Régionales, un résultat à double sens

Bien sûr au premier abord, les résultats des élections régionales déjouent tous les pronostics annonçant depuis cinq ans la mort de la « droite ». Que n’a-t-on entendu à ce sujet! Après les élections Européennes de 2019, quand tous les spécialistes annonçaient sa mort clinique évidente au profit du duo le Pen/Macron: je l’écrivais dans le Figaro: N’enterrons pas trop vite la droite essuyant moult ricanements. Aujourd’hui les faits sont là: les LR et assimilés sont de loin le premier parti de France en termes de suffrages exprimés: 29% contre 18,5% RN, 18% % PS, 12% EELV, 10% LREM. Le parti du président affiche un résultat dérisoire qui défie largement les pronostics de sondages biaisés et lèche-bottes sur la réélection quasi-assurée de ce dernier en 2022. (Si l’on compte l’abstention, seuls 3% des Français ont exprimé leur soutien à l’occupant de l’Elysée!) Quant au RN-FN, c’est toujours la même chose depuis un demi siècle: le raz-de-marée annoncé par les sondages en faveur du parti supposé « antisystème » se heurte au même plafond de verre. Et ces résultats pourraient enfin contribuer à dessiller une partie de l’opinion: non Mme le Pen n’ira jamais – jamais – à l’Elysée. Tel était le premier degré. Le second est d’une toute autre nature. Le taux d’abstention pulvérise tous les records. Il était de 68% contre 50% en 2015. Ainsi, il marque un authentique effondrement démocratique. Aucun politique – aucun – n’est en droit de fanfaronner avec une participation aussi dérisoire qui entache les résultats du scrutin d’un doute sur sa valeur politique. Que signifie vraiment un vote auquel presque les deux tiers des électeurs ont refusé de participer? Tel est le fruit de la désintégration de la France dans tous les domaines et du naufrage de la politique française dans le Grand-Guignol dont les dirigeants français actuels sont les grands responsables – impardonnables. Voilà ce que j’ai écrit hier soir dans le Figaro (accessible aux abonnés).

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

87 commentaires pour Régionales, un résultat à double sens

  1. Zonzon dit :

    @ Timeli 19h02
    J’aime bien la tonalité de votre message. Et vous posez la bonne question : comment voulez-vous qu’on prenne les politiciens au sérieux ?
    @ Tracy LA ROZIÈRE 19h51
    L’ennemi dans notre beau royaume de France c’est le RN, non pas parce qu’ils égorgent des citoyens et s’attaquent aux représentants de la République mais parce qu’ils ont permis aux égorgeurs de rentrer en monopolisant le créneau du nationalisme. C’est qu’ils aimaient tellement l’Algérie Française qu’ils oeuvrèrent pour la faire revivre en Métropole.
    Par ailleurs j’aime et je savoure votre « circonstanciellement » que vous appliquez aux combinaziones politiciennes
    @ Pheldge 12h40
    « Le RN/FN, c’est le Mal depuis le début, et ça le restera jusqu’à la fin des temps, à cause de la personnalité de JMLP. »
    Et comment !
    Un vrai candidat NATIONALISTE siphonnerait facilement les voix du RN !
    Ah ! L’enterrement de Fillon. Ce sont ses copains non ?
    @ Papy CBV 20h32
    Le FN ex Ordre Nouveau dont l’ADN remonte à la collabo avec les envahisseurs Allemands et le nazisme … la vache !
    Et la « reremonte » de l’Algérie Française !
    @ Jordi 22 juin 11h57
    Daladier 2021 beurk !
    Les propos haineux ne posent aucun problème à nos médias lorsqu’ils sont dirigés contre des français de culture chrétienne.
    Normal, on s’achemine cahin-caha vers une république islamique !

    J'aime

  2. Papy CBV dit :

    A Maxime Tandonnet…
    Pas de confusions… Ne faites pas d’amalgame en associant les élections municipales qui sont effectivement mieux suivies que les régionales et les départementales « ex cantonales » que les électeurs boudent…

    J'aime

  3. Bernderoan dit :

    J’ose une comparaison peut-être hasardeuse.
    Je me suis penché sur le résultat des élections législatives algériennes on ne peut plus récentes, mais restées particulièrement discrètes dans nos media.
    23% de votants et le FLN gagnant !
    J’espère qu’on va expliquer aux Algériens ce qu’est la démocratie !

