Le tragique destin de M. A.

Appelez cela comme vous voulez, trahison, opportunisme, félonie ou autre ou réfutez chacun de ces mots. Toujours est-il que M. A a retourné sa veste, abandonné ses amis auxquels il devait sa carrière, pour obtenir un fromage, un poste de ministre en ralliant l’adversaire. L’argument selon lequel « ce sont ses amis qui ont changé et pas lui », celui de toutes les trahisons en politique, ne tient pas la route: quelques semaines auparavant, il était le premier à fustiger ceux des siens qui avaient rejoint la majorité macroniste. Rattrapé par son destin, il est sévèrement puni. Il a perdu à la fois son poste de ministre, sa position de leader politique et son honneur. Tel est dans tous les domaine de la vie, le sort de la plupart de ceux qui changent de camp. On a le droit de changer d’avis, d’évoluer dans ses idées. On n’a pas le droit de trahir pour un fromage. Il fallait bien qu’il paye tôt ou tard. Lui même est finalement assez chanceux que sa punition ait été si rapide. Pour d’autres, qui en apparence s’en sortent mieux, elle sera d’autant plus sévère qu’elle aura pris plus de temps. La vie est comme un chat de gouttière qui joue longuement avec sa proie avant de la broyer. En outre cette affaire donne une image particulièrement glauque de la politique et elle donne même raison aux 54% d’abstentionnistes. Quoi, se déplacer pour des mecs pareils? Dramatique pour la démocratie française.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Le tragique destin de M. A.

  1. Stanislas dit :

    J’ai attendu l’article suivant pour poser une question innocente

    qui est M.A. ?

    Mr Tandonnet faudrait pas faire de votre blog public une tanière d’initiés.héhé !!!

    J’aime

  2. benkiller47 dit :

    « La politique est un chapitre de la météorologie.
    La météorologie est la science des courants d’air. »
    Édouard Herriot

    Aimé par 1 personne

  3. Anne dit :

    Il y a aussi M.W, qui s’est rallié à la macronie quelques minutes avant les dernières élections, et qui était la risée de ses adversaires politique sur les plateaux TV du fait de sa conversion récente.
    Le problème avec M.W, c’est qu’il parle, il parle , au nom de la macronie avec déjà tous les éléments de langage.

    Aimé par 1 personne

  4. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Je ne peux qu’approuver vos propos, je suis entièrement d’accord avec vous; ainsi qu’avec monsieur Gérard Bayon.
    Mais quelque chose me dérange fortement et montre que la démocratie en France n’est qu’une illusion.
    Je vais commencer mon billet en écrivant l’article 11 de la déclaration universelle des droits de l’homme.
    Cette déclaration universelle fut rédigée par l’Assemblée Générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 à Paris, au palais de Chaillot, par la résolution 217 (III) A https://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/RES/217%28III%29
    Article 11 :
    Toute personne accusée d’un acte délictueux est présumée innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public où toutes les garanties nécessaires à sa défense lui auront été assurées
    Nul ne sera condamné pour des actions ou omissions qui, au moment où elles ont été commises, ne constituaient pas un acte délictueux d’après le droit national ou international. De même, il ne sera infligé aucune peine plus forte que celle qui était applicable au moment où l’acte délictueux a été commis.
    Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789
    Article. 9 : Tout homme étant présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable, s’il est jugé indispensable de l’arrêter, toute rigueur qui ne serait pas nécessaire pour s’assurer de sa personne doit être sévèrement réprimée par la loi.
    Je vais rappeler la loi sur la présomption d’innocence :
    Article préliminaire, Version en vigueur depuis le 01 mars 2022 Modifié par LOI n°2021-1729 du 22 décembre 2021 – art. 3
    III. Toute personne suspectée ou poursuivie est présumée innocente tant que sa culpabilité n’a pas été établie. Les atteintes à sa présomption d’innocence sont prévenues, réparées et réprimées dans les conditions prévues par la loi.
    Et pour terminer la loi sur le Secret de l’instruction :
    Article 11. Version en vigueur depuis le 24 décembre 2021 Modifié par LOI n°2021-1729 du 22 décembre 2021 – art. 4
    Sauf dans le cas où la loi en dispose autrement et sans préjudice des droits de la défense, la procédure au cours de l’enquête et de l’instruction est secrète.
    Toute personne qui concourt à cette procédure est tenue au secret professionnel dans les conditions et sous les peines prévues à l’article 434-7-2 du code pénal.
    ———————————————————-

