Cet étrange couvre-feu

L’une des caractéristiques les plus sidérantes du cerveau humain est sa malléabilité. On s’habitue à tout, on finit par tout accepter et tout banaliser. Un couvre-feu est en vigueur depuis six mois et il est devenu une chose normale. A 21H les rues se vident, les gens prennent peur et rentrent chez eux. Evidemment, les conséquences et le contexte sont différents, pourtant ce couvre feu est en substance le même que le couvre-feu des années d’occupation 1940-1944. Selon les période, à 20 H ou à 23 H, les Français n’avaient plus le droit d’être dehors et devaient rentrer chez eux. Rien n’est plus étrange que la résurrection de ce phénomène aujourd’hui. Jamais un couvre-feu (le mot même comme la réalité), un couvre-feu général et durable, n’eût été possible dans l’après guerre. Aucun dirigeant politique n’eût assumé un retour au cauchemar. Il faut croire qu’à la troisième génération, le souvenir des années sombres s’estompe dangereusement. A l’évidence il ne sert strictement à rien sur le plan sanitaire. On sait que le la covid 19 ne s’attrape pas dehors. Obliger les Français à rentrer chez eux, au besoin à s’entasser à l’intérieur d’une pièce quand ils sont plusieurs, notamment les jeunes, est infiniment plus dangereux que de les laisser vivre à l’extérieur. Et le virus ne devient pas plus virulent en extérieur après 21H qu’avant. Tout ceci est une véritable insulte à l’intelligence. Pourquoi? Nous sommes toujours dans la logique de l’esbroufe: asservir pour faire semblant de protéger. Le prix de cette mystification est gigantesque: enfermer une nation après 21H comme après 23 H revient à anéantir les fondements d’une société de liberté. Peuple-enfant avec sa permission de 21H et la puissance publique, faute de rien maîtriser du tout, a la satisfaction de voir les rues et les terrasses se vider sous son joug. Or, il ne se trouve pas une voix chez les intellectuels ou les politiques, de l’extrême gauche à l’extrême droite incluses, pour s’interroger sur la nature de ce couvre-feu. Le plus extraordinaire, le plus tragique, la leçon la plus invraisemblable, c’est la facilité avec laquelle le grand troupeau se soumet, et pire, s’habitue.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

83 commentaires pour Cet étrange couvre-feu

  1. Zonzon dit :

    Dupond-Moretti a encore fait le beau aujourd’hui avec sa grosse montre et ses boutons de manchette. Mais il ne sera jamais une personne à qui on demande l’adresse de son tailleur !

    J'aime

  2. Gribouille dit :

    « Evidemment, les conséquences et le contexte sont différents, pourtant ce couvre feu est en substance le même que le couvre-feu des années d’occupation 1940-1944. Selon les périodes, à 20 H ou à 23 H, les Français n’avaient plus le droit d’être dehors et devaient rentrer chez eux. Rien n’est plus étrange que la résurrection de ce phénomène aujourd’hui. Jamais un couvre-feu (le mot même comme la réalité), un couvre-feu général et durable, n’eût été possible dans l’après guerre. Aucun dirigeant politique n’eût assumé un retour au cauchemar. Il faut croire qu’à la troisième génération, le souvenir des années sombres s’estompe dangereusement. »

    En un mot, le contrôle du budget français par les Allemands et la transformation de l’Alsace en collectivité européenne oui, un couvre-feu sanitaire appliqué par de nombreux autres pays non.

    Merci de nous rappeler à quoi sert le « souvenir des années sombres » , utilisé par les soixante-huitards de droite ou de gauche.

    J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Les soixante-huitards de droite ou de gauche? Non mais vous rigolez, Benoit Hamon l’utilise à chaque discours, il faut dire que comme soumis à la religion de paix et d’amour comme dit Pheldge il en connait un rayon.
      Donc Maxime se trompe, le souvenir ne s’estompe pas puisque les jeunes gauchistes le rappelle à chaque occasion.

