Pour l’image de la politique

A l’heure où 80% des Français ont une image négative de la politique (sondage CEVIPOF sur la confiance), l’épisode des régionales en PACA, la combinaison de bas étage entre notables locaux LR et LREM n’est pas pour redorer le blason de la politique en France, pas plus d’ailleurs que les trahisons de certains LR en faveur du parti lepéniste. L’image que donne en ce moment la politique française à tous les niveaux est de plus en plus délétère: banalisation de la trahison, combinaisons électoralistes, cynisme, idolâtrie ridicule, manipulation quotidienne, mépris des gens et de l’intérêt général, naufrage dans la vanité, l’obsession carriériste, auto-sublimation et fanatisme de soi jusqu’à l’aveuglement imbécile, authentiques comportements de voyous prêts à tout souiller, tout saccager et détruire pour parvenir à leurs fins mégalomaniaques sur fond de crétinisation… Bien sûr il ne faut pas généraliser à tous les responsables politiques et quelques-uns sont sincères. Mais quand même, globalement, une impression gravement dégradée s’impose dans l’opinion liée à des comportements innommables. Voici deux messages reçus ce matin dont le ton reflète sans doute assez bien le sentiment de dégoût général, écœurement profond, dont les politiques feraient bien de tenir compte plutôt que de le mépriser.

De Philippe: « Toutes ces manigances, ces petits arrangements démontrent une seule et unique chose, les politiques se fichent éperdument de la France et des français, de l’avenir du pays. Seule leur petite carrière les importe. Ils palabrent. Pas un politique aujourd’hui à la stature d’un chef, le carriériste n’a jamais été un rassembleur, le carriériste n’a jamais galvanisé les foules. Le carriériste c’est un furoncle, une gangrène dans les pieds d’une nation. Cela fait des décennies que les politicards d’opérette défendent uniquement des coalitions d’intérêts et des intérêts particuliers. Trahisons, combines, magouilles, palabres stériles, ce sont des vendeurs de vent. Beaucoup de gens disent « les politiques sont capables de rien » Et bien non ! Ils démontrent qu’ils sont capables de tout et surtout du pire.
Si, en matière de gouvernants, il a de tout temps existé des incompétents, on a atteint ces dernières années des niveaux dignes des tyrans de l’Antiquité.
Nous constatons Maxime que nombres de politiciens incapables prolifèrent dans notre système politique dégradé et chaotique qui éconduisent les vrais talents et ouvrent la voie aux individus de la pire espèce ou à ceux qui sont le moins aptes pour gouverner.
Tels des prestidigitateurs, tous ces politicards d’opérette savent détourner notre attention de leurs méfaits, et essaient de nous cacher leur incompétence. Cela passe par de grands discours idéologiques ainsi que des invectives, lynchages contre leurs adversaires. Pendant que nous assistons et participons à ces batailles idéologiques, ils se livrent à leurs agissements insensés, et nous dirigent vers les abymes du déclin.
On constate depuis quelques décennies que le domaine dans lequel l’exécutif, la majorité et les partis politiques actuels se distingue particulièrement, c’est celui de leur incompétence. Plus exactement celui de leur absence de sens politique, d’intelligence et de bon sens.
La parole de tous ces individus est inaudible, le mensonge, la crétinisation sont devenus leurs emblèmes.
Notre pays n’est plus démocratique, nous constatons notamment avec la Covid qu’il y a eu confiscation de la souveraineté du peuple, nous sommes sous la domination d’un parti sur l’Etat, ce qui assure la domination d’une classe sur la masse populaire. Il est désormais définitivement acquis que les politiques ne cherchent plus à incarner l’intérêt général, ils ne sont plus au service de la nation.
Le XXIéme siècle en France sera le siècle de l’arnaque, du mensonge, de l’incompétence et de la crétinisation.
Hier encore aux infos, le ministère de l’éducation du peuple et de la propagande se glorifiait « de la solidarité des français ». On nous montrait ces jeunes qui faisaient la queue pour avoir à manger, en glorifiant un jeune homme qu’on a décoré d’une médaille de la République qui a monté une association. Le geste de ce jeune homme est beau, certes, mais est-ce normal de voir des jeunes affamés faire la queue ? On nous montra des familles qui accueillent un jeune pour lui offrir un repas. Des jeunes qui ne peuvent plus payer leur loyer, qui dorment dans leur voiture. La prostitution qui augmente pour manger et vivre.
Jeunes que l’on lynche parce qu’ils font la fête. Quel triste spectacle. Pas un politique ne s’insurge quel que soit le parti. »

