58% des Français d’accord avec les généraux, qu’est-ce que cela signifie?

Un sondage LCI paru ce matin montre que 58% des Français approuvent la lettre ouverte des généraux. Il faut y voir un nouveau signe de la fracture entre l’opinion et le monde politique. Une immense majorité des Français a donc refusé d’y voir une démarche putschiste. Elle s’est retrouvée dans cette lettre ouverte qui dénonce la perte du sens de l’honneur de la classe dirigeante et son impuissance face à la terreur islamiste et la désintégration du pays. De fait l’opinion dans son ensemble est choquée par l’indignation autour de cette lettre ouverte, qu’elle juge disproportionnée au regard du bain de sang (271 morts) depuis 2015 qui se poursuit et d’un climat d’impuissance alors que des failles évidentes ont été révélées notamment en matière de maîtrise des frontières et de lutte contre l’immigration illégale. Plutôt que les cris d’orfraies, les coups de menton et les menaces de représailles, des dirigeants politiques pourvus d’un minimum d’intelligence auraient gagné à s’interroger sur la signification dramatique de cette démarche qui rompt avec la tradition républicaine de silence des militaires. Elle ne peut en effet se comprendre qu’au regard de l’état de déliquescence avancé de la société française. Elle en est un symptôme dramatique. Mais un regard d’intelligence face à cette lettre ouverte est quasi impossible car il conduirait inévitablement les dirigeants nationaux à une autocritique dont ils ne sont pas capables: comment en une dizaine d’années ont-ils pu laisser faire ou favoriser un tel effondrement du pays? La réalité, pour eux, est comme le soleil: elle ne peut se regarder en face. 73% des Français constatent que le pays se délite. Comment les responsables de ce délitement – ceux là mêmes qui promettaient un nouveau monde et prônent aujourd’hui de déconstruire l’histoire de France – pourraient-ils l’admettre? Dès lors, il reste le déni, l’autosatisfaction béate, les moulinets vaniteux et agiter le spectre de l’extrême droite ou du lepénisme, cette éternelle roue de secours des dirigeants aux abois et d’un pouvoir politique en faillite.

Maxime Tandonnet

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

75 commentaires pour 58% des Français d’accord avec les généraux, qu’est-ce que cela signifie?

  1. Koufra dit :

    Ça veut dire que 42% ne se sont pas prononcés pour… mais combien sont contre et combien ont lu cette tribune qui est un avertissement sur la pente dangereuse du pays plutôt qu’un communiqué d appel à un putsch… au passage généralement on communique après avoir fait un putsch pas avant … 🙂

    Bref le message a été transformé pour ne pas parler du fond…. comme d habitude.

    Amitiés

    Koufra

    Aimé par 1 personne

  2. Georges dit :

    Impossible laisser commentaire

    J'aime

    • cgn002 dit :

      A mon humble avis, je pense en revanche, vous m en excuserez, que l ultra modération de cet article va dans le sens de la compréhension de l’intolérable, à travers un intellectualisme non recevable, à partir du moment où l’immobilisme et l’ acceptation d’ une deconstruction à venir, ne devraient convenir à personne…
      Rien n’est grave, il n’y a donc rien à faire !
      Juste à causer…pour tenter d expliquer quitte à se tromper…
      Pour ne rien envisager
      Pour éviter les solutions qui engagent…

      J'aime

  3. Pheldge dit :

    un peu HS, mais tellement révélateur, et qui déplaira fort à MT :
    « Ce qui nous différencie du RN, c’est notre capacité à gouverner » : Ciotti fait polémique
    Une phrase tirée d’une interview du député LR à « Valeurs actuelles » a été reprise avant d’être supprimée par le compte Les Républicains sur Twitter.
    https://www.lepoint.fr/politique/ce-qui-nous-differencie-du-rn-c-est-notre-capacite-a-gouverner-ciotti-fait-polemique-30-04-2021-2424391_20.php

    personnellement j’ajouterais « et la fait que nous n’ayons aucun rejeton le Pen comme cadre ni dirigeant ! » parce que là est la principale marque d’infamie, et malédiction du RN

    J'aime

    • Citoyen dit :

      Ah, Pheldge … Peut-être que Ciotti voulait donner dans l’humour … à sa manière …

      J'aime

    • Pheldge sans doute est-il représentatif du niveau intellectuel moyen de la classe politique.
      MT

      J'aime

    • Pheldge dit :

      MT, sans chercher à polémiquer, l’article du Point cite également Pasqua …
      Les électeurs du FN/RN, avant 1981, avant que Mitterrand ne fasse braquer les projecteurs sur JMLP, votaient UDR, puis RPR, ils votaient à droite.
      Je ressors donc mon refrain qui est que le RN s’est emparé de sujets, et donc d’électeurs, délaissés par une droite complexée,et cherchant des voix à gauche. La seule question, c’est de « ramener les électeurs au bercail » en acceptant d’être de droite et an ayant un discours adapté.

