Haro sur l’Empereur ou la mémoire détournée

La tonalité générale que prend la célébration du bicentenaire de la mort de Napoléon est symptomatique de l’abrutissement de l’époque. Par exemple: « Napoléon a agi comme il l’a fait en toutes choses : sans affect, et sans morale. La Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage (FME), en cette année du 200e anniversaire de sa mort, a publié vendredi une note sur le rétablissement de l’esclavage par Napoléon. C’était en 1802. Le futur Empereur – il n’était alors que Premier Consul – avait rétabli sans état d’âme l’esclavage aboli par la Révolution. Il avait même laissé s’instaurer un régime colonial plus ségrégationniste que sous la monarchie. Jean-Marc Ayrault, ex-Premier ministre et président de la FME, explique : Cette décision n’est pas un ‘accident de parcours’ mais s’inscrit dans sa pratique du pouvoir et dans son ambition impériale. » Les chercheurs, la presse et les médias dans leur majorité, détournent l’histoire en présentant Napoléon comme à titre principal, le chantre de l’esclavagisme. Ils la réécrivent à la seule lumière des valeurs dominantes d’aujourd’hui. Mais ce faisant, ils bannissent la vérité sur l’histoire de Napoléon et son influence monumentale sur le monde contemporain. La question n’est pas de l’aimer ou de ne pas l’aimer, de défendre ou de critiquer son héritage, mais de respecter la vérité historique en abordant le personnage et son époque dans toute leur ampleur et pas seulement un aspect qui recouvrirait tout le reste. Dans l’attitude dominante, à la fois anachronique et politiquement correcte, il faut voir à la fois un résultat de l’abêtissement général et une expression de la haine de soi. Mais donnons plutôt la parole à M. Thierry Lentz dans le Figaro Vox, qui le dit infiniment mieux que nous ne saurions le faire :

« Je note une fois de plus que le bicentenaire est l’occasion de malmener Napoléon en lui accolant n’importe quel adjectif pourvu qu’il soit péjoratif. Pour ne pas effrayer nos contemporains l’exposition «Napoléon» de la Grande Halle de La Villette a prévu des focus sur les «questions qui fâchent», celui concernant la malheureuse décision de 1802 a même été réalisé sous le patronage de la Fondation pour la Mémoire de l’esclavage. Quoi qu’il en soit, on est un peu déconcerté de constater que beaucoup trop d’intervenants dans ce débat ne se soucient guère d’expliquer, leur but est simplement de s’attaquer à ce qui fait ce que nous sommes, de remplacer une connaissance minimale de l’histoire par leurs slogans.« 

MT

A propos maximetandonnet

Ancien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d'histoire...
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

60 commentaires pour Haro sur l’Empereur ou la mémoire détournée

  1. Georgs dit :

    La lecture de l’histoire diffère selon les régimes et les agressives influences en cours.

    J'aime

  2. Zonzon dit :

    L’IVG marche bien chez nous mais ça s’exporte mal.

    J'aime

  3. Zonzon dit :

    On me dit que les fœtus rêvent.

    Aimé par 1 personne

  4. Zonzon dit :

    Je trouve que les citoyens qui se préoccupent de l’IVG sont plus responsables que ceux qui dissertent sur Napoléon.

    Aimé par 1 personne

  5. Zonzon dit :

    Les combats de Zemmour se suivent sans se ressembler. Celui avec Onfray fut un régal renouvelé, plein d’humour joyeux, de vérités premières, de rondeurs revigorantes, de promesses d’un avenir possible.

    Celui contre Valls fut insupportable d’aigreur, tant est grande l’animosité qui sourd de cet ancien « Premier Ministre de la France » comme disait son camarade Fabius.

    Cet homme qui se vante de ne pas avoir une seule goutte de sang français dans les veines – dans un bouquin que nous ne lirons pas – nous proclame son amour de la France sans nous toucher le moins du monde … nous connaissons son internationalisme viscéral.
    Même la mobilité de son faciès – ses tics d’yeux insoutenables – nous insupporte. Alors … ce qu’il soutient !

