Petites anecdotes du nouveau monde ou de la France d’après

En pleine chaleur de l’été, sur la route nous cherchons un endroit où trouver un verre d’eau fraîche pour une jeune femme avec nous qui vient de faire un malaise, et, de retour de l’étranger, n’a pas de passe sanitaire. Dans un minuscule village désert, quelque part entre Paris et Rennes, enfin un café ouvert.

  • Passe sanitaire s’il vous plaît ! 
  • C’est juste pour un verre d’eau fraîche en terrasse… Il n’y a absolument personne.
  • Non Monsieur! Hier, les gendarmes sont passés deux fois ! Sortez !
  • Et sur la terrasse? (absolument vide)
  • Même sur la terrasse!

Plus tard, à 7 heures du matin, dans une station balnéaire fréquentée par les Parisiens, à la boulangerie – absolument déserte. Zut j’ai encore oublié mon masque. Je remonte le col roulé de mon pull sur le nez et fais un pas dans la boutique. La boulangère, jeune et dodue, se met à hurler dans un mouvement de panique sincère:

  • N’entrez pas, n’entrez pas !
  • Pourquoi ?
  • Vous n’avez pas de masque !
  • Mais voyez, je me couvre le visage…
  • Je m’en fous, c’est pas réglementaire !

Cette semaine, dans la rue, en région parisienne, un Monsieur âgé m’apostrophe.

  • Monsieur, vous ne savez pas que le masque est obligatoire dans la rue – depuis hier ?
  • Excusez-moi, je l’ai encore oublié, mais il n’y a strictement personne dans cette rue et vous êtes sur le trottoir de l’autre côté…
  • Vous n’avez pas honte de mettre en danger des personnes comme moi ? C’est inadmissible.

Oui, j’ai honte.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

143 commentaires pour Petites anecdotes du nouveau monde ou de la France d’après

  1. Gribouille dit :

    Petit sondage :

    avec les marges d’erreur, il me semble qu’on peut distinguer trois groupes : les mélenchonistes, les trois autour de la moyenne nationale…et les deux extrêmes-centristes.

    J’aime

  2. Berdol dit :

    J’apporte un flacon d’urine pour une analyse urgente avant un traitement d’un cancer de la vessie. Début d’après midi, personne, pas un chat dans l’accueil du labo. La gonzesse me crie dessus parce que j’avais oublié mon masque alors qu’elle même a son masque et de surcroit est protégée par un large plexiglass. Je la supplie de prendre mon flacon : Elle m’oblige à sortir , me rejoint sur le pas de la porte, prend mon flacon et ma carte vitale, enregistre la carte et me la rend, mais en veillant bien que je reste à l’extérieur, porte fermée pendant toute sa manip… Un monde de fou et de lâche. Je précise que je suis un vieux briscard et que j’ai 72 ans… et que j’ai eu le covid sans problèmes particuliers sinon une gène de 8 jours et soigné par SOS Médecins par de bonnes paroles et du Doliprane. Non seulement un mode de fous et de lâches, mais aussi un mode de fumiers et d’incompétents. Dans le même temps on se fout de vérifier si vous avez ou non de l’herpés une Mst bien crade ou tout simplement la tuberculose, qui fait BEAUCOUP plus de morts en France que le Covid et qui cible TOUTES les tranches d’âge. Imaginez-vous en 1348 lors de la grande peste ou le taux de mortalité etait de l’ordre de 50% …
    Macron est bien l’héritier du roi Midas, mais tout ce qu’il touche est transformé en bran et coprophage, il en mange…
    Ma mère, durant l’exode, me disait que les paysans de la brousse très au sud de Paris, vers Limoges, faisaient payer aux réfugiés l’eau du puits qu’ils buvaient. Nous y sommes et si une catastrophe se présente à nous les solidarités seront détruites. Moi j’ai ce qu’il faut pour me faire respecter, donc tout ira bien pour moi et je donnerais l’eau de mon puits en souvenir de ma mère

    Aimé par 3 personnes

  3. goupil dit :

    et moi, je souhaite une fois de plus faire référence aux petits lapin blancs cité dans la « 25 -ème heure » de Virgil Gheorghiu. Vous savez, les petits lapins blancs que l’on mettaient dans les premiers sous-marins pour surveiller la qualité de l’air. Quand ils sont tous morts, c’est foutu.
    Avec ce pass vaccinal encore un qui passe a la trappe !