      J'aime

  3. Citoyen dit :

    Oui, le « couvre-feu » est plus qu’étrange en cette période … de pandémie, qui n’en est pas …
    Un couvre-feu n’a véritablement de sens qu’en période de guerre. Or ce n’est pas anodin, puisque nous y sommes peut-être sous une certaine forme, mais qui n’est pas sanitaire …

    « A l’évidence il ne sert strictement à rien sur le plan sanitaire. »
    C’est une certitude. Et ce n’est pas pour des raisons sanitaires qu’il a été mis en place, mais pour masquer le fait que les autorités ont perdu pied, dans leur mission de maintient de la sécurité …
    Pour ceux qui n’ont pas la mémoire défaillante, le couvre-feu a été mis en place quand les récalcitrants des quartiers sous-développés ont montré leur réticence à se soumettre aux autorités, et que des racailles très festives ont commencé à fêter ça, avec des mortiers illuminant les commissariats …
    C’est là que le couvre-feu est entré en vigueur, le virus devenant une bénédiction tombée du ciel pour le justifier … Sauf qu’il était difficile de ne l’appliquer qu’aux quartiers concernés, sans les montrer du doigt et stigmatiser … Résultat, c’est tout le territoire qui en a payé le prix … Jusqu’à quand ? … En attendant quoi ?… Que les autorités reprennent pied ? … Va falloir attendre longtemps … vu qu’ils ne sont pas à la hauteur, et que le troupeau se soumet sans réagir … Ce qui permet d’éluder la question et faire diversion … En fourguant des vaccins, comme s’ils distribuaient des somnifères …

    Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

      S’agissant de « la facilité avec laquelle le grand troupeau se soumet », ce n’est pas nouveau … C’est d’ailleurs un phénomène assez courant avec les grandes masses, qui, mentalement, se contaminent mutuellement … L’effet troupeau …
      Il est plus important d’observer les réactions des groupes qui tentent de s’extraire de la pression mentale du troupeau. Surtout quand l’effet de masse donne l’impression qu’il lamine tout sur son passage …
      A ce sujet, l’imposture des réactions « officielles » face au virus, ressemble trait pour trait, au racket sur la route …
      Ce qui incite à ne pas désespérer …
      Pour faire un parallèle, tant qu’il y aura de bons français pour détruire les machines à racket sur le bord des routes …, on peut se dire que tout n’est pas perdu … Comme avec les résistants, dans les périodes sombres, c’est un bon indicateur de la santé du pays …
      Le jour ou l’on n’en verra plus de déglinguées, il y aura lieu d’être inquiet pour la suite … Et il est vrai que depuis quelques temps, une baisse de régime peut être observée. Un laisser aller qui, faut l’espérer, n’est que ponctuel …
      Ce sont les résistants à la connerie du troupeau qu’il faut suivre et promouvoir …

      J'aime

  4. cyril dit :

    il est vrai que l’homme s’habitue aux choses, pour ma part, je reconnais que les confinements successifs m’ont libérer un peu de temps pour la lecture, Je viens de relire le calvaire, l’assassinat des villageois , enfants, d’Oradour sur Glane en juin 1944 par des sauvages SS allemands, voulant des représailles et terroriser la population pour qu’elle n’aide pas les maquisards, car les maquisards gagnent du terrain en 1944. Pourtant, dans ce petit village, tout est calme.
    600 personnes sont exterminées, des innocents, des enfants, des bébés tués sans aucun scrupule par les SS : les SS ont pillés les maisons après le massacre ; 19 sont rescapés.
    Les SS détestaient les Juifs mais aussi les Français ! Les responsables du massacre sont le général SS Lammerding, le commandant Dickmann, le capitaine Khan, appartenant à la division Das Reich. Ceci en lien avec la Gestapo et des miliciens.
    Les troupes d’occupation (Wehrmacht) commandées dans la région de Limoges par le général Gleiniger ne semblent pas au courant du massacre, Gleiniger semblait même être gêné lorsque le préfet vint protester après le massacre. L’évêque et le pasteur de Limoges ont aussi vivement protesté contre ce massacre et la profanation de l’église d’Oradour. L’évêque sera arrêté et fait prisonnier. Londres est informé grâce aux résistants et c’est ainsi que le monde entier apprend le massacre.
    A Oradour les SS ont massacré plusieurs centaines de personnes, à la mitrailleuse, puis ont tout brûlé, des charniers humains sont découverts.
    En 1953, le procès s’ouvre mais aucun gradé n’est présent ! un adjudant est condamné à mort. Dickmann fut tué en Normandie par les Alliés, Lammerding s’est enfui à Dusseldorf et est devenu homme d’affaires !
    En 2015, au Bataclan, des terroristes ont massacré 90 personnes. Et bien d’autres personnes furent tuées aux abords de restaurants.
    Ce fut un même procédé : tuer en masse, une cruauté sans autre mot
    1944, 1994 (Rwanda),…2015 à Paris, 2016 à Nice : quand cela va t il s’arrêter ?

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      quand cela va t il s’arrêter ? une piste : quand le monde entier sera converti à la religion de paix et d’amour. La vie d’un infidèle n’a pas de valeur aux yeux du croyant. Vous raisonnez avec votre éducation occidentale, et devinez quoi, ce mode de pensée est loin d’être universel !

