Le référendum d’initiative populaire, solution miracle?

Le référendum d’initiative populaire (le RIP) est l’une de des dernières revendications des gilets jaunes. Il  est préconisé par les Insoumis comme par les Lepénistes et des voix s’élèvent en sa faveur dans les partis anciennement dits de « gouvernement » et du côté des intellectuels. Il ne serait pas étonnant de le voir sortir de quelque chapeau officiel comme un contre-feu…

Le problème, c’est que chacun à une idée différente derrière la tête. Pour les uns, il permettra d’arrêter l’immigration et pour les autres, au contraire, de faciliter l’accueil inconditionnel des « réfugiés »; pour les uns, il se traduira par une augmentation considérable du SMIC et des rémunérations y compris des fonctionnaires, pour les autres, une baisse massive des impôts; pour les uns une sortie du nucléaire, pour les autres, la gratuité de l’électricité… Que sais-je? Et puis viendra la question de la mise en oeuvre des décisions adoptées. On peut faire toute confiance à la classe dirigeante pour trouver mille prétextes qui les rendent inapplicables (engagements internationaux, contrainte juridique, absence de crédits, oubli dans un tiroir, etc.)

De fait, l’opinion publique n’est pas monolithique, elle est fragmentée, volatile, extrêmement soumise à toutes les influences, en particulier médiatiques. Le RIP ne sera-t-il pas une illusion supplémentaire, un gadget destiné à calmer la population mais qui ne fera qu’ajouter du chaos au chaos sans déboucher sur une once d’amélioration du bien collectif? L’esprit est différent de celui du référendum gaullien qui consiste à interroger périodiquement la Nation sur les sujets fondamentaux pour son destin. Les Français votent de moins en moins.  La banalisation du suffrage universel , à travers le RIP, n’aura-t-elle pas pour effet de tuer (encore plus) le suffrage universel?

Avant de songer à sauver la politique et la démocratie par le RIP, n’y aurait-il pas des choses plus simples et évidentes à attendre des gouvernants? En finir avec les promesses irréalistes et démagogiques pour être élus? Qu’ils cessent de mépriser et d’insulter la nation qu’ils sont censés représenter et qui les rémunère? Mettre un terme à l’ivresse narcissique qui détruit le sens de l’intérêt général? Restaurer la confiance par des politiques de long terme, sans esbroufe, visant à la baisse des taxes et des impôts, la maîtrise de l’immigration et des frontières, la sécurité des biens et des personnes, la lutte contre le terrorisme islamiste? Il serait tellement plus simple, déjà, de réhabiliter le principe de responsabilité, B-A-BA de toute démocratie. Que doit faire un dirigeant qui s’est trompé ou qui a failli par des paroles ou des actes déclenchant une catastrophe: assumer et tirer toutes les conséquences de son échec.

Et puis le peuple a aussi sa part de responsabilité. Avant de prévoir on se sait quelle extension indéfinie et banalisation du recours au suffrage universel à travers le RIP, peut-être que les Français pourraient d’abord se rendre aux urnes quand l’occasion leur en est donnée. Plus de 50% se sont abstenus aux dernières législatives. Peut-être que s’ils avaient été voter, non pas en masse, mais normalement,  à 70 ou 80%, comme un peuple responsable face à son destin, le pire aurait pu être évité, le pire d’une majorité lèche-botte… Le RIP, oui, mais avec quelle participation dans un pays qui vote de moins en moins?  Bon, le RIP, comme en Suisse, pourquoi pas, mais méfions-nous de ces chiffons rouges lancés en pâture à l’opinion pour lui faire oublier les désastres, ignominies, les mystifications et les lâchetés du quotidien…

Maxime TANDONNET

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

61 commentaires pour Le référendum d’initiative populaire, solution miracle?

  1. Georges dit :

    Vive la Suisse ,libre.

    J'aime

  2. Citoyen dit :

    Le RIP, utilisé à tort et à travers, et surtout pour n’importe quoi, pourrait certes devenir dangereux.
    Mais dans un premier temps, il aurait un infini mérite, de pouvoir dégager toute cette clique de nuisibles qui pollue les rouages de ce pays … Et de fait, lui rendrait un infini service …

    J'aime

  3. Florence dit :

    Je ne sais pas si c’est la solution miracle mais en tous les cas, ce serait vraiment très bien, ne serait-ce que pour inciter les représentants du peuple à servir le peuple. Pour l’instant, on a plutôt l’impression que nos représentants ne nous représentent pas mais se contentent de voter les lois, comme des domestiques de Macron et que ce dernier préside contre son peuple.
    La signature du Pacte de Marrakech, faite dans notre dos, en est la parfaite illustration.
    Avec le RIP, Macron n’aurait pas pu commettre une telle trahison. Il aurait eu peur que les Français réclament un RIP.

    J'aime

  4. Déa dit :

    Les gilets jaunes sont bien déterminés à obtenir le référendum d’initiative citoyenne et voilà du souffle dans la maison.
    Macron n’est pas légitime, il doit partir.

