Guerre d’Ukraine et d’Arménie, le deux poids deux mesures

Le Figaro: Deux facteurs semblent avoir motivé l’Azerbaïdjan. Tout d’abord, la défaite russe à Kharkiv. «La Russie est moins en mesure de dissuader l’Azerbaïdjan», confirme Florent Parmentier, secrétaire général du CEVIPOF et chercheur associé au Centre de géopolitique d’HEC. Ensuite, la dépendance gazière de l’Europe. Ursula von der Leyen s’est rendue à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, le 18 juillet dernier pour annoncer en grande pompe le doublement des importations gazières en provenance de la république caucasienne. «L’Azerbaïdjan veut tirer profit de cette situation, même si cette fourniture ne pallie pas le gaz russe», abonde Tigrane Yegavian, auteur de la Géopolitique de l’Arménie. La Turquie derrière l’Azerbaïdjan. L’Azerbaïdjan revendique également la construction d’un corridor entre son territoire et celui du Nakhitchevan, contigu de la Turquie mais isolé. Les accords de cessez-le-feu de 2020 prévoyaient, en effet, un tel accès mais celui-ci n’a pas été réalisé, l’Arménie souhaitant pouvoir contrôler la circulation de biens, de marchandises et de citoyens sur son propre sol. Mais ses revendications pourraient aller au-delà. «Bakou revendique le sud de l’Arménie, mais aussi une partie du centre, voire la capitale Erevan», rappelle Tigrane Yegavian. Une telle annexion signifierait l’extinction pure et simple de l’Arménie comme pays indépendant.

L’attaque de l’Azerbaïdjan contre l’Arménie semble avoir fait plusieurs centaines de morts, des destructions et se présente comme un début d’invasion. Rien n’est plus sidérant que le silence général des dirigeants occidentaux et des médias radio télé qui ignorent cet événement et se gardent prudemment de prendre partie et de dénoncer la responsabilité de l’envahisseur. L’attaque de l’Ukraine par la Russie mobilise l’actualité depuis des mois et donne lieu à un intense engagement des Etats-Unis et de l’Europe en faveur de l’Ukraine, au nom du droit international et du respect intangible des frontières. D’où l’aide massive, économique et militaire à l’Ukraine et les sanctions économiques contre la Russie. En revanche, sur l’Arménie, un grand silence, une totale indifférence, omerta écrase des événements qui certes n’ont peut-être pas (encore?) la même ampleur, en termes de nombre victimes et de destructions, mais relèvent strictement de la même nature: une invasion lâche, illégale et barbare. Ce deux poids deux mesures aussi flagrant, aussi évident, soulève des questions sur les motivations profondes du monde occidental, ses intérêts et ses ambitions, au-delà des légitimes questions de respect du droit et des frontières des Etats.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Guerre d’Ukraine et d’Arménie, le deux poids deux mesures

  1. Gamain dit :

    L’Arménie, premier royaume chrétien de l’Histoire, a une destinée trop proche de celle d’Israël pour ne pas subir les mêmes vilenies de la part des peuplades des alentours, cruelles et barbares, sur lesquelles la civilisation de l’Europe n’a jamais eu aucune influence apaisante.

    Aimé par 1 personne

  2. Puisque nous parlons de guerres oubliées nous pouvons remarquer que le conflit israélo palestinien qui dure depuis 70 ans est en train de passer aux oubliettes de l’Histoire.

    J’aime

  3. Simon dit :

    https://lincorrect.org/sos-chretiens-dorient-cest-ni-plus-ni-moins-la-survie-de-larmenie-qui-est-en-jeu-lincorrect
    Bonjour Maxime et à tous,
    La malheureuse Arménie a été sacrifiée lors de la non-application du traité de Sèvres qui devait lui garantir son intégrité territoriale. Or, elle a été amputée de la grande Arménie, restée dans le giron turc. Nous devrions avoir honte. Auprès de qui s’adresser afin que l’intégrité de l’Arménie soit respectée ? Quelles voix s’élèvent contre cette invasion ? Décidément, la France, l’Europe sont des outres pleines de vent.

