettement des conclusions du GIEC sur le « réchauffement climatique d’origine anthropique » a tel point que les données scientifiques du dernier rapport du GIEC ne sont pas en phase avec les conclusions politiques dudit rapport.
      Bref, quels que soient les titres universitaires de celui qui parle, il faut se poser la question de la validité selon les seuls critères de la vérité scientifique des propos tenus et dans le domaine climatique, de la faiblesse actuelle des connaissances sur le sujet et donc du caractère hasardeux des extrapolations (Cf les écarts énormes entre les constats et les projections des modèles climatiques).
      Quant à la jeune suédoise, je suis d’accord avec vous

      J'aime

  11. Annick Danjou dit :

    espérons qu’ils soient plus que 2 à boycotter!

    J'aime

  12. Bebop76 dit :

    Bonjour Maxime,
    oui politique spectacle, politique marketing, cela me fait penser aux bas instincts de pubs qui mettent en scène des enfants. Nous assistons ici à une instrumentalisation d’enfants pour servir la politique qui elle même est à la remorque d’une puissante idéologie verte (énergie, alimentation…) qui mène le pays à la ruine.

    J'aime

  13. Mildred dit :

    Messieurs Aubert et Larrivé : on a les héros qu’on mérite !

    J'aime

  14. LoGlt dit :

    Bonjour Maxime, Bonjour à toutes et tous,
    inutile d’épiloguer, la réception de cette jeune femme n’est qu’un coup médiatique. Le seul but est de montrer aux jeunes, qui ont construit les 12% des verts aux européennes et qui sont les forces vives des marches pour le climat, que la majorité s’occupe de l’écologie, de les séduire (anesthésier) et donc in fine de permettre au parti majoritaire à l’AN de siphonner l’électorat d’EELV.
    Si les députés souhaitent travailler pour qu’ensemble nous limitions le réchauffement planétaire (tant mieux) qu’ils auditionnent alors les scientifiques dont c’est aussi le métier d’informer public et politiques sur la base de connaissances (preuves) et pas de croyances. Là, ce n’est que du grand Barnum. A vomir, tant les enjeux/problèmes « vitaux » (que vous citez) de notre société sont nombreux.
    Je vais finir par voter pour les candidats du dégagisme, ils ne peuvent pas être pires que ces clowns.
    Laurent

    J'aime

  15. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Ils seront au moins deux à sauvegarder l’honneur, du moins le peu qui en reste, de cette institution qui n’en finit plus de se discréditer. Il y a longtemps qu’elle a cessé de jouer le rôle qui est normalement le sien et qu’elle se contente de jouer les chambres d’enregistrement en avalisant sans discuter les foucades de l’exécutif (principe de précaution, transition énergétique, etc,…) alors que notre pays ne va pas bien du tout. Exemple réel appris hier : une de mes nièces, étudiante, a trouvé un job d’été (elle n’attend pas l’allocation universelle) dans une petite entreprise agro-alimentaire. Le travail est dur, pas spécialement exaltant avec des horaires contraints (6h00-14h00 ou 14h00-22h00). Elle a sympathisé avec une de ses collègues, une femme âgée de … 72 ans contrainte de travailler pour ne pas sombrer. Au pays des droizacquis, ça fait tâche. C’est en province et dans un département qui a appris depuis la révolution et dans la douleur qu’il ne fallait rien attendre d’un pouvoir jacobin. Le court-termisme et la démagogie ont hélas pris quartier au Palais-bourbon et je cherche vainement un texte de loi avalisé qui réponde réellement aux besoins du pays et de sa société. Lorque je me penche sur son activite, je n’y vois qu’agitations inutiles, polémiques stériles et textes mal pensés, mal écrits et généralement inutiles quand ils ne sont pas liberticides (le vote sur l’état d’urgence par exemple. Quand on voit ce qui s’est passé lors de la finale de la DANS, on est en droit de se poser quelques questions).
    En ce qui concerne la jeune Greta, j’ose espérer qu’elle est venue de Suède sans prendre l’avion. Nos chers, en sens onéreux du terme, députés seraient bien mieux inspirés de comprendre qui se cache derrière cette attraction et nos plumitifs gagneraient en crédibilité en s’attachant à déconstruire ce phénomène à peine assez bon pour animer la foire du trône. Ce petit article y contribue un peu : https://www.bvoltaire.fr/greta-thunberg-ce-que-lon-oublie-de-nous-raconter/
    Eric Verghaeghe, dont j’ai plaisir à souligner que c’est un énarque (comme quoi, cette école produit plus souvent du meilleur que du pire même si l’actualité nous condamne a n’en voir que cet aspect) a commis un billet très intéressant sur L’Ecologisme et sur ce qu’il appelle la réaction bobo. Son analyse sonne juste et notre pays gagnerait à se débarrasser d’une idéologie mortifère. C’est là : https://leblogalupus.com/2019/07/22/pourquoi-peut-on-parler-de-reaction-bobo-en-france-par-eric-verhaeghe/

