Un tabou absolu

Le sujet est absolument tabou dans les élites politiques, médiatiques et intellectuelles françaises. Il est quasiment impossible d’en parler aujourd’hui, même aux esprits les plus éclairés et les plus ouverts, les plus brillants intellectuels. Quand on évoque la question, ils ouvrent de grands yeux ahuris. Il est impossible d’esquisser la moindre allusion à ce sujet sans passer au mieux pour un simplet au pire pour un fou. Le système présidentiel rend la France bête et méchante. Il produit les Mélenchon, le Pen et Macron. Il abrutit sournoisement le pays. En effet, la vie politique consiste désormais, à travers le régime présidentiel, à choisir une idole, un gourou, un supposé père de la nation. Il efface donc la réflexion sur l’avenir du pays, le débat d’idées et les choix de société. Il valorise l’émotionnel – aimer ou détester un personnage – au détriment de la pensée. Il transforme ainsi la démocratie en autocratie. Il engendre la division et la haine autour des plus bas instincts de foule consistant à se donner un chef de horde. Il favorise la démagogie en poussant aux promesses nuisibles pour être élu ou rester en place. Il substitue l’adoration d’un gourou à la notion de bien commun et d’intérêt général. Il engendre la fracture démocratique en sublimant un personnage hors sol déconnecté de la réalité. Il pousse à la folie des grandeurs et à la démence mégalomane. Sous l’apparence de la stabilité, il engendre l’irresponsabilité et l’inamovibilité. Il dispense l’illusion de l’autorité à travers l’image (fausse) du chef tout puissant pour couvrir la déliquescence d’une société. Il est à la source de la transformation de la politique en Grand-Guignol médiatique. Décennie après décennie la France s’enfonce dans le chômage, la pauvreté, la violence, la dette publique et pire, l’effondrement du niveau scolaire. Mais jamais il ne viendra à personne l’idée de se demander: au fond qu’est-ce qui ne va pas? Les bien-pensants répondent: il faut bien « incarner! » Mais incarner quoi? La bêtise nationale d’un pays qui roule à l’abîme? Ce que je dis est la vérité – l’évidence même – mais une vérité inaudible. Même l’espoir de faire bouger les esprits quasi inexistant.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

70 commentaires pour Un tabou absolu

  1. Citoyen dit :

     » Le système présidentiel rend la France bête et méchante. Il produit les Mélenchon, le Pen et Macron. Il abrutit sournoisement le pays. » … Et il est vrai que ces trois ont au moins un point commun qui les relient …
    Il produit surtout des fossoyeurs de la France, qui, par l’impérieuse nécessité de faire des voix pour assouvir un petit destin personnel, attestent qu’ils n’ont rien à faire de celui du pays …
    Pour le merluchon rien d’étonnant, c’est naturel chez lui. Cireur de babouches, étant né sur place, c’est son fonds de commerce … Pour le micron et MLP, c’est plus insidieux, ils sont (ou devenus) islamo-gauchistes par opportunisme … Pour la dernière, reste à savoir jusqu’à quel point ?
    De fait, les trois participent consciemment à la destruction du pays ..

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    « L’abstention ne fait que permettre à des bateleurs comme celui que nous supportons en ce moment de se faire élire sans légitimité réelle … » artofuss 19 juin 11h22
    C’est là la force réelle de l’abstention : ils sont élus mais ils sont illégitimes. À force ils apparaîtront si démunis de légitimité que la situation deviendra intenable.
    « Donner un grand coup de pied dans la fourmilière » … une belle idée aventureuse et irréaliste ! Êtes-vous certain que les démocrates, français de souche, soient encore en nombre pour faire physiquement front ?
    S’abstenir ce n’est pas se lamenter en vain, c’est s’en remettre à l’intelligence.

    « 7% des inscrits et on est élu … » Gil 19 juin 20h01
    Avec 7% des inscrits le locataire de l’Élysée n’occuperait pas longtemps ses pénates, je vous laisse imaginer !
    Quant à « remplacer le bulletin de vote par des balles » ce serait abandonner le pouvoir à des gangsters !

    J'aime

    • Pheldge dit :

      Non, quand avec 7% des inscrits et on est élu, on est légitime: c’est à dire « qui est consacré par la loi ou reconnu conforme au droit. » … et ne comptez pas sur les députés pour modifier la loi, en imposant un quorum par exemple. Par contre si on est « légitime », on n’est aucunement représentatif, c’est le seul mot qui me vient à l’esprit.

