Et toujours, le virus qui rend fou

Face à la « cinquième vague », la folie humaine semble s’amplifier. Au Pays-Bas, les forces de l’ordre ont tiré sur la foule à balles réelles. Depuis quand cela ne s’était-il pas produit en Europe? En Autriche, les manifestants contre le confinement et la vaccination obligatoire qui réclament le respect de leur liberté sont ouvertement traités de nazis. Partout, face à la nouvelle vague, les gouvernements prennent des mesures répressives contre la population ou menacent de les prendre. Comme dans les grandes épidémies du Moyen-Age, des boucs émissaires sont désignés à la vindicte populaire, aujourd’hui les personnes non vaccinées font office de coupable idéal alors que tout le monde sait, aujourd’hui, qu’on peut être vacciné et contagieux… Les gouvernements gesticulent, menacent, brandissent la foudre du confinement ou du passe sanitaire. Les petits marquis poudrés, un peu partout, donnent du menton mussolinien et se vautrent dans l’autosatisfaction imbécile. Tout se passe comme si la planète était dévastée par la peste bubonique. Or tel n’est pas le cas. L’épidémie de peste du XIVème siècle fit 50 millions de morts pour une population d’un demi milliard: soit 10% de la population mondiale. L’épidémie de grippe espagnole en 1920 fit 20 à 50 millions de morts (selon l’Institut Pasteur) soit une moyenne de 35 millions, ce qui donne, pour une population mondiale de 2 milliards d’habitants, 0,0175 ou 1,7% de morts. Avec le covid 19 nous en sommes à 5 millions de morts déclarés pour une population de 8 milliards ce qui donne 0,0125% de victimes [si mes calculs sont exacts]. A l’échelle de toutes les causes de décès dans le monde, on est bien loin de l’apocalypse… Tous les morts sont tristes et regrettables (même si les décès comptent nombre de personnes très malades ou âgées dont le covid 19 n’a fait que précipiter la mort). Pour autant, la raison commande de voir que le covid 19 sans être anodin, n’est ni la peste noire, ni même la grippe espagnole. Elle souligne que la panique des gouvernements qui alimentent la peur est totalement disproportionnée, les entraînant dans un phénomène de folie collective. La cinquième vague prouve que les mesures liberticides n’ont jamais été nulle part une solution miracle. Leur effet, au mieux, a été de déplacer les courbes de quelques semaines ou mois. Alors, pourquoi les pouvoirs publics en Europe deviennent-ils fous au point de faire tirer dans la foule? Les événements montrent qu’ils ont fait tragiquement faillite depuis deux ans. Ils n’ont jamais cessé de se tromper en dramatisant la situation jusqu’au vertige, en écrasant la liberté des peuples et en prédisant à de multiples reprises une fin prochaine de l’épidémie qui n’est jamais venue et ne viendra probablement jamais. Ils ne supportent pas le constat avéré de leur impuissance. Vexés d’avoir si lamentablement échoué depuis le début, ils se vengent aujourd’hui dans une surenchère de mépris et de répression. Jusqu’à tirer à balles réelles sur la foule dans l’indifférence passive ou complice de la majorité du pouvoir médiatique…

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

71 commentaires pour Et toujours, le virus qui rend fou

  1. cgn002 dit :

    Bien que le nouveau variant « omicron » ne soit pas encore clairement identifié, la Suède semble se rallier au toujours contesté « passe sanitaire » et donc à la vaccination (« sérumisation » pour les pointilleux).
    Cela fera t’il réfléchir les inconditionnels ?
    https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Pass-et-Covid-le-referendum-suisse-et-l-echec-du-modele-suedois?utm_source=IREF&utm_campaign=362ef2c508-EMAIL_CAMPAIGN_2021_11_30_03_22&utm_medium=email&utm_term=0_190b7c560e-362ef2c508-403241608

    J'aime

  2. Simon Scott dit :

    Tout à fait d’accord, sauf que 5 millions sur 8 milliards = 0,625%, non pas 0,125%.