    J’aime

  4. Monique dit :

    Façon les deux Anes :

    « Les raisins de ma commère »
    Jongleurs de vers à soi Unis iambistes Epoux vantés des muses Rétractés des assonances Hirsutes de la virgule Alités des Littrés Prosateurs de courses épiques Contorsionnistes de la mise en pieds Persifleurs de la syllabe acide Elégiaques de quatrains périmés Dragueurs de fonds latins décuplés du verbe nostalgique encanaillés du sexe à rimes acoquinés de l’acrostiche signataires de lettres homonymes endimanchés de la veste poétique amis poètes bien aimés BONSOIR ! (ML)

    Aimé par 1 personne

  5. Fredi M. dit :

    On est mal patron, on est mal…

    Aimé par 1 personne

  6. badin26 dit :

    C’est exactement ce que je viens de « subir » autour de moi quatre fois dans la journée. Cette idée que les « non vaccinés » étaient à l’origine de tous le maux et de toutes les avanies que subissent les Français. Çà a magnifiquement marché. La propagande d’état a été digne de Goebbels. Finalement donc, en répétant comme une machine à la TV cette affirmation, on est sûr que la majorité des Français y croira. Je suis abasourdi par le manque de réflexion de mes compatriotes (et de mes amis que je n’imaginais pas ainsi!) . Triste France!

    Aimé par 2 personnes

    • Furax dit :

      s’il n’y avait pas une majorité d’imbéciles qui cumulent la méchanceté nous n’en serions pas là!

      J’aime

  7. francefougere dit :

    Une leçon à tirer de cette expérience :
    – il faut prévoir, et toujours avoir avec soi une bouteille d’eau ( il existe des thermos qui préservent la fraîcheur ) surtout en voiture où cela ne pèse pas lourd – et des biscuits, du chocolat.
    – Il faut s’adapter et accepter les petites contraintes. Le masque en est une.
    Il n’y a pas à dire : – mais pour MOI, ce n’est pas pareil.
    C’est ainsi.
    On attend que cela passe, et on RESPECTE LES AUTRES … soi-même
    Cordialement

    J’aime

  8. Madzi dit :

    // La boulangère, jeune et dodue // ce n’est pas élégant, il est certain que cette jeune femme n’a rien de comparable à toutes ces ( je reste poli ) qui, dans les ministères, dandinent du … ( je reste décent ) disposées à … ( je reste décent ) pour une promotion. Ne me dites pas M.Tandonnet que cela n’existe pas…

    J’aime

    • Madzi, vous trouvez? dodue n’est pas péjoratif (ce n’est pas comme « grosse » ou « lourde »), on peut être jeune, dodue et jolie, c’est affaire de goût personnel, moi j’aime bien les femmes un peu dodues et je la trouvais mignonne la petite boulangère…
      MT

      Aimé par 1 personne

    • francefougere dit :

      à Maxime Tandonnet : pourquoi cette condescendance envers la boulangère dont vous aviez grand besoin, dans votre imprévoyance ?
      Il n’y a pas de  » petite  » boulangère, mais quelquefois de grands dadais.

      J’aime

    • francefougère, oui je sais, et aussi toute sorte d’autre chose quelquefois. Ce monde n’est pas toujours comme on voudrait, mais petite boulangère n’est pas péjoratif, elle était petite par l’âge et par la taille et elle était boulangère, qui puis-je? on ne va quand même pas diaboliser le mot petit; c’est plutôt affectif, ma petite voisine, ma petite collègue, ma petite boulangère, ma petite fille…etc.
      MT

      J’aime

    • Valukhova dit :

      Bonsoir, j’aime bien ce genre de conversation avec des sous-entendus que l’on comprend, même si on n’est pas très malin. Du coup, je m’dis, je fais bien de faire notre pain quotidien, moi-même, à la maison. Mais le cousin germain de mon époux a 15 boulangeries mises en gérance. Cet homme, d’un courage et un sens des affaires, n’a même pas le Certo !!

