Répartir les migrants dans le monde rural?

L’idée (pas nouvelle) qu’il est nécessaire d’organiser une répartition volontariste des populations immigrées dans les campagnes révèle un double mépris, à la fois des migrants qui pourraient être déplacés autoritairement ou se voir imposer leur lieu de résidence et des habitants du monde rural auxquels il n’est pas question de demander leur avis sur l’implantation chez eux de populations issues de l’immigration. Quel sens y aurait-il à forcer ou inciter ces populations – en besoin d’intégration (notamment par le travail) – à s’installer dans des territoires que les Français quittent faute de travail et de perspectives ? L’objectif de répartir le flux migratoire sur tout le territoire, faute de le maîtriser, conforte ainsi le point de vue de ceux qui voient dans l’immigration une révolution démographique favorisée par les dirigeants politiques à laquelle n’échapperait désormais aucune parcelle du territoire. Elle contribue à attiser les déchirements de la société française et à favoriser la radicalisation de l’opinion qui déjà estime à 71% (CSA juillet 2022) que l’immigration est trop importante. Est-ce volontaire ? Est-ce aveuglement ? Les deux à la fois sans doute. Déchirer pour mieux régner. Elle relève de la provocation sur le mode du pompier pyromane : radicaliser l’opinion et la déchirure entre « progressisme » et « populisme ». C’est toujours la même chose depuis 10 ans voire plus : attiser l’extrémisme et le désigner comme adversaire privilégié en comptant sur sa diabolisation historique pour assurer le maintien au pouvoir des héritiers du parti socialiste. Cela a marché en 2017 et en 2022. Jamais deux sans trois se disent-ils en pensant à 2027. Cela s’appelle jouer avec le feu.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

52 commentaires pour Répartir les migrants dans le monde rural?

  1. Anonyme dit :

    A t  » on seulement pensée a les renvoyer d » ou il vienne ? seule solutions pour régler ce probléme ,michel43

    J’aime

  2. Anne dit :

    Pendant ce temps, on ne parle pas de la pénurie de doliprane.
    Le pharmacien m’a vendu ce matin ses 3 dernières boîtes de doliprane (doliprane 500), en me prévenant qu’il y avait une pénurie nationale, voire internationale de doliprane, et qu’il fallait en consommer moins. (Est-ce que quelqu’un d’autre est au courant?).
    La fin de l’abondance, finalement.

    J’ai pu compléter par du doliprane 1000, il en restait en stock, mais enfin ce n’était pas mon ordonnance.
    Que fait le nouveau ministre de la santé?

    J’aime

  3. Une partie de la France a toujours eu du mal avec les migrants. Voir lien suivant:

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_des_Italiens_d%27Aigues-Mortes

    Enfant dans le département des Landes dans les années cinquante/soixante je me souviens avoir entendu des adultes parler en mal des migrants espagnols et italiens mais aussi pieds-noirs.

    Dernièrement un camarade d’école primaire m’a dit après la mort de ma mère tout le bien qu’il pensait d’elle. Il m’a raconté son arrivée dans le village en 1948 avec son père et sa mère italiens. Dans la discussion à un moment il m’a dit « Avec mes parents nous avons reconstruit la France ».

    Instit en Lot-et-Garonne de 1969 à aujourd’hui j’ai découvert la diversité de population de ce département et plus particulièrement les camps de Harkis et d’Indochinois.

    Hier j’ai passé la journée à un vide grenier à Ayet, près de Tonneins. Il y avait autour de moi des gitans, des marocains, des tunisiens, des algériens et un couple de jeunes colombiens ne parlant qu’Espagnol. Et parmi les « blancs » des personnes aux parents ou grands parents d’origines italiennes et espagnoles.

    Il n’y a pas eu d’incidents et d’incivilités. Il y avait beaucoup de monde. Plus que l’an dernier.

    Il faisait très beau.

