Touchez pas au Conseil national de la Résistance

Il semble que la mémoire du CNR fasse l’objet d’une tentative de récupération par le pouvoir politique à travers un prétendu conseil national de la refondation. Moins les politiques connaissent l’histoire, plus ils sont tentés de la détourner à des fins électoralistes. Le CNR devrait être sacralisé, sanctuarisé. Que nul jamais n’y vienne mettre ses sales pattes. Le CNR était composé d’une vingtaine d’hommes rassemblés pour la Libération de la France. Traqués par la Gestapo, ils risquaient en permanence la torture, la déportation et la mort – engageant même la vie de leurs proches. Leur démarche était absolument désintéressée, aux antipodes de la médiocre tambouille politichienne actuelle. D’ailleurs, le CNR, à l’opposé d’une opération électoraliste, était représentatif de tout l’échiquier politique, depuis les communistes (Vallon, Mercier), jusqu’à la droite nationaliste (Jacques Debû Bridel) en passant par la SFIO, les radicaux, les démocrates-chrétiens, la droite classique (Alliance démocratique) et les grands mouvements de la Résistance. Le projet politique du CNR (pour l’après Libération), comme le rappelle mon ami Arnaud Teyssier dans le Figaro, était précisément à l’opposé de l’idéologie dominante actuelle: rétablissement de la démocratie parlementaire contre l’autocratie, consolidation de l’Etat de droit et des outils de la solidarité nationale, méfiance envers le culte de l’argent. Toute – toute – récupération électoraliste de l’histoire, surtout à contre-emploi, est odieuse. Mais le plus terrifiant, ce n’est pas la mauvaise foi. C’est la bêtise.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

38 commentaires pour Touchez pas au Conseil national de la Résistance

  1. Citoyen dit :

    Eh oui, Maxime, des bons à rien, mais prêts à tout … C’est typique …
    Quand des individus de cette mafia sont acculés, ils n’ont pas de scrupules à détourner et dévoyer des symboles, essayant de passer pour ce qu’ils ne sont pas …
    Et quand la Borne est dépassée, il n’y a plus de limites …
    Tout à fait superflu d’essayer de créer un sentiment de culpabilité, il y a longtemps qu’il n’en ont plus en boutique …

    J’aime

  2. Mildred dit :

    Et puisqu’il est question du CNR, pourquoi ne pas faire une place à Régis de Castelnau qui, dans un article publié hier intitulé :  » « L’Étrange Défaite » le retour  » écrit en conclusion :

    « Nous proposerons pour conclure, de solliciter un autre témoin majeur de l’effondrement de 40 en la personne de Charles de Gaulle. Qui prononça le 18 juin 1941 au Caire, un discours pour le premier anniversaire de son appel. Dans le début duquel, il écrivait l ‘Histoire en quatre phrases fulgurantes :

    « Le 17 juin 1940 disparaissait à Bordeaux le dernier gouvernement régulier de la France. L’équipe mixte du défaitisme et de la trahison s’emparait du pouvoir dans un pronunciamento de panique. Une clique de politiciens tarés, d’affairistes sans honneur, de fonctionnaires arrivistes et de mauvais généraux se ruait à l’usurpation en même temps qu’à la servitude. Un vieillard de 84 ans, triste enveloppe d’une gloire passée, était hissé sur le pavois de la défaite pour endosser la capitulation et tromper le peuple stupéfait. »

    Malheureusement, politiciens tarés, affairistes sans honneur, fonctionnaires arrivistes et mauvais généraux, ils sont tous là. L’équipe mixte est de retour. Elle est au pouvoir et il faut rappeler que la confiance lui a été largement renouvelée le 24 avril dernier.
    Nous allons vers des temps difficiles.

    Aimé par 1 personne

    • JEAN-LUC dit :

      @Mildred
      Petite précision, la confiance largement renouvelée à hauteur de 38,5% des inscrits est à relativiser.
      D’autant plus si on retire ceux qui ont voté non pour Macron, mais contre Lepen.
      Ça ramène la confiance entre 25 et 30%? des inscrits……
      Beau billet de MT sur la sanctuarisation du CNR, lequel a constitué un moment unique de rassemblement patriotique, qui a réussi à s’élever au-dessus des égos et querelles partisanes au service du bien commun.
      Naturellement il ne faut pas compter sur les mondialistes valets de l’empire US pour préserver cet héritage historique.

      J’aime

  3. charles violette dit :

    Bonjour à tous, ce gars là corrompt toit ce qu’il touche. Mais avec les armées de communicants qu’il emploie à nos frais il est impossible que cela ne doit pas fait exprès pour choquer. Il nous dit  » si j’ai envie d’appeler CNR mon habituel ramassis de branquignoles, j’ai le droit, je suis élu et malgré cette dernière crasse vous allez encore voter pour moi aux législatives car vous avez peur du communisme. » Et à mon avis ce n’est pas la dernière provoc. Normalement il devrait mettre le feu au pays, mais plus rien n’est normal, personne ne sait comment cela va tourner, surtout pas moi, je n’ai toujours pas compris comment les français bien ont pu accepter les délires covidistes. A quand la création de l' »institut Charles de Gaulle » constitué avec les mêmes copains, qui recommanderait de céder notre siège au conseil de sécurité à l’Europe, et de donner de force l’indépendance aux dom tom et de rattacher l’Alsace Lorraine à une nouvelle eurorégion principalement allemande?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.