      Aimé par 1 personne

    • Annick Danjou dit :

      Pheldge, entièrement d’accord, d’ailleurs ici, on a commencé fort et ça continue. Une école primaire s’est ouverte il y a 2 ans en face de chez nous, la population change à vue d’oeil et tous ces amoureuses de la religion de paix et d’amour se pressent à l’entrée et la sortie de l’école dans leur tenue de belphégor qui me hérisse de plus en plus. Je ne pourrais plus enseigner aujourd’hui et je me demande comment on peut mettre dans une même classe des enfants d’éducation si différente. Pour moi c’est impensable mais je suis sans doute intolérante. Ce qui me fiche en colère encore plus, c’est que la majorité n’y trouve rien à redire. On se fait bouffer avec bonheur et indifférence.

      Aimé par 1 personne

    • lehibou dit :

      @Cyril,
      Pourriez-vous me / nous donner les coordonnées de ce livre sur Oradour-sur-Glane que vous venez dz lire? Personnement j’aurais grandement envie de le lire, tellement il semble, comme on dit, incontourbable.
      Un grand merci d’avance !

      J'aime

  5. Notes de lecture d’aujourd’hui:

    (1) La situation qui prévaut au Moyen-Orient présente des similitudes avec la guerre de Trente Ans qui ravagea l’Europe centrale de 1618 à 1648 : un conflit religieux récupéré par la géopolitique européenne. Nous ne sommes pas dans le cas des guerres de religion du XVIe siècle, car les personnes qui s’affrontent appartiennent déjà par leur naissance à une confession qui fait partie de leur culture. Ce ne sont pas des convertis à une nouvelle religion qui se battent pour la faire triompher. Certains analystes comparent également cette crise avec les guerres balkaniques du long XIXe siècle. Effectivement la fragmentation sur des bases communautaires du Moyen- Orient, appuyée par les puissances régionales, présente une certaine similitude avec les guerres balkaniques. La région n’a-t-elle pas fait elle aussi partie de l’Empire otto- man ? Nous serions au stade suprême de la fragmentation, comme l’écrit Georges Corm dans son ouvrage de référence : « Le Proche-Orient éclaté : de la balkanisation à la libanisation »2. Mais s’agit-il vraiment d’une prise de conscience nationale à l’échelle des arabes sunnites, des alaouites, des druzes ou des chiites ? Certes, les Kurdes se trouvent effectivement dans cette stratégie nationaliste, mais les autres communautés ? La comparaison avec la guerre de Trente Ans est donc finalement plus pertinente pour comprendre la situation actuelle au Proche-Orient.

    Source:
    Moyen-Orient : la nouvelle guerre de Trente Ans
    Fabrice Balanche

    J'aime

    • Dorine dit :

      JFSadys, le Moyen-Orient est une terre de passion. 3 monothéismes s’y affrontent au lieu de chercher la paix. Posséder la terre est un désir humain et chacun réclame ses temples, mosquées et églises. La terre a été accrochée à la religion. Je me souviens qu’à Nazareth, les musulmans rachetaient tout le quartier autour de l’église de la Nativité. Lorsque les franciscains se sont aperçus qu’ils allaient être mangés par les musulmans, ils ont réussi à y mettre le holà.
      Je vous joins un concert d’André Rieux à Tel Aviv. Il interprétait une chanson composée en 1948, il me semble, écrite par les patriotes juifs.
      Je ne crois pas que la Marseillaise créerait à l’heure actuelle un chœur pareil des spectateurs. Et elle ferait encore moins pleurer de bonheur.

      Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      @ Dorine 8 h 44
      Ce peuple merveilleux n’est pas exactement le même que celui qui va brailler la chanson de Youssoupha pour les bleus !

      Aimé par 1 personne

    • pabizou dit :

      Ne vous inquiétez pas inutilement, le lavage de cerveau est fait avec une trop mauvaise lessive pour toucher autre chose que les convaincus . Après avoir lu l’article, j’ai plus eu l’impression qu’il reflétait les illusions de celui qui l’a écrit qu’autre chose . En plus, vouloir rendre le vaccin obligatoire va cristalliser les résistances et tout ce qui peut être dit ou écrit aujourd’hui a de fortes chances de n’avoir plus aucune réalité d’ici quelques semaines ou moins . Qui, n’étant pas dans les tranches d’âge à risque, peut être assez stupide pour se faire injecter une thérapie génique abusivement appelée vaccins qui n’empêche pas de choper la bestiole, n’est pas curatif (évite les formes graves qui touchent à plus de 90% une population de plus de 75 ans) et n’empêche pas les transmissions tout en favorisant, à priori, les mutations . Si vous avez des doutes, regardez l’Inde, régions par régions, la mortalité et plus forte dans les zones qui favorisent la vaccination et moins dans celles qui favorisent les soins précoces . Pour éviter les biais prenez des périodes ou la comparaison est significative . C’est assez long à faire mais parfaitement explicite . Le Brésil est dans le même cas et les résultats sont quasiment les mêmes . L’intérêt de ces deux pays est que le sanitaire est assuré par les régions et que les comparaisons font sens .