    J'aime

    • Citoyen dit :

      Erreur Simon Scott !.. Quant à corriger, autant le faire correctement …
      5 millions sur 8 milliards = 0,0625%

      J'aime

  3. fraternel dit :

    a roturier
    le professeur perronne a été référent vaccins pendant de longues années
    je vous invite à lire son dernier ouvrage ils n’ont toujours rien compris
    il est infectiologue donc je pense qu’il connait un rayon
    il n’est pas adepte des thèses comme la terre est plate ou autre illumination
    s’il a donné son avis dans le documentaire hold up il n’a pas forçément été d’accord ave tout moi non plus d’ailleurs
    je vous invite à aller sur le site du docteur maudrux ou du docteur demaonceaux

    J'aime

    • Pheldge dit :

      Perronne a également occupé le poste de Salomon qui fut son élève, ce n’est pas le premier venu ! Son seul défaut c’est une grande modestie et une certaine timidité.

      J'aime

  4. Pradault Louise dit :

    Peur de la maladie Peur de la mort
    Luc Ferry ce matin disait que c’est l’inévitable prix à payer pour l’absence de Dieu
    Croire en une vie après la mort..ça aide et ça donne un sens à l’existence. Croire que l’homme peut se passer de transcendance est le confronter au vide.

    J'aime

  5. Stanislas dit :

    Comme je constate qu’il y a ici des lectrices et lecteurs intéressés et réfléchis, je me permets de proposer quelques références diverses pour éclairer la période en cours sous différents même si certaines d’entre elles datent des années précédentes (on trouvait facilement en ligne )et se rendre compte qu’il y a quelque chose de très sérieux qui cloche en dehors des aspects techniques médicaux et scientifiques des virus…

    On peut être d’accord ou pas avec les arguments, peu importe…

    – les conférences de François Sureau (grande culture)
    – « la gouvernance par les nombres » d’Alain Supiot
    – le blog de Paul Cassia (analyses conseil d’état)
    – opuscule de 48 pages « libertés et droits fondamentaux  » de Yannick Lécuyer (Gualino)

    – Analyse du contrat Pfizer de la commission européenne par Olivier Frot
    – Analyse de Philippe Ségur « Sur la licéité d’une obligation vaccinale anti-Covid  »
    – Rapport 685 du sénat du 30 juillet 2010 à propos de H1N1 (il y avait déjà Alain Houpert..)

    J’ai vu beaucoup Pérronne cité dans les commentaires, pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu passer, je signale qui a écrit une note de 89 pages bien fournies en renvois d’études

    « Rapport d’expert du Professeur Christian PERRONNE, médecin infectiologue,
    à propos de la COVID-19
    À la demande de : Me Dominic Desjarlais
    1188 avenue Union, 6e étage
    Bureau 626 Montréal (Québec) H3B 0E5
    5 mai 2021  »

    Il y en a tant d’autres……………

    Aimé par 1 personne

  6. Georges dit :

    Une foule composée ,en partie ,de professionnels du pillage .

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Il n’y a pas qu’autour du covid.
      Tous les secteurs publics sont concernés, à partir du moment où il y a moyen de mettre la main sur l’argent collecté par l’amoncellement des lois captatrices.

      J'aime

  7. Stanislas dit :

     » Pour autant, la raison commande de voir que le covid 19 sans être anodin, n’est ni la peste noire, ni même la grippe espagnole…… »

    Aujourd’hui tout ça est parfaitement documenté…la mortalité, la létalité sont aujourd’hui les sujets qui ont été analysés à postériori par nombre de statisticiens, sous tous les angles et qui ne laissent plus aucun doute sur ce qui faut appeler un délire fabriqué de toute pièce par un réseau médiatique qui a épousé la cause de leurs propriétaires et actionnaires..
    si on évoque les dirigeants politiques……..