      J'aime

  4. charles902 dit :

    bonjour Monsieur Tandonnet
    A votre titre il faudrait peut être en rajouter un second: « La France, qu’est ce que ca signifie? ».
    Notre pays semble étouffé par son appartenance au club de l’Europe, il ne peut se mouvoir sans demander la permission d’une « bande de copains » plus ou moins bien intentionnés à son égard, il doit rendre les avantages que nos ainés ont conquis à travers les âges au prétexte que les autres ne les ont pas.
    La seule exception, c’est notre armée, qui, malgré des coupes budgétaires successives (le Général De Villiers, pour s’y être opposé, a eu le sort que l’on sait), a pu conserver toute sa pertinence, sa compétence et sa force de frappe…Notre armée est l’une des rares raisons pour lesquelles la France est toujours la France, et pas seulement une statistique européenne.
    Bref: tant que l’armée tient, la France existe.
    Je crois, quant à moi, que c’est ce que cette lettre ouverte signifie. Quant au sondage, il informe l’exécutif de sa totale perte de crédibilité auprès de l’opinion: une politique favorisant les ennemis de la France, agissant au travers d’une Europe dénominateur commun ou immigrants à tendances destructrices, n’est pas ce que le pays désire.
    Machine arrière toute!

    Aimé par 1 personne

  5. Zonzon dit :

     » Tribune des militaires : un processus disciplinaire long qui risque de durer jusqu’à la campagne présidentielle.  »

    Le contraire serait étonnant ! !

    J'aime

  6. Raymond dit :

    Bonjour monsieur,
    Bonjour à toutes et à tous.

    Tout d’abord, je tiens à revenir sur un postulat que beaucoup répètent en boucle, peut-être par, souci de spectacle, ou alors pour jouer avec les émotions des uns et des autres ; Il paraît que c’est vendeur !?! Mais, nous devons entendre, que mis à part quelques-uns, la grande majorité des signataires sont bien d’anciens militaires d’active passé au registre de retraités des armées. Où, si vous voulez faire un effet d’annonce, passé du titre de  » frères d’armes à celui de frères d’âmes « . Vous avez senti le frisson là ?!?
    Toutefois, comme toutes modifications de statut (juridique) celle-ci entraîne, automatiquement, quelques changements de prérogatives et notamment, elle permet de franchir le pas de  » celui qui meurt en silence  » à « celui qui vie dans la cacophonie  » et de retrouver, en même  temps, la Liberté d’expression, point.

    Ensuite, je souligne votre utilisation du terme « impuissance ». Que nous soyons bien d’accord, son emploi n’est là que pour marquer l’incohérence du signifiants et du signifié ?
    Pour laisser apercevoir la distance entre la puissance de la main (qui attend de faire son oeuvre) et la volonté de la tête pour donner le top départ (sauf que dans le cas présent, la volonté est autre). Comment, à cet instant, ne pas entendre raisonner la voix d’André Malraux lorsqu’il nous expliquait que ;
    « L’âme de l’Histoire, sous la cuirasse romaine comme sous la robe de Gandhi, c’est la volonté « .
    Dès lors, il m’est facile de vous demander, comment ne pas voir ? À travers l’épisode de la lettre et l’expression d’autorité qu’elle a suscité, l’isolement, le manque de valeurs partagées et l’impossibilité de dialogue calme et rationnel.
    Mais surtout, que l’usurpation et le mensonge ont, entre autres, comme effet pervers de faire monter le taux de contraintes et de faire descendre d’autan le seuil de tolérance à la contradiction.
    En clair, plus nos châtelains s’empressent de mordre, plus ceux-ci font la démonstration de leur ignorance (du peuple), de leur arrogance pour la cacher, de leur peur d’être révélé et, finalement, de leur impuissance face à la, patiente et humble, Vérité.

    Enfin, aujourd’hui, vous nous servez du %, entre vous et moi, ce n’est pas mon condiment préféré pour relever une sauce. Je le trouve volatile, insipide et dépourvue de corps. Je ne voudrais pas que nous tombions dans une plate guerre de chiffres d’aucune nécessité. De grâce ne rajoutons rien d’indigeste aux gourganes de chaque jour.
    Nos malheureux techniciens de la gouvernance cherchent, déjà, à dégoûter la France d’elle-même ?! D’ailleurs; Comment leur dire, que d’autres ont déjà essayé ?
    Et, que ce n’est que cause perdue d’avance !
    Quoi dire à ces pauvres impudents pour leur faire entendre raison ?
    Et, leur faire saisir que le franchouillard n’est fondamentalement rien d’autre, qu’un simple esprit amoureux de Liberté !

