Priver les Russes de visas, une mauvaise idée

L’UE doit débattre, au titre des sanctions contre l’invasion russe de l’Ukraine, d’une suppression totale des visas aux ressortissants russes. L’idée est mauvaise pour sept raisons:

  • Elle repose sur l’idée que les habitants de Russie soutiennent l’invasion de l’Ukraine et doivent être, aux aussi, punis. Qui peut l’affirmer aujourd’hui? Se fonder sur des sondages hasardeux n’a aucun sens dès lors que la Russie est une dictature privée de la liberté d’opinion.
  • Elle revient à atténuer la responsabilité des dirigeants russes dès lors qu’ils ne feraient que traduire dans les faits la pression de leur opinion publique.
  • Affirmer que les Russes sont par définition un peuple destiné à obéir et voué à la dictature – méritant d’être châtié à ce titre – repose sur un préjugé raciste – abominable – , qui fait du slave un peuple servile et donc un peuple prétendument inférieur.
  • Amalgamer hâtivement et sans autre forme de procès la politique des dirigeants russes et la volonté supposée des Russes relève d’un mépris de la Russie en tant que peuple. C’est oublier ce que nous devons à la Russie et aux Russes: 22 à 27 millions sont morts de 1941 à 1945 dont la moitié en combattant, pour environ un demi million d’Américains, de Britanniques et de Français. Nous devons notre liberté au peuple russe qui a vaincu l’armée d’Hitler au prix de souffrances indescriptibles. Mépriser le peuple russe (ici je ne parle pas de ses dirigeants actuels mais du peuple russe) relève du déni ou de l’ignorance de l’histoire.
  • Interdire aux Russes de voyager serait faire le jeu des dirigeants russes en les privant d’ouverture sur l’extérieur et donc de sources d’information autres que celles qui émanent de la propagande des dirigeants actuels de ce pays. Ce serait rendre service à une dictature en encourageant son autarcie.
  • Priver les Russes de visas reviendrait à les priver de la possibilité de fuir les persécutions pour demander l’asile et frapper de plein fouet les familles mixtes franco-russes.
  • Cette idée sinistre compromet l’avenir en associant dans les sanctions un peuple et ses dirigeants et rendrait toute perspective de réconciliation plus difficile avec un grand peuple européen infiniment proche de nous par la littérature et la culture, auquel nous devons tellement depuis 1945 et c’est entrer dans une logique de guerre sans fin. Les chantres de la privation de visas à l’encontre des Russes sont-ils des cyniques, avec une (sale) idée derrière la tête, ou de purs idiots? (pardon pour le mot, je n’en ai pas trouvé d’autres) MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

60 commentaires pour Priver les Russes de visas, une mauvaise idée

  1. Philippe dit :

    Bonjour maxime, Bonjour à tous,
    Je vous joins un extrait d’un mail d’une de mes amis Clémentine professeur de philosophie à l’Université d’Etat de Saint- Pétersbourg. Elle est mariée, avec un russe et mère de trois enfants. Voici un extrait du courrier mail que j’ai reçu lundi matin. La suppression des visas envisagée par l’Europe l’inquiète.

