Joyeuses Pâques

Aujourd’hui, c’est un grand plaisir de souhaiter de joyeuses Pâques aux lecteurs, visiteurs et habitués de ce blog qu’ils enrichissent de leurs commentaires. Dans cette période si tourmentée et si inquiétante, la célébration de la vie qui l’emporte sur la mort nous offre un message d’espérance qui dépasse les seuls chrétiens et de trêve amicale ou familiale. Profitons de cette occasion pour remercier du fond du cœur tous ceux qui participent à la vie de ce site, ses 3000 à 4000 lecteurs quotidiens en moyenne, ses contributeurs quelles que soient leurs opinions, et les blogueurs associés dont les « j’aime » quotidiens sont toujours un précieux encouragement. Je pense à ceux qui sont heureux en cette belle journée notamment en famille avec des enfants, et leur souhaite de garder leur bonheur le plus longtemps possible. Je pense aussi à ceux qui sont dans la souffrance, la maladie et la solitude et qui me liront et aux chrétiens outragés et persécutés pour leur foi partout dans le monde. Je leur souhaite de tout cœur de garder l’espérance et de retrouver le bonheur avec la liberté. Avec toute mon amitié,

Maxime

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

88 commentaires pour Joyeuses Pâques

  1. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous,

    De l’islam au christianisme : la persécution des convertis en France

    Après plusieurs semaines d’enquête, le Centre européen pour le droit et la justice (ECLJ) publie un rapport et un reportage (cliquez sur les trois mots en italique pour activer le lien) faisant état de la persécution des convertis de l’islam au christianisme en France. Grégor Puppinck, directeur de l’ECLJ présente les principaux enseignements de cette enquête.

    La Nef – Vous publiez un reportage et un rapport intitulé « La persécution des chrétiens ex-musulmans en France ». Parler de persécution, n’est-ce pas excessif ?

    Grégor Puppinck – Malheureusement, ce n’est pas excessif. Des milliers de personnes, en France, subissent une forme de persécution religieuse suite à leur conversion au Christianisme.
    Dans les pays musulmans, la conversion est interdite et peut être punie de mort. En France, dans la communauté musulmane, elle est aussi interdite et punie de mort sociale, voire pire. Les convertis sont victimes de pressions, de menaces et de violences pour les dissuader de quitter leur communauté d’origine ; car dans ces familles et quartiers, c’est la religion qui définit la communauté. Nous avons reçu des témoignages faisant état de séquestrations, de renvois au pays d’origine, de mariages forcés de jeunes filles, de violences physiques, de viols, et même d’assassinats. La situation est pire pour les jeunes filles car leur conversion est vécue comme un déshonneur pour la famille, en plus d’une trahison de la communauté.

    Une convertie nous a rapporté une insulte fréquente à l’égard des filles converties : « j’aurais préféré que tu sois une prostituée, plutôt qu’une chrétienne ». Nous avons reçu des témoignages de nombreuses conversions clandestines de personnes obligées de mener une double vie : musulmane à l’extérieur et chrétienne à l’intérieur. Lorsque la conversion est connue, la personne est rejetée par sa famille et ses anciens amis et doit, le plus souvent, déménager d’urgence pour sa propre sécurité.

    Ces convertis subissent ensuite des pressions sociales pour le restant de leur vie, surtout au moment du ramadan. S’ils portent un nom arabe et ont un physique maghrébin, ils sont d’emblée catalogués musulmans par leurs anciens coreligionnaires, mais aussi par des Français « de souche ». Certains Français gauchistes vont même jusqu’à leur reprocher leur conversion.

    https://lanef.net/2021/04/01/de-lislam-au-christianisme-la-persecution-des-convertis-en-france/

    Aimé par 1 personne

    • Zonzon dit :

      Cher coucou,
      L’étude de Grégor Puppinck nous montre combien l’islam est une « religion » autrement sérieuse que le christianisme !

      Aimé par 2 personnes

    • Michèle Machenin-Murzilli dit :

      Personnellement, je pense Zonzon qu’il faut faire attention à ce que l’on dit, car tout le monde ne sait pas « mettre le ton pour une plaisanterie » qui cependant exprime un mépris et un dédain qui n’est pas vraiment déguisé pour le Carnaval ! J’aime l’humour, qui est intelligent !! Mais attention quand même !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Ironie ou provocation ??

      J'aime

    • Zonzon dit :

      Et si c’était plus simplement ironie et provocation ?
      L’ironie, ce n’est pas rien. Jankélévitch a écrit un remarquable bouquin sur la question.
      L’ironie agresse l’intelligence … c’est son essence même.
      Elle ne perturbe pas les sots, c’est déjà ça !

