Sur la fuite du « QR code » présidentiel

Scandale d’Etat d’hier: le QR code du président Macron a fuité. La vie politico-médiatique française se compose d’une accumulation de psychodrames quotidiens. Celui-ci est particulièrement ambigu. Un chef de l’Etat n’a guère besoin de QR code. Il ne se rend jamais dans les bars et les restaurants, déjeunant et dînant dans les salons de prestige de l’Elysée ou invité des puissants de ce monde. Jamais il n’est de sortie au cinéma ou autres spectacles si ce n’est à l’occasion d’opérations lourdes de communication monopolisant une floppée d’accompagnateurs et de gardes du corps – dans des circonstances où son passe sanitaire a peu de chance d’être exigé de lui… Il ne prend pas les transports en commun, se déplaçant avec l’avion du gouvernement. Le QR code présidentiel ne sert absolument à rien; il n’existe pas en tant qu’outil de la vie quotidienne. L’affaire est emblématique d’un système: la dramatisation romanesque autour de la personne du chef de l’Etat pour étouffer la réalité et anesthésier l’esprit critique. Le pouvoir politique vient de déposer un projet de loi destiné à prolonger l’utilisation du passe sanitaire. Il est bien loin le temps où ce même chef de l’Etat déclarait, le 29 avril dernier quand la situation épidémique était infiniment – infiniment – plus préoccupante qu’aujourd’hui: « Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis. » Aujourd’hui, il est largement entré dans les mœurs et la société s’en accommode. Son absurdité au quotidien ne gène presque plus personne: obligatoire en extérieur sur les terrasses des cafés où le risque de contamination est inexistant avec quelques précautions minimales, mais non prévu dans le métro où s’entassent des millions de personnes comme dans une bétaillère sans que cela ne gène personne. Il s’impose de fait comme un formidable outil de communication, expression d’un volontarisme politique face à l’épidémie. Ses conséquences en termes de libertés publiques, d’égalité entre les Français et de droit des personnes – dans le contexte de la banalisation du QR code – n’intéressent pas l’opinion dans son ensemble, assoiffée de sécurité à n’importe quel prix, notamment celui de l’illusion. L’ampleur donnée à la fuite du QR code présidentiel – un non événement – marque un pas supplémentaire dans cette banalisation: voyez, il est comme tout le monde avec son petit QR code ayant fuité. Cela s’appelle une manipulation.

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

47 commentaires pour Sur la fuite du « QR code » présidentiel

  1. fraternel dit :

    quelle histoire!
    on a l’impression que c’est un danger potentiel pour le peuple.
    mais on s’en fiche de son qr code comme de savoir ce qu’il mange dans les assiettes en porcelaine ou en faience dans son chateau de l’elysée.
    franchement à part faire le buzz sur les réseaux sociaux et de pouvoir se défouler pour certains ?
    on a d’autres problèmes à résoudre que de s’occuper du qr code de macron.
    personnellement je m’adapte à la situation ne possède pas de smartphone ni de pass sanitaire autoritaire.

    J'aime

  2. xc dit :

    Moi aussi, j’ai un QR code, suite à un schéma vaccinal complet, comme on dit. Mais ses cas d’exhibition étant ce qu’ils sont, et mes conditions d’existence ce qu’elles sont, moi aussi, je n’en ai pas l’utilité. Et je ne pense pas être le seul.

    Macron s’est fait vacciner, certains râlent. Mais s’il ne l’avait pas fait, les même trouveraient d’autres raisons de râler.

    J'aime

    • Anne dit :

      Au contraire, l’honneur de Macron aurait été de ne pas être complice de la suspension de médecins, et du harcèlement du Pr.Raoult.
      Le QR code c’est la laisse que ce gouvernement nous impose et Mr.Macron vous montre comment l’utiliser.
      Il ne faut pas lâcher la bride aux français (Jean Castex, 1er ministre).
      Il faut resserrer les mailles du filet, er remplir la cagnotte du futur candidat Macron, par des vagues successives.
      En 2017, il y avait le bloc pro-Macron des médias, des universités. En 2022, il y aura en plus le bloc des médecins de plateau-télé.