    La raison devrait commander aussi de regarder de près des éléments très factuels concernant ce que j’appelle  » les transferts de responsabilité  » qui permet à une bande de ………(qualificatifs auto censurés) de s’immuniser leurs propres responsabilités voire culpabilité grâce à la technique classique de défense observée au procès de Nuremberg « j’ai obéi aux ordres »..

    1° transfert de responsabilité extraterritorial ; de l’UE vers les états…

    C’est l’EMA (European Medicines Agency) agence européenne des médocs qui a approuvé sous AMM conditionnelle, donc par accélération de mise sur le marché, de produits innovants jamais utilisés sur l’humain en masse…
    De rares députés européens ont souligné depuis un bon moment leur incapacités à accéder aux contrats complets. Un certain Mr Frot, spécialiste des marchés publics internationaux qui a analysé le contrat de Pfizer, n’avait jamais vu ça de sa vie professionnelle…

    De fait, les HAS, conseil scientifique, académie de médecine, et tous les bordels de la même spécialité n’en n’ont rien à péter de tripoter ou modifier régulièrement leurs préconisations (sisi j’ai les modifs successives) par rapport à l’étude initiale d’injection des médicaments géniques innovants, si on peut appeler « étude » un rapport de salariés et de sous traitants des producteurs démontrés aujourd’hui à la one again par des spécialistes intègres ou non intéressés ou assez masos pour se faire persécuter par des milices vénales..
    Si vous suivez un peu vous remarquerez que quelques personnages siègent un peu partout dans les différentes agences sanitaires…
    Exemple connu : Delfraissy est président du conseil scientifique mais aussi du CCNE (conseil consultatif national d’éthique) …………bonjour l’éthique…

    2° Transferts multiples de responsabilités descendants
    Quelques chefferies …….(qualificatifs auto censurés) transmettent des instructions, des consignes, protocoles aux étages inférieurs à propos desquels il est aujourd’hui très clair qu’ils violent allègrement, les lois nationales et internationales de respect des libertés fondamentales et de dignité humaine….. mais aussi parfois les instructions proprement dites..
    De fait, que le salarié de base, asphyxié de la calebasse ou non, obéit par contrainte de subordination du contrat de travail ou simple survie économique pour nourrir sa famille. Ce salarié de base se voit contraint au déchirement puisque c’est lui qui est en contact avec les manants chaque jour que dieu fait..

    3° le « conseil constitutionnel » se lave les mains et renvoie au juge (sisi)

    Examen décision N° 2021-824 DC du 5 août 2021

    Comme l’écrit le conseil constitutionnel en son alinéa 23 (on retrouve la formulation à l’article 30)

    je cite :

    « 23. En deuxième lieu, en vertu du premier alinéa du paragraphe I de l’article L. 3131-15 du code de la santé publique, les mesures prévues dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire ne peuvent en tout état de cause être prises qu’aux seules fins de garantir la santé publique. Selon le paragraphe III du même article, elles doivent être strictement proportionnées aux risques sanitaires encourus et appropriées aux circonstances de temps et de lieu. Il y est mis fin sans délai lorsqu’elles ne sont plus nécessaires. Le juge est chargé de s’assurer que de telles mesures sont adaptées, nécessaires et proportionnées à la finalité qu’elles poursuivent .

    fin de citation

    On lit bien  » le juge est chargé de s’assurer que de telles mesures sont adaptées, nécessaires et proportionnées à la finalité qu’elles poursuivent . »…

    Ce sont les juges de première ligne (administratif, pénal, prudhomme, qui sont face aux manants, le vrai problème aujourd’hui c’est d’en trouver un grand maso ou un suicidaire….

    4° Les protocoles, consignes etc… sont écrits au mépris même des instructions au plus hait niveau (l’OMS par exemple est revenu sur des déclarations ou écrits normatifs initiaux sans que ce soit pris en compte dans les services sanitaires (preuves sur demande)..