      J'aime

  6. de Haro Florence dit :

    Après avoir rassemblé SEIZE volontaires : Daniel Cordier atteint Falmouth (Cornouailles) le 25 juin et s’engage avec ses camarades dans les premières Forces françaises libres de la « Légion de Gaulle » le 28 juin 1940…
    De toute évidence ils étaient au dessus du troupeau et seulement 16 à rentrer dans la résistance face à l’occupation et contre l’armistice annoncé par le Maréchal Pétain …
    Tout les espoirs sont permis !!
    Merci Maxime .

    J'aime

  7. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Ce qui est pénible c’est de voir, comment se soumettent les français. Ils se couchent comme des larves devant cette dictature sanitaire. Par contre ils excellent dans la délation. La lâcheté est devenue leur emblème.
    De plus le mégalo Macron enfume les français, avec se semblant de sortie de l’état d’urgence en septembre qui n’est qu’une illusion, car, le gouvernement pourra déclarer l’état d’urgence pour une durée limitée à 30 jours, sans repasser devant le Parlement. Il pourra aussi décider de reconfinements locaux pour un mois au maximum sans que le Parlement ne soit consulté.
    Ne vous inquiétez pas ils vont s’en servir, pour éviter les mouvements sociaux. A savoir que cette loi fut votée que par 30% des députés les autres étant absents, ce qui est un véritable scandale. Quand il s’agit de se voter une augmentation de salaire, là, l’hémicycle est plein.
    Ils imposent le pass sanitaire ce qui fait que les jeunes n’ont pas d’autre choix que de se faire vacciner. La peur et la terreur relayer par le ministère de l’éducation du peuple et de la propagande que sont les médias et les médecins et professeurs animés par leurs éructations existentialistes fait son effet sur la population. Comment peut-on être bête à ce point ?
    Jupiter avec Mc Fly et Carlito faisant leur cinéma.
    Ces politicards me font gerber, Macron est le président du déclin à tous les niveaux. Malheureusement c’était couru d’avance, car à chaque fois que dans une dynastie, un empire, une nation, un individu a clamé qu’il allait construire un monde nouveau, il fit pire que le régime qu’il critiquait. Macron n’échappe pas à cette règle. Les français ne vont pas retrouver leur liberté de suite. Et l’année prochaine quand il faudra payer la facture, nous n’avons pas fini de les entendre chialer et se plaindre, mais ils n’auront que ce qu’ils méritent, il faudra qu’ils assument.
    J’ai entendu encore hier les propos d’une personne qui se vantait d’avoir fait mai 68 il y a quelques années. Ces propos étaient simplement dégueulasse vis à vis des jeunes qui étaient rassemblés sur une terrasse.
    Les soixante huitards qui aujourd’hui, nous regardent méchamment si l’on n’a pas le masque, critiquent les jeunes et les dénoncent s’ils font la fête, n’auraient pas supporté 1 cent millième de ce que subissent les jeunes aujourd’hui. C’est une génération d’enfants gâtés, pourris, lâchent qui ne pensent qu’à eux et laissent des millions de jeunes dans la souffrance, sans réagir alors que ce serait leur devoir. Ces gus gus qui criaient qu’il était interdit d’interdire, et ont fait 68 pour mille fois moins de raisons qu’aujourd’hui.
    Ils s’assoient allègrement sur la liberté de penser, de vivre, de circuler, de travailler de leurs petits enfants par égoïsme. Elle est belle cette génération !! leurs petits enfants peuvent les remercier de gâcher leurs plus belles années, leur scolarité, leur avenir. C’était à cette génération assoiffée soi-disant de liberté de défendre les jeunes générations, mais ils sont bien trop lâches, je n’osent penser ce qu’ils feraient si nous étions dans un conflit armé, je suis qu’ils enverraient les jeunes à l’abattoir et collaboreraient allègrement avec l’ennemi.