De Gérard: La prochaine organisation du second tour de l’élection présidentielle est bel et bien « En Marche ».
« Je suis d’abord LR, un homme de droite et du centre », disait R. Muselier lors de l’annonce de sa candidature pour sa réélection à la tête de la région PACA avant d’ajouter « qu’il n’y aurait aucun accord d’appareil avec LREM »….quelques semaines plus tard, on ne peut que constater l’insincérité de ces déclarations.
La parole d’une grande partie de nos politiciens est malheureusement ainsi : à géométrie variable en fonction de leurs intérêts personnels, bien avant ceux des Français. Rien de bien nouveau en fait, les Français sont habitués et inondés en permanence de promesses mensongères de tous ces pitres depuis 4 décennies.
En la matière, LR n’a absolument aucune légitimité pour donner actuellement la moindre leçon de morale politique. N’entend on pas depuis quelques jours un député des Alpes Maritimes déclarer que ce qui différencie LR du RN est « leur capacité à gouverner »…on un autre refuser de choisir entre LR et le RN…
Quoi qu’il en soit, après avoir perdu la mairie de Marseille, LR s’apprête maintenant à perdre la région PACA…triste bilan d’inefficacité, d’infécondité et d’impuissance.
Je crains aujourd’hui que LR qui depuis 2012 n’a pas su se trouver son champion charismatique et ne produit plus aucune idée ni projet, ne se divise en trois parties : les compatibles avec le RN, les sympathisants à la Macronie et un petit noyau de gaullistes indéfectibles qui ressemblera structurellement à ce qui reste du PS.
Bien triste fin d’un grand parti politique qui avait porté la France si haut et qui par populisme, médiocrité intellectuelle, mollesse et manque de conviction de ses dirigeants finit par se saborder.

Que restera-t-il aux Français ? une gauche médiocre, arrogante et incompétente et une extrême droite inapte, sans projet et aux idées délétères.
Les électeurs, tout au moins ceux qui se déplacent encore pour aller voter, ne sont pas tous de sombres crétins qui obéissent aveuglement aux consignes des leaders politiques notamment lorsque ceux ci sont inconséquents.
L’abstention et le vote blanc ont de beaux jours devant eux et les français n’ont pas fini de souffrir.

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

67 commentaires pour Pour l’image de la politique

  1. Sganarelle dit :

    Il faut dire qu’un président giflé ça fait désordre et n’entre pas en faveur de l’image politicienne.

    Les Français qui ont guillotiné un roi giflent leur président de la République, ce n’est qu’un «  fait divers» comme dirait ce même président qui a éprouvé un « sentiment de lèse majesté »
    Ainsi Mélanchon satisfait de ne plus être sur la sellette en rajoute une couche sur sur l’extrême droite royaliste .. « la démocratie attaquée » titre un JT et de citer en toutes lettres les prénoms bien français des deux fauteurs de trouble.
    Gageons qu’ils iront en prison à la place d’un terroriste.
    Encore du cinéma mais cette fois c’est un vaudeville.

    L’image de la politique dites-vous ? Non ..une caricature.

    Aimé par 1 personne

  2. Zonzon dit :

    On abat les flics dans la rue : 47 années de règne des princes Souhmis, protecteurs de l’islam.

    J'aime

  3. Annick Danjou dit :

    https://www.lopinion.fr/edition/politique/remuneration-sages-conseil-constitutionnel-etat-droit-deni-justice-243546

    Quand on parle de magouilles et d’arrangements entre copains, voici un article qui montre dans quel pays on vit!!

    J'aime

  4. Zonzon dit :

    Pour 2022 Houellebecq avait prévu un arabe, finalement ce sera Macron !

    J'aime

    • cgn002 dit :

      Si vous faisiez le bilan de tout ce petit monde quant à leur lien de sang, vous seriez en contradiction avec votre conclusion.
      Le scénario houelbecquien apparaît régulièrement inexorable , il faut savoir sue la finalité recherchée ne s’encombre pas du temps que cela prendra. La méthode est basée sur l’effet clicket. Cad que vous n »observerez aucun recul.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Ils prennent déjà les mairies… ils prendront le pays.

      J'aime

  5. Zonzon dit :

    SUSPENS
    En 2022 qui sera le nouveau conseiller du Prince, Renaud Camus ou Benalla ?