    Pardon de prendre autant de place…

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Quand vous prenez un risque vous vous assurez, me semble t’il…
      Maintenant il faut nous dire qui pourrait vous couvrir et comment, si vous ne mettiez pas en circulation un sérum (pas parfait mais suffisant) pour protéger sanitairement et économiquement une population des conséquences épidémiques d’un virus qui n’est pas aussi anodin que vous le prétendiez.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      c’est là que vous faites erreur : vous introduisez une responsabilité collective qui n’a pas lieu d’être. Il n’y a pas de collectif, il n’y a que des individus, qui sont tout à fait capables de se protéger, sans que l’état intervienne ! Avez-vous besoin de l’état dans tout ce que vous faites ? non, eh bien là; c’est pareil !

      J'aime

    • Stanislas dit :

      CGN002
       » Quand vous prenez un risque vous vous assurez…………. »

      Vous peut être, mais moi mes parents ne m’ont pas assuré parce que je suis né, je le saurais.
      D’autre part, vous vous rendez compte que vous avez pris un risque quand vous sollicitez votre assureur pour couvrir « le risque devenu réalité » à postériori.

      Allez bouffer un surgelé au resto est un risque, faire 1000 kms pour foutre le cul sur un tas de sable est un risque, quand les vacanciers font 700 kms de bouchon, ils ne viennent pas me faire chier pour que je fasse la même chose…

      Je suis intarissable sur la fameuse « prise de risque » de la vie ou « l’analyse de risque » qui est devenu l’étendard des syndrômés de la cabane.

       » pour protéger sanitairement et économiquement une population des conséquences épidémiques d’un virus qui n’est pas aussi anodin que vous le prétendiez. « ……

      Faites moi des démonstrations, pas une affirmation de plateau télé. Assurez vous vite, parce que visiblement vous allez tomber de votre falaise dans quelques mois.
      car cette phrase contient au moins une ineptie grandiose « protéger économiquement ».
      Rien que ça, je me rends compte que le « virus pas anodin » a vraiment attaqué les cerveaux.

      De mémoire, je crois que vous êtes un scientifique je ne sais quelle spécialité, mais peu importe ; je suis content que vous me répondiez, mais SVP montrez moi que vous ne me prenez pas pour un con, déballez votre cerveau et tentez de ne pas me mépriser même involontairement, Merci. Je suis même prêt à vous inviter.

      Je n’ai pas le niveau scientifique, mais je suis quand même bac + 4. J’ai bien compris en 18 mois que les diplômes ne servent plus à rien, mais ça peut aider à comprendre que si on n’est pas hypocondriaque, et qu’on n’a pas peur de la mort (moi j’ai peur de mourir ce qui n’est pas pareil), tout le matériel sous la chevelure est resté intact.

      Depuis le 16 mars 2020, j’ai cherché sur les chemins de terre sanitaires et médicaux selon deux principes :
      – La propagande sciento-médiato-politique organise une disproportion télévisuelle pour sidérer les esprits… il faut le démontrer

      – Il y a les virus et la chaîne de subordination des systèmes médicaux et sanitaires qui obéit à des protocoles impératifs (facturation, responsabilité pénale, normes…etc..)

      En fait, utiliser un virus respiratoire est génial politiquement, ça fait 20 ans que les putes des intérêts privés médicaux et médiatiques essaient de faire partir un délire épidémique………. 20 ans.

      C’est une véritable nasse perverse qu’ils ont mis en place de laquelle il faut tenter de s’extraire point par point ; une sorte de jeu de GO ; ça m’a passionné assez vite.

      Les Français, peut être en majorité, sont devenus des hamsters. La bande de putes des télés et des loufiats au pouvoir, les a mis en cage en leur installant une roue. Comme les hamsters, beaucoup ont l’impression de faire des kilomètres dans la cage, alors qu’en fait ils courent dans la roue….dans la cage.