    Malheureusement aujourd’hui, force est de constater que ces règles et lois ne font plus parties de notre démocratie. Des soi-disant « droit de l’hommistes » urinent et défèquent dessus quotidiennement.
    Les différentes affaires, Mr Abad, Mme Chrysoula Zacharopoulou, Mr Coquerel et bien d’autres sont jetés en pâture à la vindicte populaire.
    Les soi-disant défenseurs des droits de l’homme s’assoient de façon magistrale sur les articles cités supra. Les médias, les réseaux sociaux, les associations intégristes décident et jugent qui est « coupable ou non ».
    Depuis la création des « # Mee Too » des « # Balance ton porc » tout est permis, la justice est faite par la « Vox Populi ». On veut des têtes, préparez potences et bûchers tous ceux que l’on dénonce sont forcément coupables. Comme disent beaucoup de crétins : « Il n’y a pas de fumée sans feu. »
    Les mouvements intégristes féministes, racialisés et autres veulent être juges et condamnent sans autre forme de procès. Peu importe des conséquences, au diable les droits de l’homme, la présomption d’innocence, ils sont coupables. Médiapart, BFMTV, LCI TF1 l’ont dit donc qu’ils crèvent… J’appelle cela du fascisme.
    Cela nous ramène au temps de l’inquisition, où la vie d’un homme ou d’une femme ne valait guère face à la « Vox Populi », on torturait, on brûlait, on pendait à tour de bras.
    Le temps de l’occupation nazi où pour se débarrasser de son voisin, on dénonçait, de nombreux innocents furent dénoncés par jalousie ou vengeance.
    Cela nous ramène aussi aux grandes purges de 1945, où l’on se fichait de savoir le vrai du faux, on rasait, on fusillait, on lynchait n’importe qui, n’importe comment. Pendant cette période nombre d’innocents furent lynchés ou tués. Des jugements sommaires et la « Vox Populi » criant « A mort ».
    Le régime représentatif a élevé aujourd’hui le vieil adage, « Vox Populi, Vox Dei », au rang d’article de foi politique et médiatique. « Voix du Peuple, Voix de Dieu ».
    Aujourd’hui pas une personne n’est à l’abri de ce genre de faits avec le développement des réseaux sociaux, où par paresse intellectuelle, personne ne cherche à savoir la vérité. Je connais personnellement une famille brisée par des déclarations qui furent mensongères, (suicide). Les moutons sont rivés sur les écrans (Portable, tablette, télé), ils ne cherchent plus à savoir ce qui est vrai ou faux. Comme dit Richard Gotainer, le mouton est un animal grégaire et dans grégaire, il y a « guégaire » « guerre », donc déconstruction des « structures sociales ». On lynche à tout va, chacun y va de sa petite lâcheté derrière son écran, ou pour être sous les feux des projecteurs médiatiques. Cela me rappelle les lettres de dénonciations des bons citoyens que l’on voit dans les musées de la « Résistance et la Déportation ». Et les photos des bons citoyens trinquant avec les nazis.

    La « Vox Populi » n’a jamais été, n’est et ne sera jamais la justice. Aujourd’hui les hommes doivent raser les murs. Tout cela soi-disant pour le droit des femmes. Mesdames Rousseau, Diallo, et autres veulent des têtes au mépris des droits de l’homme.

    Je dirais à ces dames qu’elles revoient leurs cours d’histoire et lisent un livre très intéressant qui se nomme : « Les femmes et la Déclaration universelle des droits de l’homme, Rebecca Adami, Routledge, 2018 »
    Des femmes ont contribué à l’élaboration de la déclaration universelle des droits de l’homme, elles n’approuveraient pas ce qui se passe actuellement, notamment dans le pays qui se réclame le garant des droits de l’homme.
    Elles font honte à Eleanor Roosevelt qui fut Présidente du Comité de rédaction de la Déclaration Universelle des droits de l’homme, à mesdames Angela Jurdak, Fryderyka Kalinowski, Bodgil Begtru, Minerva Bernardino et Hansa Mehta pour ne citer qu’elles. Bien d’autres femmes contribuèrent à ce texte.

    De plus les médias veulent le « buzz » « le scoop » donc on lynche, des soi-disant experts se placent en juge d’instruction et donnent leur avis, souvent partial, pour aller dans le sens du vent.
    Les politicards d’opérette par clientélisme laissent leurs collègues en pâture aux grands Torquemada de l’inquisition. Monsieur Jupiter Macron et Madame Borne en tant que premier ministre viennent de montrer l’exemple « coupable » on suit les inquisiteurs. L’exemple des deux premiers personnages de l’Etat. Devinez de quel côté auraient été ces individus lors de la seconde guerre mondiale. Clientélisme quand tu nous tiens !