    Aimé par 2 personnes

    • Dorine dit :

      Philippe, je vous propose de m’accompagner pour déloger Macron de l’Elysée avec des fourches, si vous voulez faire la révolution, prenez votre part, au lieu de traiter les autres de lâches.
      Je vous attends….

      J'aime

    • Philippe dit :

      Bonsoir Dorine,

      Ne vous inquiétez pas, je prends ma part, j’ai déjà dit de que je pensais à deux députés LREM de mon département. Et depuis le 11 mai 2020 je ne me soumet pas à la dictature sanitaire. Avec plusieurs amis nous vivons normalement, nous allons en gîtes, nous vivons sans contraintes sauf celle d’aller au restaurant. je met la muselière que pour mon travail mais à l’extérieur jamais.
      Le bon sens nous guide, le WE dernier nous sommes allés dans le Jura dans un gîte nous étions 16 un de nos collègues n’est pas venu car il ne se sentait pas bien. Il s’est fait testé il était négatif. C’est une question de bon sens et d’intelligence.
      Maintenant si les français étaient solidaires, et ne succombaient pas à la folie covidesque le gouvernement ne ferait pas un tiers de ce qu’il fait.
      On a pas besoin de prendre des fourches, Mais si les français avaient le courage de s’unir, de dire NON.
      J’ai eu l’occasion de voir les dégâts d’ébola en Afrique, lorsque je fus affecté là-bas, là j’ai eu peur, car ce virus est autrement plus dangereux que la covid taux de mortalité 60% des infectés.. Et quand je suis revenu en France personne ne m’a testé ou mis en quarantaine. Alors que j’aurais pu être porteur. Aujourd’hui le taux de mortalité est de 0.16% de la population française et 0,049% de la population mondiale. Ma nièce et mon cousin sont décédés à 50 ans et 30 ans d’un cancer, le cancer tue plus en un an que la COVID, ainsi que les problèmes cardiovasculaires, le diabète etc.
      On ne parlera pas des suicides qui ont bondi, les centres antipoison qui ont vu les appels explosé. Les conséquences de cette psychose organisée sont plus importantes et effrayantes que le covid, notamment chez les jeunes. Pourquoi ne parle t’on pas des personnes âgées mortes par glissement dans les Ehpad et déclarées covid?
      Mais il ne faut pas en parler car on est complotiste, fasciste etc.
      Vous trouvez normal de salir la dignité de patients intubés en les filmant pour faire le buzz à la télé, alors que c’est interdit par la loi. C’est pitoyable. Pour ma part si c’était un membre de ma famille je peux vous dire que la télé aurait dû me rendre des comptes devant la justice ainsi que le directeur d’hôpital se livrant à cette horreur.
      Ce covid est une expérience concrète pour nos dirigeants pour voir jusqu’où l’on peut soumettre un peuple. L’infantiliser, l’uniformiser, le formater qu’il obéisse bien. Il suffit de voir les propagandes débiles sur le covid à la télé, on prend les gens pour des crétins.
      Maintenant qu’ils savent comment museler le peuple, ils ne vont pas s’en priver.
      Dorine je peux vous dire que si dans les années à venir je dois tuer ou être tuer pour que mes enfants et petits enfants retrouvent les libertés de parler, de débattre, de travailler, je le ferais pour faire honneur aux membres de ma famille dont deux furent fusillés en 1942 pour résistance. Car nos libertés s’amenuisent plus de débat les mots complotistes et fascistes sont faciles pour supprimer tout débat

      Aimé par 1 personne

  8. fraternel dit :

    et dans le troupeau il se trouve des personnes qui pour se faire vacciner mentent sur leur état de santé
    pour passer en priorité ils cochent la case comorbidité aucun controle c’est vraiment la course à l’aiguille pour des raisons electoralistes
    et la peur aidant à la place de la résilience nous avons affaire à des personnes anxieuses consultant les infos en continu sans débat contradictoire mais applaudissant les vaccinés
    rien qu’à voir la campagne c’est vraiment ridicule infantilisant les personnes qui ne s’en rendent pas compte.
    bref!je ne ferai pas partie du troupeau de moutons sauf les noirs bien entendu
    bonne soirée à toutes et à tous
    (mince ou est passée Mauricette la première vaccinée?)

    Aimé par 1 personne

    • Dorine dit :

      Fraternel, le centre de vaccination m’appelle parfois pour leur venir en aide. Les médecins sont là pour pratiquer un interrogatoire médical. En regardant l’ordonnance de médicaments, vous pouvez connaître leurs comorbidités.
      Donc, il y a un contrôle médical.
      Et plus vous aurez de personnes vaccinées, moins il y aura de risques de fabriquer un variant plus dangereux.
      Et moi, voyant l’état de mes confrères ayant attrapé le COVID, j’ai préféré faire partie des moutons que vous décriez tant !