      Aimé par 1 personne

    • cgn002 dit :

      La providence , selon ma pomme, ce ne sont pas les autres !!!…
      Cela voudrait dire que soit même le serait…
      Je suis d accord sur le principe que chacun devrait être utile à l autre, sans que l autre s installe en profiteur de la providence que vous lui apporteriez.
      N oubliez pas que l homme est natuterellement, originellement un cueilleur.
      Mère nature à forgé notre réflexe.
      L’utilité à l autre a été uniquement dédiée à la protection et à la survie du groupe (et donc de chaque membre)
      C est la civilisation et le travail, qui sont venus modifier fondamentalement l interaction entre les individus.
      Cette révolution ne date que d hier ((après la dernière glaciation)
      Les instincts sont toujours preignants, sous une forme sophistiquée, certes, mais bien ancrée dans l inconscient.
      Pour vos autres réflexions il reste beaucoup à dire. J y reviendrai.

      J'aime

  2. Simon dit :

    Joyeuses Pâques à tous !
    J’étais au sanctuaire de Laghet, l’église en plein air était comble et la cérémonie magnifique, malgré les masques et un rang sur deux fermé !

    J'aime

  3. Ysengrin dit :

    Merci beaucoup, M. Tandonnet, pour ce beau message.
    Joyeuses Pâques

    J'aime

  4. Celtapiou dit :

    Mes remerciements, cher Monsieur Tandonnet, arrivent avec un peu de retard
    mais autrefois les fêtes de Pâques duraient « une octave » …

    Votre blog commence à se ranger pour nous sur l’étagère des ESSENTIELS
    nous aidant ainsi à canaliser nos colères et rancœurs
    contre le piètre équipage que le suffrage nous à imposé :
    il fallait « penser printemps » serinait le commandant en 2017 !!!

    Aimé par 1 personne

  5. Anonyme dit :

    Je pense que Dieu, dégouté des trahisons innombrables de la « fille ainée de l’Église » a abandonné la France au destin qu’elle se construit elle-même librement et avec la prétention et la bêtise crasse des libres penseurs…

    J'aime

    • J’ai longtemps travaillé et vécu avec des personnes qui affirmaient que ce qui excuse Dieu c’est qu’il n’existe pas. Il m’arrive souvent de penser que Dieu est aux abonnés absents et de le regretter et le plus souvent je me « console » en pensant qu’après tout pourquoi ne serait-il pas aux abonnés absents alors que tant de cathos depuis 14/18 se sont éloignés de Dieu le plus souvent sur la pointe des pieds sans faire de vague et de bruit. Et ce sont mis aux abonnés absents. Se sont-ils d’ailleurs éloignés de Dieu ou de l’Eglise Catholique? Ou des deux?

      J'aime

  6. Citoyen dit :

    Je joins volontiers mes souhaits de joyeuses Pâques aux vôtres, Maxime.
    Et cela avec d’autant plus de plaisir, que ça emm.rde copieusement la pourriture qui obstrue les canalisations en haut lieu …, qui a ses préférences ailleurs ….

    J'aime

  7. Annick Danjou dit :

    Pas tout à fait dans le sujet de jour mais juste pour se faire plaisir.

    J'aime

    • Michèle Machenin-Murzilli dit :

      Chère Annick, chers tous,
      Même si c’est hors sujet, soyez vraiment rassurée, Maxime ne nous en voudra pas. J’habite en montagne et croyez-moi que cette chanson de Piaf et les Compagnons que je ne me lasserai jamais d’écouter, me donne la chair de poule en ce matin frileux. Tout le monde, je pense aura la même émotion. C’était l’époque des très belles chansons, des très belles voix que l’on diffusait au tout début de la télévision (propre) des années 65/70 environ. Mais si nous ne l’avions pas encore (ce qui était le cas de ma famille), l’on pouvait choisir nos 45 tours. Malheureusement, lors d’un déménagement, je les ai tous perdus !
      Merci, merci Annick, pour ce glorieux feed back ! Après ce que l’on vient de lire !
      Je vous embrasse cordialement. Bon confinement quand même !
      Michèle

      Aimé par 1 personne

  8. Madzi dit :

    – J’étais un étranger et vous m’avez accueilli – Jésus de Nazareth.

    à méditer …

    J'aime

    • Anonyme dit :

      très bien,, ,,mais doit t »on accueillir toute la misère du Monde ,alors que chez nous ,la vrais misère existe ,de michel43

      J'aime

    • Ysengrin dit :

      Je dirais plutôt « à bien méditer », c’est-à-dire, en première approche, à prendre une certaine hauteur et à ne pas prendre tous les mots au pied de la lettre, comme le font les fondamentalistes, car la doctrine chrétienne doit s’interpréter en considérant toutes les prescriptions, qui se nuancent les unes les autres.

