Fuir le malheur et les responsabilités dans l’hystérie

L’hystérie est une sorte de drogue pour oublier à la fois le malheur et recouvrir, dissimuler la question de la responsabilité. Dans la tragédie de Lola, les réactions de certains milieux politico-médiatiques, ne sont pas dignes de la France et son histoire. Exprimer son immense compassion et tout aussi immense et sincère écœurement est une réaction évidemment légitime. Mais l’utilisation de cette tragédie avec des arrière-pensées politiciennes (qui n’échappent à personne) pour nourrir des slogans extrémistes est lamentable. On est dans le détournement d’un malheur. De même, prendre appui sur ces dérives inqualifiables pour les utiliser en les fustigeant, comme leurre ou dérivatif destiné à fuir lâchement la question des responsabilités politiques, est tout aussi lamentable. Quelle aubaine! L’idée est de surenchérir par l’hystérie sur l’hystérie pour noyer l’horreur et le travail de fond sur les responsabilités du drame. Ou l’art de récupérer les récupérations… La seule vraie question qui doit être posée calmement et fermement et qui est légitime aux yeux de toute personne de bonne foi est la suivante: pourquoi cette Algérienne de 25 ans, en situation irrégulière depuis de nombreuses années et faisant l’objet d’une mesure d’expulsion se trouvait toujours sur le territoire français. Cette question est celle de l’Etat de droit et de son respect. Cette question est celle de la chaîne des responsabilités y compris politique du plus bas au plus haut niveau – pour ce drame comme tant d’autres. La fuir dans une surenchère hystérique en ajoutant de l’hystérie à l’hystérie, n’a d’autre effet que d’amplifier l’impression d’une débâcle généralisée.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour Fuir le malheur et les responsabilités dans l’hystérie

  1. Valukhova dit :

    Bonsoir Maxime, en relisant votre post, je ne puis qu’être de plus en plus écoeurée par les politiques qui saccagent notre beau pays de France.
    Le malheur a frappé, encore une fois, une petite, innocente et sans défense. L’Etat et ses sbires n’ont donc pas respecté la demande de ses parents qui avaient clairement demandé de ne pas faire démonstration de politique. Eplorés comme nul autre et qui ne se consoleront jamais, puisque vous dites que les gens de la politique récupèrent quand même ce fait assassin, pour se gausser par ailleurs de faire « quelque chose pour que la sécurité et les expulsions nécessaires soient véritablement appliquées »… il ne faudrait quand même pas trop attendre pour faire ce quelque chose d’important, pour que nos petits-enfants restent en vie…
    Parfois, et je l’ai déjà dit, dans d’autres circonstances : « J’ai presque honte à ma France ! ». Mais je reste loyale d’être française !
    Ces tristes débats autour des crimes n’apportent pas la confiance escomptée !
    Je n’accorderais aucune clémence à l’algérienne qui a commis ce crime : pourquoi une expertise psychiatrique qui, si ça se trouve, la dédommagera de son irresponsabilité (vous comprenez « elle est malade » ! » comme tant d’autres fois c’est arrivé envers des criminels d’enfants. Non ?

    J’aime

  2. Gamain dit :

    L’islam en France : l’abaya à l’école. On est passé de la religion au culturel ! C’est très fort !

    Aimé par 1 personne

  3. Gamain dit :

    Amine Elbahi à CNEWS ou la taqqiya par la sentimentalité familiale !

    J’aime

  4. Gamain dit :

    Patrice Charoulet, un charmant camarade, vient parfois nous narrer la splendeur de ce parti politique – LR, la droite honorable – qui nous enlise dans la déchéance et la disparition depuis bien trop longtemps.

    D’une certaine manière il nous réconforte et nous fait rêver en nous décrivant une France heureuse qui aurait bien pu subsister si elle avait été gouvernée par d’autres gens que ceux à qui il accorde sa totale confiance.

    Aimé par 1 personne

  5. Gamain dit :

    Après la communication lundi soir dernier de la photo de Lola – qui nous a anéantis – on nous a communiqué un étonnant document filmé de 2 minutes environ, flouté, sur lequel on découvre une jeune femme, assez belle, revêtue de tuniques enveloppantes, aux multiples couleurs chatoyantes qui s’exhibe, se love, se contorsionne et fait jouer « pudiquement » ses formes devant nous.

