Un climat étrange et explosif

Dernier rebondissement de la comedia del arte (voire mon article précédent pour Figaro Vox): M. Ménard se rallie à son tour au camp macroniste. Or on s’en souvient, le maire de Bézier fut élu avec le soutien du parti lepéniste. Quel est le point commun entre M. Ménard, (ex?) lepéniste conservateur, M. Cohn Bendit, écologiste libertaire, M. Bayrou, chrétien démocrate centriste, M. Raffarin, libéral chiraquien, M. Copé, droite « décomplexée », Mme Touraine, aile gauche du parti socialiste, M. Chevènement, héraut de la gauche étatiste et souverainiste, M. Sarkozy, euro-atlantiste? Tous sont désormais ralliés au macronisme. Il fut y voir l’ère du vide. Les idées ne comptent plus et la politique se limite à l’allégeance à un emblématique gourou. Mais ce n’est pas tout. Pour la première fois dans l’histoire de la Ve république, ce président qui éblouit la classe politique de l’extrême gauche à l’extrême droite, ne fait pas l’objet d’un état de grâce dans le pays. Il subit bien au contraire un état de disgrâce. Selon les Echos, sa côte de confiance après son élection chute de 4 points pour atteindre 34% de confiance: une situation invraisemblable pour un président tout juste élu. Le pays dit aussi, à travers de nombreux sondage, à plus de 60%, qu’il ne veut pas donner de majorité parlementaire au président Macron. Les politiques sont engagés dans une sorte de course de vitesse pour balayer cette tendance dont il ne veut pas entendre parler. Le président affirme que le peuple à parlé aux présidentielles et « qu’il n’y aura pas de troisième tour ». D’ailleurs, il a déjà choisi son premier ministre nonobstant des résultats considérés comme déjà acquis à la Chambre. Mme le Pen elle-même déclare que la logique des institutions veut que le chef de l’Etat ait une majorité à l’Assemblée. Franchement, dès lors, à quoi sert l’élection législative? A quoi sert-il d’élire des députés au SU puisque tout est joué lors de la présidentielle? La classe politique nage dans le pétainisme le plus obscur et l’esprit de la « Révolution nationale »: le pays s’est donné un « chef » et le parlement est de fait suspendu puisque son élection ne compte pas. L’incompréhension entre les élites politiques et le peuple atteint son paroxysme. Evidemment nul ne le souhaite mais nous roulons à coup sûr vers un indescriptible chaos.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

49 commentaires pour Un climat étrange et explosif

  1. Anne dit :

    Il y a longtemps que le couple Ménard ne fait plus rêver.
    Madame Ménard a l’Assemblée Nationale élue grâce aux voix du RN mais qui s’en tient éloignée. Même pas reconnaissante envers la main qui l’a faite élire.
    Quand à Mr.Ménard, il est loin le responsable de Reporters sans Frontières, à laquelle j’avais adhéré il y a très , très longtemps, pour la liberté de la presse. Se rallier à Macron c’est se neutraliser.

    J’aime

  2. Mary Preud'homme dit :

    Patchwork ou auberge espagnole, chacun amenant ses couleurs ou ses idées ? Savoir si ça va marcher et pour combien de temps ? A l’évidence, Macron continue sa tambouille faite de bric et de broc et à tirer les ficelles d’un jeu de poker menteur. Impatient de mettre tout ce petit monde dans sa poche en attendant le grand chambardement (soutenu par les banques) et sa prise de contrôle de l’Europe avec lui en vedette en haut de l’affiche sur fond de drapeau étoilé… Pas moins !
    A moins que par ses magouilles, il n’aboutiise à la ruine totale de notre pauvre pays !

    J’aime

    • Celtapiou dit :

      L’Europe « de Jean Monnet » court vers la ruine de la France,
      Emmanuel Macron en sera l’exécuteur testamentaire !

      Les suppôts du Président redoublant (après 5 années perdues)
      en seront les responsables…
      comme aux temps des IIIème et IVème Républiques !

