« Déconstruire notre propre histoire »

M. le président a déclaré à une chaîne de télévision américaine: « We have in a certain way to deconstruct our own history. » Comment analyser cette importante déclaration? Elle semble se rattacher à l’idéologie de la repentance: il faut passer notre histoire au peigne fin pour se repentir du mal que nous avons causé. Elle est dans la lignée d’interventions passées du chef de l’Etat en Algérie sur la colonisation française « crime contre l’humanité« . Elle s’inspire aussi de l’idéologie dominante sur les campus, les médias et voire le gouvernement américains dite du « cancel culture« . La société occidentale doit s’excuser en s’agenouillant des maux du passé, esclavagisme, racisme, colonialisme. Cette idéologie se traduit dans les faits par l’appel au déboulonnage des statues de Washington, Colbert ou Churchill et de toute personnalité suspectée de connivence avec un passé maudit. Elle se traduit aussi par la réécriture des œuvres littéraires à l’image du roman d’Agatha Christie « Les dix petits nègres rebaptisé « Ils étaient dix ». Plus profondément, ce courant se rattache aux idéologies de la table rase : déconstruire l’histoire pour produire un homme neuf, déraciné, débarrassé de sa culture et de la conscience de son identité, ainsi aisément manipulable, un principe qui fut à la source des systèmes totalitaires. Appliqué à la France actuelle, ce retour à la table rase qui s’exprime dans l’idée de déconstruire l’histoire est dans la continuité d’une logique de désintégration des fondements de la société: suspension de fait de la démocratie parlementaire, affaiblissement des collectivités locales par des coupes sombres, abattement des institutions (l’ENA pour la plus récente) puis déconstruction de l’histoire et dévalorisation de la langue française comme piliers de la communauté nationale. Et sur le champ de ruine d’une nation, engendrer l’amour et la sublimation de l’image du chef comme dans un gigantesque hologramme. Mais ce schéma comporte une faille: il suffit d’un rien pour que l’amour-allégeance d’un peuple recherché se transforme en rejet viscéral.

Maxime TANDONNET

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

57 commentaires pour « Déconstruire notre propre histoire »

  1. Jacqueline Aberlin dit :

    Ce type n’est pas seulement fou, il est dangereux! Avec les écolos il entraîne notre pays vers l’abîme…C’est effrayant !

    Aimé par 1 personne

  2. Gerard Bayon dit :

    Bonjour à toutes et à tous,
    « Mais ce schéma comporte une faille: il suffit d’un rien pour que l’amour-allégeance d’un peuple recherché se transforme en rejet viscéral. »
    En attendant, lorsqu’un peuple avachi et résigné laisse un pouvoir arriver à de telles absurdités, il prend le risque de se retrouver avec les pires régimes dictatoriaux comme ceux de Staline, Mao, Pol Pot et tant d’autres qui malheureusement ont conservé le pouvoir très longtemps avec les conséquences que l’on connait.
    Espérons que les Français se dessillent avant qu’il ne soit trop tard.

    Aimé par 1 personne

  3. Al West dit :

    Bonjour Maxime,
    Comment une référence aussi évidente à 1984 peut-elle passer ? Les similitudes (minute de la haine, le mensonge, les trois groupes Eurasia, Estasia, Oceania, la manipulation de masse, l’effacement et la réécriture du passé) se produisent à une telle vitesse qu’on ne sait plus où donner de la tête ni de la voix.

