Dissolution bidon, symptôme de la médiocre politicaille

Le JDD n’a aucun doute: comment E. Macron prépare l’opération dissolution. Venant de l’organe du macronisme, cette information ne doit rien au hasard. Elle fait partie du grand Guignol qu’est devenue la politique française: un coup de menton pour rappeler qui est le chef et ce dont il est capable. De dissolution, il n’y aura probablement pas. Le cirque lamentable et grotesque donné quotidiennement par la nouvelle Assemblée nationale n’est que le reflet inversé mais complémentaire du jupitérisme. Entre la statue du commandeur et le chaos vociférant: le spectacle bat son plein, recouvre les souffrances, les échecs et les désastres. La configuration de la majorité relative ne gène pas vraiment l’exécutif qui obtient à peu près tout ce qu’il veut et poursuit son œuvre de déconstruction en combinant usage du 49-3 et manipulation au cas par cas des oppositions. L’extrémisme présumé des uns et des autres tient davantage aux scandales et aux aboiements qu’aux actes et aux votes. Il suffit de voir comment le Sénat s’est lâchement couché devant le projet de bétonnage de l’horizon marin – destruction des splendeurs du littoral français – par les usines d’ éoliennes. La quasi annonce d’une dissolution à travers le JDD fait partie du grand Guignol narcissique. Un coup de menton pour exister. Mais le risque pour leur intérêt personnel est trop grand: ils ne le prendront jamais. Et si je me trompe, si la dissolution devait bien avoir lieu, il faudrait à la France une sorte de Léon Gambetta par dessus les partis politiques, défiant Mac Mahon en 1877: Nous partons 363, nous reviendrons 400! Ou encore: Quand la France aura parlé, il faudra se soumettre ou se démettre! Mais cessons de rêver: de Gambetta, il n’y aura sûrement pas. Sans doute pas plus que de dissolution.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour Dissolution bidon, symptôme de la médiocre politicaille

  1. Monique dit :

    Bons à rien les ministres, les députés ? erreur, ils s’enrichissent et finalement n’est-ce pas la réussite absolue dans la société dans laquelle nous vivons. Ah, pauvres sans rien, avec votre petit bas de laine souvent percé et vos 2% de taux d’intérêt, vous pouvez rêver, et pourtant c’est si facile, pourquoi pas vous ?
    D’abord à peine installé, un ministre digne de ce nom va regarder vers les conflits d’intérêt possibles, ou alors un compte dans les paradis fiscaux pour lesquels vous n’aurez jamais la clé… la politique, c’est facile et ça peut rapporter gros, voyez Mme Agnès Pannier-Runacher, ministre de la transition énergétique, encore une qui travaille en famille, une grand mère en or, l’Obs du 8 novembre nous dit qu’elle serait liée à des paradis fiscaux et un géant du pétrole. Bien entendu, la main sur le coeur, ce sont des allégations fausses et calomnieuses » fait elle savoir…. alors va-t-elle battre Bayrou qui n’a été ministre que quelques jours menoté par les finances du Modem.
    N’est-ce pas Mme Borne en tailleur Kenzo avec le 49.3 dans la poche qui nous a dit : « allez jusqu’au bout de vos rêves »…. la dissolution en est un pour moi.

    J’aime

  2. Raymond dit :

    《Quand la France aura parlé, il faudra se soumettre ou se démettre ! 》

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Il semblerait que pour X raisons, largement & régulièrement étalées ici, nous soyons dans une ère de l’inversion ! ?
    Il semblerait que, comme dans toutes périodes sombres, cela ne soit plus sa parole
    ~ je passe, sur les dernières politicailleries tout azimut de la caste ~
    qui fasse la valeur de l’Homme, mais son silence !
    Souvenons nous, × simplement ×, qu’au temps jadis, au temps ou Franchouillard était un peu plus enclin à éclairer son esprit de quelques éclats de céleste lumière,  » Intelligence  » l’incitait, calmement,
    à sentir le bon du moins bon, pour lui.
    Elle l’invitait, fortement, à faire l’effort de distinguer, le vrai du faux., et finalement, elle l’induisait, expressément, avec l’élan de la folle audace, à se démettre du mensonge et à se soumettre à la vérité. Mais ça, c’était avant !