      J'aime

    • Jean-Luc dit :

      @Anne, Oui vous avez parfaitement raison et à l’instar de nos amis à quatre pattes, beaucoup sont satisfaits et ravis d’être promenés en laisse par Macron, auquel ils devront bientôt en référer pour aller pisser….

      J'aime

  3. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Vous parlez maxime, de Manipulation, d’illusion, d’anesthésier l’esprit critique. J’ai relu deux livres de 1964 sur la montée et la chute du nazisme. Une partie est très intéressante sur joseph Goebbels « Collection : «  »L’encyclopédie Contemporaine » et le Journal de joseph Goebbels, nous retrouvons aujourd’hui le même procédé d’emploi des techniques de manipulation des masses, devenu un modèle pour la propagande de la Macronie.
    Goebbels disait : « Nous ne voulons pas convaincre les gens de nos idées, nous voulons réduire le vocabulaire de telle façon qu’ils ne puissent plus exprimer que nos idées. »
    « C’est l’un des droits absolus de l’Etat de présider à la constitution de l’opinion publique. »
    Et bien aujourd’hui ces deux citations sont d’actualité, je le constate tous les jours.
    En fait ce pass sanitaire ne fait qu’exacerber l’individualisme, chacun veut son confort, que sa partie existentielle ne soit pas troublée. L’anti-vaccin ou l’anti-pass est forcément un tueur, un assassin, un salaud.
    Lorsque l’on regarde les événements, vous êtes dangereux parce que vous êtes infectés, et vous êtes dangereux parce que vous êtes en bonne santé et vous n’avez pas de pass-sanitaire, mais aussi les asymptomatiques, autrement dit toute la population. Même ceux qui sont vaccinés peuvent être transmetteurs, ou recevoir aussi le virus. Nous sommes donc tous devenus un danger vivant pour tous, que nous soyons en bonne santé ou malades. A travers cela se profile chaque jour, le danger de délit d’opinion.
    Par le pass sanitaire et le QR code, chacun se fait le policier de l’autre. les peits commissaires politiques pullulent.
    Ce pass, ce vaccin, divisent les personnes, division qui n’est plus idéologique, sociale, politique, raciale, religieuse, ou entre hommes et femmes, mais une division face à la peur.
    La terreur de masse fonctionne, car elle est mise en avant par des politiciens de la majorité (Macron, Castex, Véran), en même temps par des politiciens de l’opposition, par des journalistes notoires, ainsi que par des médecins, épidémiologistes, virologues qui sortent de l’ombre et satisfont leur égo.
    Les français sont bombardés, des dizaines de fois par jour, par toutes les chaînes de télévision, les journaux, avec la propagande de ne faire confiance qu’aux « professionnels de l’information », c’est-à-dire à eux-mêmes. Tous ce qui se dit à côté, bon sens, vérités, ne sont que des fakes news, complotismes, fascisme, nazisme, antisémitisme. Si par malheur vous montrez des images où les politiques ont dit tout et son contraire, vous faites de la démagogie et du populisme.
    Depuis le début, Coronavirus obéit aux ordres de Macron, Castex et Véran, il sait où il peut attaquer ou pas, en fonction des décrets, des ordonnances, des annonces, il obéit. Dans le métro il sait qu’il doit se tenir tranquille, dans les restaurants, il attaque les sans pass, par contre en restauration collective ou dans les routiers, il reste sage. Avant dans les grandes surfaces il devait rester sage, dans les petits commerces il avait le droit d’attaquer. C’est un virus très discipliné.
    Vous dites : « Son absurdité au quotidien ne gêne presque plus personne » mais plus c’est gros plus ça passe. Goebbels disait : « Plus le mensonge est gros, mieux il passe. »
    Un citoyen créé une entreprise et gagne de l’argent, les voisins veulent sa tête, un Dupont Moretti triche de 300000€ cela passe sans problème.
    Aujourd’hui les politiques peuvent plus qu’avant, tout se permettre, mentir, voler, tricher, humilier, se contredire mille fois, prendre les français pour des imbéciles, des crétins, les asservir, tout le monde la ferme. Et ceux qui osent comme vous et moi dire les choses, sommes des complotistes, des extrémistes. Le contrôle social à la chinoise fait son chemin petit à petit.