    Défendre le droit des femmes, ce n’est pas de juger au doigt mouillé, de ne plus respecter la présomption d’innocence, de bafouer le secret de l’instruction. Cela va leur desservir, ne fera qu’envenimer le rapport homme femme. Ce n’est ni aux médias, ni au show-biz, ni aux réseaux sociaux de faire la justice.

    Le plus grave est que la société conditionne nos jeunes. Un abruti écris « Géraldine est une P… » sur son portable. Les jeunes transmettent le message des milliers de fois. Géraldine harcelée se suicide. Alors tous ces jeunes qui ont contribués à son « assassinat », font une « Marche Blanche » avec une bougie à la main, sublime hypocrisie de la crétinisation de masse. La société conditionne des moutons afin qu’ils ne cherchent pas à savoir le vrai du faux.
    L’exemple vient d’en haut, le peuple est à l’image de ceux et celles qui le dirigent. Bien des valeurs s’envolent, « Honneur, patrie, loyauté, probité, fraternité, discipline, valeurs, justice, liberté, liberté d’expression » sont désormais des mots désuets, dépourvus de sens.
    Je ne suis pas là pour prendre parti pour tel ou tel personne, mais pour faire un constat sur la perte des valeurs essentielles d’une démocratie.
    Les mots « droits de l’homme » sont bafoués dans notre pays la France. Bien des hommes et des femmes qui se sont battus pour cela, doivent aujourd’hui se retourner dans leur tombe devant ce triste spectacle. Cette crétinisation des masses.

    Aimé par 5 personnes

  5. E Marquet dit :

    « Rattrapé par son destin, il est sévèrement puni » dites-vous.
    Certes on peut le dire ainsi, mais je n’aime guère cette notion d’une « justice immanente », sanction immédiate de la violation d’une règle morale, le fautif se voyant frapper par la vie.
    On présuppose que l’individu « mérite » ce qui lui arrive, bien que l’on sache pertinemment que les méchants ne sont pas toujours punis, ni les bons récompensés.
    En l’occurrence, on se réjouit que ce revers humilie un homme politique qui se targuait de triompher, et qu’il soit désigné à la vindicte par une ou des accusations opportunément ressorties au grand jour pour lui nuire, par la grâce du #meetoo politique, devenu quasiment une institution.
    Il ne s’agit plus de justice mais de basse vengeance. D’autant que selon la personne ou le parti incriminé, le traitement ne sera pas le même. Mansuétude pour les uns, condamnation sans appel pour les autres. Or, ces comportements, s’ils existent, ne peuvent qu’être bien connus d’un entourage qui s’empresse de fermer les yeux quand il faudrait les ouvrir, pour ensuite se mêler hypocritement à la curée.
    Tout cela est minable.

    Aimé par 2 personnes

    • E Marquet, c’est vrai, mais on peut être aussi lassé par ces gens qui font la morale à tout va, prétendent s’ériger en modèle et se comportent comme des goujats autant dans leur vie privée que publique (trahison). Meetoo ou pas, l’attitude de certains (évidemment pas tous) politiques envers les femmes, parce qu’ils se croient tout permis est quand même assez répugnante.
      MT

      Aimé par 2 personnes

  6. coubert dit :

    D. Abad est présumé innocent, il a aussi été élu aux législatives

    J’aime

  7. Janus dit :

    ce qu’on lit ici ou là concernant l’éventualité d’une motion de censure et sur les réticences ou refus de participer au vote exprimées par les LR montre bien qu’on a affaire à des Machiavel de sous-préfecture, à des joueurs de dames à la Marius. Bref, absolument rien à attendre de ces tristes c..s.
    Pôvres de nous !

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Entre ces joueurs de commerce (la politique comme objet à vendre) , que peut on attendre d’ autre ? D ailleurs, désormais, le vote des français (46%, pas tous) consiste à élire le plus offrant.

