L’abstentionnisme une gifle méritée

« 68% une honte! Je persiste et signe. Voter devrait être obligatoire! » Voici ce que l’on trouve parmi les commentaires qui circulent en ce moment. La question n’est pourtant pas de porter un jugement de valeur sur les électeurs ni de brandir la menace de contraintes et de sanctions. [Moi-même, depuis mes 18 ans, je pense n’avoir jamais raté un vote local ou national y compris en votant blanc, et celui du 20 juin 2021 ne fait pas exception]. Peu importe: il est idiot de condamner les 68% de Français qui se sont abstenus et prétendre rendre le vote obligatoire. Au second tour, il en sera sans doute de même sinon pire. Les dirigeants politiques sont les principaux responsables de cette situation. Eux seuls doivent être blâmés, pas les électeurs. Cette campagne des régionales donne une image absolument répugnante (je pèse mes mots) de la politique française. Les magouilles mafieuses de PACA – transfuges au RN, alliances avec LREM – donnent la nausée. Le naufrage extrémiste de la gauche parisienne est lamentable et sa démagogie déplorable : transports gratuits, vélos offerts à tous les jeunes. Comment financera-t-on? Toujours plus d’impôt? Encore plus de dettes que les futures générations auront à rembourser? La campagne sombre dans le ridicule avec tous ces ministricules envoyés sur le terrain pour faire de l’esbroufe et préparer le terrain pour la réélection de l’occupant de l’Elysée. Qui fait leur travail pendant qu’ils fanfaronnent et reçoivent des claques (bien méritées) avant de se hurler dessus dans les salons de l’Elysée? Quant au principal objectif proclamé à gauche comme à droite, faire barrage au front national, il ne sert qu’à couvrir toutes les démissions, tous les abandons, toutes les lâchetés. D’ailleurs, la réaction des leaders du RN face à l’abstentionnisme touche à la quintessence de la médiocrité et du mépris des gens: « si vous ne votez pas ne venez pas pleurer. » Voilà le sommet de l’obscénité politichienne: insulter les électeurs surtout pour des zozos qui se réclament prétendument du « peuple. » Et Dans cette élection qui semble toucher au paroxysme de la vulgarité les sujets de fond ont été négligés. Les régions et les département sont responsables du développement économique, de l’aménagement du territoire des lycées et collèges, des routes, du logement, de la santé, de l’environnement, des questions sociales. Ce n’est quand même pas rien… Qui a pris le temps de présenter aux électeurs ces compétences? Personne ou presque. Noyées dans un fleuve de démagogie, de mépris, d’arrivisme et de médiocrité (de l’extrême gauche à l’extrême droite incluses). Vous prenez les gens pour des imbéciles. Mesdames, Messieurs, recevez donc l’abstentionnisme comme une belle gifle, une gifle emblématique, mais une gifle méritée.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour L’abstentionnisme une gifle méritée

  1. Zonzon dit :

    DEUXIÈME TOUR POUR RIRE

    L’abstention piétine … un recul pour la démocratie.

    LR se dote de trois leaders-euses incontestables.

    L’Amiral Muselier Allahbar d’un radeau médusé en marche au paca dencé … gauche droite … gauche droite … gauche droite …

    J'aime

  2. Pierre 82 dit :

    Encore une toute petite remarque: le fait le plus marquant de ces 16 derniers mois a été l’assignation à résidence de toute la population, plus une avalanche de mesures coercitives sans queue ni tête pour une épidémie qui est du même ordre de grandeur qu’une épidémie de grippe sévère, même si ça a été assez sérieux.
    Une interdiction de soigner faite aux médecins, et dans un futur proche, on s’attend à l’obligation de subir un essai de grande ampleur pour une thérapie génique dont on ne connait pas les effets à moyen ou long terme, sous peine d’être privé de ses droits civiques élémentaires.
    Et que remarque-t-on au niveau des politiques? Rien, silence radio. A part Xavier Bertrand qui voudrait qu’on accélère la procédure d’obligation vax, en mettant des sanctions très sévères contre les récalcitrants, Marine LP qui trouve qu’on ne vaccine pas assez vite, et Méluche, on ne l’a même pas entendu sur ce sujet. Sans doute n’est-il pas au courant.
    Pas un seul politicien qui n’émette la moindre remarque désobligeante quant à cette entrave aux libertés totalement inédite en temps de paix.
    Et vous voudriez que les gens aillent voter pour un de ces malfaisants?
    Remarque: si vous me rétorquez que la politique de santé n’est pas du ressort des pouvoirs régionaux, c’est hors sujet. Pour le citoyen,un politicien est un politicien. S’il se présente aux régionales, c’est qu’il n’a pas obtenu la place pour être aux législatives.
    Bien à vous.