    Aimé par 3 personnes

    • cgn002 dit :

      Et reste à se poser la question du référentiel qui fléche le « ce que l’on doit ».
      Est ce sa propre conscience ?
      Est ce la loi imposée ?
      Et par quoi est guidée sa conscience ?
      Et par qui est guidée la loi ?
      Et si sa conscience était guidée par ce que l’on aimait inconsciemment ?
      Et si la loi était pilotée par ce que souhaitait (voulait, aimait) une poignée d’hommes (et de femmes) ?
      A notre époque, il me semble que la confusion (le souk) est le principal vecteur qui anime les comportements.
      Qui n a jamais entendu :
      Fait ce qu il te plaît
      Mais que veux tu au fond ?
      Lâche toi, n’écoute personne
      Soyons fous
      Soit in, soit décalé
      Et qui n entend pas les messages subliminaux :
      Pas de contraintes
      Vive la régression
      Pas question de m’en laisser raconter
      Les devoirs c’est ringard, faut être cool
      C’est moi qui dit ce que les autres doivent faire
      Etc
      Bref la liberté la plus péjorative c’est désormais celle du chef, avec de plus le privilège de l’impunité.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Un détail enraye notablement votre exposé.
      Vous semblez supposer qu »une personne infectée pourrait ne pas être dangereuse (lorsqu elle se brasse naturellement dans tous les milieux de la vie en societe)
      Est ce une affirmation réfléchie, dogmatique ou provocatrice ?
      Si réfléchie, chacun appréciera la démonstration.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      NB
      Mon premier commentaire ne s’adresse pas à Philippe mais à E. Marquet…

      J'aime

    • Philippe, « plus le mensonge est gros, plus il passe », nous le voyons au quotidien…
      MT

      J'aime

    • Citoyen dit :

       » Coronavirus obéit aux ordres de Macron, Castex et Véran,  »
      Voila qui est fort bien dit, Philippe.
      Eh oui, sans le savoir, les chinois nous ont concocté un virus très discipliné, qui se plie aux injonction des pourris qui veulent asservir les populations. Un virus dressé comme un chien de berger, pour que le troupeau ne se disperse pas …

      J'aime

  4. « …l’opinion dans son ensemble, assoiffée de sécurité à n’importe quel prix ». Quel peuple de minables tout de même. Philippot commente le krach hospitalier et son cortège de morts, puisque cette masse abrutie a son QR et son vaccin :
    https://nicolasbonnal.wordpress.com/2021/09/23/effondrement-du-secteur-de-la-sante-depopulation-en-cours-florian-fait-le-point-il-est-effare-car-le-populo-les-politiques-et-les-medias-sen-foutent-bien-sur-tout-va-etre-privatise-au-nez-et/

    J'aime

  5. Pascal dit :

    Et voilà la fraude qui revient à la course …
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4469_proposition-loi#

    Pascal

    J'aime

  6. Via dit :

    On aurait débusqué les coupables ! ? Vite fait bien fait. L’assurance maladie a été redoutable d’efficacité. Après les portraits ôtés des murs, les graffitis d’affreuses petites moustaches sur son effigie, tout est prétexte à s’offusquer de la part de ses adorateurs. Sa Majesté est-elle sacrée ? Oui, c’est la Saint-Emmanuel tous les jours à la grand messe du soir. Tout cette comédie fait penser au triste et tragique culte de la personnalité.