    J’aime

  4. Etaler la merde, on le fait depuis 1974 et le PAEAC… grand succès s’il en est…

    J’aime

    • Lucien.S dit :

      Et vous le papier qui va avec …

      J’aime

    • vu la réponse, t’es pas un cultivé, prenant le propos initial pour une offense, statistiquement, avec un nom comme le tiens, j’écarte la carte ethnique, pourtant sur un blog de feu monsieur talonnette karscheriseur de banlieue ( de droite ), s’offusquer d’un propos réel, blanc et de droite, omis la retraite et le grand âge, je ne vois rien d’autre que la sénilité. un boomer donc. Ce qui explique le tout.

      C’est quoi déjà le PAEAC ? tu peux nous faire un résumé ?

      hmm ??? C’est bien ce que je pensais.

      Répondre aux croyants par de la logique est un cul de sac cognitif. Rendors toi, et n’oublie, hein, vote bien contestataire au 1° tour pour ta misérable retraite et ressaisis-toi pour le sursaut républicain au 2°, n’oublie pas hein, 1° tour extrême droite, 2° tour, extrême gauche.

      tu vas a-do-rer la période 2027-2032.

      Cette espèce est condamnée. L’arrogance dans l’ignorance, cette crasse humaine de répartie vide sans fondement, incapable de dépasser sa mesure.

      L’exemple type d’un mec de gauche aux valeurs morales qui heurte les lois du marché et la propriété privée et qui juxtapose les deux sans vergogne pour finir sa petite vie dans le merdier ambiant.

      Lis Blackening of Europ, de Clare Ellis, encore faut-il que tu puisses lire l’anglais dans le texte, ce que je doute fortement.

      ainsi tu comprendras que l’occident a été vendu identitairement et culturellement dans les années 70 contre des pleins réservoir de voiture.

      J’aime

  5. cyril dit :

    encore faut il que les migrants veuillent s’adapter et vivre à la française ! ceratains le feront, d’autres non
    voir édito de charlie hebdo 14 sept 2022 : la reine Elisabeth avait anobli Salman Rushdie; toutefois le prince Charles avait fortement critiqué l’écrivain et Chirac avait horreur du blasphème et critiquait Rushdie et Scorsese (film la dernière tentation du Christ)

    J’aime

  6. Gamain dit :

     » C’est toujours la même chose depuis 10 ans voire plus  »
    J’aime beaucoup, cher Maxime, l’imprécision de votre formule !!!

    J’aime

  7. Gamain dit :

    CALLAC, petite bourgade de Bretagne, va-t-elle avoir l’honneur d’être la première à inaugurer la guerre de reconquête de l’Espace Civilisationnel Européen sur les vagues mahométanes ?

    J’aime

  8. Gamain dit :

    Procès ULUG.
    Un beau jeune français de 20 ans, radieux, se prend 18 coups de couteau … un crime  » d’honneur « , à la turque …. Allah Turc !
    Les mahométans ont-ils le même sens de l’honneur ?
    Qui fait rentrer ces gens-là chez nous : Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron 1, Macron 2 ?

    J’aime

  9. Timéli dit :

    Si Macron veut retrouver en face de lui le candidat du RN, en 2027, il lui faut régulièrement souffler sur les braises de l’immigration, de temps en temps, pour maintenir à son plus haut niveau la haine de l’étranger parmi les électeurs. Cette forme de manipulation fait partie de sa stratégie pour gagner : il l’a déjà employé deux fois, alors pourquoi pas une troisième fois !

    J’aime

  10. Pradault Louise dit :

    Macron a décidé de ruiner la France et d’emmerder les Français. Il copie la dernière vengeance de la droite américains qui a déplacé dernièrement des Venezueliens enmigrés près de la résidence de Kamela Harris pour protester contre sa politique d’émigration. Se servir comme des pions de migrants en quête de racines est mal perçu par l’opinion mais reste que répartir des migrants dans les bastions démocrates est un coup politique contre Biden.
    Jusqu’ici nos campagnes étaient tant bien que mal préservées de l’insécurité manque d’hygiène drogues diverses etc de sorte que les citadins pouvaient y trouver une paix relative . Envahies par les bobos et maintenant par des migrants ignorants de nos us et coutumes avec la mosquée au milieu des du village ce n’est pas le grand remplacement mais un basculement de populations où chacun est étranger dans son propre pays.