    Sa danse nous envoûte ; le temps, avant que nous reprenions nos esprits, on croit avoir à faire – par le format de la prise de vue, un rectangle en hauteur – à un dangereux serpent qui se love dans un récipient en verre, se déroule, s’excite et se prépare à nous sauter à la gorge, tétanisés que nous sommes par la grâce de son jeu.
    Il s’agit de la tueuse de Lola, filmée par un de ses compagnons !

    Il y a des gens de France qui sont inattentifs à l’invasion qu’ils subissent depuis de trop longues années par ceux qui viennent de là-bas, ces pays fantasmagoriques où l’on peut rêver pendant des milliers de nuits sous des palétuviers roses et se faire raconter des histoires par des mages enturbannés.

    Ils méritent la situation dans laquelle il vont se retrouver, simples naïfs incultes : la dhimmitude.

    Aimé par 1 personne

    • Valukhova dit :

      Nous regardons très rarement la télévision, mis à part des documentaires ethniques ou historiques. Les horreurs qui sont diffusées sur les chaînes principales pop ne nous intéressent pas, mais un seul clic nous permet de nous rendre compte à quel point le spectacle arbore de plus en plus de nullité. Et ça dure depuis très longtemps, au point de formater des cerveaux et esprits fragiles, bêtes les poussant à devenir méchants, incultes et criminels.
      L’Etat en est lourdement responsable, en ne censurant pas les images et mots qui engendrent la violence et la bêtise. Et il y en a énormément ! Enormément !

      J’aime

  6. Gamain dit :

    Chez Praud, hier au soir on a rappelé que « De Gaulle et Pompidou n’ont pas signé la CEDH ».
    Cela confirme ce que je dis et répète depuis de longues années : l’invasion barbare a commencé avec le sémillant Giscard.
    Mais sans succès !

    J’aime

  7. Sganarelle dit :

    La récente intervention de mr Retailleau à la Chambre a été à ce sujet admirable de justesse et de retenue..elle n’a réussit qu’à mettre mal à l’aise la prmiére ministre et montrer l’étendue de son incapacité à améliorer la situation.

    Aimé par 1 personne

  8. patricecharoulet dit :

    La mort de Lola

    Au préalable, je tiens à dire que les crimes du Bataclan, ceux de « Charlie hebdo », celui de Samuel
    Paty, celui du prêtre de Saint-Etienne du Rouvray , notamment, auraient dû donner à penser et à agir à tout le monde dans notre pays.
    Dans ces dernières jours, une petite fille de douze ans, Lola, a été tuée de la façon la plus atroce et abominable par une jeune femme, qui a été incarcérée. Ce crime a donné lieu à des milliers de commentaires dans la presse écrite, à la radio, à la télé, au Parlement. M. Zemmour organise à Paris ce jour une manifestation . J’apprends ce jeudi qu’il aurait déclaré : « Lola a été tuée parce qu’elle était blonde aux yeux bleus. » Et l’élément qui a retenu l’attention de centaines de commentateurs professionnels est que la criminelle était de nationalité algérienne et qu’on lui avait officiellement demandé de quitter notre pays pour rejoindre le sien.
    Si j’habitais Paris, mais j’habite à Dieppe , je n’irais pas à la manifestation où l’on verra au premier rang M. Zemmour. Pourquoi ?
    Parce qu’il y a eu, hélas, depuis des siècles des milliers de crimes atroces. C’est, hélas, un crime atroce de plus.Y a-t-il eu une manifestation de rue à Paris après chaque crime atroce ?
    Parce que dans toute l’histoire française du crime, a-t-on entendu une seule fois que l’auteur du crime a traîné, sans le moindre masque, sans cagoule, le visage découvert, sur le trottoir en plein jour la malle contenant le cadavre de sa malheureuse victime devant des dizaines de témoins ?
    Parce que ce simple fait (d’autres, antérieurs, vont dans le même sens) indique que la criminelle ne dispose pas de toutes ses facultés mentales. Parce qu’il est sûr et certain que les experts psychiatriques désignés la déclareront dans quelque temps irresponsable . Parce que sa nationalité
    est l’élément le moins instructif sur ce crime odieux. Parce que c’est pour M. Zemmour, après son cuisant échec éléctoral, une aubaine de s’en prendre sans motif au président actuel, au ministre de la Justice actuel, au ministre de l’Intérieur actuel. Parce que cette manisfestation ne rime à rien.

