Le marchands de mépris

L’une des grandes figures du mouvement les Insoumis, a traité le président Macron de « chef de rayon chez Carrefour« . Il a ainsi déclenché un tollé du côté des partisans ou admirateurs de l’occupant de l’Elysée qui s’offusquent d’une telle comparaison: #R traite #Macron de « chef de rayon chez Carrefour. » C’est la énième insulte ou provocation adressée au #Président par les amis de #Melenchon . Sont-ils à la hauteur du débat #démocratique et des enjeux majeurs qui se profilent à l’#AssembléeNationale ? #NupesMarcheDeDupes. La polémique en dit long sur l’état mental d’une partie de la France dite « d’en haut ». De la part du (soi-disant) Insoumis, utiliser « chef de rayon chef Carrefour » comme une insulte montre le dédain de la France populaire. Et de la part des macronistes, s’indigner que leur idole puisse être comparé à un chef de rayon montre la puissance de l’idéologie du mépris, envers ceux qui, à leurs yeux, « ne sont rien », les « Gaulois réfractaires », « ceux qui ne peuvent même pas se payer un costume », bref « les sans dents ». C’est toute une conception du monde qui est à l’œuvre. La société se partagerait entre les lumières de l’esbroufe médiatique et du Grand-Guignol politicien d’une part et les ténèbres de la banalité, de l’humilité, du quotidien laborieux et anonyme d’autre part. A cet égard, la gauche morale, sous ses habits gauchisants, et l’arrogance macronienne, issus des mêmes origines idéologiques, se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Et si un chef de rayon chez Carrefour, qui bosse huit heures par jour et cinq jours par semaine pour 2300 euros nets mensuels, dans des conditions difficiles, et qui aime son métier, permet à des milliers de personnes de se nourrir chaque jour, et se lève tôt le matin pour faire vivre sa famille, et si un chef de rayon chez Carrefour avait (au moins) autant de mérite, autant d’importance, autant de valeur que n’importe quel dirigeant politique ou n’importe quel roitelet au monde, vaniteux sur son trône? Mais comment voulez-vous faire comprendre cela à des imbéciles?

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

42 commentaires pour Le marchands de mépris

  1. Anonyme dit :

    Décidément la bande à Mélenchon est passée maître dans l’art du déguobillage ,à force leurs chemises vont virer brunes.

    J’aime

  2. lambrays dit :

    M. Ruffin a comparé le Président Macron à un chef de rayon chez Carrefour, ce qui était à ses yeux manifestement pas flatteur. Pourquoi Carrefour et pas Auchan ou Géant Casino, voire Intermarché, mystère? M. Mélenchon prenait moins de risques de froisser du monde avec les capitaines de pédalo. Mais il est clair que le propos visait à dénigrer le Président et non à rabaisser les chefs de rayon. C’est me semble t-il chercher une querelle déplacée à M. Ruffin que l’accuser de stigmatiser cet emploi, pas plus que Georges Clémenceau n’entendait manifester du mépris pour les sous lieutenants lorsqu’il ironisait sur le suicide du général Boulanger. Par contre la médiocrité et la facilité de cette comparaison relèvent de ce discours politique dont André Frossard disait qu’il ne vole pas haut mais n’atterrit jamais. Et je parie qu’avec les olibrius qui arrivent à l’assemblée avec la NUPES, nous n’avons pas fini de rire.

    J’aime

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Nous n’avons pas fini de rigoler…
      Y compris avec les demi-sels progressistes-diversitaires-maastrichtiens …
      Vous avez raison.
      Pourvu que l’orchestre puisse jouer encore.
      C’est le bon côté du désastre : la rigolade au son de l’accordéon lorsque notre monde s’effondre dans l’apathie la plus totale.
      Rigolons…
      Demain, il sera trop tard.
      Cordialement.
      Tracy LA ROSIÈRE
      Mouvement de lutte pour le Camembert au lait cru.

      J’aime

  3. fraternel dit :

    bonsoir,
    étant un sympathisant de la france insoumise dans laquelle je trouve des gens intelligents comme françois ruffin et d’autres aussi je pense qu’il est temps que melenchon prenne sa retraite et qu’il laisse sa place à d’autres plus subtils.
    traiter le petit moarque de chef de rayon c’est ignorer le travail d’une personne qui travaille dur pour un salaire pas souvent à la hauteur de sa responsabilité et que dire des salaires des caissières!
    bref j’aurais préféré qu’il le traite pour ce qu’il est dans sa fonction
    un petit arrogant qui seprend pour un monarque au pouvoir absolu.
    bon si la france insoumise veut rester dans les clous qu’elle prenne conscience que ce n’est pas ainsi qu’elle aura de la sympathie vis à vis de la population surtout celle qui à des revenus modestes.
    alors jean luc arrete de faire le c…

    J’aime

  4. Anonyme dit :

    des personnes méprisantes envers le peuple, nous en connaissons : Macron, Sarkozy, Villepin, Fillon, Valls, Giscard, Mitterrand , Mélenchon, Le Pen

    J’aime

  5. Amike dit :

    C’est une illustration de la très classique accusation de « petit chef ».
    – Si le responsable Insoumis est un authentique syndicaliste, OK. Sinon, hypocrisie.
    – Coté macronien, où est la différence avec la scène de la remontrance contre le tutoiement du plus haut représentant de la République ? Donc, hypocrisie (quid du duo de youtube ?).
    Faut-il y voir un mépris contre le peuple ? Le peuple devrait s’en ficher, de l’un, de l’autre comme du tiers qui reproche. Il y a plus grave.

