« Ce sera Marine le Pen ou moi »

M. Laurent Wauquiez, pour lequel j’ai une sincère et grande estime, a déclaré quelque part: « En 2027, ce sera Marine le Pen ou moi ». A mon sens [mais je peux me tromper] cette déclaration est discutable. D’abord, ce ne sera pas Marine le Pen. Cette dernière restera quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle dise, la fille de Jean-Marie Le Pen, héritière du FN rebaptisé RN, et il est exclu, comme en 2017 et 2022, qu’elle puisse rassembler sur ce nom en 2027 ou 2032 ou 2037 ou 2042 et même 2047, 50% des voix plus une. Le mélange bizarre qu’elle incarne aujourd’hui, ce cocktail sulfureux de lepénisme et de course au politiquement correct ne débouche sur rien, malgré le prodigieux battage médiatique destiné à la valoriser comme faire-valoir (en creux) du macronisme. Mme le Pen n’ira jamais à l’Elysée. Nous connaissons le grand classique de la politique française: sublimer MLP avant le premier tour pour lui permettre d’accéder au second puis la rediaboliser entre le premier et le second afin de bétonner la certitude de l’élection de son adversaire. Quant à la droite classique, ses chances sont minces a priori. Elle a contre elle tout un établissement financier, médiatique et judiciaire, l’ensemble des élites influentes de ce pays. Tout candidat de droite classique fera l’objet d’une entreprise de destruction massive comme en 2012, 2017 et 2022, et si les casseroles n’existent pas il suffira d’en fabriquer. Dans le monde actuel surmédiatisé, rien n’est plus facile que de briser une image – tout comme l’inverse, de l’encenser. Dans les années qui viennent, le dégoût et l’indifférence, la conviction populaire selon laquelle les politiques œuvrent dans leur intérêt personnel et contre le bien commun risque de s’aggraver. La déclaration de M. Laurent Wauquiez, candidat annoncé plus de quatre ans à l’avance, risque de donner prise au soupçon de carriérisme (à tort ou à raison) et conforter l’opinion dans sa méfiance envers les politiques. Ce climat chaotique de résignation massive et de désintérêt envers la chose publique, d’abstentionnisme vertigineux, se prête plus que tout autre à une sorte de manipulation ou coup d’état médiatique en faveur d’un héritier du macronisme, malgré l’immense écœurement populaire, peut-être M. Le Maire, plus rusé que les autres (je n’ai pas dit plus intelligent ni plus compétent), qui aura pris soin de se démarquer de son bilan en prenant quelque distance deux à trois ans auparavant (nous le sentons venir…). La droite classique (hors ralliés au macronisme) aurait sa chance en bâtissant un projet proche des préoccupations populaires, en donnant un maximum de gages de désintéressement personnel et d’engagement pour la France, en présentant un candidat au dernier moment, pour minimiser le sentiment de carriérisme et surtout l’inévitable lynchage médiatique… Mais ce n’est pas vraiment le chemin qu’elle semble vouloir prendre (on espère toujours se tromper).

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour « Ce sera Marine le Pen ou moi »

  1. Furax dit :

    « Quant à la droite classique » : vous parlez de celle qui tient les violons du Philharmonique?

    Aimé par 2 personnes

  2. charles902 dit :

    bonjour Mr Tandonnet,
    je pense que vous écrivez d’or: MLP ne gagnera pas, elle sera toujours prise en traquenard au second tour après avoir été elle même le traquenard de ses concurrents du premier tour. Et tout ça parce qu’elle est la fille (et ça se voit) de son sulfureux épouvantail de père, d’où cette stratégie de l’épouvantail. Mais aura t elle la lucidité d’accepter cette analyse? rien n’est moins sûr.
    Car ce « délit de sale gueule » pourrait moins bien marcher avec sa nièce Marion ou avec son neveu par alliance Bardella,.. et comme les idées portées par le RN se sont avérées, qu’on le veuille ou non, réalistes et adaptées à la situation sociale et financière calamiteuse de notre pays, ces idées ne disparaitront pas. D’autant plus que la gauche ne peut plus occulter ses monstrueux ratés, comme le déficit budgétaire abyssal accumulé en quelques années par la mairie de Paris (2023: coupe du monde de Rugby et 2024 jeux olympiques: pourvu que tout ca ne vire pas au ridicule, comme déjà la mascotte des JO, ou à la catastrophe comme ce qui pourrait se passer si quelque noyade survenait lors de l’inauguration des JO)
    Alors si Laurent Wauquiez ou l’un des LR arrivait à fédérer la droite, y compris le RN et Zemmour, leur retour au pouvoir serait probablement acquis, malgré les anathèmes des gauchisants (gnan gnan) et autres parasites sociaux (bobos).

