L’esprit néo-totalitaire

Le Figaro: « La mairie de Paris-Centre a-t-elle cédé sous la pression d’activistes LGBT ? Elle devait accueillir ce dimanche un colloque dédié «aux nouveaux enjeux des parents», avec une table ronde sur «la fabrique de l’enfant transgenre» autour du Dr. Caroline Eliacheff, pédopsychiatre, et de la psychanalyste Céline Masson. Des intervenants qualifiés publiquement de «chercheurs aux positions controversées» par la mairie qui se dit «engagée contre toutes les discriminations et contre la transphobie».

Nous vivons l’époque d’une nouvelle idéologie sans doute minoritaire quantitativement mais dominante au sens où elle accapare les milieux dirigeants et influents dans le monde occidental: elle se fonde sur le libre arbitre dans un monde où chacun est son propre dieu revendiquant le droit absolu d’autodéfinir son identité en déterminant soi-même sa résidence par delà les frontières, son nom ou encore, son sexe. Elle est le produit d’un monde sans dieu et réalise la prophétie de Nietzche: devient ce que tu es. Comme toutes les idéologies totalitaires, elle vise à engendrer cet homme neuf, apuré de toutes les contraintes de la culture et de la civilisation et ainsi infiniment malléable: d’où son acharnement à favoriser la table rase, le nivellement et le déclin scolaire. Mais surtout, elle vise à combattre, à détruire, à tuer par tous les moyens tout ce qui lui fait obstacle. D’où la décision de la mairie de Paris de s’opposer à la prise de parole de Caroline Eliacheff et Céline Masson. On se croirait revenu au temps des régimes totalitaires du XXe siècle, à la chasse à l’opposant ou au dissident.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour L’esprit néo-totalitaire

  1. Raymond dit :

    DEVIENT QUI TU ES ?
    AINSI SOIT IL !

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Puisque, vous avez fait le choix de nous emmener dans les nébuleuses du royaume de l’ami Friedrich, et de nous offrir ses paroles en guise de pain de ce jour, vous accepterez, peut-être, l’idée que quelques une de ses * mauvaises pensées *  servent de vin au calice des esprits (critiques) ?!

    《Ne pas faire valoir ses droits – Exercer la puissance coûte de la peine et réclame du courage. Aussi sont-ils fort nombreux, ceux qui ne font pas valoir leur bon, leur meilleur droit, parce que ce droit est une sorte de puissance et qu’ils sont, eux, trop paresseux ou trop lâches pour l’exercer. Indulgence et patience sont les noms des vertus dont on couvre ces défauts. 》

    《S’élever au-dessus de sa propre nullité  – Voilà de fiers gaillards qui pour établir le sentiment de leur dignité et de leur importance, ont toujours besoin d’abord d’autres êtres qu’ils puissent rabrouer et violenter : de ces êtres dont l’impuissance et la lâcheté permettent à chacun de prendre impunément devant eux des attitudes nobles et coléreuses ! Des gaillards qui ont donc besoin de la nullité de leur entourage pour s’élever un instant au-dessus de leur propre nullité ! A cet effet l’un possède un chien, l’autre un ami, le troisième une femme, le quatrième un parti et le dernier, cas très rare, une époque toute entière.》

    Tout sermon, est systématiquement adressé à l’ensemble, pourtant, nous le savons la lettre ne raisonne au cœur de chacun qu’en certains points particuliers et personnels.
    Les présents psaumes, de notre dyonisaque Auteur, étant, pour le coup, plus destiné à toucher (généralement) Franchouillards et (plus spécifiquement) les signifiants de votre article.
    Pour les signifiés, c’est dépourvu~ comme beaucoup ici ~ des connaissances et de l’expérience des amies Caroline et Céline, mais riche des épreuves et des constations d’une vie bien avancée, que je peux assurément vous annoncer, que ce n’est point, monsieur, son lieu d’habitation, son nom ou encore, son sexe pas plus, d’ailleurs, que sa couleur de peau, ses idées politiques ou religieuses ou la grosseur de sa bourse qui fait/font la valeur d’un individu et qui lui permet de savoir qui il est.
    Le nouveau monde de ☆musique &paillettes ☆ nous donne à comprendre, que ceci n’est, finalement, que le monde des apparences et des illusions ! Elle ne traduit aucunement l’énergie qui anime les tas de poussière.