    J'aime

  7. E Marquet dit :

    On se contrefiche des QR code de Macron ou de Castex. On vit dans un univers de com détestable, mais personne n’est obligé de se complaire dans ce que vous appelez à juste titre un non évènement.
    Pour autant, ce n’est pas une raison pour faire le procès des « pauv’ con » qui, par choix, par obligation, ou par nécessité, se plient aux règles édictées, et ne sont pas forcément des mous formatés. La loi ne s’intéresse qu’aux actions. Les citoyens sont libres de penser ce qu’ils veulent.
    A lire certains commentaires, on a l’impression qu’il est de bon ton aujourd’hui d’être dans le nouveau camp du bien, les résistants au vaccin et au pass sanitaire, derniers des Mohicans à défendre la liberté. Mais quelle liberté ?
    La première conséquence de la liberté, c’est la responsabilité.
    Chacun peut faire l’expérience de sa propre liberté, mais tout un chacun sera toujours déterminé par des causes que souvent même il ignore.
    On a tous l’idée que la liberté est de ne pas être empêché de faire quelque chose. Mais il y a toujours eu plein d’obstacles à cette fameuse liberté qui a toujours été toute relative.
    « L’homme se croit libre car il ignore les causes qui le détermine dans ses actions et ses désirs » Spinoza « L’Ethique ».
    La sphère de la liberté est large. On a toujours une possibilité de libre-choix, mais l’autonomie absolue est impossible d’autant qu’elle se résume souvent à revendiquer le droit de faire ce que l’on veut.
    On oublie que nul n’est une Île, et que nous sommes tous reliés. Chacun garde son libre-arbitre, mais l’homme qui vit en société doit se poser la question de l’exercice de sa liberté au milieu de ses semblables. Selon Descartes, c’est lorsque ses choix sont accompagnés de la connaissance du bien ou de la vérité que l’homme fait un plus grand usage de sa liberté.
    On est tous d’accord pour dire que les mesures prises par ce gouvernement sont erratiques, et que le Pass sanitaire n’est qu’une obligation vaccinale déguisée et il faut bien faire avec. A chacun de composer avec ses propres contraintes, et à accepter les retombées de son choix.
    Je n’étais pas contre les vaccins, mais je ne courais pas après. Je pouvais parfaitement me passer du pass sanitaire, la privation de certains lieux ne me pénalisait que modérément et cela n’était que provisoire. Mais vu l’obligation de le présenter pour une visite amicale dans un Ehpad ou un hôpital, ou même pour une banale consultation dans une Polyclinique, je n’ai pas hésité à me plier aux règles. Fin août j’étais QR codée, sans état d’âme. L’autonomie ne s’acquiert qu’au prix de compromis et de contraintes !
    Ce gouvernement passera et le covid et son pass aussi.
    « Il existe deux sortes de libertés : la fausse, celle qui permet de faire ce que l’on aime, et la vraie, celle qui permet de faire ce que l’on doit » (Georges Bernard Shaw).

    Aimé par 2 personnes

    • cgn002 dit :

      Et reste à se poser la question du référentiel qui fléche le « ce que l’on doit ».
      Est ce sa propre conscience ?
      Est ce la loi imposée ?
      Et par quoi est guidée sa conscience ?
      Et par qui est guidée la loi ?
      Et si sa conscience était guidée par ce que l’on aimait inconsciemment ?
      Et si la loi était pilotée par ce que souhaitait (voulait, aimait) une poignée d’hommes (et de femmes) ?
      A notre époque, il me semble que la confusion (le souk) est le principal vecteur qui anime les comportements.
      Qui n a jamais entendu :
      Fait ce qu il te plaît
      Mais que veux tu au fond ?
      Lâche toi, n’écoute personne
      Soyons fous
      Soit in, soit décalé
      Et qui n entend pas les messages subliminaux :
      Pas de contraintes
      Vive la régression
      Pas question de m’en laisser raconter
      Les devoirs c’est ringard, faut être cool
      C’est moi qui dit ce que les autres doivent faire
      Etc
      Bref la liberté la plus péjorative c’est désormais celle du chef, avec de plus le privilège de l’impunité.