    J’aime

  3. Freddie dit :

    Comme la France est un pays de gauche (interventionnisme étatique dans tous les domaines, redistribution, endettement continuel) où pas mal de gens se croient de droite, le vainqueur sera un zigoto de gauche qui affichera quelques convictions de droite (mais pas trop, il ne faut pas pousser quand même). A la rigueur, par exemple, il pourrait réaffirmer qu’on a tout de même le droit de propriété en France, et faire un petit (tout petit) quelque chose pour les problèmes de squatters. Mais il ne faut pas exagérer, et on ne pourra quand même pas louer son bien comme on veut s’il est qualifié de passoire thermique, même si le locataire est d’accord.

    Aimé par 1 personne

    • Bitonio dit :

      Tous les pays sont de gauche alors… les USA, le Japon, tous ont des endettements faramineux.

      J’aime

    • cgn002 dit :

      On peut être endetté et dynamique, il s agit de bonne gestion et d esprit constructif.
      La gauche restera à deconstructrice et mauvaise gestionnaire vu son fonctionnement fictif ( son idéologie obtue)
      Seul le pouvoir par l’ argent ou la richesse ( l entreprise ou le travail) des autres l’intéresse.

      J’aime

  4. Celtapiou dit :

    Désolante perspective, cher Maxime Tandonnet :
    Wauquiez, l’antipathique à la voix désagréablement traînarde,
    Lemaire, traître un jour, traître toujours, Tartarin partant
    écraser l’économie russe avec son épée de bois,
    Philippe, clone de Juppé, responsable des gilets jaunes…

    Le tableau de notre France est décidément gris anthracite,
    je ne vois que Monsieur le président des maires pour relever
    le défi, une tâche incommensurable !

    J’aime

  5. Anonyme dit :

    et bien Moi ,je pense quelle a sa chance, contrairement a Maxime qui est toujours contre ce RN ,a un moment le peuple va se dire,apres tout pourquoi pas,vue l « état de notre pays ,il faudrait une personne pour redresser le navire FRANCE, bon on ne risque plus rien michel43

    J’aime

  6. Monique dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet toutes et tous,

    C’est exactement ce que je pense, MLP n’arrivera jamais au pouvoir, elle se contente de petites victoires, en dix ans la voila avec des sièges à l’AN, elle se représentera forcément en 2027 et encore quelques quinquennats en attendant de nous envoyer ses enfants prendre la suite. Chez eux, on ne vit que de cela, je ne pense pas que MLP ait jamais plaidé, peu importe les échecs qu’elle transforme en victoire pour les quelques électeurs encore fidèles au RN, comme on est fidèle au père on restera fidèle à la fille. Les Français qui espèrent une droite populaire sont allés chez Zemmour. MLP c’est la machine qui prépare toujours la victoire du camp adverse, évidemment que tout gouvernement a besoin d’elle, c’est leur joker.
    Wauquiez se présentera certainement mais méfions nous, on a maintes fois annoncé l’arrivée d’un Baroin sauveur qui ne s’est jamais décidé. Il y aura aussi E. Phillippe et probablement B. Le Maire, l’homme orchestre prêt à déménager n’importe quel dossier dans n’importe quel bureau. Sur les forums, il faut constater qu’il n’est pas populaire auprès des Français.
    Alors attendons ce qu’il va ressortir du 3 décembre chez les LR, après renaissance et reconquête aura-t-on résurrection ? qu’est-ce qu’une droite classique quand il y a tant de trahisons depuis plus de cinq ans. Oui, il y a les médias, leur faire confiance, ils sont inventifs et ils s’y préparent, Ciotti vient d’en faire les frais.
    Une question, Macron reviendra-t-il en 2032 ou bien le prochain va-t-il rempiler ?
    je laisse cet épouvantable avenir aux autres.