    J'aime

  6. Annick Danjou dit :

    « Aucun élu LREM ne devrait néanmoins figurer sur sa liste. Un avis que ne partage pas Gabriel Attal. Quelques instants après la double déclaration du candidat et de son parti, le porte-parole du gouvernement a tout fait pour prolonger la zizanie, en affirmant que l’accord engagé par Jean Castex était toujours d’actualité, et qu’il y aurait « bien sûr » des membres LREM sur la liste de Renaud Muselier. Une déclaration qui devrait suffire à remettre une belle pièce dans la machine des divisions internes de la droite. »

    Voilà la belle tambouille politique entre ce qui est dit et ce qui est fait, ce sont les électeurs qui sont pris pour des andouilles. En tout cas pour moi c’est sûr pas de bulletin de vote pour Muselier et j’espère que les autres ne se laisseront pas prendre au piège !

    J'aime

  7. Zonzon dit :

    Maxime Tandonnet,
    Il va arriver un moment où vous n’aurez plus le courage de croire à ce que vous écrivez

    Aimé par 1 personne

  8. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Il y a aujourd’hui 200 ans et l’empereur quittait ce bas monde (le billet me donne envie de revoir Cyrano de Bergerac) : https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/05/04/quelques-breves-remarques-sur-napoleon-bonaparte-en-ces-temps-dasservissement-francais/

    Bonne journée

    J'aime

  9. Annick Danjou dit :

    L’exclusion de Renaud Muselier, président sortant de la région Paca qui a opéré un rapprochement avec LREM, n’a pas été prononcée.

    Honte à eux ces poltrons!!

    J'aime

    • Anonyme dit :

      A ce Muselier, ,,,regarder le Bien,, ,,un hypocrite ,cela se voie sur son visage ,il fallait le virer , point barre michel43

      J'aime

    • Pheldge dit :

      pire que ça, il a été réinvesti par LR … quelle bande de clowns ! ils voudraient faire fuir leurs derniers électeurs qu’ils ne s’y prendraient pas autrement !

      J'aime

    • Pheldge dit :

      En fait la seule alliance ou compromission qui vaut l’exclusion directe , c’est avec le RN, pour le reste, du NPA, au PS, en passant par toutes les couleurs, ça s’appelle, « la stratégie d’union nationale, dans l’intérêt général » … C’est pitoyable !

      J'aime

  10. Pheldge dit :

    il n’y a pas de leader incontestable à droite, pas de « chef sachant cheffer » alors les affairistes s’affairent, et en prévision des élections, chacun essaye de sauver son gagne-pain. Ne cherchez pas plus loin, tous ces beaux parleurs qui « en même temps » n’ont aucun scrupule à nous imposer des sacrifices « au nom de l’intérêt général » ne pensent en fait qu’à eux.
    Le problème est que chez LR, il semble qu’il n’y ait plus que ça en boutique.

    Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      le seuil de pauvreté c’est une définition statistique, par rapport au revenu médian. Mais c’est trop souvent assimilé à la misère. A la Réunion, on annonce 40 % de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté, mais je peux vous assurer que je ne vois personne mourir de faim dans les rue, qu’il n’y a pas de milliers de SDF, il n’y a pas de mendiants à tous les coins de rues, en fait il n’y en a pas du tout ! Alors, dans le pays champion du monde de la redistribution sociale avec plus de 31 % du PIB, il conviendrait de faire une pause pour réfléchir sur le bien fondé de cette politique d’assistanat, dont le coût n’a fait que croître depuis 40 ans et qui est un échec !
      https://www.capital.fr/economie-politique/la-france-championne-de-la-redistribution-sociale-1387554

      J'aime

    • Madzi dit :

      Dès qu’on parle de pauvreté les gens détournent la tête….

      J'aime

    • Pheldge dit :

      d’abord, je vous le répète, il ne faut pas confondre pauvreté et misère, ensuite, vous faites quoi à titre personnel ? j’espère que vous donnez l’exemple en partageant votre revenu, avant de venir donner des leçons de morale.