    Poètes & écrivains l’ont  bien compris depuis longtemps. Que je vous parle simplement de, • Docteur Jekill & Mister Hyde• Stevenson, ou de •Si j’étais vous…•  J.Green, …
    Pour, rapidement, saisir en vérité, que l’acception de la destinée et de la mort sont au centre du jeux de la vie de tous, mais, également, et plus pertinemment, de comprendre que la quête de pouvoir reste un bémol qui peut faire vibrer et animer (plus particulièrement) certains, au point de les conduire dans les régions comportementales égocentriques ~ barricadés derrière le rempart de la violence ~ et, de fait, tous nous renvoyer à des épisodes de gestion sociétale totalitaire !
    Bien sûr toujours × sans pardon ni excuses ×, je reviens lourdement sur l’Unité, de votre référent pour faire face à ce phénomène.
    En son temple, peu importe la couleur qui habille le diamant ou la bouse, d’ailleurs peu importe le diamant ou la bouse.
    Dans l’unité tout ce fond en un trait de lumière, ou l’on peut imaginer que le ° Je ° devient le ○ Nous ○ et au sein de ce ° Nous° le ○ Je ○ apprend qui il est !
    GNOTHI SEAUTON •••▪︎

    À suivre,
    Cordialement

    Vaste réflexion ?! Y a du pain sur la planche du Salut.
    But, we shall never surrender ! Comme qui dit l’ami Winnie.
    Mais, aujourd’hui c’est samedi,
    Et Zazie, ça le fait aussi !

    J’aime

  2. Liber dit :

    Il existe un nombre incalculable de « petits cons » néo-totalitaires.
    Le vrai problème n’est pas qu’ils existent, mais que l’Etat se couche toujours et encore devant eux.
    Il y a bien longtemps que Mme Hidalgo aurait dû être défaite de son mandat et la ville de Paris mise sous tutelle, ne serait-ce que pour l’histoire effarante des « loyers capitalisés » des HLM.
    Il y a bien longtemps qu’un nombre considérable de doyens de facultés auraient dû être virés pour lâcheté devant les groupuscules gauchistes totalitaires.
    Il y a bien longtemps qu’une association comme les « sleeping geant » aurait dû être dissoute et ses adhérents mis en prison (l’association exerce de vrais chantages ce qui est normalement puni par la loi)
    Mr Cédric Herrou, passeur de migrants illégaux devrait être en prison, mais non, il est invité au « Festival de Canne » et va donner des conférences dans les écoles.
    Etc .. Etc …Etc …. la liste est interminable
    Le vrai problème, c’est la lâcheté de l’Etat et des politiques depuis 50 ans !!
    Non, plus que la lâcheté des politiques, leur trahison, voir leur collaboration !!
    A quand leur vrai procès !!