    J’aime

  4. Monique dit :

    La place est aux poètes. Nous avons eu la chanson de Charles Aznavour, lyrique, élégante, pleine d’espoir mais il y a l’envers du poème par le poète arménien lui-même, celui qui l’a vécu :

    « Le clocher qui ne se tait pas »

    Le printemps est arrivé mais la neige est tombée 

    Ils ont poignardé, ils ont exterminé,
    Ils ont coupé les têtes des grands et des petits,
    Ils ont égorgé et martyrisé…
    Ils ont détruit et brûlé…

    Le sang et les larmes ont coulé

    De la rougeur du sang, ils ont coloré les vallées et les montagnes

    Ils ont détruit le ciel bleu

    Ils ont tué notre peuple

    Ils ont changé le pays plein de biens

    En un pays des miettes ;

    L’offrande sacrée, ils l’ont mise dans la bouche du chien …

    Ils ont voulu laisser un seul arménien

    Ils l’ont voulu… Pour le musée.

    Le printemps est arrivé mais la neige est tombée.

      Barouyr SEVAG (1924-1971)Extrait  

     
     

     
     

    Aimé par 3 personnes

  5. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Vous êtes étonnés Maxime par cet état de fait, moi pas ! L’Arménie n’intéresse pas les Etats-Unis, ils n’ont pas d’intérêts en Arménie. Il ne faut pas être dupe les Etats-Unis font la guerre contre la Russie par pays interposés l’Ukraine, entrainant dans sa folie les petits toutous européens avec en chef d’orchestre Van Der Leyen. Pas plus que la communauté internationale s’intéresse au Yémen où les saoudiens massacrent des milliers de personnes.
    Ce qui est bien avec internet c’est que l’on peut retrouver les infos des différentes chaines 10, 15 ans en arrière. Oublié le 15 mars 1995 où Kiev a envoyé ses forces spéciales pour contrer les autorités indépendantistes de la péninsule de Crimée où les manifestations se sont terminées en bain de sang. Oublié le massacre d’Odessa du 3 mai 2016 par les néo-nazis ukrainiens. Oublié le criminel Dmytro Anatoliyovych Iaroch tueur de pro-russes et d’homosexuels, fiché par interpol désormais conseiller au ministère de la Défense ukrainien. Les massacres faits par les ukrainiens dans le Donbass et en Crimée, sont oubliés, médias, journalistes, politiques font preuve d’amnésie sur ce sujet. Oublié les massacres perpétué par Azov , Secteur Droit, les tchétchènes côté ukrainiens des bataillons « Cheikh Mansour » et « Djokhar Doudaev ». Il est bien évident que les médias ne vont pas dire que ces individus ont combattu avec Daech et commis des attentats, ils combattent au côté de l’armée ukrainienne. A savoir que ces individus sont armés par les Etats-Unis et les pays européens. Ils ont fait des massacres plusieurs centaines de morts notamment à Debaltseve, à Chyrokyn et à Izioum tiens on parle de cette ville actuellement, bizarre non ?
    Aguerris sur les différents fronts du djihad et ayant occupé des postes politiques et militaires de haut rang au sein d’al-Qaïda, de Daech, ou encore dans les SMP djihadistes, les combattants tchétchènes savent manier le discours du djihad.
    Des massacres fait par ces groupes, ont été imputé par la presse aux tchétchènes combattant côté russes ou à l’armée russe.
    Il faut comprendre Maxime, il y a les gentils crimes de guerre pour notre bien et les méchants crimes de guerre.
    Ce qui est intéressant aussi Maryse Burgot qui le 1er mars 2022 nous montre une école où on fabrique des cocktail Molotov , femmes enfants participent. La même Maryse Burgot s’indigne que cette école soit bombardée 15 jour plus tard, et nous dit que rien n’était fait dans cette école.
    Le 10 mars Dorothée Olliéric envoyée spéciale nous montre un supermarché servant de base logistique avec des équipements militaires et où séjourne des combattants. 15 jours plus tard elle s’insurge que le supermarché soit bombardé et dit à qui veut l’entendre qu’il n’y avait rien dans ce supermarché, que des innocents. Même chose lors d’un reportage de CNN dans une maternité et boum la maternité qui avait dans son sous-sol de l’armement. Mais on nous dit qu’il n’y avait rien.
    Les occidentaux, l’ONU sont très sélectifs en matière de massacres et crimes de guerre. Et on ne parle surtout pas des crimes de guerre perpétrés par les Etats-Unis, bien sûr pour défendre la démocratie.
    Oh zut! je suis complotiste et pro-Poutine désolé…

    Aimé par 4 personnes

    • Lucien.S dit :

