Droite classique: le contresens sur la motion de censure

Pour que la motion de censure déposée par NUPES à la suite du recours à l’article 49-3 par le gouvernement, ait eu une chance d’aboutir, il manquait une cinquantaine de voix. Le parti LR qui se réclame de l’opposition n’a pas voulu y participer et apporter le renfort de ses 62 voix. Pour autant, il se réclame toujours de l’opposition au pouvoir macroniste, même si une partie de ses élus est tentée par un accord de gouvernement avec le pouvoir. Les raisons qui ont été invoquées pour refuser le vote de la motion de censure sont pourtant discutables.

La première: Nous ne sommes pas prêts à gouverner. Le vote d’une motion de censure, tel que prévu par l’article 49-3, ne signifie pourtant pas l’intention de remplacer le gouvernement. Il est une marque d’opposition à une loi: le gouvernement fait passer un texte sans vote (ce qui déjà est une aberration du point de vue démocratique) et la motion de censure est dès lors le seul moyen de s’y opposer. Si celle-ci est votée, le texte tombe, le gouvernement démissionne et le PR peut le cas échéant dissoudre l’Assemblée ou constituer un autre gouvernement. Alors les mêmes répondent : oui mais en Allemagne, le Parlement ne peut pas renverser le gouvernement sans proposer un gouvernement alternatif. Peut-être mais la Constitution allemande ne prévoit pas un article 49-3! En France, voter une motion de censure à la suite d’un article 49-3 est un geste d’opposition à une loi sur laquelle on n’est pas d’accord. Dire à la fois qu’on est contre la loi de finances mais qu’on refuse de voter la motion de censure alors qu’on en a la possibilité est une forme du en même temps à la mode dans le monde politique.

[De fait, si on applique le raisonnement selon lequel une motion de censure n’est légitime que sous réserve d’une solution gouvernementale de substitution, l’article 49-3 dans les circonstances actuelles, revient à donner à l’exécutif le moyen de faire adopter un texte sans vote face à un parlement entièrement désarmé et impuissant].

Variante: ils disent, nous sommes responsables, nous ne voulons pas créer de crise politique. Mais la crise est déjà dans les faits, elle est dans la situation économique et sociale désastreuse, dans le drame de l’insécurité qui bouleverse le pays et l’effondrement de son éducation nationale et de son système hospitalier, la fuite en avant du pouvoir dans le spectacle et l’aggravation de son impopularité. Le pays subit la crise au quotidien! Alors pourquoi la représentation de la Nation se place-t-elle en marge, à l’abri de cette crise, comme s’auto protégeant du monde réel? Que la crise de société se traduise en politique par une crise politique et que les dirigeants qui ont favorisé cette débâcle soient mis en face de leur responsabilité par le parlement dans le cadre de la motion de censure n’aurait rien de scandaleux.

L’autre argument utilisé par la droite classique est l’immoralité de mêler ses voix à celles de la NUPES et du RN, partis maudits, surtout le second… Pourtant, leurs députés, NUPES et RN, sont tout autant élus au suffrage universel. Dans la tradition républicaine, chacun représente la nation toute entière (d’où la nullité du mandat impératif). Dès lors, la diabolisation de n’importe quel député au sens du refus de mêler sa voix avec celle d’une autre est un geste contraire à l’esprit de la démocratie française. Qui imagine de Gaulle mêler sa voix à celle d’un NUPES ou RN? (ai-je lu sur un forum). Réponse: qui imagine de Gaulle refuser de mêler sa voix avec celles-là, présumées diaboliques, pour combattre un texte mettant en jeu selon lui un intérêt national? Certainement pas ceux qui connaissent (un minimum) l’histoire du XXe siècle…

Et si tout cela n’était qu’une vaste hypocrisie, une sorte de jeu de dupes dont le pays est victime. Au fond, le chantage à la dissolution fonctionne à merveille. S’il y avait eu la moindre chance que la motion fût adoptée avec le renfort de LR, les NUPES et le RN se seraient bien gardés eux-mêmes de joindre leur voix. Mais LR avait annoncé à l’avance son désistement (tribune JDD)… Car tous ces braves gens qui entretiennent l’illusion de leur opposition ont au fond un objectif prioritaire: conserver leur siège.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Droite classique: le contresens sur la motion de censure

  1. xc dit :

    Avant la Constitution de 1958, ai-je lu dans un ouvrage sur cette dernière, quand les Députés ne voulaient ni prendre la responsabilité de renverser le Gouvernement, ni voter les textes jugés particulièrement importants par celui-ci, le Président du Conseil (l’équivalent du Premier ministre), menaçait de démissionner. Alors, les députés adoptaient les textes du Gouvernement pour ne pas déclencher une crise politique. Le 49-3 est une adaptation de cette pratique.