      Aimé par 1 personne

    • E. Marquet, je ne suis pas vraiment convaincu par cette définition de Bernard Shaw… La liberté c’est bien la liberté de s’exprimer, de se déplacer, de choisir sa vie…
      MT

      J'aime

    • E Marquet dit :

      Ah oui ! Liberté, liberté chérie. Même MLP en fait son affiche de Campagne !
      Chacun connaît la phrase de St Augustin : « aime et fais ce que tu veux » mais il ajoute «  aie au fond du coeur la racine de l’amour, de cette racine ne peut rien sortir que de bon ».
      Et cette racine manque singulièrement dans notre défense actuelle de la liberté ! Nous sommes plutôt dans le chacun pour soi ! Et rien ne sortira de bon de cet égotisme.

      Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

       » Ce gouvernement passera et le covid et son pass aussi.  »
      C’est là ou vous êtes dans l’erreur, E Marquet, concernant le pass. Le pass qui se veut aujourd’hui sanitaire, n’est que le départ d’un pass plus généraliste, qui cache bien d’autres sujets …
      Je vous conseille de lire Eric Verhaeghe, si vous voulez vous faire une idée de ce qui se prépare dans votre dos.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Qui peut nous dire ce que contient un QR code ?
      S il s agit de savoir si vous êtes vacciné ou testé c est quoi le problème ?

      J'aime

  8. sebalex44 dit :

    http://odysee.com/@Roms17:d/Un-Directeur-Des-Pompes-Fun%C3%A8bres-T%C3%A9moigne-!:2 Un australien interviewé par un journaliste de l’U.K.

    J'aime

  9. Deres dit :

    Au contraire cette affaire de QR code présidentiel marque justement la différence de traitement du vulgum pecus avec les divinités jupitérienne. La base de donnée du QR code est une violation flagrante du secret médical des français, mais le gouvernement s’en moque ainsi que toute les instances censé éviter ce genre de chose. Par contre, les accès aux dossiers de Macron et de Castex sont surveillés et les individus l’ayant fait seront poursuivis, traqués et punis de façon exemplaire pour leur crime de lèse-majesté. Il est plus que probable qu’en ce moment même une armée de fonctionnaire travaille à grand frais protéger spécialement les données des VIP dans ces bases. Les services secrets ne voit pas les ruptures de contrat australiens arrivés car elles sont occupés à traquer des gilets jaunes et des anti-vax.

    J'aime

  10. pie vert dit :

    Bonjour,
    vous avez bien entendu raison, et ces médias sont des usurpateurs puisqu’ils n’ignorent pas ces faux-semblants. Le pouvoir médiatique est dans les mains de la clique qui dirige la France et dont Macron est un membre.

    J'aime

  11. Stanislas dit :

    ahahaha… faut que je vienne ici pour apprendre le coup de la supposée rafle du QR code du salarié des intérêts privés. Un escroc refait par des flibustiers de la toile, on peut dire que la rubrique des chiens écrasés s’étoffe.

    Un bon conseiller image aurait mis en scène un tenancier de boite en train de refuser l’entrée au marron pour cause de perte d’ausweiss virussal, ça aurait outré un peu plus les bons Français. mais bon !!!

    Regardons les bons côtés des JT : c’est du cinéma à la maison qui ne nécessite pas d’aller jouer sa peau au milieu d’inconnus…..

    J'aime

  12. Raymond dit :

    SEPARER LE BON GRAIN DE L’IVRAIE !

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Un surplus de dégoût et de colère, aurait pu servir de prolixe engrais à mon commentaire. Et même, pousser à un excès de lyrisme, pour, finalement, simplement vous formulez, ce que bon nombre expriment déjà à leur manière (ici&ailleurs) ! ?