    Aujourd’hui, dans le nouveau monde de ☆musique & paillette☆, celui du vacarme des tourments, ne soyons pas trop pessimistes et défaitistes tout de même, c’est l’observation de la course, pas des étoiles, du taux d’abstention, qui peut nous permettre d’imaginer ou se cache  » Intelligence  » ! ?
    Qu’il soit des caves ou des urnes l’abîme du silence reste, toujours, le manteau de la dignité et/ou le couvre chef de l’amour de soit, des siens et du pays.
    Indescriptible sentiment dépourvu de tout calcul savant, riche d’un inexplicable instinct salutaire & salvateur, parfois grégaire, souvent belliqueux !
    Il paraît même, qu’à certains moments & sous certaines conditions, il peut servir à gouverner ? !

    Bref ! Je passe sur la distribution de fric magique, là aussi tout azimut, comme je passe sur notre économie illusoire, mais ça c’est un autre sujet que personne *peut-être par manque de courage, plus que d’intelligence* n’ose aborder ¿

    https://www.bvoltaire.fr/bilan-de-macron-selon-le-quotidien-anglais-the-daily-telegraph-une-france-en-chaos-et-en-declin/

    Quoiqu’il en soit, certains peuvent espérer & d’autres ne pas douter,
    ♤ Attention, nous sommes dans un espace/temps de contraire ?! Certains peuvent redouter ¿¡¿ Je laisse à intelligence et les intérêts de chacun le soin de faire le tri ♤,
    Mais c’est, uniquement, dans l’unité du silence de l’oppression, empêtré dans les despotiques chaînes de l’assistanat, derrière le vide des illusions, et quand France se sera totalement tu et retrouvée, que faudra saura/sera •••▪︎

    A suivre,
    Cordialement

    L’ABÎME, C’EST LES AUTRES !
    (Et ils sont nombreux)

    J’aime

  3. Le futur vu du passé (5)

    « La demande mondiale en ordinateurs n’excédera pas cinq machines. »

    Thomas Watson, fondateur d’IBM, 1945.

    J’aime

  4. charlymesdoun dit :

    Cette phrase est la seule raison valable pour une dissolution: « La configuration de la majorité relative ne gène pas vraiment l’exécutif qui obtient à peu près tout ce qu’il veut et poursuit son œuvre de déconstruction en combinant usage du 49-3 et manipulation au cas par cas des oppositions. »; tout le monde espère que cette majorité relative serait plus réduite voire réduite à néant; il n’en sortirait peut-être rien de bon mais au point où on est, on n’a plus rien à perdre!

    J’aime

  5. Monique dit :

    Il s’appelait « le père la souris », il était accompagné d’une souris grise bien éduquée qui faisait l’intérêt des badauds et pourtant ce père la souris était bien le roi des camelots et il vendait des produits inéfficaces et des ustensiles en tout genre, de la râpe qui ne râpe rien à l’économe express qui n’épluche rien, mais dans le sac de la ménagère, il ajoutait un petit cadeau et elle repartait contente de la bonne affaire, il faisait un lot par panier….. Ce monsieur habillé tout en gris m’a fascinée, j’étais gamine, son bagoût et l’art qu’il avait de vendre sa quincaillerie, bref, ce gouvernement me rappelle mon père la souris, des camelots, des bluffeurs, des menteurs, et l’art de faire passer des inepties avec le colt 49.3. Plus besoin de députés, ni de ministres puisqu’il fait ce qu’il veut et qu’il règne seul.
    Son travail (car il en a un !!) c’est de rassembler Bayrou du Modem (il a pourtant été un ministre de courte durée, comme les idées) et ce parti « horizon » qui voit loin à court terme, sans compter les soumis LR….. L’esbrouffe marche bien, on avance les yeux fermés et puis il y a des compensations les chèques « dépannage » , il a tout « plannifié » et pensé, en fait voilà un homme d’avenir qui prépare sa défaite et moi je dis que ça, c’est fort !
    Alors que nous reste-t-il d’autre que de vivre sur des vieux souvenirs du passé ?

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Planifier une esbrouffe qui fonctionne est le propre des escrocs. Et l art de l escroquerie nécessite parfois des talents de perversion insoupsonnés.
      La perversion et la bêtise n ont effectivement pas de limite.
      L intelligence bienveillante offre moins de champ d action pour ces personnages, alors ils ont fait un choix. Celui du jeu qui méprise la dignité de l autre. L autre n est qu une variable du jeu.