    Aimé par 2 personnes

  3. Monique dit :

    Bonsoir Maxime Tandonnet et tous,

    Sur le Figaro, un article sans complaisance, lucide et concis de Mathieu Bock-Côté titré «Dysphorie de genre, pour la prudence» publié le 18/06/2021 . On pourrait dire que c’est du délire, mais c’est pire, c’est la déformation, la déconstruction , la décomposition, la fabrication d’un être dégénéré, l’ablation de ce qui fait la richesse d’un individu, rien ne peut aller contre la nature, on ne choisit pas son sexe sans aller vers une crise identitaire grave.
    Nous ne sommes plus à une ignominie près, il y a des précédents, par exemple on a effacé le nom du père et le nom de la mère, comment peut on accepter d’être « le parent 1 » ou « le parent 2 » on a effacé ces repères qui portaient un nom , on a gommé ce qui faisait le noyau familial, ses bases et sa morale, voilà qu’on est un être perdu entre deux numéros. Le plus grave, c’est que nos dirigeants ont accepté un tel affront considéré comme un progrès et fait à l’enfant, car c’est lui qui va payer.
    Nous sommes dans une époque où les modes les plus folles se répandent et je crois que notre civilisation n’y survivra pas. C’est là que nous chercherons le secours d’un dieu, mais est-ce bien le nôtre qui nous répondra ?
    Voilà comment on fabrique des cobayes humains, de futurs dépressifs, suicidaires, les psy pourront s’enrichir, les cliniques vont marcher à plein, une manne aussi pour les laboratoires avec la vente de produits qui forcent la nature, comme les hormones.
    Ce sera plus rentable que de fabriquer l’antibiotique qui manque en ce moment, car la France ne fabrique plus rien, un scandale, nous sommes presque dans un pays du tiers monde. Je préférais encore le temps où les anciens croyaient que l’on descendait du singe, c’était presqu’un compliment.

    Aimé par 5 personnes

  4. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Un exemple tout frais : https://twitter.com/DanaAnd52659239/status/1593351517104390147?t=kAaaM_d9dOTq4Rb0AQB_jQ&s=09
    Dire que j’ai honte pour notre pays est faible.
    Bonne soirée

    J’aime

  5. La Famille dans tous ses états de Caroline Eliacheff:

    Il existe un pourcentage non négligeable d’enfants qui sont malades de la parole, de la lecture et de l’écriture. L’école ne peut pas les soigner car ce n’est pas de pédagogie dont ils ont besoin. Certains enfants souffrent de troubles de la parole, de la lecture et de l’écriture plus ou moins importants, associés ou isolés., sans que l’on trouve chez eux la moindre lésion cérébrale.

    J’aime

    • Valukhova dit :

      à JF Sadys ! Rien d’étonnant, lorsque l’on voit ou constate aussi le comportement des jeunes parents. Ces jeunes parents qui pensent tout savoir de la vie… surtout de nos jours, où il faut être à l’affût sans arrêt des informations très, très, très maléfiques pour les petits et les adolescents. La véritable catastrophe culturelle, bien sûr !!!
      Au secours !

      J’aime

  6. Mary Preud'homme dit :

    « La propagande aux mains de n’importe qui, fût-il le plus juste et le mieux intentionné des hommes, comporte par soi-même des conséquences qui sont identiques dans le communisme ou l’hitlérisme, ou la démocratie occidentale. »
    « Toute démocratie qui se garantit ou se répand par la propagande aboutit à ce résultat d’un succès qui est sa propre négation dans la personne et dans la vérité » (in Propagandes, Jacques Ellul, 1962).
    En résumé, l’idée démocratique répandue par des moyens qui instituent, in fine, un comportement non démocratique ne fait que confirmer l’homme totalitaire dans son être. Ces moyens sont des armes de guerre efficaces, mais leur utilisation (aujourd’hui de plus en plus répandue pour répondre à une mode décadente et paraître dans le coup) détruit toute possibilité démocratique dès lors qu’elle sacrifie le plus grand nombre pour cause de ringardise ou de pseudo intolérance. Les nouveaux tolérants autoproclamés seuls progressistes, biberonnés à la technique reine et fossoyeurs de la tradition étant censés baliser le chemin et faire table rase de tout ce qui rappellerait l’ancien monde .
    Concernant en outre la véritable tolérance, l’ouvrage de Casamayor sur le sujet serait aussi à relire et à méditer.

