Cette étrange notion de « parti de gouvernement »

La notion est à la mode. Dans les échanges professionnels ou privés, dans la presse il est fréquemment question de « parti de gouvernement ». En principe, le parti politique est un outil de la démocratie prévu par la Constitution. Il a pour mission de préparer un projet et de soutenir des candidats en vue de gagner les élections, de s’opposer le cas échéant et d’exercer le pouvoir. Il concourt à l’exercice du suffrage universel. A cette fins, il dispose de financements publics. Le traitement des partis politiques sur un pied d’égalité d’un point de vue juridique est un fondement de l’état de droit. La notion de parti de gouvernement est absurde d’un point de vue démocratique. Elle suppose que certains partis ont vocation à gouverner et d’autres non. Elle opère un clivage entre partis respectables et non respectables. Elle revient ainsi, indirectement, à introduire une inégalité entre les électeurs, selon leur préférence partisane: certains ont vocation à être représentés au pouvoir, d’autres ne l’ont pas. L’idée de parti de gouvernement est contraire à un principe de base de la démocratie et du suffrage universel selon lequel tous les citoyens sont égaux par leur vote. Pour être clair, la question est posée à propos du PS qui « ne serait plus un parti » de gouvernement dans la mesure où il s’oppose au macronisme et LR jouerait son statut de « parti de gouvernement » à travers son choix de soutenir ou de s’opposer à la réforme des retraites. Bref, le critère du parti de gouvernement est celui du ralliement partiel ou total au macronisme. La question n’est pas de savoir si la réforme est utile et opportune. Qui ne se positionne pas en conformité avec la ligne macronienne sort du champ de la respectabilité ou de l’honorabilité, la réputation de sérieux, sésame de la légitimité à exercer le pouvoir. La logique implicite est bien celle du parti unique et de la négation de la possibilité d’une opposition et d’une alternance éventuelle. En gros, la politique moderne ne laisse de choix qu’entre l’obséquiosité et la courtisanerie ou la marginalité…Rien n’est plus fascinant que cette banalisation d’une pensée totalitaire sous le manteau tranquille de la respectabilité.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Cette étrange notion de « parti de gouvernement »

  1. Zonzon dit :

    Pour « habiller » l’Ukraine on déshabille la France !
    Mais ne nous sommes pas déjà tout nu avec nos chefs du dernier cinquantenaire ?

    J’aime

  2. Zonzon dit :

    L’Ukraine va perdre ! Si l’Ukraine perd on va tous perdre !

    J’aime

  3. Gribouille dit :

    Partis de gouvernement :

    C’est l’inverse de la célèbre citation de Péguy. Ici, tout a commencé en politique (pour isoler un parti pas de gouvernement), puis cela a fini par devenir une mystique.

    J’aime

  4. Gribouille dit :

    Partis de gouvernement, suite :

    « Daignez venir glisser votre bulletin dans l’urne, honorable baby-boomer ».

    J’aime

  5. Raymond dit :

    MT. –  … de la légitimité à exercer le pouvoir. La logique implicite est bien celle du parti unique et de la négation de la possibilité d’une opposition et d’une alternance éventuelle. Rien n’est plus fascinant que cette banalisation d’une pensée totalitaire sous le manteau tranquille de la respectabilité.

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Admettons que, jusqu’à présent, nous nous sommes, que trop, étendu sur la superficialité des conséquences, ~les constats~, sans vraiment chercher à aller, au coeur des causes du naufrage.
    (Peut-être, pour favoriser la critique passive et masquer nos lâchetés actives ?!?
    Certainement, par l’incapacité de libérer la parole du joug des respectueuse conventions,~finalement, illusoires~, et produire un véritable discours d’unification de la Nation !?!)