      Aimé par 1 personne

    • Stanislas dit :

      Dorine
      (je suis en mesure de produire des centaines de références compréhensibles du grand public, de ce que je j’avance ci dessous, sans être du corps médical

      Il y a une constante depuis un an, dès qu’on commence à parler avec le cerveau de l’arnaque épidémique en cours, l’interlocuteur convaincu par la présence d’un monstre ad vitam, nous la fait à l’estomac…. c’est à dire, à l’émotion. A croire qu’avoir eu des « signes évocateurs de » ou une suspiscion » de (selon la terminologie des protocoles médicaux) est devenu un argument d’autorité indiscutable. Le problème c’est que si autant de gens l’avaient eu, on n’en serait pas à avoir des prostitués politiques, scientifiques et médiatiques à vouloir imposer leur essai sur des cobayes, puisque le conseil de vaccination veut l’imposer pour cause de manque d’immunité collective.

      Ce n’est pas un interrogatoire médical qu’il faut pratiquer, mais donner les informations réelles connues actuellement sur les OGM en essais massifs sur la population de produits nouveaux dont vous ne savez rien, même en tant que soignant, puisque les soignants ou les scientifiques intègres le disent et l’écrivent.(nombreuses analyses possibles de produire ici sur demande)..

      Quant à l’anxièté Dorine, elle n’a pas été produite en masse par la « COVID » comme beaucoup le suggérent, mais par une poignée de salopards ultracrépidarianistes télévisuels. La meilleure preuve, on la trouve sur les tableaux de Santé publique, et dans les avis des tarés du conseil scientifique ou même à l’OMS en 2020.

      – en début 2020 l’OMS créee deux codes nouveaux CIM 10 (U07.1 VIRUS IDENTIFIE
      et U07.2 VIRUS NON IDENTIFIE). Or il suffit de recouper avec les chiffres du croc mort de Santé publique pour se rendre compte que les décès et les « suspicion covid » des premiers mois d’épidémie n’ont pas eu les tests requis pour affirmer quoi que ce soit puisque le virus n’était pas identifié.
      La production de tests suffisamment importante (et encore) ne démarrera qu’en mai, c’est à dire à la fin du pic et des mesures non pharmaceutiques. Et je ne vous parle pas de la qualité prédictive des tests du tif (voir l’avis de la société française de microbiologie de septembre 2020).

      Pouquoi l’ATIH a t’elle mis en place des codes d’hospitalisations POST COVID en octobre suite au testage de masse de gens en bonne santé..

      On sait qu’une forte anxiété et le manque concomitant de plaisirs ou de joie (suppressions des activités ludiques, spectacles etc…) augmente assez souvent la perception de la force des symptômes. Des connaissances m’indiquent probablement l’avoir eu légèrement ? c’est dire que l’affirmation sur l’immunité collective resssemble à une mesure au doigt mouillé…

      En passant COVID est un acronyme anglosaxon qui veut dire « maladie d’un coronavirus sars cov 2. » LE réseau sentinelles indique en page d’accueil en mars 2020 que « lindicateur suivi n’est plus celui des symptômes grippaux mais des « infections respiratoires aigues »…
      Pour simplifier ce qu’on trouve en ligne sur le site de l’INSERM et du CNAM DSES c’est que les codes IRA (infections respiratoires aigues )
      – font environ entre 35 000 et 40 000 décès par an depuis des décennies
      – que les prévalences (soins longue durée IRA sont de l’ordre de 400 000 personnes en France en permanence
      – que les codages de certificats de décès  » R00 à R99″ « symptômes et états morbides mal définis sont d’environ 55 000 déces par an;
      LES CERTIFICATEURS SONT INCAPABLES DE DEFINIR LA CAUSE DES DECES POUR 9 % d’entre eux.

      Alors voyez vous Dorine, j’ai essayé de faire des conférences en fin d’année pour informer mes concitoyens de mes doutes gigantesques, et vous ne me croirez pas, mais comme par hasard il était interdit de se réunir même dans des espaces corrects et après 18h ou 19h, heures où tout ceux qui travaillent auraient pu venir..

      Et là je ne fais état que de miettes de mes longues recherches qui font poser une masse de questions sur la disproportion organisée par une poignée de prostitués avec peu de bases réellement identifiables..
      – qu’est ce que sait le corps des soignants et scientifique ?