      Ainsi, par exemple, le « j’avais faim et vous m’avez donné à manger » doit aussi être interprété en tenant compte de (St Paul) « Celui qui ne travaille pas, qu’il ne mange pas »

      Aimé par 2 personnes

    • Citoyen dit :

      Eh oui, Madzi, mais lui au moins, particulièrement respectueux de ceux qui l’accueillait, n’a jamais tenté, à aucun moment, de leur imposer ses vues …
      C’est la suite à méditer …

      Aimé par 1 personne

    • Michèle MacHenin dit :

      Ha ! Citoyen, j’aimerais bien savoir, mais je n’y étais pas. Et comme les traductions sont parfois trompeuses, peut-être ne l’a-t-il pas dit ainsi ! En tous cas, je pense par simple mouvement intuitif que Jésus activait des « faits naturels à cette époque qui paraîssaient être des miracles ». Quant à l’étranger qu’il était… évidemment il venait d’une autre « planète » plus élevée en vibrations de Lumière Divine ! » En fait, j’y crois et ne suis point seule à ce sujet !
      Il en fait dire ce Jésus. Mais qu’est-ce qu’on L’aime !!

      J'aime

    • there dit :

      @madzi chacun doit méditer cela en effet, car Jésus s’adresse à chacun de manière personnelle et non à la cantonade car il ne faisait pas de politique. Pouvez-vous donc partager avec nous qui est l’étranger pour vous et comment vous l’accueillez ?

      Aimé par 1 personne

    • Pheldge dit :

      non, je ne crois pas qu’il le puisse, ni qu’il le veuille, il n’est ici que pour nous faire la leçon et éventuellement jouer les imprécateurs !

      J'aime

    • Michèle Machenin-Murzilli dit :

      Ne sommes-nous pas tous « des étrangers » quelque part ? Mais ce n’est pas toujours un glorieux mélange et ce n’est pas la faute à Voltaire, finalement ! J’ai longuement médité hier soir au sujet de votre citation !
      Bonne journée.

      Aimé par 1 personne

    • lehibou dit :

      Certes, Madzi, mais Jésus n’exploitait pas la bonté des gens.

      A cet égard, la fable ci-dessous de Jean de La Fontaine est très éclairante.

      LA LICE ET SA COMPAGNE

      Une Lice* étant sur son terme,
      Et ne sachant où mettre un fardeau si pressant,
      Fait si bien qu’à la fin sa Compagne consent
      De lui prêter sa hutte, où la Lice s’enferme.
      Au bout de quelque temps sa Compagne revient.
      La Lice lui demande encore une quinzaine.
      Ses petits ne marchaient, disait-elle qu’à peine.
      Pour faire court, elle l’obtient.

      Ce second terme échu, l’autre lui redemande
      Sa maison, sa chambre, son lit.
      La Lice cette fois montre les dents, et dit:
      Je suis prête à sortir avec toute ma bande,
      Si vous pouvez nous mettre hors.
      Ses enfants étaient déjà forts.

      Ce qu’on donne aux méchants, toujours on le regrette.
      Pour tirer d’eux ce qu’on leur prête,
      Il faut que l’on en vienne aux coups;
      Il faut plaider, il faut combattre;
      Laissez lleur prendre un pied chez vous,
      Ils en auront bientôt pris quatre.

      * lice: femelle d’un chien de chasse

      Aimé par 2 personnes

    • Zonzon dit :

      Et si c’était plus simplement ironie et provocation ?
      L’ironie, ce n’est pas rien. Jankélévitch a écrit un remarquable bouquin sur la question.
      L’ironie agresse l’intelligence … c’est son essence même.

      Elle ne perturbe pas les sots, c’est déjà ça !

      J'aime

    • Oui nous pourrions accueillir toute la misère du monde mais nous le ferons pas et nous ne le faisons pas. Et ceux qui s’y essayent sont montrés du doigt et très critiqués. La moitié de la nourriture produite est jetée. Les fuites d’eau potable sur les réseaux anciens sont importantes et pas vraiment chiffrées. Il y a sur-concentration de population sur certaines zones de notre territoire et d’autres zones ont une densité de population « désertique » avec des terres cultivables, de l’eau potable, de la forêt accueillante mais ces zones sont désertées. Ce n’est pas parce que demain nous chasserons les migrants de France que tout ira mieux pour les « pauvres » de chez nous. En fait les pauvres d’ailleurs annoncent les pauvres de chez nous. Les pauvres d’ailleurs et de chez nous sont victimes des mêmes politiques mondiales dévastatrices qui fabriquent des sans terre, sans toit, sans papier, sans revenu.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @jfsadys
      Avant l hyper mobilité humaine, les civilisations pouvaient évoluer sans pression extérieure, indépendamment donc de toute influence qui risquait gros à vouloir s imposer.
      Si l échange était gagnant gagnant, des évolutions conjointes étaient possibles (periode renaissance par exemple)
      Nous nous trouvons désormais dans un paradigme quasiment insolvable, car les proportions entre les peuples développés et les autres ne sont pas en faveur de ces premiers…

      Aimé par 1 personne

    • @cgn002, oui il y a des déséquilibres de population, de répartition des richesses naturelles, le poids de cultures et religions différentes, des différences profondes de conception du « progrès » et surtout il y a 70 ans de paix qui peut nous faire craindre de nouvelles catastrophes. Il y a aussi l’importance prise par les chaînes de télévision par satellites. Le monde entier voit tout ce qui se passe au même moment partout dans le monde. Le bien comme le mal et plus souvent le mal que le bien.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      « il y a des déséquilibres de population, de répartition des richesses naturelles … » oui, effectivement, la Suisse par exemple est sur dotée, son sous-sol regorge de minerais rares et chers comme tout le monde le sait … franchement, vous réfléchissez un peu, avant de commenter ? Abonder dans le sens de la victimisation de certains, est le premier pas vers la détestation de soi, et ne résout absolument rien !