      Vous êtes surtout un ancien militaire et on peut comprendre votre délire…

      J’aime

    • Philippe dit :

      Bonjour Lucien S
      Ce n’est pas un délire il suffit de consulter les journaux des dates citées. Vous êtes dans l’ère du moment, il ne faut pas voir les choses tel qu’elles sont.
      J’étais des opérations en ex-Yougoslavie et des massacres fait par les croates et Bosniaque étaient mis sur le dos des Serbes. En tant de guerre il n’y a pas les gentils d’un côté et les autres de l’autres, cela réveille les plus bas instinct de l’homme. Vous allez peut-être nier les milliers de civils brulés au Napalm au Vietnam, les afghans civils tués suite à l’attentat du 11 septembre, les milliers de civils tués en Irak en 2003. Nier les massacres des yéménites. On peut tuer en toute impunité par intérêt.
      Continuez à croire la propagande. Restez vissé devant votre télé et avalez toutes les couleuvres. je suis désolé mais la vérité doit être dite. Poutine est loin d’être un saint mais les américains non plus

      J’aime

    • Latrodecte dit :

      @ Lucien.S
      Avant d’employer le péjoratif terme de « délire » êtes-vous allé jeter un oeil à la biographie de M. Dmytro Iaroch, pour vous rendre compte par vous-même de la réalité des propos de Philippe? Même Wikipedia n’a pas réussi à faire totalement le ménage.

      Avez-vous pris la peine de vérifier ce que ce monsieur faisait pour le gouvernement Zelensky et l’état-major de son armée jusqu’en décembre 2021 par exemple?

      Et ne vous étonnez-vous pas que, depuis cette date, plus rien n’a été publié sur lui nulle part ou presque, y compris sur Internet? Une absence de visibilité étonnante, sachant qu’il se passe dans son pays ce qu’il appelle de ses voeux depuis au moins dix ans, la grande guerre contre la Russie, et que, très présent et vocal jusque-là, subitement, il se tait depuis huit mois?

      Délire et déni commencent par les mêmes lettres.

      Et je suis surpris de voir à quel point de nombreux Français, mais plus généralement de nombreux Européens, soutiennent sans la moindre interrogation une guerre par proxy menée par les US, qui nous vassalise toujours un peu plus, et ne présente aucun intérêt pour nous. Il n’y a que des coups à prendre, dans ce conflit. Un conflit dont la justice humanitaire, brandie avec la défense de la démocratie, est plus que discutable, dans la mesure ou notre engagement n’a fait l’objet d’aucune consultation démocratique des populations de l’UE, d’une part, et dont la prolongation ne fait qu’entraîner une augmentation du nombre de victimes, d’autre part. Des risques d’embrasement de tout le continent aussi.

      Poutine est un méchant, mais il est faux de prétendre que ses adversaires sont des gentils. Et se laisser enfermer dans cette alternative prouve à quel point nous, européens, sommes devenus minables et faibles.

      J’aime

    • Jean-Luc dit :

      @philippe,
      Tout à fait d’accord avec votre analyse.
      Depuis 2014 rien ne s’est passé dans le Donbass d’après le narratif occidental, les bombardements, exécutions sommaires, enlèvements, tortures, 14000 morts, interdiction de la langue Russe parlée par les 2/3 des Ukrainiens, discriminations officielles des minorités par décret présidentiel, refus d’application par le pouvoir des accords de Minsk….des milices néonazies, des rues, des places à Kiev aux noms d’authentiques banderistes étroitement associés aux crimes des SS et de la wehrmacht….(Arno Klarsfeld avait d’ailleurs demandé que ces personnages ne soient plus glorifiés)
      Sans parler de la demande d’adhésion à l’OTAN et d’installation de missiles à 5 mn de Moscou.
      Les seules guerres légitimes sont celles menées par les pays dits occidentaux, autoproclamés camp du bien, dont la grande Amérique, qui ne manquent jamais de s’essuyer les pieds sur le droit international quand ça les arrangent et jouent ensuite aux donneurs de leçons.
      Les 3/4 de la planète en fait ne s’associent pas aux sanctions anti Russes et encore moins à la Russophobie occidentale de circonstance.
      Le discours des anciens pays coloniaux ne fait plus recette.
      L’hégémonie US et de ses vassaux idiots Européens va progressivement laisser place à un monde multipolaire, qui n’en n’aura rien à faire de l’extra-territorialité du droit US, et du $ et c’est tant mieux.
      La France ferait bien de quitter le train fou de l’OTAN, revenir à une position Gaullienne d’indépendance que l’on n’aurait jamais dû abandonner, pendant qu’il est encore temps.