    Mon cher Philippe,
    En regardant les médias occidentaux (nous se sommes pas isolés du monde, contrairement à ce que l’on vous fait croire) beaucoup parlent des russes de la Russie et la majorité ne savent pas de quoi ils parlent, comprendre le peuple russe est compliqué pour un occidental. Moi-même, j’ai mis des années à le comprendre, comprendre leur façon de penser, leurs us et coutumes, leur histoire et cela fait 27 ans que je vis en Russie. Les sanctions que les pays occidentaux affligent à la Russie vont à l’encontre de l’effet recherché. Le peuple russe est tenace, pour eux « On n’attaque pas la mère patrie ». Ce sont des patriotes au vrai sens du terme. Il n’est pas question d’être pro ou anti poutine, il faut simplement comprendre ce peuple. Et lorsque je regarde la propagande des médias occidentaux sur la Russie, je constate que l’information est contrôlée et dirigée. Si elle l’est en Russie, c’est un fait, elle l’est aussi en occident, mais de façon traite et pernicieuse.
    Tu sais comme moi, que depuis 2014 sous pression des Etats-Unis, le peuple russe est victime de sanctions. Sanctions qui sont inutiles, car le peuple russe a connu, les sanctions, les privations, il sait parfaitement les contrer, il sait comment vivre ou survivre. Cette habitude aux contraintes est dans leurs gènes.
    De plus les occidentaux ne doivent pas oublier que 27 millions de russes sont morts lors de leur lutte contre les nazis, 25 millions de russes ont péri pendant les terreurs communistes et que le taux d’inflation avec Eltsine en 1992 a atteint 2500 %. La capacité de résilience des russes est très impressionnante, beaucoup d’occidentaux ne supporteraient pas 1/10éme de ce qu’ont supporté les russes. Sous Eltsine 2% de la population russes possédaient les richesses et 50% vivaient sous le seuil de pauvreté. J’en fus témoin, du fait que je suis en Russie depuis septembre 1995. Et j’ai vu le changement avec Poutine. Ses résultats économiques furent fulgurants jusqu’en 2010. La crise ralentissant cet élan. Contrairement à ce que disent les médias occidentaux, il lutta sans ménagement contre la corruption générée sous Eltsine, Navalny essaya de discréditer Poutine, par des vidéos truquées. Attention je ne dis pas que Poutine est un saint, un démocrate, mais il a remonté économiquement la Russie, cela peut-être surprenant mais c’est un libéral.
    Dire que les Etats-Unis comme le européens vont mettre la Russie à genoux, c’est bien mal connaitre le peuple russe et ses dirigeants.
    J’ai assisté une fois encore aux « Voiles Ecarlates » les 24 et 25 juin sur la Néva. C’est une magnifique manifestation destinée à la jeunesse russe : une grande fête organisée pour les bacheliers sur la Place du Palais à Saint-Pétersbourg. Le clou du spectacle est l’apparition d’un navire aux voiles écarlates au milieu d’un spectacle pyrotechnique grandiose qui se reflète dans les eaux de la Néva, symbole de l’espoir, des rêves et d’un futur radieux pour les jeunes diplômés qui entrent dans l’âge adulte.
    Alors que la France et sa jeunesse rejettent les traditions, les valeurs, la jeunesse russe tient à ses traditions et les jeunes sont fiers de leurs traditions et de leurs valeurs. Si les traditions et les valeurs sont populaires en Russie, c’est qu’elles s’inscrivent dans un contexte très porteur : l’encadrement de la jeunesse, avec ses bons et ses mauvais côtés, et ce n’est pas une nouveauté en Russie.
    Alors qu’en France, l’école se dégrade avec un manque de professeurs dans les matières clés, l’école jouit en Russie d’une forme de prestige et de respect. Les écoliers russes ont un très grand respect pour leurs enseignants, ils ne leur viendraient pas à l’idée de les insulter, de les taper. Les parents aussi ont un grand respect pour les professeurs, lorsque je vois les parents, ils me disent « Mes respects professeur ».
    Ces dernières années beaucoup fut fait pour tirer la jeunesse russe vers le haut à travers des compétitions de toutes sortes mises en place dans tout le pays autour entre autres ; de la science, de l’écologie, de l’histoire. Contrairement à ce que disent les médias et les politiques occidentaux, les russes ne sont pas des crétins asservis, loin de là.
    Je peux parler aussi de la création du Centre Sirius dans les infrastructures des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014, qui accueille dorénavant des écoliers de tout le pays dont les talents dans les domaines scientifique, artistique ou sportif ont été repérés par leurs professeurs. Il y a évidemment une arrière-pensée politique derrière ces initiatives qui sont largement du ressort de Sergueï Kirienko en charge des affaires intérieures au Kremlin depuis 2016 et personnalité-clé pour les sujets stratégiques « jeunesse ».
    L’édition 2022 des « Voiles Ecarlates » eut une tonalité particulière, liée bien entendu au contexte géopolitique. Les médias officiels ont insisté sur la place faite aux jeunes des DNR et LNR dans cette manifestation, et en particulier à ceux de Marioupol, une ville qui a dorénavant des liens de jumelage avec Saint-Pétersbourg. Nous avons accueilli 4000 jeunes venant du Donbass, qui selon les médias occidentaux ont été « Déportés ». Superbe propagande des occidentaux. J’en ai dans ma faculté et on est loin de la déportation.
