Mode de détermination du prix de l’électricité: ultra libéral ou ultra stalinien?

Nul n’est censé ignorer la loi selon un célèbre principe juridique. Mais le droit procède aujourd’hui d’un tel enchevêtrement de normes jurisprudentielles, constitutionnelles, européennes (directives et règlements), législatives et réglementaires, etc. qu’il est impossible de suivre son évolution dans tous les secteurs de l’action publique. Bref, comme beaucoup de personnes sans doute, j’ai découvert le mode de fixation des tarifs de l’énergie à travers le suivi de l’actualité et de la presse. Et les bras m’en sont tombés. Sous réserve des ajustements fiscaux nationaux, les prix de l’énergie sont fixés grosso modo au niveau de Bruxelles selon un mode de calcul réglementé. Les tarifs sont calculés sur la base d’un raisonnement « marginaliste »: la référence est le coût le plus élevé de la production de cette électricité. Aujourd’hui, à l’échelle de l’Europe, le prix de l’électricité est donc basé sur celui de l’électricité produite par des centrales au gaz dont le coût a explosé du fait de la crise ukrainienne. D’où son augmentation vertigineuse qui pénalise lourdement la France, moins dépendante du gaz russe que les Allemands grâce au réseau de centrales nucléaires issu de la politique des années 1970 à 2012, et malgré le sabotage de ce réseau par les différents gouvernements depuis 2012. Alors les commentateurs qualifient parfois ce mode de fixation des tarifs d’ultralibéral. Mais c’est exactement le contraire en vérité. Il n’a rien d’ultra-libéral, il est au contraire ultra-stalinien. Libéral veut dire que les prix ne sont pas administrés et relèvent d’une logique de marché. En l’occurrence, ils sont bien à l’inverse fixés sur un mode réglementaire, bureaucratique, centralisé à Bruxelles selon une méthode qui privilégie l’uniformité et le nivellement pour 500 millions de consommateurs dans la négation des différences nationales ou régionales. Cela est tout le contraire du libéralisme. La méthode ressemble infiniment plus à celle du Gosplan soviétique et du COMECON. L’idée est bien de pénaliser l’énergie électrique la moins couteuse, le nucléaire. Mais surtout, on est en droit de s’interroger sur la responsabilité personnelle des décideurs qui ont mis en place une telle usine à gaz (…). Et sur ceux qui les ont laissé faire, qui les ont approuvés et donnent désormais dans le coup de menton aussi rageur que vain. C’est toujours le même problème de fond: l’irresponsabilité, le mélange sulfureux de cynisme, de lâcheté (en ce qui concerne la défense des intérêts français) et de crétinisation (absence de vision) des décideurs ou des élites dirigeantes.

MT

Publicité

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

49 commentaires pour Mode de détermination du prix de l’électricité: ultra libéral ou ultra stalinien?

  1. Jojo dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Merci Maxime pour cet intéressant billet.
    Au fur et à mesure de mes diverses lectures, dans tous les domaines, et pour autant que ma compréhension des problèmes de ce monde me soit aisée, car par toujours accessible, j’en arrive à me dire que nous, les humains de cette planète, sommes dirigés par des fous, des criminels, des profiteurs, des idéologues paumés, des irresponsables, des immatures, … (les mots me manquent), et sûrement tout ça à la fois. C’est désespérant.
    Hier, nous étions en balade dans la montagne, quand nous nous sommes trouvés au beau milieu d’un immense troupeau de moutons. J’observais leur comportement de groupe, pas très éloigné de celui des humains. Il y avait deux chiens Patou pour les orienter. La scène m’a donné à réfléchir.
    Il paraît que Dieu nous a donné la parole et le sourire pour nous distinguer des animaux !
    https://www.contrepoints.org/2022/09/15/438761-larnaque-des-energies-renouvelables

    Aimé par 1 personne

  2. Stanislas dit :

    Il y a des choses a bien comprendre dans le business électrique grâce au principe du « mérit order » à propos duquel j’ai envoyé un doc plus bas. Les derniers systèmes productifs sont ceux qui déterminent le prix (pour simplifier ) en cas de tension offre/demande en hiver à 8h et 19h

