Renforcement du despotisme sondagier

La rentrée 2021 est placée à l’aune d’une prodigieuse avalanche de sondages sur tous les sujets possibles et imaginables. Le saviez-vous? En ce début septembre, 67% des Français sont favorables au passe sanitaire (odoxo-backbone). Mais aussi 84% sont inquiets du dérèglement climatique soit davantage que du risque terroriste et de la délinquance (Harris). 20% apprécient Eric Zemmour (Elabe). 35% des Françaises sont insatisfaites sexuellement, contre 23% des Allemandes et 27% des britanniques (Ifop). [Bravo Messieurs les Français!] Mais 85% des Français sont « fiers de leur travail » (Harris Challenge). 33% des Français font confiance au président Macron, + 5% dont « une hausse impressionnante à droite » (yougov-Huffington post). Mais aussi 38% font confiance au président Macron, en baisse d’1% qui « perd 13% à droite » (Kantar Figaro magazine). 37% font confiance au président Macron, +3% selon Elabe les Echos pour qui  » la cote de confiance de Macron à son plus haut niveau depuis 3 ans« . Et pleuvent évidemment chaque jour les sondages de présidentielles et leur refrain sur l’inaltérable duel Macron-le Pen: 24-26 Macron, 19-23 le Pen (Ipsos le Parisien).

Ces sondages valent ce qu’ils valent, censés mesurer l’état de l’opinion à un moment donné. Par-delà les interrogations sur leur valeur scientifique, ils servent à façonner l’opinion, outils privilégiés du conformisme. De par leur fréquence, leur répétition obsessionnelle, ils visent à ringardiser et à marginaliser celui ou ceux qui ne pensent pas dans le sens du vent. Ils sont donc un instrument parmi d’autres d’embrigadement de la pensée. Ils expriment une forme de néant et de vide intellectuel: invitant les uns et les autres, dans le climat de nihilisme à suivre la voie du plus grand nombre en l’absence d’autre repère. Que le parti LR s’en remette à un sondage spécialement commandé pour l’aider à désigner son « candidat » est bien un signe du désarroi politique contemporain. Lire ou relire Nietzsche pour se prémunir contre la tyrannie sondagière: « Il faut se défaire du mauvais goût de vouloir être d’accord avec le plus grand nombre » (PDBM n°59). Et qu’on se rassure de ne pas être du côté de ce plus grand nombre. Il ne fait guère de doute que si les sondages avaient existé à l’époque, une immense majorité des Français aurait approuvé les accords de Munich le 30 septembre 1938 ou l’instauration du régime de Vichy le 10 juillet 1940.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

63 commentaires pour Renforcement du despotisme sondagier

  1. Georges dit :

    D’après les sondages le candidat qui obtiendra le plus de voix à des chances de gagner.

    J'aime

    • valukhova dit :

      Et si on s’adressait « au Bon Dieu » est-ce qu’on aurait des chances de gagner, de pouvoir continuer à manger dans nos assiettes ? Je parle pour mes pauvres concitoyens français, pas pour moi… quoi que la vie peut réserver tellement de surprise (la vraie vie…). Il va falloir retrousser nos manches « de pioche » !!!
      Bonne journée Monsieur Georges

      J'aime

  2. lugardon dit :

    Le problème avec les sondages c’est que si certains sont faux certains sont justes et qu’en fait ils ne donnent pas tellement envie d’aller voter.

    J'aime

  3. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Un complément utile à votre billet : https://philippesilberzahn.com/2021/09/06/et-hop-un-sondage-le-desarroi-des-politiques-francais-face-a-l-incertitude/
    LR court à l’échec aussi sûrement que un plus un font deux.

