Jusqu’où peut-on se moquer du monde?

Ci joint ma dernière tribune pour Figaro Vox que je remercie. Motus, il ne faut surtout pas le dire. Reprenons dès le début. Selon l’INSEE, l’âge moyen du premier emploi en France est à 22,5 ans. Le nombre d’annuités nécessaire pour toucher une retraite à taux plein est de 43 (ce point est peu contesté). Dès lors, la moyenne théorique pour accéder à une retraite à temps plein est à 65, 5 ans pour la majorité des salariés. Cet âge est rarement atteint tout en étant actif compte tenu du faible taux d’emploi des plus de soixante ans : moins de 30%. Ainsi, mécaniquement, le report de l’âge du départ à la retraite s’applique aux personnes qui ont commencé à travaillé avant l’âge de 21 ans (puisque 21+43=64). Mais sous la pression d’une infime poignée de députés LR fustigeant cette injustice, le gouvernement a décidé hier que pour les carrières longues (entrée sur le marché du travail avant 21 ans), seules compteraient les 43 années de cotisation sans prendre en compte les 64 ans. Cela signifie que de fait, globalement, le report à 64 ans, au cœur de la réforme des retraites, est abrogé (sauf cas particuliers éventuels). Il en reste l’emblème, le trophée, l’enfumage. Evidemment, cela gène tout le monde. Les macronistes qui ont présenté la réforme des retraites (les 64 ans) comme la reine des réformes et le symbole de la « transformation » de la France. Mais aussi l’état-major LR qui s’est rallié à la majorité macroniste au nom des 64 ans reprenant (soi-disant) le programme Pécresse. Or, des 64 ans, il ne reste rien, ils sont comme abrogés, annulés, soufflés. On les garde pour la frime, pour la parure, pour la manipulation. C’est pour une coquille vide qu’on jette la France dans une nouvelle crise sociale et le risque de paralysie. Quand je le dis à mes relations LR, elles se contentent de balayer ma question d’un revers de main. J’attends que sur 65 millions d’habitants, il se trouve un responsable politique ou un intellectuel connu, bref quelqu’un d’important (autre qu’un modeste auteur de billet) pour dire la vérité. Jusqu’où peut-on se moquer du monde?

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Jusqu’où peut-on se moquer du monde?

  1. Monique dit :

    Bonjour à tous,

    Monsieur Tandonnet lire que vous n’allez pas sur les plateaux de télé « parce que vous êtes trop paresseux », ne tient pas la route. Vous pouvez écrire tous ces articles, faire entendre votre voix et vos avis, c’est déjà une forme de courage… alors je vais oser plus loin, pourquoi ne pas vous engager dans « un parti de droite » (lequel…) et travailler aux côtés de ceux qui sont restés des politiques libres de tout carriérisme, de toute récupération, de toute magouille, des politiques de conviction, ne tombant jamais dans le piège de l’interchangeable, j’en vois quelques-uns qui sont dignes de ce nom, alors seraient ils trop paresseux pour créer la droite forte de demain (et même de tout de suite ??) vous y avez des amis pourtant.
    Je sais que vous n’aimez pas Zemmour et que vous le « contournez » habilement, mais ce que les Français ont retenu au fil des forums et de ses adhérents, c’est qu’il a été le premier depuis longtemps à parler vrai (j’allais dire à parler aux Français), Zemmour a créé une pensée, le parler franc et vrai.
    Vous parlez du « macronisme » comme il y a eu « le gaullisme », mais il n’y a pas de macronisme, il sort de nulle part et c’est une incroyable chance par défaut qui l’a malencontreusement déposé là où il ne devrait pas être. Il n’y a pas de courant de pensée « macronisme », il n’a rien fait pour le pays à part y flanquer le chaos, dont les bases ont un nom : « Hollande. Si on ne fait rien par découragement, mais alors c’est abandonner le pays à sa triste ruine. Hier soir, j’entendais sur LCI mr Brunet dire « que l’Ukraine » était ce qu’il y avait de plus important en ce moment, les retraites, ceux du plateau s’en fichent, ce qui compte, c’est l’ombre d’une 3e guerre mondiale qui serait appelée par les voeux de l’OTAN. Déjà les énergies ont un coût faramineux, c’est intolérable, on ne se souvient plus que c’est justement le prix des carburants qui a déclenché le mouvement des GJ.
    Alors d’où viendra le déclic, je passe sur l’insécurité, la misère du service santé, les médecins à 25 euros la visite après des années d’études, je passe sur l’immigration galopante (la gangrène de la France), la décomposition de la justice qui ne juge plus sur un cas mais sur la personnalité de celui qui l’a déclenché, Robespierre aussi a jugé « à la tête ». Que c’est triste d’écrire cela un beau matin où l’on peut voir les premiers narcisses en fleurs.