      J’aime

    • Anonyme dit :

      SVP,,,il est déjà en ruine ? bizarrement on ne parle plus du multiculturalisme qui va devenir un problème bientôt,,michel43

      J’aime

    • mary, il est déjà en ruines!
      MT

      J’aime

  3. geneadrey dit :

    Question d’un sceptique : Vraiment sans arrière-pensées, tous ces ralliements contre-nature ?

    J’aime

  4. Liber dit :

    @cgnoo2
    Ok pour les 41ans (1981)
    Je doute que de Gaulle ait été un libéral mais il faut reconnaître que la planification de l’époque à abouti de belles réalisations.
    Pompidou l’était sans doute plus, mais le destin l’a empêché !
    Giscard et sa nouvelle société était déjà dans la planification sociétale.
    Ne parlons pas en effet de 1981, premier fléau bureaucratique, ni même du tournant « libéral » de 1982/83 qui fut le démarrage de ce que j’appelle le « deuxième fléau » soit le « capitalisme de connivence » dont Macron est le bénéficiaire directe.

    Aimé par 2 personnes

  5. fraternel dit :

    bonjour,
    cohn bendit écologiste libertaire plutot une girouette qui n’a cessé de retourner sa veste dès que le vent profiteur lui convient.
    adieu les idées de mai 68 maintenant un chroniqueur sur lci.
    bien sur on peut changer de paradigme voir que les choses évoluent mais pour moi ce personnage a toujours été un carriériste.
    quant à menard c’est une éolienne qui veut aller dans la bienséance pour que les gens le trouvent bien sur lui
    franchement « sauter » du front national au macronisme c’est quand meme fort de café.
    toutes ces personnes citées sont allé voir si l’herbe est plus verte et plus intéressante pour pouvoir décrocher un strapontin.

    Aimé par 3 personnes

  6. jljl454329 dit :

    Bonsoir,
    Trouver un peu par hasard en navigant sur internet cette analyse très intéressante du nouvel archevêque de Fort-de-France, Mgr Macaire. Il suffit de recopier le lien suivant en supprimant les deux espaces :
    https:// http://www.famillechretienne.fr/ 38333/article/nos-petits-fils-iront-a-pied-le-texte-decapant-de-mgr-macaire

    J’aime

  7. Monique dit :

    « Il arriva que le feu prit dans les coulisses d’un théâtre. Le bouffon vient en avertir le public. On pensa qu’il faisait de l’esprit et on applaudit ; il insista, on rit de plus belle. C’est ainsi, je pense, que périra le monde : dans la joie générale des gens spirituels qui croiront à une farce » (Sören Kierkegaard)……… Maxime Tandonnet nous cite la comedia del arte, nous y sommes dans ce théâtre qui prend feu et qui est le bouffon qui a prévenu l’assemblée ? mais c’est Zemmour, 7,1% d’applaudissements. Chez nous le feu à pris à plusieurs endroits et tout brûlera parce qu’on se pose la question de ce qu’on va éteindre en premier.

    Aimé par 3 personnes

  8. Monique dit :

    La résistance n’est peut être plus combattre les partis politiques mais plutôt de dessiler cette société devenue aveugle et manipulée. Il vaut mieux être un citoyen qui lutte plutôt qu’un électeur qui fait barrage, à chaque barrage on s’en prend pour cinq ans.

    Aimé par 1 personne

  9. Raymond dit :

    RÉCESSION – INFLATION – INFLAMMATION
    TOUJOURS PRÈS !

    Bonjour à toutes et à tous,
    Bonjour monsieur.