    Aimé par 3 personnes

  4. Dorine dit :

    Mr Tandonnet, je pense que nous avons à l’Elysée un psy. J’en ai eu l’impression lors de la campagne électorale. Je ne sais si c’est la solitude du pouvoir, la sensation de puissance, des épreuves de l’enfance ou autre. Il me fait penser à ces empereurs romains qui se sont succédés lors de la décadence romaine avec la peur au ventre. Ils devenaient cinglés.
    Pourtant, il aurait dû avoir un bon prof de français (la mienne a été exigeante et m’a appris à lire et à écrire). En principe, vous trouvez dans la littérature le pain de l’humanité. Et Macron a travaillé pour un philosophe. Il devrait savoir que l’être humain a besoin d’une histoire, d’un passé, de références humaines.
    Soit comme vous le dîtes, il est assez cynique pour vouloir représenter à lui tout seul l’alpha et l’oméga de l’humanité, le maitre du temps etc… Bref, un dieu….Soit il est fou…..
    La Bible décrit toutes les avanies humaines. Ou il est tout seul et il ressemble au colosse au pied d’argile. Soit il fait partie d’un groupe et il risque l’écroulement de la tour de Babel….
    En tout cas, il détruit l’image de la France à l’étranger et dans notre propre pays. J’ai du mal à l’avaler.

    Aimé par 2 personnes

  5. Guy Vautrin dit :

    Tant que les candidats ne seront pas soumis à un audit sur ce qu’ils ont réussi et raté dans le passé, sur leurs prises de position antérieures, les élus auront beau jeu de s’être fait élire sur leur communication et leur paraître au détriment de toute efficacité. Ils pourront à leur profit choisir ce qui est bien et mal dans notre histoire, comme on trie les malfaçons parmi des objets fabriqués. Ils montrent ainsi qu’ils sont les défenseurs de la vertu, du bien. Malheureusement pour eux, les résultats médiocres poussent systématiquement les électeurs à changer d’une élection à l’autre, nous allons en faire l’expérience l’année prochaine.

    Aimé par 1 personne

  6. cgn002 dit :

    Cette description s inscrit totalement dans la stratégie de l ISESCO (agence de l OCI), complément occultée par nos dirigeants :
    Une adresse parmi moult autres, mais qui a le mérite de bien résumer la stratégie en question
    https://mabatim.info/2020/09/25/lisesco-strategie-de-laction-islamique-culturelle-a-l
    A noter que cette stratégie totalitaire n 3st pas la seule à s attaquer aux pays occidentaux dont l abetissement est le terreau parfait

    Aimé par 3 personnes

  7. Philippe Dubois dit :

    Bonjour Maxime

    Je pense sincèrement que Macron est réellement un traître.

    Il devra répondre de ses actes devant un tribunal.
    Lui et ses complices.

    J’espère simplement que ce pourra être un vrai tribunal et non un tribunal révolutionnaire.

    Mais je suis de plus en plus inquiet : nous sommes assis sur un baril de poudre et l’équipe de branquignols qui squatte les palais de la république passe son temps à jouer avec des allumettes, alors que déjà, des prémices d’incendie sont visibles un peu partout.

    Aimé par 1 personne

    • Anonyme dit :

      un traite ? alors ,certains LR ,aussi,,,,,et nous devons les virer ,sinon , le RN va encore gagner

      J’aime

  8. Sganarelle dit :

    «  in a certain way ?? Mr Président
    Je vous réponds «  no way »
    Pas question de changer nos racines et encore moins notre Histoire…ou alors après les rois et l’empereur la République se repend de ses crimes à commencer par la Vendée. C’est ridicule.
    Si on prend le président au mot alors lui-même devra se repentir de ses erreurs et de ses fautes car si on n’accepte pas le côté sombre de l’Histoire d’un pays on n’accepte pas non plus celui d’un individu.
    Sans compter que dans le monde aucun pays est dans le camp des saints .
    Le bon comme le mauvais forme un Tout et se permettre à l’étranger de critiquer le pays qu’on a la chance de diriger dépasse l’entendement. Que vaut un président à la tête de « réfractaires » et de « ceux qui ne sont rien » , « auteurs de crimes contre l’humanité » « illetrés » qui «  n’a pas de culture » et j’en passe ..quelle gloire trouve-t-il a briguer un autre mandat dans ce pays qui n’est pas à son goût?
    l’Amérique peut se permettre d’annuler une culture qu’elle n’a pas , il n’en est pas de même en ce qui nous concerne et aimer son pays c’est comme tout amour ,accepter le bon et le mauvais, le pire comme le meilleur et en être fier.
    Prenons ce qu’il y a de bon chez les américains et laissons leur la repentance , peut-être qu’enfin au lieu d’entendre toujours les mêmes. ils parleront davantage des indiens..