      J’aime

    • Philippe dit :

      Bonjour Latrodecte

      Merci pour votre approbation.
      Vous dites: « Et je suis surpris de voir à quel point de nombreux Français, mais plus généralement de nombreux Européens, soutiennent sans la moindre interrogation une guerre par proxy menée par les US, »

      Cela se fait grâce à l’information continue, créé de toute pièce par les Etats-Unis car ils sont partis sur la base de Joseph Goebbels : »À force de répétitions et à l’aide d’une bonne connaissance du psychisme des personnes concernées, il devrait être tout à fait possible de prouver qu’un carré est en fait un cercle. Car après tout, que sont  » cercle  » et  » carré  » ? De simples mots. Et les mots peuvent être façonnés jusqu’à rendre méconnaissables les idées qu’ils véhiculent.  » et « Nous ne voulons pas convaincre les gens de nos idées, nous voulons réduire le vocabulaire de telle façon qu’ils ne puissent plus exprimer que nos idées.  »
      Cela s’appelait le « Projet vérité » ils créaient la première chaine d’information continue le 1er juin 1980 avec l’aide de Ted Turner. Il faut contrôler l’information nationale et internationale.
      En fait le principe est simple saturation cognitive, émotionnel, peur et terreur, les gens ne doivent plus être rationnels. En fait l’excès d’information tue l’information et facilite la désinformation.
      Ce phénomène s’est amplifié avec la COVID, émotionnel, peur, terreur. Il faut faire croire que vous êtes les protecteurs et sauveurs du peuple qui risque de mourir. Aujourd’hui le mot la Russie va envahir toute l’Europe et utiliser la bombe atomique et nous détruire. Tous les russes sont des barbares sanguinaires assoiffés de sang, de massacres, de viols.
      De plus politiques, médias, intellectuels, et soi-disant spécialistes et experts réécrivent l’histoire d’hier, les faits des années passées sont complètement revus, transformés.
      Et par paresse intellectuel et du fait que le niveau de culture générale baisse dans tous les pays occidentaux, il n’est que plus facile de manipuler les foules.

      J’aime

    • Iris dit :

      Philippe
       »Ce qui est bien avec internet c’est que l’on peut retrouver les(des) infos ailleurs . Comme par exemple ici:
      @CedricMas
      ou là
      @stephanekenech
      En effet cela change des informations aseptisées.

      J’aime

  6. Monique dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet et tous,
    Merci pour cet article. Une vraie question que je me pose depuis le début du conflit russo ukrainien, car enfin, si l’Ukraine peut se défendre, si l’Ukraine peut remporter cette guerre et reprendre ses territoires perdus c’est bien grâce aux milliards américains et aux armes de pointe fournies aussi par les états européens. Nous n’étions pas menacés mais on nous a dit qu’un seul missile russe pouvait nous anéantir en moins de deux minutes, on nous a fait peur avec « Tchernobyl », Poutine a été comparé à Hitler, les médias de concert font chaque soir des émissions à la gloire de l’Ukraine et la bérézina russe, il n’y a plus d’armée, les soldats n’en sont pas, ce sont des assassins de droit commun sortis des prisons, des mercenaires tchétchènes, le tout grâce « à la grande intelligence de Zelensky comparé à Winston Chrurchill », pas moins ! sans parler des sanctions économiques qui vont plonger l’Europe dans le marasme.
    Pendant ce temps, on agresse l’Arménie, mais là, ce pays ne bénéficie pas de ces mêmes idéalistes partis combattre en Ukraine, l’Arménie ne fait pas pleurer l’UE, elle ne déplace pas des milliards américains ni le petit doigt d’Ursula. La chrétienne Arménie qui a déjà subi un génocide turc doit elle devenir un état islamique ?
    Rien pour l’Arménie, juste au moins 100 soldats arméniens dès le premier jour, mais là aussi nous sommes aux portes de l’Europe, comme l’Ukraine. Doit on regarder l’Arménie mourir sous nos yeux indifférents ?
    La mort de l’Occident est programmée et finalement, il n’aura que ce qu’il mérite et bientôt aussi la fin des chrétiens.