    Aimé par 2 personnes

  4. Raymond dit :

    raymond, « Non, des jacasseries et clowneries !
    Non, des lâchetés et compromissions !
    Non, des impostures et insolences ! »
    Tout un programme auquel j’adhère volontiers!
    MT

    ALORS, GARDEZ LE CAP !

    Donnez voi x/e à votre référent.
    Nous pourrions tous être surpris des effets de résonance ¿?

    La veilleuse de la Résistance brille dans le cœur de nombreux abstentionnistes …_

    J'aime

  5. Gribouille dit :

    Je ne vois pas matière à triomphe de votre part dans ce résultat, même selon les lignes de la première partie de votre billet :

    Vous avez des électeurs qui, sociologiquement, sont cassés, repus et conformistes. Ils vont donc voter plus que les autres à des élections locales qui indifférent la grande majorité des Français, parce qu’elles n’ont aucune conséquence réelle (et ne devraient d’ailleurs pas en avoir, les régions étant surtout une machine à caser les copains politiciens professionnels).

    Pendant ce temps, la réalité de ce que vous avez fait de la France avec vos collègues jumeaux de LREM continue à se manifester :

    https://www.neoprofs.org/t133510p325-grand-oral#5239698

    https://www.neoprofs.org/t133510p325-grand-oral#5239708

    Résultats de Blanquer, dedroite dont vous nous affirmiez qu’il était compétent, au même moment où vous écriviez qu’il ne fallait pas enterrer trop vite la droite.

    J'aime

  6. Pierre 82 dit :

    Bah, dans la dernière ligne droite, on va voir arriver David Lisnard qui viendra sauver « la droite » et se fera élire: il vient d’ailleurs de se fabriquer un nouveau parti « Nouvelles énergie » (bravo les communicants, magnifique nom pour se rallier quelques écolos, dans la foulée). Ça ne vous rappelle pas quelqu’un
    Ce type est un étatiste pur jus, mais qui tient un discours qui pourrait le faire passer pour un libéral, mais également un sociétaliste de stricte obédience, mais avec un discours très conservateur. Comme il a dépensé un peu moins l’argent des autres que ses prédécesseurs, il est porté aux nues comme étant un manager de talent.
    Ça pourrait passer, l’électeur de droite est assez stupide pour le prendre pour un des leurs et l’amener à l’Élysée.
    Après tout, Macron a bien réussi à se faire passer également pour un libéral (pas à mes yeux, bien sûr, mais je ne suis pas faiseur de rois)
    Bref, notre système tout moisi a encore de beaux jours devant lui.

    Aimé par 3 personnes

  7. Z dit :

    Les commentaires qui pleuvent d’ici et de là depuis hier au soir sur le RNFN et sa Présidente – et sa famille – mettent enfin en évidence que ces gens-là occupent (monopolisent) depuis 50 ans le créneau d’un nationalisme borné et archaïque, privant la nation de s’employer efficacement à son maintien dans le concert mondial, à sa survie, à sa culture dont elle a la charge.

    Ce qu’on répète sans succès depuis longtemps.
    L’entreprise familiale Le Pen n’a jamais travaillé que pour les siens.

    Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      Zonzon

      J'aime

    • Z, paraît-il qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.
      MT

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Pour l’ours je ne sais pas mais pour le RNFN il est nécessaire de s’en débarrasser pour que naisse un nationalisme capable de sauver notre nation, notre pays, notre culture, notre art de vivre, notre Histoire, nos arts et nos lettres …

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Z,,, ,,beaucoup vont se marrer de vos commentaire ,,tout contre ce FN-RN un nationaliste borné,,,,si il y a un vrais borné VOUS ,,et veuillez respecté les millions de nationaliste, Merci michel43 de la droite molle ,,et je soutiens la droite national

      J'aime

    • Anonyme dit :

      Pauvre, Zonzon,,un vrais Bolchéviste fanatique ,,,il serait bien chez Poutine ,CE RN est démocratique et respecte les lois de la République ,,pas comme ce fanatique de Zonzon

      J'aime

  8. Papy CBV dit :

    Il est de notoriété que depuis très longtemps les électeurs se désintéressent des élections locales (Départementales « ex cantonales » et Régionales) cependant n’allons pas trop vite en commentaires et attendons le second tour, pour voir. Quand à l’abstention il n’y a pas que le désintéressement grandissant qui peut expliquer l’abstention, nous pouvons y ajouter la campagne « tout COVID » en ignorant tout simplement la grippe qui est la cause de 10 000 morts en moyenne tous les ans, et curieusement cette année, par un tour de prestidigitation, à part quelque rares cas sporadiques… la grippe a disparue comme par magie, vraiment curieux ??? (Il n’y a pas que la grippe, d’autres pathologies mortelles sont passées sous silence).
    Pour en terminer, la plus grande claque, ce sont les sondeurs et les médias complices qui l’ont prise, et je veux bien parier sur le fait qu’à l’avenir, le peuple réfléchira à deux fois avant de faire confiance aux sondages qui… comme le disait un certain Coluche « les sondages c’est pour dire au gens ce qu’ils doivent faire ».

