L’hypocrite achèvement du bac

Le ministre de l’Education a décidé – si on comprend bien – de supprimer les matières communes du bac, en particulier l’histoire. Ne resterait donc que le « grand oral » et le reste serait renvoyé au contrôle continu. La bête est déjà presque morte avec des taux de réussite de plus de 90% qui en réduisent la signification. Le grand oral ne porte sur rien de particulier, il est vide à l’image du nihilisme contemporain. Sa notation ne porte pas sur un contenu et une réflexion. Que peut-il récompenser sinon, vaguement, arbitrairement, la capacité d’esbroufe? Quant au contrôle continu, il ne fait que donner aux professeurs avec lequel les lycéens sont en contact quotidien la clé de leur avenir, donc l’arbitraire et les inégalités entre établissements. Il est particulièrement sidérant de voir qu’un ministre qui était supposé incarner la fermeté devient le principal liquidateur d’un volet du patrimoine français. Le bac représentait pour nos générations un objectif, un repère et une référence. Il était un rituel valorisant le mérite personnel. Il récompensait à la fois un effort et une intelligence et permettait à des jeunes issus d’un milieu défavorisé de se hisser à la force du poignet. Il était un symbole et une fierté. Voilà, c’est un chêne français – un de plus – qu’on abat lâchement, sacrifié à l’idéologie du grand nivellement. Au moins songe-t-on à le remplacer par autre chose, par exemple une épreuve d’entrée dans les universités? Evidemment que non – ils sont bien trop lâches – et l’université continuera elle aussi à mourir asphyxiée sous la masse de générations hagardes au profit d’une poignée de grandes écoles ultra-élitistes. Tout ceci est lamentable.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour L’hypocrite achèvement du bac

  1. Gribouille dit :

    Un bon résumé de LR :

    https://www.leparisien.fr/societe/montargis-ne-veut-pas-de-lencombrante-depouille-du-general-dempire-01-07-2021-2JEI4ODS5JBF3H34G4ZMOIQT5Y.php?fbclid=IwAR3d3C_rmGnojIVZ6znkEm97EPO-P_3qzMsSKAsRrrqelvRbhgi9ftPplBU

    « Où sera enterré le général de Napoléon Charles Étienne Gudin (1768-1812), dont les ossements seront rapatriés en France mi-juillet ? « Nous, on n’en veut pas et on n’a pas les moyens de lui construire un mausolée », s’agace d’emblée Benoît Digeon, maire (LR) de Montargis (Loiret), d’où était originaire ce général d’infanterie, fauché par un boulet de canon lors de la bataille de Valoutina Gora en août 1812. »

    C’est trop cher.

    D’ailleurs, pour LR, tout est trop cher, à commencer par un lycée général modèle années 1990 pour la même proportion de la population qu’alors. (Donc, non, ce n’est pas très surprenant que leur ancien cador Blanquer fasse ce qu’il fait, qui est aussi ce qu’il faisait pour Sarkozy et Fillon).

    Tout est trop cher, sauf peut-être les économies (je veux dire : les émoluments des cabinets de conseil anglo-saxons chargés de trouver de nouvelles manières de saccager ce qui marche, les LR(EM) n’étant pas sûr d’avoir assez d’imagination par eux-mêmes).

    Pourtant, en mettant en concurrence la construction du mausolée, cela pourrait faire baisser les prix, non ? Il n’y aurait pas un gars de LR ou LREM par ici pour confirmer ou infirmer ?

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Très intéressant H. Aux US ils ont pratiqué le « busing » pour amener les enfants des bas quartiers le plus souvent noirs vers les écoles des bons quartiers plutôt blancs et jaunes. Ils ont arrêté au bout de quelques années car les problèmes se sont multipliés, racket et autres et le niveau a baissé. Ceci remonte à pas mal d’années quand même donc finalement on n’apprend rien des autres on importe tout ce qui ne marche pas!!