    Aimé par 1 personne

    • Freddie dit :

      L’accusée est peut-être pleinement consciente du genre de pays où elle vit, et qu’on aura vite fait de la classer irresponsable. C’est le réflexe en France : on pense que le mal est le produit de la maladie.

      J’aime

    • Marie PM dit :

      Moi aussi je suis contre cette manifestation de Monsieur Zemmour car il est, comme toujours dans l’outrance.
      De quel droit peut-il dire que la suspecte a tué la petite Lola parce qu’elle était blonde aux yeux bleus (en l’espèce, vu les photos elle n’a d’ailleurs pas les yeux bleus mais c’est un détail) ?
      Par ailleurs, le mot « francocide » quand un étranger tue un français me semble tout aussi absurde que le mot « féminicide » quand un homme tue une femme.

      En revanche, je ne suis pas d’accord avec vous quand vous semblez penser que la nationalité de la victime n’a pas d’importance, que la France a toujours eu des « fous » et des criminels et que l’opposition se saisit de ce fait divers atroce juste pour mettre le gouvernement en difficulté.

      Vos arguments sont fallacieux pour plusieurs raisons :

      1/ oui nous avons nos criminels « bien de chez nous » si j’ose dire mais la délinquance étrangère ou d’origine étrangère a un poids écrasant en France.
      J’ai travaillé à l’administration pénitentiaire et le nombre de détenus portant des noms étrangers avoisine 80 % des détenus. Monsieur Darmanin lui -même a donné la proportion effarante du nombre d’étrangers dans les individus interpellés dans les grandes villes françaises cette année.
      Aussi le lien entre immigration et délinquance est patent, pas seulement en France mais partout dans le monde pour des raisons évidentes (pauvreté, manque d’éducation, choc culturel)
      Et n’oublions pas non plus les actes de terrorisme islamistes qui ont fait des centaines de morts et de blessés dont les auteurs étaient d’origine étrangère.
      Par ailleurs, cette délinquance étrangère importe sur notre sol des actes barbares inconnus jusqu’alors : egorgements, décapitation, femmes immolées par le feu. En l’espèce, il semblerait que la petite Lola ait été tuée et suplliciée selon des rites d’Afrique du Nord.

      Donc non l’origine des criminels n’est pas sans importance, bien au contraire !

      2/ cette affaire révèle une fois de plus l’irresponsabilité de nos gouvernants sur la politique migratoire et particulièrement sur le dossier des clandestins faussement nommés « sans papiers ». Ces derniers seraient environ 800 000 en France. Darmanin les estimait entre 600 000 et 700 000 en 2021. Le haut fonctionnaire P. Stefanini les estimait quant à lui à 900 000.
      Aussi le chiffre de 800 000 est plausible.
      Sur ces 800 000 personnes (près d’un milion donc !!) beaucoup sont dans des situations de précarité parce qu’ils n’ont aucune existence légale qui seule permet de se loger et de travailler légalement. Beaucoup souffrent aussi de l’exil, du choc culturel entre la France et leur pays d’origine. Par ailleurs, ce sont majoritairement des jeunes hommes seuls, sans femmes à leurs côtés.
      Pour toutes ces raisons, ils sont portés vers des actes de délinquance (vols, viols, trafics). On les retrouve en nombre dans la drogue (consommateurs de crack à Paris…), prostitution.

      Personnellement je suis outrée que notre pays laisse prospérer sur son sol 800 000 individus non identifiés avec un haut potentiel de passage à l’acte délictueux. De nombreux faits divers de différentes gravités, pas toujours médiatisés, mettent en cause des étrangers en situation irrégulière.