      J'aime

    • lugardon dit :

      Oui Pheldge je maintiens mon commentaire. Si l’Irak avait eu les richesses naturelles de la Suisse il n’y aurait pas eu 2 guerres du golfe. Je trouve votre contre exemple très bien choisi.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @pheldge et jfsadys
      La discussion ne devrait se focaliser que sur la « richesse naturelle » apportée par le seul développement humain !…
      Vous en donnez la preuve avec vos exemples…
      Mon message indique que tout comme les différences de richesses du sous-sol, irréductibles par nature, il existe une différence toute aussi irréductible, celle du temps !
      Comment voulez-vous comparer et faire cohabiter un ensemble d humains actuels qui bénéficie de milliers d annees de progrès civilisationnel, et un autre ensemble qui n’a jamais connu la moindre civilisation depuis l’aube des temps (du moins ses grands parents peu eloignes) ?
      Question très dure, néanmoins très réaliste…
      Tout le monde tourne autour du pot, pour la bonne et simple raison que chaque humain ne supporte pas l injustice tout en ignorant qu il cherche à dominet.
      Les équations humaines ne sont pas simples à résoudre…
      D autant moins que la planète devient trop petite
      Auparavant. L humanité vivait comme si elle vivait sur plusieurs planètes…
      Et comme on n a pas de planète de rechange la réponse ne peut se trouver que dans l intelligence humaine…
      Et c est la que chacun peut être totalement inquiet…
      Si quelqu un trouvée une issue qu il se prononce..
      Issue autre que les croyances religieuses svp…

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Vraiment bien dit, cher Ami Incognito et qui a bien raison d’être incognito, mais qui écrit ce que pensent pas mal de gens, du genre Humain, dont nous faisons tous infiniment partie ! Merci. Laissons les dogmatistes dogmatiser, mais restons vigilants dans chacune de nos pensées, dans chacun de nos gestes, de nos comportements (et rien n’est facile…).
      Serrons-nous donc la main, car la moindre pensée positive est également enregistrée dans le plus grand ordinateur naturel qu’est l’UNIVERS ! Paf ! en plein dans le mille !

      J'aime

    • Pheldge dit :

      la solution ? elle est résumée dans cette phrase de Darwin « survival of the fittest ». L’homme s’adapte, c’est sa plus grande force, n’en déplaise aux prophètes d’apocalypse.

      Aimé par 1 personne

    • cgn002, ma réponse ne vous conviendra sans doute pas car elle est à connotation religieuse: nous sommes tous embarqués à bord du même vaisseau spatial, nous nous sauverons tous ensemble ou nous périrons tous ensemble. L’idée qu’il y a des civilisations et des personnes sans civilisation c’est pas trop mon ADN. Il y a aussi des civilisations qui disparaissent, d’autres qui apparaissent. Mon sentiment c’est que les êtres humains ont une extraordinaire vitalité. Et si souvent j’ai songé à des catastrophes possibles celles qui ont eu lieu ne sont pas celles auxquelles j’avais pensé et l’humanité fait toujours face aux catastrophes Là où il y a le danger il y a souvent aussi ce qui sauve. Et pour moi dans ce qui sauve il y a la démarche de parler, d’écrire, d’échanger avec celui ou celle qui n’est pas comme moi. Je n’ai pas de solution personnelle aux difficultés du monde d’aujourd’hui. J’espère en trouver avec les autres.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      J ai passé plus de 40 années à parler, à construire avec des gens qui n ont vraiment pas la même histoire (sur une 40aine de pays non occidentaux).
      C était dans un cadre professionnel et dans ce cadre (de construction ou d échange contractuel), tous les désaccords ont trouvé une solution, in fine.
      Mais lorsqu il d agit de cohabiter entre cultures (à l intérieur de notre village mondial), dont l une est hegemonique, ou intolérante, ou proselyte et l autre tolérante ou soumise, je ne me vois pas pouvoir trouver les paroles ou les écrits permettant un accord équilibré in fine.
      Prenez l exemple d Hitler qui a écrit et promu son mein kampf. Qui s est présenté devant lui avec paroles et écrits pour trouver un accord d’ équilibre pérenne ?
      Avec nos politiques du moment, lnos interlocuteurs sont incomparablement plus mievres qu en 39. A tel point que nous en sommes à l état de résignation le plus absolu !
      Notre déni serait la pire des cautions données à ces politiciens qui ne voit de danger que pour leur petite personne, et qui méprisent fondamentalement leur nation et ses habitants.