    Aimé par 3 personnes

  9. Janus dit :

    Au fond ce que ce crétin rejette, ce sont bien les symboles de la culture à laquelle il n’a pas eu accès (Normale sup) et il se fait le chef de fil de tous les déconstructeurs qui sont pour la plupart des ratés producteurs de concepts abscons énoncés dans une langue incompréhensible au logicien rigoureux et dotés du seul talent qui consiste à détruire tout ce qu’ils n’ont pas su bâtir ou posséder (Foucault, Derrida, Althusser, Deleuze, Guattari et quelques autres du même tonneau) tant il est vrai que seul le talent et le travail permettent de se hisser sur les cimes du savoir.
    Ce type de plus est un lâche, car il profère ses inepties à l’étranger à l’occasion de discours officiels ou d’interviews par la presse mainstream.
    « Ce n’est pas aux mains des majorités populaires que le pouvoir se pervertit le plus aisément mais aux mains des hommes partiellement cultivés »
    « Dans une démocratie, la popularité d’un dirigeant est proportionnelle à sa vulgarité »
    Deux citations, mail il y en a d’autres qui s’appliquent parfaitement à notre époque et a ses dirigeants, tirées de « Carnets d’un vaincu » par Nicolas Gomez Davila, dont je ne saurais trop conseiller la lecture à ceux de vos lecteurs, contempteurs de ce temps;

    Aimé par 3 personnes

  10. Fredi M. dit :

    Dans votre précédent billet sur l’abaissement culturel selon M. Garçon :
    Cette abaissement intellectuel est à la source de toutes les reculades manifestes, sur les plans économique, scientifique, international…
    Bon… On mettra ça sur le compte de la perfidie du correcteur d’orthographe !

    J’aime

  11. there dit :

    Il ne peuvent obtenir l’amour ni l’allégeance, mais une admiration factice et fugace obtenue par une débordante et avilissante séduction . Aves Mitterrand c’était la république des bandits, nous avons à présent celle des dandys . (wikipédia : le dandy)  » La psychologie du dandy oscille entre frivolité arrogante et révolte contre l’ordre bourgeois : « C’est, on en convient, accorder beaucoup d’importance à sa petite personne. Ce cancer de la self-respectability conduit le dandy, prétend Balzac, à devenir « un meuble de boudoir, un mécanisme extrêmement ingénieux, mais un être pensant, jamais ». C’est se montrer trop sensible aux apparences, et confondre une impassibilité proche, en effet, de celle d’un objet avec le néant. […] Mais chez quelques-uns d’entre eux (ceux qui intéresseront Balzac : les Marsay, les Rastignac, les Trailles), il y a des griffes quelque part. Le dandysme est autre chose qu’une affectation imbécile. C’est une morale. Mieux : c’est une arme. […] Pareille haine pour la morale épicière. Pareille volupté secrète de se sentir membre d’une élite, dispensé de cette morale, hors la loi commune, au-dessus d’elle. Le dandysme est la manifestation extérieure (volontairement désinvolte puisque cette désinvolture participe de l’arsenal belliqueux) d’une opposition profonde aux contemporains ; la transposition d’un héroïsme révolutionnaire sur le plan, apparemment frivole, d’une activité éphémère — puisque la mode change sans cesse — et violemment moderne — puisque la mode se confond avec la plus fine pointe du présent. Double façon (par l’éphémère et le moderne) de fracasser élégamment le sérieux des autres qui s’appuie sur le durable, et, par conséquent, sur le passé »

    Aimé par 4 personnes

  12. Celtapiou dit :

    Notre Président, décidément, MARCHE à pas saccadés vers les abîmes !