    Et à ce titre là, monsieur, ce n’est pas la haine de l’autre, mais le Don de soi qui guide ses pas.
    Comme je vous l’ai, déjà, énoncé, le chemin jusqu’à l’échéance 2022 est encore long et les circonstances bien imprévisibles ?!? …

    Cordialement  …_

    Aimé par 1 personne

  7. Ce n’était pas un poisson d’avril, le vendredi 1er avril 2016 j’ai pu rencontrer pour de vrai le général Henri Pinard Legry à Durance, Lot-et-Garonne. J’ai pu lui poser une question: « Qui sont nos alliés, sur qui pouvons-nous compter? » Il m’a répondu tout simplement: « Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. » Et après un silence il a redit une fois encore les mêmes mots.

    Dans notre pays aujourd’hui il y a des militaires qui pensent que l’armée doit intervenir dans les quartiers de non droits et sécuriser les lieux publics. Mais il y a aussi des militaires qui disent que ce n’est pas le r^le de l’armée. Ils pensent que c’est le rôle de la police municipale, de la police nationale, des gerndarmes, des CRS, des gardes mobiles.

    Dans notre pays une partie de la population pense qu’il y a trop d’état et que cet état est trop socialiste, trop gaullo-communiste, pas assez libéral. Une autre partie de la population pense qu’il n’y a pas assez d’état.

    Ci-dessous une prise de position du général Henri Pinard Legry:

    https://www.asafrance.fr/item/juppe-arrogance-et-autisme-billet-du-general-henri-pinard-legry-president-de-l-asaf-3.html

    Aimé par 2 personnes

    • Zonzon dit :

      Cher jfsadys/ a.lugardon

      Juppé, notre normalien-énarque (déjà un cumulard) saura justifier jusqu’à son dernier souffle les prébendes et gratifications qui lui sont octroyées par les pouvoirs en place.

      J'aime

    • lugardon dit :

      Bonsoir zonzon, pour la petite histoire j’ai été élève dans le même Lycée qu’Alain Juppé mais il était externe et j’étais interne. Il faisait latin grec allemand. Je faisais peu. Nous ne nous sommes jamais rencontrés. Jamais parlés.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      « des chefs francs et clairvoyants, courageux et animés du seul souci de servir l’intérêt général »
      Tout est dit,…
      Mais absolument rien de tout cela auprès de notre gouvernance.
      Exactement tout l’inverse.

      J'aime

  8. Zonzon dit :

    Les militaires ont la culture du mot. Du mot juste, bref, exact, signifiant, net et précis.
    Normal, leur travail c’est de donner des ordres : Halte ! Charger ! Tirer ! Repos ! Au pas ! En avant marche ! Arme sur l’épaule … Droite ! Objectif F315 ! Repliement sur BX37-15 …
    Des ordres qui, mal interprétés ou reçus, peuvent mener à morts d’hommes.

    Quand ils écrivent – certains savent écrire – on peut donc s’attendre à des textes d’une grande clarté, des formules indubitables.

    Or, depuis quelques jours revient en boucle sous leur plume l’expression « guerre civile » ! Un concept lourd, inquiétant, quelque peu surprenant.

    Demain nous reviendrons sur la bizarrerie de cette formule.

    J'aime

    • Anonyme dit :

      et bien OUI ,,guerre civile ,,,lorsque que l » on tue des policiers ,dans de nombreux quartiers ,on y trafics de la drogue ,et attaque nos policiers ,et on leurs envoie des très gros pétard ,OUI ,,c »est une sorte de guerre civile ,Bon nos militaires sont déjà sur le terrain ,en patrouille ,dans nos rue ,jusqu’à quand ? Macron est un faible ,et son partis avec ,michel43

      J'aime

  9. Stanislas dit :

    Toujours pour THERE

    S’il ne faut pas nier les évènements, il faut aussi se préoccuper des méthodes de modélisations ou algorithmiques des prophètes d’écran qui se généralisent et qui construisent des réalités augmentées à partir d’échantillons minuscules….