    ~NOUS VIVONS UNE ÉPOQUE FORMIDABLE !~

    Certains pourront me corriger si je me trompe, mais je crois que Günther Anders, dans une hypothétique vision (réaliste) de l’obsolescence de l’homme, résumait votre affirmation par le phénomène de :
    《 Distanciation ~ Familiarisation 》

    En même temps, cela prouve que le phénomène n’a pas l’air si nouveau que cela?!
    Moi j’aurais titré《 la connerie humaine 》car depuis le temps tout le monde en redemande de la familiarisation !

    Merci de nous rafraîchir l’esprit, pour aider à rester sur le chemin pour certains et/ou pour laver de la cécite pour d’autres.
    To be continue …_

    Cordialement.

    DORMIENS VIGILA !

    J'aime

  13. nouille dit :

    Paris Match : presse de cacaniveau

    J'aime

  14. Pascal dit :

    Presque comme tout le monde …
    Il s’agit d’un QR Code effectivement valide … mais lorsqu’il est analysé dans le détail, il apparait qu’il ne comporte aucune information vaccinale (ie le vaccin administré, Pfizer, Astra ou autre…). la partie vaccinale est vierge !
    Donc s’il s’agit bien du QR Code de Jupiter, cela signifie que le-dit Jupiter n’a reçu aucune injection d’un quelconque vaccin… rien d’étonnant à vrai dire…
    Ce qui est risible, si c’est bien une fuite comme tout le monde le pense, c’est que le service de comm’ qui a laissé la fuite se dérouler soit aussi nul pour ne pas faire en sorte que le QR Code soit faussement complet …
    Nullité à la hauteur de l’escroquerie…

    Je profite de ce petit message pour partager une analyse qui nous vient de l’étranger au sujet des dates des élections de 2022… L’avis éclairé de Maxime m’intéresse…

    https://qactus.fr/2021/09/22/en-france-macron-change-discretement-les-dates-des-elections-et-encourage-le-vote-par-correspondance-pour-conserver-le-pouvoir/

    Pascal

    J'aime

  15. Tracy LA ROSIÈRE dit :

    Bien envoyé .

    J'aime

  16. Ping : Sur la fuite du « QR code » présidentiel – Qui m'aime me suive…

  17. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Ce « non évènement » comme vous le dites justement, ultra médiatisé est en effet le signe d’une communication excellement organisée par les services du pouvoir et les médias mainstream.
    Faire croire aux gens qui ne sont rien que le président de la République est assujetti aux mêmes contraintes qu’eux, c’est du grand art et tout le monde plonge y compris nos journaleux zélés.
    Les gentils rassemblements familiaux hebdomadaires depuis le 12 juillet n’ont rien changé et n’ont pas ébranlé ce pouvoir autoritaire malgré une fréquentation très importante jusqu’au début du mois de septembre. Le pass-sanitaire réputé provisoire, sera donc prolongé avec la bénédiction de la majorité des députés godillots que l’on retrouve maintenant dans tous les partis politiques. Nos grands médias empressés allant même jusqu’à dire que cet ausweis était bissé par une majorité de Français qui y trouvaient une forme de sécurité sanitaire.
    Tout est donc sous contrôle du côté de l’Elysée et la communication de la campagne électorale qui démarre officiellement ne laissera rien au hasard. Tous les coups même les plus bas seront permis, puisque les électeurs aiment tellement cela.
    Que les prétendants au trône prennent bien garde du moindre faux pas, rien ne leur sera pardonné ni excusé et nos médias lèche-bottes sont eux aussi prêts à « en faire des tonnes » comme on commence à le voir et l’entendre avec l’étalage de la vie privée d’une personnalité « pas encore candidat ».

    Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      A propos des prétendants au trône :
      SONDAGE HARRIS
      Pour Challenges
      Macron 23%
      Le Pen 18%
      Bertrand 14%
      Zemmour 11%
      Mélenchon 11%
      Hidalgo 7%
      Jadot 6%
      Bien que bidon, ce sondage montrerait que Bertrand + Zemmour dépasse Macron.
      Merci à Hidalgo et Jadot de grignoter sur Macron.
      23 % de sondés plébiscitent le Pr : il y a toujours ce type de proportion qui se fait acheter par le système en place…
      Il me semble que seule une opposition forte peut nous débarrasser de ce président qui n’ aime ni la France ni les francais. Qui chaque jour, montre son mépris et ses manipulations malveillantes.