    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

      Excellent, H.
      C’est hallucinant de voir les LR qui ont besoin de faire un sondage, pour savoir ce qu’ils doivent penser !…

       » Les Républicains a lancé une grande enquête ……. Son objectif est de mieux cerner les attentes de l’électorat de la droite et du centre à l’approche de l’élection présidentielle. Les sondés devront sélectionner 4 thèmes leur semblant prioritaires pour 2022, parmi 20 propositions (crise sanitaire, immigration, lutte contre le terrorisme, éducation…).  »

      « 4 thèmes leur semblant prioritaires pour 2022″……. Seulement 4 ?…
      S’ils veulent vraiment savoir ce que les français pensent d’eux, ils devraient en ajouter au moins un 5eme, aussi important que les autres, et à coup sûr ne faisant pas partie de la liste …, qui est le racket sur la route !…
      Cela leur donnerait matière à réflexion, en leur ouvrant les yeux …

      J'aime

    • Citoyen dit :

      D’ailleurs, pour compléter le sujet, ce sondage LR ressemble un peu à ce qu’avait fait la folle du Poitou, avec son assos « Désir d’Avenir » … Ce qui, pour le coup, n’est pas très à l’avantage des LR ….
      En effet, pour préparer son programme, elle avait eu l’idée « géniale » (pour le dire gentiment), de le demander à ses supposés électeurs sous une forme curieuse, qui se résume à ceci :
      « Je n’ai pas d’idées. Alors dites-moi quelles sont les vôtres, et je vous dirai que j’ai les mêmes … »
      Ce n’est peut-être pas avec ça, que les LR vont améliorer leur crédibilité ….

      J'aime

  4. Gribouille dit :

    « Il ne fait guère de doute que si les sondages avaient existé à l’époque, une immense majorité des Français aurait approuvé les accords de Munich le 30 septembre 1938 ou l’instauration du régime de Vichy le 10 juillet 1940. »

    Il semble bien qu’il y a toute une génération de types qui auront passé leur vie professionnelle à se prouver à eux-mêmes qu’ils n’auraient pas été vichystes, à l’époque.

    Alors que c’est précisément leur conformisme (relatif) actuel qui permet d’être certain qu’ils l’auraient été, comme l’immense majorité de leur milieu professionnel.

    En tout cas, le résultat de leurs cogitations, notamment en terme de dépendance à l’Allemagne, n’est pas très probant.

    J'aime

    • Pheldge dit :

      et c’est là que les bonnes âmes se joignent aux bien-pensants -je n’en suis pas, mais j’ai des noms 😉 – et vous sortent « oui, mais Vichy, Pétain, le FN c’est pareil », pour tenter de justifier par une pirouette jouant sur la méconnaissance de l’Histoire, leur détestation du FN.

      J'aime

    • Anonyme dit :

      pheldge il aime peut être le RN,,,,, désormais michel43

      J'aime

    • Pheldge dit :

      je n’aime ni ne déteste. Je déteste les partis a l’idéologie totalitaire comme LFI le PC et les autres, ainsi que les kmhers verts, qui veulent m’imposer, nous imposer leur vision du « bonheur pour tous ».
      Le FN/RN est un parti mal né, ou mal ressucité, qui n’a pas réussi à sortir de son rôle de parti des mécontents en 40 années d’existence. Son programme économique est aussi démagogue que celui du PC et sa dirigeante, une tanche de compétition, si on la sort de son sujet « fonds de commerce » de l’immigration.
      Mais je n’ai aucun mépris, contre les électeurs du RN, qui je le crois voteraient tout aussi bien pour un candidat de droite, ayant un langage de droite et un programme de droite. Et je trouve idiot, méprisant, et totalement contre-producteur, le rejet affiché par nombre de politiques et commentateurs de droite, envers cet électorat, de même que leur abandon des sujets sensibles, dont le RN s’est emparé.