    Aimé par 1 personne

    • papy, ce n’est pas tout à fait vrai je me souviens d’élections locales où la participation était de 80% (municipales 1977)
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      oui, mais à l’époque, il y avait le PCF qui servait d’épouvantail et l’union de la gauche de Mitterrand et Marchais faisait suffisamment peur …

      J'aime

  9. Timéli dit :

    La manipulation avec les sondages est manifeste et évidente. Mais ce que je trouve de regrettable dans ce genre d’élections, ce sont les alliances qui se font pour le second tour. Ce procédé devrait être interdit car il méprise les électeurs qui sont allés voter au premier tour. En outre, les différentes têtes de liste se « tapent dessus » jusqu’au soir du premier tour et, ensuite, elles sont prêtes à pactiser avec le diable. Comment voulez-vous que les politiques gagnent en crédibilité ? Par ailleurs, on tolère les alliances à gauche (PS, PC, LREM, FSI…) mais pas à droite (LR avec RN). Là encore, comment voulez-vous qu’on prenne les politiques au sérieux ? Le désintérêt des Français pour la politique s’explique aisément…

    Aimé par 2 personnes

    • Tracy LA ROSIÈRE dit :

      Timéli
      Permettez-moi de reprendre votre propos en toute courtoisie. Vous dites : « on tolère les alliances à gauche (PS, PC, LREM, FSI…) mais pas à droite (LR avec RN). »
      Mais nul n’interdit, ni institution pas plus que « ON », à LR et au FN de s’allier circonstenciellement. C’est LR qui l’interdit au prétexte, comme l’a encore signifié le mou Bertrand que « l’ennemi » dans notre beau royaume de France c’est le RN, non pas ceux qui egorgent des citoyens et s’attaquent aux représentants de la République. Ça donne quand même sentiment étrange sur l’idée que ces gens se font de la démocratie et de notre avenir commun.

      Aimé par 3 personnes

    • Pheldge dit :

      une alliance avec le RN ? même locale c’est « le ralliement à l’extrême droite » , le piège Mitterrandien qui se referme, et l’opprobre garanti à vie pour le candidat qui l’oserait, parce que le RN/FN, c’est le Mal depuis le début, et ça le restera jusqu’à la fin des temps, à cause de la personnalité de JMLP, du personnage public sulfureux qu’il s’est plu à jouer. La droite est coincée depuis 40 ans, et le seule tactique possible est de s’adresser aux électeurs avec un vrai programme de droite, en se passant des appareils. Un vrai candidat de droite siphonnerait facilement les voix du RN , mais hélas chez LR, ils n’ont plus ça en boutique depuis l’enterrement de Fillon.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      et à écrire ça chez MT, vous risquez l’excommunication … 😉

      J'aime

    • Papy CBV dit :

      Pourquoi voulez-vous que les Républicains qui revendiquent leur appartenance au Gaullisme fassent alliance avec le RN ex FN et dont l’ADN remonte à la collabo avec les envahisseurs Allemands et le nazisme (savez-vous comment J-M Lepen en 1972 est devenu président du FN ex Ordre nouveau ?

      J'aime

    • Timéli, complètement d’accord avec vous!
      MT

      J'aime

    • Jordi dit :

      Le message de Bertrand est très clair en effet. Quel que soit son adversaire, il faut éliminer Bertrand, syndrome de cette droite qui préfère perdre, refuse la citoyenneté à plus de 20% des électeurs, et courtise l’imprimatur de la gauche.

      Daladier2021 a désigné son ennemi à combattre. Le Français perdant de la mondialisation et victime de l’islam ou de l’insécurité. Les propos haineux ne posent aucun problème à nos médias lorsqu’ils sont dirigés contre des français de culture chrétienne.

      Ses ennemis ne l’oublieront pas.