      J'aime

    • Pheldge dit :

      ah, pour Hitler, il y a eu Chamberlain et Dalladier à Münich je crois, et on a vu le résultat de cette humiliation : « vous avez choisi le déshonneur pour éviter la guerre, vous aurez la guerre et le déshonneur » …

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @MMH
      Vos intuitions sont fulgurantes !!….
      Je m appelle presque incognito pour de vrai ! D où cgn…!
      J aime bien votre notion du grand ordinateur de l Univets :
      Je suis personnellement convaincu qu il est né en portant en lui toute l information qui détermine la nature de son évolution, y compris tous les facteurs probabilistes. Comme un ordinateur l objectif est fixé dans son programme initial.
      Pour ce qui est de l espèce humaine, elle devait apparaître mais elle n est qu une infime étape de l Evolution
      L apparition de son intelligence et donc normalement de sa conscience, est un fabuleux miracle (relatif) qui pourrait hélas être à l origine de son côté éphémère (sauf évolution nouvelle d une espèce encore bien primitive…).
      Je ne désespère pas, sauf qu il faudra en passer par des étapes douloureuses…
      Nous devons effectivement (par amour d une vie precieuse par son côté miraculeux) résister aux forces ancestrales qui nous tirent vers la régression, toute contraire à cette force d évolution que nous percevons malgré tout.
      Du moins pour la plupart d entre nous…

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @MMH
      Vos intuitions sont fulgurantes !!….
      Je m appelle presque incognito pour de vrai ! D où cgn…!
      J aime bien votre notion du grand ordinateur de l Univets :
      Je suis personnellement convaincu qu il est né en portant en lui toute l information qui détermine la nature de son évolution, y compris tous les facteurs probabilistes. Comme un ordinateur, l objectif est fixé dans son programme initial.
      Pour ce qui est de l espèce humaine, elle devait apparaître mais elle n est qu une infime étape de l Evolution
      L apparition de son intelligence et donc normalement de sa conscience, est un fabuleux miracle (relatif) qui pourrait hélas être à l origine de son côté éphémère (sauf évolution nouvelle d une espèce encore bien primitive…).
      Je ne désespère pas, sauf qu il faudra en passer par des étapes douloureuses…
      Nous devons effectivement (par amour d une vie precieuse par son côté miraculeux) résister aux forces ancestrales (originelles) qui nous tirent vers la régression, toute contraire à cette force d évolution que nous percevons malgré tout.
      Du moins pour la plupart d entre nous…

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @pheldge
      Oui l adaptation selon Darwin peut être universellement reconnue.
      Sauf que désormais l humanité doit s adapter non plus à des paramètres extérieurs, mais à sa capacité nouvelle d en définir les nouveaux paramètres par sa propre volonté…!
      D où le danger de la prochaine étape evolutive qui a mon avis passe passe par une révision complète de notre conception du monde (et surtout de la vie humaine).
      Si nous ne savons pas qui nous sommes, d ou nous venons , quelles sont nos limites individuelles et collectives, etc nous ne devrons nous adapter qu à notre propre chaos…
      Notre avenir ne dépend plus que de notre sens éthique de la vie humaine sur terre, et de la rapidité de notre prise de conscience.
      (Et non plus de notre environnement présent et passé, comme cela a toujours été, dans une très grande lenteur..)

      J'aime

    • Pheldge dit :

      pour ce qui est du « sens éthique de la vie humaine « , si c’est admis dans le monde occidental, d’influence chrétienne, ailleurs, c’est moins évident pour le dire poliment !

      J'aime

    • cgn002 dit :

      On ne choisit pas ses voisins !
      Et de ce côté là les occidentaux chrétiens ont de gros soucis à se faire, …sans aucun parti pris religieux, la croyance n y étant pour pas grand chose.
      La vision chrétienne étant à mon avis et cependant la plus moderne et la plus adaptée à ce prégnant problème de cohabitation interhumzine.
      On peut facilement et pertinament extrapoler le petit monde Judeen et toutes ses trinbus voisines (sous emprise romaine) à la planète quant au meilleur mode d emploi de la cohabitation entre humains…
      Le confusianisme était aussi très en avance au détail près de la mise en avant de l obéissance, au détriment donc du (sacré) principe de liberté, bien compris dans le christianisme.
      Je ne sais pas ce qui reste de la doctrine de Confucius, mais j ai de gros doutes de la part d un peuple chinois hyper matérialiste…

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @pheldge
      Oui l adaptation selon Darwin peut être universellement reconnue.
      Sauf que désormais l humanité doit s adapter non plus à des paramètres extérieurs, mais à sa capacité nouvelle d en définir les nouveaux paramètres par sa propre volonté…!
      D où le danger de la prochaine étape evolutive qui à mon avis passe passe par une révision complète de notre conception du monde (et surtout de la vie humaine).
      Si nous ne savons pas qui nous sommes, d où nous venons , quelles sont nos limites individuelles et collectives, etc nous ne devrons nous adapter qu à notre propre chaos…
      Notre avenir ne dépend plus que de notre sens éthique de la vie humaine sur terre, et de la rapidité de notre prise de conscience.
      (Et non plus de notre environnement présent et passé, comme cela a toujours été, dans une très grande lenteur..)