    Tout comme la population dans son ensemble avec l’attribution de passeports à tous ceux qui le souhaitent depuis un décret de Poutine d’avril 2019 et une accélération de cette procédure depuis l’installation de nouvelles administrations dans les territoires « libérés » par l’armée russe et les armées de la DNR et de la LNR. A la veille de la guerre 950 000 habitants de ces territoires en avaient fait la demande et 800 000 d’entre eux l’avaient obtenue. Mais là aussi les médias occidentaux n’en parlent pas. On vous montre les pro ukrainien évacués par médecins sans frontières, mais on se garde bien de vous montrer les évacuations de milliers de russophiles vers la Russie. On en compte actuellement 5000 sur Saint-Pétersbourg. Il y a aussi de nombreux blessés.
    Mais il faut que vous sachiez, vous les occidentaux, que 85% des Russes pensent et à la vue des sanctions, je ne peux les blâmer, que tous leurs problèmes viennent des occidentaux qui trahissent leurs valeurs judéo-chrétiennes. Ensuite, ils sont patriotes et ils voient la Russie comme une citadelle habitée par un peuple fort, gardée par une lignée de grands tsars et Poutine le sait.
    Tous les politiciens occidentaux qui croient que le peuple va détester Poutine, ou qu’il faut tuer Poutine pour avoir une démocratie se trompent. Pour les Russes jeunes et moins jeunes le désir d’un homme fort à la tête de la Russie est toujours prégnant.
    Malgré les mensonges des médias occidentaux, la succession de Vladimir Poutine est toujours un sujet dont les russes parlent notamment les jeunes. Le président russe depuis l’année 2000 est au sommet du pouvoir et sa popularité perdure malgré l’Ukraine. Car les réfugiés russophiles du Donbass témoignent régulièrement des massacres et des privations dont ils furent victimes sous Porochenko et Zelenski avant le conflit.
    Vue de l’extérieur, et résidente en Russie, je constate qu’en occident et notamment en France, les politiques, les médias chez vous aussi, vous mentent, et ils croient en leurs mensonges. A cela s’ajoute chez les occidentaux, une paresse intellectuelle, un manque de culture générale et de capacité d’analyse géopolitique.
    Le ressenti de beaucoup de jeunes russes, mais aussi les moins jeunes, est : que l’Europe est vassalisée par les Etats-Unis et islamisée. Ils se sentent méprisés par une attitude supérieure de l’Occident. De plus les lectures de l’histoire sont opposées et incompatibles. Les occidentaux sont persuadés d’avoir mis un terme au communisme alors que Gorbatchev a mis fin à un régime totalitaire basé sur la terreur politique en cessant de tuer ses opposants. De plus les jeunes n’acceptent pas l’expansion de l’OTAN, alors que les troupes russes se sont retirées.
    Maintenant ce que les occidentaux n’ont pas compris, est, que les sanctions envers la Russie ont l’effet inverse de celui recherché, et je suis stupéfaite de faire un constat depuis quatre ans, constat confirmé par le Centre Analytique Levada organisation non gouvernementale russe indépendante, qui est un centre de recherche sociologiques : Staline devient la personnalité historique chez les jeunes. Lors de débats en Amphi à l’université, c’est au nom de la grandeur du pays et de la sauvegarde des intérêts russes que les Russes et notamment les jeunes disculpent le tsar rouge.
    L’erreur magistrale des occidentaux, et de certains médias occidentaux et de comparer Poutine à Hitler, cela, ils ne le tolèrent pas, je peux le comprendre lorsque l’on sait, le prix qu’ils ont payé pendant la seconde guerre mondiale.
    Et si comme je l’ai entendu l’Europe supprime les visas, cela ne fera qu’amplifier la colère des russes.
    D’ailleurs si les médias français parlent d’une certaine catégorie de russes qui fuient la Russie à cause de leur désaccord avec la guerre en Ukraine, beaucoup d’émigrés russes reviennent au pays, car ils ne supportent plus les discriminations dont ils sont victimes dans les pays occidentaux et ne supportent plus le mépris vis-à-vis de leur pays.
    Pour ma part, j’aime profondément la Russie et le peuple russe, et lorsque j’entends tous les crétins d’occidentaux soi-disant spécialistes de la Russie, je pense qu’ils n’ont étudié la Russie qu’à travers les médias. Ils ne connaissent rien de la Russie.
    Comme tu le sais je vis en Russie depuis 1995, j’avais 28 ans lorsque je suis arrivée en Russie, je l’ai parcourue cette Russie de Smolensk à Vladivostok, de Narian Mar à Omsk, c’est un merveilleux pays, et je n’ai pas tout vu, j’ai encore beaucoup de choses à découvrir vu la grandeur du pays. Le peuple russe a sa personnalité. Et lorsque j’entends tous les experts de plateaux occidentaux raconter tout et n’importe quoi, cela me désole, suivant, c’est un fait, la propagande américaine.
    Des amis français vivant en Russie depuis 1989 se désolent de cet acharnement sur le peuple russe. Lui a 85 ans, il a connu le Général De Gaulle qui aimait la Russie et savait combien la Russie pouvait être un grand allié.
    Pour ma part, je ne renierai jamais la France, ni la Russie, mon pays de naissance et mon pays d’adoption sont ma vie, mes enfants sont franco-russes, et ils en sont fiers. Je leur apprends aussi bien l’histoire de France que de la Russie, mais aussi les liens qui lient nos deux pays. Je ne veux pas qu’ils soient manipulés par les uns et les autres. Ils parlent aussi parfaitement Français, Russe et Anglais.
    Maintenant si le pantin de l’Elysée se laisse manipuler par les américains, les français devraient réfléchir un peu.
    ……………………………….
    Voilà une partie du courrier. Il est bien évident que de supprimer les visas démontre la bêtise crasse de nos dirigeants qui ne sont que les petits bouffons asservis des Etats-Unis.
    Je suis allé plusieurs fois en Russie et j’y retournerai volontiers. Je ne suis pas pro-Poutine, mais Poutine n’est pas le seul responsable de ce conflit, les Etats-Unis voient leurs intérêts et jouent avec le guignols Zelensky et avec les dirigeants européens qui sont les pantins.