    J’aime

  6. Anonyme dit :

    parfois ,les imbéciles n » on pas tord ,,comment c « est gens la connaisse la vie de ceux du milieu et d »en bas ,,savent t » il que plus de 8 millions de retraiter gagne moins de 900 euros ,une autre partie gagne moins de 1300 euros ,et se sont la majorité des gens ,a un moment STOP ,,,michel43

    J’aime

  7. Philippe dit :

    Bonjour maxime, bonjour à tous,

    Ne soyez pas surpris Maxime, cela fait une dizaine d’années que la conduite de nos politicards est du niveau adolescents pré pubère attardés. Le débat à 20 h 00 après les élections était d’un niveau de cours de récréation. Tous ces individus sont médiocres. Lorsque la médiocrité règne, l’incompétence est une règle, la roublardise une culture. Le problème est que la médiocrité est désormais le totem de notre pays. Je le constate aussi dans tous les secteurs d’activités. La personne compétente perspicace travailleuse de bon sens est considérée comme un casse pieds pour ne pas dire autre chose. Il y a longtemps que dans notre pays les lumières se sont éteintes.
    Le spectacle de nos politicards est désespérant.
    Et il va falloir encore tenir 5 ans avec ces individus. Et ils s’étonnent du taux d’abstention.

    Aimé par 3 personnes

  8. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Pas très sympa pour les chefs de rayon de cette chaîne d’hypermarché. Notre président, ses flagorneurs patentés et les dirigeants occidentaux sont manifestement de plus en plus hors sol : https://brunobertez.com/2022/06/28/il-faut-sinterroger-sur-les-capacites-cognitives-et-la-sante-mentale-des-gens-qui-se-croient-au-sommet-le-syndrome-hitlerien/

    Bonne fin de journée

    J’aime

  9. Freddie dit :

    Le chef de rayon sert ses contemporains. L’autre personne citée dans cette comparaison les dessert. Entre les deux, trois lettres : DES. Les « dés » lancés par les électeurs qui jouent avec leur pays.

    J’aime

  10. Alain De Vos dit :

    Bravo pour ce post.
    Que de mépris! Ce sont les médiocres qui se parent du mépris. Chacun à sa place dans une société et pour faire unité, il doit en être ainsi.

    J’aime

  11. E Marquet dit :

    « Le mépris est la carte de visite des imbéciles » disait l’humoriste d’une autre époque, Pierre Dac.

    Que l’on soit un « soumis » au trotskyste-lambertiste Mélanchon, ou un néo-libéral macroniste, cette « pathologie sociale » que sont les manifestations du mépris, est un lieu commun et relève d’une même source : la bêtise.
    Cette manière de traiter les autres, révèle quel est le rapport au monde et à soi-même, de ceux qui, aujourd’hui, prétendent être nos représentants démocratiques ! Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ne sont guère à la hauteur de leur mission.
    Se distinguer de ce qui les attache aux autres et aux choses est sans doute ce qu’ils estiment être une dimension essentielle afin que le consensus de la domination de leur groupe à l’AN ne se trouve pas remis en cause !
    D’un côté comme de l’autre, ils rangent aux accessoires l’importance de la reconnaissance et du respect de chaque individu dans son intimité, ses droits et sa dignité.
    Une lutte pour l’hégémonie culturelle d’une des deux classes dominantes s’installe entre la Nupes et la Macronie. Et l’on peut s’inquiéter du niveau des futurs débats.
    Comment affronter certains enjeux politiques et sociaux en jouant du mépris social et de l’hypocrisie des discours ?

    Aimé par 3 personnes

  12. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet,
    Nombre sont ceux qui confondent idées et aboiements. « Je fais du bruit donc je suis  » est effectivement moins contraignant que « je pense donc je suis ».

    A leur décharge il faut bien dire que penser nécessite de rentrer dans le moule thèse + antithèse+ synthèse. Or pour ces manieurs de l’esbrouffe il n’y a rien a gagner à complexifier la réflexion en admettant qu’il puisse y avoir du vrai dans la contradiction. Le prêt à penser suffit à donner l’illusion d’une réflexion pour étayer des conclusions « évidentes ».

    Et comme ca marche pourquoi faire mieux?

    car finalement, analyser une gesticulation par une approximation, c’est homogène…

    J’aime

  13. Carolyonne89 dit :

    A reblogué ceci sur La vérité est ailleurset a ajouté:
    Décidément la macronie ne comprend rien, même et surtout pas la critique ! L’ego surdimentionné de ces « gens là  » est surréaliste ! Macron a tellement méprisé le peuple que celui-ci le lui rend bien !!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.