    Son théâtre nous fatigue, nous n’en pouvons plus de ses pseudo-prêches
    dignes d’un évangéliste américain…
    Regardons du côté de Cannes où David Lisnard, calmement et sûrement,
    est en train de construire un projet pour la France : ses premiers travaux
    fondés sur la CULTURE sont de bon augure !
    Si seulement le parti qui se prétend gaulliste voulait ouvrir ses fenêtres
    sur les navires qui pointent à l’horizon !

    Aimé par 1 personne

  13. Pheldge dit :

    « il suffit d’un rien pour que l’amour-allégeance d’un peuple recherché se transforme en rejet viscéral. » MT c’est de la soumission pour la majorité, de la soumission par paresse ou par lassitude.
    J’admire votre foi en un éventuel sursaut : moi je n’y crois plus, car il faudrait avoir conscience de sa soumission, et ça grâce au brillant travail de l’EdNat depuis 50 ans, c’est très improbable.

    Rappelez-vous la fin de l’URSS, ça s’est joué entre dirigeants, ça n’est pas venu d’un soulèvement populaire.

    Aimé par 1 personne

    • Rappelez-vous la fin de l’URSS, ça s’est joué entre dirigeants, ça n’est pas venu d’un soulèvement populaire.

      Je partage votre point de vue qui me semble correspondre à la réalité historique. Et si ça n’a pas été sans douleur pour les Russes pour une fois ça ne s’est pas terminé par un bain de sang.

      J’aime

  14. Mildred dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Il faut mettre fin à ce lamento délétère, penser résolument au jour d’après, et comme Philippe de Villiers, en appeler à l’insurrection !

    Philippe de Villiers – Le jour d’après – Albin Michel éditeur

    Aimé par 1 personne

  15. H. dit :

    Bonjour Maxime,

    Qu’un chef d’état en exercice d’une nation ayant une histoire ancienne se laisse aller à de telles confidences, qui plus est sur une chaîne étrangère, en dit long sur la nocivité de sa personne et peut s’assimiler à de la trahison pure et simple.
    Je suis resté stupéfait lorsque j’ai découvert cette nouvelle et pour autant, je crois avoir l’esprit large. Comme l’a très bien décrit feu Pierre Desproges dans son réquisitoire resté fameux lors de la réception de Jean-Marie Le Pen au Tribunal des flagrants délires en 1982 (https://youtu.be/UKQGL9PEoIg. Pour ceux qui pourront voir ce « procès » avec les images, je signale que JMLP s’amuse beaucoup pendant ce réquisitoire et pendant l’excellente plaidoirie de son avocat d’un jour Luis Rego intitulée « La journée d’un fasciste ». Ce jour-là, les deux compères ont taquiné les sommets. Dans le droit fil du billet publié hier par notre hôte sur la chute vertigineuse du niveau intellectuel de nos représentants, JMLP, quoiqu’on puisse penser de ses choix politiques, est un monument de culture), on peut et on doit rire de tout mais il ne faut pas se tromper d’auditoire.
    Cette saillie en dit long sur la perversité d’esprit de son auteur. Loin de rassembler, comme son devoir et sa position l’exigent, il accentue les fractures béantes de notre société. Je tiens celles-ci pour quasi-irrémédiables sauf à un miracle. Lui et ses prédécesseurd ont engagé la nation dans un toboggan mortifère. C’est à ce seul titre qu’ils rentreront dans l’histoire.

    Bonne journée

    Aimé par 2 personnes

  16. roturier dit :

    Macron a certes prononcé la phrase citée.
    MAIS le reste n’est, en l’occurrence, qu’instrumentalisation à des fins politiciennes, sortie du contexte et biaisée.
    J’avais déjà réagi à ça en marge d’un commentaire d’un autre lecteur ici-même. Je répète donc :

    Il se trouve que des médias américains importants (que certains qualifieraient sans doute de « gauchistes ») pratiquent du « french bashing » sur fond d’évènements qu’ils s’empressent à considérer, vus de chez eux, comme « raciaux » (Adama Traoré et d’autres).