      Qu’est ce que peuvent savoir les pauvres gens qui se font piquer en masse par des jus en phase essais sur ces cobayes humains pour des raisons difficiles à démontrer…? La plupart d’entre eux croient probablement qu’il s’agit de vaccin anti grippaux puisque 46 % de la population se fait piqué le biceps…

      J'aime

    • Stanislas dit :

      Petit article au hasard parmi un tas d’autre de l’époque avant le coronacircus qui montre que le débat sur la reconnaissance des grippes ou des infections respiratoires aigües existaient déjà… alors les affirmations sous le microscope télévisuel ça va bien…

      Cliquer pour accéder à 2019_28_3.pdf

      Pour les lecteurs de ce blog qui voudraient avoir des infos creusées sur les vaccins contre la grippe, je vous conseille le livre très fouillé d’un docteur De Lorgeril « les vaccins contre la grippe illusions et désinformations. » éditions chariot d’or *

      * je n’ai aucun conflit d’intérêt avec ce toubib spécialisé…

      ça aide à réfléchir et à se poser des questions … là encore sur l’état des connaissance du corps médical et scientifique intégre ..

      Les pantins arrosés d’oseille des plateaux télés, devraient se plonger dans la science des virus, pourtant la H1N1 avaient déjà fait poser de bonnes questions sur les problèmes de la panique exagérée et des conflits d’intérêts gigantesques (voir rapport Sénat de l’époque…) entre autres……….et refaire des études de philosophie qui semble être l’art de se poser des questions comme me l’a dit un prof quand j’étais jeune..

      et enfin, on devrait aussi se poser des questions sur ces prophètes algorithmiques paranoïaques en série qui prédisent des catastrophes, en se trompant, toujours mais en croyant dur comme fer que leur science des maths est devenue la seule chance pour l’humanité de prévoir à coup sûr la trajectoire de l’aléatoire de la vie terrestre..

      J’arrête ça m’énerve bordel…

      Aimé par 1 personne

    • pabizou dit :

      @Dorine, bonjour . Je pourrais vous suivre s’il s’agissait de vaccins conventionnels, ayant suivi intégralement la procédure de sécurité . Hors nous sommes très loin de ces conditions . Aucun des « vaccins » n’est allé assez loin avant d’obtenir une autorisation temporaire de mise sur le marché, de par l’ignorance dans laquelle nous nous trouvons de donner un consentement éclairé personne ne peut aujourd’hui vérifier que le ratio bénéfice/risque lui est favorable s’il a moins de 75 ans . En dessous de 50-60, en bonne santé, le risque d’avoir des problèmes en attrapant le covid ne justifie pas une vaccination . Après, si les amateurs de roulette russe veulent se rassurer, grand bien leur fasse, Darwin fera le reste…

      J'aime

  9. Pierre 82 dit :

    La réalité est accablante: les Français se fichent comme d’une guigne de la liberté, ils s’en sont remis à l’état, et attendent de celui-ci qu’ils les protège.
    Bernanos l’avait prophétisé il y a plus de 70 ans: « La liberté, pour quoi faire? »

    Aimé par 2 personnes

  10. Pierre 82 dit :

    La réalité est accablante: les Français se fichent comme d’une guigne de la liberté, ils s’en sont remis à l’état, et attendent de celui-ci qu’ils les protège.
    Bernanos l’avait prophétisé il y a plus de 70 ans: « La liberté, pour quoi faire? »

    J'aime

    • pabizou dit :

      Pas tout à fait d’accord avec vous . Je pense tout simplement que la plupart des gens à faible risque se font vacciner pour des raisons qui, à moi aussi me paraissent débiles mais s’expliquent assez facilement . L’EdNat a formaté des gens qui ne savent plus penser tout seuls, qui ont du mal à ne pas être approuvés dans leurs choix par leurs différents entourages (famille, boulot, relations) et craignent le rejet, n’ayant pas compris qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné, ce qui fait d’eux des moutons inconscients de l’être . La liberté ils sont nés avec et leur parait être une évidence, malheureusement, ils n’en distinguent plus les contours tant que leur confort n’est pas touché . A force de prendre le superflu pour l’essentiel, ils sont devenus incapables de distinguer l’un de l’autre . La crétinisation est en marche

      J'aime

  11. Stanislas dit :

    Le couvre feu n’est qu’une infime partie des solutions « non pharmaceutiques » appliquées parmi d’autres, depuis un an pour détruire les interactions entre humains et pouvoir constituer de nouvelles normes sociales sous couvert de « circulation de virus » et de « contrôle de risque sanitaire »