      J’aime

  8. Janus dit :

    Qu’importe si le harcèlement est réel ou pas : Le fait d’être au sommet du mat permet de voir le fond de culotte du grimpeur, s’il a un pantalon (de nos jours , il semble que dans un certain monde le pantalon se porte aux chevilles plus souvent…) et s’il n’est pas propre tout le monde le voit.
    Ce M. A. est un pitoyable ambitieux et il n’a que ce qu’il mérite. Mais je pense que TOUS les LR qui sont encore fidèle à leur parti sont traitres aux idées qui ont animé ce parti à l’origine. Ce sont de médiocres ambitieux sans armature intellectuelle et morale. Que sont les cursus de Larcher, Retailleau, Morano, Estrosi et autres ectoplasmes ?
    Je pense que dés que les LR auront rendu l’âme, la France ne s’en portera que mieux, la place étant laissée libre pour un véritable parti conservateur et libéral (en économie). Et si ce parti ne voit pas le jour, la France connaitra un destin tragique avant de disparaitre, comme nombre de civilisations ont disparu sans laisser de traces…
    Comme le disait Brennus le chef gaulois aux romains lourdement taxés d’un tribut qu’ils contestaient : Vae victis !

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      Pas un ambitieux
      Un homme achetable.
      Une espèce en voie de prolifération.
      Le climat (politique) y est favorable, et l’attractivité des privilèges du milieu, non moins prégnant.

      J’aime

  9. fraternel dit :

    bonjour,
    c’est bien el problème
    soit qu’une ou un candidat se propose pour une élection et reste fidèle à son parti comprend les désidératas du peuple sans pour autant lui promettre monts et merveilles mais promet de se battre en tant qu’élu pour ce meme peuple.
    les retoruneurs de vestes n’ont jamais été ma tasse de café surtout si c’est pour se montrer du col et trahir sa famille polititque
    certains lr et socialistes en ont fait les frais et je ne vais pas les plaindre
    qu’ils ne s’étonnent pas que 54 pour cent des gens ne sont aps allé voter
    il leur faut une leçon de politique générale?

    Aimé par 1 personne

  10. Monique dit :

    Hier, sur CNews, Marc Menant disait, à propose de l’affaire Cq que la femme n’était pas cette petite chose fragile et grelotante mais qu’aujourd’hui elle savait se défendre avec ses poings aussi.
    Il ne faudrait pas que le « féminisme » devienne une arme absolue et une machine à porter plainte pour éliminer des politiques ou autres, mais c’est souvent ceux-là qui sont visés. Je trouve cela indécent !

    J’aime

  11. roturier dit :

    Quels stridents cris de joie ! On se félicite de ce qu’on peut, n’est-ce pas, MT. Et même de peu.

    On peut donc certes parler de M.A. Et aussi de MT.
    La nature propagandiste du discours du dernier saute aux yeux, pas tant à cause de ce qu’il dit (certes facilement réfutable) mais à cause de ce qu’il omet soigneusement de dire.

    Surtout les deux « omissions » suivantes :

    – Le « destin » de M.A (Abad, what else) est, en vérité, une exception et NON la règle.
    Ce n’est pas celui, par exemple, d’Edouard Philippe, possible président en 2027.
    Ni de Sébastien Lecornu, Thierry Solère, Frank Riester, Bruno Le Maire, Gérald Darmanin, Aurore Bergé , Dominique Tibéri, Eric Woerth, Christophe CASTANER…
    Certains n’ont certes pas franchi la barre des élections législatives ; mais ce n’est pas le cas Abad, largement élu et donc toujours député.
    J’en passe. La liste est interminable. Sans oublier Nicolas Sarkozy, soutien de Macron.

    – MT fait pire : il occulte, sciemment, la CAUSE du problème Abad.

    Car Abad n’est pas écarté pour insuffisance personnelle quelconque ; son problème est ETRANGER à son départ de LR dont MT fait des tonnes.
    Il est victime de l’épidémie occidentale (donc française) de l’émasculation (et non féminisation) de la gouvernance, moyennant la délation calomnieuse.
    Notons qu’ils ne sont jamais accusés AVANT d’être proches du pouvoir. C’est TOUJOURS après ; donc c’est TOUJOURS suspect de manipulations politiciennes intéressées.

    Vu qu’il est tellement facile de calomnier la partie (politique) adverse sur ces questions de comportement à l’égard des femmes ; on n’attend pas la moindre preuve ; la présomption d’innocence est donc jetée par-dessus bord par des médias tonitruants et irresponsables.

    En attendant que notre système judiciaire s’effondre en adoptant la présomption de culpabilité (c’est presque fait…); on dresse des échafauds médiatiques aux adversaires politiques (masculins, s’entend…).
    Ce n’est pas la parité que l’on aura, mais l’absence d’hommes en politique.