      J’aime

    • Quant à mon imprévoyance, vous êtes trop indulgent, vous auriez pu dire: votre désinvolture, votre inconscience, votre irresponsabilité! Un bon coup de moraline ne fait jamais de mal et ce pays manque singulièrement de donneurs de leçon.
      MT

      J’aime

  9. petite plume perdue... dit :

    (Trouvé dans un petit coin du net et porté sans honte à votre connaissance…)

    5 chirurgiens discutent pour savoir quels sont les meilleurs patients en salle d’opération…

    Le premier dit :
    « J’aime bien opérer les comptables car, quand tu ouvres, tous les organes sont numérotés et classés en ordre croissant. C’est très facile !

    Le deuxième répond :
    « Oui, mais moi, je préfère avoir sur ma table un électricien car dans leur corps tour est rangé par couleur.

    Le troisième répond :
    « Les meilleurs ce sont les bibliothécaires, car dans leur corps tout est rangé par ordre alphabétique.

    Le quatrième dit :
    « Vous savez, il n’y a rien de mieux que les mécaniciens, ils arrivent déjà avec les pièces de rechange.

    Le cinquième dit enfin :
    « Désolé de vous contredire, chers collègues, mais les meilleurs à opérer ce sont les politiciens.
    Ils n’ont pas de cœur, pas de tripes, pas de couilles.
    En plus, tu peux inverser leur cerveau et leur trou du cul, personne ne s’en rendra compte.

    Aimé par 4 personnes

    • Monique dit :

      Dommage qu’il n’y ait pas eu un 6e chirurgien qui aurait aimé opérer les plombiers, le spécialiste du débouchage des tuyauteries, ce qui aurait été utile au président.

      J’aime

    • Monique dit :

      @ petite plume perdue, puisque vous évoquez les bibliothécaires, il se trouve que je suis « bénévole » dans une modeste bibliothèque municipale, c’est un gros travail quand même, rentrer, classer les titres, et consulter la liste des livres demandés par les emprunteurs. A la suite du Covid et son variant qui varie, par précautions et plutôt que de fermer la bibliothèque (haut lieu de culture vous le savez selon le crédo de Mme Bachelot !) nous avons entrepris de désinfecter une bonne partie des livres, surtout les plus demandés, ainsi on a fait une grande lessive, imaginez des livres légèrement humides à califourchon sur les radiateurs pour qu’ils sèchent. Le plus amusant, c’est que nous avions fait une expo de livres et photos sur « les lavoirs et les lavandières » de notre région. Finalement ce virus créé des situations cocasses.

      J’aime

    • Amusant… Mais cela peut s’appliquer à toutes sortes de catégories.
      MT

      J’aime

    • Pheldge dit :

      à ceci près que le politicien veut votre bien – parfois dans tous les sens du termes – quitte à vous l’imposer, tellement il sait, mieux que vous ce qui est bon pour vous ! C’est la seule catégorie professionnelle capable d’un tel dévouement, un sacerdoce bien plus ingrat que celui des prêtres … 😉

      J’aime

  10. geneadrey dit :

    incroyable mais …………… VRAIAIAIAIAIAI !

    J’aime

    • Valukhova dit :

      Bien ouiiii ! comme je l’ai déjà dit en d’autres termes quelque part : on ne peut pas rendre intelligents, les gens qui ne sont pas…. très intelligents et que l’on nomme des gens bornés !!!

      J’aime

  11. Phénomène d’hypnose collective ? C’est l’hypothèse d’un psychologue, le Dr Mattias Desmet. https://zerhubarbeblog.net/2022/01/06/du-covid-a-la-formation-psychotique-des-masses/

    J’aime

    • Pheldge dit :

      pas d’hypnose, de folie collective partagée.

      J’aime

    • cgn002 dit :

      Plutôt intéressant et un tantinet complotiste (la part du doute).
      l’iatrogénèse : un mot à retenir.
      En fait, au delà de cette réflexion psy, on ne m empêchera pas de penser que ce virus semble taillé sur mesure, et je ne peux pas dire en faveur de qui ou de quoi…
      Pas à l avantage d une humanité apaisée et souveraine d elle meme, en tous cas…

      Aimé par 1 personne

    • Intéressant, merci Vincent!
      MT

      Aimé par 1 personne

    • @egn002 Autant l’origine du sars-CoV-2 que celle du Omicron qui serait passée par les souris. Ca fait vite complotiste en effet, mais toute personne ayant dit voici même un an qu’il faudrait un QR code pour aller boire un café se serait fait traiter de complotiste, donc…

      J’aime

    • cgn002 dit :

      Ce qui serait complotisme ne serait justement pas une origine animale, mais artificielle. Bonjour la coïncidence entre le lieu de démarrage du virus et la proximité des laboratoires p4 de wuhan.
      Le doute est extrêmement ténu.
      La liste des indices concordants ne l est pas.

