Une étrange affiche

Sous réserve de vérification, c’est la première fois, dans l’histoire de la politique française, que des affiches électorales (hors scrutin présidentiel), exposent le portrait du chef de l’Etat. Selon l’article 5 de la Constitution, le rôle du président de la République est « d’assurer par son arbitrage le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ». Incarnant la nation dans son unité, président de tous les Français, il se situe au dessus de la mêlée. Ce principe a certes été maintes fois maltraité lors d’échéances électorales où les occupants de l’Elysée ont pris parti pour un camp. Mais cette fois, une étape nouvelle est franchie: non seulement la liste se targue du soutien du président, mais elle s’identifie physiquement à lui, dans une logique fusionnelle. Les pratiques de ce genre ont toujours été considérées comme contraire à la tradition républicaine. Elles renvoient aux élections législatives issues de la crise du 16 mai 1877. Les Républicains, autour de Gambetta, fustigèrent la pratique des candidatures officielles où figurait une référence explicite au président Mac Mahon. Cela s’est terminé par la démission de l’occupant de l’Elysée deux ans plus tard. En outre, il est extrêmement dangereux de surexposer, surtout pour une élection supranationale, l’image du président qui ne peut en sortir qu’un peu plus banalisée, troublée et affaiblie: au mieux, en cas de première place pour LREM avec 22% des voix elle n’aura fait qu’aggraver la rancœurs des 78% d’opposants; au pire, en cas de seconde place, elle fera du chef de l’Etat le vaincu du scrutin. Tout cela est à l’évidence anti-démocratique et anti-républicain. Cette affiche achève d’enterrer la (belle) tradition du président qui est « président de tous les Français ». Elle le montre en chef de parti plutôt qu’en garant de l’unité nationale. Elle contribue donc à aggraver la fragmentation du pays. Mais elle est surtout d’une idiotie invraisemblable,  qui (me) laisse pantois… Tout ceci va mal finir.

NB: depuis la parution de ce billet, de nombreux lecteurs sur les réseaux sociaux me font observer, images à l’appui, que ce n’est pas la première fois qu’un chef de l’Etat figure sur des affiches électorales lors d’une élection européenne. Mea culpa, donc. Pour autant, cela ne change rien au raisonnement: un président qui se pose en chef de parti renonce à sa mission de garant de l’unité nationale et de serviteur du pays dans son ensemble. Cela fait partie des graves dérives qui contribuent au malaise français. 

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Une étrange affiche

  1. Citoyen dit :

     » Tout ceci va mal finir.  »
    Oui et non. Vu que le micron met sa tête partout, … le jour où les machines à raccourcir les têtes seront installées place de la concorde, la sienne ne sera pas difficile à trouver !
    Mine de rien, ça peut avoir des avantages …

    J'aime

  2. MARECHAL dit :

    Il est aussi grave de torturer une mouche que d’appliquer la politique de Macron. Les deux actes partent d’une base commune d’imbécillité, de simplicité, dont la valeur est identique en tant que principe, et dont les effets seuls varient d’intensité.

    J'aime

    • Citoyen dit :

      Ah, pourtant, c’est le fruit d’une pensée complexe, dont un des proches du micron nous a affirmé que c’etait trop intelligent pour être à la portée du « vulgum pecus » …

      J'aime

  3. michel43 dit :

    jamais il ne démissionnera, ,faut pas rêver ,imbus de sa personne et fort de l’assemblée national ,il ira jusqu’au bout,,,