    Aimé par 1 personne

    • Valukhova dit :

      Bonsoir à tous et à toutes, bonsoir Maxime,
      J’opte pour le fait que, si j’impose quoi que ce soit à l’contre d’un manque de liberté à quiconque, je n’ai plus grand chose à faire dans cette société de m…..e…
      Je viens de voir un flash sur la fabrication d’un nouvel avion supersonique, armé jusqu’aux dents, contrats entre « Airbus » et « Dassault » deux noms qui, évidemment, pourraient tenir le « monde » tranquille ! Mais lorsque je vois une « image » inquiétante de la Corée du Nord, avec le lancement d’un missile haut comme un immeuble de 40 étages, je me dis : « Allons! il vaudrait mieux ignorer tout ça pour essayer de dormir tranquille… ce qui n’est pas le cas !!
      Il est où le bon temps ???
      Bonne nuit
      Michèle
      PS. Je constate que je n’ai aucune réponse à mes propos humains, lambdas sûrement à vos yeux… Légion d’Honneur au Péril de la Vie !!!

      J’aime

  7. Ping : L’esprit néo-totalitaire – Qui m'aime me suive…

  8. Valukhova dit :

    Evidemment, cher Maxime, tout tourne autour de notions diaboliques (je n’ai pas d’autre mot pour définir la société d’aujourd’hui, pas mieux qu’au Moyen Age, où les soit-disant « bien pensants » sacrifiaient les femmes dites sorcières !! Pensez donc, dès que l’on s’oriente vers une philosophie saine d’esprit et de corps, on n’est pas bien compris.
    Je fais partie du vrai genre féminin qui n’a pas été abruti par….. les jeux vidéos, la télévision, le cinema (un certain… cinéma). Pardonnez-moi ces expressions simplistes (je ne suis pas diplômée, mais je suis fière de mon Certificat d’Etudes et de mon Certificat d’Aptitude Professionnelle, qui m’ont au moins donné le droit de m’émanciper et comprendre que le magma sombre d’aujourd’hui… est une vaste manipulation et fumisterie (tiens ! on fait la même chose pour nos chères abeilles, pour les calmer, lorsque l’on vient récolter le nectar de leur extraordinaire travail… hé ! oui, une rûche doit nous donner à réfléchir… si on n’est pas trop abruti !!! par le modernisme qui mène tout droit à l’idiotie et la bêtise humaine !!
    Ne répondez pas, ce n’est pas la peine !
    Salutations cordiales
    Michèle

    Aimé par 1 personne

    • Gribouille dit :

      « Valukhova dit :
      18 novembre 2022 à 12:36

      Evidemment, cher Maxime, tout tourne autour de notions diaboliques (je n’ai pas d’autre mot pour définir la société d’aujourd’hui, pas mieux qu’au Moyen Age, où les soit-disant « bien pensants » sacrifiaient les femmes dites sorcières !! Pensez donc, dès que l’on s’oriente vers une philosophie saine d’esprit et de corps, on n’est pas bien compris. »

      Les femmes, et les hommes également.
      Dans certaines régions (Russie, Normandie), ce sont d’ailleurs des hommes qui ont majoritairement été condamnés.
      Et c’est plutôt après le Moyen-Âge que cela s’est développé ; les pays les plus concernés en Europe étant l’Allemagne et l’Europe du Nord (Angleterre, Ecosse, pays scandinaves).

      J’aime

  9. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Plus rien ne doit nous étonner aujourd’hui de la part de celles et ceux qui se considèrent comme les phares du monde, les plus grands penseurs, nos pseudos « élites » souvent incultes mais si fiers et inconscients de leurs graves lacunes.
    Il n’est que d’entendre les propos de notre président de la République qui passe son temps à revisiter l’Histoire et à se contredire en permanence face aux médias énamourés, pour vérifier que rien n’est en effet plus surprenant.
    Tout cela n’est que l’écume des choses, ces ectoplasmes et leurs disciples disparaitront demain avec leurs théories fumeuses et leurs idées nauséabondes pour faire la place à d’autres olibrius adeptes de la science fiction et de leurs fantasmes.
    Heureusement, il restera toujours la Science, la vraie, celle de Descartes, celle qui ne peut remplacer ni l’intuition, ni le présentiment pas plus que l’instinct.