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @zonzon
      Si ce n est pas de l ironie, nous avons tous besoin ici d arguments…sérieux…
      Faute de ceux ci , nous (esprits critiques convaincus) considérerons que vous n êtes qu un hableur (qui voudrait faire passer un message dogmatique)…

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Et si on restait « simples » les garçons ! Et récitez votre leçon de l’autre jour, conjugaison du verbe « manger tous les jours » au participe présent :
      « Je mange tous les jours,
      Tu manges tous les jours,
      Il ou elle mange tous les jours,
      Nous mangeons tous les jours,
      Vous mangez tous les jours,
      Ils ou elles mangent tous les jours »…
      Je suis en train de prévoir « ma table d’Hôte » pour dans deux ans environ. Donc j’aurai 80 ans et je suis prête à ce que chacun puisse manger tous les jours !
      Est-ce que par hasard, plus on est diplômé, plus on est compliqué ?
      Signé : Je suis une brebis très, très récalcitrante !
      Michèle

      PS. Au fait, est-ce qu’on mange tous les jours sur la planète ??

      J'aime

    • cgn002 dit :

      On peut être diplômé et tout bêtement materialiste… berk…
      Et non diplômé et réfléchir et chercher à s élever et construire sur d autres bases que le simple quotidien, certes pas facile, certes bien injuste …
      La coolitude d esprit n est pas la seule façon de vivre sa vie. On n est pas pas des bêtes et on a été doté d un cerveau dont nul ne souoconne la prodigieuse capacité (d analyse et de synthese), et la capacité de création de bonheur…(rien à voir avec la matérialité du monde actuel)
      Tous mes encouragements pour votre magnifique et courageux projet. Tenez nous au courant.

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @jf sadys
      Vous écrivez
      L’idée qu’il y a des civilisations et des personnes sans civilisation c’est pas trop mon ADN.
      Vous m en voyez désolé
      A mon avis il s agit de conscience eclairee et non de configuration génétique !

      J'aime

    • cgn002 dit :
      12 avril 2021 à 17:27

      Je n’ai pas votre expérience professionnelle, votre connaissance du monde réel hors de France. Je l’ai déjà écrit sur ce blog: je ne me suis jamais éloigné durablement de plus de 97 kilomètres de mon village natal. Par contre ma vie en Lot-et-Garonne, mon métier d’instit et mes activités bénévoles m’ont fait rencontrer beaucoup de monde. Dans mon esprit rencontrer son ennemi ne veut pas dire forcément se soumettre, chercher un compromis, un terrain d’entente. Cela peut vouloir dire aussi que rencontrer son ennemi c’est l’occasion de lui dire entre quatre yeux « `Si tu m’attaques je me défendrai ». Vous évoquez dans votre commentaire les différences de cultures et le fait que nous n’avons pas la même Histoire. Je me sens pas en désaccord avec vous sur ce sujet. Ce qui me semble caractériser notre époque c’est que la Russie, la Turquie, l’Iran, la Syrie, l’Arabie saoudite, Israël, les Etats Unis, la Chine et d’autres pays encore n’ont pas la même grille de lecture que nous de l’Histoire. Et je pense que cela pèse dans les relations internationales. J’ai la chance d’avoir d’anciens élèves et d’anciens judokas du club où j’ai fait quatre mandats de président de 4 ans chacun qui acceptent de rester en contact avec moi. Certains se sont engagés dans l’Armée Française et ont servi au Liban, en ex-Yougoslavie et au Mali, certains ont quitté l’armée d’autres y sont encore parfois en opex. J’essaye de les écouter et d’entendre ce qu’ils me disent. Je suis convaincu qu’une partie de notre pays est saine et solide et lucide. Je ressens la situation présente comme conflictuelle au niveau international et national. Pour conclure j’ai eu un maître d’école primaire qui n’avait pas le bac qui toute sa vie durant m’a répété « l’intelligence c’est de s’adapter aux situations nouvelles ». Mais ce n’est pas donné à tout le monde d’y arriver.

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      Et aussi réponse à cgn002 ! alors je dois sûrement être intelligente, car je me suis toujours adaptée à toutes sortes de situations qui m’ont procuré, d’un côté beaucoup de souffrance et de désagrément, et puis au milieu, un conte de fée slave qui a duré dix ans bouclés par un décès prématuré, puis enfin après avoir tout digéré…. avec compassion et intelligence, j’ai repris mon sac à dos, et je suis arrivée en Savoie, non pas pour conquérir un sommet, mais pour finalement réaliser à quel point la vie n’est pas un chemin facile et que si on veut « grimper » il ne faut jamais se fourvoyer dans la désespérance, mais foncer droit devant avec force et courage ! Ceux qui se croient foutus sont foutus !!!
      Cordialement de la part d’une rescapée de la confiance en soi (ce qui n’est effectivement pas donné à tout le monde, même avec une procuration !)
      MMM

      J'aime

    • cgn002 dit :