    RIEN n’est plus symptomatique de la déchéance de notre civilisation que cet haro généralisé et orchestré sur la masculinité.
    Tout ça ne risque pas d’arriver aux musulmans… Voilà pourquoi ils sont certains de leur victoire finale ; ils ne se laissent pas émasculer.
    J’abrège.

    Voilà le VRAI problème. Dont MT ne parle pas. Espérons qu’il ne soit jamais ministre, car il risquerait de connaitre le sort de M.A….

    J’aime

    • roturier, la « masculinité » n’est pas un droit au viol ou à l’agression sexuelle, sauf chez les lapins et les canards, je m’étonne que vous n’ayez pas compris cela à votre âge. Quant aux autres félons dont vous parlez, ne soyez pas impatient, attendez un peu, leur tour viendra.
      MT

      Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Outre les lapins et les canards, il suffit de lire le coran…

      J’aime

    • roturier dit :

      Aucun doute, MT; AUCUN;
      Que si Abad s’était trouvé devant les MEMES accusations MAIS en étant resté chez LR vous l’auriez défendu bec et angle et clamé son innocence.
      Les faits qui lui sont reprochés n’ont donc RIEN à voir avec votre « message » ni avec ma réponse. Ils sont hors sujet.
      Votre « message » consiste à criminaliser ceux qui quittent le bateau LR en perdition.
      Je suis abasourdi par la simplicitude primitive de votre discours et par le mépris que vous manifestez à l’égard de vos électeurs.

      J’aime

    • roturier, relisez mon article, vous verrez que je ne le criminalise pas du tout, mon article ne parle pas des faits qui lui sont reprochés, je dis que les individus qui changent de camps sont presque toujours punis tôt ou tard d’une manière ou d’une autre car ils suscitent la rage de ceux qu’ils ont trahis et le mépris de ceux qu’ils rejoignent: et j’ai de nombreux exemples vécus du côté de ceux qui ont trahi en faveur de LR en 2007 et ont tout perdu à la fin. Le ton de vos commentaires pue la haine. MT

      Aimé par 2 personnes

    • roturier dit :

      Pardon… Lecteurs, pas électeurs….

      J’aime

    • there dit :

      @roturier vous faites une fixette sur la masculinité/féminité mise à mal de nos jours. En réalité les accusations de harcèlement ou viol sont les plus difficiles à prouver et donc avant le #metoo, jamais utilisées. Avant c etait : déclaration d impots (chaban) , diamants (Giscard) -sacré queutard celui la aussi- , c etait même déconseillé aux jolies filles de prendre un ascenseur avec lui, juste pour dire…, mur au black (Leotard) ,prêt sans intérêt (Bérégovoy) , emploi de proches (Fillon) , emplois fictifs (Bayrou, Sarnez) ) , homard (la plus rigolote ) (Rugy) . Tout cela pour dire que pour « flinguer »un politicien, les méthodes ne manquent pas et n ont jamais fait défaut. Et de toutes façons, pour ceux en vogue , rien ne peut les dégommer (Ferrand, Darmanin) c est même à ça qu on les reconnait, ceci dit c est peut-être un rappel pour leur expliquer qu ils ont une laisse et qu il faut marcher droit .

      Aimé par 1 personne

  12. Anonyme dit :

    un autre traite , le paye cher ,Sarkozy ,qui a bafoué le référendum ,du NON ,il est mort politiquement , certains voyais le FN-RN s » effondrer ,grave erreur , il a quand même 89 députes ,les traites RN ,on payer tout comme les LR et autres ,les traites meurent un jours SOLAIRE,,,ton tours viendra ? michel43

    J’aime

  13. charles902 dit :

    bonjour Monsieur Tandonnet,
    D’accord pour la juste peine réservée aux coupables de trahison. Mais il faut bien dire que sur ce coup 2 questions me tarabustent maintenant:
    1) qui est le fils de p… qui a savonné la planche à M.A.? j’imagine qu’il se trouve au sein de LR? Si oui, je suggère fortement à LR de s’en débarrasser « urbi et orbi ».
    2) comment une accusation de viol peut elle être crédible quand elle concerne quelqu’un qui a déjà du mal à se mouvoir? Avait il des complices? utilisaient ils une grue? la grue était elle assurée? (je vous laisse imaginer mes autres questions pertinentes sur le sujet…).