    J’aime

  2. there dit :

    « nous ne voulons pas créer de crise politique. » Symptomatique de notre époque. Notre époque se targue de refuser la crise . Alors que la crise fait partie de la vie. C’est même 𝑙𝑒 signe de la vie, indissociable de la croissance. On voit ici des éducateurs, des parents sommés de tout céder pour éviter « la crise » . Des politiciens tout lâcher pour l’éviter (catalogue de capitulation ne tenant pas dans un bottin) . Et donc faute de savoir les affronter nous oublions de vivre, or quand on ne vit pas , on meurt à petit feu. La raison d’être du leader réside dans sa capacité à gérer les crises , qu’il soit parent, professeur , responsable d’entreprise ou politique , son rôle est d aider à les surmonter et non de tout céder pour les repousser.

    J’aime

  3. Sganarelle dit :

    Le LR ne votera pas comme les NUPES ni avec le RN et il y a gros à parier qu’il fasse le jeu de Macron et que celui -ci abuse en continu du 49-3 …. Seul moyen de faire passer ses réformes
    Aucune surprise à attendre de LR malgré Retailleau et Ciotti qui lui font de la respiration artificielle. L’ensemble de la population qui grogne et se plaint survole la politique en pantoufles et robe de chambre et ce ne sont pas les casseurs ou les bandes de drogués qui dans la rue changeront le cours des choses. L’Occident est malade et Poutine qui le constate n’y est pour rien même s’il ne vaut pas mieux. Tout à une fin et si nous constatons celle de l’abondance ( sic le président) nous ne sommes quand même pas préparés à l’affronter.
    Nous faisons tous le même constat sans trouver de solution, les gilets jaunes n’ont fait que des ronds dans l’eau et Zemmour un baroud d’honneur, le plus difficile reste à faire et il risque de venir avec un changement drastique du quotidien.

    Aimé par 2 personnes

  4. Freddie dit :

    Vous donnez vraiment l’impression d’avoir la fibre révolutionnaire en ce moment !

    J’aime

    • Anonyme dit :

      en parolle ,,,,c »est tout ,heureusement Maxime n »est pas élues ,pour faire tomber Macron ,tous doivent voter ,méme avec la pince sur le nez ,,,michel43

      J’aime

  5. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Votre modestie vous a retenu d’évoquer votre article paru dans mon hebdomadaire préféré et auquel je demeure attaché ( autant par sensibilité d’idées qu’en raison d’esprit de résistance au sectarisme ambiant). Bref, vous vous êtes compromis gravement en écrivant pour « Valeurs Actuelles ».
    Dans un média du « sévices public » bien connu on vous interpellerait ainsi et très justement : « vous n’avez pas honte? ».
    Pour le fond, vous vous inquiétez de l’état actuel de LR qui « donne l’impression de ne pas savoir ce qu'[il] veut ni ce qu'[il] est ». Nous sommes nombreux à pouvoir vous répondre : LR est en voie d’extinction. LR est devenu un clan de cadres. Le peuple l’a quitté depuis des lustres. Le refus de voter une motion sanctionnant un budget qu’ils jugeaient irresponsable, ajouté au calamiteux épilogue du référendum de 2005 donnera au peuple un sentiment de défiance supplémentaire. Ajoutez ceux qui singent le progressisme (Mme Pécresse ?) et le peuple des gens ordinaires a fuit.

    Aimé par 1 personne

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Lire : « a fui »
      Désolé.

