Entretien avec M. Denis Daumin, de la Nouvelle République du Centre-Ouest

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Entretien avec M. Denis Daumin, de la Nouvelle République du Centre-Ouest

  1. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    « La réunion de majorités d’idées et de circonstances et un soutien au cas par cas ».
    Cette solution ne me parait être qu’un emplâtre sur une jambe de bois pour faire voter quelques projets de lois tout à fait secondaires et uniquement viable entre Renaissance et LR.
    Nous avons vécu un quinquennat de réformettes souvent baclées mais toujours théatralisées à outrance par des apprentis politiciens et des illusionnistes. La nouvelle Assemblée Nationale va reconduire ce mauvais spectacle.
    LR n’a aucun intérêt électoral à se montrer trop conciliant avec un pouvoir aussi faible, les électeurs qui lui sont encore fidèles sont majoritairement opposés à l’autocrate et ne pardonnerront pas de nouvelles trahisons.
    A ce sujet j’ai apprécié la déclaration lucide de B. Retailleau qui affirmait que LR devait tourner la page de de la présidence Sarkozy.
    Par ailleurs, participer de trop près à un pouvoir si peu apprécié, ne peut qu’entraîner un nouveau phénomène de rejet en 2027. LR n’est plus en état de jouer avec le feu.
    Quant aux deux partis extrémistes, leur logique et leur seule raison de survie seront de s’opposer systématiquement à toute initiative de Renaissance. Seuls, leurs idées et leurs projets déletères et irréalistes sont pour eux applicables et négociables à la marge.
    Le prochain vote du projet de loi de finances 2023 montrera jusqu’où ont décidé d’aller ces députés et sans doute le retour des ordonnances.
    Ces gens-là sont des jusqu’au-boutistes, des boutefeux qui se moquent infiniment des Français et qui ne recherchent le pouvoir que pour assouvir leur mégalomanie et pour jouir individuellement de tous les avantages associés à leur nouvelle fonction.
    Les accords de circonstances me semblent avoir également du plomb dans l’aile.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.