    Ma remarque est valable pour les sondages et ce que le système médiatique en fait ou souhaite en faire (et pour qui ? ) mais aussi et surtout dans le cadre du coronacircus qui ne faiblira pas et ne cessera que quand l’objectif final de nous contraindre tous sera obtenu. (à la masse critique d’adhésion aux mesures de fichage et de traçage)…

    Le fait est que si vous êtes en permanence dans un pic émotionnel important, chaque évènement dans ce moment est perçu de manière amplifiée…

    Nous sommes depuis un an, dans ce genre de pic émotionnel négatif collectif organisé (puisque les plaisirs ont été bannis dans le même temps). Alors c’est vrai, je m’interroge sur certains développements que j’appelle « leurres médiatiques » qui permettent de détourner l’attention des aspects importants tenus sous silence (massacre psychique de masse des gosses, problèmes de la finance, liquidation de lignes budgétaires…..)
    qui parle de la fusion de Véolia-Suez qui crée un quasi monopole de la gestion de l’eau ? des privatisations et numérisations des infrastructures électriques ?….
    des besoins primaires non ? ça m’interroge..

    des manigances de l’UE sur le pass, et des cachotteries contractuelles avec des groupes internationaux;.. où est passé la démocratie, ?

    Nous sommes aussi victimes du très court terme ou ce que j’appelle le séquençage du temps. Sous l’effet des JT et des sollicitations télévisuelles anxiogènes, nous oublions le passé et acceptons le présent sombre, mais attention toujours avec l’espoir « de la sortie du tunnel »…

    ………alors que ceux qui nous manipulent poursuivent un but sur la durée….

    pour poursuivre ce but, ils sont obligés de disperser les esprits pour nous maintenir au niveau le plus bas de la pyramide de Maslow (pour illustrer mon propos)…regardez bien comment on a éliminé de nos vies plaisirs, spectacles, arts, rencontres….

    http://alain.battandier.free.fr/spip.php?article6

    C’est probablement maladroitement écrit, mais j’ai prévenu que l’écrit n’était pas mon fort

    Aimé par 6 personnes

    • there dit :

      @Stan merci pour ces explications, je comprends à présent mieux le sens de votre premier post. Je vous rejoins sur le point que la réalité est fort complexe, la présentation, la hiérarchisation et le choix des événements par la presse et les sondages est orientée (personne n’est neutre) et que chacun vit dans sa petite caverne ou comme je dis se promène sur sa ligne du mille feuille. Je me souviens de l’excellent film « le big short » sur la crise des subprimes. Ayant du mal à se faire une opinion, l’un des héros finit par aller sur le terrain. C’est cette rencontre avec le réel qui lui a permis de trancher. Et bien sûr par le passé la fameuse discussion du sexe des anges. Le discernement a toujours été une affaire délicate et personnelle.

      J'aime

    • Mildred dit :

      @ Stanislas
      Et comme pour apporter de l’eau à votre moulin, voici ce que disaient deux « esprits libres » – Gabrielle Cluzel et Cécile Pina – sur Radio Classique, il y a quelques minutes :

      https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/esprits-libres/

      J'aime

    • Stanislas dit :

      Mildred

      Le format radio en 17 minutes parcourt quand même quelques sujets forts mais très superficiellement.. donc schématiquement.
      Je ne suis pas en accord avec tout ce qui a été dit, en particulier toujours dès qu’il est employé des effets zoom ou microscope qui finissent par rendre plus sûr ou évident quelque chose qui est plus en nuance ou plus complexe qu’il n’y paraît.

      En essayant de vous répondre de manière plus élaborée je me dis que ça va être tellement long que j’en ai pour une plombe de clavier et comme je n’ai pas le niveau requis des gens que vous m’avez suggéré d’écouter, ça me donne des sueurs.

      Ces dames méritaient mieux que 17 minutes coupées par l’animateur

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Sans être complotiste, il est bien évident qu’un parti ou une gouvernance joue à un billard multibandes.
      Contrairement à la théorie de la pyramide de Maslow, il existe bien un processus hiérarchique (par etapes) pour qu une politique arrive à ses fins, et de plus les premiers coups de ce jeu (de billard) ne permettent pas de voir trivialement la suite (parfois tout le contraire, comme le national socialisme qui conduit au nazisme).
      Le tout pour le citoyen, est de détecter d évaluer d analyser et de comprendre ces processus.
      Lorsque le but à atteindre n est pas bienveillant, il est donc nécessaire pour le politicien de « service » de brouiller les pistes…
      Et dans ce cadre, mille méthodes, mille moyens s offrent aux tenants du pouvoir, comme semer le doute et la confusion, amplifier les divisions, …etc
      Bref, la manipulation devient le maître du jeu.
      Les manipulateurs détestent que quiconque dévoilent leur jeu.
      Nous sommes en plein dedans avec nos militaires visionnaires à qui on répondra qu il n ont pas à faire de politique…
      Le manipulateur à qui vous donnez le pouvoir ne comprend plus les faits (la realite)
      Tout finit par un conflit dans lequel la réalité est vue comme une fiction (cad que l on voit son contradicteur comme une fiction qui s’ oppose à la sienne).