      J'aime

  2. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Le nivellement par le bas devient la règle, car l’ignorance du peuple nous assure sa soumission.
    Plus un peuple est inculte, plus il est manipulable, plus vous pouvez lui faire croire que « La lune est une assiette ».
    Fini l’époque où en fin d’année il y avait la distribution des prix. Je me souviens de la fierté que j’ai éprouvée d’avoir reçu le prix d’histoire et de géographie, fierté pour mes parents, ce prix que l’on recevait devant les autorités du village. On s’élevait par l’effort.
    Cette semaine, j’ai eu de jeunes stagiaires de 24 à 32 ans, nous avons eu une discussion à propos de la Russie. Et ses relations avec la France. Ils ignoraient totalement les faits historiques qui nous lient à ce grand pays. C’est l’ignorance complète. Nous avons même parlé de la République française. Ils ignorent tout de l’histoire de notre République. Ne parlons pas de la géographie.
    Je leur ai dit de ne pas prendre pour argent comptant les 70% de bobards que nous racontent les médias, les politiques. Je leur ai dit de garder leur libre arbitre, de chercher le vrai du faux. De ne pas écouter la propagande du ministère de l’éducation du peuple et de la propagande.
    Je leur ai écrit une citation de Kofi ANNAN : « L’ignorance et les préjugés sont les servantes de la propagande. »
    De plus le gouvernement par ces réformes veut concilier excellence et égalité des chances, c’est-à-dire concilier l’inconciliable, vouloir l’excellence de l’offre, mais au tarif le plus bas. Que tout le monde est le bac est une connerie et jette des jeunes dans l’abysse. Faire baisser le niveau ne permettra pas l’accès à la réussite loin s’en faut. Mais cela permet l’accès au diplôme, dont on révisera encore une fois le niveau pour se gargariser d’un 95% d’obtention.
    Car pour une bande de crétins le bac, les concours c’est discriminatoire mot à la mode actuellement.
    Pourtant, le réel étant capricieux, cette discrimination continue de s’opérer insidieusement. Il faut bien choisir ! Avec le nombre de nouveaux bacheliers, les candidats sont sélectionnés autrement.
    Parcours Sup est une véritable loterie, où les admissions dans les facs et les prépas se font en fonction de la notation et il y a un classement qui se modifie en permanence tous les jours, jusqu’à la clôture des inscriptions. Pourquoi être le meilleur quand sa place dans une université française n’est même pas assurée. En fin de première année de fac plus de 40% des élèves jettent l’éponge.
    Comme je peux le constater dans mon métier le niveau technologique des matériels devient de plus en plus complexe et nous avons des Bac Pro et des BTS dont le niveau ne cesse de baisser. Je l’ai constaté cette semaine.
    Les jeunes sont victimes d’une véritable escroquerie dont ils seront les victimes.

    Aimé par 1 personne

    • valukhova dit :

      Bonjour Philippe, bonjour à tous,
      Un peu de sérénité et de bon sens fait du bien à « entendre ». Nous sommes quelques-uns à savoir que l’abêtissement des foules est une pure manipulation par des hommes et des femmes que j’aurais dommage de nommer des élites ! Ces élites sont, très certainement, tout en haut d’une pyramide où les autres, moins élevés, doivent obéir à leurs ordres. C’est navrant ! Mais cela existe depuis très, très, très longtemps.
      Merci Philippe d’y avoir prêté votre attention, car il faut bien lire entre les lignes. C’est tout écrit !
      Bon week-end
      MMM

      PS. Ce matin au lieu d’avaler ma Vitamine D3, j’ai avalé de l’Ylang-Ylang : l’horreur dans la bouche.

      J'aime

  3. jljl454329 dit :

    Bonsoir,
    Cela commence bien avant le baccalauréat. Il suffit de prendre une ancienne et une nouvelle édition du Club des cinq. Maintenant, tout est écrit au présent, le phrases raccourcies et édulcorées.
    Trouvé récemment en vide-greniers une série de Bob Morane (collection Marabout Junior pour ceux qui se rappellent) que j’avais lue adolescent. En les relisant après des années, j’ai été sidéré du vocabulaire varié et du style. Je serais curieux de savoir combien d’élèves pourraient suivre. J’y ais pris du plaisir à l’époque de mes études et cela m’a bien servi.