      J’aime

  12. Raymond dit :

    Honte ou pas ? ! ?
    Aujourd’hui c’est samedi ! ? !

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Et, le samedi c’est …

    Le positivisme

    Il s’ouvre par-delà toute science humaine
    Un vide dont la Foi fut prompte à s’emparer.
    De cet abîme obscur elle a fait son domaine ;
    En s’y précipitant elle a cru l’éclairer.
    Eh bien ! nous t’expulsons de tes divins royaumes,
    Dominatrice ardente, et l’instant est venu
    Tu ne vas plus savoir où loger tes fantômes ;
    Nous fermons l’Inconnu.

    Mais ton triomphateur expiera ta défaite.
    L’homme déjà se trouble, et, vainqueur éperdu,
    Il se sent ruiné par sa propre conquête
    En te dépossédant nous avons tout perdu.
    Nous restons sans espoir, sans recours, sans asile,
    Tandis qu’obstinément le Désir qu’on exile
    Revient errer autour du gouffre défendu.

    Louis Ackermann

    AH ! La poésie,
    Combien de diarrhétiques seront constipés ?
    Avant que la prose ne se fane !
    Raymond.

    Oui je sais !
    Ca ne rythme pas,
    C’est pas glamour,
    Ça ne swingue pas,
    C’est pas le sens du moment,
    Il n’y a pas le nombre de pieds (dedans)
    Mais, ca boost les méninges, …_

    Cordialement .

    Aimé par 1 personne

  13. Valukhova dit :

    Oui, Maxime, nous avons tous honte de la bêtise bornée de certains français ! Nous ne sommes pas tous parfaits, évidemment, et cette proliférante diversité devrait permettre d’élaguer. En plein hiver, on ne peut même pas se servir d’une marque qui m’est chère, en été !!
    Bon courage et encore merci de nous offrir vos pages.
    Bonne Année, Bonne Santé

    J’aime

    • cgn002 dit :

      Il est certain que la bêtise d avant covid prend de nouvelles expressions pendant la crise.
      Les despotes savent parfaitement exploiter la bêtise humaine à leur avantage, ce qui explique bien des drames de l’histoire…
      Dans tous les cas, notre dictateur (tout démocratique qu il pretend) est un metteur de zizanie que l on espère voir disparaître du paysage au plus vite.
      Comment une telle proportion de français peuvent ils le cautionner ?
      A mon avis ils se reconnaissent dans l intelligence de façade, le clivage et le mépris qui leur sont présentés…

      J’aime

    • Merci Valukhova, ils sont conditionnées surtout…
      MT

      J’aime

  14. nicolasbonnal dit :

    « Ah ! Monsieur Fleurant, tout doux, s’il vous plaît ; si vous en usez comme cela, on ne voudra plus être malade : contentez-vous de quatre francs. Vingt et quarante sols. »

    Il me semble que dans sa géniale exclamation Molière met le doigt sur la cible : nous jouons au malade, nous voulons être malades, nous voulons dépenser cet argent, nous doublons ou triplons des dépenses qui pourraient sans cela être maîtrisées. La maladie est un job à plein temps. C’est un hobby, une passion.

    J’aime

  15. Sganarelle dit :

    L’´hystérie arrive quand on ne trouve plus un médecin qui puisse et veuille se déplacer en cas de maladies annexes . Quand on ne peut plus faire d’examen de laboratoire parce qu’ils sont surchargés et quand on vous dit qu’il n’y a plus de place aux urgences .
    L’hystérie n’est pas contre les non vaccinés qui n’ont rien d’illégaux et ont toujours existés , mais contre la politique suivie depuis des années par nos gouvernants qui considèrent la médecine comme un produit RENTABLE donc commercial et qui agissent en conséquence.
    Cela fait plus de deux ans qu’on est en pandémie est on en est encore à manquer de test et de masques FFP2 , on en est à courrir après les effectifs soignants et on enfonce le clou en replissant des classes d’enfants pour les fermer dns la foulée . On en est encore à soigner les patients du covid avec du paracetamol jusqu’ aux symptomes respiratoires
    Etc etc
    Pas la faute des non vaccinés c’est top commode .
    Hystérie ou colère?