      En 2019, suite à un fait divers sanglant impliquant un étranger sous le coup d’une OQTF, notre président avait promis un taux d’exécution à 100 % qui n’a évidemment pas été tenu loin de là.

      Rappelons les chiffres qui montrent l’impuissance de l’Etat en la matière :
      – 800.000 clandestins
      – 100 000 OQTF par an environ dont 14 000 exécutées environ soit un taux d’exécution de 14 %. Rappelons que l’obligation de quitter le territoire n’a d’obligation que de nom puisque les clandestins peuvent s’y soustraire (aucun caractère contraignant de cette mesure !).

      Mais se focaliser sur les OQTF serait très réducteur car ces mesures concernent certes des clandestins délinquants mais aussi des clandestins qui sont tombés par hasard par un contrôle de police tandis que la plupart des clandestins ne sont jamais contrôles. Si la suspecte dans cette affaire Lola n’avait pas eu l’imprudence de se rendre à Orly, elle aurait très probablement échappé à un contrôle et donc à une OQTF.

      Aussi, c’est le nombre d’expulsions comparé au nombre de clandestins dans le pays qui est plus pertinent pour prendre la mesure de l’inefficacité de nos gouvernants et là nous tombons au taux dérisoire de 1,75 % !! (14 000/ 800 000).

      Aussi, je considère que la droite et l’extrême droite avaient toute légitimité à demander des comptes au gouvernement à l’occasion de cette terrifiante affaire Lola.

      La réaction des membres de ce gouvernement, qui a consisté à accuser l’opposition de droite à faire de la récupération politicienne, est tout simplement consternante et même scandaleuse.
      Quant un gouvernement est face à un problème majeur qui perdure depuis des années, il doit reconnaître ses défaillances à défaut d’être capable d’agir. Les réactions de Mme Borne (froideur glaciale) et M.Dupont Moretti (outrance clownesque) m’ont particulièrement choquée et je ne crois pas être la seule.

      Si le problème de l’immigration de masse et particulièrement le problème majeur des « sans papiers » n’est pas rapidement et efficacement pris en charge par nos gouvernants actuels et futurs, nous irons vers le pire et les gouvernants ne pourront pas éternellement se défausser de leurs responsabilités, de leurs fautes lourdes devrais-je dire. Sans compter le risque de l’avènement au pouvoir de l’extrême droite car les français sont peut-être « résilients » et tolérants mais cela ne durera pas éternellement.

      Aimé par 2 personnes

    • Valukhova dit :

      C’est exactement ce que je pense et avoir dit : on la jugera irresponsable, parce que malade mentale « cette jeune femme ». Elle avait pas de famille ???

      J’aime

  9. Gamain dit :

    Poser le problème de l’immigration ! Vous n’y pensez pas sérieusement !
    Avec 50 ans de retard ?
    Cela n’aurait aucun sens, on nous prendrait pour des instables, des peu-sachants, des provocateurs, peut-être même pour des salauds … il y a tellement de braves gens dans le monde qui seraient bien mieux chez nous que chez eux !
    Partager la misère et l’incurie c’est porteur !

    Aimé par 2 personnes

  10. Ping : Inconscience française suite : la gauche de salon et l’extrême-droite à tonton laissent le pouvoir à Macron. Ouf ! Ils ont bien raison et que jouis-Peter écrase bien  et Manu (sic) militari les froncés entre guerre et Reset. Ils adorent ça,

  11. Ping : Inconscience française suite : la gauche de salon et l’extrême-droite à tonton laissent le pouvoir à Macron. Ouf ! Ils ont bien raison et que jouis-Peter écrase bien  et Manu (sic) militari les froncés entre guerre et Reset. Ils adorent ça,

  12. Raymond dit :

    https://www.bvoltaire.fr/il-y-a-lola-aujourdhui-mais-il-y-a-eu-aussi-chantal-en-juin-dernier/

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous,

    D’abord, ne faut il pas, recentrer le corps du débat,   sur la victime, plutôt que sur le bourreau ?
    Dans une société dite ~ normalement ~ civilisée, la règle n’est elle pas de protéger les plus vulnérables,
    les enfants, les malades, les anciens, …, en clair les faibles et les honnêtes gens ?