    Aimé par 1 personne

  4. « La crise de l’enseignement n’est pas une crise de l’enseignement ; il n’y a pas de crise de l’enseignement ; il n’y a jamais eu de crise de l’enseignement ; les crises de l’enseignement ne sont pas des crises de l’enseignement ; elles sont des crises de vie ; elles dénoncent, elles représentent des crises de vie et sont des crises de vie elles-mêmes ; elles sont des crises de vie partielles, éminentes, qui annoncent et accusent des crises de la vie générale ; ou si l’on veut les crises de vie générale, les crises de vie sociales s’aggravent, se ramassent, culminent en crises de l’enseignement, qui semblent particulières ou partielles, mais qui en réalité sont totales, parce qu’elles représentent le tout de la vie sociale ; c’est en effet à l’enseignement que les épreuves éternelles attendent, pour ainsi dire, les changeantes humanités ; le reste d’une société peut passer, truqué, maquillé, l’enseignement ne passe point, quand une société ne peut pas enseigner, ce n’est point qu’elle manque accidentellement d’un appareil ou d’une industrie ; quand une société ne peut pas enseigner, c’est qu’une société ne peut pas s’enseigner ; c’est qu’elle a honte, c’est qu’elle a peur de s’enseigner elle-même ; pour toute humanité, enseigner, au fond, c’est s’enseigner ; une société qui ne s’enseigne pas est une société qui ne s’aime pas ; qui ne s’estime pas ; et tel est précisément le cas de la société moderne. »

    Charles Péguy (1873/1914)

    Aimé par 1 personne

  5. L’école publique devrait être gratuite, laïque et non obligatoire.

    Pour les élèves et leurs parents.

    J’étais instituteur et fils d’instituteurs, c’est la faute à Bourdieu.

    La télé m’a tuer. Internet m’a tuer. Le smartphone m’a tuer. La pub m’a tuer.

    Aimé par 2 personnes

    • valukhova dit :

      Bonsoir à tous et à toutes, à Monsieur Maxime Tandonnet dont les portes sont toujours ouvertes gracieusement :
      en hommage à Lugardon, dont je n’ai toujours pas réussi à avoir le temps d’aller sur sa tombe à Val d’Isère. Et ce week end encore moins : attention, le Tour de France passe de par chez nous, pour faire étape à Tignes !
      Je viens de regarder, quasiment bouche bée, un concert à Carnac en Bretagne, au milieu des Alignements de Carnac, cet immense « calendrier lunaire et cosmique », où j’avais pu déambuler quiètement dans les années 1995, en compagnie d’une personne hautement instruite au sujet des « énergies druidisantes ». Que c’était beau. Les Celtes avaient inventé, bien avant nous, l’ordinateur naturel en résonnance directe avec le cosmos. On ne risque pas d’apprendre cela à nos étudiants, quelle que soit la « ‘science » qu’ils ont choisie. Si toutefois, ils ont vraiment le choix ??? Mais lorsque l’on choisit la géobiologie, on peut dire que c’est par respect de l’être humain, mais d’une manière qui n’a rien à voir avec… avec quoi, qui, je ne sais plus au juste !!!
      Ce que je retiens de ce concert, ce soir sur la 5, avec des violonneux classiques, dans le monde de la musique (Gauthier Capuçon le Maître, les Fontanarose, des Maîtres, mes souvenirs à La Furonnière lors de leur rencontre en privé… hé ! Oui ! me réchauffe le coeur et l’âme ce soir, en me disant humblement, que tout n’est pas perdu. Qu’il suffit, malgré tout, de frapper à la bonne porte…. selon ce que l’on cultive en soi-même ! Allez on va se reposer la matière grise, celle la plus utile du genre humain, surtout pour celle qui en manque !!!
      Bon week-end à tous et à toutes

      J'aime

    • valukhova, bonjour. André Lugardon est enterré à Roquefort (40) dans un cercueil allemand en contreplaqué qui en 2008 était toujours en parfait état avec des inscriptions à la peinture noire en langue allemande que je ne comprends pas. Je suis intéressé bien entendu par ce que vous pourrez me dire de la tombe de Lugardon au Val d’Isère. Car un autre membre de la famille a été chasseur alpin et est mort au combat. Et j’ai un doute sur son identité depuis que je vous ai lu.