      CGN002 vous êtes halluciné par un « virus » parce que les télés ont mis un microscope devant les yeux de la population…
      Pendant ce temps là celles et ceux qui gobent qu’il faut faire crever nos enfants et petits enfants spirituellement et physiquement, pour empêcher les 80 ans de claquer au nom d’intérêts financiers, sont ils encore vivants ?

      J'aime

  8. Timéli dit :

    Voilà bien un virus inarrêtable ! Pire, à l’image de Daech (je vous rassure : c’est la seule comparaison que je ferai avec ce abomination!), il est partout et nulle part… On le combat à coups de suppositions, et, lorsque nous croyons l’avoir maîtrisé, il revient nous narguer de plus belle !!! Mais surtout, il ne faut pas oublier que ce fléau a été créé par l’homme, que celui-ci est bien à l’origine de cette fichue catastrophe… Puissance et misère, grandeur et décadence : à croire que l’une et l’autre s’accordent comme les deux faces d’une même pièce et que la plus affligeante en est l’effigie !!!

    Aimé par 1 personne

    • Timeli, il semble y avoir plusieurs virus le biologique et le mental.
      MT

      J'aime

    • charlymesdoun dit :

      On (Hollande mais Macron peut-être aussi) était d’ailleurs aussi en guerre contre le terrorisme mais à l’évidence le covid-19 est un ennemi autrement plus implacable; on ne peut même pas le bombarder!

      J'aime

    • cgn002 dit :

      L’homme est à la fois irresponsable et dominateur. Cela lui donne l’impulsion (bien dissimulée) de tenter de maîtriser les pires des armes, au risque qu’elles lui pètent dans les doigts et contaminent la planète. Ici, je pense qu’il y a 99,9 % de chances que le covid 19 est apparu suite à une erreur dans la maîtrise de sa manipulation; attendu que ce virus était à l’étude dans le laboratoire P4 de Wuhan.
      Nier ce fait ne peut être admis que par crainte du gouvernement chinois ou par naïveté. La meilleure preuve, que j’estime flagrante, en est le manque de transparence des autorités chinoises. Difficile, en effet de mettre à jour
      1) le fait d’étudier ce type de virus, alors que la France a cédé toute sa technologie à ce pays, avec probablement une clause contractuelle de non utilisation à des fins inavouables;
      2) une faute de manipulation qui met à jour le manque de maîtrise du laboratoire ainsi livré à lui-même.
      Quand on est responsable et bienveillant, on admet avoir commis une erreur, aussi grave soit elle. C’est ma vision. Ne pas avouer signifie que vous avez des choses bien plus graves à cacher.
      Qu’en pensez vous?

      J'aime

  9. DELIAC PHILIPPE dit :

    Excellent!  Comme souvent. Bien cordialement.  Ph. Deliac

    J'aime

  10. El Magnífico dit :

    Bonjour Maxime,
    Vous évoquez « la panique des gouvernements qui alimentent la peur » que vous jugez « totalement disproportionnée ».
    Il semble que vous n’ayez pas compris (ou alors : vous faites semblant ?, car vous ne pouvez pas tout dire..) que nos gouvernements ne sont nullement « paniqués ». Je vous rassure : ils savent très bien ce qu’ils font. Ils se servent d’une épidémie somme toute banale, à peine plus meurtrière qu’une mauvaise grippe (vous le rappelez vous-même), pour avancer leurs pions et imposer aux peuples le Grant Reset de Klaus Schwab et se conformer à l’Agenda 2030 de l’ONU.