    Aimé par 4 personnes

    • Valukhova dit :

      Bonjour Philippe,

      et très grand merci de ce partage du courrier de Clementine, depuis Saint-Petersbourg. Jamais j’ai lu avec autant d’ardeur un si long commentaire, car cela en valait la peine. Je n’ai jamais le temps de lire un livre en entier, mais dans son courrier, c’est tellement concis, concentré, magnifiquement exprimé. Je ne suis pas enseignante, mais comme elle, je renâcle en ce qui concerne le mépris du peuple russe, par des français qui n’en sont pas « instruits ». J’ai de profondes et sentimentales raisons d’être, mais d’être entièrement d’accord avec ce qu’elle exprime avec élégance, courtoisie cependant, concernant son/notre pays de naissance, la France et ce qu’elle est malheureusement en train de devenir : on dirait que « certains » français ne pensent plus !
      Bien des gens, chez nous, disent n’en plus pouvoir de cette odieuse transformation culturelle et de ces tristes oublis de notre Histoire profonde. Tout est fait pour abêtir tout le monde. Et celui ou celle qui passe outre, est regardé comme un ou une marginale révolutionnaire. Ho ! que nenni, mais ne nous laissons pas faire.

      Il y a trente ans j’étais pour quelques jours à St-Petersbourg et nous avions pu voir la désolation la plus violente dans les rues, les avenues qui étaient quasi abandonnées à leur triste présent : aucun entretien, peu de signalisation, etc… témoignage poignant du dictat communiste. Puis à Moscou, la même chose, en 1996, avec une traductrice d’origine russie blanche, professeur de russe à Grenoble. C’est de là qu’est parti mon amour et mon admiration pour les russes, sans vraiment connaître à fond l’Histoire. Malheureusement, pour des raisons de grand âge et de circonstances, je ne retournerai pas en Russie, mais je garde au plus profond de mon coeur, beaucoup, beaucoup de beaux et bons souvenirs… d’un temps qui aurait pu être un conte de fée ! Il est vrai que j’ai l’esprit tourné comme ça !!
      Merci Clémentine, j’aurais aimé vous avoir comme professeur, mais j’ai 80 ans
      Respectueusement à vous,
      Merci Philippe

      PS. Au fait, merci Maxime, de ces pages blanches que vous nous ouvrez chaque jour pour que les uns et les autres s’expriment. Avec tous mes respects également.