      J'aime

    • valukhova dit :

      @JFSADYS,
      Oui, bonsoir JF, pour le moment je ne peux pas monter à Val d’Isère, car j’ai beaucoup de travail. J’aurais bien aimé pouvoir vous écrire en MP, mais je ne sais pas comment faire. Toutefois, je pense que Maxime ne nous en voudra pas, si nous partageons des informations « historiques » un peu plus personnelles.
      En effet, cela peut être très intéressant de savoir si Lugardon est inhumé à Val d’Isère, ou bien ailleurs ! Il y a du mystère là-dessous. Nous allons finir par savoir à peu près l’exactitude de l’endroit où il est le plus respecté. Racontez-moi, en MP, ce que vous en pensez : michele.machenin1873@gmail.com
      A vous de voir. Bon dimanche et merci pour ces bons échanges. J’aime beaucoup. La vie est belle, comme ça !
      MMM

      J'aime

  6. Madzi dit :

    Et pendant ce temps la multinationale Total goinfre ses actionnaires…..
    https://reporterre.net/Les-famines-liees-au-changement-climatiques-se-multiplient-dans-le-monde

    J'aime

  7. Raymond dit :

    VOUS CONNAISSEZ MON REFRAIN ? !

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Education ? Santé ?  Sécurité ? Ministre&Ministère sous Lorgnette ? Déficit ? Économie ? … ?
    Aux mains des Torquemadas des temps modernes, la France est un pays qui n’existe plus ?
    Digne de l’oeuvre des grands inquisiteurs, l’on y trouve partout, moral en berne, méticuleuse déconstruction et immobilisme latent. Je le sais, j’en viens.
    Mais ça, ce n’est qu’un constat de plus !

    Qu’en est-il de notre petite équipe et du projet ?
    Un bon article sur ce sujet, serait (me semble t’il) autrement plus positif, constructif et porteur …_

    Cordialement.

    M’ENFIN ! MOI JE DIS ÇA, JE DIS RIEN ! ?

    J'aime

  8. charles902 dit :

    Bonjour Monsieur Tandonnet
    Depuis plusieurs mois vous nous alertez du dysfonctionnement de nos institutions, et de l’acharnement des dirigeants actuels à nous liquéfier le cerveau et à annihiler toute résistance de notre part. Quelques autres voix font écho à la vôtre, rares certes mais parfois assourdissantes, leurs auteurs étant attaqués, villipendés, ostracisés, traités de fachos, de réactionnaires, de violeurs, que sais je encore…
    Il est un fait que 65% d’abstention aux dernières élections pourrait indiquer que le peuple est amorphe, sa jeunesse en tête (je vous passe les détails de ma dernière discussion avec ma fille cadette…). Alors le risque semble faible de continuer ce travail de sape systématique et décérébrant.
    Pourtant la partie n’est pas jouée. Les conséquences financières de cette stratégie commencent à apparaitre. Les tarifs des consommables (essence, gaz, nourriture…) et des services se mettent à grimper en ces débuts de congés, comme s’il était facile d’en profiter « pour se refaire la cerise ». Le consommateur va payer de sa poche la politique de bravades et de dépenses incontrôlées, son portefeuille étant sollicité de toutes parts alors qu’il essaie de se remettre de ses émotions covidesques sur la plage ou à la campagne…
    Et 65% d’abstention ou pas, il y a des limites au bisounoursisme, les Français n’aiment pas qu’on vide leur portefeuille à leur insu. L’épisode du « quoi qu’il en coûte » pourrait dégénérer à la rentrée en épisodes sociaux majeurs, type gilets jaunes, et là réside la grande responsabilité de ce gouvernement qui joue avec un feu qui le consumera, et qui fragilisera encore plus notre pauvre pays.