    Ensuite, ne faut il pas, focaliser l’âme de la réflexion sur les faits, plutôt que sur les caractéristiques et dispositions de/des assassins ?
    Les considérations, les confessions et les conditions peuvent elles être/devenir une excuse, ou un prétexte à l’exécution d’un acte de barbarie. Un meurtre est un meurtre & un meurtrier un meurtrier !

    Après, ne faut il pas, recadrer l’esprit des discussions sur l’application de la justice plutôt que
    sur des attentions & ménagements politiques.
    Si l’on prend en compte la liste des méfaits, ne serait-ce que depuis le début de cette année, l’on constate une nette augmentation des enregistrements.
    Ce triste bilan ne peut-il pas être simplement lu comme une décrépitude des fins et des moyens de protection de  » Citoyen « , et servir,à commencer, à  soulever des interrogations de fonds sur la réelle adaptation de Marianne au monde moderne ?

    A ce stade, juste quelques éléments (en dehors de toutes tendances politiques paralysantes) d’un brainstorming matinal, qu’il convient d’entendre ;

    1° Chaque individu ne pourra pas avoir un policier en guise de garde du corps ~ qui ne l’oublions pas au passage sont eux-mêmes la cible d’agissements nocifs ~.
    2° Même si les caméras peuvent apporter une aide indéniable, elle ne protège pas.
    3° Que les conséquences d’un monde ouvert nous exposent et nous soumettent à une surabondance de risques.
    4° Que si l’État ~ par convention seul dépositaire du feu protecteur ~ faillit, la Nation ne se laissera pas périr.
    5° Que la loi du nombre (de mauvaises intentions) implique des moyens préventifs plus persuasifs et plus adéquats.
    6° Que les OQTF restent pratiquement (pour différentes raisons) impossible à appliquées régulièrement … je pourrais continuer mon énumération d’éléments en postes sur la ligne de fracture et partager quelques allusions au face à face, mais pas qu’eux …. le retour de pseudos Franchouillards malveillants à l’encontre de la douce, mais encore votre crainte (ici souvent partagée) de l’effondrement …. , avant de vous emmener à la problématique, que je souhaite, maintenant, vous soumettre.
    Monsieur, ne peut on pas envisager, que l’étape avant le retour de l’enfermement protecteur et d’une nouvelle extinction des lumières de la Liberté, mais aussi, ne nous voilons pas la face, le retour à une justice individuelle, peut passer par une remontée en puissance de la force de la justice.?
    Et que finalement, prévenir et mieux que d’essayer de soigner ~  par des blablas ~ une situation qui ne pourra l’être !

    Dernièrement, j’ai eu l’outrecuidance d’émettre l’option d’une consultation du peuple de France.
    Ma totale désinvolture me pousse  aujourd’hui, à revenir ~ toujours respectueusement ~ vers vous, avec ma proposition sous la plume pour lui donner verbe.
    En l’occurrence ma trame de fond, se réduit en une simple question, tendant à rappeler à chaque locataire de la terre de France un message sécuritaire preventif tres significatif,
    * Qui ne vit pas la loi, périt par la loi *

    De fait, peut on encore imaginer, sans crainte dune débile hystérie supplémentaire, un :

    > Etes vous pour ou contre le retour de la peine de mort ?

    Dans un pays ou tous les prétendants sauveteurs se disent républicains, démocratiques et respectueux de la voix du peuple, cela ne devrait poser aucun problème.

    Fin des discussions, fin des polémiques !

    Bien que le pardon soit en train de disparaître avec le saccage des églises, dont tout le monde se fout ou presque !
    Allez savoir pourquoi ? Je doute du bon écho de ma proposition …

    A suivre,
    Cordialement

    En même temps, certains l’ont déjà compris depuis longtemps, en tombant dans le fond des coupelles de la balance de la justice, Immanente & Transcendante, seront, se faire entendre, je répète: n’ayez pas peur •••▪︎

    DURA LEX, SED LEX !

    J’aime

  13. Léo C dit :

    « sans l’ombre d’UN programme » – Pardon.