      Enfin, je me fiche de l’étiquette, des habits, des moeurs, ou du passé de tel ou tel candidat, je lui demande juste d’avoir un programme courageux, et ensuite de le mettre en oeuvre … vous voyez bien, je me contente de peu ! 😉

      J'aime

    • Citoyen dit :

      Exact, Pheldge.
      C’était le mitteux à la francisque qui était à Vichy, avec Pétain …
      Et lors d’un pèlerinage à Jarnac dernièrement, c’est le nuisible actuel qui est allé lui lécher le marbre …. Les faits se suffisent à eux-mêmes …

      J'aime

  5. Yanka dit :

    J’avais prédit, contre les sondages, la qualification de Fillon et sa victoire lors de la primaire de la droite et je ne m’en cachais pas sur les réseaux sociaux. Pourquoi ? Je suivais ses meetings et je sentais une dynamique forte, alors que pépé Juppé, euphorique, porté par les médias, s’en allait chantant qu’il avait la super pêche, ce que je trouvais obscène et ridicule. Quant à Sarkozy, il avait eu 5 ans pour faire le ménage en France et tout ce qu’on avait vu, c’est la liquidation dégueulasse de Kadhafi, avec toutes ses conséquences migratoires. Un tel pitre ne serait pas repris cinq ans après un échec lamentable contre le plus plat des candidats, Ça allait de soi. Quand le bonhomme Hollande est allé se coucher en disant : « Demain, nous nous réveillerons avec une présidente américaine », j’avais écrit sur Facebook deux jours plus tôt que Trump allait gagner. J’en avais acquis la conviction en suivant quelques-uns de ses meetings extraordinaires, d’abord par curiosité, ensuite par fascination, littéralement. Et il a gagné, sans surprise pour moi, et tandis que seul le Washington Times (plus sûr du journal, mais je crois bien que c’était lui) avait publié des sondages électoraux où Trump faisait jeu égal avec Clinton. Alors les sondages, hein… Bon, j’ai parfois raté mes pronostics, mais jamais quand je m’intéressais vraiment aux protagonistes. Il est trop tôt, mais je pense que ni Macron ni Le Pen ne seront au second tour. Macron, je crois, ne se représentera pas : pas envie d’en reprendre pour 5 ans de manifs hebdomadaires et de haine contre sa funeste personne. Quant à Le Pen, sa médiocrité a été révélée ; en plus elle y ajoute de la fadeur, puisque même Darmanin la trouve molle. J’ai le sentiment que le vainqueur le sera au terme d’une blitzkrieg qui va laisser tout le monde pantois, et ce vainqueur ne sera ni la coiffeuse Pécresse ni le VRP repus Bertrand, ni l’un de ces vieux clowns qui font de la politique depuis le roi Dagobert !

    J'aime

    • Pheldge dit :

      je crains fort que le vainqueur façon blitzkrieg ne soit l’actuel, tant est affligeante la nullité de ses adversaires actuels déclarés …

      J'aime

    • valukhova dit :

      C’est quoi le schmilblik, papa ?

      J'aime

    • Pheldge dit :

      blitzkrieg c’est la guerre éclair : un série de frappes rapidess et décisives, qui assomment l’ennemi et assurent la victoire.

      J'aime

    • valukhova dit :

      RRooo ! je n’étais pas au parfum !
      Moi, la vraie guerre, elle vient du ciel, elle est bactériologique et toxique : aluminium, barium, lithium, etc… Je le vois depuis des années, car je lève souvent les yeux au ciel, quand je suis dans mon jardin bio : du coup, je vais nous acheter des serres, comme font tant d’autres, depuis longtemps. Après, oui, on peut dire qu’on est bio !!!

      J'aime

    • valukhova dit :

      Pardon, je vous dire blitzkreig !