      J’aime

    • Tracy, en politique comme dans l’histoire, rien n’est plus absurde que les prédictions définitives. LR est certes à l’agonie mais tout autour, il n’y a que des monstres répugnants de bêtise ou de cynisme. Il faudra bien que quelque chose sorte de ce marigot infect.
      MT

      Aimé par 1 personne

  6. Monique dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet et tous,

    Voilà cinq ans que la droite dite « classique » fait ses preuves de crime de lèche majesté, c’est une macronie de droite, c’est la tare de la balance, elle sait que cette droite moribonde tangue et ne sait plus du côté où elle va tomber.
    J’ai de la peine pour ces électeurs de droite du temps du RPR (dont j’étais fidèle) et en laquelle je ne me reconnais plus, impression d’avoir été flouée et puis j’en ai fait mon deuil c’est le moment.. Ai-je perdu des décennies d’illusions et d’espoir ? une leçon car je n’en ai plus désormais envers ce qu’on appelle LR.
    D’un autre côté, une Nupes au pouvoir est inenvisageable et un RN a vec à sa tête la même tête à travers des décennies d’échec ça l’est tout autant ! Il reste peu de marge de liberté à ce qui reste possible, quant à la dissolution, il faut cesser de rêver encore, il vaudrait mieux se concentrer sur une vraie droite faite d’alliances, plus que quatre ans et demi à se tirer du plomb dans les pattes, mais ceux qui survivront seront les meilleurs. Si on devait voter aujourd’hui, mais que ferait on ?

    Aimé par 1 personne

  7. lambrays dit :

    Comment une telle médiocrité dans l’opposition est elle possible? Vous penchez à raison pour la politique alimentaire. Pas de tête, pas de tripes, mais un gros estomac. Aucun doute, les députés LR sont de vrais chiraquiens, également adeptes de l’absence de solution pour régler les problèmes, et donc aussi héritiers d’Henri Queuille.

    Aimé par 1 personne

  8. La France n’est pas l’Iran mais l’histoire contemporaine nous a appris que faire tomber un régime dont plus personne ne veut peut déboucher sur une situation encore pire et si l’Iran en est un exemple il y en a d’autres qui confirment l’affirmation que je viens de faire.

    Voici les forces qui ont contribué à la chute du shah d’Iran:

    Le Front National, composé de notables mossadeghistes et d’intellectuels libéraux urbains.

    L’extrême gauche urbaine (Organisation des moudjahiddines du peuple iranien), groupusculaire.

    Le parti communiste iranien (Tudeh) qui avait une base au sein de la population ouvrière.

    L’organisation marxiste des Fadaiyan-e-Khalq, qui rassemblait étudiants et ouvriers.

    Les gardiens de la révolution vont les éliminer et instaurer une république islamiste qui a conduit l’Iran là où il en est aujourd’hui.

    Ajoutons à cela que le Royaume Uni, la France et les USA ont eu un rôle discutable dans le déroulement des évènements.

    Mais bien sûr la France n’est pas l’Iran.

    Aimé par 2 personnes

  9. jean claude fraternel dit :

    bonjour,
    étant un électeur de gauche d’ailleurs de lfi sans prendre ma carte dans aucun parti ma liberté d’expression passant avant tout)je me demande ou veut en venir la droite traditionnelle.
    si on est dans l’opposition on peut ma foi refuser de voter une motion de censure.soit.
    mais là droite s’est prise comme une mouche dans une toile d’arraignée tissée par la macronie.
    sérieusement que va t’il rester de la droite républicaine ?
    je trouve celà dommage pour le débat d’idées.
    bon week end à toutes et à tous

    J’aime

  10. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Vous décrivez-là les parfaits petits carriéristes, des lâches, des vendus, en fait d’insignifiants personnages. Ils se fichent pas mal du destin de la France et de l’intérêt général. Ce ne sont que de minables petits politicards.
    Je suis bien content d’avoir rendu ma carte.
    Les hommes d’état ont disparu pour laisser la place à de vulgaires fumistes

    Aimé par 3 personnes

  11. Raymond dit :

    IL Y A PIBALLE SOUS GRAVILLON ! ?

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous 

    《 … Car tous ces braves gens qui entretiennent l’illusion de leur opposition ont au fond un objectif prioritaire: conserver leur siège.》

    Tout est dit !

    Mais, ce jour, c’est samedi,
    et comme vous le savez ….