    Aimé par 2 personnes

  3. Stanislas dit :

    Autre point jamais confirmé ni infirmé. la disparition des départements au programme d’en marche et selon toute probabilité toujours en cours.
    Le programme « d’affamement de la bête » en cours grâce au coronapolitiqus va bien aider à expliquer leur disparition. La ligne de la taxe foncière a été transférée aux communes et CC pour être remplacée par de la TVA…. jolie prise en main cachée sur des budgets déjà contraints depuis des années sous l’effet des dépenses sociales en hausse continue….. la réforme des collectivités territoriales programmés depuis quelques années va tomber d’un coup comme toutes les saletés..

    A quoi bon voter pour des départementales, dernière sournoiserie de l’escroc et sa bande de séides pour faire croire à une continuïté de sortie de « crise sanitaire politique »…

    Bonne vacances à ceux qui croient que ça se termine, profitez bien…

    J'aime

  4. Stanislas dit :

    La discussion se concentre sur un instant très court, celui du moment où il faut choisir une option qui désigne quoi ?
    Quelle différence d’idées, de politique aujourd’hui entre les porteurs de fanions principaux sur lesquels se concentrent les recrutements d’élus sur quelques années ?
    Entre les maqués du business, les cumulards extra terrestres qui font semblant d’avoir des journées de 48h, les valets de second ordre qui remplissent les chambre d’enregistrement diverses et variées pour voter des décisions dont ils n’ont qu’un vague aperçu, puisque les textes nourris qui ont servi à la décision sont pondus par des techniciens et mis à la connaissance des élus de terrains quelques jours avant ?
    A mon petit niveau, je vois bien qui a pu même lire le titre ou la 1ere page d’un résumé souvent tronqué d’une décision.. c’est effarant..
    La dictature de l’immédiat à réglé le problème de la réflexion…

    Les usines à produits législatifs tournent en 3X8, elles ont investi massivement dans des robots pour adopter des lois fourre tout normatives de centaines de pages, sans débat, qui s’amassent pour démanteler nombre de codes historiques voire des articles de la constitution.
    La situation récente sous « état d’urgence » s’est amplifiée à l’extrème par la participation de rares mercenaires, le blocage des « mauvaises décisions », le non débat absolu sur des thèmes de société cruciaux

    Entre lois spécifiques à l’organisation de notre propre pays, et celles qui relèvent de la transposition des directives européennes, sans débat que reste t’il de la volonté d’un manant de voir apparaitre un début de commencement de son souhait de société sur un bout de papier au bout d’un isoloir et d’une boite fermée à clé ?
    (Un livre très intéressant est celui de Alain Supiot « la gouvernance par le nombre » qui explore le sujet

    Ceux qui veulent rendre le vote obligatoire parlent de quoi ?
    d’un instant T où il faut poser un bout de papier pour plusieurs années en faisant semblant de croire qu’il existe encore des forces de frottement idées, de concepts, d’opinion sur les grands thèmes de Politique ?

    Poser un papier dans une boite rien de plus facile, mais combien de ceux, qui sont à la retraite, et me font la morale, encore récemment, parce que j’ai pris mes distances avec tout ce cirque, s’intéressent à ce qui se passe réellement sur des thèmes principaux (économie, norme, social, travail, énergie, budget )… ?

    Aimé par 2 personnes

  5. Pheldge dit :

    « Quant au principal objectif proclamé à gauche comme à droite, faire barrage au front national, il ne sert qu’à couvrir toutes les démissions, tous les abandons, toutes les lâchetés » enfin, MT vous reconnaissez que ce qui tient lieu de ligne politique chez LR depuis quatre longues années, et que je n’ai cessé de dénoncer dans mes commentaires, est un peu juste comme programme électoral, et que c’est un vrai problème …

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.