      Aimé par 1 personne

  6. E Marquet dit :

    On a parfois parlé de « Mozart de la Finance » ( cf : J.L.Hénin du temps d’Altus, filiale du CL, ou E Macron, baptisé ainsi par Mme Le Pen, et qui deviennent souvent des « Mozart de la faillite », mais curieusement on n’a jamais entendu parler de « Mozart de la politique »!
    Depuis longtemps ne vivons-nous pas dans le mythe du « Politique » ou de « l’Intellectuel » guidant » le Peuple », aimant nous bercer d’illusions, alors qu’aucun modèle ne sera jamais durable s’il entre en contradiction avec les intérêts du plus grand nombre ?
    Marcel Gauchet écrivait dernièrement que la politique était « devenue un discours d’action et de vide ». Est-ce si récent ?
    Vous déplorez la désignation du très jeune et très inexpérimenté J B à la tête du RN. Qu’attentiez-vous d’autre du népotisme de cette entreprise familiale ?
    Vous en appelez à Gambetta. N’est-ce pas lui qui disait que « la politique est l’art du possible » et que « l’avenir n’est interdit à personne » ? Pour le meilleur et souvent pour le pire. hélas, et la population en subit les conséquences.
    Les majorités victorieuses ayant toujours à redouter de vouloir toucher à tout à la fois, au risque de tout confondre et de tout compromettre, il semble que le piège se soit refermé sur Macron et sa bande de conquérants narcissiques. Alors dissolution ou pas dissolution, mort prochaine ou renaissance ? Nul ne connaît l’avenir ! D’autant que
    « l’ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l’Histoire » [R.Aron]

    Aimé par 3 personnes

    • Citoyen dit :

      « Mozart de la Finance » … , « Mozart de la Finance » …
      Ce n’est peut-être pas vraiment le terme le plus approprié, E Marquet.
      Si l’on en croit Minc, qui prétend l’avoir fait, lui-même, embaucher dans la finance, c’est précisément parce qu’il avait le profil idéal pour ce job … Pas le profil d’un « Mozart », … non … Mais celui d’une pute ! (selon ses dires) …
      Voila un sujet (contrairement aux autres) sur lequel il a un avis pertinent.
      Une vidéo (que j’avais postée ici) traine (certainement) encore dans les méandres du net, pour le confirmer.

      J’aime

    • Citoyen dit :

      « j’avais postée » ….. fôte !
      C’est moi qui a « posté » … Ce n’est pas la vidéo qui s’est « postée » elle-même ….

      J’aime

  7. charles902 dit :

    bonjour Monsieur Tandonnet,

    La croisière s’amuse, bruyamment… brasser du vent tient lieu d’action, lancer des coups de menton avec des airs scandalisés d’opinions.
    Une chose manque, pourtant, et qui explique tout: c’est l’amour du pays et de son peuple. Peu importe ce que le peuple pense ou ce qu’il dit, il est « sans dent » selon la formule consacrée de l’autre idiot. Et la farce se tourne en dédain: rien de pire qu’un con fier de l’être.

    Pour la journée du patrimoine, je suis allé visiter la maison de Clémenceau, en bordure de mer vendéenne. Le « Tigre, le « Père la victoire », aimait se réfugier dans cette petite maison, sans autre prétention qu’une vue dégagée sur mer. Médecin de profession, ministre de l’intérieur puis Président du Conseil, patriote en charge des destinées du pays, académicien, il a connu les ors de la République, la conduite d’une guerre sans merci, la victoire et la gloire. Mais sans avoir vu cette petite maison de bord de mer, sans autre luxe que sa simplicité, on ne peut pas comprendre la nature du héro, si éloignée de ces gogos décérébrés et prétentieux qui nous dédaignent et nous font honte au quotidien par leurs postures honteuses et anormales.

    Je proclame donc: Vive Clémenceau et autres De Gaulle, vrais amoureux de la France, même et surtout aux pires moments de son existence! Et aux déconstruits, cagoles mal léchées, racistes anti racisme ou antiracistes racistes (les 2 extrêmes se retrouvant dans un brouhaha malodorant), j’affirme vous dédaigner car vous haïssez profondément, de manière perverse, mon pays, qui n’est pas le vôtre, et que vous entachez quotidiennement son histoire par votre petitesse et crétinerie.

    Sur ce, je vais peut être aller demander asile à l’Italie.

    Aimé par 1 personne

    • there dit :

      @charles j’aime bien votre tirade , elle vient des tripes. Mais une remarque si je puis : vous aimez trop votre pays, loin de vos racines, vous dépérirez et je ne crois pas à vous lire que l’abandon en rase campagne soit votre tasse. Par ailleurs vivre en étranger n’est pas aisé, et enfin, ce mal profond qui nous ronge, n’épargne pas l’Italie .