    J'aime

    • michel43 dit :

      NON que cela nous plaise ou NON Macron est bien notre président , et fera son mandat ,en plus avec la majorité a l’assemblé national , il est tranquille ,,pourvue qu » il prenne une claque au Européenne,,,,,

      J'aime

  5. E. Marquet dit :

    RIP, RIC, est-ce vraiment « LA » solution ! J’en doute. Les idées fusent de toute part. Les revendications concrètes, sérieuses et honnêtes sont noyées sous le flot de propositions loufoques, irréfléchies, ingérables. L’enthousiasme des GV, dopé par l’impression d’avoir fait plier le pouvoir, donne des ailes aux va-t-en guerre et anarchistes de tout poil qui sont en train de les phagocyter pour les récupérer. Le réveil sera probablement douloureux, les conseilleurs n’étant jamais les payeurs.
    C’est une bonne chose de libérer la parole, encore faut-il que celle-ci ait un sens.
    La démocratie directe ne peut s’exercer dans la cacophonie, et la masse est cacophonique. Il faut bien en passer par la démocratie représentative. Le bon peuple n’a certainement pas le privilège de la clairvoyance, de la bonne compréhension de l’intérêt général, de l’absence de préjugés ou encore des questions pertinentes.
    Vers quoi nous entraînera cette nouvelle agora populaire ? Espérons que l’intelligence, la pondération et le réalisme seront les fils conducteurs de cette brèche ouverte dans un macronisme prétentieux, autoritaire, élitiste, et que les remèdes préconisés ne tueront pas le malade !

    J'aime

  6. Déa dit :

    Monsieur Maxime Tandonnet, votre blog réunit des sensibilités voisines, intelligentes souvent mais avec des particularités. Puisque nous sommes appelés à débattre serait-il possible de le faire ici sur un sujet mené dans le temps et qui rassemblerait une synthèse. De même, serait-il possible d’envisager une rencontre pour construire un tel projet. Ou bien pensez-vous qu’il relève du parti LR d’être l’apport unique.

    Aimé par 1 personne

  7. xavier corbeau dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    c’est tellement facile de guérir un malaise profond avec des mini-traitements d’ordres pécunier !C’est ce qu’ils ont fait depuis Mitterrand avec toutefois une lueur et finalement un espoir déçu sarkozien !

    « ils ne nous ont pas compris » !…

    « Je sais , je sais  » ce qui suit va gêner : c’est non réfléchi , c’est irréaliste , c’est irresponsable , c’est immature , c’est utopique , c’est ….révolutionnaire ?…
    Non , je ne le pense pas , malheureusement nous y allons et pas gentiment , cela va même faire tâche d’huile en Europe et tout l’establishment politicomédiatique commence à en avoir très peur , s’affole et demande sans vergogne ,sans se cacher, sur toutes les chaînes d’info, en boucle ,à faire preuve de sévérité exemplaire et s’emploie à noyer le poisson avec leur « politologues habituels » payés très grassement par cette « organisation » depuis 35 ans ! Exemplaires, ils ne le sont plus depuis bien longtemps, alors que ce « petit monde », « cette petite coure » ne s’étonne pas et qu’il assume le désir profond des citoyennes et citoyens d’un prochain et inéluctable changement de paradigme .

    Donc par exemple:

    1/RIP avec une question : souhaitez-vous continuer ce quinquennat avec Mr MACRON , son gouvernement et sa majorité ?

    2/Dissolution !

    3/Suppression du Sénat !

    4/Gouvernement transitoire à 20 avec déclaration sur l’honneur (à inscrire dans la constitution) : 1/5 de la société civile, 1/5 des corps intermédiaires, 1/5 des armées,1/5 de la justice ,1/5 de la santé.

    5/Mise en place rapide de votations à la suisse sur différents sujets comme:

    La politique :un mandat et un seul ,donc non professionnalisation de la politique avec ses privilèges en tout genre .Les décideurs responsables le seront donc par conviction du service aux citoyens et non par désir égocentrisme et enrichissement personnel.

    La finance :remise à plat de la fiscalité ,des salaires,rôles des banques et suppression de leur organisation de l’évasion fiscale et stopper les lobbies à tout les étages de la présidence ,du gouvernement , des secrétaires d’état , des conseillers ,des Think tank politisés, des organismes d’états ,de leurs sbires au parlement européen,…

    Nettoyer les corps intermédiaires et stopper les lobbies à tout les étages de la présidence ,du gouvernement , des secrétaires d’état , des conseillers ,des Think tank politisés, des organismes d’états ,de leurs sbires au parlement européen,…

    L’industrie : productions ,salaires , bénéfices et leurs répartitions,stopper les lobbies à tout les étages de la présidence ,du gouvernement , des secrétaires d’états ,des conseillers , des Think tank politisés ,des organismes d’états ,de leurs sbires au parlement européen,…

    La santé : stopper les lobbies à tout les étages de la présidence du gouvernement , des secrétaires d’états, des conseillers ,des Think tank politisés ,des organismes d’états ,de leurs sbires au parlement européen,…

    L’agro alimentaire : stopper les lobbies à tout les étages de la présidence ,du gouvernement , des secrétaires d’états ,des conseillers ,des Think tank politisés ,des organismes d’états et de leurs sbires au parlement européen,…

    Les médias : pour faire quoi ? pour dire quoi ? pour montrer quoi ?
    et supprimer les lobbies à tout les étages de la présidence ,du gouvernement , des secrétaires d’états, des conseillers, ,des Think tank politisés,des organismes d’états et de leurs sbires au parlement européen, …

    Diminution drastique du nombre de députés dans la prochaine assemblée représentative et responsable de notre prochaine république démocratique laïque à racines chrétiennes …

    Diminution drastique des membres de la franc maçonnerie dans la prochaine organisation de notre prochaine république démocratique laïque à racines chrétiennes …

    ETC ETC ETC…

    Bref , y’a du boulot pour changer de paradigme et rendre de la dignité, « de l’envie d’avoir envie » du bonheur à des millions de personnes ! Seule 15% de la population française y a pleinement accès ! C’est un scandale , un mépris du plus grand nombre conjugué avec un narcissisme égocentrique!
    Voilà le résultat de ce petit monde médiaticopolitique des grandes métropoles qui n’a encore rien compris et qui a maintenant très peur !…

    Vive la vraie république , vive la nouvelle France ! et surtout bien à vous.

    Xavier

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s