    J'aime

  4. Georges dit :

    The sun king…

    J'aime

  5. C’est la première fois qu’il y figure seul en tous cas pour ce type d’élection où il s’agit de voter pour une liste…

    J'aime

  6. Patriice Charoulet dit :

    ENCORE LES AFFICHES

    J’avais écrit récemment « Affiches  (suite et fin)3. Je me connais mal. Je reviens sur le sujet.
    Repassant devant les affiches qui sont à côté de chez moi, je me livre à quelques observations. Sur la liste animaliste, on argumente ainsi : « Les animaux comptent ». Sur l’affiche EELV , on a écrit
    « Ensemble nous pouvons tout ». Pas très précis. Sur l’affiche LR , je lis « Refonder l’Europe, rétablir la France ». Pas mal. Sur l’affiche Le Pen, il y a : « Donnons le pouvoir au peuple ». Très , vague, et hors sujet. La liste de Hamon : « Vive l’Europe  libre ». No entiendo. Le PCF s’est foulé :
    « Pour l’Europe des gens, contre l’Europe de l’argent » Cela sonne bien, mais on connaît ces gens.
    Des cousins aux précédents : LO . Même chanson : « Contre le grand capital, le camp des tra-vailleurs ». Arlette Laguiller, sors de ce corps ! Ils sont immuables. Sur la liste PS , victime d’une OPA du petit ami de Mme Salamé, rien, simplement le nom de la liste « Envie d’Europe ». La liste UDI nous dit « L’alternative pour relancer l’Europe ». Faute de français. « Alternative » n’a qu’un seul sens ( voir les bons dictionnaires),. pas celui que l’UDI croit . La liste mélenchoniste, dont j’ai déjà parlé, liste à deux têtes, , pas de slogan. En haut, on peut lire : « La voie de l’insoumission ». Ah bon ? La liste de Mme Loiseau ayant été arrachée (pas par moi), et comme je n’en vois qu’un petit bout inférieur, je ne peux renvoyer qu’à ce que j’en ai déjà dit. Sans oublier l’autre affiche où l’on avait vu Mme Veil, le 9 avril, et sans compter encore la troisième affiche où l’on pourra voir la tête de M. Macron, dont a parlé fort bien Maxime Tandonnet ici.
    ,
    PS . Pendant que je dormais, un membre de ma famille a pu entendre le représentant d’une liste sans argent, sans affiche, déclarer qu’elle sera également sans bulletins et a indiqué comment télécharger le bulletin de vote. On aura tout vu et tout entendu.

    J'aime

    • Patrice Charoulet, je me demande qui ces affiches peuvent-elles influencer?
      MT

      J'aime

    • Philippe Dubois dit :

      @ Maxime
      En fait, les affiches n’influencent que relativement peu, même si un slogan vraiment très bon peut faire son oeuvre.
      Elles servent surtout à montrer que le candidat et ses équipes sont présents et se bougent et permettent ainsi de mobiliser l’électorat de son camp.
      Idem pour les « boîtages » biens ciblés

      J'aime

  7. Citoyen dit :

    Eh oui,… mais le micron ne sait pas ce qu’est la fRance, et encore moins un président.
    Il est juste le petit boutiquier de son fonds de commerce minable, qui n’a qu’une clientèle très réduite, et donc obligé de tout faire tout seul parce qu’il est très mal aidé par ses petites mains (totalement nulles), qu’il a lui-même choisi ! …
    Résultat, comme il y a le feu au lac, il en est réduit, pour sauver son fonds de commerce, à donner de sa personne pour soigner le peu de clientèle qui lui reste, au détriment de tous les autres clients potentiels …

    J'aime

  8. Sganarelle dit :

    La course à l’abîme est réelle quand on ne fait plus la différence entre Macron et le RN et que l’un valant l’autre on vote blanc ou reste chez soi.

    J'aime

  9. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,
    depuis 1 semaine (au moins) les médias télévisuels nous bassinent avec leur « on rejoue le match présidentiel »: la revanche de la marine sur le macron.
    Je crains – et j’espère- que la manœuvre ne revienne en boomerang sur LREM et le FN (pardon: le RN) au profit de la liste LR dont le représentant principal, Mr Bellamy, me plait beaucoup par son intelligence, son calme lors des débats auxquels il participe (au lieu d’y vomir ses certitudes), et surtout son attachement à l’objet du vote: l’Europe.
    Car tout le monde le sait: un projet est défini par son objet. Refaire le match de la présidentielle, c’est oublier l’objet du vote, donc l’Europe.
    LREM et le RN sont…hors sujet. 0/20.
    Quant à Mr Macron, il lui serait probablement bénéfique d’être un peu malade pendant quelques semaines et de n’apparaitre que lors des grands moments de la Nation, comme cette cérémonie aux Invalides où le Français de base que je suis n’a eu rien à redire sur sa prestation.

    J'aime

  10. Tarride dit :

    Cher Maxime Tandonnet
    Chers e-amis

    Non, ce n’est pas la première fois que le  » Président Macron » place sa tête sur des affiches électorales. Il avait déjà procédé ainsi lors des élections législatives de 2017.
    Sa tête apparaissait sur le affiches de tous les candidats « En Marche ». A l’époque il était en quelque sorte le suppléant universel.
    La différence reste qu’en 2017, la photo du vrai candidat apparaissait encore. Cette fois, elle a disparu.
    Attendons sans impatience les municipales. Emanuel Macron voudra sans doute apparaitre comme le candidat à toutes les mairies de France.