    Aimé par 4 personnes

  9. Eliane Chenavas dit :

    Bonjour, Ô combien vous avez raison. Durant plus de 40 ans en tant que professeur d’histoire géographie et d’instruction civique, j’ai vu petit à petit le niveau s’effondrer avec l’assentiment des inspecteurs en tout cas celui qui m’a inspecté en me disant:  » votre classe est de niveau faible, mais on ne peut pas donner à boire à un âne qui n’a pas soif ». Ce à quoi je lui avais répondu: « mais à quoi je sers alors? ». Tout ceci à la suite de la lecture en classe par un élève de 3° d’un texte sur l’arrivée des migrants aux USA qui étaient venus chercher « l’eldorado ». Je demandais à l’élève le sens de ce mot, car il avait hésité en lisant ce mot. Il m’avait répondu « c’est parce que c’est le pays de la daurade! » L’inspecteur avait éclaté de rire et il m’avait fait alors cette réflexion. Il m’avait reproché d’avoir, dans cette classe de » nuls », choisi ce texte trop difficile pour eux. Ainsi d’abandon en abandon, on en arrive au texte suivant écrit lors du brevet de juin 2021(je recopie texto): « Pendant la guerre froide les allemandts bloch la frontière, pour ne pas que les américains envoyais des personne pour éspionner les allemandts. Les allemandts on construit le mur de fer pour pas que le people parte…. et les américains envois des colis ou il y a de la nourriture, des boisson, de l’eau et etc. « . Vous voyez où on est tombé. Merci de vos analyses ,elles sont toujours pertinentes. Eliane Chenavas

    Aimé par 6 personnes

  10. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J'aime

  11. roturier dit :

    A bien y regarder, l’opposition de MT à la dévaluation du bac a pour raison principale qu’avant, c’était mieux?
    Comme par hasard l’avis des intéressés et des connaisseurs principaux (les profs, pardi) est absent de son texte.
    Or, pour en connaitre certains, ils considèrent, certes sans trop en parler publiquement mais depuis longtemps, que le bac n’a aucune valeur et ne signifie plus rien.
    SAUF le fait d’être, depuis la disparition du service militaire obligatoire, l’unique « rite de passage » républicain.

    Aimé par 1 personne

    • artofuss dit :

      Si vous considérez comme « connaisseurs principaux » les pédagogues, c’est que vous ne les fréquentez guère. pa

      J'aime

    • roturier dit :

      J’ai dit PROFS, pas « pédagogues ».
      Les deux mots ne sont pas synonymes et je connais la mauvaise renommée qui colle au second.

      J'aime

  12. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    Je reconnais avoir cru en 2017 aux premières déclarations ambitieuses du ministre de l’Education Nationale et espérait qu’il revienne très vite sur les âneries de son prédécesseur à ce poste et remette de l’ordre dans ce foutoir ou ce mammouth comme l’on veut.
    Force est de constater que de ministre de l’Education Nationale, il est devenu très vite le ministre de « l’abrutissement et de la cuistrerie National ».
    Le contrôle continu n’est qu’un leurre, nous avons bien compris que la majorité des professeurs, fonctionnaires obéissants et dépassés, ont tout intérêt à titre égoïste, à obtenir le plus grand nombre de reçus au bac Ils pourront ainsi se vanter idiotement de leurs résultats et éviteront les éclats de voix et quelquefois les coups des familles de nos lycéens devenus clients.
    Je plains très sincèrement notre jeunesse qui année après année depuis plusieurs décennies sombre sans réaction de leurs aînés dans l’inculture, l’incivisme, l’absence de réflexion, la puérilité, la violence, pour ne pas dire la c…..ie crasse !
    Au début des années 90, un chanteur Français dénonçait déjà en chanson l’un des bacs « à bon marché ». La généralisation de la crétinerie de masse et la lâcheté de nos politiciens tous confondus, ont submergé l’ensemble des bacs y compris les plus prestigieux et nécessaires pour entamer de longues et difficiles études supérieures.
    Aujourd’hui plusieurs dizaines de bons élèves réussissent même à obtenir des moyennes supérieures à 20/20 avec le jeu des options…Quel sens peut avoir une telle notation ?
    Les mentions au bac devenues elles aussi monnaie courante au moins pour les deux premières sont à leur tour démonétisées et ne servent même plus de manière prépondérante pour l’inscription dans certaines écoles.
    En moins d’un quinquennat, ce gouvernement aura complètement abêti la jeunesse, supprimé une partie de nos libertés, appauvri la majorité de la population, ruiné l’économie du pays et accepté tacitement une violence exponentielle et un communautarisme qu’il considère comme simple « sentiment d’insécurité ».
    Je ne sais comment ce quinquennat va se terminer. Un ancien président de la République prévoyait « qu’avec Macron ça risque de très mal finir ».
    Il n’avait peut-être pas tort; Les derniers mois seront sans doute particulièrement difficiles pour les Français mais aussi pour lui !