    Et la meilleure preuve que tous les gouvernements occidentaux suivent un agenda très précis se trouve dans l’étonnante synchronicité ou simultanéité de leurs mesures. Pour appuyer mes dires, n’êtes-vous pas frappé par la surprenante survenue de ladite « cinquième vague », en même temps, dans presque tous les pays d’Europe ? Et par la rudesse des mesures envisagées ou déjà imposées dans certains pays ? Or dans tous les pays d’Europe, la grande majorité de la population adulte est vaccinée (entre 60 et 80 %). Alors, pourquoi nos gouvernements s’entêtent-ils à provoquer la panique et à leur imposer des restrictions plus sévères les unes que les autres ?

    Pour moi, cette « cinquième vague » (imaginaire) a plusieurs but : faire vacciner tout le monde sous pression des labos qui veulent tout le gâteau ; arriver à la vaccination des enfants et enfin rendre la vaccination obligatoire pour tous.

    Nos gouvernements n’ont pas fini de nous en faire baver… Tant que les peuples courberont l’échine, il en sera ainsi…

    Aimé par 1 personne

  11. Madzi dit :

    Tirer dans la foule…Jules Moch 1948, Maurice Papon 1961, etc…

    Aimé par 2 personnes

  12. Philippe dit :

    Bonjour maxime, bonjour à tous,

    Vendredi ma médecin, m’annonça le décès d’un de mes adhérents du club, Michel âgé de 85 ans, il a eu sa troisième dose, deux jours après il a eu une fièvre à 40 degrés, le lendemain il décédait.
    L’hôpital refusa de le prendre en charge du fait qu’il avait ses trois doses. il était en excellente santé, faisait ses 30 kilomètres de vélo par jours. Cultivait son jardin, venait tous les week-end à notre club à vélo.
    Ce matin lors de mon déplacement, sur RMC une infirmière confirmait que les patients vaccinés n’étaient pas admis du fait qu’ils étaient vaccinés, deux de ses patients avec une saturation à 88 ont souffert et décédaient.
    Ma médecin me confirmait que la troisième dose posait de gros problèmes, avec fièvre, fatigue, toux importante, nez qui coule, hospitalisation, elle est très inquiète. Elle en a avertit l’ARS, qui relativise, et minimise le phénomène.
    Je pense que nous allons découvrir beaucoup de chose.
    Quand à vos propos, Maxime, les dirigeants ont trouvé une méthode infaillible pour soumettre le peuple, la peur et la terreur. Un virus bienvenue, en plus on divise le peuple et tous ceux qui ont une parole sensée, réfléchie, pleine de bon sens sont des complotistes et des fascistes.
    Nous allons vers un contrôle social à la chinoise. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises.
    Si Macron est réélu , il a déjà prévu de dissoudre l’assemblée nationale. Les français ne sont pas au bout de leur surprise. Une minorité d’individu a décidé de contrôler une partie du peuple. On veut un peuple obéissant et soumis que l’on peut mener à la baguette.
    Les autorités des pays font plus de zèle avec les honnêtes citoyens que de s’occuper de l’augmentation de la délinquance, de l’insécurité.

    Aimé par 2 personnes

    • Stanislas dit :

      Quand il m’arrive de me sentir très seul en ayant l’impression d’avoir été transporté sur une autre planête, pendant une nuit de sommeil, il y a environ un an, ça fait du bien de lire ici et là qu’il y a bien une réalité désastreuse fabriquée de toute pièce par des télés et une poignée de…….(qualificatifs auto censurés) gigantesques qui s’en foutent plein les poches pour massacrer psychiquement des manants adultes.

      On se demande pourquoi tant de gens redeviennent inquiets ?

      1° 70 % de la population qui a été rassurée par contrats unilatéraux dans le biceps, a fait le con pendant des semaines ; et vas y que je te fais des mimis, des guili guili, que je te danse des tangos, que je te chante des quantiques après avoir fourni un passeport de pureté qui a exclu les impurs depuis un moment… (cette narration est basée sur observation empirique de panels locaux à distance..).
      Ceux là même qui ont gobé le « risque de vivre » à chaque seconde, sont devenus des cascadeurs du jour au lendemain après avoir reçu le messie…

      2° Les lieux de soins, les lieux de secours, de transports de malades ont été vidé des puceaux du bras, impurs, lépreux, par la technique historique de non rupture de contrat ad vitam.. Donc plus aucun risque d’infection nulle part non ? (pour ceux qui n’ont pas lu les études historiques, rapports qualité ou consignes à propos les maladies nosocomiales)..