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      « Résurrection » le nouveau parti !
      Excellent !
      Cela suppose de passer par la case de la mort…!
      On y vient on y vient…

      J’aime

  7. there dit :

    Je serais moins affirmatif que vous. Les électeurs dits de droite ont tellement été cocufiés (Chirac, Chirac, Sarkozy, putsch anti Fillon, Macron, Macron ), le tout sous le déluge des quolibets, que ceux qui ont persisté à voter malgré tout (ici on ne sait pas s’il faut applaudir ou se morfondre) ont atteint la cote d’alerte. Côté gauche, je connais des personnes qui se revendiquent Mélenchon-Lepen (des jeunes). Inutile de s’interroger pourquoi MLP chantonne , »Ma petite entreprise , connait pas la crise » https://www.youtube.com/watch?v=VtAIktMpPRw .

    Aimé par 1 personne

  8. cgn002 dit :

    La ruse ( ici celle de BL), devient la nouvelle façon de fonctionner, adieu la compétence et le désintéressement.
    Perso, j’ appele cela l’ africanisation (la direction du sous developpement ancestral). Elle ne touche pas que le peuple, fataliste et résigné, nos élites s’y collent aussi dans un autre paradigme, celui du pouvoir (de la republique bananière, puissante et rusée, qui n est pas prête d oublier la loi du plus fort aussi brutal soit il)
    Tout n’est plus qu’ influence, on n’est pas loin du maraboutisme, le tout instillé par des médias à la botte du president, de l’état et des puissants.
    La droite conventionnelle s extirpera t elle de ce mouvement général ?
    A mon avis l électeur préfère majoritairement la victoire de la médiocrité.
    Médiocrité encouragée entretenue magnifiée depuis 1981.
    Le redressement ne peut passer que par un cataclysme.
    Le français attend toujours d être acculé pour comprendre apres, qu’ il fallait rectifier par anticipation…
    Trop triste.

    Aimé par 1 personne

  9. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Comme le disait nos grands parents, L. Wauquiez a les yeux plus gros que le ventre.
    Ses échecs , ses mauvais choix et ses rodomontades à la tête du parti LR ont laissé des traces que certains chapeaux à plumes ne lui pardonneront pas et rappelleront aux électeurs le moment venu.
    Bien sûr et fort heureusement pour la France la girouette Le Pen ne sera jamais élue pour toutes les raisons que vous indiquez mais en 2027, il faudra probablement encore compter avec elle au deuxième tour de l’élection, puisque E. Macron et sa clique de malfaisants ne cessent d’œuvrer en ce sens.
    L’attitude équivoque pour ne pas dire plus que douteuse de certains députés et sénateurs LR dégoutent de plus en plus les électeurs de droite, comme moi et ces agissements indignes d’élus prétendument de l’opposition laisseront également des traces en 2027.
    N’oublions pas également le parti de renégats créé opportunément par E. Philippe, l’un des pires premiers ministres de la Vème République et pourtant chouchou de nombreux Français qui pourrait jouer, comme on l’entend de plus en plus, le joker d’E. Macron pour attendre 2032.
    La droite actuelle est moribonde à l’image de la gauche à l’agonie, toutes deux ayant trop longtemps trahi et menti aux Français.
    2027 est encore loin et vu l’état de chaos généralisé dans lequel se trouve notre pays, je pense que les cartes seront nécessairement rebattues d’ici-là.