    Aimé par 3 personnes

  13. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Ce que vous écrivez est bel et bon mais c’est le mot « hypocrite  » qui me fait tiquer.
    C’est en 1985 que Jean-Pierre Chevènement, alors ministre de l’Éducation nationale, décida d' »amener 80% d’un classe d’âge au niveau du baccalauréat ».
    Le baccalauréat ayant la réputation d’être un examen difficile, ne restait plus qu’à en baisser le niveau année après année, au su et au vu de tout le monde : enseignants, politiques, citoyens.
    On me dit dans l’oreillette que ce sont 91,5% des candidats qui ont réussi le bac en 2020 !
    CQFD !

    Aimé par 2 personnes

    • Annick Danjou dit :

      Ah oui Chevènement…!!! ce n’est pas lui qui actuellement vient donner son avis de temps en temps sur ce qui serait bien de faire???? Je me trompe peut-être? car si c’est du ministre de l’Education Nationale dont vous parlez, alors, celui là je le connais, j’ai subi ses lubies.

      Aimé par 2 personnes

  14. pabizou dit :

    Sombre constat mais qu’attendre d’autre de polytocards ayant peur d’un peuple capable de réfléchir, qui n’aurait plus besoin de gurus . Quand à l’élitisme des grandes écoles nous avons de multiples exemples que c’était avant, il y a déjà longtemps, très longtemps … Souvenez vous de N. K-M perdue entre son incapacité de comprendre que le CO2 n’est pas un polluant, que nous savons qu’il ne précède pas le réchauffement climatique et ne peut en aucun cas en être la cause mais une simple conséquence, et son autoritarisme prétentieux de faux savant pour faire taire tout ce qui pourrait tarir la source de fiscalités abusives . Vous appelez ça une élite, vous? Pas moi, j’appelle ça par son vrai nom, un escroc .

    Aimé par 1 personne

  15. Stanislas dit :

    Mr Tandonnet

    Vous réfléchissez comme un homme normal dans une de ces périodes historiques d’hystéricisation sociale bien connues et répertoriées et dont on a une idée précise sur les conséquences gigantesques qu’elles ont produites.
    Peut importe le qualificatif qu’on peut donner à ces moments, je retiens celui qui de « ponérologie politique », tant le processus décrit par son auteur ressemble à celui que nous vivons depuis plus d’un an sur de fausses fondations parfaitement démontrées aujourd’hui.

    Cette décision est logique dans son contexte, c’est une caouète d’apéro d’une grande bouffe..
    Celles et ceux qui se croient à l’abri se foutent les doigts dans l’oeil jusqu’au coude s’ils ne sont pas au plus haut niveau avec de solides relations (et encore il faudra avoir des psychoses marquées pour en être) . Se coucher jusqu’à disparaître dans le sol, n’évitera rien..

    Vous qui êtes merveilleusement placé dans la hiérarchie française, je suppose que vous lisez les projets de lois scélérat, les avis, les recommandation qui s’accumulent jour après jour au sénat (comme l’obligation vaccinale en « réflexion ») et le dernier projet de loi « outils numériques » complètement halluciné qui inverse les démonstrations pour arriver comme par miracle au résultat numérique exigé par ??????? (il y a deux LR dans le coup d’ailleurs..)

    Les jeunes devraient vite se mettre à réfléchir en laissant tomber leurs smartphones, la télé et toutes ces merdes qui leur détruit la pensée critique et le simple bon sens sur la réalité du moment…et le réel tout simplement. Les vieux comme moi aussi d’ailleurs. Moi j’ai les yeux écarquillés depuis un an devant cette bouffée de toute puissance qui emporte les chefferies du système

    Il y a une phrase qui me revient à l’esprit en ce moment, une maxime lancée par le colonel Taylor sur la plage d’Omaha Beach : « Il n’y a plus que deux genres de soldats sur cette plage ; ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir ! Alors bougeons-nous de là ! »

    Aléa jacta est. C’est le moment d’investir dans des bougies

    Aimé par 2 personnes

  16. Ping : L’hypocrite achèvement du bac – Qui m'aime me suive…

  17. valukhova dit :

    😢 Ô que notre France devient triste de voir son Histoire, dans une telle décadence ! Etes-vous sûr, Maxime, que le Ministre de l’Education Nationale, sa suite et sa cour, ont bien le Bac, eux ? (je plaisante, bien sûr !!!)…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.