    Aimé par 2 personnes

  10. Carolyonne89 dit :

    Pour une fois je suis d’accord avec elle, que l’on veuille être LGBTQ jusqu’à Z si on veut, OK, mais vouloir influencer nos enfants à ce genre là, c’est inacceptable ! QU’ON LAISSE LES ENFANTS RESTER DES ENFANTS, QUON LAISSE LES PARENTS RESTER DES PARENTS, IL S’AGIT D’UN DOMAINE DE L’ORDRE PRIVÉ ET IL Y EN A RAS LE BOL DE TOUS CEUX QUI, VOULANT ETRE DIFFERENTS, VEULENT ABSOLUMENT IMPOSER CETTE DIFFÉRENCE AUX AUTRES! QUOI DE PLUS RIDICULE POUR LES PERSONNES GAYS QUE CES « GAYS PRADES GROTESQUES ET INSULTANTES »? j’ai dans mes relations des personnes homosexuelles qui ont mis des années à se faire accepter en tant que tel et qui maintenant sont soit stigmatisees, soit ridiculisees, soit mélangées aux dérives LGBTQ, et qui n’en peuvent et n’en veulent plus ! Quand à éradiquer tout savoir, toute culture, c’est un lavage de cerveau digne des méthodes de la CIA! Stop ça suffit ces conneries ! Qu’on nous laisse vivre comme on l’entend, et que ces gens fassent de même en étant discrets et respectueux des idées des autres !!! Bientôt être hetero deviendra un délit ? Nous serons classifiés comme anormaux?? La société aussi décadente soit-elle ferait mieux de s’occuper des vraies priorités, et ce n’est pas ce sui manque !

    J’aime

  11. Anonyme dit :

    Pourquoi E Dupont Moretti est devenu ministre de la justice ? peut etre y a-t-il la raison suivante : il est ami intime de l’avocat de N Sarkozy qui est T Herzog ( article journal Le monde, 5 nov 2022) ; N Sarkozy a un ennemi qui est le juge Serge Tournaire, et là, insidieusement Dupont Moretti bloque l’avancement de carriere de S Tournaire : les coups bas et tordus, N Sarkozy connait cela par cœur ! qu’il ne revienne jamais sur le devant de la scene , de tels agissements sont lamentables, Sarkozy est cerné par les affaires judiciaires , condamné à de la prison et devant porter un bracelet electronique

    J’aime

  12. lugardon dit :

    Je ne connais pas Céline Masson mais j’ai lu un peu Caroline Eliacheff quand j’étais instituteur. Elle a des points de vue intéressants.

    J’aime

  13. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    « Libre-arbitre ? » Nous ne disposons plus de libre arbitre, on nous impose des dogmes, et les minorités font la loi. La neutralité de l’Etat et de ses représentants n’existe plus, par clientélisme, électoralisme, carriérisme font que l’on vous impose des dogmes religieux, LGBT, et autres.
    Vous ne pouvez plus débattre, bon il est vrai que pour débattre il faut avoir un minimum de culture ce qui n’est pas le cas de tous ces intégristes. De plus se lancer dans un débat, vouloir le débat, présuppose une confiance en la capacité qu’a la raison humaine à dévoiler ce qui ne tient pas debout et à faire entendre ses raisons; d’avoir confiance en soi sans verser dans l’arrogance et surtout être un homme ou une femme de caractère et de conviction.. C’est cela la démocratie. La névrose, la censure n’ont pas leur place dans un débat, mais il est une vertu qui me paraît impérative à son bon déroulement et relève des mœurs : la courtoisie, c’est-à-dire la capacité à parler des sujets qui fâchent sans se fâcher, sans mépriser et sans insulter la partie adverse. Etre courtois, c’est éviter de provoquer inutilement, mais faire de la provocation utile : celle qui met l’adversaire en demeure d’être franc avec soi-même et autrui. Ce que nos politicards sont incapables de faire, car ils sont des adeptes de la politicaillerie. Politicaillerie où la franchise n’existe pas; où le débat est une chamaillerie de cour d’école maternelle. Les médias paralysent la liberté d’expression. Lorsque je vois la pauvreté des débats télévisuels c’est une catastrophe. Hanouna et Boyard ont encore donné l’exemple de cette crétinisation. Lorsque je vois tous ces politicards twitter tels des adolescents pré-pubères attardés cela donne le niveau !
    Macron avait promis la déconstruction de l’histoire, il le fait.
    C’est par la liberté d’expression, de penser qu’une société peut évoluer, sinon elle régresse, se désagrège. Nous pouvons que constater les effets dévastateurs des bienpensants, qui se prennent pour la conscience morale de la France, notamment les journalistes qui font de plus en plus preuve de partialité, ils ignorent, à l’instar de la classe dirigeante, la réalité de l’opinion publique. Comme je le disais dans un blog précédent la propagande à la Goebbels est présente.