      J'aime

  6. fraternel dit :

    67 pour cent des français favorables au pass sanitaire ou aux avantages (c’est vite dit plutot du chantage) qu’il procure ?
    qu’auraient dit ces 67 pour cent des français si le gouvernement avait dit qu’il n’y aurait pas de changement et qu’entre vaccinés et non vaccinés il n’y aurait pas de discrimination c’est bien ce qu’il avait dit je crois fin avril non?
    heureusement pour lui le delta est passé par là quelle chance pour forçer la main pour la vaccination avec des trémolos dans la voix diantre on va saturer les hopitaux les morts vont se compter par centaines attention la grande faucheuse n’attend que çà
    sansc compter que maintenant une fois votre schéma vaccinal complet vous pouvez tomber le masque en intérieur mais bizarrement les effets positifs du vaccin s’amenuisent et les vaccinés sont autant vecteurs de contaminations
    et oups!la préfète du bas rhin vient de prolonger jusqu’au 30 septemebre le port du masque en intérieur dans les restos et dans leurs cuisines l’iiuhm(indsutrie de l’hottelerie et de la restauration ) n’est pas contente du tout et hop recours devant le tribunal administratif et u ntaux d’incidence qui est de 130
    bref ce gouvernement est arrivé médaille d’or pour le mécontentement général
    bravo à 7 mois des élections pas de quoi pavoiser
    franchement j’ai mal à mon pays et j’ai bien peur que l’abstention va encore battre un record la présidentielle ou alors on va voter par défaut
    bref c’est la cacophonie à tous les étages
    louis de funès bourvil et nos comiques n’auraiet pas mieux fait mais au moins avec eux on rigolait

    Aimé par 3 personnes

  7. pgibertie dit :

    SIX FRANCAIS SUR DIX CROIENT QUE LA TERRE EST PLATE

    Les sondages servent à façonner l’opinion, à marginaliser celui ou ceux qui ne pensent pas dans le sens du vent. Ils sont utilisés pour infirmer les données scientifiques, le dernier sondage Elabe en est la parfaite illustration.

    Nous savons maintenant que les vaccins sont totalement inefficaces dans la lutte contre la contagion . Le pass sanitaire devient donc une absurdité bureaucratique qui conduit des personnes vaccinées plus souvent asymptomatiques mais avec une très forte charge virale , à contaminer sans même le savoir .
    On ne sauve pas la vie des autres en se faisant vacciner contre cette maladie.
    Il n’ y a plus d’IgA dans les muqueuses quelques semaines après la vaccination mais une très forte charge virale qui rend contaminant le vacciné contaminé
    Et pourtant six Français sur dix refusent cette évidence .On le voit très bien avec le sondage fait par Odoxa. Si les sondés y sont aussi favorables, c’est d’abord parce qu’ils sont convaincus que le PASS limite/réduit les contaminations. Ainsi 60% sont persuadés que les anti pass sont des égoistes qui menacent leur santé.
    Six français sur dix sont convaincus que la terre est plate, et nient l’évidence scientifique que même Blachier et Cohen ont admis
    https://pgibertie.com/2021/09/05/six-francais-sur-dix-croient-que-la-terre-est-plate/

    Aimé par 2 personnes

    • valukhova dit :

      Vous êtes bien sûr, Patrice, que la planète n’est pas en train « de s’aplatir » si on observe les adroits tisserands qui sillonnent les cieux, de leurs adroites voltiges qui nous distribuent des poisons mortels !! J’en ai vu encore ce matin, un mercredi, quand les enfants jouent dehors, et je fus effrayée pour eux. Les parents, les nounous, n’en ont rien à foutre, ils regardent sur nombril, et souvent montrent leur raie des fesses !
      Excusez-moi, c’est ce que j’observe…. Le ridicule ne tue pas, la nullité, SI !!!
      Ma pauv’planète !

      J'aime

  8. Ping : Renforcement du despotisme sondagier-Maxime Tandonnet – Mon blog personnel – naufrage/sauvetage

  9. Pheldge dit :

    Bof, des questions taillées sur mesure, pour que chacun y trouve son compte …c’est la rentrée, ce sont les marroniers comme on les appelle, ça permet d’occuper les esprits en attendant les choses sérieuses. Gardez donc vos forces MT, vous en aurez besoin quand ça commencera vraiment.