      @MMH
      Merci pour votre franc témoignage
      Je vous invite à lire la suite donnée au message de jfsays.
      Bien cordialement

      J'aime

    • cgn002 dit :

      Merci pour votre témoignage
      Concernant l’ intelligence, personnellement, je pense que ça ressemble à la musculature qui vous permet de franchir des obstacles dans votre environnement ( ici materiel)
      Elle représente donc un outil facilitateur devant les difficultés incontournables de la vie.
      Mon propos est plutôt orienté sur l’interaction entre les intelligences, qui fait intervenir un grand ensemble de valeurs et d aptitudes (toutes autres, comme la bienveillance et la sincérité par exemple) à partir du moment où les « referentiels » culturels de chacun pourraient s’ averer quasiment incompatibles dans le cadre d un vivre ensemble (ou en bons voisins).
      Les rencontres éphémères ne peuvent pas constituer une méthode valable d évaluation de cette compatibilité heureuse et constructive.
      L’essentialisme non plus, cad qu une personne n’ indique rien de représentatif d une population entiere (d une culture).
      Se frotter temporairement à la différence culturelle est un exercice hautement enrichissant (l « explorateur » volontaire s’adapte au milieu qui le reçoit) , imposer la mixité forcée des cultures (sur plusieurs generations) est une abomination (disons à hauts risques d’instabilite ou de malheur) . Y compris si les 2 (ou plus) cultures s’averent « raisonnables » sur le plan de l’ interaction humaine…vu des différences trop fortes.
      NB : La notion de référentiel, chez moi, correspond à la construction plus ou moins consciente des règles de vie (ou de raisonnement) personnelle et sociale. L’humain est très fortement ancré à ce formatage ou à cette « education » (qui détermine sa personnalité) et dont la souplesse présente fatalement des limites, aussi adaptables soient on…
      En conclusion mon message est bien celui de notre inaptitude à cette souplesse, d’autant plus si elle est perçue comme une régression, cad comme une déconstruction de votre référentiel (+ ou moins universel, mais là est un autre sujet, plus délicat…)

      J'aime

  9. cyril de fayet dit :

    joyeuses Pâques à tous (une lumière au fond de la nuit peut être celle d’une étoile dans l’univers, qui brille jour et nuit telle un soleil, et l’espérance fut aussi celle de Jean Moulin qui a toujours su que la victoire serait celle des alliés pour au moins 2 raisons : l’indignation que la politique des Nazis créa dans le reste du monde ainsi que l’héroisme des soldats…)

    J'aime

  10. Francois Tailfer dit :

    Merci beaucoup Maxime
    Joyeuses Pâques

    J'aime

  11. Alain De Vos dit :

    Belles fêtes de Pâques à tous.
    Il est ressuscité, le Christ est vivant. Avec lui déployons notre foi, notre espérance et notre charité.

    J'aime

  12. Catherine Billard Lerouge dit :

    Maxime, un énorme merci pour ce message qui réchauffe. Je vous souhaite également de Joyeuses Pâques ainsi qu’à ceux que vous aimez. Il y a assez longtemps que je n’ai pas laissé de commentaires mais je suis quasiment toujours en phase avec vous. Vous exprimez votre point de vue et les faits avec tellement de clarté et de pertinence que mes propos feraient doublons sans en avoir l’éclat. Je vous vois arriver dans ma messagerie chaque jour avec bonheur. Je vous lis aussi sur twitter… Merci encore et Joyeuses Pâques à tous vos lecteurs.
    Catherine

    J'aime

  13. Mary Preud'homme dit :

    Merci pour vos souhaits.
    Merci pour votre accueil.
    Merci pour la qualité et la pertinence de vos billets qui incitent à la réflexion.

    Bien cordialement

    Aimé par 2 personnes

  14. Philippe dit :

    Bonjour Maxime, bonjour à tous,

    Bonjour de l’Ile d’Oléron ma région natale. Depuis Vendredi 26 mars, je profite du soleil et de l’océan et repas 100% poissons et crustacés. Beaucoup de sérénité, pas de psychose, tous les soirs la fêtes avec de jeunes gens sur la plage, surf et baignade. Samedi arrivée d’exilés ambiance un peu plus tendue.
    .Ne nous soumettons pas aux directives du ministère de l’éducation du peuple et de la propagande. Même les gendarmes rencontrés sur l’île en ont par-dessus la tête. L’un d’eux me disait, « je ne suis pas rentré dans la gendarmerie pour emmerder les gens honnêtes pour un défaut de port du masque, ou un couvre-feu aberrant, mais pour protéger la population des voyous, des malfrats, des chauffards. Au bout de presque trente ans de carrière, je vois désormais que les délinquants ont plus de droits que les gens honnêtes».
    Joyeuses fêtes de Pâques à tous

    Aimé par 5 personnes

    • Philippe, moi aussi, je connais une haute fonctionnaire de police qui ne mâche pas se mots à ce sujet.
      MT

      Aimé par 1 personne

    • Citoyen dit :