    J’aime

  14. Raymond dit :

    https://www.bvoltaire.fr/edito-lola-pourquoi-un-tel-silence-politique-une-telle-discretion-mediatique/

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous,

    Qui ne dit mot consent ! & Qui dit mot récupére !
    Véritable casus belli de l’esprit ! ?

    Tout de go, soyons clairs, peu importe les * DIT * ou * NON DIT *, le mal reste le mal et l’horreur de cet acte n’a aucune place sur notre territoire.
    De même, peu importe les * MOTS *, l’effroi des uns et les émotions des autres ne regardent que ceux qui les prononcent, et n’ont aucune espèce d’importance, sinon celle de la machiavélique communication.
    Nul ne peut ressentir les blessures de l’âme de la famille et des proches.
    Concrètement, les faits ~ de cet ordre ~ ne se traduisent pas, ils se combattent !

    Aussi, afin d’éviter tous discours stériles et toutes polémiques inutiles, sur les postures et attitudes des uns et des autres ~déplacés en l’occasion comme bien souvent ~, il convient de rappeler, comme vous l’avez fait, que la France s’interroge soit une juste & bonne démarche, et de même, que calculs et lâchetés restent conduites inappropriées et * Infamie *.

    Toutefois, face aux actes, et au manque de courage, de probité et de réalisme en retour, ainsi que l’ignominie de certaines déclarations (de soit disant responsables), le peuple de France doit ~ maintenant ~ prendre conscience qu’aucun autre mouton que lui-même ne viendra prendre sa place sur l’hôtel de la Liberté.
    Que reste t’il donc à  » Citoyen », s’il désire se défaire des ligatures que certains ~ avec intérêts divers ~ ont sournoisement serré et continuent à serrer ?

    Mise à part l’assourdissant silence, les palabres diverses ou les volubiles et débiles constrictions moralistes, que lui reste t’il ?

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/pretre-tue-etudiante-violee-la-non-execution-des-oqtf-a-deja-fait-scandale-20221018

    Depuis quelques jours, l’on entend que la France a peur ! Ne peut-on pas plutôt dire, que seul les lions de la caste tremblent ? Peut-être, dans la crainte de perdre leurs acquis ?
    Mais si l’on tend l’oreille, au-delà de la peur générale, c’est la reptilienne colère  » Citoyenne  » qui semble, chaque jour un peu plus, faire écho et éloigner le peuple du paisible point d’équilibre, nécessaire à une relation amoureuse librement consentie et constructive…

    Faible de tout cela, Monsieur, je vous demande, régulièrement, de donner vie à d’éventuelles perspectives ou propositions salvatrices .
    Je me permets, aujourd’hui, d’ouvrir la liste que peut-être vous même et d’autres complèteront :
    Dans le cas qui nous concerne, plutôt que de créer la zizanie et d’amplifier notre perdition.
    Puisque nous sommes en démocratie, ne peux t’on pas donner la parole au peuple ?
    Une consultation citoyenne mettrait fin à toutes polémiques, interprétations, ou récupérations politiques.
    Dans une république  » Citoyen  » n’est il pas souverain ?
    Nous serions alors fixé, sur le niveau de responsabilité et de bravoure du peuple Français !
    Et peut-être même, que cela ferait, alors, baisser le taux d’abstention ?

    A suivre,
    Cordialement

    Aimé par 1 personne

    • Léo C dit :

      Vous pensez vraiment que nous sommes encore en démocratie ?

      Le référendum ? Ils ne s’y risqueront pas, sauf pour une consultation qui n’aurait aucun impact, aucune influence sur leur avenir politique.

      Pendant ce temps, on dégaine le calibre 49,3. Sans doute est-ce souhaité pour espérer déclencher une dissolution qui pourrait rebattre les cartes.

      Comment un président, sans doute le plus impopulaire de la Vème République, le plus méprisant envers ses concitoyens, a-t-il pu être reconduit sans l’ombre d’une programme (comme en 2017) ni même de campagne ?

      Alors la démocratie, il y a longtemps qu’elle n’est plus qu’une illusion.

      Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.