      J'aime

    • cgn, les sondages finissent par nous asphyxier, il y en a trop…
      MT

      J'aime

    • G Bayon, oui, je suis convaincu que tout ceci est voulu et calculé.
      MT

      J'aime

  18. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Le mot est fort mais on peut désormais parler de l’instauration discrète d’une dictature molle, molle certes mais dictature quand même. Jusqu’où cette folie ira-t-elle ? Qui aura le courage de siffler la fin de la récréation ? Pas nos représentants en tout cas, aussi nuls qu’ils sont nombreux.
    Avant nous glissions, maintenant nous chutons et le sol est encore loin. Pauvre France.

    Bonne journée

    J'aime

  19. Anne dit :

    Cette affaire du QR code du président, des sous-marins et de l’affaire Zemmour en une de Paris-Match montre surtout l’ampleur du conditionnement auquel nous sommes soumis.
    Cette « une  » de Paris-Match me dégoûte.
    On se souvient tous je pense du matraquage de Paris-Match en faveur de Macron et de la fameuse photo de Brigitte Macron en maillot de bain en couverture de Paris-Match pour faire préparer l’élection de E.Macron.
    On se souvient aussi de l’appel de tous les recteurs d’université a appeler à voter Macron
    Avec le contrôle du pass sanitaire, et l’obligation vaccinale, nous avons définitivement perdu notre liberté.
    Nous sommes dans les mailles du filet de ce gouvernement qui contrôle tous les citoyens y compris les enfants mineurs et les écoles.
    Le quinquennat Macron est très grave. Il s’agit de la réduction en esclavage d’un peuple libre.
    Ceux qui refusent le contrôle social et sanitaire sont traités d’assassins, même hautement qualifies comme les médecins, qui sont suspendus.
    Sandrine Rousseau va y ajouter une couche nous sommes définitivement dans les mailles du filet.

    Aimé par 4 personnes

    • Doran dit :

      Complètement d’accord avec vous . mais les gens sont tellement formatés qu’ils ne voient rien , et surtout ne veulent ni entendre ni comprendre Doran

      Aimé par 1 personne

    • Mildred dit :

      Ou plutôt : ils espèrent que « nous sommes définitivement dans les mailles du filet » !
      L’Histoire est là pour prouver qu’en maintes circonstances, le peuple de France a su se libérer du joug de ceux qui prétendaient le réduire en esclavage.

      Aimé par 1 personne

    • Anne, je ne sais plus qui disait que rien de ce qui est humain n’est définitif… Montaigne peut-être.
      MT

      J'aime

    • Sganarelle dit :

      @Anne
      Je crois Zemmour plus intelligent et si on réalise la finesse de sa performance «  se laisser prendre par un Paris Match caniche de Macron me semble ridicule , Je crois plutôt qu’il a voulu jouer franc jeu sachant qu’un jour ou l’autre on ressortirait sa vie privée.. c’est le jeu du «  tel est pris qui croyait prendre » et ça a marché en mettant l’opinion de son côté.

      Le quinquennat Macron est surtout le règne de la comédie, du faux semblant de l’illusion.. ni lard ni cochon ni de droite ni de gauche on vit dans un décor de théâtre permanent où le spectateur est balloté par un histrion qui a raté sa vocation et joue à être président.
      On y perd ce qui nous reste de latin , et ce n’est pas un jeu de mots car on perd petit à petit nos racines latines avec notre vitalité et la foi en quoi que ce soit..( jusque dans les élections). ..quant à notre Liberté je pense comme E Marquet que si on aime on n’est pas libre … c´est pourquoi je me suis fait vacciner uniquement pour faire comme ceux que j’aime qui n’ont pas pu y échapper …car enfin si le vaccin est dangereux, c’est une raison valable pour partager leur sort…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.