      Si des gendarmes (au moins « sur l’ile » … parce qu’ailleurs ce n’est pas sûr) en ont par dessus la tête, de suivre les débilités qu’on leur impose de faire, c’est de bonne augure, Philippe. Et l’on est spontanément tenté d’être d’accord avec votre gendarme, à un détail près … Il devrait préciser ce qu’il entend par « chauffard », pour lever les doutes … Faute de quoi, on pourrait croire qu’il justifie par là, le racket sur la route …, et du coup, l’empathie retombe …
      La police, comme la gendarmerie, sont payés par les contribuables, pour assurer la sécurité des biens et des personnes … Pas pour racketter sur la route, ceux qui par ailleurs les nourrissent … Il y en a certainement quelques uns qui en sont conscients, mais c’est loin d’être la majorité …

      J'aime

    • Michèle MacHenin dit :

      RRRoooo ! mais Philippe vous êtes natif de l’Ile d’Oléron : un diamant perdurant à l’entour de tout l’Atlantique ! Quelle merveille ! Je relis votre message qui date déjà, de quelques jours : le temps de la Pâque. Ce que vous exprimez est tellement juste, qu’à l’automne où je me propose une escapade en solitaire, il se peut que je fasse un petit crochet sur l’île d’Oléron (où ma famille maternelle ne m’a jamais invitée, alors qu’ils y avaient acheté une maison…). Quelle déveine !
      Oh ! Laissez-moi rêver du grand large, pour prendre le large de la société qui vous insulte à la moindre pécadille (oublier de relever son masque sur le bec… et vous faire insulter et que vous riboulez des quinquets sans comprendre cette agressivité). Les Gendarmes de l’île sont peut-être plus intelligents que ceux de Paris et banlieue, ou autres grands centres récipiendaires d’une certaine incontrôlable délinquance du siècle…
      Bien à vous, bien cordialement aux insulaires du Grand Atlantique, et courage, on va y arriver dans cette indispensable métamorphose de l’humanité….. grâce ou à cause d’un microscopique habitant de la Terre qui n’en fini pas de se transformer, au grand dam des plus suspicieux des scientifiques extravertis à cause de la communication, et après que les gigantesques habitants (les dinosaures) eurent disparus de la Planète… (à méditer).
      Bonsoir.
      MMM

      J'aime

  15. Gerard Bayon dit :

    Monsieur Tandonnet,
    Hors sujet.
    Vous-est-il possible de consacrer un article à cette décision étonnante de LR consistant à empêcher le débat parlementaire concernant la fin de vie en déposant plus de 2.500 amendements.
    Merci d’avance

    J'aime

    • G Bayon, merci pour cette idée: tous les projets ou proposition de loi sensibles sans exception donnent lieu à ce genre d’opération qui ne bloque rien du tout car les amendements copié-collé peuvent être groupés et évacués rapidement. On est dans une opération de com réussie des députés dits « progressistes ».
      MT

      J'aime

  16. Olivier seutet dit :

    Joyeuses Pâques à vous et vos commentateurs. Comme je trouve rafraîchissant que l on puisse évoquer cette grande fête chrétienne en public. Il est certains lieux où cela passe pour conservatisme obtus ou au mieux folklore désuet.
    Croyons en tous cas à la force de la vie et en la résurrection de notre pays malmené.

    Aimé par 4 personnes

    • there dit :

      @Olivier « Croyons en tous cas à la force de la vie et en la résurrection de notre pays » j’y crois fermement . Pâques en est le lumineux rappel

      J'aime

  17. Dorine dit :

    Merci Mr Tandonnet pour ce beau message qui réchauffe les coeurs. Je souhaite à tous que la lumière continue à illuminer les âmes et à leur donner de l’Espérance, car il y a toujours une lumière qui brille au fond de la nuit.

    Aimé par 4 personnes

  18. Coucou dit :

    Bonsoir à vous tous, joyeuses Pâques.

    Covid-19 : en Espagne, le port du masque imposé jusque sur la plage… et dans l’eau

    4 avr. 2021, 15:58

    La ministre de la Santé envisage de modifier la loi

    Les réactions dans les stations balnéaires espagnoles face aux nouvelles restrictions pourraient néanmoins pousser les autorités à revoir certaines règles. Les gouvernements locaux des îles Baléares et des îles Canaries ont déclaré que la loi ne serait pas appliquée dans les piscines et sur les plages, rapporte le quotidien britannique The Times, au motif que ce décret national ne prévalait pas sur la législation régionale.

    En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/85372-covid-19-espagne-port-masque-impose-jusque-plage-et-dans-leau

    J'aime

  19. Raymond dit :

    Joyeuse Pâques, à vous Maxime,
    Joyeuse Pâques à toutes et à tous.

    En cette période, de guerre particulière, soyons heureux de pouvoir lire ;

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/week-end-pascal-a-lourdes-des-pelerins-quasi-absents-mais-des-audiences-qui-explosent-20210403

    Le front des cathédrales tient bon.
    Bernanos – août 1940.

    Respectueusement.
    Raymond.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.