    Aimé par 1 personne

    • valukhova dit :

      Là, Pheldge, on dirait que vous parlez pour ne rien dire… toutefois on vous comprend. Avez-vous fait votre jardin d’automne aujourd’hui ??

      J'aime

    • Pheldge dit :

      c’est la fin de l’hiver austral, chez moi, à la Réunion. J’habite dans les hauts, et j’ai la chance d’avoir un jardin, que justement, je viens d’entretenir … 😉
      Sinon, « parler pour ne rien dire, oui, mais rien, c’est déjà quelque chose … » pour reprendre le regretté Raymond Devos, qui jouait sur le mot « rien » qui vient du latin « res » signifiant « chose, objet ».

      Je suis un dinosaure, je le reconnais, j’ai fait du Latin, matière optionelle de la cinquième, au Bac, en section scientifique, et je plains les élèves d’aujourd’hui auxquels on a supprimé cette possibilité.

      J'aime

    • valukhova dit :

      Oh ! voilà une information personnelle qui me fait énormément plaisir. Moi qui crèche dans mes monts alpins. Je crois bien que moi aussi, je fais partie de la famille des dinosaures. Entièrement d’accord avec le fait que RIEN C’EST AUSSI TOUT !! Je n’avais pas oser le dire.
      Personnellement, c’est à la messe quand j’étais petite que j’ai appris à décortiquer d’autres mots d’origine greco-latine, instinctivement. Mes cousins, revenus en France, ont fait leur carrière à la Réunion, elle dans une banque, lui dans une organisation de gestion du territoire. Je n’en connais pas davantage de détails, ils sont avares de confidences !! Bravo pour le jardin !! Certains en font même à Paris et c’est un miracle… d’autres font du miel, et font travailler les abeilles. Bientôt, il y en aura plus à Paris que dans l’agriculture à grand rendement (genre Monsanto)… Le monde est à l’envers, n’est-ce pas ! Mais il y a encore des dinosaures !
      Soyez heureux, sur l’ile !

      J'aime

    • lugardon dit :

      La campagne présidentielle est en marche…

      J'aime

    • valukhova dit :

      Je n’ai rien de particulier à voir avec les américains des USA, mais au moins lorsqu’un candidat fait sa campagne, ça se voit. Chez nous, mon pays, la nouvelle génération le fait avec bien du cynisme, de l’hypocrisie, du « on fait semblant de….. pour…. ». C’est ce que je ressens de plus en plus tristement ! Du coup, je ne sais pas si, personnellement et comme beaucoup d’autres de mes compatriotes un peu âgés ou pas trop âgés, je vais me déplacer !!

      J'aime

    • Pheldge dit :

      « En Marche », on se souvient du suspense intenable lors de la création du parti : « EM » comme les initiales de qui nous savons ( de Marseille depuis peu 🙂 ) « EM » comme « être mégalomane », oui !

      J'aime

  10. Citoyen dit :

    Sur le « Renforcement du despotisme sondagier », c’est un peu « normal », ou plutôt logique …
    Eh oui, les veaux ont besoin que l’on leur dise comment veauter, sinon, ils sont perdus … Et l’anxiété est très mauvaise pour le système immunitaire …
    Avec du prêt à penser prémâché, ils sont rassurés et peuvent dormir tranquille ….

    Aimé par 1 personne

  11. charles902 dit :

    Ah Panurge! ses moutons moutonnant! sa falaise!
    Ah Coluche! sa « publicité à la télévision » pour débiles mentaux, ses lessives lavant moins blanc que blanc (c’est à dire gris clair), ses journalistes commentant une visite officielle…

    Qu’est ce quon nous a fait, fait, fera avaler comme crétineries! (Ah Goebbels! le combat de son chef (mein Kampf), ses progroms !)

    La réponse serait elle dans le dénigrement systématique des rapporteurs à la solde de la non pensance? Après tout, les Français aiment bien rire, il suffit de leur dire de quoi. et au moins, quite à être décérébrés, ils pourront en profiter.