      Selon ce témoignage ci dessus, je viens d’apprendre que pour rester purs, des lieux de soins semblent se protéger aussi des malades assainis du bras…. Imparable…

      Merci,
      moi qui ne lis depuis plus d’un an que des rapports, études, avis, consignes, bilans officiels des services sanitaires et médicaux, je me suis senti moins complotiste quelques minutes…

      Aimé par 1 personne

    • Philippe, oui tout est là!
      MT

      J'aime

    • Citoyen dit :

       » une infirmière confirmait que les patients vaccinés n’étaient pas admis du fait qu’ils étaient vaccinés « … ??
      Euh, Philippe, Il y a un truc qui m’échappe là … J’ai dû manquer un épisode du film !…
      Vous pouvez préciser d’avantage, pourquoi les vaccinés ne sont plus admis ?
      Si déjà les non-vaccinés ne sont pas admis, et que l’on y ajoute les piqués, cela voudrait dire que l’hosto ne traite plus les patients Covid !?!…
      Il y a un souci quelque part …
      Ou on a basculé dans une autre dimension …

      J'aime

    • Philippe dit :

      @Citoyen

      En fait les vaccinés seraient refusés pour justifier que seraient hospitalisés que les non vaccinés. Que les vaccinés ne seraient de ce fait plus hospitalisés.
      Il faut faire croire que les responsables sont uniquement les non vaccinés.
      Je pense Citoyen que les ministère de la propagande cherche un moyen de toujours contrôler le peuple.
      je pense comme vous que nous allons dans une autre dimension. Cette infirmière libérale, fut quasiment traité de menteuses par le journaliste, celle-ci lui a dit qu’il suffisait qu’il viennent la voir pour faire de lui-même le constat.
      Elle était vraiment fâchée.

      J'aime

  13. Ping : Et toujours, le virus qui rend fou – Qui m'aime me suive…

  14. Liber dit :

    Peur du réchauffement climatique
    Peur des pluies acides
    Peur des tsunamis
    Peur des typhons
    Peur du nucléaire
    Peur des énergies fossiles
    Peur de la voiture thermique
    Peur de la vitesse
    Peur des OGM
    Peur de tout ce qui n’est pas bio
    Peur que le « ciel ne nous tombe sur la tête’
    …………..
    L’époque est à la peur, à la trouille, à la panique
    Alors pourquoi pas la peur d’un petit virus !
    Inespéré pour mater le « bas peuple »
    Inespéré pour les oligarchies qui ont pris le pouvoir et ne le rendrons jamais !

    Aimé par 2 personnes

    • Pheldge dit :

      Machiavel : celui qui contrôle la Peur des gens devient le maître de leurs âmes.

      Aimé par 1 personne

    • Liber, tout à fait juste, la tyrannie de la peur.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Sganarelle dit :

      Il ne vous vient pas à l’idée que cette peur panique de la mort et de la maladie est la conséquence de ce monde trop intelligent qui a appris à se passer de Dieu ?
      Très bien dit par Luc Ferry ce matin et alors qu’on ne peut le taxer de catho il a trouvé dans l’approche du néant la peur et la désespérance que nos ancêtres (qui croyaient à une autre vie après la mort ) n’éprouvaient pas. Le manque de transcendance est un vide difficile à combler avec nos seules ressources humaines.
      Face au vide qu’engendre la satisfaction immédiate l’être humain face à lui- même ses origines et sa disparition se retrouve inutile et terrorisé .

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.