      J'aime

  10. Stanislas dit :

    Se concentrer sur la tribune des généraux est une chose mais en support de réflexion, il serait bon de lire les 10 pages du sondage HARRIS INTERACTIVE, qui est au moins aussi voire plus intéressant que la tribune.
    A noter que le titre général est

    « Réaction des Français à la publication de la tribune des militaires sur le site de Valeurs Actuelles »
    même moi qui ne s’intéresse pas à la politique, j’ai entendu parler du tiroir politique de ce magazine (reste à savoir si les interrogés ont ce tiroir en tête)…
    ….. bon je vais encore passer pour un coupeur de cheveu en quatre

    Extraits (pour illustrer une faible partie des questions que je me pose sur ça)

    titre : « 64% en ont entendu parler  »
    Bibi : oui mais 62 % n’en n’ont pas entendu parler ou ne voient pas de quoi il s’agit..

    titre : 58% soutiennent les militaires
    Bibi : oui mais 24 % tout à fait et 42 % plutôt pas ou pas du tout
    et 34 % oui « plutôt » …bon soit c’est limite non ? ou limite oui ? et de combien de millimètres…héhé)

    ensuite propositions par « affirmations » « genre la violence augmente de jour en jour.. » (réponse d’accord mise en exergue)

    on remarquera que si un zoom est fait sur RN, les réponses LR suivent de très près.et LREM ne sont pas loin…le reste des avis selon les proximités politiques sont aussi majoritaires
    la seule affirmation où RN se détache vraiment est à cette affirmation « l’armée devrait intervenir sans qu’on ne lui en donne l’ordre… »

    1600 personnes interrogées avec méthode de redressement et quota….

    question bibi : y a t’il une réclame sur un bon d’achat pour participation à ce sondage ?

    Oui j’aime éplucher les compte rendus de sondage qui font le buzz. C’est aussi une partie de ma réponse à THERE sous une autre forme qui répond à sa demande pourquoi je ne vois pas de problème…

    Aimé par 1 personne

    • Dorine dit :

      « l’armée devrait intervenir sans qu’on ne lui en donne l’ordre… »
      Si par hasard Le Pen arrive au pouvoir, elle ne dira pas la même chose……
      Très instructif sur sa façon d’appréhender le pouvoir !
      Merci pour ces messages enrichissants

      J'aime

  11. Je n’ai pas l’impression que notre pays prépare une nouvelle révolution type 1789 ou la commune ni une nouvelle révolution russe, chinoise, castriste. Nous vivons quelque chose de nouveau. Je suis toujours surpris par tous les commentaires qui nous décrivent comme un pays foutu, mort, à l’agonie. Je ne sais si les femmes et les hommes qui ne nous aiment pas lisent ce blog. S’ils le font ils doivent se réjouir de lire que nous sommes foutus. J’aimerais que la guerre d’Algérie ne recommence pas sur notre territoire. J’aimerais que nous sachions éviter une situation à la Yougoslave, à la libanaise, à la Syrienne. J’ai été agréablement surpris par Trump: il n’a pas déclaré la guerre à la Corée du Nord, il n’a pas franchi le Rubicon et rejoint les insurgés qui avaient envahi le Capitole. Je ne sais pas ce qui va se passer dans les mois à venir. Je trouve que le peuple n’est pas le problème mais pas la solution non plus.

    J'aime

  12. Citoyen dit :

     » 58% des Français d’accord avec les généraux, qu’est-ce que cela signifie?  » …
    … Que c’est plutôt intéressant, et de bonne augure, pour préserver l’avenir si nécessaire, et sauver ce qui peut encore l’être …
    Il est d’ailleurs étonnant, et mème regrettable, que ce ne soit pas plus de 58% …. Peut-être que c’est à venir …
    Quant au CEMA, sous-fifre du micron, et sa petite crise grotesque (autoritarisme contrarié, comme le nuisible de Picardie), c’est à mettre en parallèle avec sa déclaration débile d’il y a peu, où il affirmait que notre présence au Mali (pour y dilapider l’argent des contribuables) servait à lutter contre le populisme (sous entendu, l’extrême-droite) ici … C’est sûr qu’avec des nuisibles de cette envergure, dont la destruction du pays est clairement revendiquée, la fRance a du souci à se faire …
    Les français vont devoir raidement comprendre que l’on est entré dans une période où leur avenir se joue …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.