      J'aime

    • Pheldge j’entends ce que vous me dites. J’ai été invité à des réunions du Secours Catholique pour réfléchir à ce problème d’assistanat qui est souvent évoqué ailleurs qu’au Secours Catholique mais aussi par des bénévoles du Resto du Coeur, d’Emmaüs, du Secours Populaire. Mais ce n’est pas le fond de l’article enfin moi je ne l’ai pas lu comme ça. Le fond de l’article c’est la place qu’on laisse aux pauvres pour prendre leur vie en main.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      je vous mets pour info un lien peu soupçonnable de connivence avec le Grand Capital, qui montre une évidence : la croissance fait reculer la pauvreté !
      https://www.huffingtonpost.fr/entry/la-pauvrete-extreme-dans-le-monde-a-enormement-diminue-contrairement-aux-idees-recues_fr_5da48f4ee4b06ddfc51dfb8d

      J'aime

    • Pheldge, je ne donne pas de leçon de morale, je donne à lire des liens qui ont retenu mon attention. Et oui je partage mes revenus avec mes enfants et petits enfants puis ensuite au sein d’associations où je suis encore bénévole. En vieillissant j’essaye de mettre mes actes en accord avec ce que je crois. Mais je suis imparfait et je pourrai faire mieux. Je ne vais pas me lancer dans le débat sur misère et pauvreté. Oui la richesse fait reculer la pauvreté et la misère mais … la richesse crée aussi de la misère et de la pauvreté. Dans un de vos derniers commentaires vous aviez évoqué la vie à La Réunion. J’avais été un peu surpris par vos écrits qui ne correspondaient pas à ce que m’avait rapporté un ancien élève qui se trouvait dans l’île au moment des émeutes de 1998. J’ai préféré considérer que ce que vous disiez était vrai car cela doit l’être. Mais mon ancien élève n’a pas inventé non plus ce qu’il m’a raconté des émeutes. Cela doit être vrai aussi.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      oui, il y a beaucoup de gens qui vivent des minima sociaux, et des multiples aides, et hélas, il y a un effet de seuil qui rend l’assistanat plus confortable que le travail, et qui favorise le travail au noir.
      Mais de misère point. On ne meurt pas de faim.
      Pour les émeutes, celles du Chaudron datent de 1991 et ont eu pour déclencheur, la saisie des émetteurs de télé freedom, alors non autorisée par le CSA, parce que son mégalo de fondateur, n’avait pas jugé utile de remplir un dossier qui aurait été immédiatement accepté.! les manifestations de soutien ont été vite récupérés, et les transporteurs s’y sont mêlés, apportant des camions pleins de galets. Le point culminant furent les nuits de pillage et d’incendie de plusieurs magasins situés dans le quartier du Chaudron. L’un d’eux en s’effondrant a causé la mort de plusieurs personnes. Ce n’étaient pas des « émeutes de la faim », les pillards emportant non des victuailles, mais des télés, chaines HIFi électroménager etc … les émeutes ont été pilotées en sous-main par les politiciens de la place, qui ont emporté les régionales et cantonales qui suivirent.
      En 2018 également, le mouvement des gilets jaunes a été très vite récupéré, et a donné lieu aux habituelles scènes de pillages de commerces. M’étant rendu au premier « débat citoyen » j’ai pu constater que tout était pris en main par des habitués de l’activisme.

      J'aime

    • Annick Danjou dit :

      Jfsadys, la place qu’on laisse aux pauvres pour prendre leur vie en mains? Mais c’est un discours de notre époque, de ceux qui ont laissé croire par idéologie que l’état devait de plus en plus subvenir aux besoins de tous. Venant d’un milieu pauvre, je peux vous raconter comment mes parents s’en sont sortis pour nous élever, nous éduquer et nous permettre d’obtenir une bonne situation alors que souvent il n’y avait plus un sou en caisse. Et à l’époque pas de chômage, pas d’allocs, pas de primes en tout genre et d’aides spéciales en cas de besoin. C’était l’huile de coude qui fonctionnait, le courage, l’envie d’y arriver de se sortir du bourbier. On parle de l’éducation nationale et du niveau lamentable des écoliers, lycéens, étudiants mais on leur a inculqué la paresse et l’idée que tout se vaut , que chacun a les mêmes droits, celui qui bosse et celui qui se la coule douce. Chez nous on avait intérêt à bien travailler et à ramener de bonnes notes et surtout pas de punition. Les jeunes actuellement ont le modèle de leurs parents sur les réseaux sociaux et devant la téléréalité. Plus besoin de lire ou de s’instruire, tout est écrit dans le smartphone. Ils ne sauront plus écrire bientôt, plus tenir un crayon. On peut souvent (pas toujours je l’admets) se sortir de la pauvreté mais avec beaucoup de courage , d’obstination et surtout de travail. Et pour revenir sur ce que dit Pheldge, oui la croissance et la richesse font reculer la pauvreté mais en France la richesse est une abomination et le secours catholique n’a pas toujours les bons discours à ce sujet. Il ne faut surtout pas gagner d’argent dans notre beau pays, tout le monde au même niveau, le plus bas possible, l’état s’occupe de tout.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.