      J’aime

  8. Stanislas dit :

    Celle là me fait carrément rire…

    La 15° législature de l’escroc entre juin 2017 et février 2022, c’est 4 532 scrutins en 1800 jours environ… c’est à dire 1 scrutin tous les 2.5 jours environ. (il faut ajouter sessions, réunions etc..)
    La 14e c’était 1725 scrutins….

    Si on ajoute le fait que 700 jours à la louche, de cette législature, l’ont été en état d’urgence où les députés et les sénateurs, sous masque et nombre réduit, ont voté parfois à une centaine, des textes clés, la dissolution est déjà faite, il ne reste que le procédé mafieux de la proposition qu’on ne peut refuser ; par conséquent, la soustraction momentanée ou définitive de 10 000 balles par mois, plus le guili guili du pouvoir de la fonction … ça fait réfléchir pour rester tranquille et sage…

    Quand une poignée de gangsters se fout de la gueule de la population dont elle a la responsabilité présente et future, bon allez !!!! ça peut faire pleurer parce que c’est triste pour beaucoup de gens jeunes et vieux ; mais que 577 députés se fassent mettre au pied par une tentative d’extorsion du portefeuille, ça montre que se planquer aujourd’hui, ça ne sert à rien..

    ………………En attendant mon tour, ou le vôtre, si vous n’avez pas encore été concerné par une proposition que vous n’avez pu refuser..

    ………………………………………………………..
    La version suivante est une de celles reconnues comme définitives par la Fondation Martin Niemöller2 :

    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

    Aimé par 1 personne

  9. Monique dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet et tous,
    Les caisses seraient déjà pleines pour financer les campagnes qui n’auront pas lieu, Nupes ne serait pas dangereux, non, ce qu’il faut éviter (selon les médias) c’est l’arrivée du diable RN au pouvoir ! finalement le jeune Bardella a toutes ses chances, après tout François Marceau n’était il pas général à 23 ans pendant la révolution française?
    Nous ne sommes plus qu’une puissance touristique (et encore les asiatiques hésitent, trop de délinquance !) il faudrait des sensations fortes, par exemple, pourquoi ne pas faire un manège d’une éolienne, mais on se battrait pour monter et tourner, et comme l’a dit Audiard, sur orbite on n’a pas fini de tourner.
    il y a un bel adage qui dit : « regarde le monde autour de toi, demain il sera différent », chaque jour est enlaidi, chaque jour la nature est torturée au nom des économies d’énergie, du climat et de la dérive des ours blancs… j’espère que chaque jour vous suivez tous les pubs qui vous donnent des conseils, jusqu’à Mme météo qui vous guidera vers le bouton thermostatique de vos radiateurs.
    On va nous refaire « c’est moi ou le chaos », sauf que le chaos, nous l’avons déjà, alors qu’a-t-on à perdre ?…. alors rêvons !! en cas de dissolution, qui aurait toutes les chances d’arriver au pouvoir ?

    Aimé par 2 personnes

  10. cgn002 dit :

    A mon avis une dissolution serait salutaire.
    Continuer ainsi est insupportable.
    Mais comme tout ce qui est salutaire pour l interet general gêne les tenants du pouvoir poltique, cela ne se fera probablement pas.
    Encore un coup d esbrouffe donc.

    J’aime

    • charlymesdoun dit :

      J’ai posté un commentaire qui allait tout à fait dans votre sens mais il a disparu; on ne sait pas ce qui ressortira d’une dissolution mais ce ne sera probablement pas pire que ce que nous vivons en ce moment!

      J’aime

  11. Nouille dit :

    Questions :
    La dissolution est elle une solution ?
    Y a t’il une ou dix solutions aux problèmes ?
    Vaut il mieux au gouvernement avoir dix sots (comme c’est le cas actuellement-et d’ailleurs il y en a plus que dix) ou plutot un homme honnète malgré ses moeurs dissolus ?
    Merci de m’avoir lu , à défaut de m’avoir compris..
    Mais il n’y a rien à comprendre.

    J’aime

  12. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Lorsque vous avez écrit : « La configuration de la majorité relative ne gêne pas vraiment l’exécutif… » vous ne pouviez ignorer que « Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron avaient discuté « poloche » à l’Élysée », comme l’écrit Valeurs Actuelles ?
    Que Sarkozy avait publiquement confirmé son désir de voir SON PARTI nouer un accord politique en bonne due forme avec Macron ? Que Sarkozy aurait même formalisé des propositions : plusieurs LR au gouvernement et une forte personnalité de droite à Matignon ? Et d’avoir conclu : « Sans accord avec Macron, LR est mort ! » ?
    Et voilà sans doute pourquoi il n’y aura pas de dissolution !
    A moins que… C’était qui déjà ce Gambetta ?