    Aimé par 1 personne

  11. francois dit :

    Pourquoi la campagne ? parce que c’est là, « selon la vision de macron du monde rural » que vivent les bouseux, les gueux tout le monde connaît le mépris et la détestation de présipède pour les gens qui ne sont rien..
    Pourquoi pas en bord de mer où même à la montagne., au Touquet, à Deauvlle, sur la Cote d’Azur…..
    Bien sûr que non, Les miséreux doivent vivre ensemble. C’est véritablement scandaleux, beaucoup de gens comme moi, ont quitté la banlieue pour échapper à la délinquance et surtout à la promiscuité de gens qui ont une autre culture que la notre. En tant que parent de policiers j’ai du partir, tant les insultes (crachat, agressions verbales, tag sur les murs avec numéro d’immatriculation de ma voiture etc … Beaucoup de gens comme moi ont envie de vivre en paix, de dormir la nuit, d’avoir une ville propre, sans détritus balancés par les fenêtres etc…
    Dans les petits villages, c’est parti pour le grand remplacement; je m’explique dans les villages de 500 voir 300 habitants la population est souvent très âgées, importer des personnes jeunes et étrangères, il ne faudra pas attendre une décennie pour que le remplacement soit total.
    Je m’arrête je suis trop écoeuré devant la bêtise, la provocation perpétuelle de macron…

    Aimé par 1 personne

  12. Gribouille dit :

    « L’objectif de répartir le flux migratoire sur tout le territoire, faute de le maîtriser, conforte ainsi le point de vue de ceux qui voient dans l’immigration une révolution démographique favorisée par les dirigeants politiques à laquelle n’échapperait désormais aucune parcelle du territoire. Elle contribue à attiser les déchirements de la société française et à favoriser la radicalisation de l’opinion qui déjà estime à 71% (CSA juillet 2022) que l’immigration est trop importante. »

    Il me semble que ce sont les 71% qui ont raison, et que ce sont les 29% qui essaient de leur (se) dorer la pilule et de forcer la main aux autres qui ont tort.

    L’immigration est, en tout cas, au minimum acceptée par les dirigeants politiques occidentaux ; et elle représente bien un changement démographique majeur, que l’on peut qualifier de révolution, et qui est dangereux.

    Face à cela, vous-même semblez vous raconter des histoires. Vous nous aviez par exemple tenu ici le discours selon lequel il y a toujours eu de l’immigration, nous aurions tous des ancêtres immigrés, etc.
    Or, c’est historiquement faux d’une part ; et d’autre part, les quelques échanges marginaux qui ont pu avoir lieu se faisaient entre pays européens.

    Les arrivées actuelles sont le fait de gens qui sont souvent visiblement différents, qui ont en tout cas une culture différente à laquelle ils ne vont pas renoncer (vous-même ne voudriez même pas leur désigner un lieu où s’installer, d’après le billet) et à qui il est facile de monter la tête contre le reste des Français par le discours repentant, notamment sur l’ex-empire français, repris par tous les politiciens à un degré ou à un autre.
    Je ne vois donc pas comment vous pouvez imaginer que cela va bien se passer.

    Il semble y avoir dans les milieux dirigeants, politiques et administratifs, un parti-pris en faveur de ce phénomène qui est conjoncturel et irréfléchi (c’est une réaction, par ailleurs absurde, aux politiques totalitaires) et qui va faire beaucoup de dégâts, difficilement réparables.

    J’aime

  13. lob dit :

    Non, on l’arrête, é pi c’est tout. Le problème n’est pas la répartition, mais sa nature devenue invasive,. S
    top, qui, que, quoi, nous y obligent ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.