      Aimé par 1 personne

  10. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    J’ai suivi ce premier tour d’élection un peu loin de mon domicile, je ferai mieux dimanche prochain
    Encore une fois, et comme nos médecins de plateaux et studios de médias, tous nos experts, spécialistes , chroniqueurs politiques expérimentés et aux jugements sentencieux se sont ridiculisés; mais comme ils n’aiment pas passer pour ce qu’ils sont : de fieffés crétins arrogants, ils en rajoutent depuis ce matin avec des analyses pitoyables de bêtise.
    Il devient urgent, à mon avis, de prendre en compte différemment cette abstention de plus en plus massive des Français. On ne peut pas continuer d’élire des gugusses fiers d’obtenir moins de 15% du total des inscrits et qui se comportent ensuite comme s’ils étaient élus par une vraie majorité.
    Attendons le second tour, peut-être et sans doute nous réservera t il encore des surprises !

    J'aime

    • G Bayon, il ne peut pas y avoir de démocratie avec 70% d’abstention, la légitimité des élus est trop fragilisée.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      on parie MT ? le 27 prochain il y aura des élus, « légitimes » car désignés par un processus légal, conforme à la loi. Et la vie continuera ! Je ne dis pas que c’est bien, je dis juste que c’est ce qui se passera.
      Et si même un événement comme l’éviction d’un candidat pour de mauvaises raisons – Fillon 2017 -, n’a pas pu provoquer un fort mécontentement populaire, je ne vois pas ce qui le pourrait.

      J'aime

  11. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    La décence voudrait que, face à un « taux d’abstention qui pulvérise tous les records », au moins les analystes sérieux, parmi lesquels je veux vous compter, donnent les résultats obtenus en pourcentage, non seulement par rapport aux suffrages exprimés, mais également par rapport aux électeurs inscrits.
    C’est ce qu’a fait Nathalie MP qui a noté que Xavier Bertrand qui se présente comme le grand vainqueur, non seulement de cette élection régionale, mais également comme le candidat légitime de la droite à la prochaine présidentielle, n’a totalisé que 13,2% des électeurs inscrits face à plus de 45% d’abstentionnistes !
    Il faudrait aussi reconnaître que si les citoyens se sont désintéressés de ce scrutin c’est qu’on ne leur a pas parlé de leur région pendant la campagne où une guéguerre politicienne a battu son plein. Il s’agissait ici, de favoriser le RN, là de l’entraver, de telle manière que Marine Le Pen se trouve bien face à Macron en 2022.
    Cette façon de se servir des élections à des fins personnelles est méprisable et les électeurs ont très bien su l’exprimer en ne se rendant pas aux urnes.

    Aimé par 2 personnes

  12. E Marquet dit :

    A quel pourcentage de taux d’abstention faudra-t-il arriver pour que nos politiciens ouvrent les yeux et acceptent de faire leur mea culpa ?

    Mr Castex appelle à « combattre » l’abstention car elle fait perdre la démocratie.
    « Si vous voulez que çà change, il faut voter » nous dit Mme Le Pen.
    On nous parle d’essoufflement démocratique. Pour la Fondation Jean Jaurès, l’apathie démocratique serait due à trop d’élections.
    Les partis, eux, ont trouvé leur bouc émissaire : Ils mettent en accusation les prestataires chargés d’envoyer les professions de foi.
    La crise sanitaire reste une explication incontournable.
    Les profs en sciences politiques nous ressortent leurs vieilles grilles de lecture : les électeurs ne s’intéresseraient qu’aux élections nationales et délaisseraient les élections locales ( un vote tous les cinq ans pour élire un Président et basta ?) les quinquagénaires et sexagénaires diplômés seraient très mobilisés ainsi que les vieux conservateurs, mais les jeunes, les catégories populaires et les moins diplômés seraient très abstentionnistes.
    Quand aux sondeurs, ils justifient le décalage de leurs pronostics par la sous-estimation de l’inflation abstentionniste, alors que n’importe quel quidam sous-diplômé voyait la crue monter !

    Si nos représentants continuent à s’aveugler sur les causes de cette abstention, et à rester sourds face aux messages qui leur sont envoyés, plus aucune strate du pays n’aura une représentation véritablement légitime, et les petites magouilles pour mettre la main sur une mairie, un département, une région et l’ Etat lui-même, n’iront qu’en s’amplifiant, et ce sera la désagrégation totale du Pays, qui semble déjà en bonne voie.

    Aimé par 1 personne

  13. Zonzon dit :

    Entre la « république des territoires » prônée par frère Bertrand et l’Union Européenne il n’y aura plus de France.
    En Marche vers la réunion de tous les peuples de la planète.

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.