    Ah non j’oubliais: maintenant se moquer c’est blasphémer…mais pleurer, ça c’est permis.

    Aimé par 1 personne

  12. Koufra dit :

    C’est assez étonnant de s intéresser à l épanouissement sexuel des femmes et uniquement des femmes pour en tirer des conclusions sur les hommes et en fournissant des explications mettant en cause les hommes.

    De là à penser qu’il s’agit d’un sondage militant…

    Comme disait mon professeur d histoire géo de terminale, « les statistiques, c’est comme une femme en bikini, ça suggère tout mais ça ne montre rien »

    Koufra

    J'aime

  13. Mary Preud'homme dit :

    Merci à vous pour cette formule tellement vraie : despotisme sondagier. Mais aussi, hélas, hautement préjudiciable dans son application à l’exercice de tout esprit critique élémentaire et à la prise de conscience des véritables problèmes dont souffre notre pays, ainsi qu’à la manière d’y remédier.
    Autrement dit entre le despotisme sondagier et la politique de l’autruche c’est kif-kif bourricot !

    J'aime

  14. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    W. Churchill disait :  » Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées. »
    Je crois qu’il aurait pu également parler de la même manière des sondages.
    Je n’ai absolument aucune confiance dans les chiffres et les pourcentages annoncés par les bonimenteurs professionnels que sont les Instituts de sondages, qu’ils correspondent ou pas à mon avis. Je ne suis pas comme l’on dit, un perdreau de l’année et n’ai jamais été sollicité depuis ma majorité par l’un de ces imposteurs, le hasard direz vous…Je pense que ces instituts questionnent toujours les mêmes panels « fidèles » et soigneusement sélectionnés en fonction de la question posée. Surtout ne pas prendre le risque de modifier le panel concerné pour ne pas trop faire varier les réponses.
    Mais la publication de ces données n’est absolument pas neutre car un grand nombre « des gens qui ne sont rien », et même les « réfractaires » sont probablement influencés par les résultats.
    Peut-être pensent-ils que les informations ne sont pas fausses et qu’il est donc prudent de se positionner du côté des vainqueurs même s’il l’on demeure septique, ou bien pour les nombreux fayots ou ravis de la crèche qui culpabilisent : les chiffres ne sont pas suffisants ou satisfaisants, il faut aider notre champion.
    Ces sondages ne sont donc pas pour moi des informations ponctuelles, à un instant donné mais un énorme dispositif de manipulation des masses destiné à orienter subrepticement les votes et à occuper le terrain médiatique friand de ces informations pour ne jamais quitter le devant de la scène même en leur absence physique.
    Je ne me berce donc d’aucune illusion au vu du niveau de crétinisation de masse dans lequel nos politiciens de droite et de gauche nous ont conduit et entretenus depuis quatre décennies.
    Le ver est dans le fruit, il le creuse inlassablement, jusqu’au pourrissement complet.

    Aimé par 2 personnes

  15. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Le ministère de l’éducation du peuple et de la propagande est à la manœuvre. Le gouvernement ne veut qu’une seule parole, qu’une seule pensée. Les autres ne sont que des parias. Médias, sociétés de sondages font de la manipulation permanente, il faut impérativement faire croire aux français que la lune est une assiette. Tout cela démontre avec force la médiocrité et l’incompétence de nos politiques. Notre démocratie se meurt petit à petit, l’Assemblée Nationale n’est plus qu’un guignol show. Le contre-pouvoir n’existe plus. Les sondages ils leurs font dire ce qu’ils veulent selon comme vous posez la question vous obtenez ce que vous voulez. Pour la manipulation des foules, nos dirigeants n’ont rien à envier à la propagande de Goebbels, stalinienne ou chinoise. De plus ils continuent de manipuler par la peur avec de nouveaux variants covid qu’ils sortent du chapeau. La peur et la terreur deviennent la règle absolue.
    Pour ma part ils commencent tous à m’em………… pour être poli

    Aimé par 4 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.