    « contrôle de risque sanitaire ». Ce concept sorti tout droit d’un avis du conseil scientifique dans la toute puissance de son intouchabilité, est à apprécier dans toute sa splendeur. Parti de ce principe de contrôle de risque, on peut imaginer jusqu’où ça peut aller dans l’esprit de tarés psychotiques..
    – bouffer est un risque sanitaire sur un nombre impressionnant de produits alimentaires
    – respirer est un risque sanitaire
    – baiser est un risque sanitaire
    – naître est probablement un risque sanitaire dans l’esprit de ces……………. (plus de qualificatif décent pour ce blog)

    ayant découvert à 66 ans ; grâce aux ……………….(plus de qualificatif décent pour ce blog) que j’étais arrivé sur une planête bouchonnée par des virus circulants en compétition pour nous détruire depuis des milliers d’années et 7 milliards d’habitants plus tard, et constatant aujourd’hui la négligence salace coupable de mes parents aujourd’hui disparus, j’ai décidé de porter plainte contre eux, pour mise au monde d’un petite être sensible (moi) dans un monde visiblement incontrôlé sanitairement.

    Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

       » naître est probablement un risque sanitaire dans l’esprit de ces…………  »
      Mais bien sûr, Stanislas !
      La vie est la pire maladie que l’on connaisse …, puisque l’issue en est systématiquement fatale … Pas de médicaments, pas de vaccins … alors …

      Aimé par 1 personne

  12. Stanislas dit :

    Ah vous êtes dur Mr Tandonnet, !!

    Je pense qu’il faut surtout rendre hommage aux cadres prostitués des bordels télés, des médias papier, des ministères, des comités théodules sanitaires et médicaux, qui ont réussi à acheter des tonnes de sable pour en fourrer une poignée dans le fondement des plus fragiles de nos compatriotes (et pour une fois, ce n’est pas liés avec un niveau d’étude ou un statut social) qui croient depuis longtemps que des gens à plus de 20 000 balles par mois étaient aux petits oignons pour leur donner une juste information….

    Sachant que la fréquentation des prostitués est pénalisée par la loi, en bon citoyen, je me suis juste abstenu d’avoir des relations textuelles et télévisuelles avec la faune citée supra depuis des années avec une devise à chaque fois que c’est possible : chercher à la source – lutter contre la dictature de l’urgence – et tenter d’obtenir deux versions alternatives

    Tant qu’on en était à « c’est qui qu’à péter » ou des émissions sados- masos genre « le maillon faible » ça mangeait pas de pain, comme on dit….. tant qu’on en était aux gants de boxe dans un débat politique…allez !!! passe encore,

    Mais là on est passé à « Docteur Jekyll et Mister Hyde », ça va faire mal…

    Aimé par 1 personne

  13. cgn002 dit :

    Pour vérifier, il faut être compétent…
    Et de la compétence, il n y en n a plus (besoin) dans les arcanes du pouvoir.
    A la place on demande à des pseudo scientifiques de leur expliquer, à condition que la réponse ressemble aux intentions et à la doxxa du moment…
    Le tout colporté ensuite vers les journalistes encore moins capables de vérifier quoi que ce soit .Mais très capables de comprendre le message politique (ainsi relayé en toute obedience) …et ça marche puisque rien ne peut s y opposer, du moins sachant que rien ne prévoit de sanctions pour les intox aussi énormes soient elles.

    Aimé par 1 personne

  14. Janus dit :

    C’est la formule de Einstein qui rend bien compte de cette situation : “Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.”
    Tous les médicastres de plateau, tous les braves gens courent au vaccin alors même que l’essai phase III n’est même pas terminé et donc non documenté tout cela pour échapper à une grippe à peine plus sévère que d’habitude
    , moins dangereuse que quantité d’autres maladies qui ne font pas frémir les mêmes braves gens… Un con, c’est un con, point final. Et les moyens modernes de propagande sont tellement efficaces que les cons croient tout ce que les femmes tronc de la télévision leur assènent à longueur de journal télévisé.
    Je ne devrais plus commenter si j’étais raisonnable : Il n’y a rien a tirer de cette France abjecte qui ne pense qu’à jouir de son petit café de bistrot que le pouvoir lui octroie généreusement jusqu’à 20h45 après 6 mois de sevrage, alors qu’elle aurait déjà du renverser la table et pendre haut et court les responsables de cette catastrophe morale, humaine, biologique, psychiatrique, sociale et économique.
    Et Macron prépare sa réélection sans craindre les manifestations, les variants réels ou inventés venant renforcer la trouille verte du français…
    Tout cela est désespérant !

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.