Un étrange mois d’août

Août est chaque année le mois où la fréquentation de ce blog s’effondre de moitié ou des deux tiers, pour des raisons bien évidentes. Mais en août 2021, surprise: cette fréquentation est l’une des plus fortes jamais enregistrées sur un seul mois, avec près de 90 000 visites: un record! …

Pourquoi? Le débat autour du passe sanitaire en est sans doute l’une des causes principales. Il s’est en effet passé quelque chose d’inhabituel. Au départ, cette mesure fut fondée sur une erreur d’appréciation ou bien une contre-vérité : l’annonce d’un « tsunami viral » (vision volontairement apocalyptique) lié au « variant delta » qui n’a pas vraiment eu lieu, ni en France (sauf en outre-mer), ni ailleurs en Europe.

Cette mesure soulevait à l’évidence de nombreuses questions au regard des fondements libéraux et égalitaires de la démocratie en interdisant de facto à une partie de la population (non détentrice du passe sanitaire) l’accès aux lieux les plus emblématiques de la vie quotidienne et en instaurant le principe de contrôle banalisé jusque sur les terrasses des cafés de ce fameux passe numérique.

Mais le plus étonnant dans l’affaire, ce fut le silence ou la compromission de quasiment toutes les consciences, intellectuelles, philosophique ou politiques, y compris les plus traditionnellement rebelles, autour de cette mesure (qui plus est contraire aux engagements initiaux des autorités). Ce blog (à son modeste niveau) a pris part à la réflexion et au doute face au puissant fleuve du conformisme.

Bref, un étrange mois d’août consacré de mon côté à la relecture de quelques chefs d’œuvre de la littérature française, un crayon à la main… Voici quelques jolies formules trouvées au fil du bonheur de cette relecture, qui sont facilement transposables à notre époque :

  • « Aussi, plus un homme est médiocre, plus promptement arrive-t-il; il peut avaler des crapauds vivants, se résigner à tout et flatter les petites passions basses des sultans » (Balzac, Les Illusions perdues).
  • « Mais votre conscience? – La conscience, mon cher, est l’un de ces bâtons que chacun prend pour battre son voisin et dont on se se sert jamais pour lui! » (Idem)
  • « Avec les monstres qui nous gouvernent, quelle chose au monde n’est pas possible?  » (La Chartreuse de Parme, Stendhal)
  • Cette âme de boue, qui n’a jamais vu que du mépris dans le regard des hommes, a le plaisir d’y voir maintenant la crainte, et même le respect; il peut devenir ministre de la police; et pourquoi pas? » (Idem)

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

49 commentaires pour Un étrange mois d’août

  1. Jean-Luc dit :

    Mon dernier commentaire n’a pas été repris sauf erreur de ma part.

    J’aime

  2. ebillioque dit :

    Bonjour Maxime Tandonnet,
    Merci,
    Nous ne pouvons que vous encourager à poursuivre votre réflexion qui nous éclaire et, nous donne à espérer . . .

    J’aime

  3. Stanislas dit :

    Vous avez eu le courage de mettre en examen une arnaque désormais historique, quelle que soit son dénouement, ceci explique peut être cela. Mettez au bout des vacances à deux vitesses, le loisir ségrégationniste…

    En ce qui me concerne, je vous suis depuis un bon moment en silence, mais il m’a été impossible de rester silencieux sur cette fabrication épidémique dont je n’ai pas pu faire encore le tour ici malgré le nombre de vos textes déjà parus.

    J’insiste sur le fait que ce que j’expose chez vous, plus ou moins bien, est tout à fait sérieux, c’est le fruit de plus d’un an de travail de recherches, de traitements de données, de recoupage d’informations , à seule fin très précise :de démontrer
    – la mise en proportionnalité progressive d’une disproportion politico-médiatique portant un collectif de 67 millions à l’hystérie, au délire par mise en avant des peurs de la maladie et de la mort..

    – la fabrication d’indicateurs nouveaux et sans cesse en baisse pour maintenir un état d’urgence permanent permettant la destruction de l’historique social, constitutionnel et juridique (pour l’instant) d’un pays peut être « dérangeant » au nom du business international

    J’attends toujours de pied ferme d’éventuels contradicteurs non hyperspécialisés puisque mon support de documentations est pluridisciplinaire.
    En fait, en tant que manant du bled, je n’ai fait qu’étudier le système sanitaire et médical Français, sa gestion, sa logistique de remontée de données, et le saisissement politique opportun avec l’aide d’un pseudo scientifique conseil éponyme, pour repeindre entièrement le pays..

    A l’oral il me faut deux heures minimum pour présenter toutes les faces de la question, tant le sujet est dense, alors à l’écrit…..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.