    Et le même type d’accusation semble se développer pour ce « pôvre » Monsieur Coquerel, le coq insoumis mis a mal par quelques poulettes transgenres ou déconstruites de son entourage.

    J’avoue mon fort intérêt pour ces sujets profonds qui permettent la grandeur intellectuelle et j’ai plein de questions annexes dont les réponses me permettraient de ne pas mourir idiot.

    Décidément la politique, ces temps ci, c’est passionnant et même vivifiant avec quelques relents de marée (maquereaux, morues et crabes …)!!! Ca me motive d’aller voter.

    Aimé par 1 personne

  14. Monique dit :

    Bien entendu, je n’aurai qu’une seule réponse, CQFD !!!
    Je suis heureuse de voir que C.E, ou bien E.W n’ait rien obtenu malgré un retournement de veston élimé (petite veste) mais un grand salut d’honneur à P.J qui a refusé avec panache un poste de ministre pour ne pas trahir sa famille !
    Un fromage de ministre c’est quand même un salaire autour de 10.000 euros par mois, pour certains cela vaut bien une trahison ou « un changement de sensibilité ».
    Peut être que la liberté d’expression me permettra de dire Mr A. ?

    J’aime

  15. Mildred dit :

    Pauvre Damien Abad qui a cru – malgré son handicap – avoir droit à sa part du touche-pipi général, et plus, si affinités !
    Que n’a-t-il écouté les conseils de Georges Brassens ?

    Aimé par 2 personnes

  16. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    M.A. a payé cash sa trahison et sa carrière politique, personnellement je ne verserai pas une larme pour plaindre cet énergumène.
    Quoi qu’il arrive dans les mois qui viennent, sa carrière politique s’est achevée hier et cela aussi est satisfaisant et servira peut-être de leçon à celles et ceux qui hésitent encore.
    En revanche, un autre traitre et non des moindres puisqu’il est de plus menteur et incompétent : M. D a réussi à passer au travers des mêmes gouttes qui ont stoppé le premier. Son avenir politique ne tient probablement qu’au seul cheveu qui le relie provisoirement au président de la République et sa prochaine chute sera sans aucun doute spectaculaire.
    Parallèlement, on peut quand même s’interroger sur la réelle motivation des femmes qui se déclarent tout à fait opportunément victimes de harcèlement et de viols lorsque leur prétendu agresseur est nommé à une fonction importante.

    Aimé par 3 personnes

    • there dit :

      Bon, à la fois la trahison c’est « business as usual » en politique, non ? Maintenant pour la dernière partie de votre post, bizarrement greffé là, je peux apporter des éléments de réponse : les victimes généralement se taisent, pourquoi ? pour tout un tas de raisons : honte, passer à autre chose, impossibilité de prouver quoi que ce soit (la grande majorité des violeurs sortent libres faute de preuve) , perte de leur job, déni de leur famille , se trimbaler à vie avec l’image de victime dans le regard des autres ou pire de menteur/menteuse (Tristane Banon) , liste non exhaustive . Alors pourquoi parlent ils/elles ? (je rappelle que les hommes sont violés comme les femmes et ils parlent encore moins) Parce qu’un violeur en situation d’echec a moins de chance d assouvir ses pulsions, il en ferait presque pitié, en revanche c’est assez insupportable de le voir plastronner à la TV ou en chaire à la messe le dimanche ou à science Po, contents d’eux mêmes, surtout que souvent dans un milieu clos comme le sont la politique , les médias tout le monde le sait mais tout le monde s’écrase . Alors on fait comme Vanessa Springora, Camille Kouchner et les abusés des curés (liste non exhaustive) , on finit par cracher le morceau . Les abusés je les appelle les coincés des pourquois : « pourquoi n a t-il pas parlé …. avant ? » suivi de sont comparse « pourquoi parle t il …. maintenant ? » Le tout bien chargé de suspicion . Tous ceux qui posent ces questions signent naïvement leur vie préservée. Pour rappel les abus sur mineurs c’est 1 fille sur 8 , 1 garçon sur 10 , alors le reste .. Bien sûr il y a des accusateurs qui mentent aussi , tout le travail de la police, de la justice est de faire la lumière et ce n’est pas facile . Ceci dit , ce qui est « bien » avec les abuseurs , c’est qu ils n’en ont jamais assez , alors , ça finit par les rattraper et ça colle.

      Aimé par 1 personne

    • charlymesdoun dit :

      J’aime bien les abréviations! On risque peut-être moins; mais face à un traitre que risque-t-on?

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.