    De cette récente confrontation, que nous suivîmes avec aigreur, se dégage 2 évidences :
    – Seul un nationalisme sévère, mais de bon aloi, peut sauver la France.
    -Valls, et tous ceux qui pensent comme lui, sont des ennemis objectifs de notre civilisation.

    Aimé par 1 personne

  6. Zonzon dit :

    Pendant le règne du dernier prince Souhmis on ferma les terrasses des bistrots au peuple et on ouvrit, en même temps, des restos secrets à 500 pions pour les importants.

    Aimé par 1 personne

  7. lehibou dit :

    Mr Thierry Lentz a tout à fait raison quand il affirme:
    « beaucoup trop d’intervenants dans ce débat ne se soucient guère d’expliquer, leur but est simplement de s’attaquer à ce qui fait ce que nous sommes, de remplacer une connaissance minimale de l’histoire par leurs solgans ».
    Ces intervenants sont ce qu’on appelle des psittacistes (<lat.psittacus = perroquet), des gens "qui répètent mécaniquement des notions qui n'ont pas été assimilées" selon la définition du Petit Larousse. Et plus ils distilleront de mensonges, de thèses tronquées, de contre-vérités, etc, plus ils se sentiront investis d'une supériorité morale, attitude dont ils ne se rendent même ps compte combien elle est d'un ridicule achevé.

    Deux livres montrant Napoléon non pas comme stratège et conquérant militaire, mais d'une part comme urbaniste précurseur du Baron Haussmann, d'autre part comme émancipateur social:
    * Irène Delage & Chantal Prevot:
    Atlas de Paris du temps de Napoléon # éditions Parigramme
    ISBN 97 82 84 09 67637

    http://www.parigramme.com/livre-atlas-de-paris-au-temps-de-napoleon-380.html

    * Pierre-Franois Pinaud: Cambacérès, # Librairie académique Perrin.
    Extraits d'une recension de ce livre dans le magazine gay Ex-Aequo (années 1990):
    "C'est Cambacérès, bras droit de Napoléon et premier juriste de l'Empire, qui rédigea le nouveau Code Civil. Grâce à lui l'homosexualité, passible de la peine de mort sous l'Ancien Régime, cessa de constituer un crime".
    "Que Cambacérès ait dû affronter les quolibets de ses ennemis en raison de ses moeurs ne saurait nous étonner. Il est encore plus intéressant d'apprendre que sa révocation des lois anti-sodomites lui valut une campagne de calomnies vigoureusement orchestrée à travers leur presse par les émigrés de 1789, puis par les ultra-royalistes après 1815".

    Dans les pays et territoires occupés par les armées napoléoniennes, les lois ant-homos furent elles aussi abrogées.Ce fut le cas du royaume de Bavière, des Pays-Bas, etc.

    Grâce à Cambacérès, Napoléon a donc été le premier chef d'Etat à acter la décriminalisation de l'homosexualté. Et à ceux qui s'obstinent à le comparer à Hitler, je leur répondrai:
    – Napoléon a émancipé les homos, Hitler les a jetés en camps de concentration.

    Aimé par 1 personne

  8. charles902 dit :

    Jean Marc Ayrault nous a effectivement habitué à de la pensée de haut vol. L’épitomé de toutes les vertus de clairvoyance propres au PS, qui lui ont valu (au PS) l’admiration du peuple et la situation exaltée qu’il connait actuellement.

    Peut être même devrions nous le surnommer Jean Marc Zéro? Pas Jean Marc Héro en tous cas. Dans quelques années nous ne nous en souviendrons plus. Tandis que Napoléon, lui restera à jamais, pour « l’ensemble de son œuvre ».

    « Chez un magistrat ignorant, c’est la robe qu’on admire ».

    Aimé par 1 personne

    • Citoyen dit :

      Quand il était sinistre (« officiel », parce que sous un autre forme, il l’a toujours été…), j’avais amorcé le sujet en lui collant les initiales de ; J.M.0 …

      J'aime

  9. Coucou dit :

    Bonjour à vous tous, il fait beau,

    Vivaldi: Four Seasons/Quattro Stagioni – Janine Jansen – Internationaal Kamermuziek Festival

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.