      J’aime

    • Philippe dit :

      Bonjour Valukhova

      Je vais de ce pas transmettre votre commentaire à Clémentine.
      Merci encore
      Respectueusement

      Philippe

      J’aime

    • Valukhova dit :

      Merci Philippe, cela me rapproche de mes souvenirs, et me permet de témoigner d’une réalité, que je porte encore dans mon coeur. Cela me redonne presque du courage, voyez-vous, car parfois j’ai envie de me reposer un peu, l’esprit et mes vieilles jambes.
      Bien à vous
      Michèle

      J’aime

    • Valukhova dit :

      Bonjour Philippe,
      Je suis contente de ce rappel. J’ai tellement de choses à gérer dans ma caboche, que j’avais oublié. Est-ce que vous avez des nouvelles de Clémentine ? Moi je ne suis pas russe… mais j’ai encore des liens dans l’au-delà (!!!)..
      Bonne journée

      J’aime

  2. Furax dit :

    Bonne idée! il faudrait supprimer le droit d’entrer des citoyens américains compte tenu du nombre de crimes de guerre commis par ce pays -devenu syndicat du crime- envers des pays arables (Irak, Libye etc) la Yougoslavie démembrée, le Kossovo volé pour une entité mafieuse. Que dire de la Turquie occupants la moitié de Chypre, assassins des arméniens, et son double jeu. La russophobie hystérique qui s’est emparée des gouvernements d’UE est sans précédent (de mémoire?) Nous sommes loin de l’Europe des Peuples de l’Atlantique à l’Oural (et au-delà) du général De Gaulle. Nous allons nous couper d’un grand pays pour satisfaire le pouvoir occulte yankee. Bravo aux brillants néo-cons (pourquoi « néo » d’ailleurs?)! Merci à vous M. Tandonnet de rétablir un peu d’équilibre dans l’ex-France livrée aux couteaux miséricordieux de la Paix.

    Aimé par 2 personnes

  3. Gribouille dit :

    Une fois de plus, on vous voit très attaché à la distribution prolifique de droits aux visas et à l’installation sur notre sol par le tout venant.

    J’aime

    • Valukhova dit :

      Mais… surtout ne confondez pas le tout-venant, comme vous dites ! Que connaissez-vous de leur Histoire et du sacrifice des armées russes en 1944, si c’est aux russes que vous faites allusion ! Ils pouvaient être aussi indolents que brutaux, parait-il ! C’est compliqué l’Histoire vous savez ! Mais le politico-historique encore bien plus !
      Bonne journée

      J’aime

  4. Florence dit :

    « Cette idée sinistre compromet l’avenir en associant dans les sanctions un peuple et ses dirigeants… »
    Effectivement difficile d’imaginer être sanctionné en lieu et place de notre roitelet élyséen …
    Et pourtant c’est toujours le peuple qui finit par payer le lourd tribu de toute cette ingérence…
    Triste constat !!

    J’aime

  5. Citoyen dit :

    Dans votre énumération, vous avez oublié un point, Maxime.
    Ce ne sont pas les Russes de base qui se déplacent (La plupart n’en ont pas les moyens), et ont besoin de visa. Ce sont au minimum les classes moyennes, et plus …
    Leur créer des problèmes de visa, c’est aussi les inciter à comprendre qu’ils ont un sacré problème avec Poutine et sa mafia, et que c’est à ceux-là qu’ils le doivent … « Les inciter à comprendre » et au besoin se positionner, si le nombre leur permet.
    Problème qui ne peut être réglé que par eux, chez eux …
    Dans ce cadre, les problèmes de visa peuvent avoir un intérêt …

    J’aime

    • Philippe dit :

      Bonjour Citoyen,

      Il serait bon que vous cherchiez à comprendre le peuple russe. Les Russes et nous sommes différents. Cessez de voir les autres peuples avec vos yeux d’occidentaux qui croient que nous sommes les meilleurs et avons le meilleur mode de vie au monde avec notre mentalité de donneur de leçon. Lisez nombre de livres sur la Russie et détachez-vous de Wikipédia qui n’est pas une référence en soit.
      Lorsque mon travail me dirige vers l’étranger je vis avec les locaux pour comprendre, notamment lorsque je vais dans les pays d’Afrique. C’est très instructif et cela permet de sortir des idées reçues.

      J’aime

  6. Enfin il a plu un peu. Et chez nous une pluie non violente, douce et bienfaisante.

    Ci-dessous ma participation à la trêve du 15 Août:

    http://yallahcastel.fr/Blog/index.php?article455/des-mots-et-des-verbes-en-antidote-aux-maux-daujourdhui

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.