    Aimé par 4 personnes

    • Gerard Bayon dit :

      @Monique
      Ursula Van de Leyen a clairement choisi son camp et donc celui de l’U.E. en allant jouer les « gourgandines » auprès du dictateur sanguinaire de L’Azerbaïdjan allant même, comble de l’abjection, jusqu’à lui délivrer publiquement un brevet de bonne conduite en déclarant que ce pays faisait partie: « des fournisseurs plus fiables et dignes de confiance ».

      Aimé par 2 personnes

  7. ysengrin01 dit :

    « …Ce deux poids deux mesures aussi flagrant, aussi évident, soulève des questions sur les motivations profondes du monde occidental, ses intérêts et ses ambitions,… »

    Flagrant : donc incontestable
    motivations profondes : motivations cachées, qu’on ne révèle pas.

    Vous êtes sur la bonne voie !

    L’erreur de 99,99 % de la population est de croire que les élites sont sincères et dirigent pour le bien commun. Or, seuls les actes, les faits comptent, et c’est en analysant ces derniers que l’on découvre les motivations de ces élites, et là…

    J’aime

  8. charlymesdoun dit :

    Ce débat est exactement celui d’un détenteur d’un lingot d’or (vous) et celui
    qui a une bouteille d’eau en plen désert et que vous êtes assoifé; vous lui donneriez le lingot pour la bouteille d’eau! Je ne sais plus qui disait: mon royaume pour un cheval! Von der Leyen n’a pas personnellement de lingot d’or, encore que, mais a en fait celui que vous possédez, et va le trocquer pour un peu de gaz (pour l’Allemagne)!

    J’aime

    • charlymesdoun dit :

      Et je ne vous parlerai pas de morale comme comparer le bien fondé de la guerre entre l’Azerbaijan et l’Arménie, cela me donnerai la migraine! Et BHL aura certainement une bonne réponse!

      J’aime

  9. Liber dit :

    L’effrayante Mme Van de Leyen semble nettement préférer la religion musulmane à la religion orthodoxe.
    Cela explique peut-être ceci !
    C’est son droit personnel, mais ne devrait pas l’être en tant que Présidente de États Unis d’Europe qu’elle semble vouloir être.
    Une certaine neutralité serait la bienvenue !

    Aimé par 2 personnes

  10. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIAet a ajouté:
    Des questions qu’il faut en effet se poser à propos des positions occidentales dans le conflit Russie-Ukraine mais qui, si posées, valent à leur auteur un brevet de collabo pro-Russe…

    J’aime

  11. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Depuis que j’ai vu la présidente de la Commission Européenne aller se déshonorer pour un peu de gaz en allant lécher les bottes du dictateur de l’Azerbaïdjan, sans même négocier en retour l’arrêt du conflit avec son voisin Arménien, j’ai immédiatement pensé que l’avenir de l’Arménie et de son peuple étaient plus que compromis.
    Ce petit pays à majorité chrétienne, enclavé et pauvre est en guerre depuis des décennies avec la Turquie et l’Azerbaïdjan et n’intéresse absolument pas la communauté internationale et encore moins européenne qui ferme les yeux et se bouche les oreilles face à la triste évidence et préfère négocier avec un assassin.
    Cette Europe est définitivement discréditée.
    Ne restent que les prières du pape François pour éviter le pire , c’est dire si la situation est perdue !

    Aimé par 2 personnes

  12. pierre guillez dit :

    Bonjour « soulève des questions »
    Non cela ne soulève aucune question. Il n’y a aucune justification à prendre des sanctions contre la Russie dès lors qu’aucune sanction n’a été prise contre les USA en 2003, lors de l’invasion et destruction de l’Irak.
    Alors nous avons le choix habituel, stupidité, folie suicidaire, ou complot.
    Et nous connaissons depuis février le resultat, beaucoup de morts et de destructions pour rien.
    Lorentz explique que les rats ont subi une evolution de l’agressivité naturelle et necessaire à la survie de l’espece, évolution inutile voire nuisible, mais pas complètement destructrice de l’espèce, qui les conduit à s’entretuer.
    Les etres humains aussi, apparemment.