      J'aime

  3. Zonzon dit :

    On nous dit que « supprimer l’élection présidentielle au suffrage universel est en l’état inenvisageable ».
    On pense à Julien Dray qui rabâche que l’immigration zéro est impossible !

    J'aime

  4. Citoyen dit :

     » Il produit les Mélenchon, le Pen et Macron. Il abrutit sournoisement le pays. En effet, la vie politique consiste désormais, à travers le régime présidentiel, à choisir une idole, un gourou, un supposé père de la nation.  »
     » une idole, un gourou, un supposé père de la nation.  » … Très bonne formule, Maxime. Comme si la nation avait besoin d’un père !?! … il faut être sacrément demeuré pour attendre ce profil, mais une bonne partie des électeurs l’étant, il faut bien leur donner la pattée qu’ils raffolent … D’où les guignols qui se précipitent, se proposant de tenir le rôle …

    J'aime

  5. there, madzi, michel 43, laregie 41, merci de vos commentaires lus en entier. J’aurais encore des choses à vous dire mais je ne veux pas envahir le blog de Maxime Tandonnet de mes écrits.

    J'aime

  6. Timéli dit :

    Le force du pouvoir en place, c’est de pouvoir manipuler, enfumer, intoxiquer ceux qui l’ont élu, porté à diriger le pays. Il a à sa botte quasiment tous les médias, qui ont peur de le contredire, qui vivent et restent en vie grâce aux subventions que leur verse l’État. C’est le jeu du « Je te tiens, tu me tiens par la barbichette… ». Et surtout, il ne faut pas oublier que ceux qui ont choisi, désigné , « installé » Macron à l’Élysée possèdent la quasi-totalité des médias écrits et audiovisuels. Ainsi, la boucle est bouclée… Et dire que les Français ne voient rien !!! Ce n’est pas du complotisme que de le crier haut et fort, c’est juste une voix qui prêche dans le désert…

    J'aime

  7. Stanislas dit :

    Je ne sais pas trop ce qu’est un « système présidentiel », mais j’ai regardé vite fait le mot système ; et ça donne : « Ensemble de pratiques organisées en fonction d’un but. »

    Bon!! puisqu’on discute tabou, détabouïsons par une méthodologie assez classique qu’on retrouve un peu partout

    Vous arrangez l’installation d’un déconnant grave du ciboulot, genre psychopathique d’une équivalence de 11 ou 12 sur l’échelle de Beaufort, puisqu’on va évoquer en filigranne les problématiques des girouettes.

    Vous mettez le bizarre au sommet d’un système qui n’a pas ou plus trop d’anticorps spécifiques de freinage des abus, de contrôle, de modération, et s’il en subsiste un peu, vous leur coupez le sifflet par des techniques relativement simples quand c’est vous qui tenez le système.

    Méthodologie graduelle d’expansion d’une psychopathie par intérêt, fanatisme, déviance éthique, recrutement approprié; etc…

    Utiliser les copains et autres élus maqués dont la carrière est assurée.. (mon commentaire évoquant l’humanité en général, les femmes sont incluses évidemment)..

    – noyauter le système par recrutement au cordeau de tout ce qui est en mesure d’obéir à n’importe quoi, de se coucher au claquement de doigt ou des insomniaques pour venir voter la nuit…(c’est pour bien faire comprendre mon propos)

    – mettre en place les recrutés aux sommets des chefferies essentielles d’un pays pour poursuivre le but affiché y compris au prix de carottage d’indicateurs, de normes, de torsion du droit, de distorsion de vocabulaire, d’utilisation de maisons closes télés etc….

    – donner des ordres d’exécution par élément de langage à ânonner sur les plateaux télés
    etc etc…
    On remue vigoureusement les huiles sur les plateaux télés en n’hésitant pas à casser des oeufs et la mayonnaise finit par monter

    Aujourd’hui la mayonnaise est tellement bien réussie que vous pouvez soulever le bol en le tenant par la cuillère…

    Les candidats secondaires qui ont autant de chances d’accéder aux commandes du système que le cheval de bois de mon petit fils de lever ses postérieurs, il ne leur reste qu’à aboyer sur les sujets secondaires ou non essentiels pour exister….

    Aimé par 1 personne

  8. Gribouille dit :

    Système scolaire, suite :

    https://www.neoprofs.org/t133510p275-grand-oral#5237369

    https://www.neoprofs.org/t133510p275-grand-oral#5237971

    là non plus, ce n’est pas un problème de système présidentiel. Cela vient de M. Blanquer, haut fonctionnaire du MEN plutôt de droite, ayant notamment inspiré MM. Sarkozy et Fillon dans leurs oeuvres (le sabotage du programme de physique au lycée) qui fait n’importe quoi. Et de types de Science-pipo qui veulent « moderniser » et « réformer » à tour de bras.