    J’aime

  2. Complètement hors sujet, un livre apaisant réconfortant, tonique:

    http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article753/le-pansement-schubert

    J’aime

  3. Duff dit :

    Bonjour à tous,

    Tout ce cinéma cache la véritable finalité d’une réforme des retraites qui ne touche pas au principe de répartition. C’était déjà la même chose avec la retraite « à points ». Il s’agit de baisser les futures pensions de retraite car le fardeau va devenir insupportable pour des raisons démographiques évidentes.

    Macron ment lorsqu’il pose le problème ainsi : « on ne touche pas au principe de répartition, aux pensions ni aux cotisations ». Le problème ainsi posé est surcontraint. Il n’est même pas évident qu’augmenter la part de capitalisation (déjà 15% c’est peu connu) suffise.

    La classe politique assume le vol générationnel. J’ai déjà côtisé près de 20 ans plein pot et je sais que je n’aurai que des cacaouètes à la sortie. Je serais plus jeune j’aurais déjà fui ce pays gouverné par des menteurs qui nous parlent de solidarité pour légaliser le vol.

    cdlt

    Aimé par 2 personnes

  4. patricecharoulet dit :

    Remarquable analyse. On devrait vous inviter à la télé pour dire cela.

    J’aime

  5. Annick Danjou dit :

    Question toute bête: quand on désire prendre sa retraite avant l’âge de 62 ans et qu’on n’a pas toutes ses annuités ( donc en sachant et en acceptant une retraite partielle), à quel âge commence t’on à percevoir sa pension?

    Aimé par 1 personne

  6. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    « Jusqu’où peut-on se moquer du monde ? » demandez-vous.
    La réponse est : il n’y a pas de limite pour qui se nomme Emmanuel Macron, puisqu’il a été précisément choisi pour faire accepter l’inacceptable au peuple déplorable des sans dents qui roulent en diesel et fument des clops !

    J’aime

  7. H. dit :

    Miche Mafesolli chez André Bercoff : Les élites sentent leur fin et deviennent totalitaires ». (https://youtu.be/bYr0eoZgSm4)

    Aimé par 1 personne

  8. H. dit :

    Jusqu’où peut-on se moquer du monde ? Un début de réponse : https://insolentiae.com/retraite-pour-macron-cest-toujours-les-memes-qui-couinent/

    J’aime

  9. Monique dit :

    Macron fera un 3e mandat, personne ne l’empêchera de rempiler en 2032, il aura alors si je compte bien dans les 54 ans, et ensuite pourquoi pas un 4e mandat ? pour 2032, ce n’est pas une menace mais certainement une certitude, un fin stratège (que je ne suis pas !) pourrait envisager tous les cas de figure favorisant sa victoire de l’après 2027 ! qui se présentera en 2027 ? MLP évidemment pour sa 10e veste, et E. Philippe (il l’a dit, il se met en réserve) mais peut être aussi Wauquiez si, d’ici là, ses bons amis LR ne l’ont pas poussé dans les oubliettes ou si les médias ne l’ont pas mordu comme des chiens enragés. On peut passer sur le PS malgré l’oeil allumé de Hollande, sur Nupes qui vit ses derniers soubressauts, lequel empruntera le flambeau pour 5 ans avant de le rendre à Macron ! Renaissance, c’est comme une condamnation à perpétuité, et quel soutien avec LR qui vient de voter la réforme ? pauvre peuple de France qui se demande comment s’en sortir alors que nous ne
    faisons qu’entre dans le chaos.
    Je lis un article qui fait froid dans le dos, « Selon un conseiller de l’Elysée, joint par téléphone ce lundi 12 septembre 2022, mais qui souhaite conserver l’anonymat (pour conserver son poste) une équipe travaille actuellement pour modifier la constitution et supprimer les dispositions limitant la fonction à deux mandats… » qui a des infos sur le sujet ????

    Aimé par 1 personne

  10. Liber dit :

    « Jusqu’où peut-on se moquer du monde? »
    Jusqu’à ce que chacun comprenne qu’un bulletin de vote d’aujourd’hui ne vaut pas plus qu’un morceau de PQ , et bien moins qu’un pavé lancé à la face de ces salopards.
    Et c’est un vieux qui vous le dit, alors qu’il était opposé aux lancers de pavés en 68.
    De toute façons, il n’y a plus de pavés, la « démocratie » a été recouverte d’une épaisse couche de goudron !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.