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      L Irak à envahi le Koweït et représentait une force dé stabilisatrice de la région.
      L’Ukraine ne compte se développer qu à l intérieur de ses frontières…
      La Russie de Poutine est elle une puissance pacifique qui engendre la stabilité du monde ?…

      J’aime

    • LATRODECTE dit :

      @cgn002
      L’Irak a été armé et renseigné par les USA lors de sa guerre contre l’Iran (notons que pour armer les Contras, en Amérique du Sud, la CIA, avec l’aval de son président, Reagan, a également armé et renseigné dans une moindre mesure l’Iran, pour récupérer des fonds). La chimie irakienne a été développée par les USA, l’Allemagne et la France. C’est cette chimie qui a permis à l’Irak de gazer des Iraniens et sa propre population. A cette époque, si l’on doit commencer à chercher des forces destabilisatrices dans cette région, c’est en Occident que l’on va les trouver, USA en tête.

      Quand Biden exige récemment de Poutine qu’il n’utilise pas l’arme chimique, il oublie opportunément l’histoire et les actions de son propre pays (opération Ranch Hand au Vietnam, 1961 – 1971) ainsi que celle de ses proxies, en l’occurrence le susmentionné Irak.

      Les sanctions prises aujourd’hui sont-elles justifiées? Cela pourrait et devrait faire l’objet d’un débat démocratique (par consultation de populations que l’on entraîne dans un conflit aux motifs et perspectives très flous, sans intérêt géopolitique pour elles, et qui seront les seules à en payer le prix, du sang peut-être) justement parce que nous n’avons pris aucune sanction contre un autre état qui au cours des soixante dernières années à déclenché plus de guerres que n’importe qui et envahit pour de fausses raisons plus de pays que n’importe qui (Vietnam, Corée, Irak, etc.) au nom d’une politique de containment de l’ennemi soviétique d’abord, puis de nation building ensuite. Invasions toujours opérées sous de faux prétextes (armes de destruction massive inexistentes en Irak en 2003, par exemple), dans le seul but de servir son propre intérêt, qui ont semé derrière elles destruction et chaos (et conséquences lointaines, Cf. attentats parisiens de 2015.

      Les USA méritent d’être sanctionnés, depuis longtemps. Ne pas l’avoir fait nous a privé de notre droit à faire la morale aux autres, en particulier aux Russes.

      Admettons de regarder la réalité en face, nous menons une guerre par Ukrainiens interposés pour servir les intérêts politiques américains, parce que nous pensons, à tort ou à raison, que nous avons besoin de leur bouclier stratégique et de leur soutien économique. Certainement pas pour la liberté ou la démocratie ou la justice ou la morale. Ce sont des valeurs que nous affichons sans plus les défendre ou les appliquer réellement depuis longtemps.

      J’aime

  13. Je vais plagier Anatole France: on croit mourir pour la patrie on meurt pour les intérêts d’industriels. On croit aujourd’hui mourir pour la liberté et le bon droit, on meurt pour les intérêts de producteurs de gaz et de pétrole. Aujourd’hui mieux vaut être un pays de champs de lentilles qu’un pays de champs pétrolifères. Peut-on fabriquer du pétrole? du gaz? Peut-on se passer du pétrole et du gaz?

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      On ne peut pas garantir que le pays qui s enrichit avec des ressources providentielles restera détaché vis à vis de celui qui en dépendra…
      Soit vous la jouez par la domination (d un despote) soit pour l intérêt général et donc en faveur de la paix.
      Pas de chance, les ressources se trouvent à l’ intérieur de pays autocratiques et envieux des occidentaux democratiques (berk !) avides et dominateurs par leur art à l’utilisation de ces ressources…

      Aimé par 1 personne

  14. Valukhova dit :

    Bonjour,
    Merci pour ces détails cuisants. De toutes façons, à force de voir des afrontements de partout… dont la focale est évidemment les énergies indispensables pour tout le monde, on finit par ne plus regarder les infos qui nous pourrissent la vie. Chaque jour, dans quelle que circonstance que cela soit, chacun a son lot de difficultés ou de souffrances à gérer. Et cela n’est pas réjouissant du tout !
    Bonne journée

    J’aime

  15. Pascal dit :

    Les raisons sont facilement compréhensibles et particulièrement cyniques. Mettre la Russie dans l’embarras, en l’obligeant à se battre sur plusieurs fronts. Derrière, cette stratégie, nous avons, bien évidemment à la manœuvr, les Américains avec le relai de notre chère commissaire politique européen. À ce propos, suis-je le seul à penser que nous avons un très grave problème avec Ursula von der Leyen ?

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.