    Faisons, simplement, le petit effort de se rappeler, que chaîne & bâillon ont, dans le passé, donné naissance à 18.06.40 !
    Reconnaissons,
    ~ce code occupant, depuis, une place particulière au sein de la longue chaîne de l’ADN Franchouillard~,
    que dans les jours périlleux et surtout les nuits les plus noires de Marianne, ce chromosome éveille et active l’esprit de fierté et de rassemblement salutaire. Il donne, au silence la froide capacité de réduire et résorber, les sonorités et images les plus nauséabondes et velléitaires,
    à l’obscurité l’indicible dimension d’un espace d’expression de l’espérance, du courage et de l’honneur ! Ok !

    Mais encore ! Dernièrement, il était question de totem en politique ?  Eh bien, la caste est celui de nos nuisibles rongeurs que l’on nomme des *rats* !
    Mensonge, trahison, magouille & compagnie sont globalement les seules raisonnances de leur opportuniste vertu, inspirant & incitant, malheureusement pour le petit peuple, plus volontier le dégoût que le respect.
    Soyons convaincus, que la quantité, l’intensité et la fréquence des contraintes en augmentations constantes, dans un avenir proche donneront encore, (régulièrement), à découvrir de nouvelles rotonditudes à l’âme de nos respectables parties de gouvernements.
    Dès lors, nous pouvons imaginer que ceux-ci auront la fâcheuse conséquence de titiller le chromosome 18.06.40, et de renvoyer Franchouillard de base à silence & obscurité, non pour la gloire, mais pour la Liberté ••• ▪︎

    À suivre,
    Cordialement

    @zonzon

    1° * Pourvu que ça dure ! * Laisse apparaître une petite notion de crainte, en même temps, que le compte à rebour à peut-être, insidieusement déjà, commencé.

    2° * Chaque jour j’espère … * Comme une majorité silencieuse, je crois !
    Là aussi, il est question de temps d’ailleurs !
    Mais, là ou l’impatience pousse au désespoir de trouver celui qui monte, la patience porte l’attente de la descente de la fameuse * classe politique *.
    Ainsi, dans cette version, pour revenir à《… la légitimité à exercer le pouvoir》, il n’est plus question de s’emparer de celui-ci (le pouvoir), mais de le ramasser lorsqu’il traîne dans la rue, comme dit l’amie Hannah

    J’aime

    • Zonzon dit :

      Il y a beaucoup de crainte en moi … je suis de la majorité silencieuse mais parfois je ne peux me retenir de hurler.
      Ramasser le pouvoir, il va bien falloir un jour s’y mettre … mais reste qu’il y a beaucoup de crainte en moi …

      Aimé par 1 personne

  6. Berdol dit :

    Pour ce qui est de la dérive totalitaire du gouvernement français, il faut lire le livre de Ariane Bilheran et Vincent Pavant sur la crise du Covid. Leurs réflexions, argumentées solidement, rejoignent la votre.

    J’aime

  7. anonyme dit :

    Michel Mercier, ancien ministre de la justice, condamné à trois ans de prison avec sursis pour des emplois fictifs
    L’ancien sénateur du Rhône avait employé fictivement son épouse et une de ses filles entre 2005 et 2014, leur versant respectivement 50 000 et 37 000 euros de salaire.

    Aimé par 1 personne

  8. cyril grataloup dit :

    « Il n’y a pas de ‘déclin’ de la France, fruit de la fatalité : c’est une destruction planifiée » Par Natacha Polony
    Publié le 11/01/2023 à 18:00
    est ce que quelqu’un pourrait transmettre ici l’edito entièrement ? merci beaucoup