    Macron avait pour but de faire contrepoids à ça. Il parle aux américains et il fait ce qu’il peut. Sachant que la plupart des américains ignorent (presque…) l’existence d’un monde à l’extérieur de leurs frontières ; ils ne savent pas forcément localiser la France sur le globe, ils s’en foutent et il est difficile de les atteindre.

    Souffrons qu’une interview à la presse américaine n’est pas, et ne peut ni devrait être, une allocution présidentielle destinée aux compatriotes.

    J’aime

    • Pheldge dit :

      entièrement d’accord, il s’adresse à des américains, mais « en même temps » il sait bien que ses déclarations sont immédiatement reprises, analysées et décortiquées par les médias français. Alors à son niveau, s’il n’est pas capable de s’adresser à un peuple étranger, sans rabaisser la France, c’est préoccupant ! Ce n’est pas un représentant en vins, fromages et produits de luxe qui vient flatter sa clientèle pour placer sa marchandise, quand même. Ce type est le PR bon sang, et ces dérapages à répétition, volontaires, sont inacceptables, et incompatibles avec sa fonction ! Il ne peut pas prétendre incarner l’état, et sa continuité, s’il renie l’Histoire de la France !

      Aimé par 2 personnes

    • ADB dit :

      A vous en croire, Macron dit n’importe quoi qui peu plaire à celui qui est face à lui, sans qu’il penses quoi que ce soit qu’il peut dire 8 Une parole sans fondement autrement dit !

      J’aime

    • Annick Danjou dit :

      Il fait ce qu’il peut c’est à dire des conneries et on le supporte? Qu’il s’adresse à qui que ce soit, il a toujours tendance à dénigrer notre pays dont il est président pour notre plus grand malheur. Il serait temps qu’il laisse la place. Ce que vous dites des américains est de moins en moins vrai sauf au fin fond du Kansas peut-être car les jeunes voyagent et connaissent de plus en plus les autres pays. Bien sûr que les américains n’ont pas la même façon de voir les choses que nous et sont toujours prêts à prendre la défense des minorités sauf quand il s’agit de défendre les noirs dans le couloir de la mort, là ils sont moins chauds. Mais afficher Blm devant leur porte, ça ils savent faire.
      Et tout ça pour dire finalement que ce jeune c… sait très bien à qui il s’adresse. Mais joe est là et il va refaire l’amérique.

      J’aime

  17. ADB dit :

    Je trouve ce billet bien doux et même lénifiant, devant ce qui me semble n’être rien d’autre que la destruction programmée de notre pays et de tout ce qui a fait sa civilisation !

    J’aime

  18. Ping : Déconstruire notre propre histoire – Qui m'aime me suive…

  19. Doran dit :

    • La culture française n’existe pas 2016
    • la colonisation est un crime contre l’humanité 2017
    • Il faut déconstruire notre propre Histoire 2021″

    L’homme n’a pas été désigné pour rien par l’oligarchie mondialiste en 2016. Toute sa « pensée  » se résume en un terme  » déconstruction « . Toute son action est uniquement centrée sur cet objectif . S’attaquer aux fondements moraux de la Société, déconstruire pas à pas le Roman National , accélérer les migrations allogènes , affaiblir la Sécurité intérieure, se soumettre aux décisions de Bruxelles en faisant même de la surenchère pour bien montrer que la Souveraineté de la France est seconde, voir tierce , dans ses préoccupations .

    Sa seule préoccupation est de désagréger la France pour la forcer à intégrer une Europe fédérale . Tous les jours nous montrent que c’est chimérique . Mais qu’importe ! « Périssent les hommes , plutôt que nos idées  »

    Vu l’atonie des opposants qui ne se saisissent d’aucuns des scandales actuels EDF- Séparatisme- SCAF-Dérive folle des finances publiques – Insécurité -les errances diplomatiques (rapport Stora- rapport Duclerc ) ..sans parler de gestion sanitaire ! Nous sommes perdus !

    Aimé par 3 personnes

  20. artofuss dit :

    A reblogué ceci sur MEMORABILIA.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.