    J’aime

    • G. Bayon, « N’oublions pas également le parti de renégats créé opportunément par E. Philippe, l’un des pires premiers ministres de la Vème République et pourtant chouchou de nombreux Français qui pourrait jouer, comme on l’entend de plus en plus, le joker d’E. Macron pour attendre 2032 » cela m’étonnerait, les macronistes ne l’aiment pas beaucoup le soupçonnant de double jeu, Macron se choisira un fidèle comme candidat successeur.
      MT

      J’aime

    • Pheldge dit :

      un fidèle ? un fidèle castré, oui …

      J’aime

  10. claude pequart dit :

    Bin d’accord Ce ne sera pas Ma

    J’aime

  11. Gribouille dit :

    « D’abord, ce ne sera pas Marine le Pen. Cette dernière restera quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle dise, la fille de Jean-Marie Le Pen, héritière du FN rebaptisé RN, et il est exclu, comme en 2017 et 2022, qu’elle puisse rassembler sur ce nom en 2027 ou 2032 ou 2037 ou 2042 et même 2047, 50% des voix plus une »

    …et qu’est-ce qu’ils ont donc de si terrible ?

    Et était-ce suffisamment terrible pour, non seulement laisser arriver au pouvoir vos adversaires supposés, mais encore y participer activement en appelant à leur élection (comme M. Fillon et Mme Pécresse (Mme 20h02, selon Zemmour), au soir de leur premier tour) ?

    « Dans le monde actuel surmédiatisé, rien n’est plus facile que de briser une image »

    Oui, comme vous dites.

    J’aime

  12. Ping : « Ce sera Marine le Pen ou moi » – Qui m'aime me suive…

  13. jmparnet dit :

    Parfaitement d’accord avec vous sur l’incapacité de MLP à atteindre jamais l’Elysée ; par contre ses idées le peuvent ET LE DOIVENT sinon la France est morte.
    Quant à LW, aucune idée de la raison pour laquelle vous l’appelez « ce cher Laurent Wauquiez » sauf peut-être le fait d’avoir servi « ce pauvre Sarkozy » à l’Elysée : quand on a été proche d’un nain (intellectuellement parlant), on regarde toujours les géants avec une certaine envie. Très cordialement vôtre

    J’aime

  14. Sganarelle dit :

    Mr Vaucquiez a pensé à juste titre qu’il pourrait être le prochain candidat sérieux dont la France a besoin et s’il est en compétition avec mme Le Pen il a toutes ses chances…d’autres beaucoup moins méritants que lui ont profitè du système et j’avoue qu’il n’aurait aucun mal à les surpasser. Quant à ceux qui aiment les diplômes ils seraient comblés car il a réussi là où a échoué notre si intelligent président actuel et question physique plaisant il n’a rien à lui envier non plus.. alors?
    Reste «  le caractère entier » , Wauqiez a des convictions, il est catho et ne se prive pas de le dire … c’est sans doute un énorme défaut mais aprés tout le général aussi pratiquait sa religion et ce n’est pas ça qui a causé sa perte..
    La France a besoin d’ordre besoin d’une ligne franche d’une directive claire et obstinée et d’un homme nouveau. C’est peut- être notre dernière chance et ce n’est pas le LR actuel qui nous donne de l’espoir. Il aura sûrement beaucoup d’obstacles à franchir et pas mal d´écueils à éviter et d’ici là il peut se passer bien des événements…
    On peut toujours rêver…

    Aimé par 1 personne

  15. On verra bien entre quoi nous pourrons choisir. En ce qui me concerne, j’exclus la gauche et le macronisme qui en est une variante. Je sais bien que les « populistes » de droite (pas seulement Le Pen qui est d’ailleurs plus populiste que de droite) sont d’une incompétence abyssale sur certains sujets (l’économie notamment) mais il ne s’agit que de sujets pour départager les exæquo loin derrière le sujet existentiel majeur qui est d’empêcher une colonisation à rebours par des hordes obscurantistes. Car si cette libanisation se poursuit, l’économie s’effondrera et le modèle social ne sera plus qu’un souvenir. Et je fais le pari que l’exercice du pouvoir peut remettre les pieds sur terre à ceux qui accèdent au pouvoir en faisant des promesses intenables. Cela s’est déjà vu !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.