    Aimé par 3 personnes

  14. Stanislas dit :

    C’est un sujet qui me fait rire, et je n’ai jamais eu l’intention de philosopher là dessus, chacun fait ce qu’il veut de sa peau, de son destin, et de ses passions, selon le principe que la liberté de l’un de doit pas empiéter sur celle de l’autre pour quelque raison que ce soit et dans quelque domaine que ce soit.

    Je m’en suis même amusé avec mon fils, il y a plusieurs années, qui croyant me faire râler, me dit « papa, il faut que je te présente mon homme »

    Je l’ai regardé tranquillement, comme le déconneur à froid que je suis, et lui ai posé une question :
    « Veux tu des enfants, sans passer par un hôpital, un ventre porteur, un orphelinat, une crapule de trafic de gosses … » ?
    On s’est servi un verre et on a trinqué. Les années ont passé, il a une jolie femme intelligente et un petit enfant mignon et farceur.

    Bon voilà, j’ai fait le tour du problème…..

    J’aime

    • Valukhova dit :

      Oh ! Stanlisas, vraiment bien confié, bien dit : la réalité des uns et des autres que nous sommes. C’est beau, cela n’a rien à voir avec la politique : c’est humain !
      Pardon Maxime, malgré tout, et ce que vous nous apportez avec le principal potentiel qui se nomme, pour le moment, la liberté d’expression… dans notre cher pays de µFrance !
      Michèle

      J’aime

  15. Ping : L’esprit néo-totalitaire – Liassi !

  16. there dit :

    C’est bien plus grave que cela . S’il ne s’agissait que d »un monde où chacun est son propre dieu revendiquant le droit absolu d’autodéfinir son identité  » il ne s’agirait que de personnes exerçant leur liberté personnelle à un maximum jusqu’à s’auto créer à leur guise. Mais ce n’est pas ce dont il est question . Il est question de pousser sa toute puissance sur les enfants . Vous faites référence à « la fabrique des enfants » ici transgenre et bientôt autre chose, enfants « augmentés » , enfants chimères. Il ne s’agit pas de libre arbitre mais d’abus de pouvoir caractérisé sur personne incapable de se défendre : l’enfant. Ce n’est pas deviens ce que tu es , mais deviens ce que j’ai envie que tu deviennes. Il s’agit d’assouvir le désir de certains au dépens de la liberté des autres . Il me semble important de poser correctement le diagnostic sinon comment lutter efficacement ? Ici la volonté d’un déploiement débridé d’une toute puissance : l’orgueil dans toute sa démesure .

    Aimé par 3 personnes

    • Valukhova dit :

      … la volonté de parents ou grands-parents, c’est surtout de ne pas foncer, avec un « caddy » plein à rabord, au lieu de dire à l’enfant en question : « Moi, quand j’avais 3 ans ou 4 ans, chaque Noël, je n’avais qu’une orange… dans mon petit soulier !! ». Bien sûr !!

      J’aime

  17. Mildred dit :

    Et donc … ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.