    Bonne soirée

    J'aime

  16. EMarquet dit :

    Accord total avec ces députés qui refusent de participer à cette incroyable fumisterie mise en place par des lobbies puissants qui n’ont rien à voir avec une écologie responsable et qui se cachent derrière une gamine de 16 ans atteinte d’autisme qu’ils manipulent honteusement.
    Que tant de responsables se prosternent devant cette nouvelle icône fabriquée, démontre leur immaturité et leur incapacité à gérer quoi que ce soit. C’est effarant !

    J'aime

  17. Eric dit :

    Deux c’est mieux que rien mais, ne pouvant compter sur la bergerie Macronienne ni sur LFI qui fait son chou gras de ces sujets ni des reliquats du PS qui ne veulent pas prendre le risque de déplaire à la jeunesse, il aurait été agréable de pouvoir constater que l’ensemble des LR ne souhaitait pas participer à cette guignolade.
    Finalement, nous avons peu d’hommes politiques dignes de ce nom dans l’assemblée qui est supposée nous représenter.
    Le manque de courage de l’opposition sur un sujet aussi « simple » que celui là n’est pas de nature à rassurer sur sa capacité à faire une autre politique.
    Nous n’avons pas assez de représentants du monde polioco-médiatique qui sont prêts à « se défaire du mauvais goût de vouloir s’accorder avec le plus grand nombre. »

    J'aime

  18. Stéphane B dit :

    Bonjour

    Sainte Greta ou la mauvaise fumisterie d’une nouvelle Jeanne d’Arc. Un foutage de gueule en beauté, dirigé par un plan communication parfait et avec des financiers à la manœuvre.
    https://www.bvoltaire.fr/greta-thunberg-ce-que-lon-oublie-de-nous-raconter/

    J'aime

    • Sganarelle dit :

      @ Stéphane B
      Vous allez à l’encontre de vos opinions en la traitant de nouvelle Jeanne d’Arc alors qu’elle serait plutôt une Cassandre et elle n’en espérait pas tant ; merci pour elle cela lui donne un rôle victorieux et lui procure des lettres de noblesse .

      J'aime

    • Stéphane B dit :

      Pour cela, il eût fallu que je crois en l’histoire de la pucelle tout comme à celle de la Marie. Jeanne d’Arc a vu sa force de corruption construite sur un mythe, tout comme la Greta.
      Mais au moins, la Jeanne a eu le mérite de rassembler face à un véritable ennemi. La Greta ne dit que des âneries, car elle parle d’un cas particulier (l’histoire climatique depuis 100 ans) pour en faire un cas général (Je suis persuadé qu’elle ne sait pas ce qu’est l’Éemien ou inter-glaciaire Riss-Würm toout comme vous peut-être).
      J’ai lu votre commentaire plus haut et il m’a dépité. En théorie, en tant qu’adulte, on se renseigne avant de parler et on ne croit pas aux tartufferies de personnes comme la Greta ou la Jeanne. Par ailleurs, la Jeanne aujourd’hui serait enfermée dans un asile, on dirait qu’elle est bipolaire ou schizophrène

      J'aime

  19. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.