    Etienne Tarride

    J'aime

  11. Timéli dit :

    Le président de la République qui, selon la Constitution, doit être au-dessus des partis n’a pas à figurer sur une quelconque affiche électorale (sauf s’il s’agit d’une élection présidentielle, bien entendu). Mais le plus étonnant dans cette affaire, c’est qu’on n’entend pas les politiques de droite comme de gauche manifester leur étonnement et critiquer cette décision abusive. Comme s’il était admis que l’actuel président de la République, qui se comporte comme un monarque,pouvait tout se permettre ! La meilleure réponse à son arrogance, c’est une déroute du parti LREM aux Européennes ! Ce qui serait amplement justifié si nous nous basons sur la consistance des programmes. Celui de FX Bellamy et du parti LR a, notamment, sur l’identité et nos racines, sur l’immigration, des idées choc très pertinentes. Mais, comme les médias se refusent à en parler et préfèrent mettre en avant le duel caricatural Loiseau-Le Pen, beaucoup d’électeurs vont les ignorer.

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Assez d’accord avec votre commentaire mais le parti LR a attendu bien longtemps pour parler de nos racines, notre identité, l’immigration, ils le font maintenant lorsque le bateau coule et il est trop tard pour eux, même si on peut attendre un sursaut grâce à la belle gueule de FX Bellamy et je le dis sans mépris. Belle gueule de gauche:Macron, belle gueule de droite: Bellamy et ça marche souvent chez les vieilles dames….

      J'aime

  12. carlo dit :

    « Tout cela est à l’évidence anti-démocratique et anti-républicain. »
    Absolument. Il est temps de redéfinir les fonctions du PR. Comment prétendre représenter tous les Français tout en menant un combat partisan ?

    J'aime

  13. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,
    Cela ne fait que refléter la personnalité de Macron, sa mégalomanie, son arrogance, il se voit le futur président de l’Europe. C’est un futur despote.
    Nous assistons et allons encore assister au déclin de notre pays. Toute personne qui à la tête d’un empire ou une d’une nation eu l’arrogance de se prendre pour un être supérieur ou plus intelligent qu’autrui, a mené son pays vers l’anarchie, la chienlit, le déclin.
    Macron a pris soin de prendre dans son gouvernement des opportunistes prêt à tout pour avoir une place au soleil, tous se sont reniés. Une bande de bénis oui oui incultes, arrogants, et manipulables à merci. Les rares qui ont fait de l’opposition, sont soit remis sévèrement en place ou priés de quitter le parti LREM et lynchés. Macron est un manipulateur, il sait se servir de la médiocrité des médias, des réactions irrationnelles et impulsives des leaders politiques LR (notamment Wauquiez), PS, LFI, RN, ELV qui se précipitent sur leur portable pour tweeter, sans réfléchir, des polémiques sans intérêts, relayées par les médias et les réseaux sociaux. Il joue sur les peurs, tel un dictateur, son clip Renaissance en est la preuve sans équivoque. La division du peuple, le communautarisme est son essence. Les leaders politiques et une partie des français plongent dans se piège mortel pour notre pays. Macron ou Le Pen pour moi, il n’y a pas de différence, quoique le premier est plus dangereux, car il avance ses pions avec sournoiserie. Alors que l’autre est prévisible.
    On voit encore une fois le talent de Lemaire avec Ascorval. Jamais la médiocrité et la bêtise n’ont atteint un tel niveau, même sous la Troisième République. Cela va encore accentuer la détestation des politiques, par les français.
    Cette affiche avec l’empereur posant dessus ne m’a aucunement surpris. Bientôt il imposera son buste dans les Mairies. Deux résultantes se dessinent, soit Macron ne finira pas son mandat, soit il sera réélu sans avec une faible participation en 2022. Car en face les politicailleries juvéniles et les guerres de pouvoir continuent et continueront.

    J'aime

  14. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    En réponse à la question que vous vous posez, il y eut en 2009 une affiche Sarkozy : « Quand l’Europe veut, l’Europe peut ».

    https://www.lci.fr/elections/un-president-macron-sarkozy-hollande-sur-une-affiche-electorale-aux-europeennes-du-jamais-vu-2121170.html

    Cette année-là il y eut 40,63 % de votants : UMP 27,88% (29 sièges) – FN 6,34% (3sièges) !
    Gageons que cette année, et malgré l’affiche de Macron qui vous inquiète tant, il en ira très différemment. Et ce ne sont pas ceux qui ont suivi ce soir sur BFM, le débat Loiseau/Bardella qui vous diront le contraire.
    Demandez-vous à qui la faute ?

    Aimé par 1 personne

  15. ADB dit :

    Si j’en crois les infos de M6 de ce soir, il s’agit bien d’une affiche de LREM !

