De la violence quotidienne

Par Philippe:

Bonjour Maxime,

Mais qui est responsable? L’Etat en premier! Nos politiques les premiers sont responsables de cette violence. Depuis plusieurs années nos politiques s’expriment avec la violence verbale. Plus de débat « on tweet »  » Les réseaux sociaux sont un ramassis de violences verbales et la violences verbales mène toujours à la violence physique. Lorsque l’on voit des émissions style ‘ONPC » où, lorsque les protagonistes ne sont pas d’accord avec les idées de l’invité, on le lynche, on l’insulte, la violence verbale est partout. Je vois lors de mes déplacements dans les entreprises, lors de désaccord la violence verbale fuse dans tous les sens. Mais pour qu’il y ai débat, il faut avoir un minimum de culture littéraire, historique, géographique. Mais comme l’on nivelle par le bas au niveau de l’éducation nationale, que l’on nivelle vers le bas avec des émissions de télé débiles, que l’on nivelle vers le bas avec de la désinformation permanente, on ne peut faire qu’un peuple de crétins, une populace crétine facilement manipulable.
Le comble: le journaliste de l’AFP qui, tout de suite, a diffusé les photos sur les réseaux sociaux. Où chacun commentait avec une certaine haine. Nous sommes en régression.
Cela est comparable aux jugements qui se déroulaient sur la place publique au Moyen-Age où le peuple criait « Coupable, la mort,! » et se gargarisait de voir le sang du décapité, les membres du démembré, tirés par les chevaux. Ils ne cherchaient pas à savoir si il était coupable, l’individu était livré à la vindicte populaire. Le peuple se rassasiait de cette violence.
Nous sommes dans les mêmes effets, le peuple veut ses jeux, ses sacrifiés, son taux d’hémoglobine pour être satisfait. Lorsque l’on voit les mouvements féministes qui veulent la parité, mais ne sont nullement choqués lorsque des ados regardent sur les réseaux une pornographie hyper violente où les femmes sont humiliées; considérées comme de vulgaires objets sexuelles, Que des gamins font des viols collectifs et disent que ce n’est pas un viol, que les filles aiment cela. Que des gamins peuvent tuer ou brûler vif une ados. Lorsque une bande de Bobos gauchos friqués voulaient que l’on aille « rouler des pelles » aux policiers, et qu’aujourd’hui ils veulent la têtes de ces mêmes policiers et trouvent normal qu’ils se fassent tabasser; cela vous montre le taux de régression de notre pays.
Le peuple ne réfléchit plus. Il se laisse manipuler.
Le peuple ne s’est même pas aperçu lors de ces élections qu’il a perdu sa souveraineté, que le pouvoir médiatique et financier a choisi pour lui, ceux qui nous dirigeront pour les cinq prochaines années.
Cette violence sera de plus en plus présente. Le déclin d’un pays, d’une civilisation se fait toujours dans la violence, la barbarie et la mort.

Philippe

Publicités

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour De la violence quotidienne

  1. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    http://tiny.ph/Q9mI -> Article 35
    soit
    http://tiny.ph/tIWb -> dissolution Assemblée Nationale
    http://tiny.ph/uSNM -> dissolution gouvernement
    http://tiny.ph/YTz8 -> dissolution Sénat
    http://tiny.ph/y3CX -> dissolution parlementaire

  2. Monica dit :

    Bonjour Cher Monsieur,
    Je vous lis tout les jours, Moi, juste une Française « normale » mais cet article m’interpelle complètement alors aujourd’hui je participe.
    Nous régressons à une vitesse vertigineuse. La télé c’est comme les grandes surfaces. Il faut chercher « tout en bas » ou « tout en haut » du rayon pour trouver souvent mieux et moins cher que ce que l’on nous balance à hauteur des yeux. Les « avis » ou « forum » sur Internet permettent aux aigris « pseudomisés » d’exprimer leur mal être souvent avec haine. Les jeunes, notre avenir, pensent apprendre la vie dans ce quotidien vénéneux désormais normal. Ils en rigolent avec insouciance. Beaucoup n’atteindront jamais la majorité, sauf celle d’avoir le droit de voter mais sans la possibilité de choisir. La plupart, comme leurs parents sont déjà anesthésiés par la merdiatisation (pardon, vilain mot mais tellement approprié) qui pirate avec perfidie les cerveaux. Ils n’ont même pas mal…
    Aujourd’hui on vote. Tout est si bien orchestré depuis des mois, voire plus, que le résultat sera le choix d’une grande minorité des Français.

  3. Aussi longtemps que les poitiques et les magistrats, soutenus par la presse, considèreront que cette violence est le prix de la « paix » sociale, elle ne s’arrêtera pas. Les victimes , si douloureusement nombreuses n’ont rien á redire sauf MERCI MACRON.

  4. Gilles Sciou dit :

    Entièrement d’accord à 200%

  5. michel43 dit :

    NON Philippe c »est politiciens on RUINER le pays , on fait des millions de chômeurs , plus de 9 Millions de retraiter ,on pour survivre ,800 euros , 10 Millions de travailleurs pauvres ,1400 euros ,souvenez vous de notre SARKO..il s » assoie sur le NON du référendum ,offre au QATAR des avantages énormes ,en cinq ans, plus de UN MILLIONS d’étrangers avec papiers ,sans parler des centaines de milliers d « illégaux ,et MAYOTTE , référendum la bas ,pas en FRANCE qui aurait voter NON , après LUI Hollande , qui a fait pire ,et désormais le MACRON ? attentions , cars le couvercle peut sauter ,a tout moment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s