    C’est « tout con  » par deux exemples

    1° de mémoire, il y a 4 ans, le proprio de Marianne milliardaire , Kretinsky rachète à vil prix des centrales charbons alors qu’il est prévu qu’elles ferment dans les deux années qui suivent.
    On peut se dire que ce mec n’avait rien à faire de son fric donc il l’a balancé là dedans… une centrale charbon s’ouvre en dernier quasiment…admettons que le chantage soit possible sur le marché EPEX et que le prix du Mwh fasse l’objet d’une « proposition de prix qu’on ne peut refuser »…
    Elles sont toujours en fonction. Pas con le mec

    2° La libéralisation des barrages hydrauliques est toujours en réflexion..
    Les barrages s’ouvrent en dernier en cas de tension offre/demande. Imaginons qu’un propriétaire privé décide de ne lâcher du courant que sur la base « d’une proposition de prix qu’on ne peut refuser »

    Ajoutez à cela que des coupures ciblées par secteur sont possibles grâce au Linky, et que vous ayez un contrat avec une boite privée qui ne produit rien mais qui n’a pas envie d’acheter des Mwh sur le marché EPEX au moment de l’envol du prix en cas de tension..

    Tagada tsoin tsoin…. vous avez là des hypothèses de travail comme on dit pour faire enfiler des polaires à la population pendant quelques heures en tournante…

    Allons bon!!! voilà que je fais mon complotiste

    J’aime

    • Pheldge dit :

      et donc ? encore un sale libéral qui veut s’enrichir sur le dos du pauvre peuple ? non, quelqu’un qui a compris que la « transition énergétique » et le remplacement du nucléaire par de l’éolien et du photovoltaïque, tous deux hautement intermittents voire instables, conduirait à des pénuries.
      Ce n’est pas lui qui a créé la situation qui s’annonce, non, lui, il l’a anticipée, ce qu’ont été incapables de faire le politiciens qui ont détruit la filière nucléaire depuis dix ans pour des calculs bassement politiques.
      C’est à ces derniers qu’il faut demander des comptes !

      J’aime

    • Stanislas dit :

      pheldge

      Votre réponse m’indique assez bien que vous avez un problème de compréhension parce que visiblement vous n’avez qu’une vision très approximative du secteur… et surtout de l’histoire entre 2000 et 2019 par exemple et pour faire court

      si vous l’aviez eu, je n’aurai jamais lu cette réponse….

      Malheureusement sur un blog, si on commence à détailler les gens décrochent. C’est la simplification qui va nous détruire..

      J’aime

    • Pheldge dit :

      ah, l’argument s’autorité maintenant ?

      J’aime

  3. charlymesdoun dit :

    Eh oui, il faut toujours commencer par le début! Avant de parler de libéralisme ou même d’ultralibéralisme il faut commencer par définir le libéralisme! Et ce qui se décide à Bruxelles, où ne siègent aucun élu, ne peut qu’exceptionnellement être qualifié de libéralisme!

    Aimé par 2 personnes

  4. Anonyme dit :

    comme toujours ,il faut l  » Europe ,,grave erreur de la France ,a vouloir faire plaisir a certains ,on va mettre la mains au portefeuille ,,Solidarité oblige ,Alors normalement a chacun sa Mer,,,,michel43

    J’aime

  5. Celtapiou dit :

    La responsabilité des gouvernements Hollande et Macron
    devrait faire l’objet d’enquêtes et même de procès nationaux :
    leur lâcheté, leur incompétence, sont si criantes !
    Notre industrie nucléaire était l’une des meilleures du monde !

    Les français doivent être informés de la sujétion
    de nos dirigeants aux honteuses combines politiciennes ou pire…
    aux « financiers » allemands et européens qui les tiennent en laisse !

    Où sont les grands dossiers de la presse et de la radio-télévision
    d’Etat à ce sujet ?
    Un jour, les auteurs du désastre seront mis au ban de l’histoire,
    la vérité finit toujours par sortir du puits…

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.