    J’aime

  9. Monique dit :

    Deux petites nouvelles qui sont passées inaperçues (on connait la devise de ce gouvernement de lâches « pas de vague, pas de remous) et bien l’affaire de l’incendie de Notre Dame est classée. Donc c’est plié, mais ça l’était d’avance, complotiste refermez vos cahiers, aux affaires classées…. et puis une autre, l’affaire du déjeûner, des déjeûners il y a cent par jour mais celui-là c’est à part puisque qu’un « pétainiste, raciste, russophile, xénophobe » ( un professeur d’université Paris-Sorbonne l’a même pris en chasse : »si vous votiez pour Zemmour, je vous considérerais comme des bêtes à abattre » a-t-il dit aux élèves) déjeunait avec Olivier Maleix évidemment n’y voir aucun rapprochement, le journaliste s’est dépêché d’ouvrir le parapluie.
    J’ai dit que si LR veut survivre, il faut compter avec Reconquête, Zemmour est à droite (RPR), il l’a dit et il a 100.000 adhérents… et là ce fut la pagaille sur le beau forum des va-t-en guerre russophobes. Si on affirme qu’en livrant maintenant des avions de combat et des armes longue portée nous entrons dans une ère de guerre, la 3e puisque la 2e n’aura pas suffi, c’est la lapidation écrite. Les pertes civiles d’enfants, de malades, de blessés n’ont pas de poids, il faut faire la guerre et anéantir la Russie, (et Joe le cowboy fouette son cheval, il est tout heureux.) Voilà ce que pensent une majorité d’intervenants sur les forums… triste !
    De cette honorable vieille Dame de Paris qui aura traversé 8 siècles de notre histoire, résisté aux guerres et autres invasions, il aura suffit d’un mégot mal éteint, c’est un accident du modernisme , jusqu’au petit déjeûner entre amis avec un Zemmour qui disait à l’époque :  » « Je pense que s’il y a quelque chose, on le cachera », espérons qu’il y aura une droite qui émergera pour être « un parti d’alternance » si toutefois on peut encore employer ce terme.

    Aimé par 2 personnes

  10. DE L’ENFANT UNIQUE AU BABY BOOM

    Tentative de réponse à jfsadys/a.lugardon 18 janvier 20h46

    https://maximetandonnet.wordpress.com/2023/01/19/au-dela-des-64-ans-une-mobilisation-populaire-contre-le-mepris/

    Merci de votre commentaire Zonzon. Pour moi vous n’êtes pas fou. Ecrire c’est se décrire affirmait Jules Renard. Merci d’avoir dévoilé une partie de votre parcours de vie qui permet de comprendre qui vous êtes réellement.

    Depuis 14/18 l’homme est devenu pire que la pire des catastrophes naturelles.

    Je me risque à de l’humour au raz des pâquerettes: Si Adam et Eve avaient été Chinois ou Japonais ils auraient mangé le serpent et pas la pomme.

    J’aime

  11. cgn002 dit :

    Citoyen du monde = soit :
    – universaliste ( une infime minorité qui se détache de toute coloration nationaliste et met en avant une possible universalite humaine)
    – citoyen de mouvements mondialistes hegemonisues ( à forte connotation financiere, religieuse, économique, etc)
    Dans les deux cas, citoyens de rien du tout car il n y a pas de gouvernement mondial, pas d élections, pas une seule politique mondiale. Sauf si le monde etait une entité unifiée avec un parti unique ( qui resterait à definir…)
    Citoyen du monde = donc, pas satisfait de sa citoyenneté originelle !
    = citoyen d une utopie !

    J’aime

  12. Gribouille dit :

    Partis de gouvernement :

    (mis en place par la loi Nome de 2010…)

    C’est donc sans surprise que M. Fillon, candidat en 2017 du parti de gouvernement LR, et qui s’était engagé vis-à-vis de l’UE à mettre en concurrence la gestion des barrages d’Edf, a appelé dès sa défaite (sa veste…) connue ses électeurs à voter pour M. Macron, plutôt que pour Mme Le Pen (dont le programme de 2017 prévoyait explicitement de refuser la mise en concurrence de la gestion de ces barrages).
    C’est en effet que le RN n’est pas un parti de gouvernement.

    J’aime

  13. Zonzon dit :

    Pour les retraites on commence à évoquer la voie référendaire, cache-misère de la vie politique française.

    Pour celui sur l’immigration il est minuit moins 5.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.