    Comme pousse la chansonnette –
    《L’orage gronde et l’on entend la rumeur des batailles ?》sauf, les sourds ça va de soi !
    (Bon, OK ! La tempête de ciel bleu qui couvre l’hexagone ces jours-ci, dégonfle un peu les voiles de mon palabre, mais au pays du spectacle permanent et des effets de manches, on va dire que ça le fait !)
    Tient, d’ailleurs, la sécheresse, aussi, est un truc qui va, bientôt, tomber sur le coin de la binette de ceux de la terre !? J’y reviendrai plus tard, …

    Dans l’instant, commérage de ce jour :

    MT – 《Selon les Echos, sa côte de confiance après son élection chute de 4 points pour atteindre 34% de confiance : une situation invraisemblable pour un président tout juste élu.》

    R – D’AC.

    MT – 《 Le pays dit aussi, à travers de nombreux sondages, à plus de 60%, qu’il ne veut pas donner de majorité parlementaire au président Macron. 》

    R – RE D’AC.

    MT – 《Evidemment nul ne le souhaite mais nous roulons à coup sûr vers un indescriptible chaos.》

    R – ET 10 DE D’AC.

    Mais, déclarer une quelconque et, finalement, une insignifiante approbation à un propos, relève t’il d’un courage particulier, d’une réelle marque d’intelligence ou d’une simple exemption de connerie humaine ? Peu importe …

    D’autant plus, qu’une nouvelle fois, monsieur, je reviens vers vous, très, mais alors, vraiment, très lourdement, pour quémander l’éventuelle possibilité de voir arriver un article plus pointé vers les demains 《désenchantés》, que vers les hiers《on aurait dû》 !?
    Je RÉPÈTE, bien sur nous ne serons pas parfaitement à l’unisson ( il faut bien que chacun de nous marque sa différence !) Partout et tout le temps ! Toutefois, quand les boussoles intérieures, indiquent la même étoile, nous pouvons imaginer que même si nous ne suivons pas tous (parfaitement) le même chemin, ceux-ci restent orientés dans la même direction. Surtout, nous devons entendre que, les valeurs et les réflexions directives qui courent dessus vont unanimement dans le même sens.

    Vous qui placez régulièrement l’Espoir en tête de gondole de votre rayonnement, vous sentirez certainement le poids de l’insistance de ma requête.
    Bien que vous et moi, vivions dans un pays ou la peur est devenue un véritable handicap des cerveaux et le fléau majeur des volontés, je reste persuadé que ceux qui viennent ici à votre rencontre, peuvent encore supporter des sujets pouvant être perçus comme anxiogènes par la masse.
    Par exemple, au hasard  :
    《la convergence des risques》et avec elle sa cohorte de perspectives salutaires.
    Pour rejoindre et légèrement dépasser votre constat qui sera en vérité le point de départ de mon postulat, je me permets de vous spécifier :
    Qu’au stade où nous en sommes, je ne m’embarrasse plus de bonnes manières et de circonvolutions de salons et je vous invite avec insistance à faire bouger les neurones de ceux qui le peuvent encore. Car, mis à part d’illusoires paillettes le petit peuple Franchouillard n’a plus rien à attendre de la bonne conscience Européenne qui la dirige.
    Le doute et l’hésitation n’est plus de mise. Le Devoir et la Responsabilité des dits sachants et de vos dit《Fidèles》 est, maintenant, de pratiquer l’anticipation. Faute de cela, ils rejoindront les rangs des beaux parleurs, des sombres rêveurs diurnes et des inutiles vaniteux.
    Faisons l’effort de garder les yeux ouvert, et de mettre le point sur les  » I  » et les Barres sur les  » T  » Car de manière indicible, nous percevons tous, ou presque,  qu’après, il sera trop tard.
    Et surtout, avant que tout le monde puisse misérablement voir que tout est foutu, sauf les aveugles bien entendu .
    Trouvons le courage, premièrement de mettre sur la table les bonnes questions et deuxièmement, d’envisager des débuts de solution, pour parer l’orage qui s’annonce. Biensur comme d’habitude, et même plus, les choses étant de plus en plus compliquées et complexes, je ne demande pas pardon pour ce remue méninges •••▪︎

    Cordialement.

    MAIS A VOTRE AVIS,
    SOMMES NOUS PRÊTS ?

    J’aime

  10. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.