    (NB Le coup de la convocation un vendredi à 22H pour toute la semaine suivante, c’est quand même un peu fort, pour un oral qui doit être organisé depuis 2 ans… voyez aussi les convocations qui donnent involontairement aux élèves la spécialité d’interrogation choisie par l’administration, et l’éditorial de la Pravda, pardon, du Monde).

    J'aime

  9. Gribouille dit :

    « En effet, la vie politique consiste désormais, à travers le régime présidentiel, à choisir une idole, un gourou, un supposé père de la nation. »

    Non, la vie politique consiste à essayer d’échapper aux libéraux qui pensent être une élite parce qu’ils maitrisent le droit administratif et une version particulièrement abêtie de l’économie (les dépenses publiques « trop élevées »).

    « Décennie après décennie la France s’enfonce dans le chômage, la pauvreté, la violence, la dette publique et pire, l’effondrement du niveau scolaire. « 

    Pour l’effondrement du niveau scolaire, cela a beaucoup plus à voir avec la volonté de Bercy de serrer le kiki au budget du MEN (par élève, l’un des plus faibles des pays développés) en lien avec les obsessions des pseudo-élites technocratiques dont je parle plus haut.

    Autres obsessions de ces technocrates, tout aussi nuisibles à l’école : déconcentrer, décentraliser, donner plus de pouvoir aux hiérarchies locales, « moderniser » les concours de recrutement.

    Tous ces points (sur l’EN) n’ont donc strictement rien à voir avec la présidentielle, et tout à voir avec vos orientations à vous.

    J'aime

    • there dit :

      @gribouille comment pouvez vous parler d’un régime libéral alors que notre état dépense 57% du pib ? Cela fait de nous selon notre propre définition un pays communiste …. nous ne sommes pas un pays libéral , nous sommes un pays en phase de communisation , il est étrange que cela ne saute pas au nez de tout le monde .

      Aimé par 1 personne

    • Si ce que vous dites est vrai there alors ça fait de notre pays une curiosité politique: un pays au régime communisant avec un Parti communiste à moins de 2% du corps électoral. Sans président communiste depuis la création du PCF en 1921. Je suis toujours étonné aussi de voir des chefs d’entreprise français construire des usines en Chine pays dirigé par des communistes. Je ne sais plus qui croire et que croire.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      c’est fatigant de voir le mot « libéralisme » , et « libéral » utilisés à toutes les sauces et surtout à contresens ! merci de prendre le temps de vous renseigner avant de raconter des bêtises :
      https://www.wikiberal.org/wiki/Libéralisme

      J'aime

    • Citoyen dit :

      C’est portant très simple à comprendre, jfsadys !…
      Si « des chefs d’entreprise français construisent des usines en Chine pays dirigé par des communistes », ce n’est certainement pas pour se faire plaisir. C’est qu’ils se sont aperçu, après études sérieuses, que pour développer les activités qui sont les leurs, la « Chine communiste », l’était en fait bien moins, que la fRance qui, en principe, ne l’est pas !!!..
      Un seul indice, parmi d’autres, pour aiguiller votre réflexion ..: le code du travail …

      J'aime

  10. Pierre-Jean dit :

    @Maxime,
    Fortes perturbation cette année du dépôt dans les boîtes aux lettres du matériel électoral : dans de trés nombreuses communes les électeurs n’ont rien reçu. Significatif de l’état de notre pays, censé devenir sous l’égide de Macron la « start-up nation ».

    J'aime

  11. goupil dit :

    J’en arrive a penser (comme beaucoup) que la république est au bout du rouleau.
    Et que sa relation avec la démocratie est bien tenue. En fait, elle l’a toujours été.
    Je la considère a présent comme une garce qui nous a entrainé dans deux guerres mondiales, après avoir commis quelques génocides (épurations ?) sur son propre peuple qui dépassaient en ampleur les pauvres dragonnades de Louis XIV ! et qui vire actuellement vers un régime autoritaire (pensons bien qu’une loi essentielle peut être votée par 30 ou 40 députés a 3 heures du matin sans que personne s’insurge sur l’absence de quorum !).
    Nos « leaders » politiques des 1 er a la 5eme république se sont empressés de prendre la place des nobles décapités. Ajoutons a cela une histoire sur mesure pour donner bonne conscience aux c..
    Quel autre régime ? Je ne sais pas mais la république est a vomir tellement elle est au bout du rouleau.