    L’ORACLE  ET L’IMPIE, de l’ami Jean,

    Vouloir tromper le Ciel, c’est folie à la Terre ;
    Le dédale des cœurs en ses détours n’enserre
    Rien qui ne soit d’abord éclairé par les dieux.
    Tout ce que l’homme fait, il le fait à leurs yeux,
    Même les actions que dans l’ombre il croit faire.
    Un Païen qui sentait quelque peu le fagot ,
    Et qui croyait en Dieu, pour user de ce mot,
                Par bénéfice d’inventaire ,
                Alla consulter Apollon.
                Dès qu’il fut en son sanctuaire :
    Ce que je tiens, dit-il, est-il en vie ou non ?
                Il tenait un Moineau, dit-on,
                Prêt d’étouffer la pauvre bête,
                Ou de la lâcher aussitôt,
                Pour mettre Apollon en défaut.
     Apollon reconnut ce qu’il avait en tête :
    Mort ou vif, lui dit-il, montre-nous ton Moineau,
                Et ne me tends plus de panneau ;
    Tu te trouverais mal d’un pareil stratagème.
                Je vois de loin, j’atteins de même •••▪︎

    A suivre,
    Cordialement

    J’aime

  12. Anonyme dit :

    de toute facons ,LR est MORT,,et le RN a pres de 90 députers ,et attend les prochaines élections ,reste les alliances possible ,faut renverser ce Macron ,sinon on va droit dans le mur michel43

    J’aime

  13. Stanislas dit :

    « nous sommes responsables, nous ne voulons pas créer de crise politique. »

    très drôle…!!!
    ça a changé, il fut un temps où j’entendais dans le dortoir d’une communauté de commune « faut éviter la confusion »….

    la crise d’état d’urgence politique, ce sont les escrocs d’en haut qui l’ont mise en route en mars 2020, certains sont encore en exercice, d’autres sont recasés à des postes cruciaux pour maintenir la crise sans état d’urgence..

    N’étant pas dans le milieu des élites des quartiers chics législatifs ou executeurs…heu executifs, je soumets ici les hypothèses de constitution de la population des dortoirs dits « de l’état »
    tout ce qui suit ne concerne pas une infime minorité qui s’est montrée ou qui sait mais qui se planque par peur de se faire démonter la réputation…

    – des pigeons, des désactivés du ciboulot, des incultes, des propre à rien
    – des escrocs
    – des vendus ou des achetés, les multicartes à portes tournantes
    – des célibataires ou des adultes sans gosses qui n’ont rien à branler de l’avenir des générations qui poussent, à l’exception de leur petit cul…

    Ce que ne semblent pas savoir tous ces pantins « d’élus » qu’on observe aussi plus localement, qui ne connaissent pas l’histoire des systèmes de ponérologie politique, c’est que ;

    – les zélés sont parfois grillés dès qu’ils desservent la cause pour des raisons qui ne sont pas de leur fait

    – chez les escrocs, par expérience professionnelle, il faut savoir que les promoteurs de l’escroquerie d’une 1ere phase sont écartés, pour laisser la place à d’autres qui sont chargés de continuer l’opération sous d’autres formes…. on l’observe en ce moment

    – les utiles du moment deviennent souvent des inutiles qui se rendent un peu tard qu’ils se sont scié la branche sur laquelle ils sont assis (ou tiré une balle dans le pied)…

    oui je sais, c’est durement écrit, mais moins durement que le violent assaut de gangsters d’état et ses agences sanitaires sur la population depuis 2 ans

    J’aime

  14. Riv dit :

    Votre conclusion est hélas, trois fois hélas, tristement juste !!!
    Et donc Macron peut continuer tranquillement à détricoter la France , en toute impunité…

    J’aime

  15. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    100% d’accord avec vous. C’est d’ailleurs ce que j’écrivais de manière moins argumentée dans un commentaire du 26 octobre dernier.
    Le droite avait l’occasion de concrétiser strictement sur le vote du budget, sa position de parti d’opposition, sans être accusée objectivement de manœuvre politicienne ou de ralliement aux idées fumeuses de la Nupes ou du RN.
    LR s’en mordra surement les doigts dans quelques temps lorsqu’ils compteront leurs soutiens parmi les électeurs.
    La veulerie et la couardise à ce point, en échange de quelques miettes ou plutôt de pouvoir conserver leurs strapontins, c’est tout simplement le déshonneur , l’ignominie. Honte à LR.

    Aimé par 1 personne

  16. Ping : Droite classique: le contresens sur la motion de censure – Qui m'aime me suive…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.