    J'aime

  16. E.Marquet dit :

    Et si, il y a un précédent. Elections européennes du 7 Juin 2009 : Nicolas Sarkozy s’affiche tout sourire avec le slogan « Quand l’Europe veut, l’Europe peut » sur un côté et de l’autre on lit «  le 7 juin, après le succès de la Présidence française de l’Union européenne, avec Nicolas Sarkozy et la Majorité Présidentielle, continuons à changer l’Europe ». Le 7 juin, Votez !
    59,6% d’abstention……
    Ces deux-là étaient décidément fait pour s’entendre……

    J'aime

  17. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Vous comprenez pourquoi je suis pessimiste et que je considère que la course à l’abîme est plus proche du début que de la fin.

    Bonne soirée

    J'aime

  18. artofuss dit :

    Se soumettre ou se démettre…
    M. Macron ( lui donner le titre de « Président » commence à vraiment me peser…) a choisi de s’identifier complètement à la liste LAREM pour une élection non-présidentielle: il transforme donc lui-même cette élection en référendum sur sa personne. C’est donc Marine Le Pen qui a raison: il devra se démettre s’il est désavoué au cas où sa liste perdrait…

    J'aime

  19. Patrice Charoulet dit :

    J’avais écrit ce qui suit sur mon blog :

    « Rappel : M. Macron, élu surprenamment dans un fou concours de circonstances, n’a pu obtenir une majorité législative en béton armé qu’en mettant sur les affiches électorales sa tête à côté de plus de trois cents candidats inconnus à la députation. Le procédé a fait merveille. A Trifouillis-les-oies, on n’a pas voté pour Tartempion, mais pour le monsieur-qui-était-à-côté-de- Monsieur Macron.
    Dans ma prose précédente j’ai parlé des 13 affiches électorales qui sont présentes sur les panneaux dressés (34!) devant le bureau de vote à côté de chez moi.
    De retour de ma bibliothèque municipale, je regarde d’un peu plus près ces affiches.La liste animaliste offre un chien à l’électeur. Ben oui. La liste « Urgence écologiste » n’offre aucune photo humaine, mais diverses couleurs (nuages, du noir, du je ne sais quoi). La liste concurrente de M.
    Jadaut (encore un écolo) offre simplement la tête de M. Jadaut. Voilà qui est franc. La liste de Dupont-Aignan est très proche de l’affiche de M. Jadaut, elle offre en très gros plan la tête de M. Dupont-Aignan. Plusieurs listes offrent trois têtes : c’est le cas de « ma »liste (LR) et de la liste de l’UDI . Je passe sur quelques listes qui n’ont aucun caractère saillant.
    Je voudrais signaler que deux listes reprennent exactement la même technique (proche de l’imposture) que celle de M. Macron aux présidentielles. La liste du Front (devenu Rassemblement)
    national et la liste du parti de M. Mélenchon. Ces deux partis ont mis côte à côte la tête du patron ou de la patronne et la tête de l’inconnu qui est en tête de liste. Hélas, je crains fort que ce procédé malhonnête marche plutôt bien,et que des gens votent Mélenchon ou Le Pen (dernière de la liste) , et non pour Tartempionne et Tartempion. »

    Après avoir écrit cela, j’ai appris, comme vous, que M . Macron mettrait sa propre binette sur des affiches de son mouvement aux européennes. Et je lis à l’instant vos réflexions, très justes, sur votre blog. Il nous refait le coup des législatives (sa tête partout). Mais, dans son cas, cela va peut-être avoir de mauvais effets, vu qu’il a provoqué un immense rejet, comme l’a montré le mouvement jaune, mais pas seulement.

    Aimé par 1 personne

    • michel43 dit :

      Macron,,,sa tète est partout, ,,tombera telle comme celle de Louis 16,,,attendons la fin des élections

      J'aime

  20. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    E. Macron jusqu’à l’overdose : Président de la République, chef de parti, 1er ministre, Directeur de campagne….heureusement qu’il n’a pas le droit de se rendre ni au Sénat ni à l’Assemblée Nationale, il serait capable d’y prendre la place des présidents !
    Tout cela ressemble quand même à la panique généralisée à la tête de l’Etat qui doit disposer de sondages un peu plus fiables que ceux diffusés dans les médias mainstream et béni-oui-oui.
    Ou bien a-t-il prit conscience du désamour à son égard d’une grande majorité des Français, des autres présidents des pays européens et des distances prises par D. Trump et V. Poutine ?
    E. Macron est devenu un homme seul avec ses certitudes, son arrogance, son narcissisme et son mépris. Ils ne lui seront d’aucun secours face à la crise sociale qui perdure et à la confiance des Français irretrouvable.
    E. Macron est-il en train de jouer son va-tout ?
    Quoi qu’il en soit, il devra tirer d’ici fin mai les conséquences de ses échecs, même en cas de victoire à la Pyrrhus aux européennes.

    Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.