    Aimé par 4 personnes

  16. Liber dit :

    « Le déclin du courage »

    J’aime

    • francefougere dit :

      En ce cas précis, c’est de la sottise. On s’adapte, sans histoires pour un si petit masque, voilà tout, et on emporte avec soi de l’eau dans un thermos qui la garde fraiche.
      Prévoir aussi chocolats, biscuits…
      Cordialement

      J’aime

  17. Mary Preud'homme dit :

    Dommage que je n’ai pas rencontré l’un de ces grincheux ! Sachant que la musique adoucit les moeurs, je leur aurais chanté (sans masque) cette sérénade inspirée de
    ♪ Tristesse ♪ de Frédéric Chopin, paroles de Jean Loysel
    « L’ombre s’enfuit, adieu beau rêve
    Où les baisers s’offraient comme des fleurs
    La nuit fut brève
    Hélas pourquoi si tôt fermer nos coeurs
    A l’appel du bonheur?
    L’ombre s’enfuit, ma lèvre hésite
    A murmurer après de doux aveux
    Des mots d’adieu
    Le soleil paraît trop vite
    Faut-il donc que l’on se quitte?
    Que m’importe à moi, l’envol du temps,
    Je voudrais tant retarder l’aurore
    Et t’aimer encore. »

    J’aime

  18. Monique dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Ah, il la voulait sa France d’après, combien de fois a-t-il dit : « la France d’avant (le covid) c’est fini, nous ne vivrons plus jamais comme avant ! » comme si nous avions des France de rechange et que nous étions des citoyens interchangeables, des robots qui ne bénéficieraient pas d’une intelligence, même artificielle… et ben si ! moi je veux vivre comme avant, l’après c’est l’inconnu et ce n’est pas ma priorité, je veux retrouver ma liberté de vivre comme je veux, il veut nous faire comme une seconde guerre sanitaire, une guerre fumante, il a ressorti les laisser passer, le couvre feu, (manque plus que la défense passive), la traque, la délation , il a transformé le sympathique zinc français où l’on refaisait le monde en lieu d’interrogatoire, investi le pauvre bistrotier en milicien.
    Et comme il est dit humoristiquement dans la presse, allez cherchez les vieux c’est le fourgon de la 4e dose ! à ce sujet, ne manquez pas de lire dans « Causeur » l’article d’Yvonne Guégan « Extrême quoi? extrême onction !  » quand elle rend visite à sa tante, une tante qui a toute sa tête et à qui un prêtre, qui passait par là, a proposé l’extrême onction ! si j’étais complotisme, je me dirai qu’il est en cheville avec Delfraissy mais nous ne sommes pas dans un film catastrophe. Je regrette d’avouer que cette lecture a provoqué un fou rire, mon côté coq français a repris le dessus, songez, rire alors que c’est interdit à cause des postillons hautement contagieux.
    Autant me présenter sous mon vrai jour (je prends le risque !) autant vous dire que, simple campagnarde qui parle aux animaux dès potron minet, j’en ai assez du dictateur blond, pas de quartier, à moi un commerçant me tient la porte au contraire car il est visible que j’ai « la triplette » côté seringue mais je n’hésiterais pas à boycotter celui qui refuserait un verre d’eau (ou autre) à une personne en difficulté. Avant l’immunité collective, faudra t-il vivre l’hystérie collective ?

    Aimé par 2 personnes

    • Valukhova dit :

      Bien ouiiii ! comme je l’ai déjà dit en d’autres termes quelque part : on ne peut pas rendre intelligents, les gens qui ne sont pas…. très intelligents et que l’on nomme des gens bornés !!!

      J’aime

  19. Xavier-Adrien dit :

    Bonjour, je viens de trouver votre blog par hasard en cherchant des références pour un post que je souhaite faire à mon petit réseau, frappé par une coincidence : le 15 janvier, date postulée pour l’entrée en vigueur de « l’impasse vaccinale », étant l’anniversaire des 400 ans de la naissance de Molière… A la lecture de plusieurs de vos articles, je vous remercie pour cette écriture brillante et cette voix qu’avec beaucoup d’autres vous faites entendre au milieu de la folie générale. Je suivrai vos articles, à bientôt,
    Xavier-Adrien Laurent
    Artiste

    Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.