    Aimé par 1 personne

  13. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J’aime

  14. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Votre écœurement est le nôtre. H16 semble être bien en phase dans son billet du jour : https://h16free.com/2022/11/07/72598-malgre-eux-les-medias-et-les-gauchistes-font-campagne-pour-le-rn
    Pour votre information, comme la Nouvelle-Zélande, le Canada souhaite promulguer une loi qui décidera ce qui est bien ou mal dans le domaine de l’information. Il semble que la Suisse soit prête à embrayer alors que nos dirigeants ne font pas mystère de leur envie d’instaurer un ministère de la vérité. Tout cela alors que commencent à sortir des articles où les plumitifs institutionnels commencent à s’inquiéter du désamour dont leur traitement de l’actualité fait l’objet : https://www-nouvelobs-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20161201.RUE5899/en-famille-ils-ne-regardent-plus-le-jt-ils-regardent-youtube.amp
    Pendant ce temps, à la chambre d’enregistrement…

    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  15. Le futur vu du passé (4)

    « Qui diable voudrait entendre les acteurs parler? »

    Harry M.Warner, Warner Brothers, 1927.

    Qui diable voudrait entendre les politiques se taire?

    J’aime

  16. Philippe dit :

    Bonjour maxime, bonjour à tous,

    Nous sommes à la fin d’un cycle, Macron comme je l’ai dit depuis 2017 est le fossoyeur de la République. Notre pays s’enlise dans les abysses de l’incompétence. La crétinisation, la médiocrité, l’incompétence sont les nouveaux totems de nos dirigeants. Ce quinquennat sera celui de la mort de la France.
    C’est la désolation, que ce soit au niveau national ou international. Impuissance de l’Etat qui n’a plus aucune légitimité. Les députés qui ne sont qu’une bande de petits carriéristes plus préoccupés par leurs prébendes que par l’intérêt général. Déséquilibre du commerce extérieur, embourbement de toutes réformes faute d’un dialogue social intelligent, délitement du ministère des affaires étrangères, marasme de la recherche, insécurité, endettement, mépris des institutions de la République, la liste est longue.
    Les décisions stupides prises par nos dirigeants font que c’est aux français de payer l’addition, de faire des économies de chauffage, de tomber dans la précarité. Notre jeunesse n’a le choix qu’entre précarité et émigration et le pays est en panne d’imagination politique.
    Pourtant la France mon beau pays a compté en ses rangs de nombreuses personnalités au-dessus des autres ; brillants en politique, en culture, en sciences, en géostratégie, en économie, en diplomatie. Mais aujourd’hui les crétins dominent, ceux qui excellent sont vilipendés, lynchés, nous l’avons vu lors du Covid où de brillants scientifiques furent mis à l’index et traités de complotistes.
    Plus vous faites preuve de bêtises, plus il vous sera facile d’accéder à des postes de ministres, de députés, d’élus.
    Macron ce personnage arrogant qui salit depuis 2017 la fonction présidentielle, et a tué définitivement la diplomatie française par ses attitudes irresponsables, nous dirige vers le désastre.
    Et le pire est que l’Assemblée nationale n’est aujourd’hui plus d’aucune utilité, Jupiter règne par le 49.3.
    Le changement peut se faire mais malheureusement dans la douleur…

    Aimé par 3 personnes

    • there dit :

      @philippe Je suis d’accord avec ce que vous dites mais ne partage pas du tout votre pessimisme. Pourquoi ? Parce qu’aujourd’hui nous sommes au bout le la route, la martingale est usée, tout le monde voit les grosses ficelles, la magie c’est fini. J’ai vécu des années avec la désagréable impression d’être entouré par des ravis de la crèche. C’était si insupportable que nous avons fui 15 ans, ouf quel répit, c’était plus facile à supporter de loin. Maintenant le réel est en train de faire sa fracassante entrée et il tire une sale gueule. Et ça va être -enfin- le tour d’une autre lignée d’hommes parce que nos magiciens d’opérette auront pris la poudre d’escampette , ce n’est pas trop tôt . Bon une fois dit ça , ça va tanguer , mais bon comment éviter ça ? impossible .

      Aimé par 1 personne

  17. Anonyme dit :

    UN seule ,,,,serait content ,le RN et OUI ,il attend que cela ,LR est en nette recul ,la gauche avec , alors Mme LEPEN aura telle la majorité,,,je ne le crois pas ,les droites doivent trouver un accord michel43

    J’aime

  18. Ping : Dissolution bidon, symptôme de la médiocre politicaille – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.