    Aimé par 1 personne

    • Sganarelle dit :

      Exactement ce que je pense sans oser le formuler clairement par crainte des étiquettes habituelles et des insultes sans arguments.
      La « gueuse » comme l’appelaient nos ancêtres semble arrivée au bout de ses excès , elle n’est plus que le tremplin dont se sert une poignée d’arrivistes pour consolider leur fortune , l’amour de la patrie n’est plus leur motivation première et encore moins le don de soi à une cause. Dés qu’ils sont au pouvoir ils pensent aux prochaines élections.

      J'aime

  12. H. dit :

    Bonsoir Maxime,

    Il me semble qu’il n’y a pas si longtemps, l’abstention n’avait pas vos faveurs. Bienvenu au club.
    Sinon, voici une des raisons, loin d’être la seule, qui fait que je ne vote plus (depuis 2007 où mon vote n’a strictement servi à rien et pourtant, à l’époque, j’avais d’excellentes raisons, fondées, tirées de mon expérience personnelle et professionnelle qui m’avait incité à faire confiance à votre mentor) : https://www.linkedin.com/posts/bruno-clermont-22973161_faireface-activity-6812076951067467776-Wkjn

    Le foutage de gueule n’est plus mesurable. Après le « vote » de la dramatique loi dite bioéthique, le blocage de l’exécutif sur un texte relatif aux handicapés, cette nouvelle volte-face vient compléter un tableau déjà très noir. Il n’y a strictement plus rien à attendre sinon la chute. C’est triste mais il arrive un moment où plus rien ne peut l’enrayer.

    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  13. Sganarelle dit :

    La nature humaine est la même à travers les siècles , on change d’environnement on invente des robots mais on ne change pas notre nature malgré les révolutions les LGBTQ et j’en passe ..
    nos histoires d’écriture inclusive par exemple me font penser aux Merveilleuses et au Incroyables qui ne prononçaient plus les r et se promenaient en tenues légères dans les jardins du Palais Royal . Avec son armée «  l’empereur usurpateur » a fait tout rentrer dans l’ordre ..ou presque.
    Si on n’est pas trop vieux on verra sans doute un clou chasser l’autre, ce n’est qu’une question de patience et de temps car pour se rassurer il est bon de ne voir dans les débordements actuels qu’une crise passagère qui sera rectifiée plus tard.
    Pour le pays c’est une autre histoire , il faudra sans doute s’adapter à un nouveau climat, à l’eau qui va manquer et aux émigrations qui vont s’aggraver. Plus que jamais un président qui voit loin , prévoit et anticipe est indispensable mais ce n’est pas avec notre système d’élection pour quatre ans que nous pourrons l’envisager.donc actuellement on tourne en rond on travaille au coup par coup on se limite à l’instant et cette politique du replâtrage est délétère.
    Un coup de balai serait bénéfique , mais nous ne sommes pas encore prêts.

    J'aime

  14. Mary Preud'homme dit :

    Les principales questions à se poser :
    . pourquoi la plupart des gens sont-ils si frileux et si moutonniers ?
    . pourquoi ont-ils perdu tout esprit critique ?
    . pourquoi, manipulables comme des pantins sans cervelle, se laissent-ils tellement influencer par des sondages orientés ?
    . pourquoi la communication marketing, clairement instrumentalisée par des bonimenteurs sans scrupule (qui ne roulent que pour eux) a–t-elle pris partout l’ascendant sur la raison et le simple bon sens ?
    . pourquoi les Français peuple vieillissant sont-ils paradoxalement de plus en plus immatures et naïfs ?
    . enfin pourquoi prêter le flanc à toutes les suppositions et supputations actuelles concernant une campagne présidentielle fantasmée qui, logiquement, ne devrait pas se dérouler avant cinq ou six mois ?
    Tandis qu’à chaque jour suffit sa peine…
    Quant à attendre tout d’un chef charimastique tombé du ciel, bien sûr que c’est de l’utopie, sachant que n’importe quel homme ou femme providentiel ne serait rien sans le concours d’une équipe solide qu’il saurait animer et dynamiser et le sursaut des forces vives de ce pays depuis trop longtemps en état de léthargie et d’assistanat. A l’image d’un officier général, d’un grand capitaine, d’un patron du Raid ou d’un chef d’entreprise sachant placer chacun à la place qui lui convient et où il sera le meilleur…
    Un homme qui sonnerait le clairon du réveil et saurait motiver et galvaniser ses troupes pour remettre ce pays en route et au travail !
    En avant toute !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.